La__loyaute (125.7 Ko)

advertisement
La loyauté
Définition du Grand Robert : droiture, honnêteté, probité.
La loyauté est une qualité morale, une vertu, une force de caractère. Elle n’est pas une
allégeance à un être humain.
Elle permet la transmission car elle crée un lien de confiance réciproque entre les hommes.
La manière de transmettre est peut-être plus importante que le contenu transmis.
Ce n’est pas un acte instantané, mais un engagement dans la durée qui prend son vrai statut
moral en se pérennisant et en se vérifiant dans le long terme. Elle est confortée et
réconfortée au cours des épreuves qu’elle nous permet de surmonter.
Elle est une réaction de liberté et s’inscrit dans la notion du devoir, de la responsabilité et
dans la véracité de notre comportement.
La loyauté envers soi-même :
Elle nécessite une lucidité extrême sur ce que l’on est, nos forces, nos faiblesses, nos
doutes. C’est le « connais-toi toi-même » de Socrate. Il faut se connaître et s’accepter. Nul
ne se connaît tant qu’il n’a pas dompté au plus profond de sa conscience l’hypocrisie,
l’ignorance, l’ambition, l’orgueil, et la jalousie. Mais il y a quelque chose dont nous avons
tous besoin: c’est l’Autre.
La loyauté envers la communauté :
Alors que la loyauté est dite impérieuse pour soi-même, elle devient capitale lorsqu’il s’agit
de vie en communauté. Une morale individuelle peut-elle être indépendante du monde
environnant? Nous vivons dans une période de dérives et de pertes de valeurs. L’individu
cherche fréquemment la satisfaction de ses besoins et désirs dans un égoïsme qui conduit
trop souvent au parjure, à la corruption, à la malhonnêteté.
La loyauté en société n’est pas un acte confortable ou une affaire de circonstances, mais une
sorte de contrat que certains qualifient d’éthique, établi dans la durée, sur des valeurs
communes, dans la confiance, le respect et la rectitude assurant ainsi une force de cohésion,
une stabilité de la collectivité concernée, c’est donc un lien social, un ciment pour un
collectif qui souhaite vivre selon les mêmes règles.
Pour qu’une société soit harmonieuse il faut qu’elle soit loyale et également inspirée par la
Justice et la Solidarité. La loyauté étant une valeur partagée, celle ci induit la réciprocité pour
que la concorde règne dans toute communauté. Une vie harmonieuse en société n’est pas
une utopie mais un objectif, un projet. Nous pouvons contribuer à l’évolution de la société.
Chacun doit s’interroger sur sa loyauté.
Il y a des loyautés incontournables pour un Lion: la Faternité, l’Accueil de l’Autre, la
Solidarité, la volonté constante de respecter la Dignité de tout Homme.
S’affranchir des loyautés, c’est prendre le risque de perdre notre liberté.
Marcel Benayoun
Gouverneur du District 103 Sud Ouest 2015-2016
En charge de la Commission Nationale Ethique et Prospective
Téléchargement