les regimes hyposodes

publicité
LES REGIMES HYPOSODES
1-Généralités :
Citez l’équivalence à retenir concernant le sodium.
1g de sodium (Na+) = 2.5g de chlorure de sodium (NaCl) c'est-à-dire de sel
Et
1g de sel = 400mg de Na+
La consommation de sel des français se situe entre 6 et 12g par jour. Donnez l’équivalent en
Na+.
6 à 12g de sel correspondent à 2400 à 4800 mg de Na+.
Comment peut-on connaitre la quantité de sel réellement ingéré par un individu ?
Il suffit de mesurer la natriurèse (=élimination urinaire du Na+ par 24h).
Quelle est la quantité conseillée de sel à consommer par jour ?
Les besoins sont différents selon les individus mais on considère qu’un individu en bonne
santé peut consommer entre 1100 à 3000mg de Na+ par jour.
2-Indications des restrictions en sodium :
Dans quels cas le capital sodique augmente-t-il et dans quels cas diminue-t-il ?
On peut avoir une augmentation lorsque l’élimination normale du sodium devient
insuffisante. Dans ce cas, on a alors une augmentation des liquides circulants d’où l’indication
de restriction en sodium.
On peut avoir une diminution en cas de pertes digestives importantes (diarrhée, vomissement,
transpiration), en cas de néphropathie tubulaire, lors d’emploi de diurétiques.
Quelles sont les indications d’un régime hyposodé ?
Ce sont :
-certaines affections rénales.
-les cirrhoses décompensées en poussée ascito-oedémateuse.
-les insuffisances cardiaques décompensées.
-l’hypertension massive.
3-Les différents degrés de sévérité des régimes hyposodés :
Citez les différents degrés de sévérité des régimes hyposodés et donnez pour chacun son
apport en Na+.
On a :
-le régime hyposodé strict avec un apport de 300 à 500mg de Na+ par jour (voir moins).
-le régime hyposodé à 500mg avec un apport de 500mg de Na+ par jour (= le 500mg).
-le régime hyposodé standard avec un apport de 600 à 700mg de Na+ par jour.
-le régime hyposodé large avec un apport de 1000 à 2000mg de Na+ par jour (pour des
Quelle est l’obligation du diététicien par rapport au régime hyposodé ?
Le diététicien utilisera toujours des produits frais (à quelques exceptions près).
Sous forme de tableau, donnez pour chaque type de régime hyposodé, la liste des aliments à
supprimer.
Régime hyposodé
large
Suppression
systématique du sel
de table, des produits
industrialisés très
salés, du pain selon
les cas (100g apporte
500mg de sodium),
du fromage (selon les
cas).
Régime hyposodé
standard
Interdits du régime
large
+
Suppression du pain
normal, suppression
des légumes riches
en sodium (céleri,
épinards, fenouil,
blette, betterave
rouge, carotte, navet,
endive).
Penser à adapter le
régime aux habitudes
du patient.
Attention à l’apport
en protéines qui peut
apporter une quantité
non négligeable de
sodium
Utiliser les
équivalences (ex : si
pas de fromage
ingéré, pain salé
possible ou pain sans
sel avec fromage)
Le 500mg
Adaptation du
standard un peu plus
sévère donc moduler
les calculs.
Régime hyposodé
strict
Pas de fromage (sauf
frais), pas de
pâtisserie du
commerce, pas de
bonbons, pas de
confiseries, blanc
d’œuf limité, pas de
boissons gazeuses,
attention aux
édulcorants et aux
comprimés
effervescents.
Obligation de
travailler avec des
produits frais ou
surgelés au naturel
portant la mention
« sans adjonction de
sel ».
Entraine anorexie,
dénutrition, abandon
ou écarts
incontrôlables mais
prévisibles vu la
difficulté à le
respecter.
Est de moins en
moins utilisé.
4-Modalités pratiques :
Sachant que seuls les aliments autorisés seront à énumérer au patient, quels sont les conseils
que vous pourrez proposés à ce patient pour la réalisation d’un régime hyposodé,
-la cuisine sans sel étant peu sapide, il faudra penser à masquer cette fadeur en utilisant au
maximum la saveur acide ou la saveur des herbes aromatiques. Donc on utilisera le vinaigre,
le citron, la tomate cuite ou crue, l’oignon, pour assaisonner les plats protidiques et les
légumes.
-on utilisera les alliacés (ail, échalote), les épices pures (poivre, paprika, safran, curry, piment,
cannelle, etc …), et toutes les herbes aromatiques (basilique, thym, romarin, sauge, ciboulette,
estragon, laurier).
-selon la pathologie et la sévérité du régime, il est possible d’utiliser des produits appauvris ou
très pauvre en sodium (sel de potassium sauf si contre-indiqué) comme par exemple Bouillet,
X-SAL, Diasal, Asodil.
- les denrées portant la mention « produits pour régimes appauvris en sodium ou à teneur en
sodium réduite » ou « produits très pauvres en sodium » pourront être utilisés sous réserve de
bien lire les étiquettes de composition. Attention toutefois à la composition réelle de ces
denrées qui parfois présente des écarts par rapport à ce qui est porté sur l’étiquette.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

mOHA

2 Cartes Mohamed Ait Baha

Créer des cartes mémoire