Chine : sa croissance ralentit enfin. Une nouvelle phase commence

publicité
La Chine change (niveau intermédiaire, B1)
Parcours pédagogique
Contenu : Après une croissance spectaculaire et une forte réduction de la pauvreté de sa population,
la Chine revoit sa politique à la lumière des nouvelles réalités économiques. N’est-il pas temps de se
débarrasser de nos clichés sur ce pays ? Exprimer son opinion.
Thème : économie
Niveau : B1, intermédiaire
Public : adultes
Séquences de l’émission utilisées :
- 00’18  01’31 : l’évolution de l’économie chinoise, lignes 4 à 17
- 01’32  05'08 : les quatre symptômes d’essoufflement de l’économie chinoise liés à la crise
mondiale, lignes 19 à 57
- 06'24  09'55 : les réformes entreprises et les défis à relever, lignes 71 à 108
Liste des activités et objectifs

Mise en route
- Formuler des hypothèses quant au contenu de l’émission.

Analyser des faits
- Comprendre la description d’une évolution.
- Repérer les manifestations d’un problème.
- Apparier une cause à un symptôme.
- Comprendre certains détails de l’émission.

Repérer une prise de position
- Comprendre la conclusion.
- Préciser la position de l’expert.

Participer au débat
- Exprimer son opinion.
- Argumenter.
Fiche réalisée par L. Van Ranst
Alliance française de Bruxelles-Europe – Juillet 2014
La Chine change 1/4
Niveau intermédiaire, B1
Mise en route
Noter l’acronyme « BRICS » au tableau et demander aux apprenants ce qu’il signifie.
Quels sont les pays émergents ? Quelle est la caractéristique de ces pays ? Comment voyez-vous le
futur de ces pays ? À votre avis, quel sujet va-t-on aborder aujourd’hui ?
Mettre en commun.
Pistes de corrections / Corrigés :
- Je crois que ça désigne un groupe de pays qui se réunissent en sommet annuel.
- Oui effectivement ça concerne cinq pays exactement : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Et
l’acronyme BRICS représente les initiales de ces pays en anglais (Brazil, Russia, India, China, South Africa).
- Les BRICS sont considérés comme de grandes puissances émergentes, je crois que la Chine est maintenant la
deuxième puissance économique mondiale.
- Moi, j’ai entendu que leur croissance économique a beaucoup ralenti, c’est le cas du Brésil qui fait face à un
ralentissement sérieux.
- Le Dessous des Cartes va peut-être se pencher sur ce phénomène de ralentissement de la croissance des
BRICS, sur son impact au niveau national et mondial.
- Etc.
Analyser des faits - Activité 1
Inviter les apprenants à lire la consigne et les contenus de l’activité 1. Veiller à ce que le lexique soit
bien compris. Diffuser l’introduction de l’émission (00’18  01’31).
Réalisez l’activité 1 : regardez l'introduction de l'émission et reliez chaque période à son évolution.
Mettre en commun.
Pistes de corrections / Corrigés :
1.E / 2.D / 3.B / 4.A / 5.C
Analyser des faits - Activité 2
Imprimer la fiche matériel reprenant les images de cette activité en taille plus grande et la distribuer.
Réalisez l’activité 2 : écoutez la deuxième partie de l’émission et complétez le tableau avec la
description des symptômes d’essoufflement de l’économie. Retrouvez ensuite la cause de cet
essoufflement.
Veiller à lever les éventuels problèmes lexicaux. Diffuser la deuxième partie de l’émission (01’32 
05'08). La rediffuser si nécessaire.
Comparer les réponses en binômes.
Mettre en commun.
Pistes de corrections / Corrigés :
Carte 1
Carte 2
Symptôme :
Symptôme :
Le taux de croissance du
La demande grandissante
PIB chinois a baissé en
en énergie qui contribue
2008.
à l’augmentation
mondiale des prix. La
Chine s’auto-pénalise.
Cause n°4
Cause n°3
Fiche réalisée par L. Van Ranst
Alliance française de Bruxelles-Europe – Juillet 2014
Carte 3
Symptôme :
L’augmentation des
émissions de CO², la
Chine est la première
puissance émettrice.
Cause n°1
Carte 4
Symptôme :
L’aggravation des
inégalités.
Cause n°2
La Chine change 2/4
Niveau intermédiaire, B1
Analyser des faits - Activité 3
Imprimer la fiche matériel reprenant les images de cette activité en taille plus grande.
Lire les questions et s’assurer que le lexique est bien compris. Diffuser la troisième partie de l’émission
(06'24  09'55).
Réalisez l’activité 3 : regardez la troisième partie de l’émission et répondez aux questions.
Mettre en commun.
Si nécessaire, proposer aux apprenants de s'aider de la transcription pour vérifier leurs réponses.
Pistes de corrections / Corrigés :
1-c/2-a/3-c/4-b/5-b/6-a
Repérer une prise de position - Activité 4
Former des binômes.
Réalisez l'activité 4 : lisez la conclusion de Jean-Christophe Victor et répondez aux questions. Justifiez
vos réponses.
Apporter une aide ponctuelle aux apprenants.
Mettre en commun.
Pistes de corrections / Corrigés :
1. La Chine va, semble-t-il, adopter une réforme économique et une réforme politique.
2. La réponse est non, comme le souligne la conclusion de la phrase « du moins s’il y en a une ». JeanChristophe Victor laisse cette perspective ouverte.
3. Non, la Chine ne l’a pas encore fait, elle ne l’a pas encore ouvert à la finance internationale.
4. Non, au contraire, il souligne qu’on ne peut leur reprocher « de ne pas avoir déjà libéralisé le système financier
chinois pour l’ouvrir totalement au grand vent de la finance internationale quand on constate les dégâts que celleci entraîne à l’échelle mondiale. »
5. Non. Jean-Christophe Victor dit que nous nous imaginons les changements en Chine à la mesure de notre
propre vision.
6. Oui, elle continuera de nous surprendre.
Repérer une prise de position - Activité 5
Réalisez l'activité 5 : lisez la conclusion de Jean-Christophe Victor et complétez les phrases à l’aide des
suggestions.
Apporter une aide ponctuelle aux apprenants.
Mettre en commun.
Pistes de corrections / Corrigés :
1. J.C. Victor n’est pas sûr qu’il y ait une réforme politique : il est sceptique.
2. Vu les dégâts causés par la finance internationale, il ne reproche pas aux Chinois de ne pas avoir libéralisé leur
système financier : il est compréhensif.
3. Par contre, il reproche aux Occidentaux d’imaginer les changements en Chine à partir de leur propre vision : il
est critique.
4. Il annonce que la Chine continuera à nous surprendre : il est enthousiaste.
Comme on le voit, la position de Jean-Christophe Victor est nuancée : tantôt en attente à l’égard de la Chine où il
souhaiterait la mise en place d’une réforme politique plus rapide et visible, mais dont il comprend la réticence à
libéraliser son marché financier ; tantôt critique à l’égard de l’Occident dont la finance libéralisée fait des ravages
et qui se montre incapable d’appréhender la Chine autrement qu’avec ses propres clichés.
Fiche réalisée par L. Van Ranst
Alliance française de Bruxelles-Europe – Juillet 2014
La Chine change 3/4
Niveau intermédiaire, B1
Participer au débat - Activité 6
Former deux grands groupes.
Réalisez l’activité 6 : la Chine surmontera-t-elle les défis économiques et environnementaux auxquels
elle est confrontée ? Exprimez votre opinion à ce sujet.
Rappeler brièvement, si nécessaire, les défis développés dans le reportage et les noter au tableau.
Demander aux apprenants de lister leurs arguments avant de se lancer dans le débat.
Pistes de corrections / Corrigés :
Principaux défis auxquels la Chine doit faire face :
- la chute progressive du PIB ;
- la croissance des inégalités, le risque de tensions sociales et de déstabilisation politique ;
- les disparités régionales et les migrations internes ;
- les revendications salariales et les délocalisations vers d’autres pays asiatiques moins chers ;
- la pollution environnementale qui tue de plus en plus et qui est devenue la première cause de mécontentement.
- Personnellement, je pense que la Chine a les ressources financières pour surmonter la crise environnementale
actuelle. Les autorités doivent agir concrètement dans ce sens, car on sait que la désertification progresse vers
Pékin et que cette ville est soumise fréquemment à des tempêtes de sable. L’eau et les espaces se raréfient, il
est urgent de développer une industrie durable et les énergies renouvelables.
- Oui, la Chine doit diminuer sa consommation de charbon, très polluante, et de pétrole. Elle peut le faire, mais il
faut que les autorités politiques se soucient du bien-être des citoyens. Il ne suffit pas de se contenter de
promesses budgétaires, il faut agir.
- Moi, ce que je crains le plus, ce sont les effets pervers du ralentissement de la croissance et des délocalisations
intérieures. Les Chinois des grandes villes de l’Est sont-ils prêts à sacrifier une partie de leurs bénéfices et de
leurs acquis sociaux au profit de leurs concitoyens des régions rurales ?
- Etc.
Pour aller plus loin
Inviter les apprenants à faire une recherche d’actualisation des données sur Internet et à rapporter,
lors du cours suivant, les informations les plus significatives qu’ils auront trouvées, par exemple sur la
lutte contre la pollution atmosphérique, ou le ralentissement de la croissance, ou une autre facette de
la Chine qui les intéresse tout particulièrement.
Sites suggérés :
- Pékin impose un charbon plus propre pour lutter contre la pollution, 13/07/2014
http://www.rfi.fr/economie/20140713-chine-pekin-charbon-propre-moins-souffre-lutter-pollution-environnement/
- Pollution: la Chine veut bannir 6 millions de vieilles voitures, 22/07/2014 (audio)
http://www.rfi.fr/emission/20140722-pollution-chine-veut-bannir-6-millions-vieilles-voitures/
- Chine : sa croissance ralentit enfin. Une nouvelle phase commence... non sans risques , 22/05/2014
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1204663-chine-sa-croissance-ralentit-enfin-une-nouvelle-phasecommence-non-sans-risques.html
Fiche réalisée par L. Van Ranst
Alliance française de Bruxelles-Europe – Juillet 2014
La Chine change 4/4
Niveau intermédiaire, B1
Téléchargement
Explore flashcards