Telechargé par Louchiano7957

ecg-101206124446-phpapp01

publicité
Formation à la lecture de
l’électrocardiogramme
Docteur Vincent Probst
Conduction normale
Nœud sinusal
Nœud auriculoventriculaire
OD
OG
Faisceau de His
VD
VG
Technique d’enregistrement
• Patient allongé au repos
• Peau bien propre et dégraissée
• Enregistrement sur du papier millimétré
déroulant à vitesse constante (25mm/s)
• 1 carreau= 0,04s
• 10mm=1mV
Positionnement des électrodes
•
•
•
•
•
1 électrode sur chaque membre
V1= 4ème espace intercostal droit au bord du sternum
V2 = 4ème espace intercostal droit au bord du sternum
V3= mi distance V2-V4
V4= intersection de la ligne horizontale passant par le 5eme
EICG et la ligne médio-claviculaire
• V5= intersection de la même ligne horizontale avec la ligne
axillaire antérieure
• V6= intersection de la même ligne horizontale avec la ligne
axillaire moyenne
Positionnement des électrodes supplémentaires
• V7=intersection de la ligne horizontale passant par le 5eme
EICG et la ligne axillaire postérieure
• V8= intersection de la ligne horizontale passant par le 5eme
EICG et la verticale passant passant par la pointe de l’omoplate
• V9= intersection de la ligne horizontale passant par le 5eme
EICG et le bord gauche du rachis
• V4R=intersection de la ligne horizontale passant par le 5eme
EICD et la ligne médio-claviculaire D
• V3R=à droite du sternum à mi-distance entre V1 et V4R
• VE=sous la xiphoïde côté gauche
Position des Electrodes Précordiales
Vue de face
Position des Electrodes Précordiales
Propagation de l’influx électrique
R
P
Q
S
T
Les accidents électriques
• Onde P (<0.12s en DII)
– Liée à la dépolarisation des oreillettes
– Petite amplitude, arrondie, parfois diphasique
• Intervalle P-Q ou PR (<0.12 à 0.21s)
– Segment qui sépare l’onde P du début du QRS
– mesure du PR depuis le début de P jusqu’au début du QRS
• Complexe QRS (0.8 à 0.12s)
– Lié à la dépolarisation des ventricules
– Onde Q
• Faible amplitude (<1/3 des QRS) et durée brèves (<0,04s)
– Onde R
• La première onde positive
• Quand il y a 2 ondes positives la deuxième est appelée R’
– Onde S
• Onde négative qui fait suite à onde R
Les accidents électriques
• Point J
– Point de jonction entre QRS et la ligne iso-électrique
• Segment ST
– Correspond au début de la repolarisation ventriculaire
– Habituellement iso-électrique
• Onde T
– Témoin de la repolarisation ventriculaire
– Dirigée dans le même sens que le QRS
– Forme asymétrique avec une pente ascendante faible et une
pente descendante plus rapide
• Onde U
– Onde positive de faible amplitude qui débute à la fin de T
Les différents accidents
Axe électrique du cœur
• Amplitude et la direction moyenne des différentes
forces électromotrices
• Calcul en utilisant les dérivations périphériques
• Axe perpendiculaire à la dérivation qui a un aspect isodiphasique
• Parallèle à la dérivation qui a la plus grande amplitude
• Axe de P 20° à 80°
• Axe QRS normal de –30° à +90°
• L’axe est gauche entre0° et –30°, l’axe est droit entre
+60° et +90°
• Au delà de –30°=déviation axiale gauche
• Au delà de +110°=déviation axiale droite
Dérivations standard (bipolaires)
Dérivations unipolaires des membres.
Triaxe de Bayle
Principe de calcul de l’axe électrique
Déviation axiale droite
Déviation axiale gauche
Evolution des complexes QRS
Calcul de la fréquence cardiaque
Hypertrophie auriculaire
Hypertrophie auriculaire droite
Hypertrophie auriculaire gauche
Hypertrophie ventriculaire
• Déviation axiale gauche
• Grande amplitude des QRS Sokolov SV1+RV5>35mm
Hypertrophie ventriculaire gauche systolique
L’amplitude des QRS est grande, la durée du QRS est
allongée, et les ondes T sont négatives en latéral
(divergence de l’axe de QRS et de T supérieure à 90°)
Hypertrophie ventriculaire gauche diastolique
Les QRS ont une grande amplitude, mais ne sont pas élargis,
l’axe n’est pas hypergauche, et les ondes T en latérales restent
positives
Hypertrophie ventriculaire gauche systolique
Hypertrophie ventriculaire droite
• Déviation de l’axe électrique à droite
• Augmentation amplitude de R en V1
• Augmentation amplitude de S en V6
Infarctus du myocarde
•
•
•
•
•
•
Sus-décalage horizontal ou concave vers le haut
image en miroir +++
Onde T négative
Onde T symétrique
S'installe après quelques heures, voire quelques jours
présent dans au moins 2 dérivations consécutives,
correspondant à un territoire du myocarde
Territoire du myocarde
•
•
•
•
•
V1-V3: Antéro-septale
V2-V5: Antéro-apicale
V4-V6: Latérale
DI-VL: Latérale haute
DII-DIII-VF: Inférieure
Evolution des signes ECG de l’IDM
Infarctus inférieur
Infarctus antérieur
Angine de poitrine
• Le sous-décalage de ST horizontal ou
descendant, supérieur à 1 mm,
• Onde T pointue, symétrique, positive
• Dans un térritoire cardiaque
Bloc auriculo-ventriculaire du premier degré
• Toutes les ondes P sont suivies par un QRS
• Allongement du PR>0.21s
BLOC AURICULO-VENTRICULAIRE du
deuxième degré
type 1 avec période de luciani Wenckebach
• Allongement progressif du PR
• Onde P bloquée
• Recommence avec un PR normal
BLOC AURICULO-VENTRICULAIRE de type 2
2/1
• Pas d’allongement progressif du PR
• Une onde P sur 2 n’est pas transmisse aux
ventricules
BAV du troisième degré complet
• Aucune onde P n’est transmise aux ventricules
• Le rythme auriculaire et ventriculaire sont dissociés
• La fréquence ventriculaire dépend du rythme
d’échappement ventriculaire
Bloc de branche droit
•
A droite en V1
– déflexion positive, l'onde R,
correspondant à la dépolarisation du
ventricule gauche
– 2nde déflexion positive, l'onde R',
correspondant à la dépolarisation
retardée du ventricule droit
– l'aspect RSR' en V1
•
A gauche en V6
– 1ère déflexion positive, l'onde R,
correspondant à la dépolarisation du
ventricule gauche
– déflexion négative creuse, prolongée,
l'onde S, correspondant au retard
droit
V6
V1
Bloc de branche gauche
•
•
A droite onde R (positive) fine suivie d'une onde S (négative) creuse,
prolongée
A gauche (en V6), on enregistre un complexe QRS d'aspect RSR', l'onde R'
étant la 2nde déflexion positive, correspondant au retard de dépolarisation du
ventricule gauche
V1
V1
V6
Hémibloc
• Antérieur ou postérieur
• Correspondent à une rotation de l’axe électrique
du coeur
Hémiblocs
• Hémibloc antérieur gauche
– Complexes QRS normaux,
taille entre 0.10 et 0.12 sec
– Axe du complexe QRS dévié à
gauche (ÂQRS au-delà de 30°)
– Onde Q marquée en DI et S
marquée en DIII
DI
DIII
• Hémibloc postérieur gauche
– Complexes QRS normaux,
taille entre 0.10 et 0.12 sec
– Axe du complexe QRS dévié à
droite (ÂQRS au-delà de
+110°)
– Onde S marquée en DI et Q
marquée en DIII
Les troubles du rythme auriculaire
• Extrasystoles auriculaires
– Onde P survenant de façon prématuré conduite ou
non vers les ventricules
• Fibrillation auriculaire
• Flutter auriculaire
Fibrillation auriculaire
• Le rythme sinusal est remplacé par de multiples foyers
autonomes
• les rythmes se superposent et atteignent le centre nodal de façon
anarchique
• La réponse ventriculaire est donc irrégulière
• La ligne de base est remplacée par des ondulations irrégulières
Flutter auriculaire
•
•
•
•
Mouvement circulaire de dépolarisation antihoraire autour de l'orifice des veines
caves
L'activité auriculaire s'inscrit sous forme d'ondes F en "dents de scie" dont la
fréquence est de 300/mn
Bien visibles en D II D III VF, avec une négativité prédominante
Les complexes QRS se répartissent de façon régulière selon des sous- multiples de
300 : 150, 100, 75/mn
.
Extrasystoles ventriculaires
• Complexe QRS d’origine ventriculaire survenant
précocément
• Morphologie du QRS différent des complexes
normaux
• Repos compensateur qui fait suite à l’ESV
Extra systoles ventriculaires
Tachycardie ventriculaire
Tachycardie ventriculaire
Fibrillation ventriculaire
PM double chambres
Défaut de stimulation
Représentation schématique d'une
réentrée dans un système de fibres
anatomiquement dissociées.
(à gauche) et parallèles (à droite).
En haut, réentrée limitée à une extrasystole. En bas, réentrée
entretenue par un "mouvement circulaire" (à gauche) ou une
dissociation longitudinale (à droite). La zone hachurée représente
la portion de la fibre déprimée qui est à l'origine d'un bloc
unidirectionnel.
Déclenchement d'une crise classique de
tachycardie réciproque nodale.
En rythme sinusal (à gauche), le faisceau de His et le ventricule
sont dépolarisés par la voie rapide. Une extrasystole auriculaire
précoce (au centre) se bloque dans la voie rapide et se transmet
au ventricule par la voie lente après un saut de conduction
(allongement brusque de P'R). La tachycardie se déclenche (à
droite) lorsque la voie rapide peut être dépolarisée à rebours;
l'onde P' est située dans le QRS
Extrasystole auriculaire
Syndrome de Wolf-Parkinson-White
Type A
Delta positif en V1(partie post du VG)
Syndrome de Wolf-Parkinson-White
Type B
Delta négatif en V1-V2 (partie ant et sup du VD)
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Interprétation
Téléchargement
Explore flashcards