Les Alcools

publicité
Feuille d'exercices sur les Alcools
1.
Donner la formule générale d’un alcool primaire et écrire la demi-équation électronique correspondant à sa transformation en
aldéhyde.
2.
Écrire la demi-équation électronique permettant de passer de l’aldéhyde à l’acide carboxylique correspondant.
3.
Même question pour le passage direct de l’alcool à l’acide. Quelle relation existe-t-il entre ces trois demi-équations ?
4.
Donner la formule générale d’un alcool secondaire et écrire la demi-équation électronique correspondant à son oxydation.
5.
Écrire la demi-équation électronique correspondant à la réduction de l’ion permanganate.
6.
Idem pour l’ion bichromate.
7.
Écrire l’équation d’oxydation d’un alcool primaire en acide carboxylique par l’ion permanganate.
8.
Écrire l’équation d’oxydation d’un alcool secondaire par l’ion bichromate.
9.
Qu’en est-il des alcools tertiaires ?
10.
Un alcool A de formule brute C 4H10O réduit l'ion bichromate en milieu acide en donnant un composé B qui peut réagir sur la 2,4D.N.P.H.(2,4-dinitrophénylhydrazine) en produisant un précipité jaune.
Donner les formules développées possibles pour A et B. Préciser le nom des corps correspondant.
L'alcool initial A est formé de molécules possédant un atome de carbone asymétrique.
Quel est cet alcool ? Écrire sa formule et en déduire les deux configurations possibles.
11.
Quels autres cas de labilité de l'hydrogène avez-vous déjà rencontrés ? Par quelles possibilités de réactions se traduisent-ils ?
12.
ROH + NH2ROH + Na
13.
Le groupe OH est un mauvais groupe partant, mais le groupe -O +H2 se sépare beaucoup plus facilement du carbone, comme peut
le faire par exemple un halogène. Comme dans le cas des dérivés halogénés, des réactions de substitution ou d'élimination
deviennent possibles.
Pourquoi la protonation de l'oxygène facilite-t-elle la rupture de la liaison C-O ?
14.
La déshydratation d'un alcool et l'hydratation d'un alcène sont deux réactions inverses, qui ont lieu dans les mêmes conditions
(H2SO4) et comportent les mêmes intermédiaires. Si l'on déshydrate un alcool, puis réhydrate l'alcène obtenu, on devrait donc
retrouver l'alcool dont on est parti. Est-ce toujours le cas ?
15.
Les alcoolates et les dérivés halogénés étant des dérivés des alcools, il existe deux méthodes pour préparer un éther R-O-R' à
partir des 2 alcools ROH et R'OH :
→
→
RO- + NH3
RONa + 1/2 H2
est une réaction acido-basique.
est-elle également une réaction acido-basique ?
Quel est le caractère du métal qui est mis en jeu ?
B-, Na+
ROH
H2SO4
R-O-R'
←
→
HX
∆
RONa
→
R-O-R'
R'OH
→
R'X
La méthode par déshydratation présente un inconvénient lorsqu'il s'agit de préparer un éther mixte. Lequel ?
16.
CH3O- + (CH3)3COH
17.
Que peut donner la réaction entre le benzène et le propan-2-ol en milieu acide ? Quelles autres réactions déjà rencontrées
permettraient d'obtenir le même produit ? Qu'y a-t-il de commun entre elles et la réaction envisagée ici ?
18.
Indiquez le (ou les) composé (s) résultant des réactions suivantes :
a)
c)
e)
g)
i)
k)
m)
Propan-2-ol + HBr
b)
Cyclohexanol chauffé avec H2SO4
d)
Ethanol + CH3-CH2-COCl
f)
Ph-CH2OH + KMnO 4 (H2SO4)
h)
Butan-2-ol + PCl5
j)
3-méthylpentan-3-ol sur Cu, 300°C
l)
Ph-CH=CH-CO2-CH2CH2CH3 + HO- (soude en solution aqueuse)
19.
Par quelle méthode simple pourrait-on déterminer la quantité d'alcool contenue dans un carburant formé d'un mélange
d'hydrocarbures saturés et d'éthanol ?
=
CH3OH + (CH3)3CO- :
peut-on prévoir quel sera l’alcool majoritaire dans
le mélange réactionnel à l’équilibre ?
1
Propan-1-ol + Na
Alcool tertiobutylique chauffé avec H 2SO4
Cyclohexanol + oxydant très énergique
1-méthylcyclohexanol + K2Cr2O7 (H2SO4), à chaud
Cyclopentanol + H-COOH
Ph-CH=CH-CO2-CH2CH2CH3 + LiAlH4, puis H2O
Corrigé de la feuille d'exercices sur les Alcools
1.
Alcool primaire :
19.
a)
R-CH2-OH
=
R-CH=O + 2 H+ + 2 e-
CH3-CHOH-CH3 + HBr

CH3-CHBr-CH3 + H2O
b)
CH3-CH2-CH2-OH + Na

CH3-CH2-CH2-O-, Na+ +
c)
OH
+
H
CH3
d)
C OH
H3C
+ H2O
H3C
+
H
H 3C
CH3
e)
f)
g)
h)
CH3-CH2-OH + CH3-CH2-COCl 
Oxydant
OH
CH3
i)
CH2
+ H2O
CH3-CH2-COO-CH2-CH3 + HCl
5 Ph-CH2OH + 4 MnO4- + 12 H+ 
CH3
C
HOOC-(CH2)4-COOH
très fort
5 Ph-COOH + 4 Mn2+ + 11 H2O
CH3

OH
1
H2
2
+ Cr2O72- + 8 H+
CH3-CHOH-CH2-CH3 + PCl5

+ H2O
HOOC-(CH2)4-CO-CH3 + 2 Cr3+ + 4 H2O
CH3-CHCl-CH2-CH3 + POCl3 + HCl

O
j)
OH
k)
CH3 CH2
+ HCOOH
H C
=
OH
C CH2 CH3
Pas de déshydrogénation car c’est un
alcool tertiaire. Dans ces conditions,
on pourra avoir une déshydratation :
Cu, 300°C
CH3
CH3-CH2-C(CH3)=CH-CH3 + H2O
Ph-CH=CH-CO2-CH2CH2CH3 + HO-CH2CH2CH3 + H2O
Ph-CH=CH-CH=O + HPh-CH=CH-CH2-O- + H2O




Ph-CH=CH-CH=O + -O-CH2CH2CH3
HO-CH2CH2CH3 + HOPh-CH=CH-CH2-OPh-CH=CH-CH2-OH + HO-
Ph-CH=CH-CO2-CH2CH2CH3 + 2 H- + 2 H2O

Ph-CH=CH-CH2-OH + HO-CH2CH2CH3 + 2 HO-
l)
m)
20.
+ H2O
O
Ph-CH=CH-CO2-CH2CH2CH3 + Na+ + HO- 
Par action de Na qui ne va réagir qu’avec CH3-CH2-OH :
Ph-CH=CH-CO2- + Na+ + HO-CH2CH2CH3
CH3-CH2-OH + Na

CH3-CH2-O-, Na+ +
On aura alors un dégagement de dihydrogène, dont on aura plus qu’à mesurer le volume V puisque :
V
néthanol = 2 nH2dégagé = 2 ⋅
Vm
2
1
H2
2
Téléchargement
Explore flashcards