Héminégligence

publicité
Héminégligence
Prof. S. Clarke
Q. : Qu’est-ce que l’héminégligence ? Comment une lésion peut-elle affecter la
conscience ?
L’héminégligence est une condition très particulière dans laquelle le patient a des difficultés à
faire attention à ce qui se passe à sa gauche. Une des particularités de l’héminégligence est
justement qu’elle concerne le plus souvent l’espace gauche du patient et ceci arrive suite à
une lésion dans la moitié droite de son cerveau. Il peut être extrêmement frappant de
s’approcher d’un patient avec une héminégligence et de lui parler. Lorsque l’on s’approche de
lui par sa droite, il regardera très probablement la personne qui s’approche, l’écoutera et
répondra aux questions. La situation peut être toute différente lorsqu’on s’adresse à lui depuis
sa gauche.
Q. : Comment cela se manifeste-il ?
Certains patients ne réagissent pas, comme s’ils n’entendaient pas. En fait, il s’agit de leur
attention qui n’est pas suffisamment investie de ce côté. L’héminégligence peut perturber les
activités de tous les jours. Par exemple lorsqu’un patient avec héminégligence mange, il peut
ignorer la nourriture qui se trouve sur la moitié gauche de son assiette bien qu’elle se trouve
devant lui. Dans d’autres situations, il peut ne pas utiliser son bras gauche ou sa jambe droite
bien que se membres aient une force tout à fait normale, et n’ont pas de problèmes de
motricité. L’héminégligence peut toucher les différentes modalités : la vue, l’ouïe, le toucher, la
capacité de bouger.
Q. : Que peut-on faire ?
L’héminégligence interfère profondément avec la vie de tous les jours. Pour le patient qui se
trouve en réhabilitation, l’héminégligence peut l’empêcher de profiter correctement de la
physiothérapie ou de l’ergothérapie, puisqu’une moitié de son corps ou une moitié de
l’environnement reçoit moins d’attention. A domicile, certains travaux peuvent être difficiles à
faire pour ces mêmes raisons. Comme l’héminégligence est un déficit très handicapant,
beaucoup d’efforts sont investis afin de rééduquer les patients. Nous disposons actuellement
de toute une série de techniques pour rétablir le gradient attentionnel afin que le patient
puisse plus facilement diriger son attention du côté gauche.
L’analyse des lésions qui sont associées avec l’héminégligence et des études d’activation
chez des personnes normales, nous ont fait comprendre que l’héminégligence est le résultat
du dysfonctionnement d’un système qui nous permet de diriger l’attention vers les différentes
parties de l’espace. Les régions clés pour ces fonctions se trouvent justement dans la moitié
droite de notre cerveau.
Q. : Qu’est-ce que ça fait d’être héminégligent ?
Il est très difficile d’imaginer ce qu’est de vivre avec une héminégligence lorsqu’on en est pas
atteint. Nous avons des témoignages de patients qui ont récupéré, qui étaient très conscients
de leur héminégligence, et qui ont par la suite récupéré. Pour certains, la partie droite de
l’espace attirait tellement l’attention qu’il en restait extrêmement peu pour le côté gauche.
D’autres ne se sont pas rendu compte d’un problème particulier et n’avaient pas conscience
du fait qu’ils ignoraient toute une partie de l’espace. D’autres témoignages indirects nous
viennent d’artistes qui ont subi une lésion de la moitié droite de leur cerveau et qui étaient
pendant une période héminégligents Les peintures qu’ils réalisent font abstraction de détails,
parfois d’objets, du côté gauche des tableaux.
Q. : Qu’est-ce que le fait qu’on puisse devenir héminégligent nous dit sur notre
cerveau ?
Nous ne sommes pas seulement conscients des personnes, des objets ou des événements,
mais aussi de comment ils sont placés dans l’espace autour de nous.
Téléchargement
Explore flashcards