Télécharger

publicité
Expérimenter
Biologiste
S
N
O
I
T
A
V
R
E
S
OB
SUR TON
ANIMAL FAMILIER
Tu peux faire des observations sur ton animal en
relation avec ce que tu apprends en classe.
Pour connaître le devenir des aliments consommés par ton animal familier, observe les quantités d’aliments qu’il consomme et les quantités
d’excréments qu’il rejette.
1
Animal et matériel
• Ton animal peut être un hamster, un cobaye, un
lapin, une gerboise, un rat, une souris ou tout autre
animal, si possible, qui vit en cage ainsi les observations seront plus faciles.
• Procure-toi un biberon gradué pour mesurer la
quantité d’eau consommée par jour.
• Il te faut aussi une balance de ménage assez précise pour les pesées.
2
Nourrir ton animal
• Les aliments solides que consomme ton animal
peuvent être variés : des graines, des croquettes, des
carottes, des restes de fruits ou légumes.
• Il lui faut une source d’eau dans un biberon.
3
Mesurer les quantités
d’aliments consommées
• Inscris, chaque jour, dans un cahier les quantités
d’eau et d’aliments données à ton animal.
• Pèse les aliments avant de les mettre dans la
mangeoire.
• Tous les jours, à peu près à la même heure récupére les aliments non mangés. Pèse-les et calcule
la quantité d’aliments réellement mangée. Consigne
les résultats dans ton cahier d’observation.
• Relève la quantité d’eau consommée par jour.
• Fais ces relevés sur plusieurs jours pour avoir des
données plus précises.
4
Peser les quantités
d’excréments
• Pendant la durée de l’observation, compte tous les
3 ou 4 jours à l’occasion du changement de la litière
le nombre de crottes dans la cage.
• Pèse une dizaine de crottes « fraîches ». Calcule
le poids total de crottes produites par l’animal et
divise par le nombre de jours d’observation. Tu auras
ainsi la masse moyenne des excréments rejetés.
5
Cahier d’observation
• En remplissant le tableau, tu peux connaître la
quantité moyenne d’aliments consommés par ton
animal et celle qui est rentrée dans son corps.
• Les observations et les résultats relevés dans le
tableau, ci-dessous, ont été faits sur un rat.
Dates (en octobre)
4
5
6
Quantité d’aliments
donnée
40 g
44 g
35 g
Quantité d’aliments
non mangée
8g
15 g
4g
Quantité d’aliments
consommée
32 g
29 g
31 g
Quantité d’eau bue
80 g
75 g
85 g
7
8
Moyenne
Aliments
consommés par jour
Excréments
rejetés par jour
Quantité
d’aliments disparus
80
92219_04_BAT.indd
067a84_ch4r.pdf 14 80
16/05/2006 11:33:03
30/03/06 17:15:07
en herbe
Se documenter
E
I
O
F
E
D
E
S
LA CRI
C’EST QUOI ?
Q
uelle qu’en soit son origine, la «crise de foie»
associe nausées, vomissements, maux de tête, parfois
vertiges et difficulté à supporter la lumière. L’ expression
populaire «crise de foie» désigne en fait un ensemble de
manifestations digestives et neurologiques. Ces symptômes traduisent bien une situation de crise au niveau du
système digestif (estomac, intestin) ou nerveux, mais
ils n’ ont rien à voir avec le foie.
La «crise de foie» est de fait souvent une indigestion
alimentaire due à un repas trop copieux, trop riche en
graisses. On a alors un embarras gastrique, et la douleur
parfois ressentie du côté du foie est liée à la contraction
de la vésicule biliaire qui libère dans le duodénum des
sels biliaires qui permettent, entre autres, de digérer les
graisses.
Recherche
S UR I NT E RNE T
1. Indique ce qu’il faut faire en cas de crise de
foie.
2. Cite des maladies où le foie est réellement
malade.
B2i
Francis Pradeau, Médecin des hôpitaux.
• Utilise un moteur de recherche.
• Rentre le mot-clé : « crise de foie »
• Consulte les sites :
• www.tasante.com
• www.doctissimo.fr
IF
LE TUBE DIGEST
S
N
A
D
IL
T
EQUE SE PASS
S
DANS LE CA
D’UNE DIARRHÉE ?
L
a diarrhée touche indifféremment hommes,
femmes, enfants ou personnes âgées. Elle se caractérise par l’ évacuation fréquente de selles liquides,
souvent accompagnées de crampes abdominales et de
gargouillements intestinaux. La diarrhée est un symptôme, ce n’est pas une maladie en soi.
La diarrhée est causée par un excès d’ eau dans les
selles, soit parce que l’absorption intestinale d’ eau est
trop faible, soit parce que la sécrétion d’ eau est
excessive ou parce qu’il y a une augmentation
(des contractions des intestins). Elle est généralement
le symptôme d’une infection causée par une bactérie,
par un virus ou par un parasite. Les causes les plus
fréquentes de la diarrhée sont les intoxications
alimentaires, les intolérances alimentaires,
les infections digestives virales (la gastro-entérite par
exemple), l’anxiété, les émotions intenses et parfois
un effet secondaire de certains médicaments.
Recherche
S UR I NT E RNE T
1. Précise les aliments à éviter en cas de diarrhée et ceux à privilégier.
2. Que faire pour éviter une déshydratation,
conséquence de la diarrhée.
B2i
• Utilise un moteur de recherche.
• Rentre le mot-clé : « diarrhée »
• Consulte le site :
• www.servicevie.com
Chapitre 4 • Des aliments aux nutriments
92219_04_BAT.indd
067a84_ch4r.pdf 15 81
16/05/2006 11:33:03
81
30/03/06 17:15:09
Exercices
J’évalue mes connaissances
1
Vrai ou faux ?
Indiquer les phrases exactes et corriger celles qui sont
fausses.
Lors de la digestion, les aliments…
a. … suivent le trajet du tube digestif.
b. … passent par le foie.
c. … sont transformés en nutriments.
d. … ressortent en totalité sous forme d’excréments.
e. … subissent l’action des sécrétions digestives.
f. … sont transformés grâce à des enzymes.
2
Mettre en relation
Faire correspondre un organe à une définition. Un même
organe peut correspondre à plusieurs définitions.
Organes
a. L’estomac
b. Le gros intestin
c. L’intestin grêle
d. La vessie
e. Le pancréas
Définitions
1. Est le lieu de passage des nutriments dans le sang.
2. Ne fait pas partie de l’appareil digestif.
3. Ne fait pas partie du tube digestif.
4. Reçoit la bile.
5. Reçoit les sécrétions pancréatiques.
6. Reçoit les aliments venant de l’œsophage.
7. Est un endroit où se trouvent les aliments qui n’ont pas
été digérés et ne sont pas des nutriments.
8. Sécrète des sécrétions digestives.
3
4
Croisons les mots
Recopier et compléter la grille à l’aide des définitions.
Horizontalement
a. Ils sont soumis à l’action des sécrétions digestives.
b. Organe du tube digestif dans lequel arrivent les aliments venant de l’œsophage.
c. Résultat de la transformation des aliments au cours
de la digestion.
d. Phénomène qui se déroule le long du tube digestif.
e. Contenues dans les sécrétions digestives, elles permettent la transformation des aliments.
Verticalement
1. Organe du tube digestif dans lequel les aliments passent
très rapidement.
2. Zone du tube digestif où les nutriments passent dans
le sang.
3. Nature de la transformation qui se produit lors de la
digestion.
4. Transfert des nutriments dans le sang.
2.
a.
1.
3.
b.
c.
d.
Vrai ou faux ?
Indiquer les phrases exactes et corriger celles qui sont
fausses.
1. Le glucose…
a. … est un nutriment.
b. … est digéré par les sécrétions digestives.
c. … se retrouve dans l’intestin grêle quand on mange de
l’amidon.
d. … passe dans le sang au niveau de l’estomac.
2. Une enzyme…
a. … se trouve dans les sécrétions digestives.
b. … permet la digestion des aliments.
c. … est un nutriment.
d. … permet la transformation chimique des nutriments.
4.
e.
5
L’intrus
Trouver l’intrus et rédiger une phrase avec les autres
mots.
a. Absorption – Nutriments – Intestin grêle – Estomac.
b. Sang – Villosité intestinales – Enzymes – Nutriments.
82
92219_04_BAT.indd
067a84_ch4r.pdf 16 82
16/05/2006 11:33:03
30/03/06 17:15:13
Exercices
J’évalue mes compétences
6
Appareil digestif et digestion chez le lapin
1
3
2
5
4
6
7
Dissection de l’appareil
digestif du lapin.
1.
I Donner le nom des organes numérotés sur la
photographie.
5.
2.
Ra Indiquer le nom et le numéro des organes qui
font partie du tube digestif.
6.
3.
Ra Indiquer le nom et le numéro des glandes digestives.
7.
4.
8.
Ra Indiquer les organes qui ne font pas partie de
l’appareil digestif, en précisant leur numéro.
Ra Préciser le nom et le numéro des organes où
s’effectue la transformation chimique des aliments.
Ra Indiquer le nom et le numéro de l’organe où
s’effectue l’absorption intestinale.
Ra Indiquer le nom et le numéro des organes par où
passe l’eau bue par le lapin.
Ra Indiquer le nom et le numéro des organes qui
contiennent des substances non digérées par le lapin.
Chapitre 4 • Des aliments aux nutriments
92219_04_BAT.indd
067a84_ch4r.pdf 17 83
16/05/2006 11:33:03
83
30/03/06 17:15:14
Exercices
J’évalue mes compétences
7
La digestion du blanc d’œuf
1.
Le blanc d’ œuf contient essentiellement des aliments
protidiques qui coagulent à la chaleur.
On souhaite vérifier expérimentalement l’hypothèse
suivante.
« Le blanc d’ œuf cuit et broyé est digéré par les enzymes des sécrétions pancréatiques. »
Si cette hypothèse est exacte, alors on doit pouvoir
montrer qu’ à la température de 37 °C (température de
l’organisme humain) :
- Le blanc d’ œuf cuit est digéré en présence de sécrétions pancréatiques.
- Le blanc d’ œuf cuit n’ est pas digéré en absence de
sécrétions pancréatiques.
a. Hypothèses sur la digestion du blanc d’œuf.
L’expérience décrite,ci-dessus, est réalisée et les résultats
sont présentés dans les documents c. et d.
En pharmacie, on peut se procurer une enzyme comme la
trypsine contenue dans les sécrétions pancréatiques.
I Quelle est la seule différence expérimentale
entre les tubes 1 et 2 ?
2. I Observer et comparer le contenu de chacun des
tubes au début et à la fin de l’expérience.
3.
Ra Montrer en quoi les résultats de l’expérience
indiquent qu’il y a eu digestion du blanc d’œuf.
4.
Ra En pensant à la définition de la digestion, indiquer
ce qu’il aurait fallu montrer pour être certain qu’une
digestion s’est produite.
8
La livraison de nutriments
à l’organisme
Au cours d’une journée, un élève prend trois repas :
- le petit déjeuner à 7 heures, pendant 20 minutes,
- le déjeuner à 12 heures, pendant 30 minutes,
- le dîner à 19 heures, pendant 30 minutes.
Le graphique indique la quantité de glucose (nutriment) qui
passe dans le sang au niveau de l’intestin grêle pendant
une heure et cela durant 24 heures.
• On verse dans le tube 1 du blanc d’ œuf broyé et
de l’eau.
• On verse dans le tube 2 du blanc d’ œuf broyé, de
l’eau et une enzyme (la trypsine).
• Les deux tubes sont placés dans un bain-marie à
37 °C.
• On observe les résultats deux heures après.
Repas
Repas
b. Protocole expérimental.
1
2
1
2
Absorption de nutriments : on mesure la quantité de glucose
qui passe de l’intestin grêle au sang tout au long de la
journée.
1.
I Pendant combien de temps au cours d’une
journée, l’organisme reçoit-il des nutriments ? Comparer
ce temps avec la durée des repas.
2. I À quel moment de la journée l’organisme est-il
vraiment à jeun ?
c. Début de l’expérience.
d. Fin de l’expérience après
deux heures. On constate que
si on fait chauffer le tube 2, il
n’y a pas de coagulation.
3.
Ra Expliquer la phrase : « Je mange pendant peu de
temps, je me nourris pendant plusieurs heures ».
84
92219_04_BAT.indd
067a84_ch4r.pdf 18 84
16/05/2006 11:33:04
30/03/06 17:15:16
Téléchargement
Explore flashcards