Linguistique et Enseignement de la langue

publicité
Linguistique et Enseignement de la langue
Colette Feuillard
Mars 2015
La linguistique et l’enseignement de la langue sont deux disciplines qui ont un même objet, la
langue. On pourrait en déduire l’existence d’interrelations très fortes. Cependant, le premier objectif
de la linguistique consiste à la décrire d’un point de vue scientifique et non normatif alors que celui de
l’enseignement, présupposant une description préalable normative réalisée par la grammaire, vise à la
faire découvrir et acquérir par les apprenants. En réalité, il n’y a pas de véritable complémentarité
entre les deux approches, l’une et l’autre se situant au départ dans un cadre différent, essentiellement
théorique pour la première, et principalement appliquée pour la seconde. Elles ont aussi chacune leur
propre finalité : la linguistique cherche à mieux connaitre la spécificité de la langue et de son
fonctionnement, l’enseignement à délimiter des contenus et à trouver des procédures qui facilitent son
acquisition. Néanmoins, elles peuvent s’enrichir mutuellement, tout en nécessitant le plus souvent une
adaptation respective et une sensibilisation des linguistes et des enseignants à la discipline qui n’est
pas la leur. Ce sont ces différents points qui seront abordés au cours de cet exposé.
Seront ainsi examinées :
 La spécificité de la linguistique par opposition à la grammaire et à l’enseignement,
 La nécessité de concilier exigences théoriques, exigences institutionnelles et
pédagogiques,
 L’implication de certains choix théoriques (cf. la fonction de communication, la
prééminence du point de vue synchronique, la langue conçue comme un système flexible,
la variation des usages, etc.) dans la manière d’appréhender la langue en classe à la fois
dans sa structure et dans son fonctionnement,
 L’explicitation et la justification du choix des cadres et des critères d’analyse dans la
description,
 La délimitation, la présentation et l’organisation de certains contenus d’enseignement,
 La confrontation de la terminologie linguistique à la terminologie grammaticale en
référence aux distinctions posées sur le plan théorique (cf. prédicat/verbe) et par rapport
aux données observées (phrase), etc.
Une étude de corpus sera ensuite proposée pour montrer l’importance de la réflexion
linguistique dans l’enseignement de la langue :
 Comparaison de grammaires sur un point particulier (cf. la notion d’article et de
déterminant, par exemple)
 Analyse d’erreurs dans des productions écrites d’apprenants.
Éléments de bibliographie :
Feuillard Colette, 1997, « Grammaire : linguistique et enseignement », La Linguistique, Paris, Puf,
vol. 33, fasc. 2, 13-24.
Germain Claude, Netten Joan, 2010, La didactique des langues: les relations entre les plans
psychologique, linguistique et pédagogique, LINGUARUM ARENA, vol.1, n° 1, 9-24.
Manesse Danièle, 1983, « Linguistique et enseignement du français, quels liens ? », Revue française
de pédagogie, vol. 64, N° 64, p. 49-54.
Martinet Jeanne (sous la dir. de), 1972, De la théorie linguistique à l’enseignement de la langue, Paris,
Puf.
Peytard Jean et Genouvrier Émile, 1970, Linguistique et enseignement du français, Paris, Larousse.
Téléchargement
Explore flashcards