Résultats : 2355 Bactériémies à entérobactéries

publicité
Bactériémie à entérobactérie et BLSE :
Associations et évolution récente.
C. Neulier3, L. Armand-Lefèvre1, G. Birgand3, I. Lolom3, Y. Yazdanpanah2, J.C. Lucet3, A. Andremont1
1Bactériologie 2Infectiologie 3UHLIN, GH Bichat - Cl. Bernard, AP-HP, Paris, France
Introduction :
Certaines situations cliniques graves pourraient justifier l’utilisation probabiliste de carbapénèmes
La maîtrise des résistances bactériennes justifie la mise en place d’un arbre décisionnel de prescription de ces carbapénèmes
Objectif : Retrouver les facteurs de risque de bactériémies à EBLSE permettant une aide à la prescription probabiliste
d’antibiotiques devant une infection grave.
Matériel et méthode :
étude rétrospective sur des données colligées de façon
prospective
Fusion de 2 bases de données : Base des bactériémies à
entérobactéries extraite du SirScan de chez I2A et Base
Bactérie Multi-résistante (BMR) de l’équipe opérationnelle
d’hygiène (EOH)
Obtention d’un fichier de bactériémies à
entérobactéries BLSE ou non selon le statut de « portage »
de EBLSE
1 seul épisode de bactériémie conservé par patient et par
hospitalisation sauf pour les patients de SSR (évènements
indépendants)
Analyse univariée et multivariée pas à pas descendant sur R
Analyse sur la cohorte totale et sur la sous population des
patients dont le statut de « portage » est inconnu
Variables
Services
Urgences
Médecine/Chirurgie/SSR
Réanimation
OR [IC à 95%]
Ref
1,83 [1,04-3,38]
2,51 [1,27-5,05]
Année
[2ème semestre 2001-2005]
]2005-2009]
]2009-1er semestre 2011]
Ref
4,08 [2,21-8,16]
8,17 [4,14-17,06]
p
0,02
0,006
9,12.10-6
1,80.10-9
2355 bactériémies à
entérobactéries
88 bactériémies
parmi les patients
porteurs EBLSE
2267 bactériémies
parmi les patients :
statut de
« portage » inconnu
36 bactériémies
2184 bactériémies
52 bactériémies
83 bactériémies
à
à
à
à
Enterobactéries S
Entérobactéries S
EBLSE (59%)
EBLSE (3,7%)
(41%)
(96,3%)
Figure 1 : Organigramme de la répartition des bactériémies selon le statut
de « portage » EBLSE.
Résultats :
2355 Bactériémies à entérobactéries identifiées sur 10 ans
135 bactériémies à EBLSE (5,7%) : 1,4% en 2001-2005; 7,6%
en 2006-2009; 14,2% en 2010-2011
59% des « porteurs » EBLSE ont une bactériémie à EBLSE
contre 3,7% chez les patients dont le statut est inconnu
(Figure 1)
Sexe
Féminin versus masculin
0,56 [0,34-0,91]
0,01
ATCD Hc à entérobactéries
Oui versus Non
2,29 [0,97-4,79]
0,04
Les facteurs de risque associés à une bactériémie à EBLSE en
analyse multivariée sur la cohorte totale sont : Portage de BLSE
OR=21,32 [12,78-36,06], service d’hospitalisation, année du
sepsis, sexe masculin
0,99
0,99
0,68
Les facteurs de risque associés à une bactériémie à EBLSE
en analyse mulitvariée sur la sous population « statut de
portage inconnu » sont (Tableau 1): Service d’hospitalisation,
année du sepsis, sexe masculin, antécédents de
bactériémies à entérobactéries
Age
[0-40]
]40-65]
]65-80]
>80
Ref
1,04 [0,48-2,53]
1,03 [0,47-2,49]
0,88 [0,38-2,21]
Tableau 1 : Modèle final en analyse multivariée sur la sous population
des patients dont le statut est inconnu
Discussion/Conclusion :
Plus de la moitié des patients (59%) connus porteurs EBLSE développent une bactériémie à EBLSE imposant la prescription
des carbapénèmes en première intention.
3,7% des patients dont le statut de portage est inconnu développent une bactériémie à EBLSE
Les facteurs de risque associés à une bactériémie à EBLSE chez les patients dont le portage n’est pas connu sont les antécédents
d’antibiothérapie, le caractère nosocomial de l’infection et l’hospitalisation en Réanimation.
Les pyélonéphrites fréquentes chez les femmes modifient sans doute l’association entre le sexe et les bactériémies à EBLSE.
L’utilisation de score de risque dans la population dont le statut de portage est inconnu permettra peut-être d’établir un arbre
décisionnel de prescription probabiliste des carbapénèmes.
Téléchargement
Explore flashcards