Bactériémies

publicité
Bactériémies
Pathologies Infectieuses, Avril 2003
Définition
• Bactériémie
présence de bactéries
dans le sang
il faut avoir fait des
hémocultures…
ce n’est pas un
diagnostic clinique...
• Septicémie
infections sévères avec
hémocultures positives
reconnaître un foyer
infectieux
reconnaître les signes de
gravité
Signes de gravité; Scores de gravité
• Signes de gravité:
cardio-vasculaire
pulmonaire
dermatologique
neurologique
néphrologique
hépatique
coagulation
• Scores de gravité:
IGS II
score de Fine
score de Glasgow
SDRA…
pas pour les indications
thérapeutiques
pour la comparabilité des
patients...
Interprétations cliniques
• SIRS:
– fièvre ou hypothermie
– pouls > 90 / mn
– FR > 20 / mn ou
PaCO2 < 32 mm Hg
– GB > 12000 ou < 4000
• Sepsis: SIRS + foyer
• Sepsis sévère (ou
grave): dysfonction
d ’organe ou
hypotension
• Choc septique: besoin
de vasoconstricteurs
IGS II ?
• Courbe logarythmique: 20% de décès avec IGS2 à
40; 50% avec IGS2 à 60...
• Âge, pouls (N entre 70-119), TAS (N entre 100 et
200), T°, pO2/FiO2, débit urinaire (N > 1 l/j),….
• Maladies chroniques: cancer, SIDA, hématologie
• type d ’admision:
– programmée
– médicale
– chirurgicale
Intérêts de la question « Bactériémies »
• Du germe « on remonte » au foyer infectieux
– intestins, voies biliaires, tractus urinaires...
• Si bactériémie, risque de localisation secondaire
• Si bactériémie, risque d’aggravation à court terme
• Affirme la pathogénicité du germe isolé
• Implique potentiellement « un terrain » particulier
Complexité de la question
« Bactériémies »
• Ce n’est pas une entité clinique
• Il faut interpréter cette donnée bactério avec les
données cliniques et les autres données biologiques
• Il faut connaître la morphologie à la coloration de
Gram
• Il faut connaître la flore normale
• Il faut connaître les germes responsables
d ’infections nosocomiales et leur « point d ’entrée »
Morphologie à la coloration de Gram...
• Cocci Gram +
– STA
– STR
• Cocci Gram – méiningocoque
– gonocoque
• BG+
–
–
–
–
Listeria
Clostridium spp
Erysipelothrix
corynébactéries
• BGN
–
–
–
–
–
–
entérobactéries
Pseudomonas
Hemophilus
Legionella
Brucella
Bacteroides
Il faut connaître la flore normale...
• Cutanée: SCN, corynébactéries, STR -hémolytic
• Tube digestif:
– buccale: STR- , anaérobies
– oro-pharyngée: pneumocoque, Hemophilus,
Neisseria, anaérobies
– colique: anaérobies, entérobactéries, STR- 
• Génitale: anaérobies +++ Peptococcus,
lactobacilles, Propionibacterium, Bacteroides,
Veillonella,…et aérobies: SCN, STR...
Bactériémie: intérêts thérapeutiques ?
•
•
•
•
Permet l’adaptation thérapeutique
Ne requiert pas systématiquement une bithérapie
Adaptation pharmacodynamie / pharmacocinétique
Adaptation aux foyers secondaires: endocardite !!!
Cas clinique 2
Mme P. 90 ans
Hyperthermie en maison de retraite
Toux
suspicion « bronchopneumonie »
ATCD HTA / Angor / ACFA
Urgences
Temp : 39°6 Auscultation : ronchi
GB 15000 (92%PNN) Urée 15 mmo/l Créat 176 µmol
BU : leucocytes +++ Hématies ++ Nitrite 0
« opacités alvéolaires pulmonaires gauche »
 Augmentin 2 g x 3
Sortie programmée à J3 car Apyrexie, Autonomie,
mais …
 Image radio en rapport
avec insuffisance cardiaque
Hémoculture
et ECBU + à E.coli
Téléchargement
Explore flashcards