Pour des médicaments accessibles à tous et un

publicité
COMMUNIQUE
mars 2017
Pour des médicaments accessibles à tous et un sauvetage des sécurités
sociales!
Aujourd‘hui, le Parlement européen votera une résolution sur l’accès aux médicaments.
« Sans changement de cap, les médicaments ne seront plus payables par les citoyens,
tant le prix ne cesse d’augmenter. Cela fait peser de graves dangers sur la santé des
Européens, mais aussi sur les systèmes de sécurité sociale. Nous posons donc une liste
d’exigences pour enrayer cette spirale infernale» dénonce l’Eurodéputé PS Marc Tarabella
en charge de la Protection des consommateurs au Parlement européen.
Une médecine pour les plus riches
L’assurance soins de santé pèse des milliards chaque année dans les budgets des Etats membres
et la facture continue à s’alourdir. En Belgique, par exemple, la dépense annuelle est de 4,1
milliards d’euros en médicaments, 6 milliards si on ajoute la partie payée par les patients. La moyenne
européenne des dépenses de médicaments sur les budgets nationaux de la santé est de 20%.
Traitement contre une leucémie, ou autre cancer hématologique : 73.000€/an
Traitement contre l’Hépatite C : 40.000€/an
Traitement contre le mélanome : 100.000€/an
Traitement contre le cancer du sein : 100.000€/an
« Une augmentation de ces coûts est absolument catastrophique pour la survie même des
systèmes nationaux de santé » tonne Marc Tarabella.
Un coût injustifiable malgré les efforts des industries du médicament
« Le Parlement européen comprend qu’il y ait des coûts liés à la recherche. MAIS :



d’une part, nous trouvons que les répercussions sur le prix des médicaments sont souvent
exagérées ;
d’autre part, nous rappelons que ce sont souvent les fonds publics qui cofinancent ces
recherches, le contribuable paye donc deux fois ;
enfin, nous dénonçons la totale opacité entourant la fixation du prix des médicaments »
énumère l’Eurodéputé PS.
Nos exigences
« A travers le rapport voté ce midi, nous demandons :
-
des mesures qui garantissent les droits du patient comme un accès universel, abordable,
effectif, sûr et rapide aux thérapies essentielles ;
-
la transparence sur la fixation du prix des médicaments ainsi qu’une entente européenne
pour la négociation des prix de ceux-ci avec les entreprises pharmaceutiques ;
-
le besoin d’établir une liste de nouveaux médicaments à développer en fonction des
besoins réels : des besoins liés à la santé des gens, pas seulement aux bénéfices des fabricants.
-
faire la chasse aux brevets prolongés pour changements mineurs de la formule, moyen
pour les fabricants de contourner la loi afin de prolonger la période de bénéfices. C’est une
entrave majeure à la création de génériques ! »
liste encore le Parlementaire européen et chef de délégation socialiste belge Tarabella.
Conclusion
« L’accès insuffisant aux médicaments essentiels, des prix exagérément élevés et sans cesse
croissants des médicaments innovants, la viabilité même des systèmes de santé nationaux :
autant de raisons de tirer le frein à main afin que la santé et même la vie redeviennent l’élément
centraux du dossier » conclut l’Eurodéputé PS en charge de la Protection des consommateurs
européens Marc Tarabella
Plus d'infos ?
Emmanuel Foulon
Responsable communication
PS - Parlement Européen – Marc Tarabella
emmanuel.foulon@ep.europa.eu
0032 497 594186
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

mOHA

2 Cartes Mohamed Ait Baha

Créer des cartes mémoire