Cancer et guerison - Doc

advertisement
BonCoinSanté – Le blog qui dénonce…
…Mais qui vous apporte également des solutions
naturelles qui font partie des petits secrets de l'élite et des
futurs centenaires en bonne santé !
Cancer et guérison, une cure de détox
contre les effets de la chimio ?
Quand le remède est pire que le
mal…
La chimiothérapie est un moyen parmi bien d’autres de traiter le cancer, mais il faut
passer par une détox complète de l’organisme pour minimiser les effets négatifs de la
chimio…
La chimio c’est quoi ?
La chimiothérapie consiste à administrer un ou plusieurs médicaments dont le rôle est
de tuer les cellules cancéreuses. Parfois, elle est utilisée seule; parfois en association avec
d’autres moyens thérapeutiques comme la chirurgie ou la radiothérapie. Contrairement aux
rayons (radiothérapie) qui sont concentrés sur les parties malades, la chimio elle, passe dans
tout le corps pour détruire d’éventuelles cellules malignes qui auraient migrées. Dans un cas
comme dans l’autre, ces thérapies détruisent les cellules malignes, et les saines aussi !
La chimiothérapie nous vient de la recherche sur les armes chimiques de la seconde
guerre mondiale, elle a fait son apparition dans les années cinquante.
Ensuite fut découvert le gaz moutarde et autres produits chimiques dangereux du même genre
qui pouvait réduire la croissance des tumeurs.
Cette fameuse découverte arrivait pile poil à un moment où la recherche piétinait dans
ce domaine (ça n’a pas changé depuis). Le problème, évidemment, est que ces produits
tuent autant de cellules saines que de cellules cancéreuses et, en particulier, les cellules à
reproduction rapide, c’est-à-dire le sang. C’est ainsi que ce traitement est capable de mettre
dans un état déplorable n’importe quelle personne en pleine santé.
Soigner avec du poison ?
L’utilisation des poisons mortels en médecine ne date pas d’hier.
Dans son ouvrage Cancer: médecine traditionnelle et médecine alternative, Jane Heimlich
rappelle que, tout au long du XIXe siècle, l’on a prescrit un remède a base de mercure appelée
Calomel, et ceci pour soigner à peu près toutes les maladies. Ce traitement administré au long
cours était souvent fatal. L’on recommandait 5 à 10 grains à prendre la nuit. Soit environ 320
à 640 mg de chlorate de mercure. Des études menées en 1984 précisèrent que 500 mg de ce
sel pouvait entraîner la mort. Donc, pendant près d’un siècle, les médecins ont allègrement
«exécuté» leurs malades par empoisonnement, sans trop se poser de questions.
Les choses n’ont guère changé depuis, la chimiothérapie et autres drogues homologuées
ont juste pris le relais.
75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes
Un grand manque de confiance parmi les médecins.
Une fois les questionnaires étudiés, il en ressort que trois docteurs sur quatre (75 %) refusent
toute chimiothérapie sur eux-mêmes en cas de cancer pour la simple et bonne raison de son
inefficacité sur la maladie et de ses effets dévastateurs sur l’ensemble de l’organisme humain.
Tiens donc, 75% des médecins refuseraient la chimiothérapie ?
Donc 75% des médecins SAVENT que la chimiothérapie et la plupart des traitements
allopathiques hyper-agressifs contre le cancer et promus par Big Pharma TUENT plus qu’ils
ne guérissent.
Un ami médecin est entré un jour dans une salle où dix-huit personnes alitées se faisaient
perfuser un cocktail chimio. Il fut pris à la gorge et resta aphone pendant deux jours. Il y a de
quoi s’inquiéter pour le personnel soignant.
Une personne m’a raconté après avoir reçu une chimio que l’infirmière lui avait dit pendant la
perf: «Il ne faut pas qu’une seule goutte du produit sorte de la seringue, car les vapeurs
attaquent les bronches et cela laisserait une marque indélébile sur votre peau». Lorsque
l’on pense que c’est cela qui est diffusé dans les veines, ça fait froid dans le dos !
Plus « cocasse » encore, un scoop du Figaro datant d’une dizaine d’années: Trois morts dans
une salle d’opération parmi le personnel médical suite à l’ouverture de l’abdomen d’une
patiente. Elle venait de recevoir une chimio, et des gaz très toxiques ont été libérés.
Le jackpot de la chimio pour les labos
La facture d’une seule séance de chimio «douce»: 2600 €uros.
Mais selon le cocktail administré, il semblerait que la facture peut atteindre dans certains cas,
plus de 6000 €uros !
Qui paie ? La Sécurité Sociale bien sûr, mais la Sécu, c’est le contribuable, donc c’est nous.
Prenons comme exemple les chiffres français, soit en moyenne 20 séances multiplié par
60000 cancéreux chimiqués annuellement, ça nous donne une base moyenne de 4500 €uros,
soit 90.000 €uros que rapporte chaque cancéreux, et cela pour un jackpot annuel de 5,4
milliards d’€uros !
Tout en sachant que le coût de fabrication certainement dérisoire de ce type de produits, qui à
la base était prévus pour des objectifs militaire, l’on imagine aisément les gigantesques
profits générés dans la distribution d’un tel produit et l’on comprend aussi que personne
n’a vraiment intérêt à ce que le cancer soit éradiqué, sauf peut-être les malades eux-mêmes.
Un jour un haut responsable de grands laboratoires pharmaceutiques dont l’épouse a été
guérie «illégalement» d’un cancer de la langue, à avoué à un de mes amis que depuis plus de
30 ans, ils avaient des «recommandations» pour n’orienter aucune recherche en ce qui
concerne le cancer ! Ce n’est vraiment pas une surprise mais seulement une confirmation de
nos certitudes.
Quelques avis de docteurs et scientifiques à propos de la chimiothérapie :
« La majorité des patients atteints de cancer dans ce pays meurent à cause de la
chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon ou des poumons.
Cela été consigné depuis plus de dix ans. Néanmoins les docteurs continuent à utiliser la
chimiothérapie pour combattre ces tumeurs. »
(Allen Lewin)
« Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain modèle
thérapeutique pour soigner cette maladie. Les patients du cancer qui se tiennent éloignés
de ces centres ont une certaine chance de s’en sortir. »
(Georges Mathé)
« Il n’y a aucune preuve que la chimiothérapie prolonge les attentes de survie. Et c’est le
grand mensonge de cette thérapie, qu’il y a une corrélation entre la réduction des
tumeurs et le prolongement de la vie du patient. »
(Philip Day)
Selon les associations médicales, les effets secondaires dangereux des médicaments
représenteraient aujourd’hui la 4 eme cause de mortalité après l’infarctus, le cancer et
l’apoplexie.
Conclusion
A tous ceux et a toutes celles qui ont un proche, un parent ou un ami atteint d’un cancer,
sachez que le Cancer se soigne, que des thérapies existent et elles datent de très longtemps et
que la chimiothérapie, radiothérapie ont été et sont encore une des arnaques du corps médical
de notre siècle. Etonnant tout de même que les pseudos cancérologues n’aient jamais voulu
utiliser la méthode Gerson ou la thérapie du Dr Hamer pour soigner le Cancer. Il est
regrettable que ces médecins soient méconnus alors qu’ils ont consacrés toute leur vie à
soigner les malades.
A lire également:






Cancer : chimio ou pas chimio ?
Traitement du cancer, rémission ou guérison ?
Cancer, chimiothérapie la grande imposture enfin révélée
Traitement naturel du cancer – Cure Breuss
Cancer : Les dangers de la radiothérapie
Autorisation de traitement du cancer

Découvrez nos produits naturels de détox: Présentation des patchs santé LifeWave
Quelques bouquins pour aller plus loin:
Pour les moteurs de recherche cet article parle de :






detox après chimio (2)
75% des médecins refuseraient la chimio (1)
quel detoxe apres chimioterapie (1)
patch chimiotherapie (1)
detoxination apres chimio (1)
detoxifier le foi apres la chimio (1)
Abonnement à notre lettre d’information
L’auteur vous propose de faire partie des gens bien informés en matière de santé,
devenez membre du BonCoinSanté, un envoi par semaine: Inscription gratuite ici
Catégorie : Cancer, Cure détoxification, Sida
Mot-Clé : cancer, chimio, chimiothérapie, détox chimio, thérapie, tumeur
Téléchargement