Translation of the abstract into French by Marc-André Gagnon

publicité
Translation of the abstract into French by Marc-André Gagnon
Résumé
Introduction
La comparaison des dépenses par l’industrie pharmaceutique pour la promotion de ses
produits par rapport aux dépenses en recherche et développement est au centre du débat
pour déterminer si l’industrie pharmaceutique repose avant tout sur l’innovation ou le
marketing. La source normalement citée pour déterminer les dépenses de promotion
pharmaceutiques, IMS, n’est pourtant pas fiable.
Méthode
Nous avons accédé aux données colligées par CAM, une compagnie globale d’étude de
marché qui, par des sondages auprès des médecins, détermine les dépenses de marketing
et de promotion par l’industrie pharmaceutique. Nous avons comparé ces chiffres avec
ceux d’IMS et, pour chaque catégorie de dépenses promotionnelles, nous avons
déterminé les estimations les plus pertinentes pour chaque organisation afin de
déterminer un nouveau montant de dépenses totales.
Résultats
La promotion pharmaceutique aux États-Unis en 2004 est ainsi estimée à $57.5 milliards,
comparativement à l’estimation normalement citée d’IMS de $27.7 milliards. En excluant
la publicité visant les consommateurs et les pharmaciens, l’industrie a dépensé environ
$61,000 par médecin pratiquant.
Commentaire
Proportionnellement aux ventes domestiques aux États-Unis de $235 milliards, la
promotion des produits pharmaceutiques représente donc 24.4% du chiffre d’affaires de
l’industrie, comparativement à 13.4% pour la recherche et développement. À la lumière
de ces chiffres, on peut prétendre sans crainte de se tromper que, dans l’industrie
pharmaceutique actuelle, la promotion et le marketing joue une part beaucoup plus
importante que la recherche et développement, contrairement à ce que prétend l’industrie.
Téléchargement
Explore flashcards