L`INDUSTRIE A-T-ELLE UN AVENIR DANS LES PDEM

publicité
L'INDUSTRIE A-T-ELLE UN AVENIR DANS LES PDEM ?
Introduction
Interrogations fortes actuellement sur la question de la place de l'industrie dans les PDEM, en particulier
en France
 diminution significative de l'emploi industriel dans la récession (chiffres)
 affirmation par le Président de la République et le gouvernement de la nécessité d'une politique industrielle
Interrogations apparaissent liées à l'ampleur de la récession mais elles renvoient aussi à des questions
plus profondes autour de la place de l'industrie dans la croissance et le développement des PDEM
Vit-on actuellement une mutation profonde des économies développées (initiée avec l'essoufflement de la
dynamique des 30 Glorieuses) où le rôle déterminant de l'industrie dans la dynamique économique serait
remis en cause ?
A- Le déclin de l'industrie dans les PDEM s'inscrit dans une dynamique historique irréversible
1- Désindustrialisation, dynamique de la productivité et demande


désindustrialisation est d'abord marquée par la diminution de l'emploi industriel
(chiffres)
 référence aux analyses de Fourastié : dynamique de l'emploi dans un secteur renvoie
à l'évolution comparée de la croissance des débouchés et de la productivité (analyse peut
être complétée par celle de Sauvy sur les mécanismes de déversement suite au progrès
technique)
désindustrialisation est caractérisée par la baisse de la part relative de l'industrie dans le
PIB (chiffres)
 dynamique de la productivité industrielle entraine une baisse du prix relatif des produits industriels par rapport aux services (référence à la loi de Baumol)
2- L'impact de la nouvelle carte mondiale des industries



remise en cause de la domination des PDEM dans le domaine industriel qui correspond à
la fois à l'affirmation des stratégies de développement de certains pays et aux phénomènes de délocalisation mis en œuvre par les producteurs des pays développés
complexité du processus de délocalisation (qui concerne surtout certaines branches : industrie lourde + industries de main d'œuvre) et correspond à la recherche d'un avantage
en termes de coûts de production mais aussi à la présence sur de nouveaux marchés
inquiétudes autour de l'impact des délocalisations est particulièrement marquée en période de crise économique (contexte historique : récession du début des années 90, début
des années 2000, période actuelle)
3- Une nouvelle étape dans l'évolution des sociétés


pour un certain nombre d'auteurs, la désindustrialisation est une étape de la dynamique
économique et sociale globale (D. Bell, A. Touraine : notion d'économie et de société
post-industrielle)
lecture libérale : désindustrialisation correspond à la fois à l'expression de l'augmentation du niveau de vie et de la déformation de la consommation qu'elle induit (loi d'Engel), au dynamisme de la productivité industrielle qui suppose moins de moyens et


moins de coûts pour obtenir les produits industriels (analogie avec les mutations de
l'agriculture depuis la RI) et au jeu de la spécialisation qui explique le déplacement des
industries en fonction de leur coût de production (logique ricardienne)
interprétation possible en termes de "destruction créatrice (Schumpeter) avec émergence d'innovations qui sont liées à la dynamique des services et remettent en cause les
industries traditionnelles
dans cette perspective, il n'y a pas de hiérarchie entre secteurs et l'industrie n'a pas d'importance particulière dans la dynamique industrielle : l'élément clé est la capacité des
producteurs a fournir un produit désiré par les acheteurs (cf. limites des politiques "industrialistes" dans le développement du Tiers Monde)
 avenir de l'industrie pourrait ainsi être comparable à celui de l'agriculture : un secteur en perte de
vitesse régulière (même si, sans doute, il ne disparaîtra jamais complètement) ce qui n'aura pas d'impact
significatif sur la croissance globale des PDEM, au delà de la question des mutations nécessaires de la main
d'œuvre (mobilité, formation – cf. exemple de Yougnstown ou de la Lorraine)
B- L'industrie reste un secteur essentiel de la dynamique économique mais sa
forme évolue de manière significative
1- L'industrie garde une place importante dans l'économie des PDEM




importance de l'industrie dans le domaine du commerce extérieur (chiffres) : biens industriels représentent l'essentiel du commerce extérieur donc la compétitivité industrielle
est une condition importante de la croissance d'un pays (exemple de l'Allemagne)
industrie génère du progrès technique et de l'innovation à travers les dépenses de R et D
effet d'entrainement des créations d'emplois dans l'industrie sur les autres secteurs
emploi industriel est généralement un emploi mieux payé et de meilleure qualité (droits
sociaux) que l'emploi tertiaire
2- Ce qui justifie la mise en œuvre de politiques industrielles


industrie apparaît comme un secteur qui doit être l'objet d'aides publiques de manière à
garantir l'indépendance économique du pays (F. List) et la croissance
existence de débats autour des politiques mises en œuvre :
est-il légitime de proposer un protectionnisme vis-à-vis de pays à faible coût de main
d'œuvre ?
l'Etat doit-il intervenir de manière directe dans l'économie ("colbertisme high tech – E.
Cohen, grands projets industriels, principe "top – down" …) ou doit-il favoriser les conditions d'émergence d'innovations efficaces (pôles de compétitivité, inspirés des "clusters",
aide à la recherche, principe "bottom – up") ?
3- L'industrie, un secteur en mutation



relativiser le déclin industriel (chiffres) : distinction dynamique en valeur et en volume de
la part de l'industrie dans le PIB, maintien d'une croissance de la production industrielle
(et même de créations d'emplois industriels dans certaines périodes)
définition de nouvelles frontières entre industrie et services :
liées aux stratégies des entreprises (externalisation, développement des services aux entreprises)
liées à la conception et l'usage des produits (part de l'immatériel dans les biens industriels, stratégies d'entreprises "fabless" (Apple), économie de bouquet, …)
nécessité de distinguer entre les branches industrielles dans leur dynamique (maintien
d'une industrie "High tech" dans les PDEM, performances de la pharmacie et de l'agroalimentaire en France)

importance des produits industriels dans le mode de vie (société "hyperindustrielle" – C.
Stoffaes) : enjeux autour de l'information, de l'environnement, de la santé, du vieillissement renvoient à la fois (et de manière étroitement imbriquée) à des questions impliquant le progrès technique, les biens et les services
Conclusion :
Il semble difficilement contestable que la période de forte domination de l'industrie dans la dynamique économique et sociale, qui naît avec la Révolution Industrielle mais s'affirme véritablement avec les transformations de la fin du 19ème siècle, est aujourd'hui remise en cause, à la fois
suite à des évolutions propres à la dynamiques de croissance des PDEM et suite à l'apparition de
nouveaux producteurs industriels à l'échelle mondiale. Cette évolution suscite des interrogations
et des inquiétudes autour de la pérennité du dynamisme industriel dans les pays occidentaux et
de l'impact de cette mutation sur les structures et les équilibres sociaux.
Faut-il considérer que l'industrie n'a comme avenir qu'une marginalisation de sa place dans les
économies développées selon un schéma comparable à celui de l'agriculture contemporaine ? Il
semble difficile aujourd'hui d'accepter une telle affirmation.
Les biens industriels restent au cœur de nos modes de vie, les branches industrielles modernes,
par leurs produits, par leur organisation productive restent dynamiques et importantes dans les
PDEM. Cependant il est indiscutable que la carte mondiale des industrie s'est profondément
transformée ces dernières décennies et que les frontières entre industrie et services, tant en ce
qui concerne la production que l'usage des biens, se sont modifiées de manière significative.
L'industrie qui a structuré le 20ème siècle, en tout cas jusqu'au début des années 70, a sans doute
vécu dans les PDEM mais cela ne veut pas dire que ces pays doivent oublier l'industrie. Les nouveaux défis économiques et sociaux que nous connaissons aujourd'hui ont tous une dimension
industrielle significative.
Téléchargement
Explore flashcards