prise en charge d`un patient agite en service d`urgences

publicité
UE 2.6 S5 Processus psychopathologiques
Promotion 2011/2014
Durée du travail : 2 heures 30 (1h30 TPD ; 1h TD)
Objectifs
Au terme du TD N°1 l’étudiant sera capable
 Identifier dans la situation les éléments en faveur d’une bouffée délirante aigue
 Connaître le(s) évolution(s) possible(s) de ce trouble
 Identifier les éléments de prise en charge infirmière à l’arrivée en service d’urgence
 Repérer les modalités de prise en charge face à un comportement mettant en danger une
patiente et l’équipe de soins
Méthode utilisée :
Etape 1 : Chaque étudiant lit la situation de soin proposée. Il effectue un travail de recherche
documentaire et répond aux questions posées .La durée de ce temps de travail personnel est de
1h30 heures. Ce travail peut être effectué au CDI ou à domicile
Etape 2 : Chaque étudiant fait part de ses questions, de sa demande de clarification. L’enseignant
sollicite le reste des étudiants et anime le débat. Il apporte des compléments d’information. Cet
échange d’une durée de 1 heure
Situation
Melle Largon ,22 ans, arrive en service d’urgence accompagnée par les pompiers pour troubles
majeurs du comportement. Elle annonce qu’elle a été élue par Dieu pour accomplir une mission,
que tous ses actes sont dictés par Dieu, dont elle entend les commentaires. Ses parents arrivent
en même temps qu’elle. Elle est vêtue d’une combinaison de ski,elle cache son visage et sa tête
dans une écharpe alors que la température ambiante est très élevée.
A 18 heures Mme Jacques infirmière du service des urgences est chargée de son accueil. Melle
Largon accepte de suivre Madame Jacques mais prévient qu’il est hors de question qu’elle s’assoit
ou se couche.
1 - Donnez les éléments de prise en charge de Melle Largon par Madame Jacques à 18
heures. Justifiez
Compte rendu de l’entretien infirmier avec Melle Largon
Selon elle vous faites partie des ennemis qui tentent de voler ses pensées et de la contrecarrer.
Elle vous confie également avoir parfaitement compris le sens caché des cours de ses
professeurs. A plusieurs reprises elle se met subitement à rire sans raison manifeste, puis
quelques minutes après s’effondre en larmes. Elle dit être là pour nous soigner .Toute personne
qui s’oppose à cette mission est un ennemi. Au cours de l’entretien elle refuse de s’asseoir et
n’arrête pas de déambuler dans le box. Après 15 minutes d’entretien elle s’agite violemment crie,
vocifère des propos incompréhensibles et tente de donner des coups de pied Elle veut partir.
A 18heures 15 le médecin prescrit un traitement sédatif oral en gouttes. Melle Largon dit qu’on
veut l’empoissonner pour l’empêcher de réaliser sa mission, elle envoie à travers le box la timbale
contenant le médicament.
Le médecin prescrit l’injection IM de 100 mg de loxapine (Loxapac ®).A la vue de la seringue Melle
Largon devient incontrôlable.elle menace les soignants. Elle se tape la tête contre les murs, hurle
et appelle l’intervention de Dieu.
Le médecin prescrit une contention.
2 - Donner les éléments de prise en charge à 18 heures 15
Melle Largon s’est endormie, elle est calme. Le médecin urgentiste et Mme Jacques l’infirmière
sollicitent un entretien avec les parents.
3 - Préciser la ou les finalités de cet entretien
Compte rendu de l’entretien infirmier/médical avec les parents de Melle Largon
Melle Largon est fille unique, étudiante en lettres sans aucun antécédent psychiatrique personnel
ou familial. Elle adore ses études et ses résultats sont excellents. Elle habite une résidence
universitaire et rentre chez ses parents tous les week-ends. Ses parents ont eu connaissance par
elle de consommation occasionnelle de cannabis au cours de soirées étudiantes C’est une jeune
femme impliquée dans des activités sportives (danse, natation) et associatives (bénévolat à la
Croix Rouge).Il n’existe aucun antécédent familiaux ou personnel de trouble psychique.
Ils ont été alertés par une amie de leur fille inquiète de son comportement. Melle Largon arpentait
les couloirs de la résidence vêtue en combinaison de ski emmitouflée dans une immense écharpe
alors que le température ambiante est de 30°.Elle écrivait des phrase incohérentes sur les murs
faisant référence à Dieu,à des ennemis,à une mission céleste et à des pouvoirs incommensurables
qu’elle posséderait.
Quand ses parents sont arrivés elle s’est opposée à toute consultation médicale les accusant de
vouloir l’empêcher de mener ses projets. Finalement les pompiers ont du intervenir.
Le diagnostic de bouffée délirante aigue est posé.
4 – Préciser les facteurs de pronostic favorables retrouvés chez Melle Largon.
5 – Quel facteur déclenchant peut on suspecter ? Quel examen permet d’étayer cette
hypothèse ?
A 19 heures Melle Largon présente une crispation des masséters, une immobilisation du regard
vers le haut, une protrusion linguale.
6 Quelle complication évoquez-vous ? Quelle en est la prise en charge ?
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire