Telechargé par Youcef Khellaf

Electrophysiologie-et-bases-de-lECG

publicité
Dr IBANDA
Dr ISEKUSU
Séniors MI/ CUK
ETUDE-AZ.COM
Plan
 Rappel histo-physiologique
 Bases d’interprétation ECG:
 Définition
 Composition ECG
 Principe de lecture
Rappel histo-physiologique
 Cœur:
- Endocarde
- Myocarde → cardiomyocytes (3couches) +
interstitium
- Péricarde
↓
cel. cardionectrices: cel nodales, cel His & Purk
cel. contractiles: myofibres → myofibrilles
Rappel histo-physiologique
Rappel histo-physiologique
 L’activité électrique du cœur dépend de 3 générateurs:
 Le NSA qui décharge à une fréquence de 90 à 60
 Le NAV qui décharge à une fréquence de 60 à 40
 Les Fibres de Purkinje ventriculaire qui déchargent à une
fréquence de 40 à 20
LBG
5
Bases d’interprétation ECG
 ECG= représentation graphique activité électrique du
cœur → tracé
 Les potentiels électriques recueillis à la surface du
corps humain peuvent être captés par des électrodes
dont la disposition spécifique constitue des
«dérivations».
Bases d’interprétation ECG
On distingue:
• Dérivations périphériques ou des membres ou
horizontales
- bipolaires ou standard: DI, DII, DIII
- unipolaires: aVR, aVL, aVF
• Dérivations centrales ou
• précordiales: V1,V2,V3,V4,V5,V6
Bases d’interprétation ECG
A. Composition de l’ECG
L’enregistrement se fait sur papier millimétré
-Un petit carré = 1 mm de côté
-Un grand carré = 5 mm de côté
En ordonnée: 1mm = 0,1 mV, c’est l’amplitude
En abscisse: 1mm= 0,04 sec, c’est la durée
L’enregistrement se fait à une vitesse de 25 mm/sec
Phase
plateau
Dépol atr.
Dépol
Phase
rapide
Répol
Systole ventriculaire
Composition de l’ECG
• Onde P= dépolarisation auriculaire, morphologie en
dôme, durée < 0,12 sec, amplitude < 0,25 mV ; tjrs
+ en DI, DII ,V3 à V6
• Espace PR ou PQ= conduction AV, durée: 0,12-0,20
sec
• Complèxe QRS= dépolarisation ventriculaire, durée
< 0,12 sec, ampl 0,5 à 2mV
• Onde T= repolarisation ventriculaire, morphologie
asymétrique, durée < 0,2 sec, ampl: 0,2-0,6mV
Composition de l’ECG
• Segment ST= période d’excitation uniforme des
ventricules, isoélectrique
• Espace QT= renseigne sur la systole ventriculaire ou
le tems total écoulé pdt activation des ventricules
et le retour à l’état normal, durée: 0,35-0,45sec
• Onde U= incertaine, ++V2-V4, repolarisation du SIV,
voire la repolarisation lente des ventricules
B. PRINCIPE DE LECTURE
• Dans le cadre de cette présentation nous utiliserons
la méthode simplifiée dite de « DUBIN »
• 5 paramètres majeurs à analyser lors de la lecture
de l’ECG selon cette méthode « que chacun peut adapter à
sa guise selon les cas »
• FREQUENCE
• RYTHME
• AXE
• HYPERTROPHIE
• INFARCTUS
1. Déterminer la FC:
-
Soit 300 divisé par le nombre de grands carrés entre RR
Soit 1500 divisé par le nombre de petits carrés entre RR
300
150
100
75
60
2. Déterminer le rythme
Un rythme normal est sinusal càd
l’onde P précède tjrs le complexe
QRS.
Déterminer la régularité du
rythme càd RR équidistants
Anomalies:
- Rythme non sinusal:
3 types: Rythmes irréguliers
Rythmes d’échappement et
Extrasystoles
Rythmes ectopiques rapides
Blocs
ETUDE DE L’ONDE P
Etudier l’onde P revient à étudier sa morphologie, son
amplitude et sa durée;
mieux étudiée en D2 et V1;
durée normale: o,o8 -0,10 sec ( inférieure à 0,11 sec);
amplitude normale: inférieure à 2,5 mm;
morphologie: onde P toujours avant QRS, de
morphologie identique, positif et symétrique
( sauf en a VR où elle est négative, et V1 où elle peut être
plate ou bi phasique)
Rythme normal
Un rythme normal est dit sinusal et régulier c.à.d.
caractérisé par une onde P identique qui précède chaque
complexe QRS, et ceux-ci sont équi- distantes les unes des
autres.
• Il peut être régulier ou non, définissant dans ce
dernier cas une « arythmie sinusale »
22/06/14
LBG
20
Rythme « non » sinusal
A . Rythmes irréguliers
Ont en commun une durée inconstante entre chaque
cycle
- Wandering Pacemaker (pacemaker variable)
• Variation morphologique de P’
• Fréquence atriale < 100/min
• Cadence ventriculaire irrégulière
- Tachycardie atriale multi focale
• Variation de la morphologie de l’onde P’ (>3)
• Fréquence atriale > 100/min
• Cadence ventriculaire irrégulière
- Fibrillation atriale
• Absence d’onde P
• Cadence ventriculaire irrégulière
• Trémulations de la ligne de base (ondes f)
LBG
23
22/06/14
LBG
24
B . Echappements et Extrasystoles
L’entraînement régulier du NSA chapeaute et supprime
tous les foyers automatiques « c’est la suppression par
entraînement rapide ».
En cas d’interruption brève ou complète de
l’entraînement par le NSA, un foyer automatique sera
désinhibé et va battre à sa fréquence intrinsèque.
Il va définir respectivement un battement
d’échappement ou un rythme d’échappement.
LBG
25
• Le rythme d’échappement peut-être:
• Atrial : fréquence propre entre 80-60/min
• Jonctionnel: fréquence propre entre 60-40/min
• Ventriculaire: fréquence propre entre 40- 20/min
Dans les 2 derniers cas on parle de rythme idio-jonctionnel et
idio-ventriculaire
LBG
26
RYTHME IDIO-JONCTIONNEL
LBG
27
RYTHME IDIO-VENTRICULAIRE ACC
LBG
28
Extrasystoles (ESA ESJ ESV)
• Il s’agit d’un battement cardiaque arrivant avant le battement
prévu du nœud sinusal
• 1. ES Atriale: onde P’ avant un QRS fin
• 2. ES Jonctionnelle: QRS fin sans onde P avant
• 3. ES Ventriculaire: QRS large sans onde P avant
• Bigéminisme: 1 ES sur 2 battements
• Trigéminisme: 1 ES sur 3 battements
• Doublet 2 ES, Triplet 3 ES, Salve >3 ES
LBG
29
EXTRASYSTOLE VENTRICULAIRE
C. Troubles de conduction: LES BLOCS
C. 1. Conduction intra-auriculaire:
(BSA)
Blocs sino-auriculaires
Le NSA au cours du bloc SA, interrompt son activité
d’entraînement pdt au moins un cycle complet et
reprend après la pause une décharge à la même
fréquence qu’auparavant
• Le BSA comporte 3 degrés. Les 2 premiers sont mieux identifiés en EEP
tandis que le BSA complet s’observe bien sur un tracé ECG de surface par
l’absence permanente d’onde P associé à un rythme d’échappement bas
situé
LBG
32
C. 2. Conduction AV: Espace PR ou PQ, durée: 0,120,20 sec
• Anomalies:
- Allongement PR ou PQ (>0,20s)= BAV 1, BAV2
mobitz1, BAV2 mobitz2, BAV3
- Raccourcissement PR (<0,12s)= Sd de prééxcitation
- si crochetage branche asc de R+ élargissement QRS
+ trbles repol secondaire: sd de WPW
- si pas d’anomalie de QRS: connexion oreillettes et
fx de His
- Sous décalage PR: infarctus OD, péricardite aigue
Bases interprétation ECG
BAV 1er degré
Retard de la conduction ds le NAV avec PR>200ms
Bases interprétation ECG
BAV 2è degré Mobitz 1 (Luciani- Wenckebach)
Série de cycles avec blocage progressif de la conduction dans le NAV,
jusqu’à ce que la dernière onde P soit totalement bloquée. Il est nodal
Chaque série de wenckebach se caractérise par un rapport P/QRS
constant (3/2; 4/3…)
Bases interprétation ECG
BAV 2è degré Mobitz 2
Il est Hissien ou infra-hissien
Présence d’ondes P bloquées survenant de manière inopinée avec la
présence de cycles normaux. Pas de période de wenckebach
Bases interprétation ECG
BAV 3è degré
Dissociation auriculo-ventriculaire complète avec présence d’un rythme
d’échappement ventriculaire généralement
Bases interprétation ECG
Conduction intra Ventriculaire: Les blocs de
branches et hémiblocs
D.
- BBG: Aspect RSR’ sur le territoire latéral (DI, aVL,
V5, V6), complet si durée > 120ms
- BBD: Aspect RSR’ en V1
- HBAG: Déviation axiale gauche, S3>S2, R exclusif en
DI et aVL, S persistante jusqu’en V5,6
- Bloc bifasciculaire: BBD + HBAG
- Bloc trifasciculaire: BBD + HBAG + BAV1
3. AXE
• L’axe se réfère à la direction du mouvement de
dépolarisation qui s’étend à travers le cœur pour
stimuler la contraction myocardique
• Le vecteur de dépolarisation ventriculaire se situe
normalement entre 0° et + 90°
• Sa détermination lors de l’analyse du tracé repose
ainsi sur l’aspect du QRS en D1 et aVF
LBG
39
AXE DU COEUR
7mm D1
15 mm
av F
D1
+ 60°
av F
Situations pathologiques
Déviation axiale DROITE: QRS négatif en D1
Déviation axiale GAUCHE: QRS négatif en aVF
4. Signes d’hypertrophie
4.1. Signes d’hypertrophie auriculaire
- Les dérivations DII et V1 servent à examiner une
hypertrophie/dilatation auriculaire
- La morphologie de l’onde P permet de définir une
HAG versus HAD
HAG
HAD
V1
V1
ONDE P
DII
DII
LBG
43
4.2. Signes d’hypertrophie ventriculaire
a) HVG: → indices, ondes S en V1,2 et onde R en V5,6 et
axe qrs
• Sokolow SV1 + RV5 ≥ 36 mm
• Blondeau SV2 + RV6 ≥ 36 mm
• Cornell RaVL + SV3 > 28mm (hoe) et 20mm (fê)
• R en V5 ou V6 > 25 mm
• S en V1 ou V2 > 30 mm
• Axe QRS dévié à G
• onde T négative dans les dérivations gauche ( v4, v5,
v6): signes de surcharge du VG
Si R< 5 mm en périph et <10mm en précord =
Microvoltage ou Bas voltage
(DD: Péricardite, cardiomyopathie dilatée, obésité)
b) HVD: Rapports R/S, indices, onde R en V1 ou S en
V5,6
• Onde R/onde S en V1> 1 ou R> 7mm;
• Onde R/onde S en V5,6< 1 ou S>7mm;
• Sokolow: Rv1 + Sv5,6 > 10.5mm;
• Axe QRS à droite
• Onde T négative dans les dérivations droites :
surcharge du ventriculaire droit.
5. INFARCTUS
• Elément essentiel à éliminer au moment de
l’analyse d’un tracé ECG au vu de l’urgence que
constituent les coronaropathies
• Sur le plan histopathologique, il existe 3 entités
différentes qui peuvent définir des stades évolutifs
de la même maladie
LBG
46
ISCHEMIE
Sur l’ECG elle se traduit par des anomalies bien précises
intéressant l’onde T
Ses caractéristiques diffèrent selon que l’ischémie se
limite au territoire sous endocardique ou déborde
jusqu’au sous épicarde
LBG
47
I. SOUS EPICARDIQUE
I. SOUS ENDOCARDIQUE
ONDE T SYMETRIQUE
Mind Hypo/hyperK+
LBG
48
LBG
49
LBG
50
 LESION
- Sur l’ECG elle se traduit par des anomalies du
segment ST
- Selon que la lésion est sous endocardique ou sous
épicardique, le segment ST est respectivement sous
décalé ou sus-décalé par rapport à la ligne isoélectrique.
LBG
51
L. SOUS EPICARDIQUE
L. SOUS ENDOCARDIQUE
Ces aspects caricaturaux constituent des urgences
cardiologiques
LBG
52
LBG
53
NECROSE
Elle apparaît sur un tracé ECG sous forme d’une ONDE Q
dite de « nécrose » qui comporte au moins une des
caractéristiques suivantes:
- durée d’au moins 0,04 s (un petit carré)
- amplitude égale au moins au tiers de l’amplitude
totale du QRS
Elle signe une séquelle d’un infarctus transmural
LBG
55
NECROSE MYOCARDIQUE
Onde Q de
nécrose
Aspect QS
LBG
56
LBG
57
LBG
58
Etude du segment QT
• Toujours jeter un coup d’œil sur le segment QT
pour terminer
• Espace QT= renseigne sur la systole ventriculaire ou
le tems total écoulé pdt activation des ventricules
et le retour à l’état normal, durée: 0,35-0,45sec
• Au-delà: Hypocalcémie
Aksanti
Matondo
Tuasakidila
Merci
Thanks
Téléchargement
Explore flashcards