Intérêt de l’EEG-vidéo de scalp avec électrode foramen

advertisement
V
O
C
A
B
U
L
A
I
R
E
Intérêt de l’EEG-vidéo de scalp avec électrode foramen
ovale (FO) pour confirmer l’origine interne
d’une épilepsie temporale chez l’enfant
! C. Jalin*
s
nte
ére
f
f
sa
fib
r
e
Substance
blanche
fibres
n
d'associatio
Position des électrodes
fibres ef
férentes
D
ans les épilepsies partielles, lésionnelles ou cryptogéniques, pharmacorésistantes, pour lesquelles
un traitement chirurgical est envisagé, il est impératif de localiser la zone épileptogène afin d’en faire l’exérèse.
Dans le cas des épilepsies temporales, l’électroencéphalogramme (EEG) de scalp ne permet pas d’explorer la région
temporale interne, et plusieurs techniques invasives ont été proposées : stéréo-EEG, implantation d’électrodes sous-durales,
association d’électrodes sous-durales et d’électrodes profondes.
En 1985, du fait d’une meilleure connaissance de l’épilepsie
temporale, Wieser (1, 2) a proposé une technique moins lourde
avec électrode foramen ovale que nous avons adaptée à
l’enfant. Chez l’enfant de moins de 12 ans, les épilepsies temporales sont toujours lésionnelles ; la sclérose hippocampique,
qui est la cause la plus fréquente des épilepsies temporales de
l’adulte, est rare chez l’enfant ; les étiologies prédominantes
sont les malformations et les séquelles d’accident vasculaire.
Substance grise
Coupe frontale de la tête
INDICATIONS
L’EEG-vidéo avec électrode FO permet de confirmer ou non
l’implication des structures temporales mésiales quand les examens cliniques et paracliniques évoquent une épilepsie temporale interne ou antérieure.
Si une origine postérieure ou plus étendue du lobe temporal est
évoquée, cette technique est insuffisante, car la limite postérieure de la résection doit être précisée, et une cartographie
fonctionnelle du langage peut être nécessaire lorsque l’hémisphère dominant est concerné. Une exploration intracrânienne
est alors nécessaire.
MÉTHODE
Une électrode-aiguille comportant trois plots est implantée sous
anesthésie générale, à travers le FO de la base du crâne ; elle se
trouve ainsi située en regard des structures temporales internes.
L’implantation peut être uni- ou bilatérale selon les résultats des
* Unité de chirurgie de l’épilepsie de l’enfant, fondation A. de Rothschild, Paris.
316
- 21 électrodes de scalp (système international 10/20)
- 2 électrodes de scalp supplémentaires préauriculaires
- 1 électrode FO intracrânienne comportant 3 plots
Figure 1. Emplacement des électrodes. Les électrodes de scalp permettent
de recueillir l’activité EEG de la convexité et, en particulier, des faces
externes et antérieures des lobes temporaux ; l’électrode foramen ovale
explore la face interne du lobe temporal correspondant.
EEG-vidéos de scalp antérieurs. L’enregistrement EEG de
l’électrode FO est associé à un EEG de scalp (figure 1) et est
synchronisé à une vidéo. La durée de l’enregistrement est déterminée par un nombre suffisant de crises, mais elle ne doit pas
excéder sept jours.
ANALYSE DES DONNÉES
ET INDICATIONS CHIRURGICALES
La chronologie des modifications critiques observées sur la
vidéo, l’EEG de scalp et l’EEG du FO permet de savoir si les
structures temporales internes sont à l’origine des crises :
– lorsque la décharge paroxystique EEG caractéristique de la
crise commence sur l’électrode FO avant le début des modifiLa Lettre du Neurologue - n° 7 - vol. V - septembre 2001
dysplasie temporale mésiale droite
Lésion temporale mésiale gauche
3 début clinique
2 début clinique
?
1
01/26/00
FORAMEN OVALE/FOR:LONGIDINAL 2
2
–15mm/sec, –10uV/mm, FH (Hz)=Arr,
FB (Hz)=Arr,
Filtre
1
A
Secteur=OFF
03/01/00
D. Arthur 11y. 2m.
FORAMEN OVALE/FOR:LONGIDINAL 2
B
–15mm/sec, –10uV/mm, FH (Hz)=Arr,
FB (Hz)=Arr,
Filtre
Secteur=50Hz
C. Eric 12y. 9m.
Figure 2. Chronologie du début des modifications critiques des différents éléments enregistrés.
La flèche ↓ indique le début de la décharge sur l’EEG du FO, la flèche ↑ le début des modifications sur l’EEG de scalp, le signe # le début des manifestations cliniques,
les pastilles ! l’EEG enregistré sur les trois plots de l’électrode FO.
A. Le début de la décharge EEG critique sur le FO précède celui des modifications cliniques et EEG sur le scalp : l’origine de la crise est temporale interne.
B. Il n’y a pas de décharge paroxystique sur le FO : les structures temporales internes ne sont pas impliquées dans la crise.
CONCLUSION
cations EEG critiques sur le scalp et des manifestations cliniques, les structures temporales internes concernées sont à
l’origine de la crise (figure 2A). Dans ce cas, l’exérèse des
structures temporales internes est indiquée ;
– lorsque la décharge paroxystique EEG critique commence
sur l’électrode FO après le début des modifications EEG critiques sur le scalp, les structures temporales internes ne sont
pas à l’origine de la crise, mais elles témoignent d’une diffusion. L’attitude chirurgicale est à discuter au cas par cas ;
– lorsqu’il n’y a pas de décharge paroxystique EEG sur l’électrode FO, les structures temporales internes ne sont pas impliquées dans la crise (figure 2B). L’exérèse chirurgicale est
inutile.
Dans les épilepsies temporales, cette technique peu invasive
permet d’explorer les structures temporales internes et d’envisager leur éventuelle résection. Elle évite ainsi d’avoir recours
à une méthode plus invasive.
"
R
É
F
É
R
E
N
C
E
S
B
I
B
L
I
O
G
R
A
P
H
I
Q U
E
S
1. Wieser HG, Elger CE, Stodieck SRG. The “foramen ovale electrode”, a new
recording method for the preoperative evaluation of patients suffering from mesiotemporal lobe epilepsy. Electroencephalogr Clin Neurophysiol 1985 ; 61 : 314-22.
2. Wieser HG, Siegal AM. Analysis of foramen ovale electrode-recorded seizures
and correlation with outcome following amygdalohippocampectomy. Epilepsia
1991 ; 32 : 838-50.
Épilepsie partielle, lésionnelle ou cryptogénique, pharmaco-résistante
Traitement chirurgical envisagé de l’épilepsie
Clinique EEG-vidéo de scalp
IRM
Épilepsie extra-temporale
Épilepsie temporale
Origine temporale antérieure et interne
EEG-vidéo de scalp avec FO
FO + avant scalp
⇒ origine des crises
$ résection temporale interne
indispensable
FO + après scalp
⇒ voie de diffusion des crises
$ résection temporale interne
à discuter au cas par cas
Origine temporale postérieure ou étendue
Exploration invasive
FO –
⇒ non concerné par la crise
$ résection temporale interne
inutile
Figure récapitulative.
La Lettre du Neurologue - n° 7 - vol. V - septembre 2001
317
Téléchargement