N7_SA05_Guide

publicité
Francisation NIVEAU 7 LAN-5079-10
Des communications sur des thèmes concrets
Titre de la SA05: Des langues au Québec
Auteures : Sophie Beaulieu et Valérie Damoiseau
Commission scolaire : CSDM
Durée approximative : 5 h 30 min (en trois parties)
Domaine général de formation
Culture et média
Situation de communication
Suivi de l'actualité
Intentions de communication
16. Échanger avec quelqu’un sur l’actualité (CO, PO)
17. Comprendre un reportage informatif (CO)
19. Comprendre un article informatif sur l’actualité (CÉ)
20. Comprendre un article d’opinion, une chronique, un éditorial ou un blogue (CÉ)
22. Intervenir dans un blogue (PÉ)
Compétences langagières
Compréhension orale
Production orale
Compréhension écrite
Production écrite
MATÉRIEL NÉCESSAIRE (aussi disponible en .doc)
Guide de l'enseignant :N7_SA05_Guide.pdf
Cahier de l'apprenant :N7_SA05_Apprenant.pdf
Diaporama sur la liberté d'expression: N7_SA05_Activation_Expression.pptx
Article de blogue N7_SA05_T1-1_Article.pdf
Grille de lecture et de correction: N7_SA05_T1-1_Grille.pdf
Reportage d'actualité: http://ici.radio-canada.ca/audio-video/media-6243045/recul-dufrancais-a-montreal (2 min 38)
Article informatif d'actualité: N7_SA05_T2-2_Reculfrancais.pdf
Roue des responsables : N7_SA05_T3-3_Responsables.pdf
SAVOIRS DU NIVEAU 7 À MOBILISER
Grammaire du texte




Comprendre des textes expressifs et informatifs OÉ
Comprendre des textes argumentatifs E, descriptifs et narratifs É
Produire des textes expressifs, informatifs, descriptifs et narratifs OÉ
Organiser clairement de l’information dans le but de comparer des éléments (22, 32) É
Connecteurs et relations logiques
 Comprendre la postériorité avec le conditionnel présent ou l’auxiliaire d’aspect aller à l’imparfait +
infinitif quand le point de référence est décalé (2, 16, 19, 20, 21, 29, 31) OÉ *
 Exprimer la concession avec le marqueur même si (22, 32) É
 Employer des connecteurs de topicalisation : quant à, à l’égard de, à propos de, en ce qui concerne,
etc. (15, 22, 32, 35) É
 Employer des connecteurs de reformulation courants : autrement dit, en somme, etc. (5, 13, 15, 16,
22, 32, 35) OÉ
 Exprimer la conséquence : donc, par conséquent, etc. (15, 22, 32, 35) É
 Mettre en relief des ressemblances et des différences entre deux éléments (22, 32) É
 Repérer les connecteurs qui présentent le sujet, qui marquent les étapes du développement, qui
concluent et qui révèlent un changement de sujet d’un exposé (19, 20, 21) É
 Comprendre la restriction avec le marqueur ne… que (6, 10, 19, 20, 21) É *
 Comprendre l’expression du but avec des marqueurs courants E (19, 20, 21, 37) É
 Comprendre l’expression de la concession avec des marqueurs courant : bien que, malgré que, etc.
(19, 20, 21) É
Reprise de l’information
 Comprendre que le référent du pronom ils peut être implicite (16, 20, 21, 24) OÉ *
 Employer des déterminants quantifiants indéfinis repris par le pronom ça (8, 22) É *
Grammaire de la phrase
Types de phrases
 Employer des phrases impératives négatives avec des pronoms compléments : ne + Pr + V impératif +
pas (16, 22, 29, 31) OÉ *
Formes de phrases
 Employer des phrases emphatiques en suivant les modèles suivants :
Encadrement du sujet par clivage avec C’est… qui (22) É
Encadrement d’autres éléments par clivage avec C’est… que (7, 22) É
Encadrement du GN par pseudo-clivage (22) É
Encadrement par pseudo-clivage avec ce/celui que…, c’est… (22) É



Employer des phrases passives au passé composé, avec ou sans par (13, 16, 26) O
Reconnaitre une phrase passive avec l’agent introduit par de (6, 20, 21) É *
Comprendre des phrases impersonnelles avec Il est + adjectif + subordonnée (19, 20, 21) É
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
2
Jonction de phrases
 Employer des phrases subordonnées à verbe conjugué qui expriment une hypothèse sur un fait
présent ou à venir, présenté comme irréel : si + (condition) imparfait, (conséquence) conditionnel
présent (8, 16, 22) OÉ
 Comprendre des subordonnées corrélatives exprimant l’intensité en rapport avec sa conséquence
introduite par :
o Si ou tellement + que (6, 12, 16, 18, 20, 21, 31) OÉ
o Assez, trop, suffisamment + pour (que) (6, 12, 16, 18 à 21) OÉ
 Employer des subordonnées corrélatives dont la comparaison est liée au nom ou au verbe (16, 22,
23, 30, 32) OÉ
 Reconnaitre le sujet quand il suit le prédicat dans une phrase incise E (19, 20, 21) É

Reconnaitre des phrases subordonnées relatives introduites par [préposition] + lequel E (6, 20, 21)
É*

Distinguer le sens générique et le sens spécifique d’un GN en position sujet, selon la structure et le
déterminant utilisés (20, 21, 28) É
Employer les structures et les déterminants suivants pour exprimer le sens générique d’un GN :
formé de un/une + nom E (7, 22) É
en position sujet :
quantifiant + nom, ça (22) É
le ou la + nom massif + verbe (7, 22) É
le ou la + nom massif, ça + verbe (22) É
les + nom comptable + verbe (7, 22) É
les + nom comptable, ça + verbe (22) É
en position complément :
le ou la + nom massif, sujet + verbe + ça (22) É
Employer la structure suivante pour exprimer le sens spécifique d’un GN en position sujet : Dét
quantifiant indéfini + nom E (7, 14, 22) É





Pronoms personnels conjoints
 Employer le pronom personnel conjoint y pour remplacer un GPrép de lieu CP E (7, 14, 22) É *
Pronoms interrogatifs
 Associer que à qu’est-ce que (1, 16, 18, 20, 21, 37) OÉ
 Accorder le pronom interrogatif simple quel en genre et en nombre (22) É
 Employer le pronom interrogatif complexe lequel (22) É
Indicatif imparfait
 Employer l'imparfait après si dans une hypothèse ou un fait présent ou à venir, présenté comme
irréel (8, 16, 22) OÉ
Indicatif passé surcomposé
 Reconnaitre le passé surcomposé (20, 21) É *
 Comprendre que le passé surcomposé sert à indiquer une action accomplie dans le passé (20, 21) É *
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
3
Indicatif futur antérieur
 Reconnaitre le futur antérieur (19, 20, 21) É *
 Comprendre que le futur antérieur sert à indiquer une action accomplie dans l’avenir (19, 20, 21) É *
Indicatif conditionnel présent
 Employer le conditionnel présent pour exprimer la postériorité quand le point de référence est
décalé, notamment dans le discours indirect au passé (2, 8, 16, 22, 32) OÉ
 Reconnaitre le conditionnel présent (19, 20, 21) É
 Comprendre que le conditionnel présent peut servir à exprimer l’incertitude (19, 20, 21) É
 Employer le conditionnel présent (radicaux et terminaisons orales [ɛ], [jɔ̃], [je] et écrites) (3, 8, 22,
32, 35) É
 Employer le conditionnel présent pour indiquer une action hypothétique dans le présent ou dans
l’avenir (22) É
Subjonctif présent
 Employer le subjonctif présent pour exprimer la simultanéité et la postériorité quand le verbe
introducteur demande le subjonctif et que le point de référence est décalé (8, 16, 22, 29, 31, 32) OÉ
 Employer des verbes usuels au subjonctif présent (radicaux et terminaisons écrites) E (8, 15, 22, 32) É
 Employer obligatoirement le subjonctif présent après certaines conjonctions :
De but : pour que (22, 32) É
De temps : avant que (15, 22, 32) É
Auxiliaires d'aspect
 Comprendre que l’auxiliaire aller + infinitif passé indique une action accomplie dans l’avenir (16, 22)
OÉ *
 Employer l'auxiliaire aller à l'imparfait + infinitif présent quand le point de référence est décalé pour
exprimer la postériorité, notamment dans le discours indirect au passé (2, 16, 22, 29) OÉ


Employer les comparatifs de degré plus (de)/moins (de)/autant (de) + nom ou verbe (16, 22, 23, 30,
32) OÉ
Employer des superlatifs de degré (8, 15, 16, 23, 30) OÉ

Comprendre que les guillemets précédés d’un deux-points introduisent un discours direct E (19) É
Lexique
Vocabulaire lié à des sujets d’actualité
Fait, opinion, objectivité, subjectivité, etc.
Partage d’informations ou d’opinions dans un blogue
* Savoir arrimé aux intentions mais non mobilisé dans la SA
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
4
REPÈRES CULTURELS
Blogues de journalistes
Se sensibiliser à la liberté d’expression des médias au Québec par rapport à celle de son pays d’origine.
Se sensibiliser aux lignes éditoriales et aux orientations des médias
Se sensibiliser à la liberté d’expression et à ses limites.
Charte des droits et libertés de la personne
ACTIVATION DES CONNAISSANCES EN MÉMOIRE ( ̴ 15 minutes)
- Projeter le diaporama sur la liberté d’expression et animer le quiz.
- Séparer la classe en deux équipes.
- À tour de rôle, une équipe répond à la question posée. Un point si la réponse est correcte et un point
supplémentaire pour la justification.
- L’enseignant peut poursuivre la discussion sur des faits d’actualité en lien avec la liberté d’expression.
(Ressources disponibles en lien dans la partie Commentaires, aux diapos 8 et 10 du diaporama)
PROBLÉMATIQUE
Avant le début du cours, en naviguant sur Internet vous tombez sur un article qui vous fait réagir. Vous
considérez que vos connaissances sur le sujet sont limitées. Vous décidez de les approfondir afin de
donner votre point de vue à l'auteur sur son blogue.
Quel est votre plan?
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
5
Pistes d’enseignement de la PROBLÉMATIQUE ( ̴ 15 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la problématique.
- Demander aux apprenants, en équipe de quatre, de discuter des questions suivantes (à projeter) :
Est-ce que vous lisez des blogues ? Est-ce que vous écrivez un blogue ?
Quels sont les rôles des blogues dans notre société ?
Avez-vous écrit dans un blogue dans votre langue maternelle et/ou en français ?
Si oui, pourquoi l’avez-vous fait ?
Qu’est-ce qui vous pousse / pousserait à le faire ?
Quels sont les sujets d’actualité ou de société qui vous font réagir ?
Dans votre pays, est-ce possible d’écrire librement et publiquement ?
Avant d’écrire dans un blogue journalistique, que feriez-vous ? (réponses attendues : les tâches
de la résolution)
Savoirs : Favoriser l’utilisation du conditionnel présent
Comme la durée de la SA excède 4 h, nous suggérons de la faire en deux parties. Pour une question de
cohérence séquentielle, la coupure pourrait idéalement se faire telle que suggérée ci-après.
Pour résoudre la problématique, l’apprenant devra :
PARTIE 1 ( ̴ 3 h)
T1 Lire un article d’opinion
T2 Chercher des informations factuelles
T2.1 Comprendre un reportage informatif
T2.2 Comprendre un article d’information
PARTIE 2 ( ̴ 1 h)
T3 Discuter du sujet
T3.1 Discuter avec un francophone
T3.2 Rapporter des paroles à des collègues de classe et en discuter
T3.3. Comparer les informations recueillies et se positionner
PARTIE 3 ( ̴ 1 h 30 min)
T4 Donner son opinion sur le blogue de l’auteur
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
6
RÉSOLUTION
PARTIE 1
TÂCHE 1 : Lire un article d’opinion
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 1.1 ( ̴ 45 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de la compréhension de tous.
- Distribuer l’article du blogue de Doudou Sow.
- Demander aux apprenants de noter l’idée principale de l’article dans leur cahier.
- Vérifier leur réponse en plénière avant de poursuivre pour s’assurer que les apprenants partent sur la
bonne piste. (Exemple de réponse attendue : Qui est responsable de la promotion/protection du
français ?)
- Pour compléter le tableau, demander aux apprenants de se placer en dyades et de se diviser le travail
(Travailler les parties Faits décrits et Responsables cités par l’auteur individuellement et Opinions de
l’auteur en commun).
- Demander aux apprenants de noter des mots-clés et d’écrire leurs réponses dans leurs mots.
- Encourager les apprenants à discuter et à noter leurs réflexions.
- Au besoin, utiliser la grille de correction pour soutenir les réflexions des apprenants.
Note
L’enseignant peut favoriser le recours aux stratégies de lecture des apprenants.
Ressources :
http://www.enseignementdufrancais.fse.ulaval.ca/document/?no_document=2018
http://www.enseignementdufrancais.fse.ulaval.ca/document/?no_document=2432
Savoirs : Faire remarquer le conditionnel présent, les connecteurs, les phrases impersonnelles avec Il
est+ adjectif+ subordonnée, l’utilisation de trop + pour que, le sens générique et le sens spécifique
d’un GN et l’utilisation des guillemets.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
7
TÂCHE 2 : Chercher des informations factuelles
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 2.1 ( ̴ 15 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de la compréhension de tous.
- Faire jouer la vidéo une première fois et demander aux apprenants en plénière ce qu’ils ont compris.
- Faire jouer la vidéo une deuxième fois et demander aux apprenants en dyades de noter les trois
informations importantes transmises par le journaliste. (Réponses attendues : (légère) baisse du français
parlé à la maison, stabilisation de l’anglais, augmentation des autres langues)
- Partager les réponses en plénière.
- En plénière, demander aux apprenants de répondre aux questions métacognitives suivantes :
Quelles autres informations vous aideront à répondre à Doudou Sow ? (Les statistiques ne
parlent que de la langue parlée à la maison et non au travail. De plus, on parle d’une légère
baisse.)
Quelles autres informations pourriez-vous aller chercher pour compléter votre réflexion ?
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 2.2 ( ̴ 35 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de la compréhension de tous.
- Distribuer l’article informatif aux apprenants.
- Leur demander de le lire individuellement et de surligner les informations nouvelles qui peuvent les
aider à répondre à la question posée dans la consigne.
- En dyades, demander aux apprenants de comparer leurs choix.
- Leur demander individuellement de compléter les notes personnelles dans leurs mots.
Savoirs : Faire remarquer le sujet dans une phrase incise, les connecteurs et l’utilisation des
guillemets
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
8
PARTIE 2
TÂCHE 3 : Discuter d’un sujet d’actualité
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 3.1 ( ̴ 60 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de la compréhension de tous.
- Demander aux apprenants en dyades d’imaginer des questions à poser à un francophone et de les
écrire dans le cahier.
- Envoyer les apprenants en dyades poser leurs questions à un francophone (francophones dans le
quartier, dans l’école, invités dans la classe, devoir à la maison, etc.)
- Ils peuvent enregistrer les réponses avec un téléphone intelligent (ou enregistreur) et/ ou prendre des
notes.
- Demander aux dyades de répondre oralement à la question métacognitive suivante: "Avez-vous tout
ce dont vous avez besoin pour aller discuter avec un francophone?"
- De retour en classe, laisser du temps aux dyades pour réorganiser les informations recueillies.
Savoirs : Favoriser l’utilisation de la comparaison, du subjonctif présent, de l’imparfait et du
conditionnel dans une hypothèse et dans le discours indirect.
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 3.2 ( ̴ 10 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de la compréhension de tous.
- Jumeler deux dyades et leur demander de discuter au sujet des informations obtenues dans la soustâche 3.1.
- Suite à cette discussion, leur demander de compléter leurs notes personnelles de la tâche 3.1.
Savoirs : Favoriser l’utilisation de la comparaison, du subjonctif présent, de l’imparfait et du
conditionnel dans une hypothèse et dans le discours indirect.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
9
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 3.3 ( ̴ 15 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s’assurer de sa compréhension
- Distribuer l'annexe de la tâche sur les responsabilités.
- Demander aux quatre apprenants d'écrire leurs idées dans une première case, puis 30 secondes plus
tard, faire tourner la feuille dans le sens horaire. Les apprenants doivent inscrire d'autres idées dans
cette case. Poursuivre la manœuvre jusqu'à ce que les apprenants complètent tous la feuille.
- Proposer aux apprenants d'en discuter en comparant leurs réponses et en exprimant quelques
réserves.
- Suite à cette discussion, leur demander de compléter individuellement les quelques lignes dans leur
cahier pour qu'ils puissent se positionner.
Savoirs : Favoriser l’utilisation de subordonnées corrélatives.
PARTIE 3
TÂCHE 4 : Donner son opinion sur le blogue de l’auteur
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 4.1 ( ̴ 75minutes)
- Demander aux apprenants en équipe de quatre de discuter de la question métacognitive suivante et
de faire une liste de critères :
Qu’est-ce qu’un bon commentaire de blogue ? (faire ressortir les savoirs arrimés à l’intention et
les éléments se retrouvant dans un blogue)
(L’objectif ici est d’aider les apprenants à se construire une fiche d’auto-évaluation comportant
des savoirs à utiliser dans leur production écrite et des éléments constituant un bon commentaire
de blogue).
- Demander aux apprenants d’écrire individuellement un premier brouillon de leur commentaire de
blogue (environ 150-200 mots).
- Demander aux apprenants de réviser leur texte avec la grille de vérification, puis de vérifier le texte
d'un partenaire.
- Idéalement, faire écrire un commentaire dans un blogue.
Savoirs: Favoriser l'utilisation des marqueurs, de phrases de formes et types variés (impératives
négatives, phrases emphatiques, passives, impersonnelles...), de déterminants pour exprimer le sens
générique d'un GN, des pronoms interrogatifs simples et complexes, du conditionnel présent, de
l’imparfait, du subjonctif présent, des comparatifs et des superlatifs.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
10
OBJECTIVATION
Pistes d’enseignement de la section OBJECTIVATION ( ̴ 20 minutes)
- Demander aux apprenants de se placer en équipe de quatre pour répondre au questionnement
métacognitif suivant:
1. Quel est l'avantage de s'informer autant avant d'écrire dans un blogue?
2. Est-ce que vous pensez que les citoyens qui écrivent dans les blogues s'informent comme
vous l'avez fait? Qu'est-ce qui vous fait penser cela?
3. Les activités étaient-elles assez variées? Qu'avez-vous aimé faire?
4. Expliquez pourquoi vous pensez avoir bien fait votre commentaire sur le blogue.
5. Que pourriez partager ou expliquer à une personne de votre entourage?
Pour aller plus loin :
L’enseignant peut demander aux apprenants de produire leur biographie langagière. Voir l’exemple ici :
http://ecep.ecml.at/Portals/26/training-kit/PageFR/P_fr/FICHE_A_Biographie_langagiere.pdf
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA05
11
Téléchargement
Explore flashcards