N7_SA10_Guide

publicité
Francisation NIVEAU 7 LAN-5079-10
Des communications sur des thèmes concrets
-
Titre de la SA10 : Le bon voisinage, ça s'entretient !
Auteures : Valérie Damoiseau et Annie-Ko Giroux
Commission scolaire : CSDM
Durée approximative : 3 h 30 min
Domaine général de formation
Habitation et déplacement
Situation de communication
Problèmes reliés à l'habitation
Intentions de communication
31. Régler un problème de voisinage (CO, PO)
32. Rédiger une lettre pour régler un problème (PÉ)
Compétences langagières
Compréhension orale
Production orale
Compréhension écrite
Production écrite
MATÉRIEL NÉCESSAIRE (aussi disponible en .doc)
Guide de l'enseignant : N7_SA10_Guide.pdf
Cahier de l'apprenant : N7_SA10_Apprenant.pdf
Vidéo « Le bon voisinage » à Bazzo.tv (Télé-Québec), durée de 1 min. 18 :
http://zonevideo.telequebec.tv/media/2219/le-bon-voisinage/bazzo-tv
Mandats : N7_SA10_Problematique_Mandats.pdf
Grille d'autocorrection : N7_SA10_T1-1_Autocorrection.pdf
Canevas de la lettre au voisin : N7_SA10_T1-1_Lettre.pdf
Règlement d'immeuble : N7_SA10_T2-2_Reglement.pdf
SAVOIRS DU NIVEAU 7 À MOBILISER
Grammaire du texte
•
•
•
Comprendre des textes expressifs, descriptifs et narratifs O
Produire des textes expressifs, descriptifs et narratifs O
Produire des textes injonctifs E et descriptifs É

Assurer la structure et la progression des différents types d’informations (mise en situation,
présentation des éléments pertinents, proposition ou suggestion de solution ou de marche à suivre,
etc.) dans une lettre formelle E (3, 11, 15, 32, 35) É
Organiser clairement de l’information dans le but de comparer des éléments (22, 32) É

Connecteurs et relations logiques
 Comprendre la postériorité avec le conditionnel présent ou l’auxiliaire d’aspect aller à l’imparfait +
infinitif quand le point de référence est décalé (2, 16, 29, 31) O
 Exprimer la concession avec le marqueur même si (22, 32) É
 Employer des connecteurs de topicalisation : quant à, à l’égard de, à propos de, en ce qui concerne,
etc. (15, 22, 32, 35) É
 Employer des connecteurs de reformulation courants : autrement dit, en somme, etc. (15, 22, 32, 35)
É
 Exprimer la conséquence : donc, par conséquent, etc. (15, 22, 32, 35) É
 Mettre en relief des ressemblances et des différences entre deux éléments (22, 32) É
Reprise de l’information
• Employer des déterminants quantifiants indéfinis repris par le pronom ça (1, 31, 36) O
Grammaire de la phrase
Types de phrases
• Employer des phrases impératives négatives avec des pronoms compléments : ne + Pr + V impératif +
pas (16, 29, 31) O *
Formes de phrases
• Employer des phrases emphatiques en suivant les modèles suivants :
o Encadrement du GN par pseudo-clivage (5, 23, 31) O
o Encadrement par pseudo-clivage avec ce/celui que..., c'est... (23 ,29, 31) O
Jonction de phrases
 Comprendre des subordonnées corrélatives exprimant l’intensité en rapport avec sa conséquence
introduite par :
o Si ou tellement + que (12, 16, 18, 31) O *
 Employer des subordonnées corrélatives dont la comparaison est liée au nom ou au verbe (22, 32) É
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
2

Employer des phrases subordonnées relatives avec le pronom relatif qui et accorder le verbe avec le
pronom, à la 2e personne E (8, 32, 35) É
Déterminants
• Employer les structures et les déterminants suivants pour exprimer le sens générique d'un GN :
o en position sujet
- quantifiant + nom, ça (31, 34, 36) O
- le ou la + nom massif + verbe (5, 23, 31) O
- le ou la + nom massif, ça + verbe (5, 23, 31) O
- les + nom comptable + verbe (5, 23, 31) O
- les + nom comptable, ça + verbe (5, 23, 31) O
Pronoms personnels conjoints
• Employer les pronoms personnels conjoints sujets :
o nous et on en alternance (13, 31, 32) OÉ
o nous avec dédoublement du sujet nominal (32) É
• Employer le pronom personnel conjoint nous CD et CI avec des verbes pronominaux (15, 29, 31, 32,
36) OÉ
Indicatif plus-que-parfait
 Employer le plus-que-parfait (22, 32, 35) É *
 Employer le plus-que-parfait pour exprimer l'antériorité quand le point de référence est décalé (22,
32, 35) É *
Indicatif conditionnel présent
• Employer le conditionnel présent (radicaux et terminaisons orales [ɛ], [jɔ̃], [je] et écrites) (1, 3, 8, 13,
22, 31, 32, 35) OÉ
• Employer le conditionnel présent comme forme de politesse avec des verbes à la 2e personne dans
une phrase interrogative (2, 31, 33) O
 Employer le conditionnel présent pour exprimer la postériorité quand le point de référence est
décalé, notamment dans le discours indirect au passé (8, 22, 32) É
Subjonctif présent
• Employer obligatoirement le subjonctif présent après certaines conjonctions :
o De but : pour que (5, 22, 31, 32) OÉ
o De temps : avant que (15, 22, 31, 32, 36) OÉ
• Employer le subjonctif présent pour exprimer la simultanéité et la postériorité quand le verbe
introducteur demande le subjonctif et que le point de référence est décalé (8, 16, 22, 29, 31, 32) OÉ
 Employer des verbes usuels au subjonctif présent (radicaux et terminaisons écrites) E (8, 15, 22, 32) É
Adverbes et GAdv
 Employer les comparatifs de degré plus (de)/moins (de)/autant (de) +nom ou verbe (22, 32) É
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
3
Lexique




Vocabulaire lié à un problème de voisinage: voisin bruyant, stationnement, etc.
Mots servant à décrire les conséquences de la situation en litige: cela m'empêche de..., cela
m'oblige à..., etc.
Prépositions de temps: en, pour + durée
Paraphrases pour vérifier ou confirmer une information
*Savoir arrimé aux intentions mais non mobilisé
REPÈRES CULTURELS
Types de propriétés
Règlements de copropriété ou d’immeuble d’appartements
Comparer les relations avec le voisinage et les règles de bien-être collectif selon les pays
Équilibre entre les libertés individuelles et le bien-être collectif
ACTIVATION DES CONNAISSANCES EN MÉMOIRE ( ̴ 15 minutes)
- Faire jouer la vidéo « Le bon voisinage » de Bazzo.tv (durée 1 min. 18)
http://zonevideo.telequebec.tv/media/2219/le-bon-voisinage/bazzo-tv
- En plénière, animer une discussion à partir des questions suivantes :
1. Quel a été votre premier contact avec vos voisins ici?
2. Comment sont les relations entre voisins dans votre pays?
3. Les relations sont-elles très différentes ici? Quelles sont les différences et les ressemblances?
4. Quels sont les avantages à entretenir de bonnes relations de voisinage?
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
4
PROBLÉMATIQUE
Vous habitez dans un immeuble de six appartements. Vous vivez présentement un problème avec un
voisin que vous connaissez à peine.
Ce matin, en partant pour l'école, vous trouvez une note affichée dans la cage d'escaliers:
Vous comptez y aller dans le but de contribuer au bon voisinage.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
5
Pistes d’enseignement de la PROBLÉMATIQUE ( ̴ 15 minutes)
- Présenter la problématique (peut être projetée, lue par un apprenant, etc.) et distribuer le cahier de
l'apprenant au moment opportun, selon le mode de présentation choisi.
- Vérifier la compréhension de la problématique (vocabulaire, situation, etc.)
- En plénière, animer le questionnement métacognitif.
- Quel pourrait être le problème vécu entre voisins? (remue-méninges de problèmes de
voisinage: bruit, ordures, stationnement, chien, etc.)
-
Avez-vous déjà vécu des problèmes de voisinage? Qu'avez-vous fait pour trouver une
solution?
Que pourriez-vous faire avant la rencontre ou afin de vous y préparer? (voir les tapes
-
mentionnés ci-bas)
Selon vous, vaut-il mieux écrire une note, frapper à la porte pour parler de vive voix,
téléphoner, attendre la réunion annuelle ?
- Distribuer les mandats aux apprenants (ils devront conserver ce papier jusqu'à la fin). Il y a quatre immeubles
de six locataires (à ajuster selon le nombre d'apprenants dans la classe).
- Demander aux apprenants de choisir, à partir des problèmes nommés en plénière ou de problèmes
réellement vécus, le problème qu'ils tenteront de régler au cours de la SA.
Pour résoudre la problématique, l'apprenant devra:
T1 Écrire à son voisin pour régler un problème
T2 Se préparer à la rencontre de bon voisinage
ST2.1 Comprendre un problème de voisinage exprimé dans une lettre
ST2.2 Consulter le règlement de son immeuble
T3 Participer à la rencontre
ST3.1 Discuter de son problème et de solutions immédiates
ST3.2 Trouver des solutions à long terme pour le bon voisinage
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
6
RÉSOLUTION
TÂCHE 1 : Écrire à son voisin pour régler un problème
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 1.1 ( ̴ 60 minutes)
- Demander à un apprenant de lire la consigne et s'assurer de la compréhension de tous.
- En guise de métacognition, afin de préparer les apprenants à la tâche d'écriture, leur faire nommer, en
plénière, les éléments essentiels à l'organisation du texte demandé (et/ou utiliser un modèle de lettre,
si cela n’a pas déjà été fait en enseignement des intentions avant de faire cette SA).
- Écrire les éléments mentionnés au tableau et ensuite, leur demander de les placer en ordre
d'apparition dans le texte.
Éléments à faire ressortir (en ordre) :
- Écrire la date
- Utiliser des formules de salutations appropriées (au début)
- Se présenter adéquatement (dans quel logement on habite, etc.)
- Exposer le problème
- Exposer les conséquences du problème sur notre vie
- Suggérer une solution
- Utiliser des formules de salutations appropriées (à la fin)
- Écrire son nom complet de façon lisible
- Signer
- Demander aux apprenants s'il y a d'autres conventions du texte qu'ils doivent respecter.
(vouvoiement, paragraphes, calligraphie appliquée...)
- Demander aux apprenants de faire un brouillon de leur lettre sur une feuille séparée.
- Leur distribuer la grille d'autocorrection (deux grilles sur une page, à découper) et leur demander de
s'autocorriger. Les points 12 et 13 peuvent servir à l’ajout de savoirs, au choix de l’enseignant.
- Distribuer le canevas de la lettre aux apprenants et leur demander d'y écrire leur version finale.
Savoirs : Favoriser l'utilisation des connecteurs et marqueurs, de la forme "c'est vous qui", des
comparatifs de degré, du conditionnel et du subjonctif.
Savoirs : Faire respecter la structure et la progression de l'information.
Complément
- Animer une discussion sur la résolution de conflit : la manière, les stratégies, les expériences des
apprenants, etc.
- Leur demander s’il vaut mieux écrire une note, téléphoner, frapper à la porte pour parler de vive voix,
etc.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
7
TÂCHE 2 : Se préparer à la rencontre annuelle
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 2.1 ( ̴ 30 minutes)
- Demander aux apprenants de se placer par immeuble, donc en équipe de six.
- Leur demander de donner leur lettre au locataire correspondant.
- Demander à un apprenant de lire la consigne.
- Leur demander de lire la lettre qui leur est adressée individuellement et d'y souligner les informations
importantes.
- Demander aux apprenants de se placer en équipe de quatre, selon le numéro de leur logement (tous
les appartements 1 ensemble, etc.)
- Projeter les questions suivantes ou écrivez-les au tableau :
1. De quel problème se plaint votre voisin?
2. Qu'allez-vous faire maintenant, sachant que la rencontre est dans moins de deux jours?
3. Comment pouvez-vous justifier votre comportement? Allez-vous vous excuser?
4. Allez-vous accepter sa suggestion ou lui en proposer une autre?
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 2.2 ( ̴ 15 minutes)
- Distribuer aux équipes de quatre deux copies du règlement de l'immeuble.
- Demander à un apprenant de lire la consigne.
- Demander aux apprenants de consulter le règlement et de noter, individuellement, dans leur cahier, le
ou les articles qui les concernent.
- S'assurer qu'ils reformulent le ou les règlements afin d'être capables d'en parler de façon naturelle lors
de la rencontre (et non de le/les lire).
Complément
- Animer une discussion métacognitive sur les différences culturelles entre les règles d’immeubles et de
bon voisinage au Québec et dans leur pays/province d’origine (repère culturel).
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
8
TÂCHE 3 : Participer à la rencontre annuelle de bon voisinage
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 3.1 ( ̴ 30 minutes)
- Demander aux apprenants de se placer par immeuble (équipes de 6).
- En utilisant, au besoin, le règlement de l'immeuble, à tour de rôle, les locataires exposent oralement le
problème vécu. Le locataire «en faute» peut s'expliquer et tous les locataires proposent des solutions
immédiates.
Savoirs : Favoriser l'utilisation des phrases emphatiques, des déterminants pour exprimer le sens
générique (avec ou sans ça), du conditionnel (politesse et discours indirect) et du subjonctif.
Pistes d’enseignement de la SOUS-TÂCHE 3.2 ( ̴ 30 minutes)
- Demander aux apprenants, toujours en équipe de six, de trouver des solutions à long terme pour
éviter les conflits et assurer un bon voisinage dans le futur.
Exemples de solutions à long terme : jardiner ensemble, faire une fête de voisins, réviser/préciser le
règlement de l'immeuble, rédiger une charte d'immeuble, faire une cuisine collective, faire une boite de
suggestions, décorer la salle communautaire pour en faire un lieu agréable de dialogue, etc.
- Faire un retour en plénière pour que chaque immeuble présente sa ou ses solutions aux autres
immeubles.
Savoirs : Favoriser l'utilisation des phrases emphatiques, des déterminants pour exprimer le sens
générique (avec ou sans ça), des pronoms nous et on, du conditionnel (politesse et discours indirect)
et du subjonctif.
OBJECTIVATION
Pistes d’enseignement de la section OBJECTIVATION ( ̴ 15 minutes)
- Demander aux apprenants de se placer en équipe de quatre (mêmes équipes qu'à la tâche 2.1, selon le
numéro de logement).
- Leur demander de discuter des questions qui se trouvent dans leur cahier.
LAN-5079-10  Des communications sur des thèmes concrets  Francisation, niveau 7 – SA10
9
Téléchargement
Explore flashcards