activité physique

publicité
2015-16
Licence STAPS – L1 – S1
APS et santé
CM4. Sédentarité, condition physique,
mesure de l'activité physique
D. Chapelot
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
Risques de l’APS sur la sédentarité
Les deux facteurs semblent pouvoir agir
indépendamment. Il y aurait des risques
liés à la sédentarité et les bénéfices liés à
l’activité physique
Ceci incite à agir sur les deux de manière complémentaire même si
mettre quelqu’un à l’exercice est lutter contre la sédentarité
Ceci incite aussi à s’assurer que l’augmentation de l’exercice
physique ou la pratique d’un sport ne s’accompagne pas d’une
réduction de l’activité liée aux taches quotidiennes ou des activités
sédentaires => questionnaires spécifiques, outils de mesure
directe
Les actions à mener doivent donc être duales et ne pas sacrifier un
aspect pour l’autre
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
« La sédentarité est le quatrième facteur de risque de mortalité à
l'échelle mondiale »
Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général à l'OMS pour le groupe
Maladies non transmissibles et santé mentale.
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
Sédentarité
• 3,2 millions de décès par an, dont 2,6 millions dans les pays à revenu
faible ou intermédiaire,
• plus de 670 000 décès prématurés (< 60 ans)
OMS, 2010
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
Le tabac est à l’origine de 5,1 millions de décès
chaque année dans le monde, l’inactivité
physique de 5,3 millions
I-Min Lee et al., The Lancet, 2012
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
Exemple des maladies cardiovasculaires
De tous les facteurs de risque, l’inactivité physique est celui qui a
l’effet le plus élevé
6
5. Sédentarité à risque vs APS préventive
Exemple des maladies cardiovasculaires
Ne serait-ce que marcher permet de réduire de manière
spectaculaire le risque de maladie cardiovasculaire
7
6. Condition physique : intérêt et mesures
6.1. Condition physique versus activité physique
La condition physique aérobie est encore plus efficace que l’activité
physique pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire
Activité physique
68%
Condition physique aérobie
38%
8
6. Condition physique : intérêt et mesures
6.2 Condition physique : facteur indépendant de la mortalité
Aerobics Center Longitudinal Study
Evaluation de la condition physique en METmax (metabolic
equivalent) 1 MET = 3,5 ml d’O2/ kg/min = 0,0175 kcal/kg/min
Mesure sur tapis-roulant
selon le protocole de Balke
avec METmax extrapolé à
partir de la vitesse et de la
durée American College of Sports
Medicine. ACSM's guidelines for exercise testing
and prescription. 6th ed. Philadelphia, PA:
Lippincott Williams & Wilkins; 2000
Pour chaque minute supplémentaire au
test, diminution de 8% de la mortalité
METmax = VO2max (ml/kg/min) / 3,5
9
Blair et al., JAMA (1989)
6. Condition physique : intérêt et mesures
6.3. Mesure de la condition physique aérobie
Hommes : VO2max) (ml/kg/min) = 1,444 (T) + 14,99
Femmes : VO2max (ml/kg/min) = 1,380 (T) + 5,22
6. Condition physique : intérêt et mesures
6.3. Mesure de la condition physique aérobie
Correspondance entre durée « tenue » et VO2max
Rappels :
1 MET = 3,5 ml/kg/min
1 mile/h = 1,6 km/h
7. Evaluation de l'activité physique
7. Evaluation de l'activité physique
Podomètres
Exemple d’application pour évaluer ses pas
7. Evaluation de l'activité physique
Podomètres
7.2.
Podomètres
Exemple d’application pour évaluer pas, dépense énergétique, trajets
7. Evaluation de l'activité physique
Podomètres
Exemple d'interface après recueil de données stockées
sur podomètre
7. Evaluation de l'activité physique
Podomètres
Equivalences approximatives entre nombre de pas effectués par
jour et durée d’activité d’intensité modérée
70 cm par pas = 0,7 m
10 000 pas = 7000 m = 7 km
7 km en 30 min = 14 km/h
En marchant
7. Evaluation de l'activité physique
Podomètres
Efficacité du podomètre pour améliorer le niveau d'activité
7. Evaluation de l'activité physique
Fréquence cardiaque
7. Evaluation de l'activité physique
Fréquence cardiaque
Test de condition physique aérobie
permet aussi la mesure de la
fréquence cardiaque maximale
7. Evaluation de l'activité physique
Fréquence cardiaque
Test de condition physique aérobie sous max permet aussi parfois la
mesure de la fréquence cardiaque maximale
7. Evaluation de l'activité physique
Fréquence cardiaque
Quelle formule pour estimer la FCmax ? 220 – âge ?
Reprise de 351 études impliquant 18 712 personnes avec vérification
chez 514 personnes de la nouvelle équation
=> 208 – (0,7 × âge) quel que soit le niveau de condition physique
7. Evaluation de l'activité physique
Fréquence cardiaque
Qu’est ce que la fréquence cardiaque de réserve ?
C’est la différence entre fréquence cardiaque max et la fréquence
cardiaque de repos => sert à programmer la FC cible
Exemple FC cible de 65% de la FC réserve
7. Evaluation de l'activité physique
7. Evaluation de l'activité physique
Echelle de perception de l'effort de Borg
Une échelle d’intensité de perception de l’effort (initialement de
l’essoufflement) est la plus fréquemment utilisée en APA pour
déterminer l’intensité d’un exercice ou d’une séance : échelle de Borg
7. Evaluation de l'activité physique
Echelle de perception de l'effort de Borg
Une échelle d’intensité de perception de l’effort (initialement de
l’essoufflement) est la plus fréquemment utilisée en APA pour
déterminer l’intensité d’un exercice ou d’une séance : échelle de Borg
7. Evaluation de l'activité physique
Echelle de perception de l'effort de Borg
Bonne corrélation entre fréquence cardiaque à laquelle l’activité
est pratiquée et valeur donnée sur l’échelle par le pratiquant
Attention, plus fiable en intra qu’en extra-individuel
7. Evaluation de l'activité physique
Récapitulatif
*
*Fréquence cardiaque maximale estimée ici = 220 – âge (années) :
exemple pour un homme de 50 ans : 220 – 50 = 170 btt/min
Des questions ?
Téléchargement
Explore flashcards