Eléments de correction du TP 10 Revenir aussi sur la question 1 et

publicité
Eléments de correction du TP 10
Revenir aussi sur la question 1 et voir le corrigé
Corrigé Q1 et Q2 :
Principe et protocole de l’expérience :
Remarque : si l’on vous demandait le principe de l’expérience, cela consisterait à donner le « quelque
chose qu’on fait varier » et à se donner les moyens d’évaluer les conséquences de cette variation.
- On peut imaginer que si c’est la lumière qui permet la production d’amidon, les feuilles d’un
géranium privées de lumière ne devraient pas produire d’amidon.
(remarque : il s’agit ici de la « Conséquence vérifiable » de l’expérience)
- Le « quelque chose » ici que l’on fait varier est la présence / ou l’absence de lumière
- évaluer les conséquences de cette variation : regarder la production / la non production
d’amidon dans la plante.
 Le facteur que l’on fait varier et qui détermine le principe même de l’expérience : c’est
l’éclairement. - tous les autres facteurs sont constants ( température de la pièce etc..)
 Résultats attendus : feuilles de géranium : voir livre doc 1 page 110.
Conception du protocole :
 Le matériel utilisé :
* plante verte : feuilles de géranium.
*Source de lumière, cache noir
*Eau iodée : colorant jaune qui noircit en présence d’amidon.
 La procédure / les étapes chronologiques :
-on recouvre deux feuilles de géranium par des caches noirs ; deux autres feuilles de géranium ne
sont pas recouvertes.
-on éclaire le géranium (donc seules les parties des deux feuilles ayant le cache ne reçoivent pas de
lumière) pendant 72 heures.
- on prélève les 4 feuilles que l’on trempe dans de l’alcool bouillant (pour pouvoir permettre la
coloration à l’eau iodée)
- on recouvre les 4 feuilles d’eau iodée.
- on observe la coloration des feuilles.
 Présentation judicieuse des résultats sous forme de schémas d’observations
légendes, titres
Conclure : à l’aide d’un raisonnement scientifique :
-
je vois qu’en absence de lumière, l’eau iodée reste jaune / en présence de lumière, l’eau
iodée prend une coloration bleue nuit.
Or, je sais que l’eau iodée jaune devient noire en présence d’amidon.
Donc il y a production d’amidon dans les feuilles éclairées à la lumière, pas dans les feuilles
cachées. Donc la lumière est nécessaire à la production de l’amidon.
Q4 – comme en contrôle, décrire les variations de la quantité des gaz ; donnez des valeurs
chiffrées. Prendre exemple sur le travail déjà sur les échanges gazeux lors de la respiration (en
TP) et aidez vous des corrigés des contrôles qui sont toujours en ligne sur le site du lycée.
attention : la diminution de la quantité d’un gaz dans un milieu est liée à la consommation de ce gaz
par une structure vivante. Une augmentation d’un gaz dans un milieu est liée à la production de ce
gaz par une structure vivante.
Corrigé des questions page 113 :
1) On voit d’après doc 1 : en présence de lumière, la concentration en C02 diminue dans
l’enceinte. Donc les chlorelles consomment du C02.
2) Sans C02 (avec potasse) ( doc 2) la feuille ne synthétise pas d’amidon tandis qu’elle en
fabrique en présence de C02. Le C02 consommé par la plante en présence de lumière est
indispensable à la production d’amidon.
Le C02 est une molécule minérale ; on peut émettre comme hypothèse que le carbone de
l’amidon synthétisé provient du carbone du C02 absorbé par la plante en présence de
lumière.
3) Ou question Q4 du TP : en absence de sels minéraux, dans la culture B, le nombre de cellules
d’euglènes augmente peu en 6 jours. Dans une eau minérale, culture A, ce nombre double
presque dans la même période, ce qui implique une production de matière organique.
Les sels minéraux sont donc indispensables à la production de matière organique, ce qui est
confirmé par le doc 4.
Téléchargement
Explore flashcards