Ra101 - Exercices de remédiation

publicité
Exercice de remédiation de 2nde
Partie du programme
Compétence
Pré requis
T3A2-Ra101
Des modifications physiologiques à l’effort
Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale
Réaliser une synthèse
Construire un schéma fonctionnel, classer des informations
La respiration, source d’énergie du muscle.
La consommation de dioxygène et de nutriments au cours de l’effort.
ÉNONCÉ
Approvisionnement des organes au repos et à l’effort
Au cours d’un effort physique, les échanges respiratoires ainsi que l’activité cardiaque augmentent.
Cela permet une augmentation du débit sanguin vers les poumons et les muscles et donc un apport
accru d’O2 à l’organisme.
Dans la circulation générale, les organes sont disposés en parallèle, ainsi, le sang qui irrigue chaque
organe est un sang saturé en dioxygène, car non appauvri par la traversée d’un organe précédent.
Grâce à cette organisation anatomique et à l’existence de petits muscles (sphincters) faisant varier le
nombre de capillaires qui irriguent chaque organe la répartition du débit sanguin entre les organes est
modifié lors d’un effort : les muscles reçoivent beaucoup plus de sang qu’au repos au détriment
d’autres organes (ex : ceux du tube digestif).
Ces modifications de l’activité ventilatoire et de l’activité cardiaque,l’organisation de la circulation
sanguine (série/parallèle/vasoconstriction) permet l’approvisionnement des muscles en dioxygène et
en nutriments dont les besoins sont accrus lors d’un effort au détriment des autres organes.
A l’aide du texte, compléter le schéma : Pour cela, utiliser le code couleur figurant au bas du
document pour les flèches (l’épaisseur traduit un taux plus ou moins important) et indiquer les
modifications des échanges respiratoires ainsi que ceux des débits sanguins (Ds) au niveau des
différents organes au cours de l’effort.
Téléchargement
Explore flashcards