L`adaptation cardiaque à l`effort

publicité
Exercice de remédiation de 2nde
Partie du programme
Compétence
Pré requis
T3A2-Ra302C
Des modifications physiologiques à l’effort
Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale
Répondre au problème initial à partir de données de différents documents
Exploiter un graphique
Modifications des fréquences cardiaque et ventilatoire à l’effort
Besoins du muscle en dioxygène et nutriments.
CORRIGÉ
L’adaptation cardiaque à l’effort
1.
Volume d’éjection systolique
(mL)
Fréquence cardiaque
(batt/min)
Débit cardiaque
(L/min)
Repos = puissance 0 watt
Effort = puissance 100 watt
70
135
75
130
5,25
17,55
On rappelle que le débit cardiaque est le produit du volume d’éjection systolique par la
fréqence cardiaque.
2. Les résultats montrent une augmentation du débit cardiaque à l’effort.
On sait que le sang envoyé par le coeur transporte du dioxygène et des nutriments.
Or les muscles consomment plus de dioxygène et de nutriments à l’effort.
Donc l’augmentation du débit cardiaque permet un meilleur approvisionnement des
muscles en dioxygène et en nutriments à l’effort.
Téléchargement
Explore flashcards