organes analogues au vitellus et à Val

publicité
2
HISTOIRE NATURELLE
organes analogues au vitellus et à Valbumen des oeufs, contenant une substance appropriée à la délicatesse du nouvel être, des mamelles adhérentes au
foetus, et dont il pompe le lait par une
multitude de vaisseaux. Je suis loin de
nier cet usage ; mais si l'on n'ajoute rien
de plus, les cotylédons sembleront avoir
une organisation bien différente du
reste de la plante, et celle-ci sera censée éprouver une véritable métamorphose en se développant. Il me paroît,
aucontraire, que déjà l'embryon est tel
qu'il sera par la suite , sauf de très-légères modifications résultant de la forme de ses enveloppes, de l'espace qu'il
peut occuper, de la nourriture qu'il reçoit , de la privation de la lumière, et
de plusieurs antres causes plus ou moins
faciles à pénétrer. Les cotylédons ne
sont autre chose que des feuilles étiolées ; mais cet étiolement a un caractère
particulier, et il est plus utile à la germination de la graine, que l'étiolement
Téléchargement
Explore flashcards