part 2

publicité
Peker Y et al ERJ 1999
SAS et Troubles de Rythme
Augmentation de la Variabilité nocturne
de la FC avec alternance bradycardie
et tachycardie.
la BC survient au moment de l’apnée
(une stimulation de chémorécepteurs
carotidiens par l’hypoxie)
La TC survient au moment de la reprise
ventilatoire (une activation des récepteurs
pulmonaires sensibles à l’activation du
SNS associée à l’éveil)
Association SAS et BAV
• Les patients apnéiques
sont à risque de BAV
• Ce risque est d’autant
plus important que l’IAH
est élévé et hypoxémie
nocturne sévère
Becker 1998
Association de la FA
et le SAS
524 patients:
• 151 FA pour cardioversion
• 312 maladies CVx: HTA, Ice
cardiaque, maladie coronaire
Prévalence élevée de sas
dans FA (50 %)
Gami Circulation 2004
Association de la FA
et le SAS
Association sas et FA:
plus importante qu’avec
l’obésité, circonférence
de cou , diabète et HTA
Gami Circulation 2004
SAS et Mort subite
Le risque de décès
d’origine cardiaque
entre minuit et 6h
augmente avec la
sévérité du SAS (RR:
2.61 pour iAH>40/H)
Gami, NEJM 2005
SAS et insuffisance cardiaque
Prévalence élevée de
SAS dans l’IC (86%)
Il existe une relation
ente sévérité sas et
pronostic l’ince cardiaque
Damy, Eur Heart Faillure 2012
Étude prospective, 1022 AVC
Yaggi et al NEJM 2005;353
SAS et risque d’AVC et de décès
Yaggi et al NEJM 2005;353
QUEL TRAITEMENT POUR LE SAS
DORMIR OU RESPIRER !!!
Arsenal thérapeutique
• L'appareil à Pression Positive
Continue (PPC) ou CPAP
• Ttt hygiénodiététique
• Orthèse d’Avancée Mandibulaire
• Ttt chirurgical
PPC: ttt de référence
PPC avec masque nasal
reste le traitement le
plus efficace de SAS.
12
Action de la PPC comme « stabilisateur »
des VAS
Inspiration
normale
Apnée
PPC
Appareil CPAP
CPAP fixe ou autopiloté
Pression réglable entre 3 et
20cm H2 O
Débit d’air est de 20 à 60l/min
Faible poids : environ 3Kg
Niveau sonore 30 à 40dB
Fuite au masque : 10 à 15l/min
Efficacité de la CPAP
Amélioration de l’architecture du sommeil
Reprise d’une activité socioprofessionnelle
normale
Amélioration de la qualité de vie
Réduction des complications cardiovasculaires
Efficacité de la CPAP sur
la morbi-mortalité
RR 3.17
RR:2.87
Marin Lancet 2005
Effet de la PPC chez les Coronariens
•25 SAS ttt
4 événements sur une
période de 75 mois
•29 SAS non ttt
26 événements sur une
période de 75 mois
Milleron Eur Heart journal 2004
Miguel Angel Martinez-Garcia et al
Etude prospective 166 d’AVC
CPAP à long terme chez AVC
ayant un SAS sévère et modéré
est associée a une reduction
significative du risque de la
mortalité chez les AVxC
Am J Respir Crit Care Med, 2009
Recommandation 35 : Il est recommandé de traiter par PPC les patients
avec un IAH ≥ 30/h (grade A).
Recommandation 35 : Il est recommandé de traiter par PPC les patients
avec un IAH ≥ 30/h (grade A).
Recommandation 36 : Il est recommandé de tenir compte de la présence
d’une Comorbidité cardiovasculaire grave dans la décision de traitement par
PPC chez les patients avec un IAH ≥ 30/h, en particulier en l’absence de
somnolence diurne excessive (grade B).
Recommandation 35 : Il est recommandé de traiter par PPC les patients
avec un IAH ≥ 30/h (grade A).
Recommandation 36 : Il est recommandé de tenir compte de la présence
d’une Comorbidité cardiovasculaire grave dans la décision de traitement par
PPC chez les patients avec un IAH ≥ 30/h, en particulier en l’absence de
somnolence diurne excessive (grade B).
Recommandation 37 : Il est recommandé de traiter par PPC les patients
atteints d’un SAHOS avec un IAH < 30/h présentant une somnolence diurne
excessive sans autre cause ou une comorbidité cardiovasculaire (grade B).
Les alternatives à la ventilation nocturne
Conseils hygiéno-diététiques
Maigrir
Eviter la prise d’alcool ou de
tranquilisants le soir
Les alternatives à la ventilation nocturne
Elles tirent vers l’avant et fixent le maxillaire inférieur pendant le
sommeil.
Ttt positionnel
Nasal expiratory positive airway pressure (EPAP)
Resistance inspi très basse
mais résistance expi 
provent
Les alternatives à la ventilation nocturne
Conclusion
Prévalence élevée du SAOS dans
les pathologies cardiovasculaires
Identification
Orientation
Le rôle du généraliste est crucial
dans l'identification et
l'orientation du patient au travers
du réseau de soin
Diagnostic
Traitement
La CPAP est efficace mais nécessité d’une titration
Suivi
Diminution de la morbidité et mortalité cardiovasculaire
Téléchargement
Explore flashcards