Chapitre 1 : Les réponses de l`organisme à l`effort physique A

publicité
Corps humain et santé : l’exercice physique
Chapitre 1 : Les réponses de l’organisme à l’effort physique
Introduction :
La physiologie correspond à l’étude du fonctionnement des organes et de leurs cellules.
Nous allons voir dans cette partie, comment le corps peut réaliser des mouvements et quelles sont les
modifications
Quelles sont les changements qui ont lieu dans notre corps pendant un effort ?
A.
Origine du mouvement TP1
Quelles sont les structures impliquées dans le mouvement ?
A. Les organes du mouvement
Pour bouger votre corps à besoin de la coordination de plusieurs organes :
les muscles, les os, les ligaments qui relies les os entre eux, les tendons qui relies les muscles aux os et
des articulations.
Au cours de la contraction musculaire, la force exercée tire sur les tendons et fait jouer une articulation,
ce qui conduit à un mouvement
Le muscle strié squelettique et les articulations constituent un système fragile qui doit être protégé. Les
accidents musculo-articulaires s’expliquent par une détérioration du tissu musculaire, des tendons, ou
de la structure articulaire.
Des pratiques inadaptées ou dangereuses (exercice trop intense, dopage…) augmentent la fragilité du
système musculo-articulaire et/ou provoquent des accidents.
B. Mouvement et énergie
Pour bouger notre corps à besoin en permanence d’énergie. Elle provient d’une réaction métabolique
qui a lieu dans les mitochondrie des cellules, elle s’appelle la respiration cellulaire
L’énergie produite nécessite du O2 et du glucose
L’énergie va servir à la contraction des muscles mais une partie sera également « perdu » sous forme de
chaleur (ce qui réchauffe le corps)
Equation de la respiration cellulaire :
GLUCOSE + O2
Chaleur
CO2 + H2O + ENERGIE
Permet l’effort
B.
Consommation des nutriments et du dioxygène selon l’effort :
TP 2
Lors de l’effort, ce sont les muscles qui fonctionnent. Ils ont besoin de O2 et de nutriments.
A. Évolution des besoins en dioxygène :
La consommation en oxygène par l’organisme varie en fonction de l’effort : plus l’effort est important,
plus l’organisme va consommer deO2
Cette consommation en dioxygène a une limite : la VO2max : c’est la consommation maximale d’un
organisme . Le dioxygène est apporté aux muscles par le sang
B. La libération du dioxyde de carbone par les cellules musculaires.
Le muscle fabrique un déchet : le dioxyde de carbone et le libère dans le sang.
C. Évolution des besoins en nutriments
La consommation en nutriments (exemple : le glucose ) par le muscle varie en fonction de l’effort
physique : plus l’effort est important, plus le muscle va consommer de glucose
Si l’effort est trop important, le glucose du sang ne suffit plus et le muscle puise le glucose dans ses
propres réserves : le glycogène mais aussi dans les lipides et les protéines.
Les nutriments proviennent de la digestion des aliments et sont apportés aux cellules musculaires par le
sang.
CONCLUSION :
 L’organisme consomme de l’oxygène, du glucose et libère un déchet : le dioxyde de carbone et de
l’énergie qui sera utilisée par les cellules musculaires pour travailler : c’est la respiration.
 La respiration varie donc en fonction de l’effort physique
Comment l’organisme parvient-il à augmenter ses prélèvements en dioxygène et nutriments pour
l’effort ?
C.
Les variations des activités cardiaques et ventilatoire au cours
de l’effort physique. TP 3
A. Évolution de l’activité du système ventilatoire lors de l’effort :
Respiration : Action des cellules qui utilisent l’O2 pour obtenir de l’énergie à partir des nutriments.
Ventilation : Action qui permet le renouvellement des gaz respiratoires dans les poumons.
Lors d’un effort physique, le volume courant et la fréquence des mouvements ventilatoires augmentes
Ceci entraîne une augmentation du DEBIT ventilatoire : le volume d’air inspiré et expiré par unité de
temps est plus important. Ce qui aboutit a faire entrer plus de O2 dans les poumons.
B. Évolution de l’activité cardiaque lors de l’effort :
Lors d’un effort physique, la fréquence cardiaque augmente en fonction de l’intensité de l’effort. Ce qui
permet d’augmenter le debit cardiaque. (Le sang circule plus vite)
La fréquence cardiaque au repos est autour de : 70
La fréquence cardiaque maximale correspond à environ 220-âge de l’individu (pour moi c’est ……………)
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire