Aspects thérapeutiques des psychoses 2014

publicité
Aspects thérapeutiques
• 4 volets
– Hospitalier
– Chimiothérapie et thérapies « physiques »
– Psychothérapie
– Volet social
Volet hospitalier
• Hospitalisation
– Secteur géographique
– Au moment des épisodes aigus: délire avec
troubles du comportement
– Parfois sous contrainte: SDT, SDRE
• Structures d’accueil extrahospitalières : CMP,
CATTP, HJ
• Thérapie institutionnelle
Chimiothérapie
• Principale classe thérapeutique:
= les antipsychotiques
– De seconde génération: rispéridone, olanzapine,
amilsupride, aripiprazole
– Meilleur tolérance neurologique que les neuroleptiques
(antipsychotiques de 1ère génération) (ex : Halopéridol)
– Action sur les symptômes psychotiques (délire,
hallucinations) et les troubles du comportement
(agitation)
– Surveillance cardiaque et métabolique
• Sujet âgé: poursuite des traitements mais diminution
des posologies, tendance à la monothérapie
(interactions médicamenteuses)
• Une galénique particulière : les formes injectables
« retard »
• Durée d’action de plusieurs semaines (de 1 à 4 semaines)
• Injection par voie intramusculaire, le plus souvent profonde
(fesse), parfois plus superficiel (deltoïde)
• Intérêts
– Observance ++
– Dose totale moindre car moins de fluctuation des
concentrations plasmatiques donc moins d’effets indésirables
• Inconvénients :
– Injection (symbolique, stigmatisation, traitements
anticoagulants)
– Elimination longue si effet indésirable ou interaction
• Exemples de formes « retard »
• Antipsychotiques de 1ère génération
– Haldol Décanoas*
– Modécate*
• Antipsychotiques de 2nde génération
– Risperdal Consta*
– Zypadhera*
• Autres psychotropes:
– Anxiolytiques si manifestations anxieuses
majeures
– Antidépresseurs si trouble dépressif
– Thymorégulateurs
– Éviter les hypnotiques au long cours
Thérapies physiques
• Sismothérapie
• Stimulation magnétique transcrânienne
Psychothérapie
• Plusieurs approches psychothérapeutiques
possibles
– Psychothérapie de soutien
– TCC
– Remédiation cognitive
– Musicothérapie, arthérapie
– Thérapie familiale
• Le plus souvent dans le cadre de la prise en
charge de secteur (CMP)
Volet social
• A mettre en place et à anticiper dès le diagnostic
• Prise en charge des soins médicaux (ALD, 100%)
• Maintien du lien social ou resocialisation si
nécessaire
• Aide à l’accès à l’emploi, en milieu protégé ou
ordinaire
• Allocation Adulte Handicapé
• Liens avec Associations de malades ou de famille,
pour les patients et pour leur entourage
Autres
• Hygiène de vie
– Sommeil régulier
– Alimentation: mesures diététiques précoces par
rapport à la prise de poids sous antipsychotiques
– Lutte contre les addictions
– Activité physique adaptée
– Aide au suivi médical sur le plan physique
Téléchargement
Explore flashcards