Existe-t-il une corrélation entre le taux de troponines, la fraction d

publicité
Existe-t-il une corrélation entre le taux de troponines, la fraction d’éjection
systolique du ventricule gauche et la sévérité de l’atteinte coronarienne chez les
patients admis pour un NSTEMI ?
Z.BENCHAOUIA, A.LAAREJ, A.ASADI, G.BENNOUNA, R.HABBAL
SERVICE DE CARDIOLOGIE, CHU IBN ROCHD, CASABLANCA, MAROC
Introduction:
Les syndromes coronaires aigus sans élévation du segment ST(NSTEMI) sont des
entités hétérogènes.L’aspect angiographique,la fonction systolique du ventricule
gauche(FEVG) et le risque évolutif varient d’un patient à l’autre.Dans ce contexte,la
valeur pronostique du taux de troponines est bien établie.L’objectif du travail est
d’étudier la sévérité de l’atteinte coronarienne chez les patients admis pour un
NSTEMI en fonction du taux de troponines et de la FEVG notés à l’admission.
Matériels et méthodes :
Nous avons réalisé une étude transversale incluant les patients admis pour un
NSTEMI dans notre service entre juin 2014 et décembre 2014.Tous les patients ont
eu un examen clinique complet,un enregistrement ECG de repos 18dérivations,une
échocardiographie,un dosage de la troponines Ic,un bilan lipidique et une
coronarographie.Ils ont été répartis en 2groupes en fonction de la valeur la plus
élevée de la troponine Ic réalisée à l’admission:ceux qui avaient un taux de troponine
entre 0 et4fois la normale(groupe1) et ceux qui avaient un taux supérieur à 4fois la
normale(groupe2)
Résultats :
Soixante-six patients ont été inclus avec une moyenne d’âge de 61,7ans(40-90)et
une
prédominance
masculine(40H-26F).Les
principaux
facteurs
de
risque
cardiovasculaires étaient le tabagisme(51%),l’HTA(45%),la dyslipidémie(27,2%).le
groupe1 comportait 18patients et le groupe2 en comportait 48.On a noté que l’angor
de novo était plus fréquent dans le groupe1(48,4%).Les patients du groupe1 avaient
plus fréquemment des coronaires angiographiquement normales que les patients du
groupe2(66,6%vs33,4%).Les atteintes tri-tronculaires et du tronc commun gauche
sont plus fréquemment retrouvées dans le groupe2. Il n’y a pas de différence
significative concernant la FEVG entre les deux groupes.La mortalité intrahospitalière a concerné 2 patients du groupe2.
Conclusion :
L’élévation du taux de troponinesIc chez les patients admis pour un NSTEMI est
associée à une atteinte coronarienne sévère.Cependant,la FEVG n’est corrélée ni
avec l’élévation du taux de troponines ni avec la sévérité de l’atteinte coronarienne.
Téléchargement
Explore flashcards