Compte rendu d`intervention Commune de - scot

publicité
Rencontre débat du 14 septembre 2013 : « Affichage publicitaire : entre évolution de la
réglementation et enjeux pour le territoire ». Compte-rendu
Intervention de Monsieur Martial VANDEWOESTYNE, Maire de Lambres-Lez-Douai
Commune de Lambres-lez-Douai
La commune de Lambres-Lez-Douai s’est engagée depuis une dizaine d’années dans une démarche
de développement durable ambitieux, sur divers plans (que ce soit la qualité environnementale, les
énergies renouvelables, la biodiversité…) menés parallèlement et de façon complémentaires.
La mise en place d’un Règlement Local de Publicité s’inscrit alors complètement dans cette
démarche de développement durable ainsi que dans la volonté d’améliorer le cadre de vie des
habitants.
La commune étant, par ailleurs, en pleine révision du PLU se fut donc l’opportunité de se
décider pour la mise en place d’un RLP.
Un bureau d’étude a alors été sélectionné pour mener à bien la démarche. Travaillant maintenant
depuis plusieurs mois, le diagnostic de la publicité sur la commune a été récemment rendu.
L’état des lieux issu de ce diagnostic est éloquent : plusieurs centaines de panneaux publicitaires, de
préenseignes, tous hétérogènes et dont une grande partie n’est pas en conformité avec la
réglementation. Une grande partie n’est, par ailleurs, pas identifiée ou encore en mauvais état
d’entretien. La question de la sécurité routière se pose également, notamment pour certaines
publicités implantées dans les intersections, les giratoires amenant des problèmes de visibilité.
L’objectif principal du RLP est d’obliger les afficheurs à installer des dispositifs de bonne
qualité et conformes à la réglementation. La volonté est de préserver le cadre de vie en favorisant
une signalétique publicitaire de qualité et respectant les règles de densité pour que les affiches
soient mieux mises en valeur. Valoriser le commerce de proximité est également un objectif en
limitant la publicité en centre-ville, d’autant plus que généralement, celle-ci n’a aucun lien avec
l’activité économique locale.
Cependant, le RLP ne doit pas être systématiquement mis en place ; cela dépend bien évidemment
du contexte local.
La mise en place d’un RLP par la commune de Lambres-lez-Douai est ici tout à fait légitime
puisqu’elle appartient à l’unité urbaine de Douai-Lens de plus de 100 000 habitants. De plus, du fait
de la mise en place d’un RLP il y a déjà quelques années sur la commune de Douai, la publicité a
tendance à se reporter sur Lambres-lez-Douai.
S’engager dans un RLP permet de reprendre la compétence en matière de police de l’affichage et
ainsi pouvoir le maitriser le mieux possible, tout en associant la population en matière de
concertation, d’information tout au long du projet.
Téléchargement
Explore flashcards