Le protectionnisme défensif

publicité
Le protectionnisme défensif
Le protectionnisme se définit comme un système économique dans lequel le commerce et
d'industrie d'une nation sont protégés de la concurrence étrangère par des mesures
gouvernementales.
Le protectionnisme défensif a été théorisé par Kaldor au 20ème siècle.
Ce protectionnisme a pour but de se défendre des exportations étrangères, "invasion "
commerciale étrangère pour éviter le chômage, pour protéger des secteurs exposés à la
concurrence mondiale.
Pays développent cette politique pour protéger des industries vieillissantes qui occupent un
grand nombre d’actifs.
> mesure protectionniste temporaire
I Pourquoi la tentation du protectionnisme défensif ?
Le protectionnisme éducateur prôné par List est un protectionnisme offensif. Pour lui, il
convient de protéger les industries qui se créent contre la concurrence d'entreprises étrangères
ayant déjà atteint un seuil de forte productivité.
Kaldor quant à lui prône un protectionnisme défensif pour:
 Faire face à la concurrence déloyale, c’est-à-dire au dumping social (bas salaire à
l'étranger), au dumping monétaire (sous évaluer 1 monnaie afin de favoriser les exportations),
et aux subventions des Etats.
 Défendre une activité menacée dont la position tend à se dégrader
 Protéger les industries satisfaisant des besoins vitaux
 Protéger les industries vieillissantes afin de préserver l'emploi => nécessité face à la crise
 Pour des raisons de sûreté nationale, il faut protéger les industries de l'armement et du
nucléaire. > Protéger des activités stratégiques, dangereuses.
 Préparer la reconversion des secteurs en crise.
Les mesures protectionnistes doivent se contenter d'accompagner la reconversion du secteur
au risque de coûter cher au pays qui l'applique sans que l'on puisse penser qu'il s'agit de la
meilleure allocation des ressources. Ces mesures peuvent concerner des industries
vieillissantes (charbonnages, textile, agriculture) ou/et des industries stratégiques (matériel
militaire, aéronautique, écologie).
Si le protectionnisme se fait éducateur, il peut aussi être défensif : certaines situations
réclament des mesures de sauvegarde pendant un temps déterminé (activité en déclin ou
reconversion) et certains domaines d’activité doivent toujours être maintenus pour diverses
raisons comme l’indépendance nationale, la sécurité alimentaire, énergétique, les
considérations écologiques.
II Les effets bénéfiques de ce protectionnisme défensif
 La lutte contre le chômage.
En effet, pour limiter les fuites financières (on consomme à l'étranger) nées des politiques de
relance, on protège les produits nationaux (ce qui limite les importations).
> Les politiques de relance permettent alors une hausse des revenus donc hausse de la
consommation donc hausse des investissements donc hausse des empois.
 La maîtrise plus libre de sa croissance
En effet, le protectionnisme défensif peut-être un moyen de desserrer la contrainte extérieure
(on dépend du solde de la balance commerciale) et d'accroître la capacité des Etats à mener
des politiques économiques et sociales autonomes.
 Protection des choix sociaux (éviter le dumping social, préserver le système de protection
social…).
 Facteur d’indépendance, protection des secteurs clés (défense nationale, éducation,
productions vivrières…).
Par ailleurs, cet argument de l'indépendance éco et sécurité militaire est utilisé par M. Allais
pour justifier le protectionnisme.
III Limites de ce protectionnisme défensif
 Baisse de la concurrence
 l'entreprise ne cherche plus à se développer (car il n'y a pas de concurrence). Elle va
devenir non compétitive. Il y a donc un cercle vicieux.
 Mesures de rétorsion de la part de partenaires
> imposition de quotas parfois + guerre économique, commerciale
> Détérioration des relations commerciales
 Effets prix et qualité pour les consommateurs
 Emplois protégés d'aujourd'hui = chômage de demain (travailleurs non qualifiés)
 Intervention trop importante des pouvoirs publics
 Aide aux industries vieillissantes alors que ce sont des industries à faible valeur ajoutée et
non compétitives.
 Déséquilibre budgétaire lié à la pratique de subventions.
 Apparition de l'effet d'éviction (théorie néo-classique): lorsque l'Etat investit trop dans
l'économie, cela fait fuir les investisseurs privés
Conclusion
Ce protectionnisme peut avoir des répercussions positives sur l'éco surtout en ce qui concerne
l'emploi mais il ne doit être que temporaire sinon le risque est grand de se retrouver avec des
secteurs et des branches totalement assistées.
A noter que le GATT admet le protectionnisme dans 4 cas:
1. situation critique du secteur agricole national
2. fragilité des Pays En Développement
3. clause de sauvegarde lorsque l'existence d'un secteur peut-être menacé par un
accroissement massif des importations
4. déséquilibre de la balance des paiements
Le protectionnisme défensif, du fait du 3) peut être admis par le GATT.
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire