chirurgie de l`arthrose

publicité
Chirurgie de l’arthrose : prothèses d’épaule, de hanche et de genou.
La pathologie dégénérative des articulations est une cause fréquente de consultation.
L’arthrose, mais aussi les rhumatismes inflammatoires tels que la polyarthrite rhumatoïde ou la
spondylarthrite ankylosante, provoque une destruction du cartilage articulaire à l’origine de
douleurs invalidantes et de raideur des articulations. Quand le traitement du rhumatologue
n’est plus efficace, le recours à la chirurgie prothétique est souvent nécessaire.
La prothèse d’épaule.
La prothèse d’épaule permet de soulager les douleurs de l’arthrose de l’épaule qui peuvent être
très intenses et résistantes au traitement médical. Deux types de prothèses existent en fonction
de la pathologie de l’épaule : la prothèse totale anatomique et la prothèse inversée. Il s’agit
d’une intervention réalisée au cours d’une hospitalisation courte de 3 à 5 jours nécessitant une
rééducation post opératoire à domicile ou en centre de rééducation en fonction de votre
situation sociale. Moins connue que les prothèses du membre inférieur (genou, hanche) en
raison de la moindre fréquence de ces indications, la prothèse d’épaule est cependant une
intervention très efficace sur les douleurs dues à l’arthrose avec des implants actuels qui
tiennent dans le temps. Le docteur ZILBER est membre des sociétés française (SOFEC) et
européenne (SECEC) de chirurgie de l’épaule. Il a publié de nombreux articles scientifiques sur la
chirurgie de l’épaule. Dès 2002, sa thèse rapporte les premiers résultats cliniques et
radiologiques à long terme des prothèses d’épaules.
Radiographies d’une épaule avec une destruction articulaire traitée par une prothèse d’épaule :
La prothèse de hanche.
La prothèse de hanche est une intervention courante en France pour le traitement
de l’arthrose de la hanche appelée coxarthrose. La technologie actuelle des
implants permet d’espérer une longévité de plusieurs dizaines d’année grâce à
l’utilisation de matériaux qui ne s’usent pas. Il s’agit d’une intervention réalisée au
cours d’une hospitalisation courte avec un retour à domicile dans la majorité des
cas. La reprise de la marche se fait le jour même où le lendemain de
l’intervention. Le docteur Zilber maitrise toutes les voies d’abord chirurgicales de
la hanche et en particulier la voie d’abord antérieure avec une implantation de la
prothèse sans couper de muscle permettant ainsi une récupération plus rapide. Il
fait partie de l’équipe chirurgicale de la clinique Arago à Paris reconnue depuis
plusieurs années pour son expertise en prothèse de hanche. La particularité de la
prothèse de hanche est sa capacité à rendre une hanche normale au patient qui
peut par exemple reprendre une activité sportive soutenue.
Radiographies d’une coxarthrose bilatérale traitée par prothèse de hanche gauche
et droite :
La prothèse de genou.
La prothèse de genou est également une intervention courante en France. Elle est
principalement utilisée pour le traitement de l’arthrose du genou dont les
douleurs ne sont plus soulagées par le rhumatologue. Cette arthrose, appelée
gonarthrose, provoque des douleurs, une raideur et une déformation du genou.
La prothèse permet de corriger ces symptômes. Elle est implantée au cours d’une
hospitalisation courte suivie d’une prise en charge à domicile ou en centre de
rééducation. Il existe plusieurs types de prothèse de genou adaptée à des formes
particulières d’arthroses. Le docteur Zilber vous orientera vers l’implant le mieux
adapté à votre pathologie. La reprise de la marche se fait le jour même ou le
lendemain de l’intervention.
Radiographie d’une patiente déjà opérée d’un côté qui revient pour l’autre
genou :
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire