cours n°1

publicité
SECTION 1 : INTRO A LA SOCIOLOGIE.
ORIGINE DU PROJET SOCIOLOGIQUE ? OBJET ET DEMARCHE.
La démarche sociologique :
 Pourquoi la socio ?qu’est ce que c’est ?
 historique
Sociologie : c’est étudier scientifiquement l’organisation, le fonctionnement des
sociétés.
C’est une science humaine et sociale,ensemble cohérent de
connaissances qui touche a l’Homme,ce dernier inscrit dans un groupe ou une
société,avec des relations interactionnelles
Il y a un questionnement central : la relation entre l’individu et le collectif car
personne naît de manière isolé, l’homme apparaît au sein d’un collectif, est
entouré par nos pairs. Donc les hommes sont des êtres sociaux. Les enfants
doivent faire l’apprentissage des règles de la société. Cet apprentissage est la
socialisation.
**La socio prend des dimensions différentes :-individuelle et collective
-Passé et présent
la socio est donc une réalité temporelle et spatiale , elle demande des intuition,
un vécu fondé sur des faits,des expérimentions (non renouvelables), et ou les
recherches sont interdépendantes.
Socialisation : apprentissage progressif du comportement attendu de notre
milieu social d’appartenance.
Il y a deux types de socialisation :
 Socialisation primaire : pendant l’enfance
 Socialisation secondaire : pendant l’âge adulte et en continu
Il y a deux types de savoir pour la socio :
 le savoir partial :marqué par notre propre culture
 le savoir partiel :à l’endroit où je ne peut pas etendre mon discours
==La socio émerge dans un contexte particulier, soudainement on s’est posé des
questions sur la société.==
G-Bachelard « Le Fait scientifique est conquis,construit et constaté «
-CONQUIS = sur les préjugés => détaché des a priori, opinion perso.
Ethnocentrisme : tendance à privilégié ses propres références pour analyser des
faits ou des événements, c’est a cause de lui que les société primitives sont
apparues,il faut donc effectuer une rupture, c'est-à-dire se documenter sur
l’objet de recherche (=phase d’exploration).
-CONSTRUIT =construit dans un cadre théorique,spécifique,c-a-d que le
chercheur mène ses propres recherches.
-CONSTATÉ = importance du terrain(empirie)
La socio a plusieurs finalités :
1-mieux comprendre la signification d’un événement (ex : supportérisme et
hooliganisme).
2-faire le point sur une situation (ex : enquête sur le pratique sportive des
français menée par l’ INSEP).
3-saisir logique de fonctionnement d’une organisation (analyser CIO ou clubs)
4-réfléchir aux conséquences d’une décision politique (postes diminués au
CAPEPS)
5-comprendre quels sont les différents acteurs qui perçoivent un pbm
(dopage=phénomène de différents milieux et acteurs )
6-éclairé des représentation sociales (discours institutionnelles sur le
sport=comment elle transforme la pratique du sport, des activités)
*ces chercheurs se trouvent dans le secteur publique(CNRS,
INSEE,IRESCO)ou dans le privé (consulting ,centre de RD)
I/ Les origines de la sociologie :
1°) Contexte d’émergence :
Elle émerge en Europe au XIX°,période post républicaine. Il y a de profonds
bouleversements sociologiques visibles dans l’ensemble des pans de la société :
 Dimension politique (monarchie va mal, roi perd de sa légitimité,
Républiques instables se succèdent)
 Nouvelles techniques (machine à vapeur, chemin de fer…)
 Changement dans l’organisation du travail, nouvelle manière de travailler,
nouvelles professions (ouvriers  prolétariat)
 Nouvelles classes dominantes (bourgeois remplacent l’aristocratie)
 Exode rural (nombre d’agriculteurs baisse)
A cette période des théoriciens ont proposé des modèles de sté(=société) :
Premièrement la solution de la philosophie politique, c-a-d que l’individu a une
place importante dans la sté ,deuxièmement la solution de créé une société
composée d’individus rationnels avec des besoins auxquels l’économie va
répondre .
Suit a ces 2 conception arrive Auguste COMTE qui s’oppose a ces 2 modèles,
car ,selon lui elle ne partent pas du social(il veut expliquer le social par le social)
Il va s’appuyer sur les sciences, les sciences de son époque pour construire des
outils de recueille d’info pour établir des lois sociologiques .
la socio va réellement naître a cette période , elle va ensuite s’institutionnaliser
et va être reconnu (étudier a la fac) mise en place d’organisme de recherche par
exemple.
En France, au 20eme (entre 2 guerres) il y a eu une stagnation des recherches
sociologiques car les débouchés professionnel sont rares et le modèle socio de
l’époque n’explique pas de façon satisfaisante. Avec l’actualité politique de cette
époque , les chercheurs européens vont être porter à immigré aux USA,c’est la
que va se développer la socio , après guerre l’Europe va réinvestir dans la socio.
2°) Les perspectives des Précurseurs :
Auguste Comte (1798-1857) :
Philosophe,fondateur du positivisme, C’est lui qui crée le nom « sociologie »
(« socius » : associé et « logos » : discours »). Ce terme est tout de suite adopté.
La loi général des 3 états de COMTE permet d’expliquer l’évolution de l’esprit
humain dans le temps, c’est aussi une loi qui explique la dynamique sociale , les 3
états sont :
1  Etat Théologique (ou fictif)
Humain=enfance et Historique=antique(les phénomenes s’expliquent par la
presence de force surnaturels).
2  Etat métaphysique (ou abstrait)
Humain=adolescence et Historique=Moyen age (les phénomenes s’expliquent par
des idées ou concepts abstraits)*période de crise, époque critique qui va
provoquer des révolutions théoriques et sociales.
3  Etat scientifique (ou positif)
Humain=adulte et Historique=contemporaine de COMTE(les phénomenes sont
expliqués par des raisonements scientifiques, cette etapes là correspond à la
mise en place des transformation de la sté qui suit la période de crise, COMTE
participe aux fondements de la socio et surtout il va s’inspirer des connaissances
piochées dans d’autres domaine scientifique.
Montesquieu (1689-1755) :
Ecrivains francais,il ecrit de l’esprit des lois (1748) dans lequel il s’interesse aux
relations inter-institutionnelles (juridique et politique) et aux conditions de vie
des individus( en fonction de la forme politique d’une société , il existe un idéal
social dominant) .Il explique que plus l’idéal est définit plus le régime politique a
de pouvoirs et vice versa… Son travail influencera Durkheim qui va considéré que
« Montesquieu a compris que les choses sociales sont des objets de sciences
mais il a établit les notions clés indispensables a la constitution de cette
sciences »
Karl Marx (1818-1883) :
Homme politique /philosophe/éconosmiste.Il y a eut plusieurs générations de
personnes qui se sont succédées avec la même évolution : toujours des
oppresseurs et des opprimés.il pense que le materialisme prédomine sur
l’existentialisme. Il y a des étapes qui dépendent de l’économie : Société
esclavagiste, féodale, capitaliste. Ce qui fait passer d’une étape à une autre c’est
la révolution de la classe inférieure. Pour Marx,chaque individus se caractérise
par la distance qui le lie au système de production, il doit donc y avoir un règne
du prolétariat, les ouvriers vont se révolter et alors il n’y aura plus jamais
d’opprimés : période de l’âge d’or.
Lutte des classes : opposition d’intérêts de classes constantes à travers
l’Histoire de l’humanité,moteur pour la sté et l’individu.Dans le modèle de Marx
c’est le collectif qui l’emporte et pire les individus ne sont pas conscients de
cette marche de l’Histoire et pose problème dans le modèle de Marx.
JJ Rousseau (1712-1778)
Ecrivain /philosophe Français , il croit en la bonté de l’Homme , cette qualité est
corrompu par la sté moderne. Dans le contrat social (1762) il explique que cette
bonté peut être retrouvé par l’éducation , qui agira sur le développement d’une
conscience citoyenne qui permettra de transformer l’instinct en justice, les
individus ne fonctionne plus par impulsivité mais avec leurs raisons.
A de Tocqueville (1805-1959)
Ecrivain politique très engagé dans la vie politique (il fut ministre des affaires
étrangères) , son œuvre De La Démocratie en Amérique présente les conditions
de vie des Américains , il traite en particulier de l’égalité entre ses individus ,
notion de liberté .Il explique que l’intérêt personnel ne suffirait pas à expliquer
les phénomènes sociaux , il s’appui donc sur l’investissement de tout les citoyens,
il accorde de l’importance pour le lien entre les individus.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire