(Dynastie des Sui) à Taiwan.

publicité
CHRONOLOGIE DES RELATIONS EXTERIEURES
TAIWANAISES
5ème siècle
Première évocation de l’île Taiwan dans l’ouvrage chinois de
SHEN Ying (reste à vérifier).
Fin 6ème siècle
Les aborigènes venus de Polynésie et de Malaisie arrivent à
Taiwan.
608
Expédition de CHEN Ling (Dynastie des Sui) à Taiwan.
Fin 12ème siècle
Migration des aborigènes taiwanais vers le littoral de la
province du Fujian.
Début 13ème siècle
Les habitants des provinces côtières du Fujian et du Guangdong
immigrent vers les Pescadores (Penghu).
1292
YANG Xiang (Dynastie des Yuan) essaie de conquérir Taiwan.
1297
GAO Xing (Dynastie des Yuan) réessaie de conquérir Taiwan.
1388
Le gouvernement de la Dynastie des Ming évacue les habitants
des Pescadores.
1544
Taiwan est dénommé « Formose » par les marins portugais.
1593
Le gouvernement japonais oblige Taiwan à payer un tribut.
1597
Juin
Le gouverneur de Manille, Don Francisco Tello de Guzman,
préconise l’occupation de Taiwan.
1604
7 août
La flotte hollandaise tente de s’emparer des Pescadores,
expulsée ensuite par l’armée chinoise.
1609
Printemps
Echec d’une expédition japonaise, sous le règne de Ieyasu
Tokugawa, qui avait pour but de conquérir Taiwan.
1616
Mai
La résistance aborigène et un typhon empêchent une nouvelle
fois les Japonais de conquérir Taiwan.
La compagnie de l’Inde orientale ordonne l’occupation de
Taiwan.
1620
1622
12 juillet
Occupation des îles Pescadores et massacre de la population par
la flotte hollandaise.
1
1623
25 octobre
Les Hollandais arrivent à un accord avec le gouvernement
chinois (Ming). Les Hollandais s’emparent d’Anping (au sud
de Taiwan) et construisent une forteresse à Tainan, au lieu
d’occuper les îles Pescadores.
1626
Mai
Les Espagnols s’emparent du Nord de Taiwan.
1628
29 juin
Conflit entre le Japon et la Hollande sur l’île de Formose.
1642
26 août
Les Hollandais attaquent les Espagnols de Taiwan et réussissent
à prendre possession de toute l’île.
1652
Septembre
Résistance des habitants taiwanais, menée par GUO Huai-i,
contre les Hollandais. La rébellion taiwanaise fait suite à un
massacre ayant fait 10 000 victimes.
1662
12 février
Capitulation de la Hollande face à ZHENG Cheng Kong
(Goxinga). Cette défaite entraîne l’établissement du régime
de Zheng à Taiwan.
Zheng essaie d’attaquer l’île de Lusong (Philippines, colonisée
par l’Espagne).
Avril
1663
Octobre
Novembre
Alliance entre la Hollande et la Chine afin d’envahir Taiwan.
L’armée alliée occupe les îles de Kinmen et Xiamen.
1664
27 août
La Hollande s’empare, à nouveau, du port Keelung.
1668
1re décembre
Les Hollandais renoncent à reconquérir l’île.
1670
Juin
La compagnie de l’Inde orientale de l’Angleterre fait du
commerce avec le régime de Zheng.
1683
13 septembre
SHIH Lang attaque Taiwan et met fin au régime de Zheng.
1684
SHIH Lang dissuade le gouvernement des CHING de ne pas
abandonner Taiwan, qui devient pour la première fois une partie
du territoire chinois.
1721
Révolte de CHU I-Kuei contre les Hollandais
1729
L’Empereur chinois interdit aux Chinois d’immigrer vers
Taiwan.
1771
Août
Un Polonais, M.A.A.G. Benneowsky, explore l’Est de Taiwan.
1772
Juillet
M.A.A.G. Benneowsky conseille à Louis XV de coloniser
Taiwan.
1809
Mebrun conseille à Napoléon de coloniser Taiwan.
2
Guerre de l’opium en Chine.
1840
1841
Août
4 octobre
La flotte anglaise espionne les ports de Taiwan.
La flotte anglaise « Nerbudda » bombarde Keelung. Suite au
naufrage du « Nerbudda », l’équipage du navire sera tué par le
gouvernement des CHING.
1847
Les marines anglaise et américaine enquêtent sur les mines de
charbon de Taiwan.
1850
L’Angleterre réclame l’exploitation de la mine de charbon
taiwanaise.
1854
Le consul américain au Japon, Townsend HARRIS, conseille au
Secrétaire d’Etat, William L. Marcy, d’acheter l’île de Formose.
Le navire américain (The Macedonian) entre dans le port de
Keelung, sous le commandement de Mather C. PERRY.
1855
PERRY presse le Département d’Etat en occupant Taiwan. La
compagnie américaine « Williams, Anthon & Co. » développe
ses commerces à Taiwan.
1856
2 décembre
Le représentant des Etats-Unis en Chine, Dr. Peter PARKER,
conseille au département d’Etat de s’emparer de Taiwan. En
effet, l’île doit servir d’enjeu de négociation entre les Etats-Unis
et la Chine afin de modifier les termes du traité sino-américain
signé en 1844.
1857
Mars
PARKER presse, trois fois de suite, le Département d’Etat
d’occuper Taiwan.
1858
1867
Ouverture commerciale des ports de Taiwan aux Occidentaux
après la signature du traité de Tianjin.
12 mars
26 mars
Juin
Octobre
1869
28 février
Suite à un orage, le navire américain « The Rover » est déporté
jusqu’aux côtes sud-est de Taiwan. L’équipage sera tué par les
aborigènes.
Le navire anglais « The Cormorant » arrive sur les lieux de
l’accident en cherchant les survivants ; les marins anglais se
battent avec les aborigènes.
Après le refus du gouvernement CHING d’assumer la
responsabilité des massacres, le gouvernement des Etats-Unis
ordonne aux navires « The Hartford » et « The Wyoming » de
punir les aborigènes taiwanais. Cette expédition sera un échec,
le lieutenant MACKENZIE y trouvant la mort.
Le consul des Etats-Unis à Xiamen, Charles W. LEGENDRE,
négocie un traité avec le chef des 18 tribus aborigènes, Tauketok.
Le gouvernement américain signe un traité amical formel avec
le chef des tribus aborigènes.
3
1871
Décembre
54 pêcheurs de Ryukiu (Okinawa) sont tués par les aborigènes
de Taiwan.
1873
Juin
Face à l’incident de Taiwan, le gouvernement des CHING
indique que les aborigènes taiwanais sont des barbares afin de se
soustraire à ses obligations. Le gouvernement japonais a ainsi
considéré que la Chine ne préconisait pas la possession de
Taiwan.
1874
Mai
L’armée japonaise débarque à Taiwan afin de punir les
aborigènes de Taiwan.
1884
5 août
L’attaque de Keelung par la flotte française entraîne la guerre
sino-française.
Taiwan devient, pour la première fois dans l’histoire, une
province de la Chine.
1887
1894
Juillet
Début de la guerre sino-japonaise.
La capitale de Taiwan est transférée de Tainan à Taipei.
1895
17 avril
Taiwan et les îles Pescadores sont cédées au Japon à
perpétuité par le traité de paix de Shimonoseki.
Fondation de la République de Taiwan.
25 mai
1897
8 mai
Date limite pour les Taiwanais afin de choisir entre la nationalité
chinoise et la nationalité japonaise. Moins de 1% de Taiwanais
décident de rentrer en Chine.
1904
Février
La guerre soviético-japonaise éclate, la loi martiale est déclarée
sur le territoire de Taiwan et des Pescadores.
1914
1 août
Décembre
Début de la première guerre mondiale.
Mise en place de la « Société d’Assimilation », obligeant les
Japonais à traiter les Taiwanais sur un pied d’égalité devant la
loi.
1919
28 juin
Signature du traité de Versailles.
1921
Février
Pétition taiwanaise à la Diète Nationale japonaise pour
demander un gouvernement représentatif du peuple taiwanais.
1923
Août
Suppression de la pétition taiwanaise et arrestation des
dirigeants.
1928
Avril
Fondation du parti communiste taiwanais à Shanghai.
1936
MAO Ze-Dong formule son soutien à l’indépendance de
Taiwan.
4
1937
7 juillet
La guerre sino-japonaise commence.
1938
30 mars
Les îles Spratly deviennent des possessions japonaises et sont
soumises à l’autorité de la Ville de Kaohsiung.
1941
14 août
La Charte de l’Atlantique déclarée par les Etats-Unis et
l’Angleterre, exprime les principes de non-expansion territoriale
et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
La guerre du Pacifique débute. Taiwan sert de base militaire au
Japon afin d’attaquer Pearl Harbor et d’avancer vers l’Asie du
Sud-Est.
8 décembre
1943
27 novembre
Déclaration du Caire par les Etats-Unis, l’Angleterre et la
Chine nationaliste, décidant que la Chine récupérera
Taiwan après la reddition japonaise.
1945
26 juillet
15 août
Déclaration de Postdam par les Alliés.
Le Japon capitule sans conditions. Les soldats japonais et les
Taiwanais créent le mouvement indépendantiste de Taiwan.
Accompagnées par la Flotte VII, les armées chinoises
débarquent à Keelung et à Kaohsiung. Le gouvernement chinois
considère que les Taiwanais sont asservis par le Japon. Les
Taiwanais sont déçus par une Chine sous-développée.
Un sondage réalisé par le Bureau des services stratégiques
américain (l’OSS, Office of Strategic Services) montre la
volonté des Taiwanais de ne pas être gouvernés par la Chine.
17 octobre
25 octobre
1947
1948
28 février
20 mai
26 décembre
1949
20 mai
1 octobre
8 décembre
23 décembre
1950
5 janvier
12 janvier
25 juin
27 juin
Le gouvernement chinois massacre 50 000 Taiwanais.
Chiang Kai Shek devient le Président de la République de Chine,
après l’écriture de la Constitution le 25 octobre 1947.
CHEN Cheng est désigné Gouverneur de Taiwan.
Promulgation de la loi martiale à Taiwan, près de 30 000 élites
taiwanaises sont massacrées.
Fondation de la République populaire de Chine.
Chiang Kai Shek se réfugie à Taiwan, Taipei devient la Capitale
temporaire de la République de Chine.
Le « Department of State » américain décide d’abandonner
Taiwan.
Le Président Truman énonce le principe de non-intervention à
Taiwan.
Le secrétaire d’Etat américain Acheson déclare que Taiwan ne
fait pas partie du périmètre de défense américain.
La guerre coréenne éclate.
Le président Truman, considérant le statut de Taiwan incertain,
déclare « la neutralisation du Détroit de Taiwan ».
5
1951
8 décembre
Déclaration anglo-américaine énonçant que la résolution du
problème de Taiwan doit tenir compte des intérêts et des droits
des habitants de l’île.
23 avril
Le Groupe d’Assistance et de Consultation Militaire (Military
Assistance and Advisory Group) des Etats-Unis commence ses
opérations à Taiwan.
Signature du Traité de San Francisco sans la participation
de la Chine. Le statut de Taiwan n’est pas défini dans ce
traité.
Le Premier ministre japonais Yoshida Shigeru choisit de
négocier le futur traité de paix sino-japonais avec le
gouvernement nationaliste.
8 septembre
24 décembre
1952
8 mars
28 avril
1953
2 février
8 novembre
1954
11 août
3 septembre
12 septembre
2 décembre
1955
24 janvier
26 janvier
5 février
28 février
23 avril
Août
Le « Department of Defense » inclut Taiwan dans la zone de
sécurité américaine en Asie-Pacifique.
Signature du traité de paix sino-japonais avec le gouvernement
nationaliste, sans que soit défini le statut de Taiwan.
Le président Eisenhower met fin à la neutralisation du Détroit de
Taiwan.
La CIA « Agence centrale de renseignement » entraîne, sous un
faux nom, les troupes nationalistes à Kinmen et Matsu.
Le vice-président Nixon se rend en visite officielle à Taiwan.
Zhou En-lai déclare que les troupes communistes doivent libérer
l’île de Taiwan.
L’Armée Populaire de Libération (APL) commence à
bombarder Kinmen.
Le problème des îlots taiwanais (Da-Chen, I-Jian-Shan) devient
international : le Conseil de la sécurité nationale américaine
décide d’exposer ce problème à l’Assemblée Générale des
Nations Unies.
Signature du traité de défense mutuelle sino-américain.
Le président américain Eisenhower propose au Congrès « la
Résolution de Taiwan ».
Le ministre des Affaires Etrangères britannique, Aden,
considère que le statut de Taiwan est indéfini, mais que les îlots
font partie du territoire continental chinois.
Les troupes nationalistes se retirent des îlots qui posent
problème.
LIAO Bun-Gei forme le gouvernement de la République de
Taiwan à Tokyo.
Zhou En-lai propose, lors de la conférence de Bandung, de
mettre en place des contacts directs entre la Chine communiste
et les Etats-Unis.
Arrestation du Général SUN Li-Jen, par l’armée du Guomintang
(Parti Nationaliste), l’homme discrètement désigné par
Washington pour diriger Taiwan.
6
1956
18 janvier
1958
23 août
15 septembre
23 octobre
La conclusion de la conférence de la Chine communiste et les
Etats-Unis manifeste que le problème de Taiwan est
l’achoppement des leurs relations.
Bombardement de Kinmen (Ouemoy) par les troupes de l’APL :
seconde crise du détroit de Taiwan.
Rencontre entre la Chine communiste et les Etats-Unis à
Varsovie.
Communiqué commun de CHIANG Kai-Shek et DULLES J.F.,
déclarant que l’utilisation de la force n’est plus le moyen
principal pour reconquérir le continent chinois.
1959
22 octobre
Le président Eisenhower déclare que Taiwan est un pays
indépendant.
1960
3 juillet
Le Président Kennedy considère que Taiwan devrait être
reconnu comme un pays indépendant.
Kennedy considère que la zone de défense de Taiwan devrait se
limiter autour de l’île même, en ignorant les îlots Kinmen et
Matsu..
7 octobre
1961
février
15 décembre
1962
Juin
20 mars
13 septembre
1964
27 janvier
7 février
10 février
Avril
20 septembre
1965
1969
avril
Le Parti travailliste britannique publie un document « La Chine
et l’Occident » en indiquant l’idée d’ « une Chine, un Taiwan ».
La représentation de la Chine devient un problème majeur
au sein de l’Assemblée Générale des Nations Unies.
Deuxième crise du détroit de Taiwan résultant de la volonté
nationaliste de reconquête du continent chinois.
Les Etats-Unis critiquent l’impuissance du gouvernement
nationaliste en publiant le « dossier des relations diplomatiques
sino-américaines en 1943 ».
Chiang Ching-kuo se rend aux Etats-Unis, où Kennedy
l’encourage à démocratiser Taiwan et à accepter la politique des
« deux Chines ».
La France reconnaît la Chine communiste.
Le Premier Ministre français, Edgar Fauré, déclare que le
gouvernement nationaliste ne représente ni le gouvernement
chinois ni le gouvernement taiwanais.
Le gouvernement nationaliste rompt ses relations avec la France.
Le Président français Pompidou déclare que le statut de Taiwan
reste à définir.
PENG Ming-Min, professeur à l’Université nationale de Taiwan,
et ses élèves sont arrêtés pour avoir publié la « Déclaration du
Peuple taiwanais afin de se sauver ».
Edgar Faure considère que le statut déterminé de Taiwan doit
être résolu selon les droits du peuple à se disposer d’eux-même.
La Doctrine de Guam (ou Doctrine Nixon) marque un
changement dans la politique américaine en Asie. Par
7
conséquence, la Flotte VII réduit ses patrouilles dans le Détroit
de Taiwan.
1971
25 janvier
15 juillet
25 octobre
17 décembre
Nixon reconnaît l’existence de la République Populaire de Chine.
Visite secrète de Kissinger en Chine populaire.
L’Assemblée Générale des Nations Unies décide le
remplacement de la Chine nationaliste par la Chine
populaire pour le siège dévolu à la Chine aux Nations Unies.
Intégration de la Chine populaire à l’Assemblée Générale des
Nations Unies en lieu et place de la République de Chine.
1972
21-28 février
29 septembre
Visite du président Nixon en Chine populaire.
Rupture des relations entre le Japon et la Chine nationaliste.
1975
5 avril
Mort du Généralissime Chiang Kai-shek.
1977
16 août
Les presbytériens de Taiwan annoncent la « Déclaration des
Droits de l’Homme » en faisant appel au monde afin de soutenir
l’établissement d’une Nation indépendante de Taiwan.
1979
1 janvier
Reconnaissance de la république Populaire de Chine par les
Etats-Unis. Rupture des relations entre les Etats-Unis et la
Chine nationaliste.
Vote du « Taiwan Relations Act » par le Congrès américain.
Arrestation à grande échelle à Kaohsiung des dissidents
indépendantistes taiwanais.
10 avril
12 décembre
1983
Septembre
Fondation du Club « DANG WAI » (hors parti).
1985
17 août
Le Président REAGAN pousse Guomintang à accélérer la
démocratisation de Taiwan.
1986
28 septembre
Fondation du Parti Démocratique Progressiste (PDP).
1987
15 juillet
Abolition de la loi martiale, sauf sur les îles de Kinmen et Matsu.
La Loi de la sécurité nationale est mise en place.
Les résidents de Taiwan peuvent se rendre en Chine.
Octobre
1988
Janvier
13 janvier
Nouvelle régulation de la publication journalistique.
Mort de Chiang Ching-kuo ; Lee Teng-hui remplace Chiang
Ching-kuo et devient ainsi le premier Taiwanais de souche à
diriger Taiwan.
1989
18 janvier
Etablissement par le Parti Communiste Chinois (PCC) d’un
Bureau des Affaires Taiwanaises sous la direction du
département d’Etat.
Participation de Taiwan à la conférence annuelle de la Banque
de Développement Asiatique à Beijing.
Mise en place par Lee Teng-hui de la « diplomatie
pragmatique ».
4 mai
3 juin
8
1990
2 décembre
Premières élections démocratiques à Taiwan après la levée de la
loi martiale. Le PDP remporte une victoire majeure.
4 janvier
Taiwan demande d’intégrer le GATT sous le nom de : TaiwanPenghu-Kinmen-Matsu.
Après la manifestation des étudiants taiwanais, LEE Teng-Hui
promet une Conférence des Affaires nationales, en invitant les
membres de l’opposition, afin de discuter de la démocratisation
de Taiwan.
Annonce de la « fin de la période mobilisée » -la fin de la guerre
civile contre les communistes chinois- par le président LEE.
Lee Teng-hui devient le huitième président de la République
de Chine.
La Conférence des Affaires nationales propose une élection
générale du président et des maires de Taipei et Kaohsiung.
Mars
Avril
20 mai
4 juillet
1991
Mai
Décembre
1992
16 mai
29 septembre
19 décembre
1993
27 avril
Juillet
Décembre
Le gouvernement chinois annonce que Taiwan devient
l’investisseur « numéro un » en Chine.
Dissolution de l’ancienne Assemblée Nationale.
L’article 100 de la Loi pénale est révisé, les partisans
indépendantistes et communistes ne sont plus considérés comme
des criminels.
Taiwan obtient le statut d’observateur au GATT (General
Agreement on Tariffs and Trade) sous le nom de « Separate
Customs Territory of Taiwan, Penghu, Kinmen and Matsu ».
Le PDP gagne 31,1% des voix à l’élection supplémentaire du
Yuan Législatif.
Rencontre à Singapour des représentants des gouvernements
nationaliste et communiste.
Première tentative de la part du gouvernement taiwanais de
réintégrer l’Organisation des Nations Unies.
Fondation du Nouveau Parti Chinois, composé des anciens
politiciens du KMT.
1994
3 décembre
Premières élections provinciales et des maires de Taipei et
Kaohsiung. L’opposition taiwanaise (PDP) obtient la mairie de
Taipei, Chen Shui-bian devient le maire de la capitale taiwanaise.
1995
30 janvier
Proposition -« huit points de JIANG »- du chef chinois JIANG
Ze-Ming pour une réunification pacifique.
En réponse à JIANG, le Président LEE propose « six principes ».
8 avril
8 juin
18 juillet
19 décembre
Visite de Lee Teng-hui à l’Université Cornell aux Etats-Unis.
Essais de missiles par l’APL dans le détroit de Taiwan qui
entraîne une nouvelle crise dans ce détroit.
Le porte-avion américain USS Nimitz et 4 escortes passent par
le Détroit de Taiwan.
9
1996
8 mars
11 mars
12 mars
19 mars
23 mars
La Chine lance 3 missiles balistiques M9 au large des ports
Keelung et Kaohsiung, qui représentent 70% du commerce
international de Taiwan. Le Secrétaire général de l’ONU,
Boutros Boutros-Ghali, appelle la Chine à arrêter les
bombardements et à éviter les tensions dans le Détroit de
Taiwan.
Le Président Clinton ordonne à un second porte-avion, USS
Independence, de se rendre au large des eaux du Détroit de
Taiwan.
La Chine commence ses manœuvres au sud-ouest de Taiwan.
Taiwan place 400 000 soldats en état d’alerte.
L’Administration Clinton permet à Taiwan d’acheter les
missiles de défense « Stinger ».
Premières élections présidentielles à Taiwan : Lee Teng-hui
est élu président avec 54% des voix.
1997
Octobre
Le Congrès américain vote pour la participation de Taiwan dans
le système de TMD.
1998
juin 1998
Visite de Clinton en Chine et déclaration de la « Three No’s
Policy » à Shanghai.
Lee Teng-hui utilise pour la première fois le terme de
« Nouveau Taiwanais » (Xin Taiwan Ren).
Décembre
1999
2000
16 février
Nouvelle ligne directrice de la coopération défensive entre le
Japon et les Etats-Unis. Taiwan fait partie de la « zone
entourée ».
Mars
Nouvelles élections provinciales et des maires de Taipei et
Kaohsiung. L’opposition taiwanaise (PDP) obtient la mairie de
Kaohsiung, mais perd la mairie de Taipei obtenue par le
Guomintang, Ma Ying-jeou devient le maire de Taipei.
9 juillet
Déclaration de Lee Teng-hui, lors d’une interview à la
German Radio. Pour lui les relations sino-taiwanaises
doivent être considérées comme des relations d’Etat à Etat.
Fin juillet
Première fois que les Etats-Unis, la France et la GrandeBretagne s’opposent catégoriquement à la réintégration de
Taiwan à l’Organisation des Nations Unies.
21 septembre
Tremblement de terre dans le centre de Taiwan faisant plus de
2000 victimes. Le gouvernement chinois a remercié la
communauté internationale pour l’aide apportée à « la province
taiwanaise de la République Populaire de Chine ».
二月一日美國聯邦眾議院於二月一日,本(二千)年國會正式開議之日,以
三四一票對七十票通過「台灣安全加強法案」,展現美國
國會對我安全之堅強關切。
二月二十二日中共於二月二十一日發表對台政策白皮書後,美聯邦參議院外
交委員會主席赫姆斯(Jesse HELMS)及眾議院國際關係委
員主席吉爾曼(Ben GILMAN)於翌(二十二)日分別發表
友我聲明並譴責中共。美國副國務卿陶伯特暨副國安顧問
史坦伯格共同約見中共駐美大使李肇星,表達美方對於中
10
共於二月二十一日發表對台白皮書強烈之不滿與失望。白
宮發言人洛克哈特表示美國政府拒絕在此狀況下任何武力
之使用或威脅。國務院發言人魯賓表示,中共白皮書係一
新而無幫助之說法,美國相信威脅使用武力對於營造兩岸
會談氣氛具有反效果。國防部發言人貝肯表示兩岸問題應
以和平方式解決,美國政府拒絕使用武力之威脅。
二月二十四日美國總統柯林頓表示美國將繼續拒絕以使用武力作為解決台灣
問題之方式,並繼續明確宣示兩岸間之問題必須和平解
決,並須獲得台灣人民之同意。
二月二十五日美國總統柯林頓表示,美國過去二十年來係採取一項「一個中
國」政策,該政策認為只有一個中國。美國認為兩岸間之
歧異須以外交方式解決,而美國支持兩岸對話。
三月十八日我國舉行第十任總統、副總統選舉,由陳水扁先生及呂秀蓮女士
當選
三月二十八日美國會針對我總統選舉通過決議案。由參院多數黨領袖羅特
(Trent LOTT)與眾院多數黨領袖阿爾梅(Dick ARMEY)
分別於兩院提案。參院決議案以無異議方式通過,眾院決
議案以四一八比一,票決通過。該兩決議案文字之重點包
括:一、我以民主程序舉行總統選舉,象徵我民主成就;
二、對台灣之安全及中共發表白皮書事表達關切。三、強
調依據台灣關係法,信守對我之安全承諾,並對新政府表
達強烈支持及祝福。眾院國關委員會主席吉爾曼(Benjamin
GILMAN)在院會中發言時,除強調上述要點外,並逐項
宣讀美方於一九八二年對我所作之「六項保證」,認為係
美在處理兩岸議題時應遵循之原則。
四月十七日關於美對我軍售事,美行政部門不同意出售包括我擬採購之神盾
級驅逐艦、潛艦及若干反潛裝備後,參院外交委員會主席
赫姆斯(Jesse HELMS)兩度發表措詞強硬之聲明,譴責美
國防部屈從白宮及國務院之壓力,以向中共示好;嗣參院
多 位 參 議 員 如 羅 特 ( Trent LOTT ) 、 考 琳 絲 ( Susan
COLLINS)及斯諾(Olympia SNOWE)等參議員對此結果
均表達失望之意。
2002
08 avril
12 avril
23 mai
31 mai
19 juin
Soutien américain à la candidature à l’OMS
Le Parlement européen a passé une résolution en réitérant son
soutien à la participation de Taiwan aux Forum Europe-Asie
(ASEM) et appelant la Chine à résoudre de façon pacifique son
différend avec l’île.
Le premier vol direct Taipei-Séoul depuis dix ans.
Un haut responsable américain a réitéré la position de
Washington sur la question de l’indépendance de Taiwan, la
clarifiant quelque peu pour ceux qui y décelaient auparavant une
ambiguïté, sans pour autant faire de concession sur les principes.
L'administration Bush chercherait à établir des liens plus étroits
que par le passé avec Taipei dans le cadre politique et militaire,
en lui fournissant les armements nécessaires pour pouvoir
11
26 juin
24 juillet
25 juillet
7 août
9 août
23 août
3 septembre
2003
2 janvier
11 février
11 mars
18 mars
28 mars
répondre à toute menace continentale dans les années à venir et
en l'aidant à moderniser sa défense, comme le confirme James
Kelly, l'assistant du secrétaire d'Etat américain pour les affaires
d'Asie orientale et du Pacifique
Chen Shui-bian doit effectuer une grande tournée africaine
d’une dizaine de jours qui l’emmènera de Dakar à São Tomé,
puis à Lilongwe, au Malawi, et enfin à Mbabane, au Swaziland.
Taiwan a mis fin à 22 ans de relations diplomatiques avec Nauru,
le petit Etat du Pacifique Sud ayant préféré deux jours avant
d’établir des relations formelles avec la Chine continentale.
La commission des Affaires étrangères de la Chambre des
députés italienne a unanimement adopté une résolution
soutenant la candidature de Taiwan à l'Organisation mondiale de
la santé (OMS) en tant qu'observateur.
Une nouvelle législation américaine définit une liste de pays
dans lesquels, bien qu'ils soient placés sous la juridiction du
Tribunal pénal international (TPI), les Etats-Unis pourront
intervenir militairement.
Les Etats-Unis réaffirment leur opposition à l’indépendance de
Taiwan – et leur soutien à Taipei.
L'administration Bush cherchera à collaborer avec le
gouvernement de Taipei dans la poursuite d'objectifs communs,
comme la réduction des tensions dans le détroit de Taiwan et la
prévention de tout conflit dans le Pacifique occidental.
Un bureau de représentation de Taipei s’ouvre en Mongolie.
Taiwan a réaffirmé sa souveraineté sur les huit îlots de l’archipel
des Tiaoyutai, au moment où le Japon a signé un contrat de
location de trois d’entre elles auprès de leur propriétaire, un
particulier.
Un groupe de députés de tous horizons politiques s’envole pour
le Royaume-Uni et la France où ayant entre autres pour objectif
de se faire les avocats d’une admission de Taiwan à
l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en tant
qu’observateur.
L’Union européenne (UE) annonce l’ouverture officielle de son
bureau de représentation économique et commerciale à Taiwan.
Un membre influent du Parlement européen a critiqué les «
brimades » de la Chine et l’« hypocrisie » de l’Europe qui ont
empêché le président Chen Shui-bian de venir discourir devant
la législature européenne, alors qu’il y avait été formellement
invité.
A l’approche du 24e anniversaire du Taiwan Relations Act, les
membres du Taiwan Caucus, un groupe parlementaire formé à la
Chambre des représentants par les partisans d’un soutien actif à
Taipei, ont introduit une résolution auprès du Congrès
demandant instamment à l’administration Bush de réaffirmer
son soutien à Taiwan.
12
8 mai
27 juin
21 août
27 août
1er septembre
3 novembre
7 novembre
28 novembre
2004
6 janvier
26 janvier
20 avril
4 novembre
17 décembre
2005
7 janvier
28 janvier
17 mars
Vingt alliés diplomatiques de Taiwan ont écrit à Kofi Annan, le
secrétaire général des Nations unies, pour lui demander de
soutenir la candidature de Taiwan à l’OMS.
Taiwan participe à un sommet ministériel sur la santé dans le
cadre de l’APEC
Sommet entre Taiwan et ses alliés d’Amérique centrale et du
Sud.
Les nouveaux passeports de la République de Chine comportant
la mention « Taiwan » en couverture seront bien délivrés à partir
du 1er septembre
Remise des nouveaux passeports de la République de Chine
comportant la mention « Taiwan » en couverture.
Le président de la République a fait escale aux Etats-Unis,
tandis qu’il était en route pour le Panama où il se rendit en visite
officielle du 2 au 4 novembre pour participer aux festivités du
centenaire de l’indépendance de ce pays.
Le rapport de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)
attribue à Taiwan, pour l’année 2002, la 14e place parmi les
pays exportateurs dans le monde et la 5e en Asie.
Visite de Wen Jiabao aux Etats-Unis sous haute surveillance.
Taiwan et la France signent un accord garantissant une
concurrence équitable.
Recevant le dirigeant chinois Hu Jintao en visite d’Etat à Paris,
le président français Jacques Chirac a exprimé son opposition au
référendum qu’entend bientôt organiser Taiwan.
Le ministère des Affaires étrangères a protesté contre le fait que
les autorités vietnamiennes ont permis à des groupes de touristes
de se rendre dans les îles Spratley, un archipel de la mer de
Chine méridionale qui fait l’objet d’un litige territorial entre
plusieurs pays.
Devenant le 27e allié de Taipei, le Vanuatu n’a pas rompu pour
autant ses relations avec la Chine qui, pour l’instant, n’a pas
encore fait connaître sa réaction.
En dépit des récriminations de la Chine, le Japon a décidé
d’accorder un visa à l’ancien président de la République Lee
Teng-hui pour une visite qu’il désire effectuer prochainement
dans ce pays.
Le refus du Yuan législatif de voter les crédits budgétés pour
financer un gros achat d’armements américains pourrait
constituer un obstacle dans les relations avec les Etats-Unis.
Taipei met fin à ses relations avec la Grenade.
Une délégation militaire américaine est arrivée hier à Taipei
pour s’entretenir avec les autorités de défense et de
renseignement taiwanaises sur les capacités de l’Armée
populaire de libération. L’autre but de ce voyage était d’évaluer
l’importance des activités chinoises d’espionnage à Taiwan.
13
18 mars
26 octobre
2006
10 avril
7 août
4 avril
2007
15 juin
La Chambre des représentants américaine vient d’approuver par
424 voix contre 4 une résolution qualifiant la loi «antisécession»
adoptée à Pékin de « très inquiétante » pour les Etats-Unis.
Le Sénégal reconnaît l’existence Chine. Le nombre de pays
alliés de Taiwan dans le monde vient de tomber à 25.
Le ministère de la Défense continue de demander à la France
des dédommagements concernant l’achat des frégates Lafayette
en 1991. La cour internationale d’arbitrage a été saisie en 2003,
Taiwan évaluant à 600 millions de dollars américains les
dommages subis.
Les relations diplomatiques avec le Tchad sont rompues.
Accord avec la Libye pour l’exploration et l’exploitation de
champs pétrolifères.
Les autorités suisses ont retourné à Taiwan quelque 34 millions
de dollars américains qui étaient gelés sur des comptes secrets
dans des banques helvétiques, et qui seraient le fruit de
commissions occultes versées lors de l’achat des six frégates
Lafayette à la France en 1991.
Source :
1. TAI Tien-zhao, L’histoire de la politique internationale de Taiwan, Taipei : Chien Wei, 1996.
2. ITO Kiyosh, Taiwan –400 Years of History and Outlook, édition disponible sur Internet, traduit du japonais
par CHEN Walter, http://leksu.com/leksu-e.htm
3. WANG Kristie, Chronology of recent events in U.S.-Taiwan and U.S.-China Relations, Center for Taiwan
International Relations.
3. Le Journal Chinatimes.
4. Le site Taiwan Info, http://taiwaninfo.nat.gov.tw/
Note 1 : L’histoire de Taiwan n’est liée à la République de Chine qu’après 1945, nous avons choisi deux
chronologies afin de montrer respectivement les relations extérieures de Taiwan et les relations entre la
République de Chine et les Etats-Unis.
Note 2 : La majeure partie (jusqu’à 1972) de la première chronologie est un extrait traduit de « L’histoire de la
politique internationale de Taiwan », seul livre présentant les relations extérieures de Taiwan depuis le point de
vue taiwanais. Cette chronologie a été réalisée afin de présenter la particularité de l’histoire de Taiwan, qui se
développe en dehors de l’histoire de la Chine.
Note 3 : D’après la première chronologie, nous remarquons certaines particularités :
I. Taiwan a toujours été convoité par les Puissances –Portugal, Espagne, Japon Etats-Unis, France-,
Chine continentale mise à part.
II. Taiwan a toujours été dirigé par des régimes étrangers –Hollandais, Japonais, Manchou et Chinois.
III. Exception faite du régime de Zheng, les Taiwanais n’ont eu de cesse de résister à l’invasion des
puissances coloniales étrangères.
IV. Les relations politiques entre la Chine et Taiwan n’ont jamais été très étroites.
14
15
Téléchargement
Explore flashcards