Telechargé par alex paris

Relat° soignant-soigné stef

publicité
LA RELATION SOIGNANTS SOIGNES
- Relation = activité/situat° ds laquelle +sieurs personnes interagissent les unes
sur les autres. Lien de dépendance ou d’influence réciproque.
- Relat° soignant-soigné = permet d’établir une relat° de confiance, de
comprendre la souffrance du patient afin d’élaborer un projet de soins/démarche
thérapeutique individualisé.
Influencée par plusieurs facteurs : histoire personL de chacun, leur culture, la
com° verbale et non verbale…
≠ types de relation : la relat° d’aide, la relat° de civilité, la relat° fctnL, les relat°
défectueuses (incurie, abandon, maternage, laisser faire…)
LE BLOC OPERATOIRE :
= générateur de stress car patient arrivant au bloc traverse une situat° de crise +
AG et intervent° = sources d’anxiété, d’interrogat° et de peurs
Or une intervent° mal assimilée sur le plan émotionnel  aggrave les suites
opératoires
 Importance de la relat° de confiance instauré dés l’accueil au bloc
- approche transactionnL du stress : stresseur = situation perçue par le sujet
comme débordant ses ressources et mettant en danger son bien être  réact° de
stress  agressivité (réaction instinctive face à une situat° stressante)
- Facteurs de stress au bloc : arrivée au bloc, attente ds le sas, le non acceuil,
nudité, l’environnement : froid, bruit, lumière, l’inconnu : anesthésie, la chirurgie,
douleur, les suites de la maladie
 Prêter attent° au confort physique du patient, à son installat°, son
express° verbale et non verbale…
STRATEGIE DE COPING :
- ph de réact° : Ensemble des réact° cognitives, émotionnL et comportementales
visant à ↘ l’impact de la situat° stressante sur le bien-être physique et psychique
de l’individu
Exple :  pr réduire la tension émotionnL induite : fuite, pensée magique,
expression ou non des émot°…
 pr contrôler le pb : combattivité, plan d’act°…
- Conséquences des réact° de stress :
- somatiques : ↗ sécrét° adré et noradre  tachycardie, hyperTA,
hyperglycémie, surconso d’O₂ + vigilance accrue, difficulté endormissement, gêne
à l’accomodat°…
- psychosomatiques : réapparit° de patho chroniques préexistantes tq :
psoriasis, herpès, boulimie…
- comportementales : mise en place de mécanismes de défense/protect°
ctre l’angoisse (variant selon les ind et leur histoire de vie) dt une lutte au
moment de l’induct° anesth  doses + imp injectées…
 nécessité d’influer sur l’anxiété pré-op
- Les mécanismes de défense/protect° = processus normal d’adaptat°, ils st à
respecter, garantissent la bonne santé psychique de la personne
Exple : refoulement, annulat°, clivage, dénégat°, déni, évitement, idéalisat°,
rationalisat°, project°, regress°/fixat°, sublimat°
 Lorsqu’il s’agit de relationnel : donner du tps, ne pas être ds l’urgence
THEORIE « FRUSTRAT°-AGRESSION » DE L’ECOLE DE YALE :
Etat de frustrat° : lors d’un écart entre ce que désire l’individu et ce qu’il atteint,
majoré par l’importance de l’écart  état d’agression latente (agressivité)
proportionnel  + on impose de frustrat° à un ind, + il manifestera de cptmt
agressifs
CHEZ LE SOIGNANT :
- Risque de réact° = ajustement et défense. Tq : la project° (trouver des
responsables/boucs émissaires), retourner l’agressivité ctre soi, perdre le sens de
sa pratique  épuisemt
- ppx mécanismes de défense :
- rationnalisat° : discours centré sur la maladie et la technique  absence
d’échange, ↗ angoisse du patient
- évitement : on fuit la demande, chgmt de sujet  le patient se sent nié,
pas de rencontre possible
- fausse réassurance : situat° optimisée le patient est privé de ce qui lui
permettrait d’anticiper, de se préparer
- banalisat° : généralisat° de la situat°, on occulte le vécu de la pers  il
n’y a ni parole vraie, ni rencontre
- esquive et dérision : on parle d’autre chose, utilisat° de l’humour pr
éviter ce qui est source d’angoisse  sentiment de solitude du patient
AJUSTER LA RELATION :
- Les postures ressources : comprendre plutôt que réagir, « il n’existe pas de
patients difficiles, mais seulement des patients en difficulté, ac des cptmts
inadéquates » idem pr les soignants…
- 9 Facteurs déclencheurs de réact° agressives : espace vital, mode de com°,
estime de soi, sécurité, autonomie, rythme, identité, confort, compréhension
- Comprendre les émotions comme un outil ds la relat° :
- chez le patient : ne pas chercher à faire taire les émotions, explorer
l’élémt déclencheur
- chez le soignant : dvper son intelligence émotionnL, les émotions ds le
chp pro peuvent être fédératrice de pb éthiques, ds le relat° d’aide : pouvoir
construire la réponse la + adaptée à la situat° du patient et ds sa singularité
COM° ET ENTRETIEN ROGERIEN :
Selon Carl Rogers, psychologue humaniste, il existe 3 fondamentaux pr créer un
climat favorisant le chgmt :
- La considérat° positive inconditionnL : attitude positive, non jugemt, acceptat°
des caractéristiques propre à l’ind, relat° d’aide
- La congruence : le soignant est en accord ac lui-même (ses émot°, reflexions,
actes et dires) ds sa relat° d’aide ac le patient, importance de se connaître soi
- L’empathie : fait d’être « capable de se mettre à la place de l’autre et de
ressentir ses sentimts et émot° », en sachant que ce sont les sentiments d’une
autre pers, pas de nous-même
+ 4ème concept : L’écoute active : permettant l’évocat° verbale des affects et
émot° du soigné par le soignet, passe par la reformulat°, en répétant les aproles
du patient, celui-ci prend consciance de de ce qu’il vient de dire
ATTITUDES RESSOURCES :
 L’accueil : moment clé de la relat° et du soin
= droit du patient et devoir du soignant, en respectant les besoins fondamentaux,
l’intimité, la tranquillité et les croyances du patient
Les 1ères minutes st visuL, se synchroniser ac le patient, répondre à son cptmt
initial
Utiliser le toucher ac prudence car ingérence ds la distance intime
 Au bloc : Se présenter, nommer le patient, le questionner, lui donner des
explicat° (douleur, anesthésie, chirurgie…), préserver sa pudeur, son intimité et
son bien-être
 La communicat° = clé de la relat°
Com° = 7% verbale (sens des mots) + 38% vocale (son et intonat° voix) + 55%
visuelle (langage corporel et expressions du visage)
La capacité à manier les mots et la langue constitue la base d’un message et sa
compréhension ; la percept° du non verbal varie selon le sens culturel de
l’interlocuteur
 Les émot°, l’anxiété, le stress peuvent altérer ou bloquer la com°
 Etre vigilant sur la com° non verbale +++ qui se fait en tte inconscience : faire
attent° à notre regard, nos expressions faciales! observer le regard du patient,
son attitude, ses gestes et posture…
 La com° positive
Le cerveau n’étant pas conçu pr entendre la négat° (il se concentre sur la not°
pple)  la com° doit être positive : préférer les affirmat°, utiliser des mots
« doux », positifs tq sécurité et confort
 Demander son accord au patient pr le rendre acteur du soin
« Etre distinct sans être distant, être chaleureux sans être ds l’affectivité, être ds
la relation sans se mettre à la place »
- Quand ça se complique :
- Reconnaître l’état du soigné (je vois que…, manifestemnt…)
- Questionner de façon ouverte, rechercher élément déclancheur du
pb (expliquez moi…, prquoi…)
- Proposer : chercher les solut° possibles répondant aux besoins du
patient qui se sent alors compris, écouté, rassuré
- Etablir un plan d’act° : choisir une solution, ou faire choisir une des
solut° au patient (il la trouvera plus raisonnable si il la formule)
OUTILS CTRE L’ANXIETE PRE-OP :
Hypnose, psycho-éducation en amont, apprentissage de la relaxat°, toucher
thérapeutique, musico-thérapie, arrivée patient-debout…
 Points essentiels :
- L’anxiété face à l’acte op est réelle
- L’expression de l’anxiété est propre à chaque patient, elle nécessite une évaluat°
et une pse en ch individuelle : échelle visuL analogique d’autoévaluat°
- choix de ≠ supports pr l’informat° sur le bloc op et le déroulement (lieu
inconnu), la com° débute en amont du sas d’accueil
- accueil réfléchi, organisé et commun, tps adapté et dédié
- possibilité d’améliorat° du bien-être du patient au bloc : décor, ambiance
lumineuse, adaptat° musicale, aromathérapie …
Téléchargement