Telechargé par youplaboum34

Guide pedagogique ribambelle jaune

publicité
CE1
EAUXS
NOUV
RAMME
PROG
2016
GUIDE
PÉDAGOGIQUE
+ RESSOURCES
IMPRIMABLES
ET MODIFIABLES
● Choix pédagogiques
● Programmation sur l’année
● Déroulement détaillé des séances
● Ressources à photocopier : activités de recherche
Français
CE1
Guide pédagogique
Sous la direction de
Jean-Pierre Demeulemeester
inspecteur
de l’Éducation nationale
Nadine Demeulemeester
conseillère pédagogique
Monique Géniquet
conseillère pédagogique
Gisèle Bertillot
professeure des écoles maitre formateur
Cet ouvrage applique l’orthographe recommandée
par le ministère de l’Éducation nationale.
Sommaire
Le matériel de Ribambelle ..................................................................................................................
3
Connaitre Ribambelle
Les choix pédagogiques de Ribambelle .........................................................................
La programmation au jour le jour .............................................................................................
Gérer la classe avec Ribambelle ................................................................................................
Éléments bibliographiques ..................................................................................................................
10
16
28
42
Ribambelle au jour le jour
La liaison CP/CE1 ............................................................................................................................................
Album 1 : Kolos et les quatre voleurs .........................................................................
Album 2 : Popotka, le petit Sioux, Mahto ............................................................
Album 3 : Le Maitre chat ...................................................................................................................
Album 4 : Le Scarabée magique ..............................................................................................
Album 5 : Le Crime de Cornin Bouchon ...................................................................
Album 6 : Des pas dans mon ciel bleu ........................................................................
Saynète : Embrouille à la galerie marchande ................................................
44
49
74
100
124
150
178
208
Étude du code ....................................................................................................................................................... 217
Orthographe, grammaire, conjugaison, dictées
.........................................
249
Ressources à photocopier
Activités de recherche ................................................................................................................................ 295
Apprendre à lire avec Ribambelle (fiche pour les parents) ................ 360
Poésies en lien avec les albums ................................................................................................... 362
Maquette et mise en pages : Sophie Duclos et MARSE
© Hatier, Paris, 2016
ISBN 978-2-218-96442-8
Sous réserve des exceptions légales, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite, par quelque procédé que ce soit, sans le consentement
de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par le Code de la Propriété Intellectuelle. Le CFC est le seul habilité à
délivrer des autorisations de reproduction par reprographie, sous réserve en cas d’utilisation aux fins de vente, de location, de publicité ou de promotion de
l’accord de l’auteur ou des ayants droit.
Le matériel de Ribambelle
■ Les six albums
Supports de lecture privilégiés des élèves, les albums sont issus de la littérature de jeunesse. Ils ont
été choisis en fonction :
– de la variété, de la qualité des textes et des illustrations ;
– de la complémentarité entre texte et image ;
– de leur structure et de leur difficulté littéraire (longueur, vocabulaire, part de l’implicite et liberté
d’interprétation…) ;
– des liens que l’on peut tisser entre eux.
Chaque album, d’un genre littéraire différent, a été découpé en une douzaine de textes correspondant
à 4, 5 ou 6 séquences d’apprentissage. Une saynète, placée en fin de cahier 2, permet d’aborder
un genre nouveau, le théâtre.
Les albums sont régulièrement emportés à la maison pour que l’élève puisse
relire le texte étudié, avec l’aide éventuelle d’un bon lecteur.
CE1
CE1
UX
NOUVEA
RAMMES
UX
NOUVEA
RAMMES
PROG
PROG
2016
■ Les deux cahiers d’activités
Ils constituent les supports essentiels du travail personnel des élèves en
classe. Chaque cahier propose six grands types d’activités qui se succèdent
de façon régulière lors de séquences réparties sur 4 jours, une demi-journée
restant à disposition des enseignants pour conduire d’autres activités (voir
séquences types, p. 32-33).
2016
CAHIER D’ACTIVITÉS
1
CAHIER D’ACTIVITÉS
LECTURE
ÉTUDE DU CODE
VOCABULAIRE
GRAMMAIRE
PRODUCTION D’ÉCRIT
2
LECTURE
ÉTUDE DU CODE
VOCABULAIRE
GRAMMAIRE
PRODUCTION D’ÉCRIT
(128 pages)
(128 pages)
LECTURE
Séquence 2
da�� :
1 Écris
Étude du texte 3
..............................................................................
Un croissant de lune éclaire la campagne.
Les voleurs ont une lampe.
Étude du texte
Album p.13 à 17
vRai ou $faux.
.................................................
.............................................................................
Le géant dort profondément. .........................................................................
2 Barre les mots qui ne correspondent pas à l’histoire.
Écris au-dessous ceux qui conviennent.
« J’y vais. Mais ne quittez pas des yeux la porte de la cuisine :
Deux textes sont étudiés au cours de chaque séquence. Des activités variées permettent
de développer la compréhension littérale ou la compréhension fine et de construire une
culture littéraire.
si tout va mal, je craquerai une allumette et vous pourrez me défendre… »
3 Numérote les phrases dans l’ordre de l’histoire.
Mais, lorsqu’il veut sortir, une clé tombe de sa poche.
Le voleur affolé s’enfuit dans la cave et se cache
dans un tonneau.
Il entre dans la cuisine et vole une pomme.
Le premier voleur part vers la maison et dit : « Si tout va bien,
je craquerai une allumette à la fenêtre de la cuisine. »
Le géant se réveille à cause du bruit. Il menace le voleur de sa voix terrible.
4 Que dit le géant ? Complète la bulle.
16
27/01/11 13:05:42
RIB-CE1_95583_BAT2-27-01-11.indd 16
VOCABULAIRE
Catégorisation
da�� :
Album p. 5 à 12
Livret p. 3 et 4
..............................................................................
1 Écris sous chaque illustration le nom de l’animal correspondant.
hérisson
blaireau
Vocabulaire / entrainement à la lecture
sanglier
cerf
loup
renard
écureuil
En lien avec les textes étudiés, les activités proposées permettent aux élèves :
– d’enrichir le vocabulaire autour du thème de l’album ;
– de comprendre la formation des mots (préfixes, suffixes, familles de mots…) ;
– de développer les compétences d’identification immédiate des mots et la lecture fluide.
chouette
2 Complète chaque liste avec un des mots donnés.
cheval
moineau
hirondelle
mésange
thon
âne
bœuf
chèvre
mouche
pie
requin
raie
sardine
papillon
moustique
guêpe
ENTRAÎNE-TOI À LIRE
3 Barre l’intrus dans chaque liste.
matin
soir
poule
nuit
midi
blaireau
renard
maison
écureuil
sanglier
massue
épée
bâton
feuille
couteau
cuisine
chambre
salon
géant
cave
4 Reconstitue la phrase avec les mots donnés. Écris-la.
et je rêverai
Je resterai ici
que j’aime.
à celle
14
RIB-CE1_95583_BAT2-27-01-11.indd 14
27/01/11 13:05:08
3
entrainement à la comprÉhension
ENTRAINEMENT à la
COMPRÉHENSION
Inférences logiques
da :
Album p. 10 à 17
Livret p. 22
..............................................................................
1 Relie pour reconstituer trois fins de phrases qui conviennent.
(une séquence sur deux à partir de l’album 2)
pour que
●
●
afin de
●
●
ce que personne
ne les voie.
●
de façon à
●
●
le roi lui en donne
de nouveaux.
●
Le chat cache les
vêtements
de son maitre
En complément du travail effectué lors de l’étude des textes, les séances d’entrainement
à la compréhension ont pour objectif de construire et d’expliciter, sur des textes courts,
les stratégies qui permettent d’accéder au sens (élaboration d’inférences, perception de
l’implicite, compréhension des substituts…).
●
2 Complète le texte avec :
pourvu qu’
●
alors que
Le chat appelle au secours
faire croire à un vol.
afin que .
son maitre n’est pas en danger.
– « Rapportez des vêtements pour le marquis, ordonne le roi. Choisissez ceux
ils soient de la bonne taille ! »
que vous voulez
Le chat part devant le carrosse en se disant : « Je vais continuer mes ruses
mon maitre fasse fortune ! »
3 Écris chaque phrase en insérant le groupe de mots qui manque.
de peur qu’ ¨
Le chat crie de toutes ses forces on ne l’entende pas.
c’est pourquoi ¨ Le marquis est charmant la princesse en tombe amoureuse.
4 Lis le texte. Réponds à la question.
Le roi ordonna que l’on aille chercher un de ses plus beaux habits.
Le garde obéit aussitôt et revint quelque temps après, avec un très beau costume.
●
Où est allé le garde ?
71
22/02/16 21:18
cahier1_BAT3.indd 71
Étude du code
(en fin de cahier d’activités 1)
L’étude du code, largement effectuée au CP, se poursuit en CE1.
Les fiches d’étude du code sont rassemblées à la fin du cahier 1. Ce découpage en deux
parties permet à l’enseignant d’adapter l’avancée des apprentissages au rythme de ses
élèves.
Des exercices complémentaires de code sont proposés à la suite. Ils peuvent être utlisés
lors des temps d’aide personnalisée ou lors des séances correspondantes comme outil
de différenciation.
orthographe, grammaire et conjugaison
15
Les pronoms iL et ELLE
date :
commence
da�� :
accorde
fait
prend
miaule
Elle
sa partition.
Il
.
Elle
son violon.
Il
le dos rond.
Elle
quelques notes.
Il
Enfin, elle
son solo.
portent
dormira
ronronne
Collectif
doucement.
Mon frère
Ma sœur
Vous
un panier.
Ils
a
faim.
Les chiens
J’
leurs vélos.
faim.
faim.
est le mot de la phrase qui varie quand on change
.
en colère.
Exemples : Le maitre
Je
Les hommes
en colère.
en colère.
3 Lis chaque série de phrases. Dans chaque phrase, encadre le verbe.
.
Je marche sur la plage.
Elle était dans la maison.
L’enfant grandira.
Nous marchons sur la plage.
J’étais dans la maison.
Nous grandirons.
Tu marches sur la plage.
Elles étaient dans la maison.
Je grandirai.
4 Complète chaque phrase avec les verbes donnés.
sommes
sont
Il
est
chantera
heureux.
Nous
Il
heureux.
Ils
chanteront
heureux.
chanterez
toute la soirée.
Vous
toute la soirée.
Les enfants
toute la soirée.
5 Retrouve les deux phrases mélangées. Écris-les.
Le
chat
s’étirent avec le ciel.
Les nuages s’étire
faire et s’amuser .
puis il
ont
ai
Le chien
son vélo.
2 Complète.
il ou elle selon la lettre finale.
puis elle
laverai
mon vélo.
Ma sœur
il parle – elle dit – il fera – elle attend – elle lavait – elle peut
il finira – elle décide – il vend – elle chante – il tond – elle ira
4 Complète les phrases en conjuguant les verbes
laveront
lavera
Je
un panier.
Le
2 Complète.
3 Classe les verbes conjugués avec les pronoms
portez
un panier.
Elles
Pendant tout l’hiver, il
Avec les pronoms
et
, la terminaison
avec le verbe et avec le temps.
Exemples : il lance, elle ira, il vient, elle prend, elle faisait.
Pour écrire correctement les terminaisons des verbes avec il, elle, j’utilise
porte
Il
au coin du feu.
Collectif
..............................................................................
1 Complète chaque phrase avec les mots donnés.
Au cours de ces séances, les élèves sont initiés aux premières règles orthographiques,
grammaticales et de conjugaison. Ils découvrent, à cette occasion, la fonction référentielle du livret Mes outils pour écrire, outil qui sera ainsi utilisé plus efficacement lors des
travaux d’écriture.
L’organisation du cahier d’activités 2 (fiches de grammaire décontextualisées des albums
et regroupées en fin d’ouvrage) permet à l’enseignant d’adapter la programmation des
acquisitions au rythme de ses élèves.
joue
16
Le repérage du verbe (2)
..............................................................................
1 Complète chaque devinette en utilisant les verbes donnés.
dans plaisir.
•
•
107
cahier2_BAT.indd 107
23/02/16 16:40
production d’Écrit
PRODUCTION
D’ÉCRIT
da :
Insérer un épisode
dans une histoire
Album p. 18 à 25
..............................................................................
Mes outils pour écrire
Le chat flatte l’ogre en lui demandant de montrer ses pouvoirs.
Imagine une autre transformation de l’ogre.
Les productions d’écrits sont liées à l’album étudié. L’écriture de différents types de
textes est proposée tout au long de l’année. Un travail oral préparatoire à la phase
d’écriture, associé à l’écriture des éléments essentiels, permet d’aider l’élève dans cette
tâche complexe.
Au cours de l’étude du sixième album, l’enseignant pourra, s’il le souhaite, procéder à
un travail de réécriture afin d’initier ses élèves à ce nécessaire travail de production en
plusieurs jets (voir conseils donnés en début d’étude « au jour le jour »).
ÉTAPE
1
Prépare l’écriture de ton texte en compétant le carnet d’idées.
●
L’animal choisi par l’ogre pour sa transformation :
●
La réaction du chat :
●
Le lieu où il se réfugie :
●
Les paroles du chat quand l’ogre a repris son apparence :
ÉTAPE
2
Écris ton texte en utilisant les idées notées dans le carnet.
L’ogre reçut le chat aussi bien que le peut un ogre
et lui proposa de s’assoir.
— On m‘a racо, d l c a, v a v c ang en t d‘anmax, v p , pa exm, v tan m
en
ÉTAPE
3
ÉTAPE
4
Relis ton texte. Vérifie que chaque
groupe du nom est accordé correctement.
Illustre ton texte.
77
cahier1_BAT3.indd 77
dictÉes
(en fin de cahier d’activités 2)
Trois pages sont réservées à des dictées, à raison d’une par séquence (voir exemples de
déroulement et textes de dictées p. 292 à 294). Ces exercices permettent aux élèves de
mobiliser en situation d’écriture les acquisitions effectuées lors des séances d’orthographe,
de grammaire ou de conjugaison.
L’amélioration de la correction orthographique s’effectue par l’utilisation guidée du
référentiel Mes outils pour écrire et lors des échanges entre les élèves et l’enseignant.
4
22/02/16 21:18
■ Les deux livrets d’entrainement
■ Ces livrets ont trois objectifs :
– synthétiser, sous forme de règle ou de tableau, les notions abordées
dans les séances de grammaire, vocabulaire, fonctionnement de la
langue et de code ;
– systématiser les acquisitions par des exercices d’entrainement ;
– développer la lecture courante.
CE1
CE1
UX
NOUVEA
RAMMES
UX
NOUVEA
RAMMES
2016
2016
LIVRET
D’ENTRAINEMENT
À LA LECTURE
Tout comme les albums, les livrets d’entrainement font le lien entre
l’école et la maison. L’élève relit chez lui les phrases, textes ou tableaux
étudiés, en compagnie d’un lecteur (parent, frère ou sœur…).
Dans le livret 1, des conseils aux parents précisent leur rôle dans cet
apprentissage.
■
PROG
PROG
1
LIVRET
D’ENTRAINEMENT
À LA LECTURE
2
inclus dans chaque cahier
d’activités
(48 pages chacun)
Cinq rubriques regroupent les différentes activités proposées :
j’apprends du Vocabulaire
Enrichissement du vocabulaire par la lecture de mots d’une même famille,
d’un même champ lexical, de synonymes, d’antonymes…
je m’entraine à lire
Amélioration de la reconnaissance orthographique des mots par la lecture de :
– listes de mots de graphies proches ou difficiles à lire,
– séries de mots très espacés permettant de développer l’empan visuel,
– textes partiellement masqués,
– textes à césures,
– textes en capitales d’imprimerie ou en écriture fantaisiste…
je m’entraine à comprendre ce que je lis
Mobilisation des stratégies de compréhension sur des textes courts :
– interprétations des pronoms, substituts, connecteurs logiques et temporels ;
– compréhension de l’implicite ;
– réalisation d’inférences locales…
j’apprends le code (livret 1)
Synthèse des correspondances étudiées lors des séances d’apprentissage du code
dans des tableaux aux entrées phoniques ou graphiques.
je dÉcouVre la grammaire (livret 1) / j’apprends la grammaire (livret 2)
Rappel des règles étudiées et exercices d’entrainement pour systématiser les acquisitions.
5
CE1
■ Mes outils pour écrire
p éc
Dans le prolongement de Mes outils pour écrire CP, ce livret a été conçu
comme un premier référentiel orthographique et lexical.
Il est structuré en 4 rubriques. Un onglet latéral permet d’orienter
les recherches :
(48 pages)
vocabulaire
grammaire
conjugaison
répertoire de mots
(répertoire orthographique
pouvant s’enrichir de mots personnels)
Deux séances de découverte de cet outil sont proposées dans ce guide pédagogique (voir pages 53
et 56, 296 et 297).
Mes outils pour écrire est utilisé autant lors des séances de grammaire qu’en situation de production
d’écrits ou de dictée.
Ce référentiel personnalisable constitue également un excellent outil de liaison avec le cycle 3.
Répartition des activités dans les différents outils à disposition des élèves
liVret d’entrainement
cahier d’actiVitÉs
mes outils pour Écrire
compréhension
entrainement à la lecture
identification de mots
décodage
entrainement à la compréhension
vocabulaire
orthographe / grammaire / conjugaison
production d’écrits
dictée
6
■ Les outils complémentaires
Annexes du guide pédagogique
■
Tableaux de suivi des albums
Au fur et à mesure de la progression dans l’étude d’un album, il est important que les élèves gardent
en mémoire les informations données par le récit afin de réaliser les inférences nécessaires à la bonne
compréhension de l’histoire.
L’enseignant pourra donc, au début de chaque séquence, compléter avec ses élèves un tableau
synthétisant les informations importantes du récit (personnages, lieux, évènements…) en s’appuyant
sur les éléments donnés dans le guide, à titre d’exemples.
■
Activités de recherche
Le travail individuel dans les cahiers d’activités est systématiquement précédé d’une phase de travail
collectif ou en petits groupes. Véritable phase de recherche, comparable à une situation-problème,
elle a pour objectif de confronter l’élève à une tâche complexe, mettant en jeu de nombreuses
compétences. Les erreurs commises ne sont donc pas anormales mais doivent, au contraire, être
considérées, lors des mises en commun, comme des leviers d’apprentissage.
Sur le site www.ribambelle-hatier.com
■
Suggestions de mise en réseau et aide à l’analyse
Cette rubrique apporte des pistes de mise en réseau (albums, romans, poésies, œuvres plastiques…)
qui permettent de conduire des itinéraires de lecture ouvrant les élèves à la notion d’intertextualité
(cf. p. 11). Des informations sur l’album étudié (présentation du livre, choix de l’auteur, valeurs
développées…) sont données à l’enseignant qui peut ainsi aborder l’œuvre avec un regard plus
éclairé et enrichir les débats liés aux divergences d’interprétation du texte.
■
Fiches de différenciation (également présentes sur le cédérom)
Des fiches avec des exercices de soutien ou complémentaires sont proposées pour gérer
l’hétérogénéité de la classe. D’autres pistes de différenciation, en particulier concernant la gestion du
groupe classe, sont données dans la présentation de chaque séance.
■
Référentiels d’étude de la langue (également présents sur le cédérom)
Des affichettes reproduisent de façon synthétique les mémos construits lors des séances d’étude du
code, d’orthographe, de grammaire et de conjugaison.
7
Fichier d’évaluation photocopiable
Ce fichier est utilisable toute l’année avec les séries rouge ou jaune de Ribambelle CE1.
Le processus d’évaluation respecte les choix pédagogiques de la méthode et maintient les élèves dans une dynamique
de lecture des textes longs.
■
Une évaluation initiale
Elle a pour but essentiel de prendre connaissance du niveau de la classe et de repérer les élèves en difficulté afin de
pouvoir leur apporter une aide individualisée.
■
Trois évaluations trimestrielles
Elles s’appuient sur la lecture de trois ouvrages, de difficulté croissante, fournis avec le fichier : « Il est bizarre
Léonard », « Le plus grand roi du monde » et « Une amitié difficile ».
Pour chaque évaluation sont proposées :
– les fiches d’exercices ;
– les consignes de passation et de codage.
■
Les tableaux de saisie des résultats, une fiche bilan pour l’élève
L’enseignant trouvera également les explications nécessaires pour saisir et exploiter les résultats des élèves avec le
module mis en ligne gratuitement sur le site www.ribambelle-hatier.com .
8
Connaitre Ribambelle
Les choix pédagogiques de Ribambelle
Créer un lien entre le CP et le CE1
Développer les compétences orales
Construire simultanément la prise de sens,
le code et les outils de la langue
Construire le sens à partir de la littérature de jeunesse
Développer le lexique et la syntaxe des élèves
Poursuivre l’apprentissage du code
Construire simultanément la lecture et la production d’écrit
Découvrir la grammaire et construire l’orthographe
grammaticale en lien avec la lecture et l’écriture
Mettre en synergie les compétences du groupe classe
110
110
112
112
13
14
14
15
715
La programmation au jour le jour
Liaison CP/CE1
Album 1
Album 2
Album 3
Album 4
Album 5
Album 6
Saynète
16
16
18
19
21
22
24
27
Gérer la classe avec Ribambelle
La répartition annuelle des activités
Séquences types
La différenciation
Les modalités du travail et les différents supports
Mise en réseau et compréhension de l’écrit oralisé
Séance type d’exploitation des documentaires
Les outils complémentaires
Ribambelle dans une classe à cours multiples
Ribambelle et les parents d’élèves
28
32
34
35
36
38
39
39
40
Éléments bibliographiques
41
9
Les choix pédagogiques de Ribambelle
Ribambelle CE1 propose une démarche pédagogique prenant en compte les programmes 2016 et permettant
d’associer apprentissage de la lecture et maitrise de la langue dans sa globalité.
Pour ce faire, la méthode propose des activités ayant pour objectif de développer l’ensemble des compétences
liées à :
• la maitrise de la langue orale ;
• l’identification de mots par la voie directe ;
• la compréhension de ce qui est lu ;
• la grammaire et l’orthographe grammaticale ;
• la production d’écrit ;
• l’orthographe d’usage ;
• la maitrise du code alphabétique ;
• l’enrichissement du vocabulaire.
Créer un lien entre le CP et le CE 1
Si la transition entre le CP et le CE1 pose moins
de problèmes que celle entre la GS et le CP, elle ne
s’effectue cependant pas toujours dans les meilleures
conditions. L’entrée au CE1 s’accompagne souvent de
changements importants dus, entre autres, à l’apparition de nouvelles disciplines (grammaire, conjugaison,
orthographe…) et à un abandon trop rapide des
activités d’apprentissage de la lecture.
La méthode Ribambelle fixe trois objectifs à la « Liaison
CP/CE1 » :
– conforter les acquisitions des élèves (Je sais déjà
reconnaitre les lettres et le son qu’elles produisent, Je
sais déjà repérer les syllabes d’un mot) ;
– entretenir le projet de lecteur de l’élève (À quoi ça sert
de savoir lire ? Comment fait-on pour comprendre ce
qu’on lit ?) ;
– sensibiliser les élèves à l’étude systématique d’une
nouvelle discipline (À quoi sert la grammaire ?).
Les cinq premières séances du cahier d’activités 1 sont
consacrées au démarrage progressif des apprentissages.
Elles permettent à l’élève de se remettre en mémoire
les acquisitions du CP, de se situer dans son parcours
d’apprenti-lecteur et de se mettre en projet pour les
acquisitions à venir.
Développer les compétences orales
Les programmes 2016 mettent l’accent sur l’apprentissage de la langue orale. On sait en effet que la
maitrise de l’oral (syntaxe, vocabulaire), compétence
indispensable au quotidien et composante indispensable
de la citoyenneté, est également directement liée à la
réussite de l’apprentissage du lire-écrire.
Si le développement des compétences orales doit
s’effectuer dans l’ensemble des domaines d’apprentissage, les temps consacrés au français doivent
toutefois être considérés comme des moments
privilégiés pour construire ces compétences.
10
Les démarches pédagogiques proposées dans le guide
destiné à l’enseignant proposent de nombreuses
situations dans lesquelles les compétences orales sont
développées.
Par petits groupes ou en collectif, les élèves sont en
effet souvent sollicités oralement et doivent mobiliser
et développer l’ensemble des compétences et capacités
liées à la langue orale.
11
Étude documentaire
– lecture offerte
– mémorisation, récitation
Poésies
– préparation de la phase écrite
– lecture des productions
Séances de production
d’écrit
– Reformuler les informations données
– Présenter, confronter ses propres connaissances
– Utiliser le vocabulaire découvert
– Lire à haute voix
– Apprendre et présenter sa récitation aux autres
– Pratiquer des jeux vocaux
– Mémoriser des formules syntaxiques
– Maitriser la prononciation et l’articulation
– Exprimer ou partager un ressenti, une émotion, un sentiment
– Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte
– Mettre en voix des textes (interprétation, récitation, lecture expressive…)
– Développer le gout de l’explication, de l’argumentation et son jugement critique
– Mémoriser des textes (en situation de récitation, d’interprétation)
– Conserver une attention soutenue lors de situations d’écoute
– Participer à des échanges dans des situations diversifiées
– Porter attention au vocabulaire, le mémoriser
– Dire pour être entendu et compris : raconter, décrire, expliquer
– Prendre la parole pour raconter, décrire, argumenter, expliquer
– Échanger sur la consigne d’écriture
– Préparer collectivement l’écriture de son texte (proposer, critiquer,
argumenter les refus de certaines propositions)
– Participer à des jeux de rôles (écriture de dialogues…)
– Oraliser sa production, critiquer celles des autres
– Exprimer ou partager un ressenti, une émotion, un sentiment
– Dire pour être entendu et compris : raconter, décrire, expliquer
– Mettre en voix
– Participer à des échanges dans des situations diversifiées
– Porter un jugement critique
– Résumer les épisodes précédents
– Proposer et critiquer des hypothèses s’appuyant sur les illustrations ou par
anticipation
– Reformuler le récit, l’expliquer
– Échanger en petits groupes pour réaliser une activité de recherche
– Répondre individuellement ou collectivement à des questions permettant de
construire des stratégies de lecture efficaces
– Échanger pour comprendre les mots inconnus
– Lire à haute voix pour être entendu et compris
– Conserver une attention soutenue lors de situations d’écoute
– Participer à des échanges dans des situations diversifiées
– Dire pour être entendu et compris : raconter, décrire, expliquer
– Participer à un débat d’interprétation à propos de textes ou d’images, dans les
discussions à visée philosophique
– Prendre la parole pour raconter, décrire, argumenter, expliquer
– Repérer et mémoriser les informations importantes ; enchainement mental de ces
informations
– Mobiliser des références culturelles nécessaires pour comprendre le texte
– Expliquer et mémoriser le vocabulaire
– Mettre en voix
Séances de lecture
– études de textes
– activités de recherche
(en petits groupes)
– mise en commun collective
– compréhension de l’écrit
oralisé
– Construire un récit à partir des illustrations de l’album
– Expliquer, argumenter ses points de vue
– Écouter et critiquer les hypothèses des autres
– Conserver une attention soutenue lors de situations d’écoute
– Décrire, raconter
– Échanger, confronter des hypothèses
Découverte d’un album
– Échanger sur ses connaissances et représentations du monde de l’écrit
– Construire ensemble le vocabulaire spécifique à l’écrit
Exemples d’activités proposées
– Observer la langue (orale et écrite), expliquer son fonctionnement
– Résoudre une situation problème par échange en petits groupes
– Dire pour être entendu et compris
– Mobiliser des techniques qui font qu’on est écouté
– Mobiliser des références culturelles nécessaires pour comprendre le message ou le texte
Connaissances et compétences orales associées
(programmes 2016)
Séances d’apprentissage – Mobiliser des techniques qui font qu’on est écouté
du code ou d’étude de la – Participer à des échanges dans des situations diversifées
– Mobiliser des ressources de la voix (clarté de l’articulation)
langue
Liaison CP-CE1
Situations
pédagogiques
Construire simultanément la prise de sens, le code
et les outils de la langue
La lecture d’un texte écrit dans un code non maitrisé
(exemple : texte en alphabet cyrillique) montre bien
l’impossibilité d’accéder au sens sans la connaissance
des règles de transcription utilisées. Tout lecteur peut en
revanche faire l’expérience d’une lecture intégrale d’un
texte non francophone utilisant l’alphabet latin. Dans
ce cas, le décodage, sans doute imparfait, s’effectue
mécaniquement : analyse de syllabes, utilisation de la
combinatoire pour les syllabes inconnues, prononciation
calquée sur celle du français. S’il y a bien décodage, il
n’y a cependant pas lecture car l’énonciation produite
à partir du texte est totalement dénuée de sens. On
constate donc que s’il est impossible de lire sans la
connaissance du code qui régit l’écrit concerné, il est
paradoxalement parfaitement possible de décoder
un écrit sans en prendre le sens. Tout le danger d’un
apprentissage basé sur le seul décodage réside dans
la formation d’élèves déchiffreurs mais non-lecteurs.
L’option de Ribambelle d’associer maitrise du code et
construction du sens – déjà développée dans Ribambelle
CP – se poursuit donc au CE1. L’étude de textes plus
longs, plus complexes, doit se nourrir des acquisitions
conduites en parallèle dans les séances de code, de
fonctionnement de la langue et de découverte des règles
grammaticales et orthographiques.
Lire ne relève pas d’une démarche passive et mécanique
mais, au contraire, très active. Décodage et prise de sens
ne sont pas forcément associés, c’est la maitrise de la
langue écrite (identification des mots, bonne interprétation des substituts, compréhension des connecteurs,
identification des temps de la conjugaison…) et
l’attention du lecteur sur l’écrit qu’il décode qui
permettent de transformer l’acte mécanique (identification de mots) en un acte d’accession au sens.
L’alternance d’activités de prise de sens et d’étude
des outils de la langue permet d’établir un rapport
permanent entre le moyen, « le déchiffrage », et le
but, « l’accès au sens ».
Construire le sens à partir de la littérature de jeunesse
La lecture d’un texte nécessite plusieurs opérations :
– identifier le type de texte (narratif, descriptif…) et si
possible le genre d’écrits (conte, roman…) ;
– relier les unes aux autres les différentes informations
figurant dans ce texte (utilisation, entre autres, des
connecteurs) ;
– maitriser le système des substituts (affecter aux
pronoms personnels les bons référents) ;
– mémoriser les informations données tout au long du
texte ;
– produire les inférences locales nécessaires. Tout écrit
étant, par définition, lacunaire, il revient donc au lecteur
de « boucher les trous », de procéder à des opérations
mentales de type induction/déduction.
Le choix des albums et des romans est donc
fondamental. Ceux-ci doivent être tout à la fois courts
pour rester abordables par un apprenti-lecteur mais
porteurs de toutes les caractéristiques d’un texte
d’auteur. Leur complexité rend parfois leur compréhension difficile. C’est ce que Catherine Tauveron appelle
« la résistance à une compréhension immédiate 1 ».
Cette approche plus fine du texte est nécessaire à
l’élaboration des compétences mobilisées par un lecteur
1. Lire la littérature à l’école, Hatier, Paris, 2002.
12
expert. Les textes choisis comportent donc, volontairement, des passages difficiles, sujets à des interprétations différentes. C’est l’interaction entre les élèves
et la médiation de l’enseignant qui permettent de
surmonter ces obstacles et de percevoir le texte dans
toute sa richesse.
Afin d’aider les élèves dans cette tâche, six types de
questions sont proposées dans les cahiers d’activités :
Q1 : question explicite dont la réponse est porteuse
d’une information importante pour la compréhension du
texte ;
Q2 : question implicite qui demande au lecteur de
construire une information non donnée par le texte mais
déductible des données explicites du texte ;
Q3 : question implicite qui demande de construire une
information en lien avec des connaissances personnelles ;
Q4 : question implicite qui demande de construire une
information en lien avec son vécu personnel ;
Q5 : question de positionnement personnel pour
laquelle l’élève doit donner un avis qui lui est propre ;
Q6 : question où l’élève doit adopter le point de vue
d’un personnage pour répondre.
L’explicitation des attitudes de lecteur à mettre en
œuvre pour répondre à ces six types de questions
permet de construire les stratégies de lecture nécessaire
à la compréhension non littérale d’un texte.
Pour entrainer ces compétences, des pages spécifiques
permettent de travailler sur d’autres textes très courts
ces mêmes stratégies (cahier d’activités et livret d’entrainement).
L’analyse fine proposée dans les pages de présentation et de mise en réseau de chaque album (guide
pédagogique, site Ribambelle) permet également de
conduire avec les élèves des débats sur les valeurs
philosophiques du récit, le comportement des
personnages, la moralité de l’histoire. Cette dimension
est très importante pour amener les élèves à porter un
regard littéraire sur l’œuvre étudiée.
La pratique de la lecture sur un support unique n’est
cependant pas suffisante pour construire une culture
littéraire. Au-delà des albums et des romans proposés,
il est nécessaire que les élèves enrichissent leur capital
culturel en fréquentant d’autres textes afin que les
compétences d’intertextualité commencent à se
construire. Dès les premiers apprentissages, il convient
d’installer des procédures qui seront celles du lecteur
expert que tout élève a vocation à devenir. Une compréhension fine implique un contrôle permanent du sens
provisoirement attribué. La validation du sens s’effectue
notamment par le biais de la confrontation avec d’autres
textes lus antérieurement. Aussi modestes soient-elles
en phase initiale d’apprentissage, l’évocation d’autres
lectures et la référence à d’autres écrits sont la base
de la mise en réseau des informations recueillies par
l’élève dans l’ensemble de ses actes de lecture. C’est
la condition de la conquête d’une vraie autonomie et
de la construction de toute culture personnelle. L’élève
doit donc être entrainé à effectuer cette circulation d’un
texte à l’autre ; il pourra ainsi retrouver des situations
similaires, relever des expressions ou formulations
identiques ou au contraire identifier des contrastes.
Les titres des livres proposés avant l’étude de chaque
album (site compagnon www.ribambelle-hatier.com ) donnent
l’occasion de mettre en réseau ces aspects caractéristiques (personnage, thème, lieu, auteur…).
L’étude des écrits fonctionnels doit compléter celle
des textes littéraires afin de donner à l’élève une
représentation juste des différentes fonctions de l’écrit.
Développer le lexique et la syntaxe des élèves
La capacité de comprendre un texte est directement liée
à la connaissance du sens des mots qui composent ce
texte. Les études récentes montrent que les difficultés
de compréhension des élèves sont, en effet, largement
corrélées à leur manque de vocabulaire.
« On admet habituellement qu’un enfant passe, entre
2 et 6 ans, d’une vingtaine de mots à 2 500 mots
(soit l’acquisition en moyenne d’un à deux mots par
jour pendant cette période, si cette acquisition était
régulière) ; il reste encore beaucoup à faire ensuite, si
l’on considère que le vocabulaire d’un adulte cultivé
comprend entre 25 000 et 40 000 mots 2… »
Cet enrichissement lexical doit s’effectuer de trois
façons :
– découverte de nouveaux mots en contexte ;
– compréhension des règles de construction et de
dérivation des mots ;
– perception des liens sémantiques entre les mots.
Dans ce sens, Ribambelle propose sept types d’activités
favorisant l’accroissement du lexique :
– utilisation du répertoire Mes outils pour écrire
en situation d’écriture, pour consolider et enrichir
le vocabulaire usuel (activités de recherche 1 et 2,
découverte de Mes outils pour écrire) ;
– découverte de nouveaux mots, en contexte, par la
fréquentation de textes riches ;
– enrichissement du vocabulaire rencontré dans les
textes, réinvestissement dans la production d’écrit ;
– sensibilisation aux règles de construction des mots
(familles de mots, dérivations…) ;
– découverte des notions de synonymie, antonymie,
termes génériques ;
– maitrise progressive de la recherche alphabétique
dans un dictionnaire ;
– introduction de la notion de définition d’un mot.
2. Le développement du lexique et l’aide aux apprentissages (site Bien Lire / CNDP).
13
Poursuivre l’apprentissage du code
Comparé à d’autres langues, notre code écrit est très
complexe. Vouloir tout expliquer par des mécanismes
simples est un leurre. Les cas particuliers (phonème
associé à des graphies complexes – digramme,
trigramme –, exceptions orthographiques, lettres
muettes, différentes valeurs d’une même lettre…) sont
trop importants pour qu’une lecture efficace s’effectue
par simple application d’un mécanisme combinatoire.
Ainsi, pour pouvoir établir un lien entre la forme écrite
d’un mot nouveau, sa forme phonétique et sa signifiSignifiant
forme écrite
; maison
forme phonétique
; [m”zO)]
Cette procédure couteuse en temps et en attention doit,
au CE1, être progressivement dépassée. L’élève doit
passer de la voie indirecte à la voie directe, autrement
dit de la recomposition du mot à partir des morceaux
de mot identifiés à l’identification immédiate d’un mot
en fonction de son orthographe (succession précise de
lettres) par un accès direct au dictionnaire mental.
Pour accélérer la maitrise de cette compétence, en plus
du travail systématique sur le code (révision des sons,
repérage des confusions phoniques les plus fréquentes,
cation, l’apprenti-lecteur a besoin de croiser différentes
stratégies d’analyse : découper le mot en syllabes,
reconnaitre des lettres, des syllabes, associer celles-ci à
des phonèmes, les combiner. À ces compétences liées à
la seule analyse visuelle s’associent des compétences
sémantiques : anticiper sur le mot grâce à son contexte.
La reconnaissance orthographique d’un mot n’est
effective que lorsque l’élève a, à plusieurs reprises,
reconstruit ce mot par des stratégies diverses. Ce n’est
qu’à cette condition qu’il peut alors associer immédiatement le signifiant à son signifié.
SignifiÉ
rÉfÉrent
le concept
de maison
un objet
du monde réel
étude des syllabes ou des associations de lettres
complexes, reconstruction de mots à partir des syllabes
qui le composent, découpage syllabique d’un mot
nouveau), les cahiers d’activités et les livrets d’entrainement proposent de nombreux exercices d’identification orthographique de mots : mots en colonne, mots
de graphies proches, mots difficiles à lire, mots dont on
ne voit que la crête (l’essentiel de l’information visuelle
étant porté par le haut des mots), lecture de listes de
mots par fixations visuelles successives, lecture de mots
qui n’existent pas…
Construire simultanément la lecture et la production d’écrit
Produire un écrit est une activité complémentaire
de la lecture, porteuse de nombreux apprentissages.
Tout travail d’écriture demande, en effet, une analyse
préalable de l’oral. Pour écrire une phrase, il faut être
capable de la formuler mentalement, de la segmenter
en mots, de se construire une représentation du mot à
transcrire puis, à terme, si le mot n’est pas mémorisé
orthographiquement, d’effectuer un travail d’analyse
phonique afin de déterminer les syllabes puis les lettres
nécessaires à la construction des phonies recherchées.
Bien qu’imparfait, ce travail d’analyse permet donc à
l’élève de mettre en parallèle la phonie recherchée et la
graphie produite et de consolider ainsi les relations entre
l’oral et l’écrit.
On observe fréquemment, par ailleurs, le transfert de
structures lexicales et grammaticales rencontrées lors
des activités de lecture vers des productions écrites
personnelles. Ce transfert contribue à la consolidation
de la compréhension du langage écrit.
Si elle est essentielle dans l’apprentissage du lire-écrire,
la production des premiers écrits n’est cependant pas
14
toujours facile. L’élève doit en effet associer plusieurs
compétences pour réussir sa tâche : trouver une idée
d’écriture, structurer son texte, mobiliser le lexique
nécessaire, avant de pouvoir encoder sa production.
Aussi la méthode Ribambelle prévoit-elle d’aider ces
premières productions par deux dispositifs :
– un fonctionnement par étapes, incluant une préparation
collective (essentiellement orale) de la phase d’écriture :
recherche d’idées, proposition d’un vocabulaire adapté,
construction de la structure du texte à produire…
– l’utilisation du répertoire Mes outils pour écrire
présentant divers outils d’aide :
• la liste des 1 000 mots les plus fréquents de
la langue écrite, enrichie de mots maintes fois
demandés par les élèves ;
• des répertoires thématiques (dire qui / décrire /
poser une question /…) ;
• des règles schémas et tableaux aidant à la
correction orthographique (accords, conjugaisons…).
Grâce à ces deux dispositifs, l’élève se trouve placé en
situation de réussite et parvient à produire un texte de qualité.
Découvrir la grammaire et construire l’orthographe
grammaticale en lien avec la lecture et l’écriture
L’étude trop rapide des règles grammaticales est souvent
cause d’échec pour les élèves. Apprendre la conjugaison
d’un verbe ou appliquer une règle orthographique sont
souvent vécues comme des activités dénuées de sens pour
un élève qui ne s’est jamais interrogé sur les difficultés
occasionnées par ces régularités ou irrégularités. Il
importe donc de respecter une progressivité dans les
apprentissages et de placer les élèves en situation
d’observation de la langue avant de fixer toute règle.
En conséquence, l’étude de la grammaire proposée par
Ribambelle vise quatre objectifs :
– placer les élèves en situation de réflexion par rapport
à la langue (le repérage du nom s’effectue, par exemple,
par l’identification des mots qui l’entourent, et plus
particulièrement le déterminant , l’identification du verbe
s’effectue également par la proposition de manipulations
permettant de repérer ses caractéristiques) ;
– s’appuyer sur les connaissances orales des élèves ;
– commencer une étude systématique des règles
d’orthographe, de grammaire et de conjugaison en
répérant tout d’abord les régularités de notre langue.
La conjugaison des verbes est, par exemple, abordée
par l’étude des pronoms et non par l’étude d’un temps
ou d’un verbe spécifique. En effet, si les variations sont
importantes d’un temps à l’autre, d’un groupe verbal
à un autre, on peut, cependant repérer des constantes
liées à la personne.
La plupart des élèves savent, par exemple, déjà
conjuguer oralement, à la deuxième personne du
singulier, les verbes courants. Or tous les verbes
conjugués avec le pronom tu se terminent par un s
quel que soit le temps ou le mode choisi (exceptions :
tu peux, tu veux). Cette constante repérée, les élèves
peuvent alors associer leurs connaissances orales à
cette régularité et ajouter un s muet à la fin du verbe
(exemple : « J’entends [a] à la fin de [ty partira], j’écris
donc : tu partiras »).
Les élèves peuvent ainsi prendre de nombreux repères
sans avoir à mémoriser trop précocement des listes de
formes conjuguées, mémorisation qui les amène souvent
à produire des formes orthographiques aberrantes
(exemple : nous étons) liées à une application mécanique
d’une règle sans que des liens soient établis avec les
connaissances orales déjà présentes.
– utiliser le référentiel Mes outils pour écrire. Par
son organisation, cet outil contribue à la première
structuration des notions grammaticales. Il permet de
commencer à rechercher des solutions aux problèmes
orthographiques rencontrés lors des séances de dictées
ou de production d’écrits.
En cas de doute l’élève est systématiquement invité par
le maitre à se reporter à son référentiel Mes outils pour
écrire, mémoire de ses acquisitions. Cette vérification
contribue à créer le réflexe orthographique, nécessaire
à tout scripteur.
C’est en donnant précocement ce réflexe de recherche
de l’information que l’élève deviendra un auteur
attentif à la correction orthographique de son texte.
Mettre en synergie les compétences du groupe classe
Si la place de l’enseignant en tant que médiateur et
détenteur de la connaissance n’est pas à remettre en
question, enseigner à une classe plutôt qu’à un élève
isolé constitue une richesse à exploiter.
Les déroulements des séances proposés dans le guide
pédagogique invitent fréquemment l’enseignant à
effectuer les activités en utilisant le potentiel du groupe
classe ou l’interaction entre les élèves. Lorsque les élèves
confrontent leurs stratégies, ils apprennent à la fois à
expliciter la leur et enrichissent leurs connaissances en
intégrant celles des autres.
Exemples :
– confrontation d’interprétation par rapport à un
épisode de l’album ;
– comparaison et mise en cohérence de différentes
productions de textes en vue d’une production collective ;
– argumentation par rapport à un classement grammatical
de mots…
Les enfants ont à apprendre les uns des autres.
La méthode Ribambelle propose aux élèves d’une
classe d’apprendre à lire et à écrire ensemble.
15
La programmation au jour le jour
Construction du sens, stratégies de lecture
Entrainement à la compréhension
Étude du code
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Grammaire / Orthographe / Conjugaison
Production d’écrits
■ Liaison CP / CE1 et Kolos et les quatre voleurs
après-midi
Matin
Liaison CP/CE1
séquEnCE 1
Jour 1
Jour 2
Jour 3
Je sais déjà reconnaitre
les lettres et le son
qu’elles produisent
Je sais déjà repérer
les syllabes d’un mot
Comment fait-on
pour comprendre
ce qu’on lit ?
Découverte
de l’album
cahier d’activités 1 p. 5
cahier d’activités 1 p. 6
cahier d’activités 1 p. 8
cahier d’activités 1 p. 10
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
À quoi ça sert
de savoir lire ?
À quoi sert
la grammaire ?
séquence type p. 32
cahier d’activités 1 p. 7
cahier d’activités 1 p. 9
Découverte de
Mes outils
pour écrire (1)
Jour 5
Jour 6
Jour 7
Jour 8
Étude du texte 1
(p. 5 à 7)
Étude du texte 2
(p. 8 à 12)
Grammaire :
la phrase (1)
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
catégorisation
cahier d’activités 1 p. 11
cahier d’activités 1 p. 12
cahier d’activités 1 p. 13
cahier d’activités 1 p. 14
1h
Étude du code :
les voyelles a, e, i, o, u
Étude du code :
des syllabes avec
b, m, r, s, v, t
Étude du code :
des syllabes avec
d, f, j, l, n, p
Production d’écrit :
écrire à la manière de…
30 min
Découverte MOPE (2)
fiche 2
cahier d’activités 1 p. 91
fiche 3
cahier d’activités 1 p. 92
album p. 5 et 7
livret d’entrainement 1 p. 29, no 1
album p. 8 à 12
livret d’entrainement 1 p. 29, no 2
1h
1h
Jour 4
après-midi
Matin
15 min
de travail
personnel
1h
15 min
de travail
personnel
fiche 1
cahier d’activités 1 p. 90
après-midi
Matin
séquEnCE 2
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
16
livret d’entrainement 1 p. 3,
nos 1 et 2, p. 29, no 3
cahier d’activités 1 p. 15
livret d’entrainement 1 p. 3 et 4,
nos 3 à 5
Jour 9
Jour 10
Jour 11
Jour 12
Étude du texte 3
(p. 13 à 17)
Étude du texte 4
(p. 18 à 21)
Grammaire :
la phrase (2)
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
les familles de mots
cahier d’activités 1 p. 16
cahier d’activités 1 p. 17
cahier d’activités 1 p. 18
cahier d’activités 1 p. 19
Étude du code :
le découpage en syllabes
Étude du code :
[t] / [d]
Étude du code :
[p] / [b]
Production d’écrit :
transformer un épisode
fiche 5
cahier d’activités 1 p. 94
fiche 6
cahier d’activités 1 p. 95
fiche 4
cahier d’activités 1 p. 93
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 13 à 17
album p. 18 à 21
livret d’entrainement 1 p. 5,
livret d’entrainement 1 p. 29, no 4 livret d’entrainement 1 p. 30, no 5 nos 1 et 2, p. 30, no 6
cahier d’activités 1 p. 20
livret d’entrainement 1 p. 5 et 6,
nos 3 à 5
après-midi
Matin
séquEnCE 3
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
Jour 13
Jour 14
Jour 15
Jour 16
Étude du texte 5
(p. 22 à 24)
Étude du texte 6
(p. 25 à 30)
Grammaire :
la phrase négative (1)
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
les synonymes
cahier d’activités 1 p. 21
cahier d’activités 1 p. 22
cahier d’activités 1 p. 23
cahier d’activités 1 p. 24
Étude du code :
[m] / [n]
Étude du code :
ou, oi, on
Étude du code :
au, ai, an
Production d’écrit :
compléter un dialogue
fiche 8
cahier d’activités 1 p. 97
fiche 9
cahier d’activités 1 p. 98
fiche 7
cahier d’activités 1 p. 96
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 22 à 24
album p. 25 à 30
livret d’entrainement 1 p. 7, no 1
livret d’entrainement 1 p. 31, no 7 livret d’entrainement 1 p. 31, no 8 et p. 32, no 9
après-midi
Matin
séquEnCE 4
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
cahier d’activités 1 p. 25
livret d’entrainement 1 p. 7,
nos 2 et 3
Jour 17
Jour 18
Jour 19
Jour 20
Étude du texte 7
(p. 31 à 37)
Étude du texte 8
(p. 38 à 45)
Grammaire :
la phrase négative (2)
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
sens propre et sens figuré
cahier d’activités 1 p. 26
cahier d’activités 1 p. 27
cahier d’activités 1 p. 28
cahier d’activités 1 p. 29
Étude du code :
[f] / [v]
Étude du code :
[k] / [g]
Étude du code :
[S] / [Z]
Production d’écrit :
écrire une fin différente
fiche 11
cahier d’activités 1 p. 100
fiche 12
cahier d’activités 1 p. 101
cahier d’activités 1 p. 30
livret d’entrainement 1 p. 8, no 1,
p. 33, no 12
livret d’entrainement 1 p. 8 et 9,
nos 2 à 4
fiche 10
cahier d’activités 1 p. 99
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 31 à 37
livret d’entrainement 1 p. 32,
no 10
album p. 38 à 45
livret d’entrainement 1 p. 33,
no 11
après-midi
Matin
Jour 21
Synthèse de l’album
1h
cahier d’activités 1 p. 31
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
Étude du code :
g, gu et j
fiche 13
cahier d’activités 1 p. 102
Retour sur les
productions d’écrit
album
livret d’entrainement 1 p. 34,
no 13
17
■ Popotka, le petit Sioux, Mahto
après-midi
Matin
Matin
séquEnCE 1
1h
Découverte
de la B.D.
cahier d’activités 1 p. 34
1h
1h
15 min
de travail
personnel
Jour 2
Jour 3
Étude du texte 1
(p. 3 à 5)
Étude du texte 2
(p. 6 à 9)
cahier d’activités 1 p. 35
cahier d’activités 1 p. 36
cahier d’activités 1 p. 37
cahier d’activités 1 p. 38
Étude du code :
la lettre h
Étude du code :
e devant une consonne
Étude du code :
synthèse (1)
fiche 14
cahier d’activités 1 p. 103
fiche 15
cahier d’activités 1 p. 104
Production d’écrit :
écrire un texte en
changeant le narrateur
album p. 3 à 5
livret d’entrainement 1 p. 34,
no 14
album p. 6 à 9
livret d’entrainement 1 p. 35,
no 15
après-midi
Matin
séquEnCE 2
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
Matin
après-midi
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
Jour 4
Jour 5
Grammaire :
Vocabulaire /
la phrase interrogative (1) Entrainement à la lecture
fiche 16
cahier d’activités 1 p. 105
livret d’entrainement 1 p. 10,
nos 1 et 2, p. 35, no 16
Jour 8
cahier d’activités 1 p. 39
livret d’entrainement 1 p. 10
et 11, nos 3 à 5
Jour 6
Jour 7
Étude du texte 3
(p. 10 à 13)
Étude du texte 4
(p. 14 à 16)
cahier d’activités 1 p. 40
cahier d’activités 1 p. 41
cahier d’activités 1 p. 42
cahier d’activités 1 p. 43
Étude du code :
gn, gu, qu
Étude du code :
pl, bl, cl, gl, fl
Étude du code :
pr / br, cr / gr, tr / dr, fr / vr
Production d’écrit :
écrire un récit
à partir d’images
fiche 18
cahier d’activités 1 p. 107
fiche 19
cahier d’activités 1 p. 108
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 10 à 13
livret d’entrainement 1 p. 36,
no 17
album p. 14 à 16
livret d’entrainement 1 p. 36,
no 18
Jour 9
Grammaire :
Vocabulaire /
la phrase interrogative (2) Entrainement à la lecture
les synonymes
fiche 17
cahier d’activités 1 p. 106
séquEnCE 3
18
Jour 1
cahier d’activités 1 p. 44
livret d’entrainement 1 p. 12, no 1, livret d’entrainement 1 p. 13,
p. 37, no 19
no 2 à 5
Jour 10
Jour 11
Jour 12
Jour 13
Étude du texte 5
(p. 17 à 21)
Étude du texte 6
(p. 22 à 25)
Grammaire :
le nom
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
les antonymes
cahier d’activités 1 p. 45
cahier d’activités 1 p. 46
cahier d’activités 1 p. 47
cahier d’activités 1 p. 48
Étude du code :
tion, tie
Production d’écrit :
écrire une légende
Étude du code :
Étude du code :
les syllabes inversées (1) les syllabes inversées (2)
fiche 20
cahier d’activités 1 p. 109
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 17 à 21
livret d’entrainement 1 p. 38,
no 20
fiche 21
cahier d’activités 1 p. 110
fiche 22
cahier d’activités 1 p. 111
album p. 22 à 25
livret d’entrainement 1 p. 39,
no 21
livret d’entrainement 1 p. 14,
nos 1 à 3, p. 40, no 22
cahier d’activités 1 p. 49
livret d’entrainement 1 p. 14 et 15,
nos 4 à 6
après-midi
Matin
séquEnCE 4
1h
1h
15 min
15 min
de travail
personnel
Jour 14
Jour 15
Jour 16
Jour 17
Étude du texte 7
(p. 26 à 29)
Étude du texte 8
(p. 30 à 32)
Grammaire :
le nom : le genre
Entrainement à
la compréhension :
inférences temporelles
cahier d’activités 1 p. 50
cahier d’activités 1 p. 51
cahier d’activités 1 p. 52
cahier d’activités 1 p. 54
Étude du code :
sc, sp, st, ct, pt
Étude du code :
[w”] / [”]
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture
les familles de mots
Production d’écrit :
écrire les bulles
d’une B.D.
fiche 23
cahier d’activités 1 p. 112
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 26 à 29
livret d’entrainement 1 p. 40,
no 23
fiche 24
cahier d’activités 1 p. 113
album p. 30 à 32
livret d’entrainement 1 p. 41,
no 24
cahier d’activités 1 p. 53
cahier d’activités 1 p. 55
livret d’entrainement 1 p. 16 et 17,
nos 1 à 6
livret d’entrainement 1 p. 17, no 7
après-midi
Matin
Jour 18
1h
Synthèse de l’album
1h
Lecture documentaire :
les Sioux
cahier d’activités 1 p. 60
cahier d’activités 1 p. 58 et 59
15 min
15 min
de travail
personnel
Retour sur les
productions d’écrit
album
■ Le Maitre chat
après-midi
Matin
Matin
séquEnCE 1
1h
Jour 1
Découverte
de l’album
cahier d’activités 1 p. 61
Jour 2
Jour 3
Jour 4
Jour 5
Étude du texte 1
(p. 3 à 5)
Étude du texte 2
(p. 6 à 9)
Grammaire :
l’adjectif
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
les familles de mots /
les antonymes
cahier d’activités 1 p. 62
cahier d’activités 1 p. 63
cahier d’activités 1 p. 64
cahier d’activités 1 p. 65
Étude du code :
ain / ian ;
ein / ien ;
oin / ion ;
Étude du code :
l’accentuation
de la lettre e
Étude du code :
[e] / [”]
Production d’écrit :
écrire les pensées
d’un personnage
fiche 25
cahier d’activités 1 p. 114
fiche 26
cahier d’activités 1 p. 115
fiche 27
cahier d’activités 1 p. 116
1h
1h
15 min
de travail
personnel
album p. 3 à 5
livret d’entrainement 1 p. 41,
no 25
album p. 6 à 9
livret d’entrainement 1 p. 42,
no 26
livret d’entrainement 1 p. 18,
nos 1 et 2, p. 43, no 27
cahier d’activités 1 p. 66
livret d’entrainement 1 p. 18 et 19,
nos 3 à 5
19
après-midi
Matin
séquEnCE 2
Jour 6
Jour 7
Jour 8
Jour 9
Étude du texte 3
(p. 10 et 11)
Étude du texte 4
(p. 12 à 17)
Grammaire :
l’accord en genre dans
le groupe du nom
Entrainement à
la compréhension :
inférences logiques
cahier d’activités 1 p. 67
cahier d’activités 1 p. 68
cahier d’activités 1 p. 69
cahier d’activités 1 p. 71
1h
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
Étude du code :
y et z
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
fiche 28
cahier d’activités 1 p. 117
1h
15 min
de travail
personnel
album p. 10 et 11
après-midi
Matin
séquEnCE 3
Étude du texte 5
(p. 18 à 21)
Étude du texte 6
(p. 22 à 25)
cahier d’activités 1 p. 73
cahier d’activités 1 p. 74
cahier d’activités 1 p. 75
cahier d’activités 1 p. 76
1h
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
Étude du code :
w et x
Étude du code :
[j]
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
fiche 29
cahier d’activités 1 p. 118
fiche 30
cahier d’activités 1 p. 119
Production d’écrit :
insérer un épisode
dans une histoire
1h
album p. 18 à 21
Matin
après-midi
album p. 22 à 25
livret d’entrainement 1 p. 45,
no 29
Jour 12
Jour 13
Grammaire :
Vocabulaire /
le nom : le nombre (1) Entrainement à la lecture :
les familles de mots /
catégorisation
livret d’entrainement 1 p. 23,
nos 1 à 3, p. 46, no 30
cahier d’activités 1 p. 77
livret d’entrainement 1 p. 23 et 24,
nos 4 à 6
Jour 14
Jour 15
Jour 16
Jour 17
Étude du texte 7
(p. 26 à 29)
Étude du texte 8
(p. 30 à 32)
Grammaire :
le nom : le nombre (2)
Entrainement à
la compréhension :
inférences de causalité
cahier d’activités 1 p. 78
cahier d’activités 1 p. 79
cahier d’activités 1 p. 80
cahier d’activités 1 p. 82
1h
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
Étude du code :
synthèse (2)
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
fiche 31
cahier d’activités 1 p. 120
1h
15 min
de travail
personnel
album p. 26 à 29
Jour 18
Matin
cahier d’activités 1 p. 72
Jour 11
séquEnCE 4
après-midi
cahier d’activités 1 p. 70
livret d’entrainement 1 p. 20 et 21, livret d’entrainement 1 p. 22, no 6
nos 1 à 5
Jour 10
15 min
de travail
personnel
1h
Synthèse de l’album
1h
Lecture documentaire :
le chat
cahier d’activités 1 p. 88
cahier d’activités 1 p. 86 et 87
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
album
20
album p. 12 à 17
livret d’entrainement 1 p. 44,
no 28
Vocabulaire /
Production d’écrit :
Entrainement à la lecture : adopter le point de vue
les synonymes
d’un personnage
album p. 30 à 32
livret d’entrainement 1 p. 47,
no 31
Vocabulaire /
Production d’écrit :
Entrainement à la lecture :
écrire une lettre
les familles de mots
cahier d’activités 1 p. 81
cahier d’activités 1 p. 83
livret d’entrainement 1 p. 25 et 26, livret d’entrainement 1 p. 26, no 6
nos 1 à 5
■ Le Scarabée magique
après-midi
Matin
Matin
séquEnCE 1
1h
Découverte
de l’album
cahier d’activités 2 p. 4
1h
1h
Jour 2
Jour 3
Étude du texte 1
(p. 5 à 8)
Étude du texte 2
(p. 9 à 12)
cahier d’activités 2 p. 5
cahier d’activités 2 p. 6
orthographe :
les valeurs de la lettre C
cahier d’activités 2 p. 92
15 min
de travail
personnel
album p. 5 à 8
livret d’entrainement 2 p. 22, no 1
après-midi
Matin
séquEnCE 2
1h
1h
15 min
Matin
Conjugaison :
Vocabulaire /
l’accord en nombre dans Entrainement à la lecture :
l’ordre alphabétique
le groupe du nom
cahier d’activités 2 p. 96
cahier d’activités 2 p. 122
séquence type p. 33
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
album p. 9 à 12
Dictée
no
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
1
livret d’entrainement 2 p. 24, no 5
cahier d’activités 2 p. 7
Production d’écrit :
écrire un récit long (1)
cahier d’activités 2 p. 8
livret d’entrainement 2 p. 2,
nos 1 à 3
Jour 8
Jour 9
Étude du texte 3
(p. 13 à 16)
Étude du texte 4
(p. 17 à 22)
Grammaire :
les déterminants
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
l’ordre alphabétique
cahier d’activités 2 p. 9
cahier d’activités 2 p. 10
cahier d’activités 2 p. 97
cahier d’activités 2 p. 12
Grammaire :
les valeurs de la lettre G (1)
Retour sur les
productions d’écrit
Entrainement à
la compréhension :
les connecteurs
de temps
cahier d’activités 2 p. 11
Dictée
no
2
cahier d’activités 2 p. 122
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
Production d’écrit :
écrire un récit long (2)
cahier d’activités 2 p. 13
album p. 17 à 22
livret d’entrainement 2 p. 3, no 1
livret d’entrainement 2 p. 25, no 6
livret d’entrainement 2 p. 3 et 4,
nos 2 à 6
Jour 10
Jour 11
Jour 12
Jour 13
Étude du texte 5
(p. 23 à 28)
Étude du texte 6
(p. 29 à 34)
cahier d’activités 2 p. 14
cahier d’activités 2 p. 15
album p. 13 et 16
livret d’entrainement 2 p. 22, no 2
1h
15 min
de travail
personnel
Jour 5
Jour 7
séquEnCE 3
1h
Jour 4
Jour 6
cahier d’activités 2 p. 93
15 min
de travail
personnel
après-midi
Jour 1
Orthographe :
Plage banalisée pour
les valeurs de la lettre G (2) la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 94
album p. 23 à 28
livret d’entrainement 2 p. 23, no 3
album p. 29 à 34
Grammaire :
Vocabulaire /
les indicateurs de temps Entrainement à la lecture :
la définition d’un mot /
l’ordre alphabétique
cahier d’activités 2 p. 98
cahier d’activités 2 p. 16
Dictée no 3
cahier d’activités 2 p. 122
Production d’écrit :
écrire un récit long (3)
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 17
livret d’entrainement 2 p. 26, no 7
livret d’entrainement 2 p. 4 et 5,
nos 1 à 3
21
après-midi
Matin
séquEnCE 4
1h
1h
Jour 14
Jour 15
Étude du texte 7
(p. 35 à 40)
Étude du texte 8
(p. 41 et 42)
cahier d’activités 2 p. 18
cahier d’activités 2 p. 19
cahier d’activités 2 p. 99
cahier d’activités 2 p. 21
Orthographe :
les valeurs de la lettre S
Entrainement à
la compréhension :
les substituts
pronominaux
Dictée no 4
Production d’écrit :
écrire un récit long (4)
cahier d’activités 2 p. 95
15 min
15 min
de travail
personnel
Retour sur les
productions d’écrit
album p. 35 à 40
livret d’entrainement 2 p. 23, no 4
cahier d’activités 2 p. 20
album p. 41 et 42
livret d’entrainement 2 p. 5, no 1
Jour 16
Jour 17
Grammaire :
Vocabulaire /
le repérage du verbe (1) Entrainement à la lecture :
les préfixes
cahier d’activités 2 p. 122
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
livret d’entrainement 2
p. 27, no
cahier d’activités 2 p. 22
8 livret d’entrainement 2 p. 6,
nos 2 et 3
après-midi
Matin
Jour 18
1h
1h
Synthèse de l’album
cahier d’activités 2 p. 23
Lecture documentaire :
l’Inde
cahier d’activités 2 p. 26 et 27
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
■ Le Crime de Cornin Bouchon
après-midi
Matin
Matin
séquEnCE 1
1h
Découverte
de l’album
cahier d’activités 2 p. 28
Jour 2
Jour 3
Jour 4
Jour 5
Étude du texte 1
(p. 3 à 6)
Étude du texte 2
(p. 7 et 8)
Conjugaison :
le pronom tu
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
la polysémie /
la définition d’un mot
cahier d’activités 2 p. 29
cahier d’activités 2 p. 30
cahier d’activités 2 p. 101
cahier d’activités 2 p. 31
1h
1h
15 min
de travail
personnel
22
Jour 1
Conjugaison :
les pronoms
de la conjugaison
cahier d’activités 2 p. 100
album p. 3 à 6
livret d’entrainement 2 p. 28, no 9
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 122
séquence type p. 33
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
album p. 7 et 8
Dictée
no
5
livret d’entrainement 2 p. 29, no 10
Production d’écrit :
écrire un dialogue
cahier d’activités 2 p. 32
livret d’entrainement 2 p. 7 et 8,
nos 1 à 4
après-midi
Matin
séquEnCE 2
1h
1h
Jour 6
Jour 7
Jour 8
Jour 9
Étude du texte 3
(p. 8 à 10)
Étude du texte 4
(p. 11 à 13)
Conjugaison :
le pronom vous
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
la synonymie
cahier d’activités 2 p. 33
cahier d’activités 2 p. 34
cahier d’activités 2 p. 103
cahier d’activités 2 p. 36
Conjugaison :
le pronom nous
cahier d’activités 2 p. 102
15 min
15 min
de travail
personnel
Matin
après-midi
6
cahier d’activités 2 p. 122
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
1h
cahier d’activités 2 p. 35
album p. 11 à 13
livret d’entrainement 2 p. 8, no 1
livret d’entrainement 2 p. 31, no 12
Jour 10
Jour 11
Jour 12
Jour 13
Étude du texte 5
(p. 14 à 16)
Étude du texte 6
(p. 17 à 20)
Conjugaison :
le pronom je
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
l’ordre alphabétique /
la définition d’un mot
cahier d’activités 2 p. 38
cahier d’activités 2 p. 39
cahier d’activités 2 p. 105
cahier d’activités 2 p. 40
Conjugaison :
les pronoms ils et elles
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
album p. 14 à 16
livret d’entrainement 2 p. 32, no 13
séquEnCE 4
album p. 17 à 20
livret d’entrainement 2 p. 33, no 14
Production d’écrit :
transformer l’épisode
d’un récit
cahier d’activités 2 p. 41
livret d’entrainement 2 p. 10,
nos 1 à 4
Jour 15
Jour 16
Jour 17
Étude du texte 7
(p. 20 à 23)
Étude du texte 8
(p. 23 à 26)
Grammaire /
Conjugaison :
Synthèse 1
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
les familles de mots /
les suffixes
cahier d’activités 2 p. 42
cahier d’activités 2 p. 43
Conjugaison :
les pronoms il et elle
cahier d’activités 2 p. 106
15 min
de travail
personnel
7
cahier d’activités 2 p. 123
cahier d’activités 2 p. 37
livret d’entrainement 2 p. 9,
nos 2 et 3
Jour 14
1h
15 min
Dictée
no
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 104
1h
Production d’écrit :
décrire une scène
inquiétante
album p. 8 à 10
livret d’entrainement 2 p. 30, no 11
1h
15 min
de travail
personnel
Matin
Dictée
Retour sur les
productions d’écrit
séquEnCE 3
après-midi
Entrainement à
la compréhension :
inférences pragmatiques
no
Entrainement à
la compréhension :
inférences logiques
Retour sur les
productions d’écrit
cahier d’activités 2 p. 44
album p. 20 à 23
livret d’entrainement 2 p. 34, no 15
album p. 23 à 26
livret d’entrainement 2 p. 11, no 1
cédérom ou
www.ribambelle-hatier.com
Dictée
no
8
cahier d’activités 2 p. 123
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 45
Production d’écrit :
écrire les pensées
d’un personnage
cahier d’activités 2 p. 46
livret d’entrainement 2 p. 11 et 12,
nos 2 et 3
23
après-midi
Matin
séquEnCE 5
Jour 18
Jour 19
Jour 20
Jour 21
Étude du texte 9
(p. 27 à 29)
Étude du texte 10
(p. 30 à 32)
Conjugaison :
le verbe :
forme infinitive /
forme conjuguée
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
les suffixes / l’ordre
alphabétique
cahier d’activités 2 p. 47
cahier d’activités 2 p. 48
cahier d’activités 2 p. 108
cahier d’activités 2 p. 49
Dictée no 9
cahier d’activités 2 p. 123
Production d’écrit :
écrire une fin différente
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 50
1h
1h
Conjugaison :
Plage banalisée pour
le repérage du verbe (2) la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 107
15 min
de travail
personnel
album p. 27 à 29
livret d’entrainement 2 p. 35, no 16
album p. 30 à 32
livret d’entrainement 2 p. 36,
no 17
livret d’entrainement 2 p. 13,
nos 1 à 3
après-midi
Matin
Jour 22
1h
1h
Synthèse de l’album
cahier d’activités 2 p. 51
Lecture documentaire :
les familles d’accueil
cahier d’activités 2 p. 54 et 55
15 min
Retour sur les
productions d’écrit
■ Des pas dans mon ciel bleu
après-midi
Matin
Matin
séquEnCE 1
1h
Découverte
de l’album
cahier d’activités 2 p. 56
Jour 2
Jour 3
Jour 4
Jour 5
Étude du texte 1
(p. 3 à 6)
Étude du texte 2
(p. 6 à 10)
Grammaire :
le sujet du verbe
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
les familles de mots /
la synonymie
cahier d’activités 2 p. 57
cahier d’activités 2 p. 58
cahier d’activités 2 p. 110
cahier d’activités 2 p. 59
1h
1h
15 min
de travail
personnel
24
Jour 1
Conjugaison :
Plage banalisée pour
le repérage du verbe (3) la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 109
album p. 3 à 6
livret d’entrainement 2 p. 37, no 18
séquence type p. 33
album p. 6 à 10
Dictée
no
cahier d’activités 2 p. 123
10
Production d’écrit :
écrire un récit de vie
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 60
livret d’entrainement 2 p. 38,
no 19
livret d’entrainement 2 p. 14,
nos 1 à 4
Matin
séquEnCE 2
Jour 6
Jour 7
Jour 8
Jour 9
Étude du texte 3
(p. 10 à 12)
Étude du texte 4
(p. 13 à 17)
Grammaire /
Conjugaison :
Synthèse 2
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
les mots génériques /
les antonymes
1h
après-midi
cahier d’activités 2 p. 61
1h
15 min
de travail
personnel
Conjugaison :
l’accord du verbe
avec son sujet
Entrainement à
la compréhension :
les substituts
pronominaux
cahier d’activités 2 p. 111
cahier d’activités 2 p. 63
album p. 10 à 12
livret d’entrainement 2 p. 38, no 20
album p. 13 à 17
livret d’entrainement 2 p. 15, no 1
après-midi
Matin
séquEnCE 3
1h
1h
Matin
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
Production d’écrit :
écrire un récit de vie
réécriture
cahier d’activités 2 p. 60
livret d’entrainement 2 p. 15
et 16, nos 2 à 4
Jour 12
Jour 13
Étude du texte 5
(p. 18 à 21)
Étude du texte 6
(p. 22 à 25)
Conjugaison :
le présent des autres
verbes
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
le dictionnaire
cahier d’activités 2 p. 65
cahier d’activités 2 p. 66
cahier d’activités 2 p. 113
cahier d’activités 2 p. 67
Conjugaison :
le présent des verbes
en er
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
album p. 18 à 21
livret d’entrainement 2 p. 39, no 21
album p. 22 à 25
Jour 14
Jour 15
Étude du texte 7
(p. 26 à 29)
Étude du texte 8
(p. 29 à 34)
cahier d’activités 2 p. 69
cahier d’activités 2 p. 70
1h
15 min
de travail
personnel
11
cahier d’activités 2 p. 123
cahier d’activités 2 p. 64
Jour 11
séquEnCE 4
1h
Dictée
no
Jour 10
cahier d’activités 2 p. 112
15 min
de travail
personnel
après-midi
cahier d’activités 2 p. 62
cédérom ou
www.ribambelle-hatier.com
Conjugaison :
le verbe être au présent
cahier d’activités 2 p. 114
album p. 26 à 29
livret d’entrainement 2 p. 41, no 23
Dictée
no
cahier d’activités 2 p. 124
12
Production d’écrit :
ajouter un épisode
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 68
livret d’entrainement 2 p. 40, no 22
Jour 16
livret d’entrainement 2 p. 16,
nos 1 à 3
Jour 17
Conjugaison :
Vocabulaire /
le verbe avoir au présent Entrainement à la lecture :
les familles de mots /
les antonymes
cahier d’activités 2 p. 115
no
Entrainement à
Dictée 13
cahier d’activités 2 p. 124
la compréhension :
inférences pragmatiques Plage banalisée pour
cahier d’activités 2 p. 71
la lecture / écriture
album p. 29 à 34
livret d’entrainement 2 p. 42,
livret d’entrainement 2 p. 17, no 1 no 24
cahier d’activités 2 p. 72
Production d’écrit :
ajouter un épisode
réécriture
cahier d’activités 2 p. 68
livret d’entrainement 2 p. 17 et 18,
nos 2 à 6
25
après-midi
Matin
séquEnCE 5
1h
1h
Matin
après-midi
Jour 19
Jour 20
Jour 21
Étude du texte 9
(p. 35 à 39)
Étude du texte 10
(p. 39 à 45)
Conjugaison :
le passé composé
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
le dictionnaire
cahier d’activités 2 p. 73
cahier d’activités 2 p. 74
cahier d’activités 2 p. 117
cahier d’activités 2 p. 75
Conjugaison :
les temps du passé
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
1h
1h
album p. 35 à 39
livret d’entrainement 2 p. 43, no 25
album p. 39 à 45
Jour 22
Jour 23
Production d’écrit :
écrire une lettre
réécriture
Synthèse de l’album
cahier d’activités 2 p. 76
cahier d’activités 2 p. 77
Lecture documentaire : Plage banalisée pour
le déménagement
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 78 et 79
Dictée
no
14
cahier d’activités 2 p. 124
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cahier d’activités 2 p. 116
15 min
de travail
personnel
26
Jour 18
livret d’entrainement 2 p. 44,
no 26
Production d’écrit :
écrire une lettre
cahier d’activités 2 p. 76
livret d’entrainement 2 p. 18 et 19,
nos 1 et 2
■ Saynète : Embrouille à la galerie marchande
après-midi
Matin
séquEnCE 1
1h
1h
15 min
de travail
personnel
Jour 1
Jour 2
Jour 3
Jour 4
Étude de la scène 1
(p. 80 et 81)
Étude de la scène 2
(p. 81 et 82)
Grammaire :
les temps du futur
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
la définition d’un mot
cahier d’activités 2 p. 84
cahier d’activités 2 p. 85
cahier d’activités 2 p. 119
cahier d’activités 2 p. 88
Conjugaison :
l’imparfait
Production d’écrit (1) :
écrire une saynète
cahier d’activités 2 p. 124
cahier d’activités 2 p. 118
(collectif)
cahier d’activités 2 p. 86 et 87
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
saynète p. 80 et 81
livret d’entrainement 2 p. 45, no 27
Matin
séquEnCE 2
saynète p. 81 et 82
livret d’entrainement 2 p. 46, no 28
Production d’écrit (2)
livret d’entrainement 2 p. 19,
nos 1 et 2
Jour 6
Jour 7
Jour 8
Étude de la scène 3
(p. 82 et 83)
Production d’écrit (3)
Vocabulaire /
Entrainement à la lecture :
le dictionnaire /
les synonymes /
les antonymes
Synthèse
cahier d’activités 2 p. 90
cahier d’activités 2 p. 89
Dictée no 16
Conjugaison :
Synthèse 3
cahier d’activités 2 p. 89
après-midi
15
Jour 5
1h
Conjugaison :
le futur simple
1h
15 min
de travail
personnel
Dictée
no
Conjugaison :
être et avoir à l’imparfait
et au futur
cahier d’activités 2 p. 120
cahier d’activités 2 p. 121
saynète p. 82 et 83
livret d’entrainement 2 p. 47, no 29
livret d’entrainement 2 p. 48, no 30
cahier d’activités 2 p. 124
Plage banalisée pour
la lecture / écriture
cédérom ou
www.ribambelle-hatier.com
livret d’entrainement 2 p. 20,
no 1 à 4
27
Gérer la classe avec Ribambelle
Compréhension de l’écrit
entrainement
entrainementà àlala
compréhension
compréhension
lecture
lecture
çaça
sert
dede
lirelire
? ?
À quoi
sert
• À• quoi
fait-on
pour
comprendre
cece
qu’on
lit lit
? ?
fait-on
pour
comprendre
qu’on
• Comment
• Comment
liaison
liaison
CP/Ce1
CP/Ce1
des
informations
dans
le le
paratexte
d’un
album,
des
informations
dans
paratexte
d’un
album,
• Prélever
• Prélever
émettre
des
hypothèses
sursur
unun
album
inconnu
émettre
des
hypothèses
album
inconnu
le le
genre
littéraire
genre
littéraire
• situer
• situer
des
images
mentales
correspondant
auau
récit
des
images
mentales
correspondant
récit
• Créer
• Créer
une
illustration
Compléter
une
illustration
• Compléter
•
une
phrase,
unun
paragraphe,
unun
texte
une
phrase,
paragraphe,
texte
• Compléter
• Compléter
une
phrase,
unun
texte
une
phrase,
texte
• reconstituer
• reconstituer
imaginer
lesles
paroles,
lesles
pensées
d’un
personnage
imaginer
paroles,
pensées
d’un
personnage
• repérer,
• repérer,
lesles
intrus
ouou
lesles
erreurs
dans
une
phrase,
unun
texte
intrus
erreurs
dans
une
phrase,
texte
• repérer
• repérer
reconstruire
la
chronologie
d’un
texte
reconstruire
la
chronologie
d’un
texte
••
une
information
(V/F,
QCM…)
une
information
(V/F,
QCM…)
• Prélever
• Prélever
à une
question
littérale
à une
question
littérale
• répondre
• répondre
sursur
la la
suite
dudu
récit
suite
récit
• anticiper
• anticiper
positionner
dudu
point
dede
vue
d’un
personnage
positionner
point
vue
d’un
personnage
• se
• se
l’implicite
dudu
texte
l’implicite
texte
• Comprendre
• Comprendre
des
inférences
des
inférences
• Faire
• Faire
album 1
des
informations
dans
le le
paratexte
d’un
album,
des
informations
dans
paratexte
d’un
album,
• Prélever
• Prélever
émettre
des
hypothèses
sursur
unun
album
inconnu
émettre
des
hypothèses
album
inconnu
le le
genre
littéraire
genre
littéraire
• situer
• situer
le le
vocabulaire
spécifi
que
dede
la la
b.d.
vocabulaire
spécifi
que
b.d.
• Connaitre
• Connaitre
lesles
informations
données
parpar
une
illustration
informations
données
une
illustration
• Comprendre
• Comprendre
imaginer
les
paroles,
les
pensées
d’un
personnage
repérer,
imaginer
les
paroles,
les
pensées
d’un
personnage
• repérer,
•
texte
et et
illustration
texte
illustration
• associer
• associer
début
et et
finfide
phrase
début
n de
phrase
• associer
• associer
unun
titre
pour
unun
épisode
titre
pour
épisode
• Choisir
• Choisir
lesles
personnages
dans
unun
récit
personnages
dans
récit
• repérer
• repérer
er er
lesles
locuteurs
locuteurs
• identifi
• identifi
une
phrase,
unun
paragraphe,
unun
texte
une
phrase,
paragraphe,
texte
• Compléter
• Compléter
unun
résumé
correspondant
à un
texte
résumé
correspondant
à un
texte
• Choisir
• Choisir
une
information
précise
(V/F,
QCM...)
une
information
précise
(V/F,
QCM...)
• Prélever
• Prélever
à une
question
littérale
à une
question
littérale
• répondre
• répondre
positionner
dudu
point
dede
vue
d’un
personnage
positionner
point
vue
d’un
personnage
• se
• se
l’implicite
dudu
texte
l’implicite
texte
• Comprendre
• Comprendre
des
inférences
des
inférences
• Faire
• Faire
album 2
des
informations
dans
le le
paratexte
d’un
album,
des
informations
dans
paratexte
d’un
album,
• Prélever
• Prélever
émettre
des
hypothèses
sursur
unun
album
inconnu
émettre
des
hypothèses
album
inconnu
le le
genre
littéraire
genre
littéraire
• situer
• situer
imaginer
lesles
paroles,
lesles
pensées
d’un
personnage
imaginer
paroles,
pensées
d’un
personnage
• repérer,
• repérer,
début
et et
finfide
phrase
début
n de
phrase
• associer
• associer
des
phrases
synonymes
des
phrases
synonymes
• repérer
• repérer
une
phrase
correspondant
à une
information
donnée
une
phrase
correspondant
à une
information
donnée
• Copier
• Copier
une
phrase,
un
paragraphe,
un
texte
Compléter
une
phrase,
un
paragraphe,
un
texte
• Compléter
•
unun
résumé
correspondant
à un
texte
résumé
correspondant
à un
texte
• Choisir
• Choisir
la la
chronologie
d’un
texte
ouou
dede
son
résumé
chronologie
d’un
texte
son
résumé
• reconstruire
• reconstruire
à une
question
littérale
à une
question
littérale
• répondre
• répondre
une
information
précise
(V/F,
QCM...)
une
information
précise
(V/F,
QCM...)
• Prélever
• Prélever
sursur
la la
suite
dudu
récit
suite
récit
• anticiper
• anticiper
positionner
dudu
point
dede
vue
d’un
personnage
positionner
point
vue
d’un
personnage
• se
• se
l’implicite
dudu
texte
l’implicite
texte
• Comprendre
• Comprendre
des
inférences
des
inférences
• Faire
• Faire
unun
avis
personnel
avis
personnel
• Émettre
• Émettre
album 3
28
77
88
Vocabulaire
Vocabulaire
connais
des
consignes
connais
des
consignes 4 4
• Je
• Je
le le
lexique
lexique
• enrichir
• enrichir
(animaux)
(animaux)
des
mots
des
mots
• Classer
• Classer
1414
parpar
catégorie
sémantique
catégorie
sémantique1414
lesles
mots
mots
• repérer
• repérer
d’une
même
famille
d’une
même
famille
des
mots
des
mots
• repérer
• repérer
1919
ouou
expressions
synonymes
expressions
synonymes2424
propre
et et
sens
figuré
propre
sens
figuré2929
• sens
• sens
temporelles
le le
lexique
(anatomie,
temporelles 5454 • enrichir
lexique
(anatomie,
• inférences
• inférences
• enrichir
vitesse,
lenteur)
vitesse,
lenteur)
3838
expressions
synonymes
expressions
synonymes
4343
expressions
antonymes
expressions
antonymes
4848
des
mots
ouou
des
des
mots
des
• repérer
• repérer
des
mots
ouou
des
des
mots
des
• repérer
• repérer
et et
utiliser
utiliser
• repérer
• repérer
lesles
préfixes
in-,in-,
im-im4848
préfixes
repérer
et
écrire
les
mots
repérer
et
écrire
les
mots
••
d’une
même
famille
5353
d’une
même
famille
logiques
7171 • repérer
et et
écrire
lesles
mots
logiques
écrire
mots
• inférences
• inférences
• repérer
d’une
même
famille
65,65,
7676
d’une
même
famille
de
causalité
82
inférences
de
causalité
82
• inférences
•
et et
utiliser
le le
préfixe
utiliser
préfixe
• repérer
• repérer
mal6565
malenrichir
le le
lexique
(animaux,
enrichir
lexique
(animaux,
••
émotions,
château)
76,76,
8181
émotions,
château)70,70,
repérer
des
mots
ou
repérer
des
mots
ou
••
des
expressions
synonymes
7070
des
expressions
synonymes
des
mots
Classer
des
mots
• Classer
•
parpar
catégorie
sémantique
catégorie
sémantique7676
le
suffixe
-esse
utiliser
le
suffixe
-esse 8181
• utiliser
•
De septembre à décembre (périodes 1 et 2)
Maitrise du code
Étude
entrainement,
Étudedes
des
entrainement,
correspondances
lecture
uide,
correspondances
lectureflfl
uide,
phonographiques
lecture
phonographiques
lectureà àhaute
hautevoix
voix
Étude de la langue
sais
déjà
reconnaitre
sais
déjà
reconnaitre
• Je
• Je
sert
À quoi
sert
• À• quoi
unun
intrus
dans
une
liste
• repérer
intrus
dans
une
liste1414
9090 • repérer
• reconstituer
une
phrase
14,14,
2424
• reconstituer
une
phrase
b, b,
m,m,
r, s,r, v,
9191 • repérer
s, tv, t
unun
mot
dans
une
liste
19,19,
2424
• repérer
mot
dans
une
liste
syllabes
avec
syllabes
avec
• des
• lire
sursur
la la
crête
des
mots
1919
• des
• lire
crête
des
mots
d, d,
f, j,f, l,j, n,
pp
9292 • lire des mots dans une grille
l, n,
• lire des mots dans une grille 2929
le
découpage
en
syllabes
9393
le
découpage
en
syllabes
••
dans
lele
livret…
dans
livret…
/ [d]
9494
/ [d]
• |t]
• |t]
• lire
des
phrases
à à
•
lire
des
/ [b]
9595 expansionsphrases
/ [b]
• [p]
• [p]
successives
44
expansions
successives
/ [n]
9696 • lire des mots
/ [n]
• [m]
• [m]
• lire des mots
oi,oi,
onon
9797 aux
• ou,
graphies
proches
4, 4,
9, 9,
1111
• ou,
aux
graphies
proches
ai,ai,
anan
9898 • lire
• au,
unun
texte
• au,
• lire
texte
masqué
6, 6,
99
partiellement
masqué
/ [v]
9999 partiellement
/ [v]
• [f]
• [f]
•
lire
des
mots
qui
s’enchainent
66
•
lire
des
mots
qui
s’enchainent
/
[g]
100
[k]
/
[g]
100
• [k]
•
enen
effectuant
des
fixations
• lire
effectuant
des
fixations
/ [Z]
101
/ [Z]
101 • lire
• [∫]
• [∫]
visuelles
(empans)
7, 7,
1515
visuelles
(empans)
gu,gu,
j j
102
102
• g,
• g,
• lire
des
phrases
contenant
• lire
des
phrases
contenant
des
expressions
utilisées
auau
des
expressions
utilisées
sens
figuré
88
sens
figuré
phrase
(1)(1)
: sens
et et
phrase
: sens
• la
• la
lesles
lettres
et et
le le
son
qu’elles
lettres
son
qu’elles
produisent
55
produisent
sais
déjà
repérer
les
Je
sais
déjà
repérer
les
• Je
•
syllabes
d’un
mot
66
syllabes
d’un
mot
la la
grammaire
? ?
grammaire
voyelles
a, a,
e, e,
i, o,
uu
voyelles
i, o,
• les
• les
syllabes
avec
syllabes
avec
• des
• des
lettre
hh
103
lettre
103
• la
• la
une
consonne
e devant
une
consonne 104
104
• e• devant
11
105
105
• sYnTHÈse
• sYnTHÈse
gu,gu,
ququ
106
106
• gn,
• gn,
bl,
cl,
gl,
fl
107
pl,
bl,
cl,
gl,
fl
107
• pl,
•
; cr/gr
; tr/dr
; fr/vr
; cr/gr
; tr/dr
; fr/vr 108
108
• pr/br
• pr/br
syllabes
inversées
(1)(1) 109
syllabes
inversées
109
• les
• les
syllabes
inversées
(2)(2) 110
syllabes
inversées
110
• les
• les
tietie
111
111
• tion,
• tion,
sp,sp,
st,st,
ct,ct,
ptpt
112
112
• sc,
• sc,
0 0 0 0
]
/
[”]
113
[wӼ
]
/
[”]
113
• [w”º
•
• lire
sursur
la la
crête
des
mots
• lire
crête
des
mots
• repérer
unun
mot
dans
des
• repérer
mot
dans
des
systèmes
d’écriture
différents
systèmes
d’écriture
différents
• repérer
unun
mot
dans
une
liste
• repérer
mot
dans
une
liste
(graphies
proches)
(graphies
proches)
• associer
mots
et et
illustration
• associer
mots
illustration
Production
Production
d’écrit
d’écrit
Grammaire,
Grammaire,
orthographe
orthographe
À l’aide
À l’aide
référentiel
référentiel
9 9 dudu
orthographique
orthographique
et et
lexical
lexical
ordre
des
mots
1313
ordre
des
mots
phrase
(2)(2)
: :
phrase
• la
• la
ponctuation
1818
ponctuation
phrase
négative
(1)(1)
: :
phrase
négative
• la
• la
nene
……
pas
/ n’…
pas
pas
/ n’…
pas 2323
phrase
négative
(2)(2)
: :
phrase
négative
• la
• la
nene
……
plus,
nene
……
rien,
plus,
rien,
nene
……
jamais
2828
jamais
à la
manière
dede
à la
manière
• Écrire
• Écrire
unun
épisode
épisode
• Transformer
• Transformer
éter unun
dialogue
dialogue
• Compl
• Poursuivre
une
finfidifférente
une
n différente
• Écrire
• Écrire
Mise
Miseenenréseau
réseau
propositions
d’albums
propositions
d’albums 3232
• des
• des
conte
: les
Musiciens
conte
: les
Musiciens
• un
• un
dede
brême
, Grimm
32-33
brême
, Grimm
32-33
une
poésie
:
il
est
minuit
,
une
poésie
:
il
est
minuit
,
••
Monique
Hion
3333
Monique
Hion
3838
phrase
interrogative
(1)(1)
: : • Écrire
unun
texte
enen
phrase
interrogative
texte
• la
• la
• Écrire
4343
phrase
interrogative
(2)(2)
: : • Écrire
unun
récit
à partir
phrase
interrogative
récit
à partir
• la
• la
• Écrire
4848
5353
dans
lele
livret…
dans
livret…
• lire
unun
texte
partiellement
• lire
texte
partiellement
masqué
1111
masqué
• lire
des
questions
commençant
• lire
des
questions
commençant
parpar
: qu’est-ce
que,
qu’est-ce
quiqui1313
: qu’est-ce
que,
qu’est-ce
• lire
des
mots
aux
graphies
• lire
des
mots
aux
graphies
proches
13,13,
1717
proches
• lire
enen
effectuant
des
fixations
• lire
effectuant
des
fixations
visuelles
(empans)
1515
visuelles
(empans)
• lire
unun
texte
enen
effectuant
• lire
texte
effectuant
des
choix
1717
des
choix
1515
2020
2525
3030
ponctuation
ponctuation
quand,
pourquoi,
quand,
pourquoi,
comment,
où,où,
qui,
comment,
qui,
que,
est-ce
que
que,
est-ce
que
nom
(repérage)
nom
(repérage)
• le
• le
nom
: le: le
genre
nom
genre
• le
• le
3737
changeant
le le
narrateur
changeant
narrateur
3939
d’images
d’images 44
44
4949
d’une
b.d.
d’une
b.d.
5555
une
légende
Écrire
une
légende
• Écrire
4242 •
Écrire
leslesbulles
Écrire
paroles
•
•
47
47
5252
Mise
Miseenenréseau
réseau
propositions
d’albums
5656
des
propositions
d’albums
• des
•
conte
cheyenne
: la
Coiffe
conte
cheyenne
: la
Coiffe
• un
• un
dede
plumes
magiques
, ,
plumes
magiques
isabelle
lafonta
isabelle
lafonta
documentaire
: :
documentaire
• un
• un
lesles
sioux
sioux
56-57
56-57
58-59
58-59
mots
et et
illustration
6565 • l’adjectif
• associer
mots
illustration
; ein/ien
; oin/ion
(repérage)
lesles
pensées
d’un
; ein/ien
; oin/ion 114
114 • associer
(repérage) 6464 • Écrire
pensées
d’un
• ain/ian
• ain/ian
• l’adjectif
• Écrire
personnage
6666
personnage
•
Comparer
deux
listes
de
mots
70
•
Comparer
deux
listes
de
mots
70
l’accord
en
genre
l'accentuation
l’accord
en
genre
• l'accentuation
•
•
•
dede
la la
lettre
e e
115
le le
groupe
dudu
nom
le le
point
dede
vue
lettre
115 • repérer
dans
groupe
nom6969 • adopter
point
vue
des
intrus
dans
unun
texte
• adopter
• repérer
des
intrus
dans
texte7676 dans
personnage
7272
d’un
personnage
/ [”
116
nom
: le: le
nombre
(1)(1) 7575 d’un
/ ][”]
116 • repérer
nom
nombre
• [e]
• le
unun
mot
dans
une
liste
• [e]
• le
• repérer
mot
dans
une
liste
insérer
un
épisode
dans
insérer
un
épisode
dans
dede
l’histoire)
8181 • le
(mots
l’histoire)
z z
117
nom
: le: le
nombre
(2)(2) 8080 • •
y et
117 (mots
nom
nombre
• y• et
• le
une
histoire
7777
une
histoire
des
mots
dans
une
grille
• lire
des
mots
dans
une
grille 8181
et et
x x
118
118 • lire
•w
•w
Écrire
une
lettre
83
Écrire
une
lettre
83
••
119
119
• [j]
• [j]
lele
livret…
dans
livret…
22
120
120 dans
• sYnTHÈse
• sYnTHÈse
Mise
Miseenenréseau
réseau
• lire
unun
texte
• lire
texte
des
propositions
d’albums
8484
des
propositions
d’albums
•
•
partiellement
masqué
19,19,
2424
partiellement
masqué
Exercices
complémentaires
Exercices
complémentaires
un
conte
:
le
Chat
et
le
renard
, ,
un
conte
:
le
Chat
et
le
renard
•
•
des
mots
aux
graphies
• lire
des
mots
aux
graphies
in,in,
onon
121
121 • lire
• [o]
• [•A)][A)•] en,
• [o]
• en,
Jean
Muzi
84-85
Jean
Muzi
84-85
proches
21,21,
24,24,
2626
proches
im,im,
ain,
einein
122
ain,
122
• in,
• ui
• in,
• ui
documentaire
: :
documentaire
• un
• un
• lire
unun
texte
• lire
texte
lele
chat
86-87
123
chat
86-87
123 enen
• [•”][”•] [e]
• [e]
effectuant
des
choix
2121
effectuant
des
choix
[e]
ou
[
”
r]
[k]
124
[e]
ou
[
”
r]
[k]
124
• er
•
• er
•
¨¨
• lire
enen
effectuant
des
fixations
• lire
effectuant
des
fixations
visuelles
(empans)
visuelles
(empans)
2626
29
De janvier à juin (périodes 3 à 5)
lecture,
compréhension
lecture,
compréhension
album 4
album 4
album 5
album 5
album 6
album 6
Compréhension
de
l’écrit
Compréhension
l’écrit
Compréhension
dede
l’écrit
entrainement
entrainement
entrainement
Vocabulaire
Vocabulaire
la
compréhensionVocabulaire
à la
compréhension
à la
compréhension
album inconnu
inconnu
les connecteurs
connecteurs de
de temps
temps 11
11 •• s’initier
s’initierààl’ordre
l’ordre
hypothèses
suralbum
un album
• Émettre
•• les
des des
hypothèses
sur un
inconnu
connecteurs
de temps
11 • s’initier
à l’ordre
• Émettre
• les
alphabétique
12, 16
alphabétique
7,7,12,
Prélever des informations dans le paratexte
paratexte d’un
d’un album
album
les substituts
substituts pronominaux
pronominaux 20
20 alphabétique
les
•
7, 12,
16 16
•
•
• Prélever des informations dans le paratexte d’un album
• les substituts pronominaux 20
Comprendrelaladéfi
définition
nition
Comprendre
•
•
personnages
identifi
er,
caractériser
les
personnages
• er, caractériser les personnages
• Comprendre
• identifi
d’unmot
motla définition
16
d’und’un
mot
16 16
les erreurs
un texte
• repérer
les erreurs
dansdans
un texte
• repérer
rechercherun
unmot
mot
rechercher
•
•
mot
• rechercher
une information
information donnée
donnée
phrase
correspondant
àà une
• Copier
dansun
unun
dictionnaire
16
dans
dictionnaire
une une
phrase
correspondant
à une
information donnée
• Copier
dans
un dictionnaire
16 16
Compléter
une
phrase,
un
texte
•
repérer
et
utiliser
repérer
et
utiliser
•
•
• Compléter une phrase, un texte
et utiliser
• repérer
lespréfi
préfi
xes :re,
re,dé
dé
21
texte ou
ou de
de son
son résumé
résumé
la chronologie
du texte
• reconstruire
les les
préfi
xes xes
: re,: dé
21 21
la chronologie
du texte
ou de son
résumé
• reconstruire
se
repérer
dans
les
lieux
•
• se repérer dans les lieux
(V/F, QCM...)
QCM...)
information
précise
• Prélever
une une
information
précise
(V/F,(V/F,
QCM...)
• Prélever
anticiper
sur
la
suite
d’un
récit
•
• anticiper sur la suite d’un récit
se positionner du point de vue d’un
d’un personnage
personnage
du paroles,
point deses
vuepensées...)
d’un personnage
• se•positionner
(imaginer ses
pensées...)
(imaginer ses paroles, ses pensées...)
l’implicite du texte
• Comprendre
l’implicite du texte
• Comprendre
Faire des inférences • Émettre un avis
avis personnel
personnel
•
• Faire des inférences • Émettre un avis personnel
des hypothèses sur un album
album inconnu
inconnu
inférences pragmatiques
pragmatiques 35
35 •• Comprendre
Comprendrelaladéfi
définition
nition
• Émettre
•• inférences
des hypothèses sur un album inconnu
pragmatiques 35
la définition 31,
• Émettre
• inférences
• Comprendre
d’un
mot
d’un
mot
31,40
40
Prélever
des
informations
dans
le
paratexte
d’un
album
inférences
logiques
44
paratexte
d’un
album
inférences
logiques
44
•
•
•
d’un
mot
31, 40
Prélever
des
informations
dans
le
paratexte
d’un
album
inférences
logiques
44
•
•
repérer
repérerles
lesdifférents
différents
•
•
situer le genre littéraire
•
les
différents
• repérer
sens
mot
31
• situer le genre littéraire
sensd’un
d’un
mot
31
sens d’un mot
31
des images mentales correspondant
correspondant au
au récit
récit
• Créer
des images mentales correspondant au récit
s’initier
à
• Créer
s’initier
àla
lanotion
notionde
de
•
•
à la notion de
un titre pour un épisode
• s’initier
• Choisir
synonymie
36
synonymie
36
un titre pour un épisode
• Choisir
synonymie
36
identifier le narrateur, les locuteurs
locuteurs
•
enrichir
le
lexique
36
enrichir
le
lexique
36
•
•
• identifier le narrateur, les locuteurs
enrichir
le
lexique
36
•
identifier, caractériser les personnages
personnages
•
rechercher
un
mot
rechercher
un
mot
•
•
• identifier, caractériser les personnages
mot
• rechercher
dans
dictionnaire
40
une phrase correspondant àà une
dansun
unun
dictionnaire
40
une information
information donnée
donnée
• Copier
dans un dictionnaire
40
une phrase correspondant à une information donnée
• Copier
s’initier
associer texte et illustration
s’initierààl’ordre
l’ordre
•
•
•
à l’ordre
• s’initier
• associer texte et illustration
alphabétique
40,
alphabétique
40,49
49
début et fin de phrase
• associer
alphabétique
40, 49
début et fin de phrase
• associer
repérer
et
utiliser
les
repérer
et
utiliser
les
•
•
une phrase, un texte
• Compléter
et utiliser
les
• repérer
une phrase, un texte
suffi
::
• Compléter
suffixes
xes
suffi––xes
:
reconstruire la chronologie du texte
texte ou
ou de
de son
son résumé
résumé
•
ette
45
ette
45
la chronologie du texte ou de son résumé
• reconstruire
– ette
45 49
––ment
Prélever une information précise (V/F,
ment
49
(V/F, QCM...)
QCM...)
•
– ment
49
une information précise (V/F, QCM...)
• Prélever
sur la suite du récit
••Trouver
• anticiper
Trouverdes
desmots
mots
Trouver
des
mots
anticiper
sur
la
suite
du
récit
• de
•
45
dela
lamême
mêmefamille
famille
45
du point de vue d’un
• se positionner
d’un personnage
personnage
de la même famille
45
du point de vue d’un personnage
• se positionner
l’implicite du texte
• Comprendre
l’implicite du texte
• Comprendre
Faire des inférences • Émettre un avis
•
avis personnel
personnel
• Faire des inférences • Émettre un avis personnel
des hypothèses sur un album
• Émettre
• les
album inconnu
inconnu
les substituts
substituts pronominaux
pronominaux 63
63 •• repérer
repérerdes
desmots
mots
des hypothèses sur un album inconnu
substituts pronominaux 63 • repérer
mots
• Émettre
• les• inférences
d’une
même
famille
59,
d’unedes
même
famille
59,72
72
Prélever des informations dans le paratexte
•
•
paratexte d’un
d’un album
album
inférences pragmatiques
pragmatiques 71
71 d’une
•
même famille
59, 72
des informations dans le paratexte d’un album
inférences pragmatiques 71
• Prélever
•
s’initier
à
la
notion
de
•
s’initier
à
la
notion
de
•
identifier le narrateur, les locuteurs
•
locuteurs
s’initier
à
la
notion
de
• synonymie,
er le narrateur, les locuteurs
• identifi
synonymie,d’antonymie
d’antonymie
un dialogue entre les personnages
synonymie, d’antonymie 59,
• imaginer
personnages
59,64,
64,72
72
un dialogue entre les personnages
• imaginer
59, 64, 72
interpréter une illustration
•
Classer
des
mots
•
Classer
des
mots
•
une illustration
• interpréter
des mots
• Classer
par
génériques
64
texte et illustration
• associer
partermes
termes
génériques
64
par termes génériques
64
texte et illustration
• associer
repérer
les
différents
associer
•
•
repérer
les
différents
associer début
début et
et fi
finn de
de phrase
phrase
•
repérer
les
différents
associer
début
et
fi
n
de
phrase
• sens
•
67,
sensd’un
d’unmot
mot
67,75
75
• Choisir
Choisir un
un titre
titre pour
pour un
un épisode
épisode
sens d’un mot
67, 75
un titre pour un épisode
• Choisir
Copier
•
Copier une
une phrase
phrase correspondant
correspondant àà une
une information
information donnée
donnée
une phrase correspondant à une information donnée
• Copier
• Compléter
Compléter une
une phrase,
phrase, un
un texte
texte
une phrase, un texte
• Compléter
reconstruire
la
chronologie
•
reconstruire la chronologie du
du texte
texte ou
ou de
de son
son résumé
résumé
la chronologie du texte ou de son résumé
• reconstruire
une
information
précise
(V/F,
QCM...)
• Prélever
Prélever une information précise (V/F, QCM...)
une information précise (V/F, QCM...)
• Prélever
• anticiper
anticiper sur
sur la
la suite
suite du
du récit
récit
sur la suite du récit
• anticiper
•• se
se positionner
positionner du
du point
point de
de vue
vue d’un
d’un personnage
personnage
du point de vue d’un personnage
• se•positionner
Comprendre
Comprendre l’implicite
l’implicite du
du texte
texte
•
l’implicite du texte
• Comprendre
•• Faire
Faire des
des inférences
inférences •
Émettre un
un avis
avis personnel
personnel
• Émettre
des inférences • Émettre
un avis personnel
• Faire
•• repérer
repérer les
les personnages
personnages
les personnages
• repérer
•• Prélever
Prélever une
une information
information littérale
littérale
une information littérale
• Prélever
saynète :
repérer
une
phrase
•
repérer une phrase synonyme
synonyme
•
saynète :
une phrase synonyme
• repérer
•• associer
associer paroles
paroles et
et pensées/émotions
pensées/émotions des
des personnages
personnages
embrouille
paroles et pensées/émotions des personnages
embrouille
à la à la • associer
reconstituer
un
texte
•
reconstituer
un
texte
galerie
marchande
•
un texte
galerie marchande • reconstituer
•• anticiper
anticiper sur
sur la
la suite
suite de
de l’histoire
l’histoire
anticiper
sur la suite de l’histoire
•
p. 80 à 83
Comprendre
•• Comprendre l’implicite
p. 80 à 83
l’implicite du
du texte
texte
l’implicite du texte
• Comprendre
Émettre
•• Faire
Faire des
des inférences
inférences •
Émettre un
un avis
avis personnel
personnel
•
• Faire des inférences • Émettre un avis personnel
30
••Comprendre
Comprendrelaladéfi
définition
nition
• Comprendre
d’un
88
d’unmot
mot la définition
88
d’un mot
88
••repérer
repérerles
lesdifférents
différentssens
sens
les différents sens
• repérer
d’un mot
90
d’un mot
90
d’un mot
90
••s’initier
s’initierààla
lanotion
notionde
de
à la notion
de
• s’initier
synonymie,
d’antonymie
90
synonymie,
d’antonymie
90
synonymie, d’antonymie
90
Maitrisedu
ducode
code
Maitrise
Étudede
delalalangue
langue
Étude
entrainement,lecture
lecturefluide,
fluide,
entrainement,
lecture àà haute
hautevoix
voix
lecture
Grammaire,
Grammaire,
Productiond’écrit
d’écrit
orthographe,Conjugaison
Conjugaison Production
orthographe,
repérerun
unmot
motdans
dansune
uneliste
liste
••repérer
repérerdes
desmots
motscachés
cachésdans
dansune
unegrille
grille
••repérer
repérer
des
mots
appartenant
à
l’histoire
repérer
des
mots
appartenant
à
l’histoire
••
associermot
motetetillustration
illustration
••associer
77
12
12
16
16
21
21
danslelelivret…
livret…
dans
(lecture
(lecturepar
parempans)
empans)
Comparerdes
deslistes
listesde
demots
mots
••Comparer
repérer
des
mots
qui
n’existent
repérer
des
mots
qui
n’existentpas
pas
••
repérerun
unmot
motdans
dansune
uneliste
liste
••repérer
repérerdes
desmots
motscachés
cachés
••repérer
dans
danslelelivret
livret…
…
liredes
desmots
motsdiffi
difficiles
cilesààdéchiffrer
déchiffrer
••lire
lireun
untexte
textedont
dontles
lesvoyelles
voyellessont
sontmasquées
masquées
••lire
lireen
eneffectuant
effectuantdes
desfifixations
xations
••lire
repéragedu
duverbe
verbe(1)
(1)
••lelerepérage
les
pronoms
de
la
les
pronoms
de
laconjugaison
conjugaison
••
pronomTUTU
••lelepronom
pronomNOUS
NOUS
••lelepronom
49
49 ••lelepronom
pronomVOUS
VOUS
lespronoms
pronomsILSILSetetELLES
ELLES
••les
pronomJEJE
••lelepronom
88 ••les
lespronoms
pronomsILILetetELLE
ELLE
88 ••lelerepérage
repéragedu
duverbe
verbe(2)
(2)
verbe: :forme
formeinfi
infinitive,
nitive,
••leleverbe
forme
formeconjuguée
conjuguée
repéragedu
duverbe
verbe(3)
(3)
••lelerepérage
10,
10,12,
12,13
13
sujetdu
duverbe
verbe
••lelesujet
••l’accord
l’accorddu
duverbe
verbeavec
avecson
sonsujet
sujet
••repérer
repérerdes
desmots
motscachés
cachésdans
dansune
unegrille
grille
••associer
associermot
motetetillustration
illustration
••reconstituer
reconstituerune
unephrase
phraseen
eneffectuant
effectuantdes
deschoix
choix
••séparer
séparerles
lesmots
motsd’une
d’unephrase
phrase
••repérer
repérerun
unmot
motdans
dansune
uneliste
liste
un
mot
à
••recomposer
recomposer un mot àpartir
partirde
deses
seslettres
lettres
59
59
64
64
67
67
67
67
72
72
75
75
dans
danslelelivret
livret…
…
14,
••lire
liredes
desmots
motsdiffi
difficiles
cilesààdéchiffrer
déchiffrer
14,16
16
14,
••lire
liredes
desmots
motsaux
auxgraphies
graphiesproches
proches
14,16
16
16
••lire
lireun
untexte
textedont
dontles
lesvoyelles
voyellessont
sontmasquées
masquées
16
18
••lire
lireun
untexte
textepartiellement
partiellementmasqué
masqué
18
••lire
lireen
eneffectuant
effectuantdes
desfifixations
xationsvisuelles
visuelles
ou dans une police fantaisiste
2424
24-25
24-25
26-27
26-27
3232
3737
4141
4646
5050
Mise en réseau
5252
despropositions
propositionsd’albums
d’albums
••des
récit: l’alibi
: l’alibin’était
n’étaitpas
pasenenbéton
béton
••ununrécit
dedeJim
Jimrazzy
razzy
©©livre
livrededepoche
pocheJeunesse
Jeunesse
••unundocumentaire
documentaire: :
les
lesfamilles
famillesd’accueil
d’accueil
52-53
52-53
54-55
54-55
122,
122,123
123
ÉCRITUREENEN2 2TEMPS
TEMPS: 1
: 1 JETJETRÉCRITURE
RÉCRITURE
112
112 ÉCRITURE
Écrireununrécit
récitdedevie
vie
113
113 ••Écrire
ajouterununépisode
épisode
114
114 ••ajouter
Écrire
•
115
unelettre
lettre
115 • Écrireune
116
116
117
117
••leleprésent
présentdes
desverbes
verbesen
enERER
••leleprésent
présentdes
desautres
autresverbes
verbes
••leleverbe
verbeÊTRE
ÊTREau
auprésent
présent
••leleverbe
verbeAVOIR
AVOIRau
auprésent
présent
••les
lestemps
tempsdu
dupassé
passé
••lelepassé
passécomposé
composé
••DICTÉES
DICTÉES11
11ÀÀ15
15
108
108
109
109
110
110
111
111
Écrireunundialogue
dialogue
••Écrire
décrire
unescène
scèneinquiétante
inquiétante
•• décrireune
Transformerl’épisode
l’épisoded’un
d’unrécit
récit
••Transformer
Écrireles
lespensées
penséesd’un
d’unpersonnage
personnage
••Écrire
n ndifférente
Écrireune
unefifi
différente
••Écrire
ER ER
123,
123,124
124
Mise en réseau
••unundocumentaire
documentaire: :
leledéménagement
déménagement
6060
6868
7676
78-79
78-79
19
19
88
88
90
90
••l’imparfait
l’imparfait
••les
lestemps
tempsdu
dufutur
futur
simple
••lelefutur
futur simple
••ÊTRE
ÊTREet
etAVOIR
AVOIRààl’imparfait
l’imparfaitetetau
aufutur
futur
118
ÉCRITURECOLLECTIVE
COLLECTIVE
118 ÉCRITURE
•
119
Écrireune
unesaynète
saynètecorrespondant
correspondant
119 •Écrire
à àune
86,
uneb.d.
b.d.
86,8787
120
120
121
121
19
19
20
20
••DICTÉE
DICTÉE16
16
124
124
dans
danslelelivret
livret…
…
••lire
lireun
untexte
textepartiellement
partiellementmasqué
masqué
99
99
100
100
101
101
102
102
103
103
104
104
105
105
106
106
107
107
99
••DICTÉES
DICTÉES55ÀÀ99
••lire
lireun
untexte
texteécrit
écriten
enmajuscule
majuscule
ou dans une police fantaisiste
despropositions
propositionsd’albums
d’albums
••des
récit: Pieds
: Piedsnus
nusdans
danslalarue
rue
••ununrécit
CatherineTernaux,
Ternaux,
dedeCatherine
CharlotteGastaud
Gastaud©©Flammarion
Flammarion
Charlotte
undocumentaire
documentaire: l’inde
: l’inde
122 ••un
122
31
31
36
36
40,
40,45
45
dans
dansune
unegrille
grille
••repérer
repérerun
unmot
motdans
dansune
uneliste
liste
••repérer
repérerdes
desmots
motscachés
cachésdans
dansune
unegrille
grille
96
96
97
97
98
98
55
66
lireun
untexte
texteen
eneffectuant
effectuantdes
deschoix
choix
••lire
(lecture
(lecturepar
parempans)
empans)
13,17,
17,2222
8,8,13,
Mise en réseau
groupedu
dunom
nom
lelegroupe
lesdéterminants
déterminants
les
•
•
22
lesindicateurs
indicateursde
detemps
temps
les
4,4,55 ••
44
DICTÉES11ÀÀ44
••DICTÉES
liredes
desmots
motsaux
auxgraphies
graphiesproches
proches
••lire
liredes
desmots
motsdiffi
difficiles
cilesààdéchiffrer
déchiffrer
••lire
lireun
untexte
textepartiellement
partiellementmasqué
masqué
••lire
lireen
eneffectuant
effectuantdes
desfifixations
xationsvisuelles
visuelles
••lire
visuelles
visuelles(lecture
(lecturepar
parempans)
empans)
lireun
untexte
texteécrit
écriten
enmajuscule
majusculeou
ou
••lire
dans
dansune
unepolice
policefantaisiste
fantaisiste
Écrireununrécit
récitlong
long
92 ••Écrire
92
(4
épisodes)
(4
épisodes)
93
93
94
94
95
95
lesvaleurs
valeursde
delalalettre
lettreCC
••les
lesvaleurs
valeursde
delalalettre
lettreGG(1)
(1)
••les
les
valeurs
de
la
lettre
G
(2)
les
valeurs
de
la
lettre
G
(2)
••
lesvaleurs
valeursde
delalalettre
lettress
••les
l’accorden
ennombre
nombredans
dans
••l’accord
31
32
15 min
de travail
personnel
30 min
45 min à 1 h
Après-midi
1 h à 1 h 15
Matin
Étude du texte 2
Jour 2
Étude du code 2
Lire le texte de l’album et les tableaux
de code (livret d’entrainement)
– lecture des écrits des élèves
– critique constructive
– apport de quelques améliorations
grammaticales (ponctuation, accords
dans le GN, accords dans le GV)
Retour sur les productions
d’écrit des élèves
(albums 2 et 3)
Vocabulaire
Jour 4
Objectifs
• Produire un texte personnel.
• Maitriser l’utilisation d’un référentiel.
• Communiquer oralement le texte produit.
Les situations proposées permettent de motiver
l’écriture de différents types de textes
en s’appuyant sur l’album étudié. La production
est préparée collectivement et s’appuie sur
l’utilisation du répertoire Mes outils pour écrire
CE1. Les productions d’écrit liées au cahier
d’activités 1 ne font pas l’objet d’une réécriture
afin d’encourager la production spontanée de tous.
Production d’écrit
• Développer la lecture courante.
• Développer l’identification orthographique
des mots.
• Développer différentes techniques de lecture.
Entrainement à la lecture fluide
Objectifs
• S’approprier le vocabulaire des textes.
• Enrichir le lexique.
• Comprendre la construction des mots.
Objectifs
Plage banalisée pour la lecture / écriture
• Développer les stratégies
de lecture permettant
d’accéder à la compréhension
fine d’un texte.
Objectifs
Entrainement à la
compréhension
(album 1)
Étude du code 3
• Repérer les caractéristiques
d’une phrase.
• Réaliser les accords dans
le groupe du nom.
Grammaire
Objectifs
Jour 3
Lire le texte de l’album et les tableaux
de code (livret d’entrainement)
Lire les entrainements
de grammaire et les tableaux
de code ou l’entrainement
à la compréhension
(livret d’entrainement)
Lire les entrainements de vocabulaire
et de lecture (livret d’entrainement)
Ce temps laissé libre permet à l’enseignant d’effectuer diverses activités de lecture en lien avec la vie de la classe :
– travail de compréhension de l’écrit oralisé ;
– exploitation des documentaires ;
– travail en BCD ;
– correspondance scolaire ;
– poésies…
• Approfondir les notions étudiées au CP.
• Étudier les correspondances grapho-phonétiques complexes.
• Développer des stratégies efficaces de lecture de mots inconnus.
Ce travail effectué trois fois par semaine puis deux pour le second album permet
d’achever l’étude du code à la fin du 1er trimestre pour laisser ensuite une place
plus importante à l’étude systématique de l’orthographe et de la grammaire.
Chaque séance de code se termine par une dictée de mots en lien avec le phonème
ou le graphème étudié.
Étude du code 1
Objectifs
• Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
• Confronter sa lecture à la lecture des autres.
• Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
• Prendre conscience de la cohérence syntaxique et sémantique d’un texte.
• Développer les compétences nécessaires à la compréhension d’un texte long.
Pour privilégier la prise du sens, deux textes sont étudiés successivement
et donnent ensuite lieu à une séance de vocabulaire / entrainement.
Les exercices proposés dans le cahier d’activités 1 permettent de travailler le texte :
– dans sa globalité (reconstruction du texte, texte avec césures, textes à choix,
questions sur l’explicite ou l’implicite du texte…) ;
– au niveau des phrases (relier début et fin de phrases, phrases à compléter…) ;
– au niveau des mots difficiles.
Étude du texte 1
Objectifs
Jour 1
Séquences types
■ Exemple correspondant à l’étude d’un texte dans les albums 1, 2 et 3
15 min
de travail
personnel
30 min
1h
Après-midi
1 h à 1 h 15
Matin
Étude du texte 2
Jour 2
Grammaire
Lire le texte de l’album
Lire les entrainements de grammaire
(livret d’entrainement)
– lecture des écrits des élèves
– critique constructive
– apport de quelques améliorations
grammaticales (ponctuation, accords
dans le GN, accords dans le GV)
(albums 3 et 4)
Retour sur les productions
d’écrit des élèves
• Réaliser les accords dans le GN.
• Réaliser les accords sujet-verbe.
• Conjuguer les verbes.
• Identifier la nature des mots.
Objectifs
• Transférer les acquisitions
effectuées en grammaire.
• Utiliser le référentiel
Mes outils pour écrire
en situation d’écriture.
Dictée
Objectifs
• Réaliser les accords dans
le GN.
• Réaliser les accords sujetverbe.
• Conjuguer les verbes.
• Identifier la nature des
mots.
Grammaire
Objectifs
Jour 3
Lire le texte de l’album
Lire les entrainements à la compréhension
(livret d’entrainement)
Lire les entrainements
de grammaire
(livret d’entrainement)
Ce temps laissé libre permet à l’enseignant d’effectuer diverses activités
de lecture en lien avec la vie de la classe :
– travail de compréhension de l’écrit oralisé ;
– exploitation des documentaires ;
– travail en BCD ;
– correspondance scolaire ;
– poésies…
Plage banalisée pour la lecture/écriture
• Développer les stratégies de lecture
permettant d’accéder à la compréhension
fine d’un texte (rôle des connecteurs,
identification des substituts, élaboration
d’inférences locales…)
Objectifs
(1 semaine sur 2)
Entrainement à la compréhension
Mêmes contenus que la séquence type de l’album 1.
Dans ce second cahier, le questionnement sur l’implicite et les valeurs développées
dans le texte s’accentuent.
Étude du texte 1
Jour 1
Vocabulaire
Production d’écrit
Lire les entrainements de vocabulaire
et de lecture (livret d’entrainement)
• Produire un texte personnel.
• Maitriser l’utilisation d’un référentiel.
• Communiquer oralement le texte produit.
Les situations proposées permettent de motiver
l’écriture de différents types de textes
en s’appuyant sur l’album étudié.
La production est préparée collectivement et
s’appuie sur l’utilisation du répertoire Mes outils
pour écrire CE1.
Les productions d’écrits du 5e album font l’objet
d’une réécriture guidée par les commentaires du
maitre.
La réécriture ne s’effectue pas sur le cahier
d’activités mais sur un autre support afin
de valoriser la production finale (cahier
spécifique, affichage…).
Objectifs
• Développer la lecture courante.
• Développer la reconnaissance orthographique
des mots.
• Développer différentes techniques de lecture.
Entrainement à la lecture fluide
Objectifs
• Enrichir le lexique.
• Savoir utiliser un dictionnaire.
• Sensibiliser à la notion de préfixes et suffixes.
• Sensibiliser à la notion de champ lexical.
Objectifs
Jour 4
Séquences types
■ Exemple correspondant à l’étude d’un texte dans les albums 4, 5 et 6
33
La différenciation
Quatre grands types de différenciation sont proposés dans
le déroulement détaillé afin de permettre à l’enseignant
d’adapter les séances proposées aux compétences de ses
élèves :
– différenciation par la prévention ;
– différenciation par les modalités du travail ;
– différenciation par les contraintes imposées ;
– différenciation par la quantité.
■ La différenciation par la prévention
Pour aider les élèves rencontrant de grandes difficultés,
il est souvent préférable d’anticiper sur celles-ci en
proposant des activités préalables à l’apprentissage
visé. Les enfants concernés par ce travail en amont se
sentent alors plus surs d’eux et s’investissent mieux
dans le travail collectif ou autonome. Le dispositif
d’aide personnalisée peut être utilisé dans ce sens en
proposant, par exemple, en amont, la découverte d’un
Phase
1
10 min
Repérage de mots de la même famille
nouveau texte, un travail phonologique adapté, l’étude
du lexique, la familiarisation avec des tournures de
phrases complexes…
■ La différenciation
par les modalités du travail
L’enseignant constitue des groupes de besoin en
fonction de la progression des élèves.
Ce partage permet de travailler avec un effectif plus
restreint, ce qui induit :
– pour les élèves, des interactions entre pairs de niveau
similaire et une plus grande participation de tous ;
– pour l’enseignant, un suivi plus précis des stratégies
développées et la possibilité d’un soutien plus
individualisé (rôle de facilitateur des apprentissages et
d’accompagnateur de l’apprenant).
Cette différenciation se traduit de la façon suivante dans
le déroulement des séances (voir le tableau ci-dessous) :
Forme
de travail
tyPe
de travail
– identifier des mots qui appartiennent à une même
famille
– individuel – lecture
puis à deux
– mettre en commun, analyser les erreurs en définissant
chacun des mots proposés
– collectif
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 19, exercice 1
– langage
– reproduction
(argumentation) agrandie de l’exercice 1
(à préparer)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
3
Entrainement
Vocabulaire
– lire des listes de mots appartenant à une même famille
Entrainement à la lecture
– lire un texte en prenant des indices sur la crête des mots
– lire des mots qui s’enchainent
Exercices
– employer un mot dans une phrase
– associer deux mots appartenant à une même famille
– repérer un mot dans une liste de mots de graphies
proches
– identifier une phrase partiellement effacée, la recopier
15 min
Travail personnel
Groupe A :
– collectif*
Groupe B :
– à deux
– collectif
– individuel – lecture
– écriture
– livret d’entrainement 1
p. 5, no 3, p. 6, nos 4 et 5
– cahier d’activités 1
p. 19, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 5, no 3, p. 6, nos 4 et 5.
* Dans ce cas, le terme « collectif » désigne uniquement les élèves du groupe concerné.
34
– lecture à
haute voix
■ La différenciation
par les contraintes imposées
Cette différenciation permet de gérer des élèves pour
qui l’apprentissage de la lecture est plus laborieux et
demande plus de temps.
Un élève progresse dans ses apprentissages lorsqu’il
se trouve confronté à une tâche difficile, mais qu’il est
cependant capable de surmonter en mobilisant au mieux
ses compétences.
Proposer des exercices identiques, mais accompagnés
d’une aide adaptée, permet de prendre en compte les
rythmes et les compétences de chaque élève.
Ce choix apparait dans la rubrique « Différenciation »
du déroulement détaillé de chaque séance sous forme
de propositions d’adaptation des exercices.
Exemple :
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Exercice 2 : avec tutorat ou donner les quatre premiers
mots : arrive, descend, charge, renverse.
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
■ La différenciation par la quantité
Les rythmes de travail diffèrent d’un enfant à un autre.
Lors du temps de travail personnel sur les cahiers
d’activités, une grande liberté est accordée à
l’enseignant qui peut moduler la quantité de travail
proposée à ses élèves, certains exercices pouvant
devenir facultatifs.
D’autre part, on trouve en fin du cahier d’activités 1 une
batterie d’exercices complémentaires de code qui ne
reprennent pas les mêmes notions que celles proposées
dans le cahier mais viennent compléter l’apprentissage
des correspondances phonographiques pour les élèves
les plus en difficulté. Ils peuvent être utilisés lors des
séances d’apprentissage ou dans le cadre d’activités de
soutien (aide personnalisée par exemple).
Enfin, des pistes d’activités ou des exercices complémentaires sont présentés sous la rubrique « Différenciation :
Élèves travaillant rapidement » et sur le cédérom et le
site www.ribambelle-hatier.com .
Exemple :
Élèves travaillant rapidement
– Proposer d’écrire les paroles du roi et de la reine
(cahier personnel de production d’écrits).
Cette hétérogénéité peut également être gérée par la
mise en place d’activités de repli (fichiers autocorrectifs,
coin bibliothèque, coin informatique…).
Les modalités du travail et les différents supports
■ L’organisation de la classe
Le travail collectif
L’enseignant joue le rôle de médiateur (il régule les
échanges entre les élèves) ou propose un travail dirigé.
Cette forme de travail concerne, par exemple :
– les phases de questionnement de texte ;
– les phases de mise en commun ;
– les phases de rappel des acquisitions…
Le travail en groupe
Il permet le développement de conflits socio-cognitifs
où les points de vue se confrontent.
Dans les groupes de niveau hétérogène, la mise en
commun des connaissances de chacun permet de
résoudre plus facilement une tâche donnée telle que la
découverte d’un nouveau texte.
Dans les groupes de niveau homogène, les échanges ou
confrontations entre pairs de même niveau consolident
les apprentissages.
Dans les groupes avec tutorat de l’un des élèves, l’entraide
apportée par un pair peut jouer un rôle majeur dans
l’implication de l’élève « tutoré » face à la tâche proposée.
Le travail individuel
L’élève effectue seul des tâches qui lui permettent de
structurer ses apprentissages.
Le travail individuel puis à deux
Un temps de recherche individuelle permet à chaque
élève de s’approprier la tâche puis de la poursuivre
avec un camarade : l’entraide facilite la résolution des
dernières difficultés.
■ Les supports
La préparation de supports à usage collectif est parfois
nécessaire pour le bon déroulement des séances.
La reproduction agrandie
– d’un exercice du cahier d’activités, d’un paragraphe du
livret d’entrainement ou d’une activité de recherche peut
se faire par vidéoprojection sur un tableau numérique ou
par photocopie sur transparent, puis projection à l’aide
d’un rétroprojecteur, ou bien encore par la réécriture au
tableau ;
– d’étiquettes-mots ou groupes de mots sur des
étiquettes grand format (demi-feuille A4 ou plus) où ils
sont écrits en script.
35
Les activités de recherche (p. 295 à 359)
Elles servent le plus souvent de support au travail à
deux ou en groupe et sont photocopiables. La version
proposée dans le cédérom est également modifiable.
L’enseignant peut photocopier ensuite le travail effectué
pour que chaque élève en garde une trace.
Les référentiels de code ou de grammaire
et de conjugaison
Présent sur le cédérom ou téléchargeables sur
www.ribambelle-hatier.com , les référentiels (format A4)
synthétisant les notions étudiées pourront être affichés
dans la classe au fur et à mesure de l’avancée des
apprentissages.
Mise en réseau et compréhension de l’écrit oralisé
Ribambelle propose de développer le capital culturel des
élèves et de renforcer les stratégies de compréhension
en enrichissant l’étude des albums par la lecture oralisée
ou autonome d’autres œuvres mises en réseau autour
de l’album support aux apprentissages.
■■Les supports
Des histoires à lire
La double page du cahier d’activités présente des récits
(matérialisés par les reproductions de 1res de couverture)
et un texte (histoire, pièce de théâtre…) qui serviront
de supports à une lecture oralisée de l’enseignant. Ces
lectures seront suivie d’un temps d’échanges permettant à
chacun de construire un parcours personnel de lecteur en :
– affirmant ses choix littéraires par la copie, sur les
lignages prévus à cet effet, du titre d’un album particulièrement apprécié (parmi ceux proposés ou l’un des
autres titres présentés par l’enseignant)
– confrontant sa compréhension de ces nouveaux récits
à celle de ses pairs, en explicitant les liens qui les relient
à l’album étudié (voir le paragraphe sur l’utilisation
de l’album pour travailler la compréhension de l’écrit
oralisé).
Les textes complémentaires (histoire, pièce de théâtre…)
sont également support au travail de la compréhension.
Des exemples de déroulés de séance sont proposés sur
le site compagnon www.ribambelle-hatier.com , ces séances
pouvant être conduites en fin d’étude d’un album ou lors
des demi-journées banalisées.
Des poésies à lire, écouter, mémoriser
Chaque élève les aborde avec sa personnalité, son
humour, ses peurs et ses joies. Les poésies participent
à l’enrichissement d’une culture poétique commune.
L’imprégnation orale, suivie de la mémorisation sont
l’occasion d’échanges, d’explicitations, de recherche de
liens avec l’album étudié. Les liens peuvent se tisser à
partir d’une atmosphère retrouvée, d’un thème, d’un
personnage, d’une expression…
Des pages documentaires
Les pages documentaires, placées à la fin de l’étude de
chaque album (cahier d’activités 1, pages 58 et 59, par
exemple), permettent de développer les compétences
36
spécifiques à la prise d’information dans un texte
fonctionnel et d’approfondir la compréhension des
albums (voir séance type d’exploitation des documentaires p. 38 et déroulement détaillé de chacun d’eux sur
le site www.ribambelle-hatier.com ).
Le site compagnon
Des itinéraires de lecture ouvrant les mises en
réseau vers d’autres œuvres (littéraires, musicales,
picturales) sont proposés sur le site compagnon
www.ribambelle-hatier.com . Ils offrent à l’enseignant la
possibilité d’enrichir la culture des élèves à travers une
thématique liée à l’album.
Les BCD ou bibliothèques
Le dispositif de mise en réseau doit s’accompagner
de lectures personnelles dans la BCD ou au domicile
familial. L’emprunt à la BCD ou dans la bibliothèque de
quartier doit devenir une habitude et un besoin.
■■L’utilisation d’un album
pour travailler la compréhension
de l’écrit oralisé
Avant la lecture à haute voix d’un album
ou d’un petit roman
● Découvrir le livre
– Repérer les paratextes : auteur / illustrateur / éditeur /
collection…
– Observer la composition du livre : format, mise en
page (place du texte, place de l’image, typographie…),
illustration (technique plastique utilisée, couleurs,
cadrage…).
● Découvrir l’histoire à partir des illustrations
– Identifier le personnage principal, les personnages
secondaires.
– Repérer les lieux, l’époque…
– Élaborer oralement une histoire en s’appuyant sur les
éléments dessinés (dictée à l’adulte, enregistrement…).
Après la lecture d’une partie du récit
Remarque : Le découpage en plusieurs épisodes doit
s’appuyer sur la cohésion sémantique du texte, découpage
qui parfois peut différer de la mise en page éditoriale.
– Mettre en lien l’image et le texte (Que nous dit
l’image ? Que nous dit le texte ?).
– Identifier le personnage principal (De qui parle-t-on ?
Dans quel état d’esprit se trouve-t-il ? À qui peut-on le
comparer ?) et les personnages secondaires (Combien
de personnages sont cités ?), l’action principale (Que se
passe-t-il ?), le lieu (Où l’histoire se déroule-t-elle ?).
– Reformuler l’histoire.
– Résumer les évènements essentiels.
– Anticiper sur la suite du récit (expliciter ses choix en
s’appuyant sur des éléments du récit ou par analogie
avec d’autres histoires de même type…).
Lors d’une reprise différée de la lecture d’un album
– Rappeler les personnages principaux, les lieux et
temps évoqués.
– Reconstruire le début de l’histoire.
– Rappeler les éléments essentiels à la compréhension
de l’histoire.
Après une lecture complète de l’œuvre
Résolution collective de problèmes 3 :
– de compréhension, non programmés par l’auteur,
imputables aux élèves eux-mêmes : problèmes d’ordre
cognitif, d’ordre culturel (difficulté à construire une représentation de la situation, manque de vocabulaire, spécificités
du langage écrit, méconnaissance du monde évoqué…) ;
– de compréhension liés au texte : inférences (faire
des liens entre différents éléments du récit), lacunes
sémantiques laissées dans le récit (reconstruire les
informations implicites), interprétation unique d’une
situation (recenser les différentes interprétations, les
confronter au texte, repérer la seule possible) ;
– d’interprétation liés au rapport entre le texte et le
lecteur (justifier une interprétation personnelle, percevoir
d’autres interprétations possibles) ;
– de sélection d’informations importantes et mémorisation de la chronologie des actions (retrouver de
mémoire les personnages et leur ordre d’apparition /
reconstruire le récit à l’aide des illustrations…).
À l’issue du travail de compréhension
« On ne connait pour la vie que les textes que l’on
sait par cœur, que l’on a articulés, mâchés, tournés
mentalement pour en comprendre le sens. » 4
– Dire, écouter, apprendre des extraits du texte, des
formules traditionnelles, des expressions…
– Jouer des dialogues, des scènes.
– Interpréter oralement un texte : travail de l’intensité
de la voix (voix neutre, tremblante, cri, voix basse),
travail du rythme (apprendre à créer des silences, utiliser
différentes vitesses de lectures).
Il faut rappeler l’importance des BCD. Les lectures en
classe doivent être complétées par des lectures
personnelles dans la BCD ou au domicile familial.
L’emprunt à la BCD ou dans la bibliothèque de
quartier doit devenir une habitude et un besoin.
■ Les pages de mise en réseau
du cahier de l’élève
Des pages de mise en réseau intitulées Des histoires
à lire, Des poésies à retenir sont présentes en fin d’étude
de chaque album.
En lien avec les textes étudiés, ces pages ont pour objectifs :
– d’inviter les élèves à découvrir d’autres histoires afin
de créer une culture à la fois collective et personnelle.
Les reproductions de 1res de couverture permettent de
matérialiser les récits que l’enseignant pourrait lire aux
enfants. Elles sont un support de mémorisation. Elles
aident les élèves à affirmer leurs choix littéraires et à se
construire un parcours personnel de lecteur. Chacun peut
recopier, sur les lignages prévus à cet effet, le titre d’un
album qu’il a particulièrement apprécié (cahier d’activités 1).
; Cette activité peut être suivie d’échanges pour évoquer, confronter les choix divers et retrouver des liens
avec l’album étudié.
– de proposer des poésies à lire, écouter et mémoriser.
Chaque élève les aborde avec sa personnalité, son
humour, ses peurs et ses joies. Les poésies participent à
l’enrichissement d’une culture poétique commune.
L’imprégnation orale, suivie de la mémorisation sont
l’occasion d’échanges, d’explicitation, de recherche de
liens avec l’album étudié. Les liens peuvent se tisser à
partir d’une atmosphère retrouvée, d’un thème, d’un
personnage, d’une expression…
■ Les pages documentaires
La lecture sur des supports autres que littéraires doit
également être proposée.
Les pages documentaires, placées à la fin de l’étude de
chaque album, permettent de développer les compétences
spécifiques à la prise d’information dans un texte fonctionnel et d’approfondir la compréhension des albums.
3. D’après Lire la littérature à l’école. Pourquoi et comment conduire cet apprentissage systématique de la GS au CM ?
ouvrage dirigé par Catherine Tauveron, Hatier, Paris, 2002.
4. Bernadette Gromer, Marlise Weiss, Dire, écrire : maternelle, école, collège, Armand Colin, Paris, 1998.
37
Séance type d’exploitation des documentaires
■ Objectifs
10 min
Phase 2
20 min
Phase 3
10 min
Phase 1
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des images.
– Rechercher des liens avec l’album étudié.
– Comprendre l’organisation des informations données par un documentaire.
Découverte du documentaire
– observer le document, le commenter
– identifier le thème traité
– analyser la structure générale du document :
titre, photos, textes, légendes
– identifier le type d’écrit : le documentaire
– lire le titre
Forme
de travail
tyPe
de travail
– collectif
– lecture
– échanges
oraux
suPPort
matériel
– cahier d’activités 1
– lecture
(pages 58-59 ou 86-87)
à haute voix – cahier d’activités 2
(pages 26-27 ou 54-55
ou 78-79)
– individuel – lecture
ou à deux
– collectif
– langage
Lecture des textes explicatifs
– lire les légendes des photos
– mettre les lectures en commun, valider en lisant
les textes informatifs, les légendes
– reformuler les idées énoncées
Mise en relation des documents avec l’album étudié
– faire des liens avec l’album étudié
– mettre en évidence les informations apportées
par le documentaire permettant de mieux comprendre l’album
étudié
Exemple : Mode de vie des Sioux autrefois et aujourd’hui
– collectif
– langage
– album étudié
– documentaire
Une séance d’exploitation de chaque documentaire et proposée sur le site www.ribambelle-hatier.com
■■Prolongements
– En classe, concevoir un panneau d’affichage sur le
thème du documentaire (photos et légendes agrandies
du documentaire, apport d’autres documents).
38
– En BCD, rechercher des livres enrichissant le documentaire.
– Faire des recherches sur Internet.
Les outils complémentaires
Pour compléter le matériel de la méthode, il est possible
d’ouvrir trois cahiers complémentaires qui permettront
de personnaliser l’apprentissage des élèves.
■ Le cahier d’écriture
Au CE1, l’apprentissage du geste d’écriture porte
essentiellement sur la qualité de la graphie des lettres,
l’écriture des majuscules cursives.
Ce travail systématique est complété par un important
travail de copie qui doit conduire les élèves à la maitrise du
geste graphique et à la reproduction d’un texte sans erreur.
■ Le cahier personnel
de production d’écrits
Sur ce cahier, l’élève écrit des phrases, des textes complémentaires lorsqu’il a achevé son travail avant les autres
(cf. différenciation). L’enseignant peut, à la demande de
l’enfant, corriger ses productions.
Les productions d’écrit donnant lieu à une réécriture
(album 6) pourront être mises au propre dans ce cahier.
Il peut également être utilisé par l’élève pour la
production d’écrits personnels spontanés.
Ribambelle dans une classe à cours multiples
■ Une classe à cours double
Quand l’enseignant doit gérer deux niveaux, il lui faut
diviser son temps de présence auprès des élèves par
deux. Les enfants sont donc amenés à travailler en autonomie la moitié du temps. L’enseignant encouragera le
travail à deux (niveau homogène) qui permet de mettre
en évidence les erreurs des élèves et oblige à apporter
une correction consensuelle.
L’ensemble des activités proposées présente systématiquement une phase encadrée par l’enseignant et une autre
de travail personnel. Dans ce cas, l’enseignant utilisera ce
temps d’autonomie pour s’occuper de l’autre groupe.
Un certain nombre d’activités peut cependant se conduire
en parallèle avec les deux groupes :
– la mise en réseau (à condition que l’autre niveau
travaille sur un thème comparable à celui des CE1) ;
– les activités poétiques (hors pages de mise en réseau).
L’enseignant peut également exploiter utilement la
présence d’élèves plus âgés pour aider les plus jeunes.
Il est enfin souhaitable que les activités de production
d’écrits, bien que différentes, soient conduites en parallèle,
l’enseignant alternant entre la phase orale conduite avec
une section et la phase de production écrite de l’autre.
■ Une classe à cours triple
ou une classe unique
Le travail autonome devra être privilégié au maximum et
l’enseignant s’appuiera le plus possible sur les exercices
proposés dans le cahier d’activités. Les activités préparatoires à ces exercices (cf. Ressources à photocopier
p. 295) seront également réalisées en autonomie et
l’enseignant utilisera son temps de présence avec les
élèves pour mettre en commun leurs productions. La
place de la production d’écrits et de la lecture autonome
(mise en réseau) sera augmentée.
Pour finir, l’enseignant n’hésitera pas à recourir au
tutorat, ce type d’échanges étant aussi profitable à
l’élève aidé qu’au tuteur.
39
Ribambelle et les parents d’élèves
L’apprentissage proposé par Ribambelle s’appuie sur six
albums de littérature jeunesse et non sur un manuel de
lecture. Il nous semble utile de présenter aux parents,
lors de la réunion de début d’année, les différents
supports que leurs enfants utiliseront et d’expliquer les
principes de la méthode.
40
C’est pourquoi est proposée dans la partie « Ressources
à photocopier » une fiche « Apprendre à lire avec
Ribambelle » (p. 360) qui peut servir de guide lors de
cette réunion et/ou qui peut être reproduite et distribuée.
Éléments bibliographiques
Bianco (Maryse), Du langage oral à la compréhension de l’écrit, PUG, Grenoble, 2015.
catach (Nina), Gruaz (Claude) et Duprez (Daniel), L’Orthographe française : traité théorique et pratique avec des
travaux d’application et leur analyse, Nathan, Paris, 1988.
chartier (Anne-Marie), Clesse (Christiane) et HéBrard (Jean), Lire, écrire, 2 tomes, Hatier, Paris, 1991 et 1992.
chauveau (Gérard), « Les processus interactifs dans le savoir lire de base », in Revue française de pédagogie, no 90,
1990.
dehaene (Stanislas), changeux (Jean-Pierre), Les Neurones de la lecture, Odile Jacob, Paris, 2007.
dehaene (Stanislas), Collectif, Apprendre à lire : des sciences cognitives à la salle de classe, Odile Jacob, Paris, 2011.
devanne (Bernard), Lire, écrire : des apprentissages culturels, cycle 1 et cycle 2, 2e édition, Armand Colin, Paris, 1997.
ecalle (Jean), magnan (Annie) et ramus (Franck), « L’apprentissage de la lecture et ses troubles », in S. Ionescu &
A. Blanchet (Eds.), Nouveau cours de psychologie. Psychologie du développement et de l’éducation (vol. coordonné par
J. Lautrey), PUF, Paris, 2007.
Fayol (Michel), L’Acquisition de l’écrit, PUF, Paris, 2013.
Fayol (Michel), gaonac’h (Daniel), Aider les élèves à comprendre : du texte au multimédia, Hachette Éducation, Paris,
2008.
Ferreiro (Emilia), Lire, écrire à l’école, comment s’y apprennent-ils ? Analyse des perturbations dans les processus de la
lecture et de l’écriture, CRDP de Lyon, 1988.
Fijalkow (Jacques), « Conscience linguistique et apprentissage de la lecture », in Les Dossiers de l’éducation, 1987.
giasson (Jocelyne), La Compréhension en lecture, De Boeck-Wesmael, Bruxelles, 1996.
goigoux (Roland), « Six (bonnes) raisons et deux (jolies) manières de décrire les pratiques d’enseignement initial de
la lecture », in Les Entretiens Nathan, acte IV (nov. 1993) : Enseigner, apprendre, comprendre, Nathan, Paris, 1994.
goigoux (Roland), cèBe (Sylvie), Apprendre à lire à l’école : tout ce qu’il faut savoir pour accompagner l’enfant, Retz,
Paris, 2006.
gomBert (Jean-Émile), colé (Pascale), valdois (Sylviane) et al., Enseigner la lecture au cycle 2, coll. Les repères
pédagogiques, Nathan, Paris, 2002.
graonac’h (Daniel) et Fayol (Michel), Aider les élèves à comprendre, Hachette Éducation, Paris, 2003.
morais (José), L’Art de lire, O. Jacob, Paris, 1999.
ouzoulias (André), L’Apprenti lecteur en difficulté : évaluer, comprendre, aider : CP-CE1, Retz, Paris, 1996.
sprenger-charolles (Liliane) et colé (Pascale), Lecture et dyslexie : approche cognitive, Dunod, Paris, 2006.
tauveron (Catherine), Lire la littérature à l’école, Hatier, Paris, 2002.
tisset (Carole), Apprendre à lire au cycle 2, Hachette Éducation, Paris, 1994.
ziegler (Johannes C.), L’apprentissage de la lecture dans différentes langues, CNRS et Université de Provence :
http://www.bienlire.education.fr/01-actualite/document/apprendre_a_lire_ziegler.pdf
41
Ribambelle au jour le jour
La liaison CP/CE1
44
album 1 Kolos et les quatre voleurs
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
49
51
52
album 2 Popotka
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
74
76
77
album 3 Le Maitre chat
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
100
102
103
album 4 Le Scarabée magique
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
124
126
127
album 5 Le crime de Cornin Bouchon
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
150
152
153
album 6 Des pas dans mon ciel bleu
Présentation de l’album
Tableau de suivi de l’album
Déroulement des séances
178
180
181
saynète Embrouille à la galerie marchande
208
Étude du code
217
Orthographe, grammaire, conjugaison, dictées
249
43
La liaison Cp/Ce1
Je sais déjà reconnaitre les lettres
et le son qu’elles produisent
Cahier d’activités 1 p. 5
■ Objectif
– Mettre en évidence des savoirs acquis.
Phase
1
10 min
2
3
– individuel
– écriture
– collectif
– analyse d’erreurs
– individuel
– écriture
– valider les choix effectués
– collectif
– cahier d’activités 1 p. 5,
exercice 1
– langage (justification) – alphabet (à préparer)
– ardoise
– individuel
– lecture
Exercices
– cahier d’activités 1 p. 5,
exercices 2 à 4
– analyse
phonographique
Mise en commun
– collectif
– mettre en valeur des savoirs
déjà présents :
➝ un son peut être produit
par l’association de plusieurs lettres
(nécessité d’observer le mot en entier
avant de le découper syllabiquement)
➝ un même son peut correspondre
à des graphies différentes
➝ une même lettre peut produire des sons
différents
➝ un mot peut contenir une ou plusieurs
lettres muettes
■ Prolongements
Découverte du monde
Découvrir :
– des alphabets différents (cyrillique, grec…),
– des systèmes d’écriture différents (écriture chinoise,
par exemple).
44
suPPort
matériel
Connaissance des lettres
– analyser le travail effectué
10 min
tyPe
de travail
– écrire la lettre initiale de quelques
prénoms de la classe
– mettre en commun : analyser
les confusions de lettres ou les graphies
erronées
– écrire des lettres dictées
– compléter des mots avec des graphies
données
– classer des mots en fonction de la valeur
phonétique des lettres s, c et g
– repérer des lettres muettes dans un mot
20 min
Forme
de travail
– langage
(argumentation)
– langage (synthèse)
– cahier d’activités 1 p. 5,
exercices 2 à 4
+ reproduction agrandie
des exercices (à préparer ou à
vidéoprojeter)
Arts visuels
– Créer des abécédaires.
– Calligraphier des lettres, des mots.
– Observer des tableaux de Paul Klee.
Liaison
CP/CE 1
Je sais déjà repérer les syllabes d’un mot
Cahier d’activités 1 p. 6
Livret d’entrainement 1
p. 28, nos 1 à 4
■ Objectifs
– Repérer les syllabes dans un mot.
– Mobiliser des savoirs implicites sur la construction d’une syllabe.
– Repérer le rôle des blancs dans l’écrit.
Phase
1
2
10 min
3
4
10 min
5
10 min
Mise en commun
– valider le travail effectué :
exercice 1 : souligner la différence entre
syllabe écrite et syllabe orale à partir
d’un autre exemple (exemple : machine)
exercice 2 : faire rechercher des mots
comportant les syllabes existantes
– individuel
– lecture
– analyse graphophonétique
suPPort
matériel
– collectif
– langage
(argumentation)
– individuel
– lecture
– écriture
– encodage
– cahier d’activités 1 p. 6,
exercices 1 et 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou à vidéoprojeter)
Distinction entre syllabe et mot
– identifier les mots d’une phrase
non segmentée
– écrire des mots, syllabe par syllabe
10 min
tyPe
de travail
Repérage des syllabes d’un mot
– identifier les syllabes graphiques d’un mot
– repérer des syllabes qui n’appartiennent
pas à la langue française
10 min
Forme
de travail
Mise en commun
– analyser le travail effectué :
exercice 3 : mettre en évidence les spécificités
du langage écrit (place et rôle des blancs)
exercice 4 : valider l’encodage des syllabes
– collectif
– langage
(argumentation)
– cahier d’activités 1 p. 6,
exercices 3 et 4
+ reproduction agrandie
(à préparer ou à vidéoprojeter)
Entrainement à la lecture
– lire :
➝ des mots se terminant ou commençant
par la même syllabe,
➝ des enchainements de mots,
➝ des mots qui riment
Travail personnel
– individuel – lecture à haute
(ou à deux), voix
puis collectif
– livret d’entrainement 1 p. 28,
nos 1 à 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 28, nos 1 à 4.
45
À quoi ça sert de savoir lire ?
Cahier d’activités 1 p. 7
■ Objectif
– Comprendre l’utilité fonctionnelle et sociale de la lecture.
Phase
1
15 min
2
10 min
3
Identification de situations fonctionnelles
nécessitant l’acte de lecture
– classer les objets désignés en trois catégories
Mise en commun
– analyser les choix effectués
– montrer la nécessité indirecte de l’acte de lecture
(lecteur de DVD ➝ mode d’emploi)
tyPe
de travail
– à deux
– lecture sélective
– collectif
– langage
(argumentation,
justification)
– à deux
– langage
– collectif
– dictée à l’adulte
– copie
suPPort
matériel
– cahier d’activités 1 p. 7,
exercice 1
Recherche de supports de lecture
– pour chacun des lieux proposés, rechercher
les supports de lecture que l’on peut rencontrer
– mettre en commun les différentes propositions,
compléter le tableau
20 min
Forme
de travail
■ Différenciation
Phase 3
Adapter le nombre de situations proposées aux
possibilités des élèves.
■ Prolongements
– cahier d’activités 1 p. 7,
exercice 2
– Lire différents écrits fonctionnels (notice d’utilisation
d’un lecteur de DVD, d’un jeu vidéo, un programme
télé, un écran d’une page web…).
– Trier les supports de lecture présents dans une rue
(signalisation routière, informations, publicités…),
mettre en évidence des différents types de codage
(logos, dessins, signaux…).
Français
– Élaborer une affiche référentielle présentant les supports
de lecture évoqués dans l’exercice 2 (programme télé,
mode d’emploi…).
Comment fait-on pour comprendre ce qu’on lit ?
Cahier d’activités 1 p. 8
■ Objectifs
– Prendre conscience de ses stratégies de lecture.
– Identifier les liens entre lecture (décodage) et compréhension.
– Développer la construction d’images mentales personnelles.
Phase
1
15 min
46
Prise de conscience de ses propres stratégies
de lecture
– lire le texte
– indiquer ses stratégies de lecture
Forme
de travail
– individuel
tyPe
de travail
– lecture
silencieuse
– métacognition
– écriture
suPPort
matériel
– cahier d’activités 1 p. 8,
exercice 1
3
4
– collectif
– langage
(argumentation,
justification)
– cahier d’activités 1 p. 8,
exercice 1
– métacognition
Lecture expressive du texte
– lire le texte de différentes manières :
varier l’utilisation de la voix (chuchotement, voix
grave, mystérieuse, enjouée…)
– lire à plusieurs : successivement, en chœur parlé
pour une ou deux phrases
10 min
20 min
Mise en commun
– expliciter ses stratégies de lecture, les confronter
à celles de ses camarades (exemple de différents
traitements de l’écrit : lecture linéaire, lecture
sélective, anticipation et élaboration de l’histoire
à partir de mots-clés…)
– identifier les différents modes d’évocation :
➝ visuel « je vois des images »,
➝ auditif « je me dis l’histoire »,
➝ kinesthésique « je mime l’histoire »
(exemples de remarques : « J’ai imaginé comme
un petit film dans ma tête. » / « J’ai tout lu, je me suis
dit dans ma tête les mots et j’ai tout compris. »)
– collectif
– lecture à haute
voix
– cahier d’activités 1 p. 8,
exercice 1
– individuel
– dessin
– cahier d’activités 1 p. 8,
exercice 2
– collectif
– lecture d’images
– langage
Représentation des images mentales
– dessiner le garçon, la montagne, l’oiseau
et le trésor tels qu’on les imagine
– échanger autour des dessins réalisés
■ Différenciation
Phase 1
■■Prolongement
Faire évoquer les images mentales construites par les
élèves lors de lectures offertes.
Élèves ayant besoin de soutien
Lecture du texte : proposer un travail dirigé d’aide au
déchiffrage.
À quoi sert la grammaire ?
Cahier d’activités 1 p. 9
■ Objectifs
– Découvrir les finalités de la grammaire.
– Comprendre l’importance de la fonction des mots dans une phrase, des lettres muettes, de la ponctuation
ou du temps des verbes, pour accéder à la compréhension.
Remarques :
– cette séance est une séance de sensibilisation qui doit permettre aux élèves de se faire une
première représentation de ce qu’est la grammaire et de ses finalités : comprendre ce qu’on lit,
écrire sans erreur.
– la conduite magistrale de la séance permet d’apporter l’étayage nécessaire à la bonne compréhension des notions abordées.
47
Liaison
CP/CE 1
2
10 min
Phase
1
10 min
2
10 min
3
10 min
Repérage du sens des mots en fonction de leur
position dans la phrase
– associer mot et dessin correspondant
– analyser les erreurs, souligner la particularité
de certains mots qui peuvent avoir des sens différents
selon leur place dans la phrase
– identifier une première fonction de la grammaire
en complétant la phrase :
La grammaire sert à repérer le sens des mots.
10 min
Repérage de la fonction des signes
de ponctuation
– ajouter la ponctuation manquante dans un texte
Repérage des particularités de certains mots :
les verbes
– ajouter les verbes manquants dans une phrase
– analyser les erreurs, repérer les particularités de ce
mot qui change de forme (préciser qu’il s’agit toujours
du verbe partir)
– compléter la phrase : La grammaire sert à écrire sans
erreur les verbes conjugués.
5
48
suPPort
matériel
– individuel
– collectif
– lecture
– métacognition
– cahier d’activités 1 p. 9,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– grammaire
– individuel
ou à deux
– collectif
– grammaire
– lecture
– langage
(argumentation)
– lecture
– écriture
– métacognition
– grammaire
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
– écriture
– métacognition
– grammaire
Synthèse
– conclure par la lecture de la phrase encadrée :
La grammaire sert à comprendre ce qu’on lit, à écrire
sans erreur.
– préciser qu’au CE1 des séances de grammaire seront
programmées chaque semaine
5 min
tyPe
de travail
Repérage du rôle de certaines lettres
muettes
– prendre des indices dans l’écriture des mots pour
– à deux
identifier de qui l’on parle
– pour chacune des questions : lire la première phrase, – collectif
cocher la réponse correspondante, mettre en commun
– compléter la phrase : La grammaire sert à comprendre
une phrase grâce aux lettres muettes.
– analyser les erreurs en montrant les incidences
sur la compréhension d’une ponctuation erronée
– compléter la phrase : La grammaire sert à comprendre
un texte grâce à la ponctuation.
4
Forme
de travail
– collectif
– mise en projet
– cahier d’activités 1 p. 9,
exercice 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1 p. 9,
exercice 3
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1 p. 9,
exercice 4
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
Séquence 1
1
Album 1
Présentation de l’album
Kolos
et les quatre voleurs

Se perdre dans une forêt, la nuit, c’est épuisant et inquiétant. Pour quatre voleurs,
ce ne peut être qu’une situation temporaire. Vite, il faut monter des scénarios
concertés et adaptés au besoin de chacun, d’autant plus qu’une maison surgit
du noir ! Elle sera la proie des premier, deuxième et troisième voleurs. Le
quatrième comparse, lui, étonne par son projet incongru, inadapté à sa famille
d’appartenance : rêver sous la lune… Qui est donc ce personnage qui ignore les
nécessités matérielles ?
La mise en scène semble opérationnelle : un espace, un lieu, un moment,
un groupe, une atmosphère de complots adoucie par un sourire.
Mais tout explose. L’atmosphère se noircit dès que le lecteur sait que les égarés
sont entrés dans un pays à part, interdit à tous, le pays du géant Kolos, un colosse
effrayant. Une lutte de pouvoirs va-t-elle s’instaurer ? Qui va gagner : le géant ?
les trois voleurs ou le voleur atypique ?
Le texte est découpé en quatre chapitres dont les titres facilitent les repérages et les
retours en arrière. La narration s’effectue au passé. Elle est introduite par la formule
légendaire « Il était une fois... ». Le présent est utilisé dans le discours direct ainsi
que dans les moments d’actions en cascade, le futur dans les projections. Les
répétitions donnent du rythme, favorisent le repérage dans l’histoire, amènent des
chutes inattendues. La dénomination des voleurs précise leur ordre d’intervention
ou leur localisation.
Le style de l’illustratrice se caractérise par une alternance entre des tracés
anguleux (personnages et paysages) et des masses plus larges (animaux, objets
et muraille contre laquelle l’équipage furieux finit par se fracasser). La fuite
devant Kolos correspond à des plans d’ensemble, aux aplats de couleur sombre.
49
Séquence 1
Le traitement graphique du géant est inattendu. Seules les illustrations
le représentant sont lumineuses et colorées et contrastent avec les couleurs
froides bleutées, les tons verts utilisés par ailleurs. Sa stature est commune.
Son gigantisme est davantage lié à ses exploits légendaires qu’à sa taille.
L’apparence vestimentaire clownesque est fortement marquée pour le Décrocheur
de lune à la fin du premier et du quatrième chapitre. Le plan final rapproché
souligne que ce « Pierrot » est le véritable géant, un géant de poésie et d’amour.
Toutes les questions mythiques, philosophiques et psychologiques se posent : Quel
est donc ce pays à part qui attire et effraie les enfants ? Pourquoi ces légendes
font-elles partie de notre vie ? Ces histoires apportent-elles un enrichissement ou
un enfermement dans des peurs ou des rêveries ?
Que représente le gigantisme pour un jeune enfant ? Un changement d’échelle
pour comprendre le monde des adultes ? Un état hors norme ou encore le désir de
se hisser, de grandir, s’il sait surmonter ses peurs ? Peut-il devenir lui-même un
géant et réussir le passage vers un pays apaisé, structuré ?
Suggestions de mise en réseau :
– des poésies à dire et à retenir (cahier d’activités 1 p. 33, guide p. 362).
– des histoires à lire (cahier d’activités 1 p. 32-33).
Itinéraires de lecture, bibliographie à télécharger sur le site www.ribambelle-hatier.com .
50
– au fond de la forêt
TexTes 3 eT 4
Les voleurs veulent s’enfuir mais
le cheval géant refuse d’avancer.
Le troisième voleur attelle la
carriole au vieil âne qui part tout
doucement.
Le deuxième voleur entre dans
la cave, charge le tonneau sur
son épaule mais fait du bruit ; le
géant l’entend et le menace. Le
voleur se sauve et se cache dans
l’écurie, dans la carriole, sous la
paille.
– près de la maison du géant
– dans la cuisine
– dans la cave
– dans l’écurie
– dans la cave
– dans la campagne
Le troisième voleur entre dans
l’écurie, monte sur le cheval
géant mais le cheval renverse
un seau ; le géant l’entend et le
menace.
– trois voleurs
– le géant Kolos
– le cheval géant de Kolos
– le vieil âne
TexTes 5 eT 6
Le premier voleur entre dans
la cuisine mais fait du bruit ; le
géant l’entend et le menace. Le
voleur se cache dans la cave,
dans un tonneau.
– trois voleurs
– le géant Kolos
Où les évènements ont-ils lieu ?
Ils veulent voler : une pomme,
un tonneau de vin et un cheval.
Les quatre voleurs se perdent
dans la forêt et arrivent près
de la maison du géant.
Les évènements essentiels
– le géant Kolos
– son cheval géant
– quatre voleurs
– le vieil âne du 3e voleur
Les personnages
TexTes 1 eT 2
Album 1
– près d’une falaise, d’un rocher
Les trois frères voient une lueur
trembloter dans la nuit : c’est
le quatrième voleur qui vient
de décrocher la lune.
Le géant poursuit les voleurs,
l’âne ne se presse pas.
La nuit se fait noire et le géant,
sur son cheval lancé au galop,
s’écrase contre un rocher.
– les trois voleurs
– le quatrième qui est amoureux
– le géant Kolos
– le cheval géant de Kolos
– le vieil âne
TexTes 7 eT 8
Référentiel de suivi de l’album
1
51
Séquence 1
Découverte de l’album
Album 1
Cahier d’activités 1 p. 10
 Objectifs
– Découvrir un album de littérature de jeunesse.
– Émettre des hypothèses sémantiques sur un album inconnu.
– Découvrir les constituants du paratexte d’un album.
– Prendre des informations dans une image.
– Repérer les personnages principaux.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
25 min
Découverte de l’album
– caractériser l’album en fonction de son
aspect extérieur (épaisseur, taille, couleurs),
comparer avec d’autres albums
– caractériser le style des illustrations :
dessins schématiques, utilisation de traits
droits, couleurs débordant des traits, contraste
clair/obscur, formes accentuées
Exercices
– repérer le titre de l’album
– compléter la fiche d’identité de l’album
– élaborer des hypothèses sur l’identité des
personnages
– imaginer l’histoire à partir du texte de la
quatrième de couverture
Mise en commun
– analyser les réponses :
interpréter le nom Kolos dans le titre,
comparer avec le nom colosse, en déduire
l’intention de l’auteur quant à ce choix
– lister les hypothèses émises sur l’histoire
(en garder la trace)
Forme de
Travail
– collectif
suPPorT
– langage (description) – album 1
– lecture d’images
– individuel
– lecture
– écriture
– collectif
– langage
(argumentation)
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 et 2 : à deux.
Exercices 3 et 4 : effectuer un travail dirigé (dictée
à l’adulte).
52
TyPe
de Travail
– album 1
– cahier d’activités 1
p. 10
– dictée à l’adulte
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’imaginer et d’écrire les paroles du géant ou
des quatre voleurs à partir de la première de couverture (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 1
Découverte de Mes outils pour écrire ( 1 )
Mes outils pour écrire
Album 1
 Objectifs
– Découvrir le référentiel Mes outils pour écrire CE1.
– Identifier des situations dans lesquelles le référentiel est utile.
Phase
1
10 min
2
Forme
de Travail
Découverte de Mes outils pour écrire CE1
– individuel
– feuilleter Mes outils pour écrire CE1,
puis collectif
le comparer avec Mes outils pour écrire CP
(ce qui ressemble, ce qui diffère)
– rechercher dans quelles situations il pourra
être utilisé (séance de production d’écrits,
écriture libre, dictée…)
– individuel
ou à deux
– mettre en commun : valider les réponses,
présenter les stratégies utilisées pour trouver
les informations
3
Synthèse
– lister quelques fonctions de Mes outils
pour écrire CE1 : recherche de l’écriture
d’un mot, enrichissement du vocabulaire
pour les productions d’écrits…
10 min
suPPorT
– lecture
– langage
– Mes outils pour écrire CP
– Mes outils pour écrire CE1
– lecture
– écriture
– Mes outils pour écrire CE1
– activité de recherche 1, p. 296,
1 par élève
+ reproduction agrandie
de l’activité de recherche 1
(à préparer ou à vidéoprojeter)
Découverte du contenu de
Mes outils pour écrire CE1
– réaliser la fiche d’activités
25 min
TyPe
de Travail
Étude du texte
– collectif
– collectif
– dictée à l’adulte – feuille A3 ou TNI
1
Album 1 p. 5 à 7
Cahier d’activités 1 p. 11
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’une phrase, d’un texte.
Identifier le genre littéraire de l’album.
Comprendre l’implicite de l’histoire lié aux illustrations.
Construire des images mentales.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Rappel de la séance précédente
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
et du titre du chapitre
– lire le titre du chapitre :
➝ décrire la maison du géant telle qu’on l’imagine
➝ comparer avec l’illustration page 6 : observer la taille
de la maison et celle des animaux, en déduire les différents plans du paysage
Forme de
Travail
– collectif
– langage
d’évocation
– collectif
– langage
5 min
5 min
TyPe
de Travail
– lecture
d’images
suPPorT
– album 1
– album 1 p. 5 à 7
53
Séquence 1
Phase
3
15 min
Forme de
Découverte du texte
– compléter un texte en ajoutant les parties manquantes
– confronter son travail avec celui d’un camarade
4
Mise en commun
– justifier les choix effectués :
➝ Il était une fois : introducteur d’un conte
➝ deux points : introducteur d’une explication ou d’une
énumération
➝ tirets : caractéristiques du dialogue
➝ lien sémantique
5
Approfondissement de la compréhension
– répondre à des questions portant sur la compréhension
fine du texte
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver la réponse
(cf. déroulement détaillé)
– découvrir l’affiche de synthèse des stratégies utilisées
pour comprendre (voir déroulement détaillé)
10 min
15 min
6
5 min
7
15 min
TyPe
de Travail
Travail
Lecture expressive
– lire le texte en adaptant les voix (timbre et volume) et
les rythmes aux différents passages
Exercices
– identifier le type d’écrit, justifier sa réponse
– compléter un texte
– écrire les pensées d’un personnage
– imaginer et dessiner la maison du géant
Travail personnel
suPPorT
– individuel – lecture
– à deux
– co-évaluation – activité de recherche 3
(p. 298)
+ reproduction agrandie
– collectif
– langage
(à
préparer ou
(argumentation)
à vidéoprojeter)
– collectif
– langage
– album 1 p. 5 à 7
(argumentation,
justification)
– métacognition
– collectif
– à deux
– lecture
à haute voix
– individuel – lecture
– écriture
– album 1 p. 5 à 7
– album 1 p. 5 à 7
– cahier d’activités 1
p. 11
– dessin
Lecture de l’album 1 p. 5 à 7.
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
• Demander aux élèves :
1. Comment sait-on que cette histoire est un conte ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois repérer où elle se trouve.
2. À votre avis, que risquent les animaux s’ils s’approchent de la maison du géant ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mes connaissances.
Exemple d’affiche de synthèse
3. Pourquoi la terre tremble-t-elle lorsque le géant
chevauche son cheval géant ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mes connaissances.
4. Est-ce vrai que le géant peut manger un bœuf entier ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mes connaissances.
• Introduire l’affiche de synthèse en expliquant que
l’on notera ici les stratégies utilisées pour comprendre
au fur et à mesure de leur découverte.
Comment répondre à une question ?
La réponse est dans le texte

Je dois repérer
où se trouve la
réponse

Je dois faire des
liens entre plusieurs
informations
présentes dans le
texte
La réponse n’est pas dans le texte

Je dois chercher
une réponse
dans mes
connaissances
personnelles.

Je dois chercher
une réponse en
me référant à
mon vécu.

Je dois donner
un avis personnel.
Il y a plusieurs
réponses possibles.

Je dois me placer
du point de vue
du personnage
pour répondre.
Les types de réponses apparaissant en gris seront ajoutés au cours des prochaines études de textes.
Ce référentiel sera ainsi enrichi tout au long de l’étude du 1er album et servira de référentiel pour les autres albums.
54
phase 6
Exercice 2 : avec tutorat ou le remplacer par
l’exercice de soutien 1 (sur le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com ).
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé.
Découverte de Mes outils pour écrire ( 2 )
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Prélever des informations dans Mes outils pour écrire.
– Utiliser le référentiel pour écrire un texte.
– Identifier des situations dans lesquelles le référentiel est utile.
Phase
1
15 min
2
3
20 min
4
TyPe
de Travail
suPPorT
– Mes outils pour écrire
p. 2 et 3
– activité de recherche 2
p. 297, exercice 1
(1 par élève)
+ reproduction agrandie
de l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– observer les pages 2 et 3, émettre
des hypothèses sur leur fonction
– prélever des informations dans le sommaire
de Mes outils pour écrire (vrai / faux)
– collectif
– langage
– à deux
– lecture sélective
– mettre en commun :
➝ valider les réponses, justifier son choix
➝ rechercher la fonction du sommaire (savoir
à quelle page chercher une information)
– collectif
– langage
(argumentation)
– à deux
– lecture sélective
– collectif
– langage
(argumentation)
– individuel
ou à deux
– lecture sélective
– écriture
– activité de recherche 2,
exercices 3 et 4
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
des exercices 3 et 4 (à
préparer ou à vidéoprojeter)
– collectif
– dictée à l’adulte
– Mes outils pour écrire
– feuille A3 ou écran (TNI)
de la séance précédente
Découverte du répertoire de mots
– rechercher des informations dans le
répertoire de mots
– mettre en commun : valider les réponses,
justifier son choix
– conclure en expliquant la fonction
du surlignage en vert de certaines lettres
de l’alphabet
15 min
10 min
Découverte du contenu du sommaire
Forme
de Travail
Utilisation de Mes outils pour écrire CE1
– rechercher des mots dans Mes outils pour
écrire pour compléter un texte, écrire le début
d’une histoire
– mettre en commun : lire les productions,
les valider
Synthèse
– lister d’autres situations au cours desquelles
Mes outils pour écrire pourra être utilisé :
production d’écrits, exercices du cahier
d’activités, écrits personnels…
 Prolongements
– Effectuer des jeux de recherche d’une information :
À quelle page peut-on trouver tel renseignement ?
À quoi peut servir tel item de telle page
(exemple : Dire quand page 8) ?
– activité de recherche 2,
exercice 2 (1 par élève)
– reproduction agrandie
de l’exercice 2 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– Compléter quelques rubriques par des mots personnels (répertoire de mots, noms propres…).
– Inviter régulièrement les élèves à utiliser l’outil,
y compris dans d’autres domaines disciplinaires
(découverte du monde, poésies).
55
Album 1
Séquence 1
Séquence 1
Étude du texte
2
Album 1 p. 8 à 12
Cahier d’activités 1 p. 12
 Objectifs
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Comprendre l’implicite du texte.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
1
Résumé de l’épisode précédent
– collectif
– langage
d’évocation
– album 1 p. 5 à 7
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
– interpréter les gestes et attitudes des personnages,
commenter la forme de l’ombre (page 12)
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 1 p. 8 à 12
5 min
5 min
3
10 min
4
15 min
5
10 min
6
5 min
7
20 min
Découverte du texte
– compléter le texte en ajoutant les paroles
des personnages
– confronter son travail avec celui d’un camarade
Mise en commun
– justifier les paroles choisies (logique de sens : lien
faim / vol de pomme, soif / tonneau de vin...)
– expliciter la méthodologie à mettre en œuvre pour
effectuer les choix : lire ce qui précède et ce qui suit
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
Lecture expressive
– lire à plusieurs
Exercices
– attribuer des paroles à un personnage
– repérer les informations correspondant au texte
– répondre à une question portant sur l’implicite
– répondre à une question littérale
Travail personnel
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Comment les quatre voleurs se sont-ils retrouvés
devant la maison du géant ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte, je dois repérer où se trouve la réponse.
2. Les vols prévus par les voleurs sont-ils tous de la
même importance ?
56
– individuel – lecture silencieuse
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– langage
(argumentation)
– métalangage
– collectif
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
– collectif
– lecture à haute voix – album 1 p. 8 à 12
– individuel – lecture
– écriture
– activité de recherche 4
(p. 299)
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 1 p. 8 à 12
– cahier d’activités 1
p. 12
Lecture de l’album 1 p. 8 à 12.
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mes connaissances.
3. Que pensez-vous du voleur qui projette d’abandonner son âne ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
4. Le quatrième personnage se comporte-t-il comme
un vrai voleur ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois repérer où elle se trouve.
Séquence 1
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé.
phase 6
Exercice 1 : effectuer un travail dirigé à l’aide d’étiquettes mobiles (à préparer).
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Proposer d’écrire ce que fait Kolos dans sa maison
alors que les voleurs sont tout près (cahier personnel
de production d’écrits).
Grammaire : la phrase ( 1 )
Voir page 254 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 14
Livret d’entrainement 1 p. 3, no 3,
p. 4, nos 4 et 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir le lexique.
Entrainement à la lecture
– Développer la lecture courante.
– Fixer graphiquement et orthographiquement des mots étudiés.
– Développer l’identification immédiate des mots.
Phase
1
2
suPPorT
– à deux
– lecture
– tri
– activité de recherche 5
(p. 299), 1 pour 2 élèves
– collectif
– langage
(analyse
d’erreurs)
– production des élèves
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 5
(à préparer ou à
vidéoprojeter)
Mise en commun
– analyser les différents choix et leur justification
10 min
TyPe
de Travail
Classement
– repérer un intrus dans une liste de mots, justifier
son choix
10 min
Forme
de Travail
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
20 min
4
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire les noms des animaux qui vivent dans la forêt
Entrainement à la lecture
– lire des phrases qui s’allongent
– lire des mots qui se ressemblent
Exercices
– associer illustration et nom correspondant
– compléter une liste de mots
– repérer un intrus dans une liste
– reconstituer une phrase
Travail personnel
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 1
p. 3, no 3, p. 4, nos 4 et 5
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 14
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 3, no 3, p. 4, nos 4 et 5.
57
Album 1
 Différenciation
Séquence 1
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : facultatif.
Exercice 4 : proposer des étiquettes mobiles
(à préparer).
Élèves travaillant rapidement
Proposer de lister d’autres animaux sauvages.
Production d’écrit : écrire à la manière de…
Album 1 p. 5 à 12
Cahier d’activités 1 p. 15
Mes outils pour écrire
Conseils généraux pour les productions d’écrit en lien avec les albums 1 à 3
À ce stade de l’apprentissage, les élèves maitrisent encore mal l’encodage des mots. Leur syntaxe
et le respect des normes d’écriture sont également en cours d’acquisition. Il est donc normal
que les productions soient imparfaites, comportent de nombreuses erreurs orthographiques et
se réfèrent largement à la langue orale. Par ailleurs, les élèves peuvent aussi être bloqués par un
manque d’idée ou au contraire par des idées trop nombreuses, difficiles à canaliser.
Pour faciliter leur tâche et leur permettre de produire, en un seul jet, un texte acceptable, il
importe donc de procéder à une phase orale conséquente pendant laquelle les idées d’écriture,
les mots ou expressions utiles seront mis en commun et notés au tableau ou dans le carnet
d’idées (étape de préparation de chaque séance).
Les élèves s’appuyeront ensuite sur ces écrits intermédiaires pour rédiger leur texte sans pour
autant que ces aides limitent leur créativité.
Les aides accessibles dans le référentiel Mes outils pour écrire seront également précisées et les
pages correspondantes indiquées au tableau.
La reformulation de la consigne par les élèves eux-mêmes, en particulier quand la production est
liée à des contraintes précises (exemple : trame du texte déjà présente), est également gage de
réussite de l’activité.
C’est à ces conditions que les élèves se lanceront dans l’activité et produiront un texte de qualité.
Après écriture du texte, un temps sera consacré à sa relecture. Ce retour ciblé incitera chaque
élève à porter une attention particulière sur des connaissances acquises lors des séances de
grammaire (exemple : accord dans le groupe du nom). Pour faciliter cette relecture, les élèves
pourront utiliser les référentiels affichés et le répertoire Mes outils pour écrire.
Ce temps de travail peut être différé afin de permettre à l’enseignant de prendre connaissance
des productions et de conduire ainsi un retour davantage ciblé sur les réussites et difficultés des
élèves.
58
Séquence 1
 Objectifs
Album 1
– Écrire le début d’un conte.
– Écrire un texte narratif en s’appuyant sur une structure prérédigée.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : présenter le personnage d’un géant à la manière de Jean-Claude Mourlevat.
Phase
1
10 min
2
10 min
3
20 min
4
20 min
Recherche de noms de géant
– rechercher d’autres adjectifs pouvant caractériser
un géant : immense, gigantesque, énorme…
– transformer ces adjectifs en noms propres
à la manière de Jean-Claude Mourlevat, les lister
Forme de
Travail
– collectif
Reconstitution de texte
– collectif
– compléter oralement un texte lacunaire
(jusqu’à Il est capable de manger…) :
➝ en utilisant ses connaissances et idées personnelles
➝ en se référant à Mes outils pour écrire,
à la séance de vocabulaire précédente
Préparation à l’écriture
– lire les propositions du carnet d’idées
– compléter oralement les deux dernières phrases
du texte en utilisant les idées proposées
– présenter quelques productions orales,
les commenter pour
➝ les enrichir
➝ valider la cohérence
Production d’écrit
– compléter le texte et l’illustrer
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– écriture
– ardoises
– métalangage
– feuille A3 ou TNI
– lecture à haute voix – reproduction agrandie
du texte p.15, étape 2
– langage
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
ou trois
– lecture à haute voix – cahier d’activités 1
– langage
p. 15, étape 1
– collectif
– langage
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 1
p. 15, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
Retour sur les productions
5
10 min
6
10 min
Relecture
– lire son texte à un camarade pour en vérifier
la compréhension
– à deux
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser
(trame respectée, enchainement des évènements)
– collectif
ExEmplE dE production
Il était une fois un géant qui s’appelait Gigantor. Tout le monde
avait peur de lui.
Personne n’approchait jamais sa maison, pas même
les animaux sauvages : les blaireaux n’y allaient pas, les hiboux
n’y chantaient pas, les renards s’éloignaient.
On disait de lui :
– Il est capable de manger un crocodile entier.
– Avec son énorme couteau, il peut fendre une maison en deux.
– Lorsqu’il chevauche son cheval géant, la forêt se casse en mille
morceaux.
– relecture
– productions d’élèves
– lecture à haute voix
– analyse
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
– Proposer un travail dirigé d’aide à l’élaboration
orale du récit et à l’encodage.
– Écrire une partie du texte en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
Écrire un second texte sur la même structure (cahier
personnel de production d’écrits).
59
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 1 p. 13 à 17
Cahier d’activités 1 p. 16
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
–
Mémoriser les informations d’un texte long.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’une phrase, d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Distinguer narration et style direct.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
10 min
Présentation du référentiel de suivi de l’album
– présenter sa finalité : tableau permettant de
mémoriser les éléments essentiels de chaque épisode
– compléter la 1re colonne correspondant
aux textes 1 et 2
2
Émission d’hypothèses à partir du titre
du chapitre et des illustrations
3
Découverte du texte
– associer textes et illustrations correspondantes,
reconstituer la chronologie de l’histoire
– comparer son travail avec celui d’un camarade
5 min
20 min
4
10 min
Mise en commun
– analyser les erreurs, justifier les choix effectués
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– collectif
– mise en projet
– collectif
– lecture d’images
– langage
5
10 min
6
20 min
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
Exercices
– vrai ou faux
– rechercher les mots intrus
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– copier les paroles d’un personnage
Travail personnel
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi le premier voleur veut-il craquer une allumette ?
60
– tableau de suivi
de l’album vierge (à pré‑
– langage d’évocation parer). Voir exemple de
– dictée à l’adulte
tableau renseigné p. 51.
– individuel – lecture silencieuse
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– langage
(argumentation)
– lecture à haute voix
– valider par une lecture du texte de l’album
– collectif
suPPorT
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
– individuel – lecture
– écriture
– album 1 p. 13 à 17
– activité de recherche 6
(p. 300)
– productions des élèves
+ reproduction agrandie
de l’activité de recherche
6 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 1 p. 13 à 17
– album 1 p. 13 à 17
– cahier d’activités 1
p. 16
– album 1 p. 13 à 17
Lecture de l’album 1 p. 13 à 17.
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations.
2. Que se serait-il passé si le géant n’avait pas eu mal
aux dents cette nuit-là ?
Séquence 2
3. Pourquoi le voleur se met-il à trembler ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mon vécu.
4. À votre avis, le voleur a-t-il choisi une bonne
cachette ? Pourquoi ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel. Il y a
plusieurs réponses possibles.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé (aide à la lecture, repérage
d’indices).
phase 6
Exercices 2 et 4 : indiquer les pages de l’album
correspondantes.
Exercice 3 : avec tutorat ou effectuer un travail de
reconstruction du résumé à l’aide d’étiquettes mobiles
(à préparer).
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Proposer d’écrire les pensées du voleur enfermé dans
le tonneau (cahier personnel de production d’écrits).
Étude du texte
4
Album 1 p. 18 à 21
Cahier d’activités 1 p. 17
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Mémoriser, organiser chronologiquement les informations du récit.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Prélever des informations locales, lire une image.
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
1
Résumé de l’épisode précédent
– collectif
– langage d’évocation
– album 1 p. 13 à 17
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 1 p. 18 à 21
3
Découverte du texte
– compléter un texte en effectuant des choix
– comparer son travail avec celui d’un camarade
5 min
5 min
15 min
4
15 min
5
10 min
6
20 min
Mise en commun
– analyser les erreurs, justifier les choix effectués
– valider par une lecture du texte de l’album
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
– individuel – lecture silencieuse
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– collectif
– activité de recherche 7
(p. 301)
+ reproduction
– langage (argumentation) agrandie (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– lecture à haute voix
– album 1 p. 18 à 21
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
Exercices
– individuel – lecture
– choisir la réponse correspondant à l’histoire
– compléter le résumé du texte à l’aide de verbes
– écriture
– répondre à une question littérale
– ajouter les éléments manquants d’une image
– dessin
Travail personnel
– album 1 p. 18 à 21
– cahier d’activités 1
p. 17
Lecture de l’album 1 p. 18 à 21.
61
Album 1
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mon vécu (Quand on dort profondé‑
ment, on n’entend rien).
Séquence 2
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi le 2e voleur se met-il en marche vers la
maison du géant ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
2. Pourquoi charge-t-il le tonneau où est caché son
frère sur son épaule ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
1er
3. À votre avis, pourquoi le
voleur caché dans le
tonneau ne dit-il rien ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mon vécu.
4. À votre avis, le 2e voleur a-t-il choisi une bonne
cachette ? Pourquoi ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé ou avec tutorat.
phase 6
Exercice 2 : avec tutorat ou donner les quatre premiers
mots : arrive, descend, charge, renverse.
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Proposer d’imaginer et d’écrire les pensées du deuxième
voleur, caché sous la paille (cahier personnel de production d’écrits).
Grammaire : la phrase ( 2 )
Voir page 255 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 19
Livret d’entrainement 1 p. 5, no 3,
p. 6, nos 4 et 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Comprendre la notion de famille de mots.
– Repérer des mots d’une même famille.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
Repérage de mots de la même famille
– identifier des mots qui appartiennent à une même
famille
– mettre en commun, analyser les erreurs en définissant
chacun des mots proposés
10 min
Forme
de Travail
TyPe
de Travail
– individuel – lecture
puis à deux
– collectif
– langage
(argumentation)
suPPorT
– cahier d’activités 1
p. 19, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou à
vidéoprojeter)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
62
Entrainement
Vocabulaire
– lire des listes de mots appartenant à une même famille
Entrainement à la lecture
– lire un texte en prenant des indices sur la crête des mots
– lire des mots qui s’enchainent
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à
haute voix
– livret d’entrainement 1
p. 5, no 3, p. 6, nos 4 et 5
Séquence 2
3
Exercices
– associer des mots appartenant à une même famille
– employer un mot dans une phrase
– repérer un mot dans une liste de mots de graphies
proches
– identifier une phrase partiellement effacée, la recopier
15 min
Forme
de Travail
TyPe
de Travail
– individuel – lecture
– écriture
suPPorT
– cahier d’activités 1
p. 19, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 5, no 3, p. 6, nos 4 et 5.
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Proposer de trouver d’autres mots de la famille de :
allumette / poche / dent / plonger.
Production d’écrit : transformer un épisode
Album 1 p. 13 à 21
Cahier d’activités 1 p. 20
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Écrire un texte narratif en s’appuyant sur une structure prérédigée.
– Utiliser le style direct.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : créer un nouveau quiproquo (malentendu qui fait prendre une chose ou une personne pour une autre).
Phase
1
5 min
2
20 min
3
20 min
Rappel du récit
– rappeler
➝ ce que dit le premier voleur à ses frères
➝ ce qui se passe en réalité : identifier le quiproquo
du texte (le deuxième voleur prend le ver luisant
pour la flamme de l’allumette)
Préparation à l’écriture
– lire les propositions du carnet d’idées
➝ imaginer des quiproquos
• imiter le cri d’un hibou ➝ animal qui crie
• agiter un mouchoir ➝ branche qui bouge avec le vent
• faire un signe avec son chapeau ➝ vent qui soulève
les rideaux
• lancer un objet ➝ pomme de pin qui tombe…
– enrichir le carnet d’idées
➝ rechercher d’autres quiproquos,
– compléter oralement le texte pour créer un nouvel
épisode
– commenter quelques productions orales pour :
➝ les enrichir
➝ valider la cohérence
Production d’écrit
– compléter le texte
– l’illustrer
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
– album 1 p. 13 à 21
– à trois
– langage
puis collectif
– cahier d’activités 1
p. 20, étape 1
– collectif
– dictée à l’adulte
– à trois
– langage
– reproduction agrandie
du texte p. 20
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 20, exercices 2 et 4
– Mes outils pour écrire
– collectif
– individuel
63
Album 1
Phase
Séquence 2
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation
en phrases, la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques productions
– les analyser (trame respectée, cohérence,
originalité du quiproquo)
ExEmplEs dE productions
– J’y vais. Si tout va bien, j’imiterai le cri du hibou et vous
pourrez me rejoindre…
À ce même moment, une chouette ulule et les voleurs croient
que c’est bon.
– J’y vais. Si tout va bien j’allumerai une lampe de poche...
À ce même moment, le géant pose une bougie sur le bord de sa
fenêtre.
– individuel – relecture
ou à deux
grammaticale
– collectif
– cahier d’activités 1
p. 20, étape 3
– lecture à haute voix – productions d’élèves
– analyse
des phrases, à l’encodage des mots ou proposer une
dictée à l’adulte partielle.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de poursuivre le texte en écrivant les paroles du
second voleur (cahier personnel de production d’écrits).
 Prolongement
Lire une autre histoire mettant en scène un quiproquo.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé d’aide à l’élaboration orale
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 1 p. 22 à 24
Cahier d’activités 1 p. 21
 Objectifs
–
–
–
–
–
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Développer les stratégies de compréhension.
Remarque : cette séance peut être conduite en deux temps (phases 1 à 5, puis phases 6 et 7).
Phase
Forme de
1
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album » pour les textes 3 et 4
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album (cf. p. 51)
2
Émission d’hypothèses à partir des
illustrations
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 1 p. 22 à 24
3
Découverte du texte
– reconstruire un puzzle chronologique
– à trois
– lecture
– échanges oraux
5 min
5 min
15 min
4
10 min
64
Mise en commun
– analyser les différentes propositions, expliciter
les démarches utilisées
– lire le texte de manière expressive
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– activité de recherche 8
(p. 302)
+ reproduction agrandie
– langage (argumentation, (à préparer ou
à vidéoprojeter)
métacognition)
– album 1 p. 22 à 24
– lecture à haute voix
Séquence 3
5
10 min
6
20 min
7
10 min
Forme de
Travail
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées en se référant
au tableau de synthèse
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
– album 1 p. 22 à 24
Exercices
– individuel – lecture
– compléter une phrase
– écriture
– reconstituer la chronologie des paroles du géant
– classer des images en fonction de leur succession
dans le temps
Synthèse
– comparer les productions réalisées dans
l’exercice 3
– définir la place exacte des étiquettes
Travail personnel
– collectif
– album 1 p. 22 à 24
– cahier d’activités 1
p. 21
– langage
(argumentation)
– album 1
– cahier d’activités 1
p. 21, exercice 3
Lecture de l’album 1 p. 22 à 24.
 Déroulement détaillé
 Différenciation
phase 5 Approfondissement
Élèves ayant besoin de soutien
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi le 3e voleur se met-il en marche vers la
maison du géant ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
2. Pourquoi monte-t-il sur le cheval du géant ?
Que veut-il faire ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
3. À votre avis, que va faire le 3e voleur ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis personnel en
m’appuyant sur mon vécu et mes connaissances person‑
nelles (autres contes).
Étude du texte
 Objectifs
–
–
–
–
–
Album 1
Phase
phase 3
Effectuer un travail dirigé à l’aide d’étiquettes grand
format (à préparer).
phase 6
Exercice 3 : Effectuer un travail dirigé (verbalisation
des évènements) ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Proposer d’écrire d’autres onomatopées pour le bruit
du vent, celui du seau qui se renverse ou d’autres
objets (cahier personnel de production d’écrits).
 Prolongement
Rechercher des onomatopées dans des bandes dessinées. Créer des vignettes les intégrant.
6
Album 1 p. 25 à 30
Cahier d’activités 1 p. 22
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
Reformuler un texte lu ou entendu.
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Distinguer narration et style direct.
Développer les stratégies de compréhension.
65
Séquence 3
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
1
Lecture offerte du chapitre précédent
– collectif
– lecture à haute voix – album 1 p. 22 à 24
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
– collectif
– lecture d’images
3
Découverte du texte
– lire le texte seul puis avec un camarade
5 min
5 min
15 min
– album 1 p. 25 à 30
– individuel
– à deux
– collectif
– résumer le texte lu
4
15 min
5
10 min
6
15 min
– lecture silencieuse
– lecture à haute voix
– reformulation
Reconstitution du résumé du texte
– individuel – lecture silencieuse
– retrouver l’ordre des phrases du résumé
– co-évaluation
– confronter son travail avec celui d’un camarade – à deux
– collectif
– langage
– analyser les erreurs, établir l’ordre correct
(argumentation)
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
Exercices
– recopier les paroles des différents personnages
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
Travail personnel
– cahier d’activités 1 p. 22,
exercice 1 + reproduction
agrandie sous forme
d’étiquettes (à préparer)
– collectif
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
– album 1 p. 25 à 30
– individuel
– lecture
– écriture
– album 1 p. 25 à 30
– cahier d’activités 1 p. 22,
exercices 2 et 3
Lecture de l’album 1 p. 25 à 30.
 Déroulement détaillé
 Différenciation
phase 5 Approfondissement
Élèves ayant besoin de soutien
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi le 3e voleur appelle-t-il ses frères ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
2. Pourquoi attèle-t-il son âne à la place du cheval ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
3. Pourquoi l’âne ne va-t-il pas plus vite ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois repérer où elle se trouve.
4. À votre avis, pourquoi les voleurs n’ont-ils pas choisi
de partir en courant ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
phase 3
Avec tutorat.
phase 4
Effectuer un travail dirigé à l’aide d’étiquettes grand
format (à préparer).
phase 6
Exercice 2 : aider au repérage des paroles dans l’album.
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Imaginer et décrire une stratégie pour que l’âne aille
plus vite, l’illustrer (cahier personnel de production
d’écrits).
Grammaire : la phrase négative ( 1 )
Voir page 256 du guide.
66
Séquence 3
Cahier d’activités 1 p. 24
Livret d’entrainement 1
p. 7, nos 2 et 3
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir la notion de synonymie.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
Forme
de Travail
Repérage de mots synonymes
– associer des mots synonymes
10 min
2
suPPorT
– individuel
puis à deux
– vocabulaire
– cahier d’activités 1
p. 24, exercice 1
– collectif
– langage (analyse
d’erreurs)
– cahier d’activités 1
p. 24, exercice 1
+ reproduction agrandie
de l’exercice 1 (étiquettes
grand format à préparer)
Mise en commun
– analyser les choix effectués
10 min
TyPe
de Travail
– jeu théâtral
– mimer chaque mot ou expression
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
20 min
4
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des expressions synonymes
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
Exercices
– individuel
– associer des mots synonymes
– choisir, parmi deux mots de graphies proches,
celui qui appartient à l’histoire
– reconstituer une phrase
Travail personnel
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 1
p. 7, nos 2 et 3
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 24, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 7, nos 2 et 3.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture
des mots, au repérage du mot synonyme ou supprimer la
dernière colonne.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases en utilisant les expressions de l’exercice 1 (cahier personnel de production
d’écrits).
Production d’écrit : poursuivre un dialogue
 Objectifs
Album 1 p. 22 à 30
Cahier d’activités 1 p. 25
Mes outils pour écrire
– Écrire un texte narratif inséré dans un dialogue.
– Se placer du point de vue des personnages de l’histoire.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire le dialogue entre les deux voleurs qui racontent ce qui leur est arrivé.
67
Album 1
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Séquence 3
Phase
1
10 min
2
20 min
3
20 min
Forme de
TyPe
de Travail
Travail
Présentation du projet d’écriture
– rappeler le lieu et la situation dans laquelle
se trouvent les deux premiers voleurs
au moment où entre le troisième
➝ rechercher ce que pourrait répondre
chacun d’eux à leur frère qui leur demande
ce qu’ils font à cet endroit
– collectif
suPPorT
– langage d’évocation
Préparation à l’écriture
– à deux
– lire les propositions du carnet d’idées
➝ jouer le dialogue avec un camarade
➝ compléter éventuellement son carnet d’idées
– collectif
– mettre en scène quelques dialogues,
les commenter pour les enrichir et valider
la cohérence
– lecture
– jeu de rôles
– écriture
– jeu de rôles
– langage
Production d’écrit
– compléter le texte en ajoutant les répliques
du premier et du deuxième voleur
– individuel
– écriture
– individuel
puis à deux
– relecture grammaticale – cahier d’activités 1 p. 25,
étape 3
– collectif
– lecture à haute voix
– analyse
– cahier d’activités 1 p. 25,
étapes 1 et 2
– cahier d’activités 1 p. 25,
étape 2
– Mes outils pour écrire
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation
des phrases, la présence des majuscules
et des points
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser
(histoire respectée, ajouts plausibles ou non,
cohérence)
ExEmplE dE productions
– Je suis entré dans la maison. J’ai volé une pomme, mais une
clé est tombée.
Alors le géant s’est réveillé. Je me suis sauvé dans la cave et je
me suis caché dans le tonneau !
– Je suis entré, j’ai pris le… atchoum… le tonneau… atchoum…
j’ai avancé…
j’ai fait tomber une… atchoum… cruche. Le géant s’est réveillé.
J’ai eu peur et je me suis caché sous la paille !
– productions d’élèves
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé d’aide à l’élaboration des
phrases, à l’encodage des mots ou proposer une dictée
à l’adulte partielle.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire un dialogue entre le voleur qui est
dans le tonneau et celui qui est sous la paille (cahier
personnel de production d’écrits).
Séquence 4
Étude du texte
7
 Objectifs
–
–
–
–
–
Mémoriser, organiser les informations d’un texte.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Se positionner du point de vue des personnages.
Développer les stratégies de compréhension.
68
Album 1 p. 31 à 37
Cahier d’activités 1 p. 26
1
10 min
2
5 min
3
15 min
4
10 min
5
10 min
6
20 min
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
– compléter le tableau (textes 5 et 6)
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
– p. 32 et 33 : analyser également le point de
vue choisi par l’illustratrice (contreplongée
soulignant la vitesse, l’éloignement du géant)
Découverte du texte
– lire p. 31 à 37
– compléter le résumé de l’épisode
Mise en commun
– reformuler le texte, analyser les différentes
propositions
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album (cf. p. 51)
– collectif
– langage
– lecture d’images
– album 1 p. 31 à 37
– individuel – lecture silencieuse
puis à deux – échanges oraux
– album 1 p. 31 à 37
– cahier d’activités 1 p. 26,
exercice 1
– conclure par une lecture expressive
– reformulation
– cahier d’activités 1 p. 26,
– langage (argumentation) exercice 1 + reproduction
agrandie (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– lecture à haute voix
– album 1 p. 31 à 37
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant – collectif
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
Exercices
– repérer les phrases qui dénotent la force
colossale du géant
– répondre à une question portant sur l’implicite
– imaginer les paroles de l’âne
Travail personnel
– collectif
Album 1
Phase
– individuel – lecture
– écriture
– album 1 p. 31 à 37
– cahier d’activités 1 p. 26,
exercices 2 à 4
Lecture de l’album 1 p. 31 à 37.
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi la terre se met-elle à trembler ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
2. Pourquoi l’un des voleurs éternue-t-il chaque fois
qu’il parle ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte ; je dois donner un avis en m’appuyant
sur mon vécu.
3. À votre avis, que va-t-il arriver aux trois frères ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
4. À votre avis, qu’est devenu le 4e voleur ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé.
phase 6
Exercices 3 et 4 : en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 6
Proposer d’imaginer et d’écrire la suite de l’histoire
(cahier personnel de production d’écrits).
69
Séquence 4
Étude du texte
8
Album 1 p. 38 à 45
Cahier d’activités 1 p. 27
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre.
– Lire une image.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte, d’une phrase.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
1
Résumé de l’épisode précédent
– collectif
2
Découverte du texte
– compléter le texte en ajoutant les paroles
des personnages
– confronter son travail à celui d’un camarade
– individuel – lecture
(compréhension)
– à deux
– co-évaluation
Mise en commun
– analyser les choix effectués
– collectif
– langage
(argumentation)
– collectif
– langage
(argumentation,
justification)
– métacognition
– collectif
– jeu théâtral
5 min
15 min
3
20 min
– valider par une lecture du texte de l’album
– reformuler le texte
5
10 min
6
20 min
7
20 min
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées en justifiant
sa réponse
– expliciter les stratégies utilisées pour trouver
la réponse en se référant au tableau de synthèse
Mise en scène
– mettre en scène le texte
Exercices
– vrai ou faux
– répondre à une question portant sur l’implicite
– reconstituer les paroles du dernier voleur
– cocher ce qui correspond à l’histoire
Travail personnel
– album 1 p. 31 à 37
– activité de recherche 9,
p. 303
– reproduction agrandie
de l’activité de recherche 9
(à préparer ou
– lecture à haute voix à vidéoprojeter)
– reformulation
– album 1 p. 38 à 45
– individuel – lecture
– écriture
– album 1 p. 38 à 45
– cahier d’activités 1 p. 27
Lecture de l’album 1 p. 38 à 45.
 Déroulement détaillé
phase 5 Approfondissement
de la compréhension
Demander aux élèves :
1. Pourquoi Kolos est-il rentré dans un rocher ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
2. Pourquoi le 4e voleur a-t-il décroché la lune ?
Voulait-il sauver ses frères ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
70
– langage
d’évocation
suPPorT
3. Chacun des voleurs a-t-il eu ce qu’il voulait au
début de l’histoire ?
Attitude de lecteur développée : La réponse est dans le
texte mais je dois faire des liens entre plusieurs infor‑
mations présentes dans le texte.
4. Si vous étiez à la place des voleurs que diriez-vous
à votre frère amoureux ?
Attitude de lecteur développée : La réponse n’est pas
dans le texte. Je dois me placer du point de vue du per‑
sonnage pour répondre.
5. Que pensez-vous de la mort de Kolos ? Est-ce juste
ou injuste ?
Attitude de lecteur développée : Je dois donner un avis
personnel. Il y a plusieurs réponses possibles.
Séquence 4
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : en dictée à l’adulte.
Exercice 3 : proposer des étiquettes mobiles pour reconsti-
Élèves travaillant rapidement
Proposer de décrire, à l’aide de l’illustration p. 44,
comment le dernier voleur a décroché la lune (cahier
personnel de production d’écrits).
Grammaire : la phrase négative ( 2 )
Voir page 257 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 29
Livret d’entrainement 1 p. 8, no 2,
p. 9, nos 3 et 4
 Objectifs
Vocabulaire
– Distinguer sens propre et sens figuré.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
10 min
2
Forme
de Travail
Découverte de la notion de sens propre et
– individuel
sens figuré
puis à deux
– pour chaque expression, associer le sens
propre (illustration) et le sens figuré (définition)
Mise en commun
– collectif
– analyser les choix effectués, les expliciter
10 min
– recherche le sens propre et le sens figuré
des expressions : avoir un poil dans la main /
avoir un cheveu sur la langue / tourner la page /
avoir du pain sur la planche
TyPe
de Travail
suPPorT
– vocabulaire
– cahier d’activités 1
p. 29, exercice 1
– langage (analyse
d’erreurs)
– vocabulaire
– cahier d’activités 1
p. 29, exercice 1
+ reproduction agrandie
de l’exercice 1 (étiquettes
grand format à préparer
ou à vidéoprojeter)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
15 min
4
15 min
Entrainement
Groupe A :
Vocabulaire
– lire des phrases comportant des expressions – collectif
Groupe B :
utilisées au sens figuré
– individuel
Entrainement à la lecture
ou à deux
– lire des mots qui se ressemblent
– collectif
– lire un texte en partie masqué
Exercices
– individuel
– compléter une phrase avec la bonne expression
– rechercher des mots dans une grille, les écrire
Travail personnel
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 1
p. 8, no 2, p. 9, nos 3 et 4
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 29, exercices 2 et 3
Lecture du livret d’entrainement p. 8, no 2, p. 9, nos 3 et 4.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : effectuer un travail dirigé d’aide à la compréhension.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant les expressions
avoir un poil dans la main / tomber dans les pommes /
tourner la page / avoir du pain sur la planche (cahier
personnel de production d’écrits).
71
Album 1
tuer la phrase (à préparer).
Exercices 4 et 5 : facultatifs.
 Différenciation
Séquence 4
Production d’écrit : écrire une fin différente
Album 1 p. 31 à 45
Cahier d’activités 1 p. 30
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire une autre fin à l’histoire.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
20 min
Présentation du projet d’écriture
– relire le début du chapitre 4
– rappeler la chute de l’histoire
et en particulier la fin de Kolos
– mimer la scène
Préparation à l’écriture
– lister des évènements inattendus
et leurs conséquences :
➝ en s’aidant du carnet d’idées
Un orage terrible éclate et le géant est foudroyé.
➝ en imaginant d’autres situations
Les voleurs trouvent des boules de pétanque
dans la charrette et tuent le géant.
– élaborer oralement d’autres fins
– commenter quelques productions orales
pour les enrichir et valider la cohérence
Production d’écrit
– repérer les éléments utiles dans Mes outils
pour écrire (enchainer deux évènements…)
– écrire une fin différente
Forme de
TyPe
de Travail
Travail
– collectif
– lecture à haute voix
– langage d’évocation
suPPorT
– album 1 p. 31 à 45
– jeu de rôles
– collectif
– langage
– cahier d’activités 1 p. 30,
étape 1
– lecture sélective
– Mes outils pour écrire p. 9
– cahier d’activités 1 p. 30,
étape 2
– à deux
ou trois
– collectif
– individuel
– écriture
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation en – individuel
ou à deux
phrases, la présence des majuscules
et des points
– relecture grammaticale – cahier d’activités 1 p. 30,
étape 3
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser
(histoire respectée, ajouts plausibles ou non,
cohérence)
– lecture à haute voix
– langage
– collectif
ExEmplE dE production
Soudain Kolos ne voit pas la rivière et tombe dedans. Il n’arrive
pas à nager et il se noie.
Les voleurs disent : « Qu’est-ce qui se passe ? »
Alors, ils s’approchent de la rivière et voient que le géant est mort.
Les voleurs sont contents. Ils disent : « C’est bien fait pour lui ! »
Ils retrouvent le quatrième voleur et ils font une boum.
– productions d’élèves
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé d’aide à l’élaboration des
phrases, à l’encodage des mots ou proposer une dictée
à l’adulte partielle.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire une aventure que vont vivre le quatrième voleur et sa bienaimée (cahier personnel de
production d’écrits).
72
Séquence 4
Album 1
Cahier d’activités 1 p. 31
 Objectifs
– Mémoriser les informations d’un texte long.
– Émettre un avis personnel sur l’album.
– Débattre autour des valeurs développées dans l’album.
Phase
1
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
2
Exercices
– choisir d’autres titres pour l’album
– décrire un moment drôle, un moment
effrayant de l’histoire
– donner son avis sur le comportement
des différents personnages
10 min
15 min
3
20 min
4
10 min
Mise en commun
– échanger à partir des réponses données
– comparer avec les hypothèses émises lors
de la découverte de l’album
– débattre autour des questions
des exercices 3 et 4 ; ouvrir le débat :
Peut‑on voler ou faire du mal à
une personne méchante ?
– différencier le conte et la réalité (ce que
permet la fiction en opposition à la réalité)
Lecture
– lire son passage préféré
Travail personnel
Forme de
TyPe
de Travail
Travail
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– individuel
– lecture
– écriture
suPPorT
– tableau de suivi
de l’album
– collectif
– langage
– album 1
– cahier d’activités 1
p. 31
– à deux
– lecture à haute voix
– album 1
Relecture de l’album 1.
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 3 et 4 : avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer une question supplémentaire :
Lequel des quatre frères as‑tu préféré ? Explique pour‑
quoi (cahier personnel de production d’écrits).
Activités complémentaires de mise en réseau
 Des histoires à lire
 Des poésies à dire et à retenir
Support : cahier d’activités 1 p. 32.
Support : cahier d’activités 1 p. 33 + guide p. 362.
Se reporter à la page 36 du guide et à la proposition
d’exploitation sur www.ribambelle-hatier.com .
 Un texte à lire
Support : cahier d’activités 1 p. 32-33.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com .
73
Album 1
Synthèse de l’album
Présentation de l’album
2
Popotka, le petit Sioux
Mahto
Qui es-tu Popotka ? Un pogheli, un marmot ? Un cavalier prestigieux et loyal ? Un
apprenti chasseur malheureux ? Un guerrier héroïque qui affronte Mahto le grizzli ?…
Popotka « petit hibou » est un Sioux. C’est à coup sûr un héros que chacun voudrait
imiter, mis en valeur par les faire-valoir Sapa « furet » et Gnusk « sauterelle ».
Popotka, Le Petit Sioux, est un véritable témoignage visuel et ethnographique sur
l’« Homme rouge » quand il était nomade. Cette série se décline en sept tomes : La leçon
d’Iktomi, Le Wendigo, Mahto, Les Jambières magiques, Susweca et les aigles, Le Bison,
Le Garçon étranger.
La mise en scène semble opérationnelle : un espace, un lieu, un moment, un groupe,
une atmosphère de complots adoucie par un sourire.
Mahto, le troisième tome, est un récit complet qui s’inclut dans la construction globale
de la série.
Les plans d’ensemble saisissent le décor en une seule fois, grâce à un cadrage
panoramique qui montre soit l’étendue d’un paysage, soit une scène de campement
rassemblant un grand nombre de personnages. Les moments de vie dans la nature sont
de véritables photographies aux couleurs naturelles.
Les plans moyens, américains et rapprochés serrent les personnages en action ou
accentuent une expression : gaité, effroi, déception…
Les angles de vue (plongée, contreplongée, champ et contrechamp) donnent vigueur
et suspense aux affrontements.
Les cases muettes correspondent aux scènes d’ambiance, au mystère. Dans ce cas, seuls
les dessins et la couleur parlent avec force.
Les points de suspension marquent les hésitations, l’attente narrative, le dépit. Les
exclamations accompagnant un ordre crié, ponctuent ou traduisent des temps forts, des
défis, des craintes, des découvertes agréables. La ponctuation exclamative et interrogative
marque un questionnement rempli d’étonnement joyeux ou une apostrophe vive.
Les idéogrammes traduisent la vitesse, les luttes rageuses, le sillage des courses à cheval.
Les paroles criées et les onomatopées sont destinées à être vues autant qu’à être lues.
La mise en page aide à la compréhension de l’histoire dans laquelle s’insère la légende
racontée par le père de Popotka, un soir, à la lueur du feu de camp.
74
Album 2
La rupture au niveau des couleurs, des procédés stylistiques, de l’organisation spatiale
des cases invite le lecteur à quitter l’histoire de Popotka pour entrer dans celle d’Iktomi,
personnage central des rêves et des légendes, concepteur des étoiles dans le ciel.
La transition entre les deux histoires s’effectue grâce à la scène autour du feu de
camp. La nuit y est remarquablement traitée. La densité de l’obscurité est rendue
par l’opposition du noir avec l’éclairage céleste et terrestre des feux de camp. Les
personnages, de face ou de dos, éclairés ou silhouettés, prennent vie.
L’histoire transmise se détache par des transparences et des clichés semblables à
des négatifs, sur fond ocre, noir, vert, bleu ou violet, mais aussi par la construction
graphique : une séquence de vingt-deux cases de taille similaire, pratiquement carrées,
aux contours flous. Les phrases des récitatifs, plutôt longues, au vocabulaire soutenu,
présentent les lieux, les moments... C’est le rythme d’une histoire connue, répétée,
transmise. C’est aussi la traduction d’une ambiance douce. Les mêmes procédés
permettent ensuite de quitter la légende pour retourner à l’histoire de Popotka.
Le changement de rôle du père de Popotka qui devient conteur est mis en valeur
par l’utilisation de la forme impersonnelle qui donne un ton majestueux « S’il le
veut, je peux lui raconter comment elles sont arrivées là-haut dans le ciel… » et de
l’introducteur « Voilà comment les choses se sont passées ».
La construction de la dernière planche de l’album, sous la forme d’un entonnoir
qui aboutit au mot « Fin », apporte une conclusion au récit sans pour autant clore
définitivement les aventures de Popotka le petit Sioux.
Suggestions de mise en réseau :
– des histoires à lire (cahier d’activités 1 p. 56).
– un texte à lire (cahier d’activités 1 p. 56-57).
– des poésies à dire et à retenir (guide p. 363).
– un documentaire (cahier d’activités 1 p. 58-59).
Itinéraires de lecture, bibliographie à télécharger sur le site
www.ribambelle-hatier.com
.
75
76
Les poneys ont disparu.
Popotka et son père partent
à leur recherche avec Sapa.
Gnuska les rejoint.
Le père de Popotka essaie de tuer
une antilope mais Popotka fait
du bruit.
– le troisième jour
Popotka et Sapa sont très
heureux.
Sapa est en colère contre Hoka.
Popotka a honte de
sa maladresse.
Le père de Popotka est sans
doute contrarié d’avoir manqué
les antilopes mais il ne le dit pas.
Qu’éprouvent les personnages ?
– à la lune des fraises
(un jour du mois de mai)
– le lendemain
TexTes 3 eT 4
– Popotka
– Sapa
– le père de Popotka
– Gnuska : un ami de Popotka
et de Sapa
Quand les évènements ont-ils lieu ?
Popotka et Sapa reçoivent
leurs poneys.
Hoka et ses amis sont jaloux.
Pendant la course qui les oppose,
Hoka triche mais Popotka réussit
à gagner.
Les évènements essentiels
– Popotka : un petit indien
– Sapa : son ami
– le père de Popotka
– Hoka : un jeune indien
– les deux amis de Popotka
et Sapa
Les personnages
TexTes 1 eT 2
Popotka est tellement émerveillé
par la légende d’Iktomi qu’il en
oublie sa bêtise.
– le soir du troisième jour
– au matin du quatrième jour
Le père de Popotka raconte
l’histoire d’Iktomi.
Les quatre Indiens retrouvent
les poneys. Soudain, tout devient
silencieux !
– Popotka
– Sapa
– le père de Popotka
– Gnuska
TexTes 5 eT 6
Popotka est apeuré.
Le père de Popotka est fier
de son fils.
Popotka est fier de son poney.
– le quatrième jour
Mahto, l’ours, les agresse.
Popotka tire une flèche. L’ours
le charge. Popotka s’enfuit sur
son poney et réussit à franchir
un tas de branches qui arrête
l’ours.
Popotka rejoint son père et
ses amis. Ils rentrent au camp
avec les poneys. Le soir, une fête
est organisée en l’honneur
de Popotka.
– Popotka
– Sapa
– le père de Popotka
– Gnuska
– Mahto
– toute la tribu
TexTes 7 eT 8
Référentiel de suivi de l’album
2
Séquence 1
Comment répondre à une question ?
La réponse est dans le texte
La réponse n’est pas dans le texte

Je dois repérer
où se trouve la
réponse.

Je dois faire des
liens entre plusieurs
informations
présentes dans le
texte.

Je dois chercher
une réponse
dans mes
connaissances
personnelles.

Je dois chercher
une réponse en
me référant à
mon vécu.

Je dois donner
un avis personnel.
Il y a plusieurs
réponses possibles.

Je dois me placer
du point de vue
du personnage
pour répondre.
Q1
Q2
Q3
Q4
Q5
Q6
Découverte de l’album
Album 2
Cahier d’activités 1 p. 34
 Objectifs
– Découvrir un album de littérature de jeunesse.
– Émettre des hypothèses sémantiques sur un album inconnu.
– Identifier les caractéristiques de la mise en page d’une bande dessinée : cases, bulles, récitatifs,
caractères différents, onomatopées.
– Découvrir les constituants du paratexte d’une bande dessinée.
– Prendre des informations dans les illustrations.
Phase
1
10 min
2
10 min
Découverte de l’album
– feuilleter l’album
– échanger, donner ses premières impressions sur
cette B.D.
– émettre des hypothèses sur les personnages cités
en première de couverture : Qui est Popotka ? / Qui
est Mahto ?
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel – lecture silencieuse – album 2
– collectif – langage
(argumentation)
Lecture du paratexte
– individuel – lecture
– identifier le genre
– écriture
– repérer le titre, le sous-titre, le nom du dessinateur
et du scénariste
– repérer les illustrations qui appartiennent
à la bande dessinée
– cahier d’activités 1 p. 34,
exercices 1 à 3
77
Album 2
Le travail de compréhension fine doit être poursuivi tout au long de l’année. L’explication des stratégies de lecture à
adopter pour répondre à une question sera donc mise en place pour chaque étude de texte, à l’oral, lors d’une phase
de questionnement aidant à la compréhension fine.
L’appui sur l’affiche de synthèse créée et enrichie au cours de l’étude du premier album permettra aux élèves de
renforcer le processus de conscientisation des stratégies utilisées. Cette démarche est importante pour que les élèves
mobilisent ensuite ces stratégies de façon autonome.
Pour aider l’enseignant dans cette tâche, les codes suivants apparaitront en regard de chaque question.
Séquence 1
Phase
3
15 min
4
30 min
Mise en commun
– analyser les réponses :
exercice 2
➝ comparer les paratextes d’une B.D. à ceux
d’un album : scénariste = auteur / dessinateur seul
ou dessinateur + coloriste = illustrateur
➝ différencier titre et sous-titre par comparaison
avec les autres albums de Popotka, présentés en
quatrième de couverture
➝ expliquer le terme Sioux
exercice 3
➝ lister les indices visuels ayant permis de repérer
les dessins de la B.D. Popotka
Découverte de la mise en page spécifique
d’une B.D.
– échanger autour de savoirs existants : Comment
lit-on une bande dessinée ? (exemple : Les dessins et
les bulles se lisent ensemble. / Les bulles contiennent
les paroles des personnages...)
– découvrir le vocabulaire spécifique de la bande
dessinée : une planche, une case, une bulle,
une bande, le numéro de planche, le numéro
de page ; échanger, mettre en commun
– conclure par la réalisation des exercices 4 et 5
Travail personnel
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– collectif
– langage
– collectif
– langage
– lecture sélective
– collectif
– lecture
– écriture
suPPorT
– album 2
– cahier d’activités 1 p. 34,
exercices 1 à 3
– activité de recherche 10
(p. 304), une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1 p. 34,
exercices 4 et 5
Relever des titres d’autres B.D.
 Différenciation
 Prolongements
Élèves ayant besoin de soutien
– Langue orale : échanger autour de ses attirances, ses
intérêts, ses savoirs relatifs à la culture indienne.
– BCD : rechercher des documentaires sur les Indiens.
phase 2
Exercice 2 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture, au repérage des mots dans l’album.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer d’imaginer et d’écrire les paroles du personnage à quatre bras apparaissant sur la première de
couverture (cahier personnel de production d’écrits).
78
Séquence 1
Étude du texte
1
Album 2 p. 3 à 5
Cahier d’activités 1 p. 35
 Objectifs
Prendre conscience de la complémentarité texte/image.
Comprendre le fonctionnement d’une planche.
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Identifier les personnages de la B.D.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Construire un épisode absent.
Construire des images mentales.
Déveloper des stratégies de compréhension (voir typologie des questions p. 77).
Album 2
–
–
–
–
–
–
–
–
4
1
1
1
2 3
3
5
2
2
5
3
6
4
6
4
page 3 – planche 1
5
1
Découverte de la première case
– analyser l’image : décrire les éléments du panoramique qui permettent de situer l’action dans l’espace
(camp indien : tipis, femmes et hommes indiens...)
et le mode de vie associé
– lire les deux récitatifs
– émettre des hypothèses sur le narrateur, associer
des noms au pronom on (Sapa + narrateur)
– situer le récit dans le temps : la lune des fraises
correspond au mois de mai
– expliciter l’objet de l’attente de Popotka et Sapa
– émettre des hypothèses sur la suite
2
10 min
Découverte de l’épisode 1
– lire les trois planches
7
page 4 – planche 2
Phase
10 min
6
Forme de
Travail
– collectif
8
9
page 5 – planche 3
TyPe
de Travail
– langage
(description)
– individuel – lecture
ou à deux
– collectif
– langage
– individuel – lecture
ou à deux
suPPorT
– album 2 p. 3
(cases 2 à 6 cachées)
+ reproduction agrandie
de la première case
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 2 p. 3 à 5
79
Séquence 1
Phase
3
20 min
4
10 min
5
20 min
Forme de
Travail
Échanges autour de la lecture
page 3
– collectif
– préciser le sens de lecture
– reformuler l’histoire, justifier ses propos
en s’appuyant sur le texte ou sur l’image : Qu’est-ce
qui te permet de dire que... ?, identifier la relation qui
unit Sapa et Popotka (amitié)
– repérer l’unité de lieu entre les cases 2 et 4 et la case 1
– analyser les effets de cases :
• case 2 : les points de suspension du texte sont
explicités par l’image
• cases 3 et 4 : lien entre les deux cases créé par
le regard de Popotka : expliciter pourquoi le visage
de Popotka exprime la surprise
• cases 3 et 5 : forte connotation émotionnelle :
surprise de Popotka soulignée par le plan rapproché
(case 3), les traits graphiques (cases 3 et 5),
l’exclamation en caractère gras (case 5)
• cases 4 et 6 : point de vue différent (de face,
de coté) permettant de comprendre l’action du père
qui amène puis donne le poney à Popotka
pages 4 et 5
– préciser le sens de lecture
– analyser les effets de couleurs qui apportent
des informations temporelles :
• cases 6, 7, 8 p. 5 : le noir, gris, bleu indiquent le retour
des enfants dans le camp à la tombée de la nuit
• case 9 p. 5 : les couleurs chaudes correspondent à
la lumière du feu éclairant l’intérieur du tipi de Popotka
Approfondissement de la compréhension
– lire le texte à plusieurs : Popotka, Sapa, le père
de Popotka, les deux amis de Popotka et Sapa
– répondre aux questions posées
Exercices
– écrire le nom des personnages
– trouver des phrases synonymes
– repérer le résumé qui correspond à l’histoire
– imaginer la journée de Sapa et Popotka
Travail personnel
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture d’images
– langage
– album 2 p. 3
(argumentation)
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 2 p. 4 à 5
– lecture à haute
voix
– compréhension
– individuel – lecture
– écriture
– album 2 p. 3 à 5
– album 2 p. 3 à 5
– cahier d’activités 1
p. 35
Lecture de l’album 2 p. 3 à 5.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q3) Pourquoi le père de Popotka lui demande-t-il de
bien s’occuper du poney ?
– (Q2) Quel autre enfant a eu un nouveau poney ?
– (Q5) Qui a pu le lui donner ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi les deux autres enfants
n’ont-ils pas de poneys ?
– (Q6) Et vous, auriez-vous accepté de prêter vos
poneys à des camarades ? Pourquoi ?
– (Q2) Pourquoi Popotka attache-t-il une lanière à sa
jambe ? Craint-il quelque chose ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : effectuer une lecture oralisée facilitant la
compréhension.
Exercice 3 : en dictée à l’adulte ou avec tutorat.
80
phase 5
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’illustrer les jeux de Sapa et Popotka.
 Prolongement
Travailler sur les calendriers lunaires :
http://pgj.pagesperso-orange.fr/calendar.htm
Séquence 1
Étude du texte
2
Album 2 p. 6 à 9
Cahier d’activités 1 p. 36
 Objectifs
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Reformuler un récit.
Organiser chronologiquement une trame narrative présentée sous forme d’images.
Prélever des informations locales.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Lire et comprendre une succession d’images sans texte.
Développer les stratégies de compréhension.
Se positionner du point de vue d’un personnage.
Phase
1
5 min
2
10 min
3
10 min
4
15 min
20 min
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
Rappel de l’épisode précédent
– résumer les faits essentiels
– collectif
– langage d’évocation – album 2 p. 3 à 5
Découverte du début du texte
– lire les pages 6 et 7
– reformuler l’histoire
– à deux
– collectif
– lecture d’images
– album 2 p. 6 et 7
– langage d’évocation
Reconstitution du déroulement de la course
– à deux
– reconstituer la course entre Popotka et Hoka à
– à quatre
partir des cases des pages 8 et 9
– lecture d’images
– échanges oraux
Mise en commun
– analyser quelques productions : justifier
l’enchainement des cases
– langage
(argumentation)
– lire les pages 8 et 9
– répondre aux questions posées
5
Forme de
Exercices
– repérer le temps et le lieu de l’histoire
– compléter le résumé de l’histoire
– transcrire une séquence d’images en texte
– imaginer les pensées de Hoka
Travail personnel
– collectif
Album 2
–
–
–
–
–
–
–
–
– activité de recherche 11
(p. 305), 1 pour 2 élèves
– reproduction agrandie
de l’activité de
recherche 11 (à préparer
– lecture à haute voix ou à vidéoprojeter)
– compréhension
– album 2 p. 8 et 9
– individuel – lecture
– écriture
– album 2 p. 6 à 9
– cahier d’activités 1
p. 36
Lecture de l’album 2 p. 6 à 9.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
Faire remarquer que dans une B.D., les questions de
type Q1 ou Q2 peuvent trouver leur réponse dans le
texte et les illustrations.
– (Q2) Pourquoi Hoka compare-t-il les poneys de
Popotka et de Sapa à des chiens de prairie ?
– (Q2) Page 9 : pourquoi Sapa est-il au pied de son
cheval, loin des autres Indiens ?
– (Q4) Pourquoi Popotka aurait-il préféré que Sapa
soit plus discret ?
– (Q5) À votre avis, Hoka va-t-il rester sur sa défaite ?
Si non, que va-t-il faire ?
phase 3
Avec tutorat.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Exercice 2 : donner les mots à ajouter.
Exercice 4 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer l’exercice complémentaire 1 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
81
Séquence 1
Grammaire : la phrase interrogative ( 1 )
Voir page 258 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 38
Livret d’entrainement 1 p. 10, no 3,
p. 11, nos 4 et 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
20 min
Forme
de Travail
Recherche de mots, d’expressions
exprimant la vitesse, la lenteur
– écrire le plus de mots exprimant la vitesse
– mettre en commun : expliquer les mots
trouvés, valider les choix effectués
– effectuer un travail identique pour rechercher
des mots exprimant la lenteur
– associer la notion de vitesse ou de lenteur
aux mots ou groupes de mots proposés, valider
en insérant le mot ou groupe de mots dans
une phrase
Mots donnés oralement : rapidement, aller
au pas, accélérer, avec précipitation, galoper,
tranquillement, aller au triple galop, trainer,
trottiner (écrire vitesse sur une face de son
ardoise, lenteur sur l’autre face ; montrer la face
qui convient en fonction du mot proposé)
– à deux
– collectif
TyPe
de Travail
– vocabulaire
suPPorT
– feuille de recherche
– feuille A3 ou TNI
– feuille de recherche
– feuille A3 ou TNI
– ardoises
– à deux
puis collectif
– collectif
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots exprimant la vitesse ou la lenteur
Entrainement à la lecture
– lire un texte en partie masqué
– lire des mots qui se ressemblent
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
Exercices
– individuel
– légender un dessin
– classer des mots
– recopier une phrase partiellement masquée
15 min
Travail personnel
– livret d’entrainement 1
p. 10, no 3, p. 11, nos 4
et 5
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 38
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 10, no 3, p. 11, nos 4 et 5.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture
des mots et de leur compréhension.
82
– lecture à haute
voix
Exercice 2 : compléter le tableau en ajoutant seulement
deux mots par colonne.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 2 (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 1
Production d’écrit :
écrire un texte en changeant le narrateur
Album 2 p. 3 à 9
Cahier d’activités 1 p. 39
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif au passé composé.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Utiliser un référentiel.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
20 min
Jeu de rôle
– raconter la scène de la course entre Hoka et Popotka,
du point de vue de Sapa
Préparation à l’écriture
– mettre en commun ce que pourrait dire Sapa
pour raconter :
• le défi lancé par Hoka
• le départ de la course
• l’incident pendant la course
• la fin de la course
• la morale de ce récit
→ renseigner, au fur et à mesure, un carnet d’idées
collectif
→ repérer les éléments utiles dans Mes outils
pour écrire (enchainer deux évènements…)
Production d’écrit
– écrire le récit, l’illustrer
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
Album 2
Tâche : raconter la course contre Hoka du point de vue de Sapa.
suPPorT
maTériel
– à trois
– langage
d’évocation
– album 2 p. 6 à 9
– collectif
– langage
– cahier d’activités 1
p. 39, étape 1
– dictée à l’adulte – feuille A3
– lecture sélective – Mes outils pour écrire
p. 9
– individuel – écriture
– dessin
– album 2 p. 3 à 9
– cahier d’activités 1
p. 39, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
– individuel – relecture
ou à deux
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 39, étape 3
– collectif
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation en phrases,
la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques textes, les analyser (trame respectée,
cohérence du récit)
ExEmplE dE production
Ce matin, Hoka et ses copains ont traité nos poneys de
Spinspinzas. Puis Hoka a dit : « On fait une course ! »
Et c’est parti, yahh ! mais Hoka a triché parce qu’il est parti
avant les autres.
Popotka a réussi à le rattraper mais Hoka a encore triché : il a
donné un coup de cravache à Popotka pour le faire tomber.
Finalement, Popotka a gagné de justesse ! Il est trop fort !
Vous voyez ça sert à rien de tricher !
– lecture à haute
voix
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Ne raconter que trois moments de la course (départ,
incident, fin) ou proposer une dictée à l’adulte partielle.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’ajouter également, dans son texte, les commentaires de quelques membres de la tribu.
83
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 2 p. 10 à 13
Cahier d’activités 1 p. 40
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
–
Reformuler un texte lu.
Interpréter une image.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et graphique d’une planche de bande dessinée.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’une phrase.
Prélever des informations locales.
Anticiper sur la suite du récit.
Développer les stratégies de compréhension.
1
2
2
1
3
1
4
5
3
6
5
4
2
7
8
3
6
page 10 – planche 8
page 11 – planche 9
2
1
4
3
5
6
page 13 – planche 11
84
4
5
page 12 – planche 10
Séquence 2
1
10 min
2
10 min
3
15 min
4
10 min
5
15 min
6
10 min
Forme de
Travail
Présentation du référentiel « suivi de l’album »
– présenter sa finalité : référentiel permettant de
– collectif
mémoriser les éléments essentiels de chaque épisode
– rechercher les évènements importants des textes 1 et 2,
compléter le référentiel
Lecture du début de l’épisode
– lire la page 10, reformuler l’histoire, imaginer ce qui a
pu se passer pendant la nuit
– décrire les sentiments éprouvés par Popotka et Sapa
par l’analyse de l’expression de leurs visages
• case 3 : stupeur indiquée par le regard dirigé sur
la lanière coupée
• cases 4 et 6 : colère exprimée par la forme de
la bouche, regard de Sapa tourné vers le haut (absence
de figuration des yeux)
• case 7 : stupeur notée dans le regard
Découverte de la page 11
– compléter la planche en ajoutant les paroles
des personnages
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi de
l’album vierge
(à préparer)
cf. p. 76
– lecture
– langage
– album 2 p. 10
– lecture d’images
– individuel – lecture
ou à deux (compréhension)
Mise en commun
– justifier les choix effectués :
– collectif – langage
(argumentation)
➝ logique de sens par rapport au contexte
– lecture à haute
➝ inférences en lien avec la course
voix
➝ association des paroles à un personnage en particulier
(ordres du père)
Découverte des pages 12 et 13
– lire les deux planches
– individuel – lecture silencieuse
– reformuler la trame narrative, justifier en analysant
– collectif – langage
les dessins :
– lecture d’images
• page 12, cases 3 et 4 : expliciter ce que regarde
le père de Popotka (les traces), informations confirmées
par la case 5
• page 13, case 3 : expliquer pourquoi le père
de Popotka fait signe aux enfants de se taire
– répondre aux questions posées
– compréhension
Exercices
– répondre à une question implicite
– individuel – lecture
– associer début et fin de phrases
– écriture
– associer illustrations et phrases correspondantes
– imaginer la suite de l’histoire
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi les deux enfants pensent-ils que les
poneys ont été volés et non qu’ils se sont simplement
éloignés du camp ?
– (Q2) À votre avis, quelle phrase Sapa allait-il dire ?
(Il n’a pas supporté que tu...)
– (Q2) Pourquoi Popotka sourit-il dans la 2e case de la
page 12 ?
– (Q2) Comment le père sait-il par où sont passés les
poneys ?
– (Q1) Pourquoi les trois Indiens se cachent-ils ?
suPPorT
Album 2
Phase
– activité
de recherche 12
(p. 306), une par élève
+ reproduction
agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 2 p. 12 et 13
– album 2 p. 10 à 13
– cahier d’activités 1
p. 40
Lecture de l’album 2 p. 10 à 13.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3 Préciser la place de certaines répliques, en
particulier : Il n’a pas supporté que..., ou proposer un
travail dirigé.
phase 6
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé ou avec tutorat.
Exercice 4 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 6 Proposer l’exercice complémentaire 2
(sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
85
Séquence 2
Étude du texte
4
Album 2 p. 14 à 16
Cahier d’activités 1 p. 41
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et graphique d’une planche de bande dessinée.
Reformuler un texte lu.
Lire une image.
Prélever des informations locales.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
15 min
3
15 min
4
10 min
Résumé de l’épisode précédent
– rappeler l’épisode précédent
– mettre en commun les hypothèses émises sur
la suite du récit
Découverte du texte
– reconstituer la planche présentant la rencontre
de Popotka et Sapa avec Gnuska (page 14)
Mise en commun
– justifier les choix effectués :
➝ logique de la suite d’images
➝ cohérence sémantique du dialogue
➝ apparition successive des personnages
(de l’arrière plan au premier plan)
Lecture de la suite de l’épisode
– lire les pages 15 et 16
– expliciter, reformuler l’histoire
– répondre aux questions posées
5
15 min
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage d’évocation
– album 2
– cahier d’activités 1
p. 40, exercice 4
– individuel – lecture silencieuse
– à deux
– co-évaluation
– activité
de recherche 13
(p. 308), une par élève
– collectif
– reproduction agrandie
de l’activité
de recherche 13
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
(argumentation)
– individuel – lecture silencieuse
– collectif
– langage
(reformulation)
– compréhension
Exercices
– individuel – lecture
– répondre à une question littérale
– répondre à une question en effectuant des inférences
– écriture
– associer début et fin de phrases
– interpréter les sentiments de Popotka et de son père
Travail personnel
suPPorT
– album 2 p. 15 et 16
– cahier d’activités 1
p. 41
Lecture de l’album 2 p. 14 à 16.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Que veut faire comprendre le père quand il dit à
Gnuska : « Lorsque les traces s’arrêtent, c’est que l’ennemi
est tout près… » ?
– (Q1) Ce qu’a fait Gnuska est à la fois bien et mal.
Pourquoi ?
– (Q1) Quelle est la punition que lui donne le père ?
– (Q3) Pourquoi le père veut-il tuer une antilope ?
– (Q5) À votre avis, Popotka regrette-t-il d’avoir fait
fuir les antilopes ?
phase 2
Proposer un travail dirigé à l’aide d’étiquettes mobiles
ou avec tutorat.
86
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Exercices 2 et 4 : facultatifs ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer une nouvelle question : À ton avis, que va faire
Popotka pour apaiser la colère de son père ? (cahier
personnel de productions d’écrits).
Séquence 2
Grammaire : la phrase interrogative ( 2 )
Voir page 259 du guide.
Cahier d’activités 1 p. 43
Livret d’entrainement 1 p. 13,
nos 2 à 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir le vocabulaire.
– Découvrir la notion de synonymie.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
Classement de mots
– associer un adjectif à une expression illustrée
20 min
– mettre en commun, justifier les choix effectués
– produire oralement des phrases comportant les
mots étudiés
Forme
de Travail
– à deux puis
collectif
– collectif
TyPe
de Travail
– vocabulaire
suPPorT
– cahier d’activités 1
p. 43, exercice 1
– langage
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des phrases exprimant la gêne, la contrariété,
la peur
– lire des mots ou expressions ayant le même sens
Entrainement à la lecture
– lire des questions qui commencent de la même
manière
– lire des mots qui se ressemblent
Exercices
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– associer des mots ou expressions de même sens – individuel
– écrire une phrase avec un mot ou une expression
donné(e)
– rechercher un mot dans une liste
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
– lecture à haute
voix
– livret
d’entrainement 1 p. 13,
nos 2 à 5
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 43, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 13, nos 2 à 5.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 1 (cahier personnel de production d’écrits).
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : effectuer un travail dirigé d’aide à la
lecture des mots et de leur compréhension.
Exercice 3 : facultatif.
87
Album 2
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Séquence 2
Production d’écrit : écrire un récit à partir d’images
Album 2 p. 10 à 16
Cahier d’activités 1 p. 44
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif à partir d’une suite d’images.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : raconter les circonstances de la fuite des antilopes visées par le père.
Phase
1
5 min
2
20 min
3
20 min
Jeu de rôle
– rappeler l’incident avec les antilopes et la réaction
du père de Popotka
Forme de
Travail
– collectif
Préparation à l’écriture
– à deux
– pour chacune des images de la planche :
ou trois
→ raconter ce qui se passe
→ renseigner son carnet d’idées
– mettre en commun, commenter quelques productions – collectif
orales pour
→ les enrichir (lexique, expression des émotions…)
→ valider la cohérence
– renseigner un carnet d’idées collectif, complémentaire
du carnet personnel
– repérer des éléments utiles dans Mes outils
pour écrire
Production d’écrit
– écrire le récit
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– langage
– langage
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 44, étapes 1 et 2
– langage
– dictée à l’adulte – feuilles A3 ou TNI
– lecture sélective – Mes outils pour écrire
p. 9
– individuel – écriture
– cahier d’activités 1
p. 44, étape 2
– individuel – relecture
ou à deux
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 44, étape 3
– collectif
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation en phrases,
la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques textes
– les analyser (trame respectée, possibilité
de comprendre le texte sans les images…)
ExEmplE dE production
Les antilopes mangent tranquillement de l’herbe et elles
pensent être en sécurité. Pendant ce temps, le papa de Popotka
se met en position pour tirer une flèche.
Mais soudain, Popotka marche sur une branche et ça fait
un bruit. Les antilopes dressent les oreilles et elles s’enfuient
en bondissant.
Le père de Popotka n’est pas content. Il dit sévèrement :
« Va me chercher ma flèche ! »
88
– lecture à haute
voix
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer une dictée à l’adulte partielle ou écrire avec
un pair.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire la suite de l’histoire (cahier personnel
de production d’écrits).
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 2 p. 17 à 21
Cahier d’activités 1 p. 45
 Objectifs
Prendre conscience du rôle de la mise en page dans une planche de B.D.
Distinguer histoire principale et récit enchâssé.
Créer des images mentales en lien avec un texte.
Prélever des informations locales.
Saisir l’idée principale d’un texte.
Développer les stratégies de compréhension.
1
Album 2
–
–
–
–
–
–
1
2
1
2
4
3
4
6
5
6
2
3
4
3
5
6
5
page 17 – planche 15
page 18 – planche 16
page 19 – planche 17
2
1
2
3
4
5
6
1
3
4
page 20 – planche 18
page 21 – planche 19
Remarque : cette séance un peu longue peut s’effectuer en deux fois (phases 1 et 2, puis phases 3 et 4).
89
Séquence 3
Phase
1
10 min
2
30 min
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le tableau
Découverte de la page 17
– lire la planche
– observer la mise en page, repérer les locuteurs
– mettre en commun :
➝ identifier le sens de lecture des cases, observer
la particularité de la case 2, insérée au milieu
des cases 1, 3 et 4 (mise en valeur des paroles du père
de Popotka, qui ouvre l’intermède de la légende)
➝ distinguer récitatif et paroles des personnages
➝ observer la particularité des contours des cases 5
et 6 : effet narratif (contours sinueux se rapportant à
l’histoire contée par le père de Popotka)
➝ associer les pronoms personnels aux personnages
correspondants : je ➝ Popotka ou son père ;
il ➝ Popotka ; ils ➝ les cinq loups
➝ s’interroger sur les particularités d’Iktomi : à partir de l’image (présence de 3 bras visibles), à partir
du texte (avant que les vrais hommes marchent sur
cette terre…)
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
(évocation)
– dictée à l’adulte
suPPorT
– référentiel de suivi
de l’album, cf. p. 76
– individuel – lecture silencieuse – album 2 p. 17
– à deux
– échanges oraux
– activité de recherche 14
(p. 309)
– collectif
– langage
+ reproduction agrandie
– lecture d’images (à préparer ou
à vidéoprojeter)
3
Approfondissement de la compréhension
– collectif
– écoute active de
– écouter la légende d’Iktomi lue par épisode. À la
la lecture offerte :
fin de chaque épisode échanger autour des images
élaboration
mentales élaborées au cours de cette lecture offerte :
d’images mentales
• page 18 : cases 1 à 4
– langage
• page 18 : cases 5, 6 et page 19 : cases 1 à 4
(comparaison des
• page 19 : cases 5, 6 et page 20 : cases 1 à 4
images mentales)
• page 20 : cases 5, 6 et page 21 : cases 1, 2
• page 21 : cases 3, 4
– individuel – lecture silencieuse – album 2 p. 17 à 21
– lire les pages 17 à 21, comparer ses images
mentales avec les dessins de Fred Simon
– compréhension
– répondre aux questions posées
4
Exercices
– repérer la première et la dernière phrase de la
légende prononcées par le père de Popotka
– reconstituer la chronologie de la légende
– identifier narrateur et personnage
– imaginer un titre pour la légende
30 min
15 min
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q3) Quels éléments (histoire et illustrations) montrent
que l’histoire racontée par le père est une légende ?
– (Q2) Pourquoi les loups veulent-ils monter tout en haut ?
– (Q2) Pourquoi Iktomi enlève-t-il les flèches au fur et
à mesure qu’il redescend ?
– (Q3) À votre avis, les étoiles ont-elles été formées
comme cela ?
90
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 45
Lecture de l’album 2 p. 17 à 21.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 1 : proposer un travail dirigé d’aide à la
lecture.
Exercice 2 : en travail dirigé, avec étiquettes mobiles
(à préparer).
Exercice 4 : facultatif.
Séquence 3
Étude du texte
6
Album 2 p. 22 à 25
Cahier d’activités 1 p. 46
 Objectifs
Reformuler un texte lu.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et graphique d’une planche de bande dessinée.
Prendre conscience de la complémentarité texte/image.
Interpréter une image.
Développer les stratégies de compréhension.
Prélever des informations locales.
Comprendre les effets typographiques dans une bande dessinée.
Phase
1
15 min
Forme de
Travail
Découverte des pages 22 et 23
– lire les deux pages
– reformuler l’histoire
2
20 min
Écriture des paroles des personnages
– compléter les bulles d’une planche (page 24)
– mettre en commun :
➝ valider ou non les textes produits
➝ analyser les contresens
➝ échanger sur les procédés graphiques utilisés : polices de tailles
différentes ; utilisation des points d’exclamation…
➝ comparer avec le texte de la B.D.
3
10 min
4
15 min
TyPe
de Travail
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) À votre avis, où était parti le père de Popotka ?
– (Q1) Pourquoi les enfants ne doivent-ils pas crier ?
– (Q1) Le père de Popotka respecte-t-il lui-même la
consigne qu’il donne aux enfants ?
– (Q2) Comment Popotka et son père repèrent-t-il qu’il
se passe quelque chose d’étrange ?
suPPorT
– individuel
– à quatre
– collectif
– lecture silencieuse – album 2
– lecture à haute voix p. 22 et 23
– langage
– à deux ou
à trois
– collectif
– écriture
– langage
(argumentation)
– activité de
recherche 15
(p. 310), une
pour trois
– langage
– album 2 p. 24
Approfondissement de la compréhension
– individuel – lecture
– lire la p. 25 puis la reformuler
puis collectif – langage
– analyser la mise en images : rechercher ce qui crée
l’étrangeté dans le texte et dans l’image (absence de bruit/
silhouette noire soulignant l’inquiétude, gros plan sur le fourré)
– compréhension
– répondre aux questions posées
Exercices
– compléter les paroles de Popotka
– identifier le personnage qui crie le plus fort
– répondre à une question portant sur l’implicite
– interpréter une image (se reporter à l’album p. 25)
– individuel
Album 2
–
–
–
–
–
–
–
–
– lecture
– écriture
– album 2 p. 25
– cahier
d’activités 1
p. 46
Lecture de l’album 2 p. 22 à 25.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Conduire un travail dirigé : dictée à l’adulte.
phase 4
Exercice 1 : en dictée à l’adulte.
Exercice 4 : facultatif ou le proposer à l’oral.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer de dessiner la case qui pourrait suivre cet
épisode (cahier personnel de production d’écrits).
91
Séquence 3
Grammaire : le nom
Voir page 260 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 48
Livret d’entrainement 1 p. 14, no 4,
p. 15, nos 5 et 6
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir la notion d’antonymie.
– Prendre conscience de la valeur privative du préfixe in.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
20 min
Forme
de Travail
Recherche de mots antonymes
– collectif
– rechercher le mot contraire à : dernier ; beau ;
doucement ; inconnu ; ensemble ; coucher
➝ valider en écrivant les mots au tableau, deux
par deux (dernier / premier…)
– à deux
– rechercher, parmi une liste de mots commençant
par in, les mots exprimant des contraires
➝ mettre en commun : analyser les erreurs, définir
le sens de chaque mot, souligner la particularité du
préfixe in qui peut se lire [”] ou [in].
TyPe
de Travail
suPPorT
– vocabulaire
– lecture sélective
– activité de recherche 16,
p. 311, une pour deux
– vocabulaire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de sens contraire
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
Exercices
– individuel
– associer des mots antonymes
– écrire des mots de sens contraire en ajoutant le
préfixe in ou im
– barrer les mots n’exprimant pas un contraire
– repérer un mot dans une liste de mots de graphies
proches
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : effectuer un travail dirigé d’aide à la
lecture et à la construction des mots.
Exercice 3 : facultatif.
92
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 1
p. 14, no 4,
p. 15, nos 5 et 6
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 48
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 14, no 4, p. 15, nos 5 et 6.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 3 (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 3
Production d’écrit : écrire une légende
Album 2 p. 17 à 25
Cahier d’activités 1 p. 49
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant les contraintes sémantiques.
– Utiliser un référentiel.
Phase
1
10 min
2
30 min
3
20 min
Rappel de la légende
– rappeler la légende racontée par le père de Popotka
en expliquant :
→ ce qui s’est passé sur Terre
→ ce qui a provoqué l’apparition des étoiles
→ ce qui a décidé les étoiles à rester
Préparation à l’écriture
– prendre connaissance des propositions du carnet
d’idées
– élaborer de nouvelles légendes en utilisant
les propositions écrites dans le carnet d’idées
– présenter quelques légendes, les commenter pour :
→ les enrichir
→ valider la cohérence
– enrichir son carnet d’idées
– repérer des éléments utiles dans Mes outils
pour écrire
Production d’écrit
– écrire la légende
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– collectif
– langage
d’évocation
– reproduction agrandie
de la trame (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– collectif
– lecture à haute
voix
– langage
– cahier d’activités 1
p. 49, étape 1
– à trois
– collectif
– individuel – écriture
– lecture sélective – Mes outils pour écrire
– individuel – écriture
– cahier d’activités 1
p. 49, étape 2
– Mes outils pour écrire
– individuel – relecture
ou à deux
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 49, étape 3
– collectif
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
5 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation en phrases,
la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques textes
– les analyser (trame respectée, cohérence)
ExEmplEs dE productions
Un jour, une squaw furieuse a lancé tous ses bijoux en l’air.
Ils sont montés très haut, jusqu’au ciel.
Arrivés dans l’espace, les bijoux ont tellement brillé qu’ils
sont devenus des étoiles. Comme ils se trouvaient très beaux
en étoiles, ils ont décidé de ne plus jamais redescendre.
Et c’est depuis ce jour que la nuit est étoilée.
Un jour, il arriva un grand malheur : la pluie s’est mise à tomber
à l’envers. Les gouttes d’eau sont montées vers le ciel
et il n’y avait plus d’eau sur terre. Alors un grand sorcier a dit
une formule magique et la pluie est redevenue normale. Mais
les gouttes qui étaient tout en haut sont restées et se sont mises
à briller très fort. Et c’est depuis ce jour que la nuit est étoilée.
– lecture à haute
voix
– langage
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer une dictée à l’adulte pour élaborer une nouvelle
légende. Faire recopier le texte produit collectivement.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire une autre légende sur l’apparition de la
lune (cahier personnel de production d’écrits).
93
Album 2
Tâche : écrire une légende qui explique l’apparition des étoiles dans le ciel.
Séquence 4
Étude du texte
7
Album 2 p. 26 à 29
Cahier d’activités 1 p. 50
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Organiser chronologiquement une trame narrative sous forme d’images.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et graphique d’une planche de B.D., d’un texte.
Interpréter les signes graphiques d’une image de B.D.
Repérer les onomatopées dans une planche de B.D.
Se positionner du point de vue du personnage.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
20 min
3
4
15 min
Découverte du texte
– lire la page 26
– reconstituer la page 27 (sens et mise en page)
Analyse des effets d’images
– rechercher comment le dessinateur montre :
➝ la puissance de Mahto : changement de point
de vue d’une case à l’autre (de face, de profil,
en contreplongée), changement de cadrage
(gros plan, plan américain…)
➝ la rapidité de Popotka poursuivi par l’ours : ligne
de fuite et changements de points de vue (de face, de
profil, de dos…)
Exercices
– compléter le résumé du texte
– prendre des indices dans une image, les interpréter
– identifier et recopier les onomatopées
– donner son avis sur le comportement de Popotka
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Qu’arrive-t-il à Sapa dans la 4e vignette de la page 26 ?
– (Q1) Que va essayer de faire le père de Popotka pour
protéger les enfants ?
– (Q2) D’où vient la flèche qui s’est plantée dans
l’épaule de Matho ?
94
Travail
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– collectif
– compléter le tableau
– analyser les erreurs :
➝ ordre chronologique non respecté
➝ compréhension différente des cases
➝ mise en page ne respectant pas le cadre
d’une planche de B.D.
➝ comparer avec la planche de l’album
– lire les pages 28 et 29, reformuler la fin de l’épisode
– répondre aux questions posées
10 min
Forme de
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage d’évocation – tableau de suivi
– dictée à l’adulte
de l’album (cf. p. 76)
– individuel – lecture silencieuse
– individuel – lecture d’images
ou à deux
– collectif – langage
(argumentation)
– album 2 p. 26
– activité
de recherche 17
(p. 312), une pour un
ou deux élèves
+ reproduction
agrandie (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– lecture
– compréhension
– album 2 p. 28 et 29
– langage
– lecture d’images
– album 2 p. 26 à 29
– individuel – lecture
– lecture d’images
– écriture
– album 2 p. 26 à 29
– cahier d’activités 1
p. 50
– collectif
Lecture de l’album 2 p. 26 à 29.
– (Q3) Pourquoi Matho abandonne-t-il les autres et se
met-il à la poursuite de Popotka ?
– (Q3) À votre avis, pourquoi Matho a-t-il attaqué les
indiens ?
– (Q6) À la place de Popotka, que ressentiriez-vous en
étant poursuivi par l'ours ?
Séquence 4
Exercice 4 : facultatif ou le proposer à l’oral.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture ou ne compléter qu’une partie du texte.
8
Album 2 p. 30 à 32
Cahier d’activités 1 p. 51
 Objectifs
– Mémoriser les éléments essentiels d’un récit.
– Lire et interpréter une image.
– Associer texte et illustration.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique
et syntaxique d’un dialogue.
Phase
1
5 min
2
15 min
Forme de
15 min
4
10 min
Lecture de la page 30
– lire avec intonation
Découverte de la page 31
– compléter les bulles d’une planche
Exercices
– associer début et fin de phrases
– retrouver un épisode précis
– répondre à une question
– recopier une phrase correspondant à une
information précise et donner son avis
– interpréter les paroles d’un personnage
suPPorT
– à deux
– lecture à haute voix
– album 2 p. 30
– à deux ou
trois
– collectif
– lecture
(compréhension)
– langage
(argumentation)
– activité de recherche 18
(p. 313), une pour deux
ou trois élèves
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 2 p. 31
– lecture à haute voix
Approfondissement de la compréhension
– lire la page 32
➝ reformuler la fin du récit
– répondre aux questions posées
Travail personnel
TyPe
de Travail
Travail
– mettre en commun, justifier les choix effectués :
cohérence sémantique, correspondance entre les
paroles et le personnage
– comparer avec la planche de l’album
3
– Reformuler un texte lu.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Émettre un avis personnel.
– Développer les stratégies de compréhension.
– individuel
– collectif
– lecture silencieuse
– langage d’évocation
– compréhension
– album 2 p. 32
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 51
Lecture de l’album 2 p. 30 à 32.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) À qui Popotka s’adresse-t-il quand il dit :
« Bravo !! Tu es le meilleur !! » ?
– (Q4) Pourquoi Popotka se met-il à pleurer seulement
lorsqu’il rejoint son père et ses amis ?
– (Q2) Pourquoi le père organise-t-il un festin pour son fils ?
– (Q1) Comment Popotka raconte-t-il son aventure
aux Indiens du camp ?
– (Q1) Pourquoi Popotka dit-il que celui qui s’en est
pris au poney a bien raté son coup ?
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 4 et 5 : facultatifs.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 4 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
95
Album 2
Étude du texte
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 3 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Séquence 4
Grammaire : le nom ( le genre )
Voir page 261 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 53
Livret d’entrainement 1 p. 16, no 4,
p. 17, nos 5 et 6
 Objectifs
Vocabulaire
– Prendre conscience de la notion de familles de mots.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
Classement de mots par famille de mots
– reconstituer des familles de mots à partir
des étiquettes données
– valider les associations, expliquer le sens
des mots, repérer le radical
20 min
Forme de
TyPe
de Travail
– collectif
– vocabulaire 1 étiquette grand format pour un ou
deux élèves (à préparer)
• beau / beauté
• rapide / rapidité / rapidement
• préféré / préférence
• courage / courageux / courageusement
• camp / camper / campement/campeur
• fabriquer / fabrication / fabriquant
• admirer / admiration / admirateur
• courage / courageux / courageusement
• méfiance / méfiant / se méfier
Travail
suPPorT
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
Entrainement à la lecture
– lire un texte en effectuant des choix
– lire des mots qui se ressemblent
Exercices
– classer des mots en trois familles
– associer des mots de la même famille
– compléter une liste de mots par un mot de la
même famille
– repérer les mots illustrés
20 min
Travail personnel
Groupe A :
– collectif – lecture à
Groupe B : haute voix
– individuel
ou à deux
– collectif
– individuel
– cahier d’activités 1 p. 53
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 16, no 4, p. 17, nos 5 et 6.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : avec tutorat.
Exercice 2 : effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture,
à la compréhension des mots.
96
– lecture
– écriture
– livret d’entrainement 1 p. 16, no 4,
p. 17, nos 5 et 6
Exercice 3 : supprimer deux lignes et les mots correspondants.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots des
exercices 2 et 3 (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 4
Entrainement à la compréhension :
inférences temporelles
Cahier d’activités 1 p. 54
Livret d’entrainement 1 p. 17, no 7
 Objectif
– Faire des inférences temporelles pour reconstituer la chronologie des évènements.
– Comprendre le rôle et la valeur des connecteurs de temps.
1
15 min
2
Mise en commun
– commenter quelques mises en scène
en se référant au texte
10 min
3
Exercices
– numéroter les évènements dans l’ordre
chronologique
– compléter un texte avec les connecteurs temporels
qui conviennent
– ajouter des connecteurs temporels dans un texte
15 min
4
10 min
Reconstitution de la chronologie
des évènements
– lire le texte
– mettre en scène la situation pour reconstituer
l’ordre réel des évènements
Entrainement à la compréhension
– lire des phrases en choisissant le connecteur
temporel qui convient
– lister les connecteurs qui indiquent la temporalité
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel
– lecture
– cahier d’activités 1 p. 54,
exercice 1 (texte seul)
– à trois
– jeu de rôles
– collectif
– langage
(compréhension)
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 54,
exercices 1 à 3
– individuel
puis à deux
– collectif
– lecture
(compréhension)
– dictée
à l’adulte
– livret d’entrainement 1
p. 17, no 7
– 1 feuille A3 ou TNI
– affiche synthèse de la
typologie des questions
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 17 no 7.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases comprenant un connecteur temporel.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la
lecture des phrases et au choix des connecteurs.
Production d’écrit : écrire les bulles d’une B.D.
 Objectif
Album 2 p. 26 à 32
Cahier d’activités 1 p. 55
Mes outils pour écrire
– Écrire le texte d’une planche de bande dessinée.
– Écrire au style direct.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : compléter les bulles d’une nouvelle planche de bande dessinée.
97
Album 2
Phase
Séquence 4
Phase
1
10 min
2
30 min
3
20 min
Forme de
TyPe
de Travail
Travail
Découverte de la B.D.
– prendre connaissance de la nouvelle planche,
raconter ce qui se passe
– individuel
puis à deux
– lecture
– langage
– cahier d’activités 1
p. 55
– jeu de rôles
– langage
– cahier d’activités 1
p. 55
– dictée à l’adulte
– lecture sélective
– Mes outils pour écrire
p. 13
– individuel
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 55, étape 2
– Mes outils pour écrire
– individuel
ou à deux
– relecture
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 55, étape 3
– collectif
– lecture à haute voix
– langage
– productions d’élèves
Recherche des répliques des personnages
– à trois
– mettre en scène la discussion
– présenter quelques mises en scène, les commenter – collectif
pour les enrichir et valider la cohérence (utilisation
du style direct, enchainement logique des propos…)
– renseigner un carnet d’idées collectif, repérer
des éléments utiles dans Mes outils pour écrire
Production d’écrit
– compléter les bulles
suPPorT
Retour sur les productions
4
10 min
5
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation en
phrases, la présence des majuscules et des points
Lecture
– lire quelques productions
– les analyser (trame respectée, cohérence)
ExEmplE dE production
Tiens, c’est Hoka
je me demande ce
qu’il veut.
Bonjour les
Vous êtes encore fâchés
gars. Je voudrais contre moi parce j’ai triché ?
vous parler.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer une dictée partielle à l’adulte.
Pas du tout, on
veut faire la paix.
Je vous présente
mes excuses.
Oui, regardez ! Je vous ai apporté un
cadeau pour vous montrer que je suis
votre ami.
Au revoir Hoka.
Reviens nous voir un autre jour.
C’est bien sûr ?
Il est magnifique
ce collier !
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire un récitatif, qui s’insèrerait dans la
première case ou de dessiner une case supplémentaire
qui montrerait les échanges entre Popotka et Sapa,
après le départ de Hoka (cahier personnel de production d’écrits).
Oui, et nous ferons des courses
et je ne tricherai pas.
Synthèse de l’album
 Objectifs
–
–
–
–
Mémoriser les informations d’un récit.
Prendre conscience de la structure sémantique d’un texte.
Émettre un avis personnel ; se positionner du point de vue d’un personnage.
Prendre des informations dans le paratexte d’un album.
98
Album 2
Cahier d’activités 1 p. 60
Séquence 4
Remarque : 2 séances : phases 1, 2, 3 (1 séance) ; phases 4 et 5 (1 séance).
1
10 min
2
20 min
3
10 min
4
20 min
5
10 min
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
– compléter le tableau (textes 7 et 8)
Forme de
TyPe
de Travail
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
Travail
Exercices
– rechercher des informations inexactes dans un texte – individuel – lecture
– écriture
– donner son avis
– repérer d’autres titres d’albums appartenant à
la même collection
– émettre un avis sur le comportement de Popotka
Mise en commun
Exercices 1 à 3
– analyser les choix effectués
Exercice 4
– débattre à partir des réponses apportées
Lecture
– repérer comment les images expriment
le déroulement du temps
– repérer les différents plans et points de vue
utilisés dans la B.D.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Exercice 1 : n’effectuer la recherche que dans la première partie du texte (jusqu’à « tard ») ou effectuer un
travail dirigé d’aide à la lecture.
phase 4
Avec tutorat.
– tableau de suivi
de l’album (cf. p. 76)
– cahier d’activités 1
p. 60
– collectif
– langage
(argumentation)
– langage (débat)
– à deux
– lecture d’images
– album 2
– activité de recherche 19
(p. 314), une pour deux
élèves
– langage
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
Synthèse
– collectif
– échanger autour des indices ayant permis
les différentes associations et les effets induits sur
la compréhension du récit
 Différenciation
suPPorT
Album 2
Phase
Élèves travaillant rapidement
phase 2
Proposer de raconter son passage préféré (cahier personnel de production d’écrits).
 Prolongement
Reconduire l’analyse d’images, à partir d’autres bandes
dessinées.
Activités complémentaires de mise en réseau
 Des histoires à lire
 Des poésies à dire et à retenir
Support : cahier d’activités 1 p. 56.
Support : guide p. 363.
Se reporter à la page 36 du guide.
 Un texte à lire
Support : cahier d’activités 1 p. 56 et 57.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com
 Un documentaire : les Sioux
Support : cahier d’activités 1 p. 58 et 59.
Se reporter aux pages 37 et 38 du guide et au site.
99
Présentation de l’album
3
Le Maitre Chat
Un partage inéquitable fait que le plus jeune des trois fils d’un meunier ne
reçoit qu’un chat pour tout héritage. L’animal inquiet sur sa mort promptement
annoncée affirme haut et fort pouvoir changer la destinée du jeune garçon
dépité, si celui-ci le dote de bottes et d’un sac.
Le Maitre Chat est un faire-valoir ingénieux au service du héros et il acquiert le
statut de héros.
Les scénarios élaborés par ce rusé s’emboitent, s’alimentent, s’amplifient, se
combinent. La vanité des puissants, roi ou ogre, est exploitée. L’orgueil est flatté,
les pouvoirs détournés.
Des questions philosophiques et morales se posent. Le conte questionne sur la
richesse reçue ou acquise et sur la manière dont elle est acquise : par ruse ?
par tromperie ? par malice ? par habileté ? par le travail ? Il interroge sur les
motivations louables ou non, sur les effets moraux ou non. Une moralité clôt le
conte et favorise les débats.
Des questions existentielles se dégagent. Ce conte ne renforce-t-il pas l’idée que
les faibles ne sont pas condamnés à un destin sans espoir, qu’ils peuvent être
aidés, que la vie offre des opportunités qu’il faut saisir. Qu’oser, c’est grandir ?
Le conte, très proche de la version originale de Charles Perrault, est rehaussé par
des illustrations qui s’attachent aux situations, aux lieux, aux personnages, aux
objets, aux accessoires vestimentaires.
Le trait balancé, équilibré et sobre, donne un dessin épuré, précis et moderne.
Le rendu élégant renforce la tonalité précieuse du texte. Le choix pertinent de
plans et d’angles de vue (comme la plongée et la contreplongée) met l’accent
sur les regards. Ils vont de l’affrontement direct « les yeux dans les yeux » à des
regards d’imploration, de soumission, de domination. Le portrait rapproché de la
princesse aux yeux clos n’est que douceur et délicatesse. Cette grâce est renforcée
par le jeu des regards du roi et du marquis.
100
Album 3
Les jeux d’ombre rendent exceptionnel un lieu, un personnage ou une scène. La
force sauvage et la ruse s’expriment dans des attitudes félines.
Le lion campé sur ses pattes arrière se projette monstrueusement vers le ciel. Le
chat finaud, à l’affut, se ramasse sur lui-même pour une détente imparable au sol.
Les couleurs sont chaudes : le rouge feu domine le noir et l’ocre brun, l’or côtoie
le bleu royal. Les tons verdâtres sont réservés aux vastes espaces.
Le langage soutenu donne force et précision au texte. La narration se fait au
passé simple mais aussi au présent dans les tournures vieillies. Les dialogues sont
construits au présent et au passé composé. Les nombreux connecteurs temporels
et logiques sont autant de repères et de liens qui facilitent la compréhension du
récit. Le ton humoristique et ironique est appliqué au roi crédule, aux paysans
apeurés, l’éblouissement naïf et la franchise sans détour, à la princesse amoureuse.
Suggestions de mise en réseau :
– des histoires à lire (cahier d’activités 1 p. 84)
– un conte à lire (cahier d’activités 1 p. 84-85)
– des poésies à dire et à retenir (guide p. 364)
– un documentaire (cahier d’activités 1 p. 86-87)
Itinéraires de lecture, bibliographie à télécharger sur le site
www.ribambelle-hatier.com
.
101
102
– dans les champs de blé
– dans le château du roi
– près de la rivière
– le chat
– le marquis de Carabas
– le roi
– la fille du roi
TexTes 3 eT 4
Le chat demande un sac
et une paire de bottes.
Il appelle son maitre
« marquis de Carabas ».
Il attrape un lapin et l’offre
au roi de la part de son maitre.
➞ Le roi le remercie.
Le chat continue d’offrir du gibier
au roi.
Il fait croire que son maitre
se noie et qu’on lui a volé
ses vêtements.
➞ Le roi offre de beaux
vêtements au marquis de Carabas.
➞ La princesse tombe amoureuse
du marquis.
Les ruses du chat et leurs conséquences
– dans un bois
– dans le château du roi
Les lieux
évoqués
– le meunier et ses trois fils
présents
– le dernier fils du meunier
– le roi
– le chat
Les personnages
TexTes 1 eT 2
Le chat rend visite à l’ogre et lui
demande de se changer en lion.
➞ L’ogre est fier.
Le chat exige que les paysans
disent au roi que les champs
appartiennent au marquis
de Carabas.
➞ Le roi pense que le marquis
est riche.
– sur la route, au milieu
des champs
– dans le château de l’ogre
– le chat
– les paysans : faucheurs
et moissonneurs
– le roi
– le marquis de Carabas
– l’ogre
TexTes 5 eT 6
Le chat demande à l’ogre de se
transformer en souris et l’avale.
➞ Le château n’a plus
de propriétaire, le chat peut faire
croire au roi qu’il appartient
au marquis.
➞ Le roi propose au marquis
d’épouser sa fille.
➞ Le chat devient un grand
seigneur.
– dans le château de l’ogre
– le chat
– l’ogre
– le roi
– sa fille
– le marquis de Carabas
TexTes 7 eT 8
Référentiel de suivi de l’album
3
Séquence 1
Découverte de l’album
Album 3
Cahier d’activités 1 p. 61
 Objectifs
Découvrir un album de littérature de jeunesse.
Découvrir le paratexte d’un album.
Prendre des informations dans des illustrations.
Émettre des hypothèses sur le récit.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
15 min
Découverte de l’album
– feuilleter l’album
➝ donner ses premières impressions
➝ caractériser le style des illustrations
(couleurs, mise en page : images détourées
ou pleine page, points de vue : plongée,
contreplongée...)
Exercices
– repérer les illustrations appartenant
à l’album
– identifier l’auteur du conte
– anticiper sur l’histoire
– écrire le titre d’autres contes de Charles
Perrault
Mise en commun
Exercices 1, 2, 4
– échanger autour des réponses, préciser
où a été trouvée l’information
– évoquer d’autres contes de Charles
Perrault
– situer la vie de l’auteur sur une frise
du temps
Exercice 3
– synthétiser les réponses données, valider
les argumentaires
Travail personnel
 Différenciation
phase 2
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage (description) – album 3
Album 3
–
–
–
–
– lecture d’images
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 61
– album 3
– collectif
– langage
(argumentation)
– cahier d’activités 1
p. 61
– frise chronologique
de la classe
– dictée à l’adulte
Dessiner un chat à la manière de B. Lacombe.
Élèves travaillant rapidement
Rechercher et lire d’autres contes de Charles Perrault
parmi un lot de livres mis à disposition.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : facultatif ou en travail dirigé.
103
Séquence 1
Étude du texte
1
Album 3 p. 3 à 5
Cahier d’activités 1 p. 62
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un texte.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Reconstruire un épisode absent.
Développer les stratégies de compréhension (voir typologie des questions p. 77).
Phase
1
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
2
Découverte du texte
– reconstruire un puzzle chronologique
5 min
15 min
3
15 min
Forme de
Travail
– collectif
4
– langage
– lecture d’images
suPPorT
– album 3 p. 3 à 5
– activité de recherche 20
(p. 316), une par élève
– confronter son travail à celui d’un camarade
– individuel – lecture
(compréhension,
anticipation)
– à deux
– co-évaluation
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
– collectif
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 20
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 3 p. 3 à 5
– analyse d’erreurs
– langage
(argumentation)
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
15 min
TyPe
de Travail
Exercices
– associer personnage et héritage correspondant – individuel – lecture
– écriture
– repérer deux phrases synonymes
– compléter les paroles du chat
– imaginer et décrire un des tours du chat
Travail personnel
– album 3 p. 3 à 5
– cahier d’activités 1
p. 62
Lecture de l’album 3 p. 3 à 5.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q3) Le plus jeune fils dit que ses deux frères pourront gagner leur vie en se mettant ensemble. Que
vont-ils pouvoir faire ?
– (Q2) Pourquoi le chat est-il inquiet ? Que risque-t-il
de lui arriver ?
– (Q5) À votre avis, que va faire le chat avec le sac et
les bottes ?
– (Q6) Que pensez-vous de la réaction du plus jeune
des fils (p. 5) ? Qu’auriez-vous pensé et fait à sa place ?
phase 2
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé à l’aide
d’étiquettes grand format (à préparer ou vidéoprojeter).
104
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 2 : facultatif ou avec tutorat.
Exercice 4 : en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer d’imaginer ce que pourra faire le chat avec
des bottes (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 1
Étude du texte
2
Album 3 p. 6 à 9
Cahier d’activités 1 p. 63
 Objectifs
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Saisir les idées essentielles d’un texte.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
10 min
Présentation du référentiel « suivi de l’album »
– présenter sa finalité : référentiel permettant de
mémoriser les éléments essentiels de chaque épisode
– compléter le tableau (texte 1)
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
3
Découverte du texte
– lire chaque paragraphe, rechercher le titre
correspondant
– confronter son travail avec celui d’un camarade
Forme de
Travail
– collectif
4
10 min
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
➝ s’interroger sur le sens de la phrase placée entre
parenthèses
– effectuer une lecture expressive du texte :
mettre en évidence l’aparté entre parenthèses par
une mimique et la variation de l’intensité de la voix
– répondre aux questions posées
5
20 min
Exercices
– choisir le résumé correspondant au texte
– numéroter les phrases dans l’ordre de l’histoire
– identifier le nom inventé par le chat pour son maitre
– donner son avis sur le comportement du chat
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q3) Pourquoi le chat met-il des herbes odorantes
dans le sac ?
– (Q3) Le chat est-il cruel ?
– (Q5) Pourquoi dit-il que son maitre est un marquis ?
 Différenciation
– mise en projet
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– collectif
5 min
15 min
TyPe
de Travail
suPPorT
– tableau de suivi
de l’album 3 vierge
(à préparer)
cf. p. 102
– lecture d’images – album 3 p. 6 à 9
– langage
– individuel – lecture
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– analyse
d’erreurs
– langage
(argumentation)
– lecture à haute
voix
– activité de recherche 21
(p. 317), une par élève
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 21
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 3 p. 6 à 9
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 63
– album 3 p. 6 à 9
Lecture de l’album 3 p. 6 à 9.
phase 5
Exercice 2 : le remplacer par l’exercice de soutien 2
(sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Exercice 4 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer d’illustrer la scène où le chat attrape le lapin.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé.
105
Album 3
–
–
–
–
Séquence 1
Grammaire : l’adjectif
Voir page 262 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 65
Livret d’entrainement 1 p. 18, no 3,
p. 19, nos 4 et 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Prendre conscience de la notion de familles de mots.
– Prendre conscience de la valeur privative du préfixe mal.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
TyPe
de Travail
suPPorT
Recherche de mots synonymes ou antonymes
– pour chacun des mots, rechercher le mot
synonyme ou le mot antonyme
– mettre en commun : valider les réponses
en explicitant le sens des mots
15 min
Forme
de Travail
– à deux
– vocabulaire
– activité de recherche 22
(p. 318)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
– lire des mots de sens contraire
Entrainement à la lecture
– lire un texte dont les voyelles ne sont pas lisibles
Exercices
– reconstituer des familles de mots
– écrire le mot contraire en utilisant le préfixe mal
– repérer les mots illustrés
20 min
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : ne faire compléter que trois familles de
mots.
106
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 1
p. 18, no 3, p. 19, nos 4 et 5
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 65
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 18, no 3, p. 19, nos 4 et 5.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 1 (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 1
Production d’écrit :
écrire les pensées d’un personnage
Album 3 p. 3 à 9
Cahier d’activités 1 p. 66
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : imaginer les pensées des deux autres fils du meunier après avoir reçu leur héritage.
1
5 min
Rappel du récit
– rappeler la situation initiale du conte
Forme de
Travail
– collectif
– langage
d’évocation
– langage
(anticipation)
– à trois
– lecture
– langage
– rechercher ce que chacun des frères pourra faire
avec son héritage
2
20 min
3
20 min
Jeu de rôles
– lire le carnet d’idées
➝ imaginer les pensées de chacun des frères
– mettre en commun quelques productions orales,
les commenter pour
➝ valider la cohérence (utilisation de la première
personne du singulier, réaction en lien avec
le sentiment éprouvé…)
➝ les enrichir (expression des sentiments…)
– enrichir son carnet d’idées ; repérer des éléments
utiles dans Mes outils pour écrire (terminaisons
des verbes avec le pronom je…)
Production d’écrit
– compléter les bulles
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– cahier d’activités 1
p. 66, étape 1
– collectif
– individuel – écriture
– Mes outils pour écrire
p. 22
– individuel – écriture
– cahier d’activités 1
p. 66, étapes 2 et 3
– Mes outils pour écrire
– individuel
ou à deux
– relecture
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 66, étape 4
– collectif
– lecture à haute
voix
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
5 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la segmentation
en phrases, la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser (cohérence,
utilisation du style direct)
exemple de production
Étape 2 : Je suis fier d’avoir hérité du moulin. Maintenant, je suis
riche mais je pense que je devrais partager avec mon frère. Je
vais l’inviter dans mon moulin comme ça, on pourra moudre le
grain et faire de la farine ensemble.
Étape 3 : Je suis jaloux, ce n’est pas juste. Puisque c’est comme
ça, je vais acheter une charrette et partir en voyage. Je ne
retournerai plus jamais voir mon frère.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
– Ne compléter qu’une seule bulle, au choix.
– Effectuer un travail dirigé d’aide à la construction
des phrases (style direct), à l’encodage des mots.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de compléter le texte de chaque bulle par
une remarque concernant le troisième frère qui n’a eu
que le chat (cahier personnel de production d’écrits).
107
Album 3
Phase
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 3 p. 10 et 11
Cahier d’activités 1 p. 67
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Enrichir le vocabulaire (synonymie).
Faire des inférences.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
1
Renseignement du référentiel « suivi de l’album » – collectif
– compléter le tableau (texte 2)
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 3
(cf. p. 102)
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 3 p. 10 et 11
3
Découverte du texte
– lire un texte en effectuant des choix
– individuel
– lecture
(compréhension)
– activité
de recherche 23
(p. 318), une par élève
– confronter son travail à celui d’un camarade
– à deux
– co-évaluation
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
– collectif
– analyse d’erreurs
– langage
(argumentation)
➝ valider par la lecture du texte de l’album
– répondre aux questions posées
– à deux
– collectif
10 min
5 min
15 min
4
20 min
– mettre en scène l’épisode
– anticiper la suite du conte
5
15 min
Exercices
– répondre à une question littérale
– recopier une phrase contenant une information
précise
– repérer deux phrases synonymes
– imaginer les conséquences de la ruse du chat
Travail personnel
– reproduction
agrandie de l’activité de
recherche 23 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– lecture à haute voix – album 3 p. 10 et 11
– langage
(compréhension)
– jeu théâtral
– langage (émission
d’hypothèses)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 67
– album 3 p. 10 et 11
Lecture de l’album 3 p. 10 et 11.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Que signifie : « les présenter au roi » ?
– (Q1) Comment le roi montre-t-il au chat qu’il est
content de ses cadeaux ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi le meunier accepte-t-il de
faire ce que lui demande le chat ?
– (Q5) À votre avis, quelle idée le chat a-t-il en tête ?
phase 3
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé à l’aide
d’étiquettes grand format (à préparer ou à vidéoprojeter).
108
Élèves ayant besoin de soutien
Séquence 2
phase 5
Exercice 2 : aider au repérage dans l’album.
Exercice 3 : supprimer la troisième phrase.
Exercice 4 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Étude du texte
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer l’exercice complémentaire 5 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
4
Album 3 p. 12 à 17
Cahier d’activités 1 p. 68
 Objectifs
Mémoriser les éléments essentiels du récit.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un texte.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Distinguer narration et style direct.
Prélever des informations locales.
Enrichir le vocabulaire.
Comprendre l’implicite d’un texte.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
2
5 min
20 min
3
15 min
Forme de
Travail
4
suPPorT
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 3 p. 12 à 17
Découverte du texte
– reconstruire un puzzle chronologique
– individuel
– activité
de recherche 24
(p. 319), une par élève
– confronter son travail à celui d’un camarade
– à deux
– lecture
(compréhension,
anticipation)
– co-évaluation
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
– collectif
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
20 min
TyPe
de Travail
Album 3
–
–
–
–
–
–
–
–
–
Exercices
– individuel
– copier les paroles du chat
– repérer les informations correspondant
à l’histoire
– associer les malices du chat et leurs conséquences
– interpréter les pensées du chat
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi le chat veut-il faire croire que son
maitre se noie ?
– (Q2) Pourquoi fait-il croire que les vêtements de son
maitre ont été volés ?
– analyse d’erreurs
– langage
(argumentation)
– reproduction agrandie
de l’activité
de recherche 24
(à préparer ou
– lecture à haute voix à vidéoprojeter)
– album 3 p. 12 à 17
– langage
(compréhension)
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 68
– album 3 p. 12 à 17
Lecture de l’album 3 p. 12 à 17.
– (Q2) Pourquoi le roi demande-t-il d’aller chercher de
très beaux habits et non pas des habits ordinaires ?
– (Q6) Quel était donc le but de la ruse du chat ? A-t-il
obtenu ce qu’il voulait ?
109
Séquence 2
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé avec des
étiquettes grand format (à préparer ou à vidéoprojeter).
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Faire le portrait du marquis de Carabas vêtu des habits
du roi : il était magnifique, il portait…, il ressemblait
à … (cahier personnel de production d’écrits).
phase 4
Exercice 1 : aider au repérage dans l’album.
Exercice 2 : ne laisser que deux réponses possibles.
Exercice 4 : lire les phrases proposées à haute voix
pour faciliter le choix.
Grammaire : l’accord en genre dans le groupe du nom
Voir page 263 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 70
Livret d’entrainement 1 p. 21, nos 3 à 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Prendre conscience de la notion de synonymie.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
15 min
2
5 min
Exercices
– associer mot et dessin correspondant
– associer des mots ou expressions synonymes
– comparer deux listes de mots, identifier le mot
ajouté dans la seconde liste
Confrontation des recherches
– confronter son travail à celui d’un camarade
Forme
de Travail
– individuel – vocabulaire
– à deux
3
Mise en commun
– collectif
– analyser le travail effectué :
➝ valider en expliquant le sens des mots
➝ faire employer les mots moins connus dans une phrase
4
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots ou expressions synonymes
Entrainement à la lecture
– lire des mots qui se ressemblent
– lire un texte en effectuant des choix
15 min
15 min
Travail personnel
110
TyPe
de Travail
suPPorT
– cahier d’activités 1
p. 70
– co-évaluation
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
– analyse d’erreurs à vidéoprojeter)
– vocabulaire
– individuel – lecture à haute
ou à deux
voix
– collectif
– livret d’entrainement 1
p. 21, nos 3 à 5
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 21, nos 3 à 5.
Séquence 2
 Différenciation
phase 1
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 et 2 : proposer un travail dirigé d’aide à
la lecture, à la compréhension des mots.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots ou
expressions de l’exercice 2 (cahier personnel de production d’écrits).
Entrainement à la compréhension :
inférences logiques
Cahier d’activités 1 p. 71
Livret d’entrainement 1 p. 22, no 6
 Objectifs
Phase
1
20 min
Forme de
Travail
Compréhension du sens des connecteurs
logiques
– rechercher le connecteur qui convient
– à trois
– mettre en commun : justifier ses choix
(sens, syntaxe)
– conclure par la relecture des phrases
2
20 min
3
5 min
TyPe
de Travail
– collectif
– lecture compréhension – activité de recherche 25,
p. 320, une pour trois
– langage
– à deux
– lecture à haute voix
Exercices
– individuel – lecture
– associer début et fin de phrases
– écriture
– compléter une phrase avec le connecteur
logique qui convient
– insérer un connecteur logique dans une phrase
– répondre à une question inférentielle
Synthèse
– collectif
– lister les connecteurs qui indiquent
un enchainement logique
– rechercher dans le sommaire de Mes outils
pour écrire la liste des connecteurs de cause
➝ les lire
➝ les utiliser dans une phrase
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
Travail personnel
suPPorT
– livret d’entrainement 1
p. 22 n° 6
– cahier d’activités 1
p. 71, exercices 1 à 4
– dictée à l’adulte
– feuille A3 ou TNI
– lecture
– langage
– Mes outils pour écrire
p. 2 et 11 (dire la cause)
– affiche synthèse de la
typologie des questions
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 22, no 6.
 Différenciation
phase 2
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases comprenant un connecteur logique.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide
à la lecture des phrases et au choix du connecteur, à
l’élaboration orale des phrases à reconstituer.
Exercice 4 : en tutorat avec un pair.
111
Album 3
– Élaborer des inférences logiques.
– Comprendre le rôle et la valeur des connecteurs logiques.
Séquence 2
Production d’écrit :
adopter le point de vue d’un personnage
Album 3 p. 10 à 17
Cahier d’activités 1 p. 72
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Se placer du point de vue d’un personnage qui ne connait ni les personnages, ni leur histoire.
– Écrire un texte narratif.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire le récit de la fausse noyade du maitre du chat.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
20 min
Découverte de la situation d’écriture
– rappeler la scène de la fausse noyade
du marquis
– repérer le lieu, lister les personnages présents
– résumer ce que le héron a pu voir : ruse du
chat / noyade du jeune homme / cri du chat /
intervention du roi / attitude de la princesse
Forme de
– collectif
Préparation à l’écriture
– raconter la scène de la fausse noyade, comme si – à trois
on était le héron, en respectant la trame proposée
– collectif
– mettre en commun quelques productions
orales, les commenter pour :
➝ valider la cohérence
(respect de la chronologie…)
➝ les enrichir (émotions éprouvées par le héron,
avis personnel…)
– renseigner, au fur et à mesure, un carnet
d’idées collectif
Production d’écrit
– écrire l’histoire racontée par le héron
– illustrer le texte
TyPe
de Travail
Travail
suPPorT
– langage
d’évocation
– album 3 p.12
– langage
– cahier d’activités 1
p. 72 , étape 1
– dictée à l’adulte
– feuilles A3 ou TNI
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 1
p. 72, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
– individuel
ou à deux
– relecture
grammaticale
– cahier d’activités 1 p. 72,
étape 3
– collectif
– lecture à haute
voix
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
5 min
Relecture
– relire son texte, vérifier la segmentation en
phrases, la présence des majuscules et des points
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser
(reformulation de la scène exacte, insertion
des commentaires du héron)
exemple de production
Un chat tout habillé a caché des vêtements sous une pierre.
Après j’ai vu un jeune homme qui barbotait dans l’eau et j’ai
entendu le chat crier : « Au secours ! ».
Le roi est arrivé et a sauvé le garçon. Il lui a même donné des
beaux vêtements.
Il y avait aussi une princesse qui avait l’air de trouver le jeune
homme très beau.
Enfin, ils sont tous repartis dans le carrosse, sauf le chat. J’ai
vraiment rien compris à cette histoire de fous !
112
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé d’aide à la construction de la
narration, d’encodage de mots.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’enrichir le texte en ajoutant les remarques
du héron à chaque étape du récit.
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 3 p. 18 à 21
Cahier d’activités 1 p. 73
 Objectifs
Saisir les idées essentielles d’un texte.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Repérer les différents énonciateurs du récit.
Prélever des informations locales.
Se positionner du point de vue d’un personnage.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
suPPorT
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le tableau (textes 3 et 4)
– collectif
– langage
– tableau de suivi
d’évocation
de l’album 3 (cf. p. 102)
– dictée à l’adulte
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
– collectif
– lecture d’images – album 3 p. 18 à 21
– langage
3
Découverte du texte
– compléter le texte avec les paroles des différents locuteurs – individuel – lecture
(anticipation)
– à deux
– co-évaluation
– confronter son travail à celui d’un camarade
1
10 min
5 min
15 min
4
15 min
Approfondissement de la compréhension
– analyser les différentes propositions, repérer
les indices qui permettent de reconstituer le texte
– valider par la lecture du texte de l’album
– répondre à des questions
– mettre en scène cet épisode
5
20 min
TyPe
de Travail
Exercices
– compléter les paroles du chat
– cocher ce qui correspond à l’histoire
– imaginer les pensées des personnages
– interpréter les intentions du chat
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) À votre avis, pourquoi les faucheurs obéissentils au chat ?
– (Q3) Pourquoi le roi dit-il au marquis qu’il a un bel
héritage ?
– (Q2) Pourquoi le chat recommence-t-il sa ruse avec les
moissonneurs ?
– collectif
– langage
(argumentation)
– lecture à haute
voix
– langage
(compréhension)
– jeu théâtral
– individuel – lecture
– écriture
– activité de recherche 26
(p. 321), une par élève
– reproduction agrandie
de l’activité
de recherche 26
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 3 p. 18 à 21
– cahier d’activités 1
p. 73
– album 3 p. 18 à 21
Lecture de l’album 3 p. 18 à 21.
– (Q5) À votre avis, quel est le but de cette nouvelle
ruse du chat ?
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé à l’aide
d’étiquettes grand format (à préparer ou à vidéoprojeter).
113
Album 3
–
–
–
–
–
–
–
Séquence 3
phase 5
Exercice 1 : aider au repérage dans l’album.
Exercice 3 : ne compléter que deux bulles.
Exercice 4 : en dictée à l’adulte ou facultatif.
Étude du texte
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Écrire ce qu’aurait dit le chat s’il avait rencontré des
pêcheurs (cahier personnel de production d’écrits).
6
Album 3 p. 22 à 25
Cahier d’activités 1 p. 74
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique d’un texte.
Reformuler un texte lu.
Identifier le rôle des personnages.
Prélever des informations locales dans un texte.
Se positionner du point de vue du personnage principal.
Faire des inférences.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
2
Découverte du texte
– lire le texte, compléter le résumé
5 min
20 min
– confronter son travail avec celui d’un camarade
3
15 min
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués pour compléter
le résumé
– reformuler puis mettre en scène l’épisode
– répondre à des questions
– conclure par la relecture du texte
4
15 min
Forme
de Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– lecture d’images
– langage
– album 3 p. 22 à 25
– individuel – lecture (compréhension, – cahier d’activités 1
anticipation)
p. 74, exercice 1
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– langage
(argumentation)
– reproduction
agrandie
de l’exercice 1, p. 74
(à préparer ou
– jeu théâtral
– langage (compréhension) à vidéoprojeter)
– album 3 p. 22 à 25
– lecture à haute voix
Exercices
– individuel – lecture
– répondre à une question littérale
– écriture
– repérer les informations correspondant à l’histoire
– se situer à la place du héros
Travail personnel
suPPorT
– cahier d’activités 1
p. 74, exercices 2 à 4
– album 3 p. 22 à 25
Lecture de l’album 3 p. 22 à 25.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Le chat a-t-il menacé d’autres paysans ?
Dans quel but ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi le chat vient-il saluer
l’ogre ?
– (Q3) Prend-il des risques en entrant dans le château ? Lesquels ?
– (Q4) Pourquoi l’ogre est-il agacé quand le chat lui demande
s’il peut se transformer en toutes sortes d’animaux ?
– (Q3) De quoi le chat a-t-il peur quand l’ogre se transforme en lion ?
phase 2
Effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture.
114
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 2 : facultatif.
Exercice 4 : en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer l’exercice complémentaire 6 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Séquence 3
Grammaire : le nombre ( 1)
Voir page 264 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 76
Livret d’entrainement 1 p. 23, no 4,
p. 24, nos 5 et 6
 Objectifs
Phase
1
2
3
10 min
– collectif
– langage
– à deux
– lecture
– collectif
– vocabulaire
– individuel
– lecture
– écriture
suPPorT
– cahier d’activités 1 p. 76,
exercice 1
Exercices
– reconstituer des familles de mots
– compléter une liste de mots
– repérer les mots intrus dans le texte
15 min
TyPe
de Travail
Enrichissement du lexique
– rechercher, dans le texte p. 25, le sentiment avoué
par le chat lorsque l’ogre s’est transformé en lion
(il avoua avoir eu bien peur ➝ il était apeuré)
– faire rechercher quelle aurait été l’attitude du chat s’il
s’était transformé en paon, en rhinocéros, en sauterelle
➝ mettre en commun, justifier sa réponse
15 min
Forme
de Travail
Album 3
Vocabulaire
– Prendre conscience de la notion de familles de mots.
– Prendre conscience de la notion de champ lexical.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Mise en commun
– analyser le travail effectué
exercice 2 : justifier ses choix (repérage du radical
commun à une même famille de mots)
exercice 3 : expliciter les choix, compléter oralement
chaque liste
– collectif
– cahier d’activités 1 p. 76,
exercices 2 à 4
– langage
– vocabulaire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
Entrainement à la lecture
– lire un texte en partie masqué
– lire des mots qui se ressemblent
Travail personnel
 Différenciation
phase 2
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 1
p. 23, no 4, p. 24, nos 5
et 6
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 23, no 4, p. 24, nos 5 et 6.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 2 (cahier personnel de production d’écrits).
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 à 4 : proposer un travail dirigé d’aide à la
lecture, à la compréhension des mots.
115
Séquence 3
Production d’écrit :
insérer un épisode dans une histoire
Album 3 p. 18 à 25
Cahier d’activités 1 p. 77
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Poursuivre un texte narratif en incluant une chute.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire une variante du récit.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
20 min
Forme de
Rappel de récit
– collectif
– relire la scène de transformation de l’ogre
– résumer cet épisode en indiquant :
➝ l’animal choisi par l’ogre
➝ la réaction du chat
➝ le lieu où se réfugie le chat
➝ les paroles du chat lorsque l’ogre retrouve son
aspect normal
Préparation à l’écriture
– rechercher d’autres transformations possibles,
renseigner son carnet d’idées
➝ poursuivre la conversation entre le chat
et l’ogre en utilisant les idées de son carnet
– mettre en commun quelques productions
orales, les commenter pour valider leur cohérence
(enchainement logique…), les enrichir (sentiments
éprouvés par les personnages…)
➝ repérer des éléments utiles dans Mes outils
pour écrire (sentiments et émotions / lier
des évènements…)
Production d’écrit
– raconter une autre transformation de l’ogre
– illustrer le texte
TyPe
de Travail
Travail
suPPorT
– lecture à haute voix
– dictée à l’adulte
– album 3 p. 25
– feuille A3 ou TNI
– à trois
– langage
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 77, étape 1
– collectif
– langage
– lecture sélective
– Mes outils pour écrire
p. 7 et 9
– individuel
ou à deux
– écriture
– dessin
– cahier d’activités 1
p. 77, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
– individuel
ou à deux
– relecture
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 77, étape 3
– collectif
– lecture à haute voix
– productions d’élèves
Retour sur les productions
4
10 min
5
5 min
Relecture
– relire son texte : vérifier la ponctuation
et les accords dans les groupes du nom
Lecture des productions
– lire quelques textes, les commenter
(texte cohérent, déroulement clair)
exemple de production
– On m’a raconté, dit le chat, que vous saviez vous changer en
toutes sortes d’animaux, que vous pouviez par exemple, vous
transformez en serpent
– Cela est vrai et je vais vous le prouver, dit l’ogre. Aussitôt, il se
transforma en boa.
Le chat eut si peur qu’il se précipita en haut d’une armoire.
Quand le chat vit que l’ogre était redevenu normal, il
redescendit et dit : « Ouf ! Vous m’avez trop fait peur. Je vous
préfère en ogre. »
116
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide à l’élaboration du
récit, à l’encodage des mots ou écrire avec des pairs.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de décrire une autre transformation de l’ogre
(cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 4
Étude du texte
7
Album 3 p. 26 à 29
Cahier d’activités 1 p. 78
 Objectifs
Saisir les idées essentielles d’un texte.
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Prélever des informations locales dans un texte.
Distinguer narration et style direct.
Organiser chronologiquement les informations du récit.
Anticiper sur la suite du récit.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
suPPorT
1
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album »
– compléter le tableau (textes 5 et 6)
– collectif
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 3 (cf. p. 102)
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations – collectif
– lecture d’images
– langage
– album 3 p. 26 à 29
3
Découverte du texte
– compléter le texte en ajoutant les propositions
absentes
– confronter son travail à celui d’un camarade
5 min
5 min
15 min
4
20 min
Approfondissement de la compréhension
– analyser les différentes propositions, justifier :
➝ la place des parties de texte insérées
(logique de sens par rapport au contexte)
➝ le choix de l’étiquette intruse
– valider avec l’album
– répondre à des questions
– mettre en scène cet épisode
5
20 min
TyPe
de Travail
Exercices
– copier les paroles d’un personnage
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– repérer les informations correspondant à l’histoire
– répondre à une question implicite
– imaginer la suite de l’histoire
Travail personnel
– individuel – lecture
(anticipation)
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– activité
de recherche 27 (p. 322),
une par élève
– langage
(argumentation)
– reproduction agrandie
de l’activité
de recherche 27
(à préparer ou
– lecture à haute voix à vidéoprojeter)
– langage
– album 3 p. 26 à 29
(compréhension)
– jeu théâtral
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 78
– album 3 p. 26 à 29
Lecture de l’album 3 p. 26 à 29.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Quelle idée le chat a-t-il en tête quand il
demande à l’ogre de se changer en souris ?
– (Q2) Pourquoi le chat prétend-il que le château est
au marquis de Carabas ?
– (Q5) Pourquoi le chat veut-il faire croire que son
maitre est très riche ?
phase 3
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé à l’aide
d’étiquettes grand format (à préparer ou à vidéoprojeter).
Élèves ayant besoin de soutien
117
Album 3
–
–
–
–
–
–
–
–
Séquence 4
phase 5
Exercice 2 : en travail dirigé, avec des étiquettes
mobiles (à préparer ou à vidéoprojeter).
Exercices 4 et 5 : facultatifs.
Étude du texte
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer d’imaginer puis d’écrire les pensées de la
souris avant que le chat ne la croque (cahier personnel
de production d’écrits).
8
Album 3 p. 30 à 32
Cahier d’activités 1 p. 79
 Objectifs
–
–
–
–
Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
Se positionner du point de vue d’un personnage.
Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
1
Relecture du texte 7
– collectif
– lecture expressive
– album 3 p. 26 à 29
2
Émission d’hypothèses à partir du début
de l’histoire et des illustrations du texte 8
– collectif
– langage
– lecture d’images
– album 3 p. 30 à 32
3
Découverte du texte
– compléter un texte lacunaire en ajoutant
les mots absents
10 min
5 min
20 min
– confronter son travail à celui d’un camarade
4
15 min
Approfondissement de la compréhension
– analyser les différentes propositions :
justifier le choix des mots (logique sémantique,
syntaxe)
5
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 28
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 3 p. 30 à 32
– langage
(argumentation)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 79
– album 3 p. 30 à 32
Lecture de l’album 3 p. 30 à 32.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Quelles sont toutes les raisons qui font que le
roi propose au marquis d’épouser sa fille ?
– (Q5) À votre avis, que va devenir le chat maintenant ?
– (Q5) Que pensez-vous du comportement du chat dans
118
– collectif
– langage (compréhension)
Exercices
– associer deux phrases de même sens
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
– imaginer les pensées du chat
– classer les pensées du personnage
Travail personnel
– activité
de recherche 28
(p. 323), une par
élève
– lecture à haute voix
– valider avec l’album, lire et commenter
la morale
– répondre à des questions
15 min
– individuel – lecture
(compréhension,
anticipation)
– co-évaluation
– à deux
cette histoire ? A-t-il bien fait de mentir ? A-t-il bien
fait de tuer l’ogre ?
– (Q5) Quel personnage de l’histoire est le plus
malin ? Le plus bête ?
– (Q5) À votre avis, le plus jeune des frères mérite-t-il
de devenir prince ?
– (Q5) À votre avis, que vont penser les frères du marquis quand ils sauront ce qu’il est devenu ?
Séquence 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 7 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : avec tutorat ou supprimer les deux dernières phrases.
Exercice 2 ou 3 : au choix.
Exercice 4 : avec tutorat, à l’aide d’étiquettes mobiles
(à préparer ou à vidéoprojeter).
Grammaire : le nombre ( 2)
Album 3
Voir page 265 du guide.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 1 p. 81
Livret d’entrainement 1 p. 25, no 3
p. 26, nos 4 et 5
 Objectifs
Vocabulaire
– Prendre conscience de la notion de familles de mots.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
1
15 min
2
Forme
de Travail
– associer mot et dessin correspondant
– écrire un mot de la même famille
– repérer des mots de l’histoire
– rechercher des mots dans une grille, les écrire
3
10 min
4
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel
– vocabulaire – cahier d’activités 1 p. 81
– à deux
– co-évaluation
Exercices
Confrontation des recherches
– confronter son travail à celui d’un camarade
10 min
15 min
Phase
Mise en commun
– analyser le travail effectué
➝ valider en expliquant le sens des mots
➝ faire employer les mots moins connus dans
une phrase
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
– lire des mots qui se ressemblent
Travail personnel
– collectif
– analyse
d’erreurs
– vocabulaire
– individuel
ou à deux
– lecture à
haute voix
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– livret d’entrainement 1
p. 25, no 3, p. 26, nos 4
et 5
– collectif
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 25, no 3, p. 26, nos 4 et 5.
119
Séquence 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots de
l’exercice 2 (cahier personnel de production d’écrits).
 Différenciation
phase 1
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 et 2 : proposer un travail dirigé d’aide à la
lecture, à la compréhension des mots ou avec tutorat.
Exercice 4 : facultatif.
Entrainement à la compréhension :
inférences de causalité
Cahier d’activités 1 p. 82
Livret d’entrainement 1 p. 26, no 6
 Objectifs
– Élaborer des inférences de causalité.
– Comprendre le rôle et la valeur des connecteurs de causalité.
Phase
1
Compréhension inférentielle
– lire chaque texte, rechercher pourquoi
les personnages deviennent rouge
– confronter ses réponses à celles
d’un camarade
➝ expliciter ses choix
➝ rédiger une réponse
15 min
2
Mise en commun
– lister les réponses
10 min
Forme de
Travail
– individuel
– lecture
– à deux
– langage
(argumentation)
Exercices
– reconstituer des phrases
– compléter des phrases en tenant compte
du connecteur de causalité
20 min
4
Entrainement à la compréhension
– lire des phrases en ajoutant le connecteur
de causalité qui convient
– lister les connecteurs qui indiquent
la causalité
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
10 min
Travail personnel
– collectif
– lecture
(compréhension)
– langage
(argumentation)
– individuel
– lecture
– écriture
– collectif
– lecture
– dictée à l’adulte
– cahier d’activités 1 p. 82,
exercice 1
– reproduction agrandie de
l’exercice 1 p. 82 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1 p. 82,
exercices 2 et 3
– livret d’entrainement 1
p. 26, no 6
– feuille A3 ou TNI
– affiche synthèse de la
typologie des questions
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 26, no 6.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide
120
suPPorT
– écriture
➝ valider les réponses plausibles au regard
du texte et de ses connaissances personnelles
3
TyPe
de Travail
à l’élaboration orale des phrases à reconstituer, à la
recherche de propositions qui conviennent.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases comprenant un connecteur de causalité.
Séquence 4
Production d’écrit : écrire une lettre
Album 3 p. 26 à 32
Cahier d’activités 1 p. 83
Mes outils pour écrire
 Objectifs
–
–
–
–
Mémoriser les informations d’un texte long.
S’approprier un type d’écrit : la lettre.
Se placer du point de vue du héros de l’histoire.
Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire la lettre que le marquis pourrait envoyer à ses frères après le mariage.
1
10 min
2
15 min
3
20 min
4
25 min
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album »
– compléter le tableau (textes 7 et 8)
Le retour sur l’histoire complète permet de cerner
les idées qui doivent apparaitre dans la lettre
Analyse des situations initiale et finale
– rappeler la situation des trois frères au début
de l’histoire
➝ relire les pensées découragées du chat
➝ comparer la situation des trois personnages
à la fin de l’histoire
Forme de
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 3 (cf. p. 102)
– collectif
– langage d’évocation
– album 3 p. 4
Travail
– lecture à haute voix
– langage
Préparation à l’écriture
– à trois
– imaginer ce que le marquis va raconter à ses
deux frères après s’être marié, en trois temps :
➝ le marquis raconte ce qui lui est arrivé
➝ le marquis explique comment il vit maintenant
➝ le marquis émet un avis personnel sur son
héritage et celui de ses frères
– collectif
– mettre en commun quelques productions
orales, les commenter pour
➝ valider la cohérence (éléments marquants
de l’histoire…)
➝ les enrichir (avis personnel du marquis…)
– renseigner en parallèle un carnet d’idées
collectif
Production d’écrit
– observer les paratextes de la lettre, en rappeler
le contenu
➝ écrire collectivement l’adresse, la date
➝ lister des formules d’appel et de politesse
– écrire la lettre en respectant la trame donnée
Remarque : indiquer aux élèves que la trame
donnée à gauche de la lettre est indicative.
Ils peuvent donc s’en éloigner un peu en fonction
de leur projet d’écriture.
Album 3
Phase
– langage
– cahier d’activités 1
p. 83, étape 1
– dictée à l’adulte
– feuille A3 ou TNI
– collectif
– langage
– cahier d’activités 1
p. 83, étape 2
– individuel
ou à deux
– écriture
– individuel
ou à deux
– relecture
grammaticale
– cahier d’activités 1
p. 83, étape 3
– collectif
– lecture à haute voix
– productions d’élèves
Retour sur les productions
5
10 min
6
10 min
Relecture
– relire son texte : vérifier les accords
dans les groupes du nom
Lecture des productions
– lire quelques textes, les commenter (texte
cohérent, structure de la lettre bien respectée…)
121
Séquence 4
 Différenciation
exemple de production
Le Château
Route du village
La Grande Ville
le 20 décembre 1700
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Effectuer un travail dirigé d’aide à l’élaboration du
texte, d’encodage des mots ou proposer une dictée à
l’adulte partielle.
Chers frères,
J’espère que vous vous souvenez de moi. C’est moi, votre petit
frère qui a eu le chat.
En fait, j’ai eu un chat très, très malin. Il sait attraper les souris
et les ogres!
Mon chat a fait des cadeaux au roi ; alors le roi m’aime bien.
Comme je suis devenu riche, j’ai même épousé la princesse.
Maintenant, j’habite dans un château et je m’appelle le marquis
de Carabas.
Venez dans mon château quand vous voulez, mon chat ne va
quand même pas vous manger !
À bientôt.
Le marquis de Carabas
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire la lettre de réponse de l’un des deux
frères (cahier personnel de production d’écrits).
Synthèse de l’album
Album 3
Cahier d’activités 1 p. 88
 Objectifs
–
–
–
–
Interpréter la morale d’un conte.
Faire des inférences.
Lire une image.
Enrichir sa culture littéraire.
Phase
1
15 min
2
20 min
3
10 min
Interprétation de la morale
– lire la morale
– échanger sur le sens de cette morale
– choisir une interprétation juste,
la reformuler, l’écrire
Exercices
– associer ruse et effet correspondant
– écrire l’autre titre de ce conte
– comparer deux illustrations
Synthèse
– échanger :
➝ autour des réponses apportées
➝ autour des contes de Charles Perrault
(évoquer les contes que l’on connait)
Forme de
Travail
– collectif
– lecture
– langage
– copie
– individuel
suPPorT
– album 3
– cahier d’activités 1
p. 88, exercice 1
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 88, exercices 2 à 4
– collectif
 Prolongement
Lire d’autres contes et fables de Charles
PerrauLt (voir mise en réseau à télécharger sur
www.ribambelle-hatier.com ).
– http://dinosoria.com/perrault.htm
– http://www.ruedesfables.net/charles-perrault/
122
TyPe
de Travail
– langage
Arts plastiques
Réaliser une galerie de portraits du Chat botté à partir
d’albums et de créations des élèves.
Séquence 4
Activités complémentaires de mise en réseau
Support : cahier d’activité 1 p. 84.
 Un texte à lire
Support : cahier d’activité 1 p. 84-85.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com .
 Des poésies à dire et à retenir
Support : guide p. 364.
Se reporter à la page 36 du guide.
 Un documentaire : le chat
Support : cahier d’activité 1 p. 86-87.
Se reporter aux pages 37 et 38 du guide et à la proposition d’exploitation sur www.ribambelle-hatier.com .
Album 3
 Des histoires à lire
123
Présentation de l’album
4
Le Scarabée
magique
L’esclavage et l’exploitation des êtres humains constituent le thème central du
Scarabée magique.
L’histoire se déroule au xxıe siècle en Inde mais elle pourrait témoigner de situations
actuelles dans de multiples pays du monde. La solidarité, la compassion, l’espoir
et les sourires appartiennent aux démunis, l’indifférence, la méchanceté, le
gaspillage, la suspicion, la cupidité revenant à ceux qui détiennent la force et le
pouvoir.
Rajeev a 8 ans, Noureen peut-être six. Ils sont nu-pieds. Ce sont de petits Indiens.
Que possèdent-ils ? Ni la hotte, ni les briques qu’ils portent. Sur leur maigre
salaire, dix roupies par jour au maximum, il leur faudra débourser une ou deux
roupies s’ils veulent utiliser le lavoir ou la douche. L’eau est en effet une richesse
inestimable dans le Gujarat aride qui attend la mousson. Sans eau, pas de culture !
Sans eau, pas d’espérance ! Et pourtant Rajeev tient un court instant un véritable
trésor entre ses mains, un scarabée vert « chercheur d’eau ». L’insecte précieux
survivra-t-il à l’attaque des voleurs ? Il est à craindre que non. Mais alors d’où
viennent ces œufs ? ces larves ? et ces scarabées verts miniatures ? Est-ce le fait
d’une intervention magique ou l’œuvre de la nature ? Rajeev, avec l’aide discrète
et efficace de sa sœur, celle de son amie et la bienveillance de son entourage qui
ne le dénonce pas, deviendra le sourcier des collines.
Les sourires comme les puits se multiplieront.
L’aide du scarabée confère à l’ensemble du texte un caractère de conte : son
secours merveilleux vient adoucir la rudesse du monde décrit et donne au héros
la force de poursuivre son combat contre l’injustice.
Le texte est découpé en huit chapitres dont les titres facilitent les repérages et les
retours en arrière. Le récit s’effectue au passé. Le présent est utilisé dans le discours
direct. Le registre de langue est soutenu. Les scènes décrites sont de véritables
témoignages sur la vie éprouvante des paysans du Gujarat indien. La qualité, la
richesse, la précision du vocabulaire donnent de l’authenticité au texte.
124
Album 4
Les illustrations s’attachent essentiellement aux enfants esclaves de la briquèterie, à
Hamda la douce, au scarabée vert et aux deux personnes détentrices de puissance :
le sourcier et maitre Bulawaran. Elles occupent diversement l’espace page, en haut
ou en bas ou dans un large empâtement latéral. Le graphisme est fort.
Les illustrations interpellent, elles mettent le texte en valeur en insistant sur une
information, un personnage ou un détail. Elles emportent le lecteur dans un
monde ocre cuivré éclairé de vert, de bleu et de jaune safran. C’est une fenêtre
ouverte sur l’Inde qui incite à aller plus loin dans sa découverte.
Suggestions de mise en réseau :
– des histoires à lire (cahier d’activités 2 p. 24).
– un récit à lire (cahier d’activités 2 p. 24-25)
– des poésies à dire et à retenir (guide p. 365)
– un documentaire (cahier d’activités 2 p. 26-27)
Itinéraires de lecture et bibliographie à télécharger sur le site
www.ribambelle-hatier.com
.
125
126
TexTes 3 eT 4
– Rajeev
– Noureen
– Shiva : la sœur de Rajeev
– Maitre Bularawan
Rajeev et Noureen travaillent
à la briquèterie.
Noureen avance trop vite.
➞ Il tombe et se blesse.
Rajeev reprend son travail mais
tombe à son tour.
➞ Il découvre un scarabée vert
enfoui dans la boue.
➞ Le scarabée vert a des pouvoirs :
il est capable de trouver
de l’eau. Celui qui en possède
un devient sourcier.
Noureen pleure, sa cheville est
cassée.
➞ Rajeev l’aide et perd un tour.
Les évènements et leurs conséquences
– Rajeev : un jeune garçon
de huit ans
– Noureen : l’ami de Rajeev
– Maitre Bularawan : un homme
qui commande à la briquèterie
Les personnages et leurs particularités
TexTes 1 eT 2
Deux garçons attaquent Rajeev
et veulent lui voler son trésor.
➞ Maitre Bulawaran intervient,
prend le scarabée des mains
de Rajeev.
➞ Le scarabée ne bouge plus,
Maitre Bulawaran le jette
et renvoie Rajeev.
Rajeev veut délivrer le scarabée,
Hamda lui prête une épingle.
➞ Rajeev réussit à libérer
le scarabée.
– Rajeev
– Hamda : la sœur de Noureen
– deux garçons
– Maitre Bulawaran
TexTes 5 eT 6
Le scarabée se met à pondre
des œufs miniatures.
➞ Les œufs donnent des larves
qui se transforment
en scarabées.
➞ Rajeev, recherché par la police,
s’enfuit dans les collines
avec ses scarabées et devient
sourcier.
Rajeev n’a plus de travail.
Il récupère l’insecte et rentre
tristement au village.
– Rajeev
– le sâdhu : le sage du village
– Shiva, Hamda
– les policiers
TexTes 7 eT 8
Référentiel de suivi de l’album
4
Séquence 1
Découverte de l’album
Album 4
Cahier d’activités 2 p. 4
 Objectifs
– Découvrir un album de littérature de jeunesse.
– Émettre des hypothèses sémantiques sur un album inconnu.
– Prélever des informations dans le paratexte d’un album.
– Situer géographiquement le récit.
1
10 min
2
10 min
3
TyPe
de Travail
– individuel
– feuilleter l’album (sans le lire)
– collectif
– observer la mise en page du roman : titres
de chapitres écrits en rose, illustrations détourées,
dessins cernés de noir, table des chapitres,
notices sur l’auteur et l’illustrateur
– émettre des hypothèses sur le genre
(Est-ce un recueil de contes ou un roman ?),
justifier sa réponse (permanence du personnage
principal, présence d’un épilogue...)
– lecture
– lecture sélective
Travail
Découverte de l’album
Découverte des auteurs et repérage
du lieu géographique du récit
– à partir de la lecture offerte des bibliographies – collectif
de l’auteur et de l’illustrateur, définir quelles sont
leurs particularités (faire découvrir la vie d’autres
pays / livres qui parlent d’ailleurs)
– repérer l’Inde et l’Amérique du Nord sur
un planisphère (comparer le terme d’Indien
appliqué aux deux peuples, Inde et Amérique,
si la B.D. Popotka a été étudiée précédemment ;
sinon se référer aux Indiens d’Amérique
en général)
Exercices
– relever 2 titres de chapitres qui interpellent
– imaginer et écrire l’histoire de l’album à partir
du texte de la quatrième de couverture
20 min
4
10 min
Forme de
Mise en commun
– comparer les titres choisis, justifier ses choix
– lire quelques productions de textes
(exercice 3)
Travail personnel
suPPorT
– album 4
– langage
(argumentation)
Album 4
Phase
– langage
– album 4
– lecture de carte
– cahier d’activités 2
p. 4, exercice 1
– planisphère
(à préparer)
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 4, exercices 2 et 3
– collectif
– langage
(argumentation)
– lecture à haute voix
Chercher des documentaires sur l’Inde.
 Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Chercher des mots dans le dictionnaire (buffles, palmier, scarabée...).
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : écrire la suite du texte en dictée à l’adulte,
recopier le texte produit.
127
Séquence 1
Étude du texte
1
Album 4 p. 5 à 8
Cahier d’activités 2 p. 5
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Repérer les éléments essentiels d’un récit.
– Prélever des informations locales.
– Se repérer dans le système des personnages.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Émettre un avis personnel.
– Développer les stratégies de compréhension (voir typologie des questions p.77).
Phase
1
5 min
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
– imaginer pourquoi les enfants portent des briques
Découverte du texte
– lire le texte, rechercher le titre correspondant
à chaque paragraphe
– confronter son travail avec celui d’un camarade
20 min
3
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
20 min
– répondre oralement aux questions posées
– conclure par une lecture expressive du texte
4
Exercices
– repérer les informations correspondant à l’histoire
– repérer les personnages et leurs actions
– légender une illustration
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
20 min
Travail personnel
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
suPPorT
– album 4 p. 5 à 8
– individuel – lecture
(compréhension)
– à deux
– co-évaluation
– activité de recherche 29
(p. 324), une par élève
– collectif
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 29
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
(argumentation)
– langage
(compréhension)
– lecture
à haute voix
– individuel – lecture
– écriture
– album 4 p. 5 à 8
– cahier d’activités 2 p. 5
Lecture de l’album 4 p. 5 à 8.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q4) Pourquoi les brides de la hotte meurtrissentelles les épaules de Rajeev ?
– (Q2) Combien Rajeev doit-il faire de voyages pour
gagner ses 10 roupies ?
– (Q2) Pourquoi tomber est-il considéré comme une
faute ?
– (Q5) Est-il normal que des enfants fassent ce travail ? Où devraient-ils plutôt être ?
– (Q3/Q5) À votre avis, pourquoi les enfants font-ils
ce travail ?
phase 2
Avec tutorat ou en travail dirigé (lecture du texte par
l’enseignant).
128
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 4 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer l’exercice complémentaire 8 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Séquence 1
Étude du texte
2
Album 4 p. 9 à 12
Cahier d’activités 2 p. 6
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Reformuler un texte lu.
– Prélever des informations locales.
– Organiser chronologiquement les informations du récit.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Émettre un avis personnel.
– Développer les stratégies de compréhension.
1
5 min
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
et du titre du chapitre
– rechercher le mot briquèterie dans le dictionnaire
– imaginer en quoi consiste le travail observé
Découverte du texte
– compléter le texte en ajoutant les extraits
15 min
– confronter son travail avec celui d’un camarade
3
Approfondissement de la compréhension
– analyser les erreurs
15 min
– reformuler le récit
– répondre oralement aux questions posées
– conclure par une lecture expressive
4
20 min
Exercices
– repérer les informations correspondant à l’histoire
– associer mots et définitions correspondantes
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– répondre à une question littérale, donner son avis
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q3) Que signifie « la terre était riche » ?
– (Q1) Que se passe-t-il quand les moussons arrivent
trop tard ?
– (Q5) Est-ce normal que les ouvriers aient à payer
pour se doucher ?
– (Q2) Pourquoi les filles récupèrent-elles l’eau des
rigoles plutôt que celle des camions-citernes ?
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– lecture d’images
suPPorT
– album 4 p. 9 à 12
– dictionnaire
– individuel – lecture
(compréhension)
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– activité de recherche 30
(p. 325), une par élève
+ reproduction agrandie
– langage
(à
préparer ou
(argumentation)
à
vidéoprojeter)
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
– lecture à haute voix – album 4 p. 9 à 12
– individuel – lecture
– écriture
– album 4 p. 9 à 12
– cahier d’activités 2 p. 6
Lecture de l’album 4 p. 9 à 12.
phase 2
Avec tutorat ou en travail dirigé.
phase 4
Exercice 2 : facultatif ou le remplacer par l’exercice
de soutien 3 (cédérom ou www.ribambelle-hatier.com ).
Exercice 5 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer de compléter le texte :
Quand on n’a pas d’eau, on ne peut pas..., il est impossible de...
Quand on a assez d’eau, on peut..., il est possible de...
(cahier personnel de production d’écrits).
129
Album 4
Phase
Séquence 1
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 7
Livret d’entrainement 2 p. 2,
nos 1 et 2
 Objectifs
Vocabulaire
– Mémoriser l’alphabet.
– S’approprier le classement des mots dans l’ordre alphabétique.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
Phase
1
Découverte d’une comptine
– écouter une comptine, la mémoriser :
➝ dire le vers suivant, les deux vers
suivants…
➝ la dire à plusieurs (deux vers chacun,
par exemple)
10 min
2
Appropriation de l’ordre alphabétique
– à partir d’une lettre donnée, énoncer
les quatre lettres suivantes
5 min
3
Découverte du classement alphabétique
– observer l’organisation des mots
du répertoire de Mes outils pour écrire,
en déduire la règle du classement
alphabétique
– ranger alphabétiquement des mots
(lune / jouet / bouteille ; savon / domino /
pomme…)
➝ mettre en commun : expliciter
les procédures mises en œuvre
10 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage
– mémorisation
– comptine : livret
d’entrainement 2 p. 2, no 1
– collectif
– mémorisation
– alphabet
– collectif
– lecture
– Mes outils pour écrire
– langage (déduction) p. 33 à 48
– individuel
– classement
alphabétique
– collectif
– analyse d’erreurs
– ardoises
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
20 min
5
Entrainement
Vocabulaire
– apprendre une comptine
– énoncer l’alphabet à partir d’une lettre
donnée
Entrainement à la lecture
– lire des mots de graphies proches
Exercices
– compléter l’alphabet
– relier des lettres dans l’ordre alphabétique
– écrire des mots dans l’ordre alphabétique
– repérer un mot parmi d’autres de graphies
proches
20 min
Travail personnel
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– individuel
– livret d’entrainement 2
p. 2, nos 1 et 2
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 7
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 2, nos 1 et 2.
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : ne faire classer que deux séries de mots.
130
– lecture à haute
voix
Élèves travaillant rapidement
Proposer de choisir quatre mots dans le texte 1 puis de
les classer dans l’ordre alphabétique.
Séquence 1
Conseils généraux pour les productions d’écrits
en lien avec les albums 4 et 5
1. Préparation à l’écriture du texte
Tout comme pour les productions d’écrits du cahier d’activités 1, afin d’assurer la réussite de chacun,
il importe de procéder à une phase orale importante pendant laquelle les idées d’écriture, les mots ou
expressions utiles seront mis en commun et notés au tableau ou dans le carnet d’idées (étape 1 de
chaque séance).
Les élèves utiliseront ces idées pour rédiger leur texte sans pour autant que ces aides constituent un
passage obligatoire pour chacun d’eux. Les élèves ayant des facilités d’écriture peuvent en conséquence
rédiger en conservant une totale liberté d’écriture à la condition de respecter la structure proposée et les
critères de réussite fixés collectivement.
2. Différenciation lors de la production écrite
●
La différenciation s’effectuera auprès des élèves en difficulté par une aide :
➝ au renseignement du carnet d’idées,
➝ au repérage dans Mes outils pour écrire,
➝ à l’écriture (si besoin en dictée à l’adulte sur une partie du texte),
➝ apportée par un camarade tuteur.
La différenciation s’effectuera auprès des élèves travaillant rapidement :
➝ en proposant l’écriture d’un autre texte,
➝ en ajoutant une contrainte d’écriture supplémentaire,
➝ en proposant sa production à la critique d’un camarade.
Album 4
●
3. Initiation à la relecture d’une production écrite
Le travail sur la cohérence du texte sera réalisé à l’oral dans le cadre de la lecture « critique » des textes.
Les productions d’écrits feront l’objet d’un travail de relecture axé sur la vérification du bon usage des
majuscules et de la ponctuation et l’application des règles étudiées en grammaire. Celui-ci s’effectuera
lors du temps consacré au retour sur les productions.
4. Conseils relatifs à l’amélioration de la ponctuation
Suivant le niveau des élèves, l’enseignant peut demander :
– d’ajouter la ponctuation selon un code choisi (par exemple, placer un signe sous la lettre initiale de la
phrase, l’élève ajoutant le point et/ou la majuscule) ;
– de modifier la ponctuation : point d’interrogation, point d’exclamation, tiret du dialogue, guillemets… ;
– de fragmenter un passage long en plusieurs phrases : le repérage de la segmentation des phrases
pouvant s’effectuer grâce à une lecture oralisée effectuée avec un camarade ;
– de supprimer les accumulations de « et » en segmentant le texte en phrases, en utilisant d’autres
connecteurs (Mes outils pour écrire p. 9).
Il est intéressant de proposer ensuite à l’élève de relire son texte à haute voix afin qu’il assimile le rôle
de cette ponctuation.
5. Conseils relatifs à l’amélioration orthographique
En lien avec les notions de grammaire étudiées, les erreurs signalées par l’enseignant porteront sur les
accords dans le groupe du nom, l’accord entre le verbe et son sujet et la conjugaison des verbes.
Le renvoi aux pages correspondantes de Mes outils pour écrire habituera les élèves à se référer à cet outil
en cas d’hésitation au cours d’autres situations d’écriture (dictée, rédaction de textes…).
131
Séquence 1
Production d’écrit : écrire un récit long ( 1)
Album 4 p. 5 à 12
Cahier d’activités 2 p. 8
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Mémoriser les informations d’un récit.
– Écrire un texte narratif incluant une description.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire le début d’un récit qui comprendra quatre épisodes en lien avec chacun des chapitres de l’album.
Phase
1
Présentation du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le référentiel
10 min
2
Présentation du projet d’écriture
– écrire un récit s’inspirant du Scarabée magique et
mettant en scène un enfant qui travaille
5 min
3
20 min
4
Recherche d’éléments permettant d’écrire
la suite du récit
– s’appuyer sur des documents illustrant les enfants
au travail dans le monde, évoquer des situations
comparables à celle de Rajeev, lister :
➝ des lieux où ils travaillent (mine / rues / champs…)
➝ le travail qui est demandé (récolter du coton, du café,
du tabac, laver des voitures, vendre des journaux, cirer
des chaussures…)
➝ ce qui est difficile pour eux (se lever très tôt le matin,
porter des sacs toute la journée…)
Préparation à l’écriture
– décrire oralement l’enfant qui sera le héros de son récit
à un camarade
➝ renseigner son carnet d’idées
– présenter quelques descriptions, commenter les productions orales pour :
➝ les enrichir : titre du chapitre, lanceur (il s’appelle,
c’est un petit garçon….), indications spatiales et/ou
temporelles ;
➝ valider : l’adéquation avec la trame initiale (contenu
du carnet d’idées), la progression du texte
10 min
5
Production d’écrit
– écrire le premier épisode de son récit
– l’illustrer
10 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– collectif
– langage
– tableau de
d’évocation
suivi de l’album 4
– dictée de l’adulte vierge (à préparer)
cf. p. 126
– collectif
– mise en projet
– collectif
– langage
– dictée à l’adulte
– feuilles A3 ou TNI
– langage
– à deux
– cahier d’activités 2
p. 8, étape 1
– individuel – écriture
– collectif
– langage
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 2
p. 8, étapes 2 et 4
– album 4 p. 5 à 8
– individuel – relecture
ou à deux
grammaticale
– cahier d’activités 2
p. 8, étape 3
– collectif
– productions
des élèves
Retour sur les productions
6
Relecture
– relire son texte ; vérifier la ponctuation et les accords
dans les groupes du nom
15 min
7
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser (cohérence,
présentation complète de l’enfant…)
10 min
132
– lecture à haute
voix
Séquences 1/2
Élèves travaillant rapidement
ExEmplE dE production
Dans la mine d’or
Julia est une petite fille. Elle a cinq ans.
Elle travaille dans la mine d’or et elle travaille pour presque rien.
Toute la journée, elle creuse la terre pour trouver des filets d’or.
Elle a mal au dos et ses mains sont abimées.
phase 4
Ajouter la contrainte d’écriture suivante : préciser
dans la description ce qui est sévèrement puni dans le
travail choisi (ex : tomber était une faute dans le cas de
Rajeev).
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
 Prolongement
phase 3
Procéder à une dictée à l’adulte partielle en remplaçant les mots simples à écrire par un trait.
Lire le texte de mise en réseau page 24 pour découvrir
la vie d’autres enfants exploités (cireur de chaussures).
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 4 p. 13 à 16
Cahier d’activités 2 p. 9
 Objectifs
Phase
1
5 min
2
20 min
3
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
4
– collectif
Découverte du texte
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées
– conclure par une lecture expressive
20 min
Travail
TyPe
de Travail
– lecture d’images
suPPorT
– album 4 p. 13 à 16
– individuel – lecture
– compléter le texte en effectuant des choix
– co-évaluation
– confronter son travail à celui d’un camarade – à deux
– analyser les choix effectués
15 min
Forme de
Album 4
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte, d’une phrase.
– Prélever des informations locales.
– Repérer le style direct.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Exercices
– repérer les informations correspondant
à l’histoire
– recopier des phrases correspondant
à une information donnée
– repérer les paroles de maitre Bulawaran,
anticiper sur la suite du récit
– compléter des phrases
– donner son avis
Travail personnel
– collectif
– activité de recherche 31
(p. 326), une par élève
+ reproduction agrandie
(à
préparer ou
– analyse d’erreurs
à
vidéoprojeter)
– langage (argumentation)
– langage (compréhension)
– album 4 p. 13 à 16
– lecture à haute voix
– individuel – lecture
– écriture
– album 4 p. 13 à 16
– cahier d’activités 2 p. 9
Lecture de l’album 4 p. 13 à 16.
133
Séquence 2
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q6) À la place de Rajeev, auriez-vous aidé Noureen ?
Pourquoi ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi maitre Bulawaran ne
s’occupe-t-il pas tout de suite de Noureen ?
– (Q4) Pourquoi Rajeev demande-t-il à sa sœur de
prévenir la mère de Noureen ?
– (Q5) À votre avis, quelle sera la réaction des parents
de Noureen ?
phase 2
Avec tutorat ou en travail dirigé.
Étude du texte
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 2 : ne recopier qu’une seule phase.
Exercices 4 et 5 : facultatifs ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer de répondre à la question : Que peut dire
Noureen à Rajeev lorsqu’il comprend que son ami va
l’aider ? (cahier personnel de production d’écrits).
4
Album 4 p. 17 à 22
Cahier d’activités 2 p. 10
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Enrichir son vocabulaire.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
20 min
3
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
– analyser en particulier les illustrations p. 19
et 21 : Que fait Rajeev près du camion ? / Qui est
l’homme au scarabée ?
Travail
– collectif
Découverte du texte
– individuel
– lire le texte
– rechercher puis modifier les informations fausses
du résumé
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués en se reportant
au texte (lecture puis reformulation des extraits
correspondants)
– lire le texte avec intonation
– répondre aux questions posées
20 min
Forme de
– collectif
4
134
– lecture d’images
– langage
– album 4 p. 17 à 22
– lecture silencieuse
– album 4 p. 17 à 22
– cahier d’activités 2
p. 10, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
(argumentation)
Exercices
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire – individuel
– imaginer les pensées de Rajeev
– légender des photos
Travail personnel
suPPorT
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– jeu théâtral
– mimer la chute de Rajeev et sa « trouvaille »
20 min
TyPe
de Travail
– lecture
– écriture
Lecture de l’album 4 p. 17 à 22.
– cahier d’activités 2
p. 10, exercices 2 à 4
Séquence 2
phase 4
Exercice 2 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi l’école a-t-elle lieu le soir en Inde ?
– (Q5) Que se serait-il passé si Rajeev ne s’était pas
fait mal en sautant du camion ?
– (Q2) Pourquoi le sourcier repart-il avec une liasse de
roupies quand il a trouvé de l’eau ?
– (Q5) À votre avis, Rajeev a-t-il une idée en tête ?
Laquelle ?
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer de recopier le paragraphe qui explique que
Rajeev ne va à l’école que le soir puis l’illustrer (cahier
personnel de production d’écrits).
 Prolongement
Rechercher des documentaires sur l’école en Inde.
Comparer avec l’école en France.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Effectuer un travail dirigé.
Entrainement à la compréhension :
les connecteurs temporels
Album 4 p. 5 à 22
Cahier d’activités 2 p. 11
Livret d’entrainement 2 p. 3, no 1
 Objectifs
Phase
1
Reconstitution d’un texte
– ajouter les connecteurs manquants
20 min
2
10 min
Album 4
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Comprendre le rôle et la valeur des connecteurs temporels.
Forme de
TyPe
de Travail
– individuel
ou à deux
– lecture
(compréhension)
– cahier d’activités 2 p. 11,
exercice 1
– lecture
– langage
(argumentation)
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 p. 11
(à préparer ou à vidéoprojeter)
Travail
Mise en commun
– valider les réponses en justifiant les choix – collectif
suPPorT
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
4
20 min
Entrainement à la compréhension
– lire un texte en ajoutant le connecteur
qui convient
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
20 min
Exercices
– associer des connecteurs synonymes
– compléter des phrases
Travail personnel
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : supprimer quelques connecteurs.
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2 p. 3,
no 1
– affiche synthèse
de la typologie des questions
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 11,
exercices 2 et 3
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 3, no 1.
Exercice 3 : facultatif ou avec un pair.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire d’autres phrases en utilisant des
connecteurs de l’exercice 2.
135
Séquence 2
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 12
Livret d’entrainement 2 p. 3, nos 2 à 4,
p. 4, nos 5 et 6
Mes outils pour écrire
 Objectifs
Vocabulaire
– S’approprier et maitriser l’ordre alphabétique.
– Utiliser un répertoire de mots.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (prise d’information sur la crête des mots).
Phase
1
2
Recherche dans un répertoire de mots
– classer quatre mots dans l’ordre alphabétique,
les rechercher dans Mes outils pour écrire
– mettre en commun, valider les réponses
en justifiant son choix
20 min
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
Ordre alphabétique
– s’entrainer à mémoriser la suite alphabétique
des lettres
➝ jeu du furet : dire une partie de l’alphabet
à tour de rôle
➝ énoncer une suite de trois lettres à partir
des lettres B / E/ G / J / M / P / S / T / V
➝ écrire une lettre au tableau, rechercher la lettre
qui précède, la lettre qui suit
➝ écrire une lettre au tableau, rechercher les trois
lettres qui précèdent
15 min
Forme de
– à quatre
– collectif
– vocabulaire
– individuel
ou à deux
– collectif
– vocabulaire
– langage
(argumentation)
– cahier d’activités 2 p. 12,
exercice 1
+ Mes outils pour écrire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
20 min
4
Entrainement
Vocabulaire
– dire les lettres manquantes
– compléter des séries de lettres
– classer des mots dans l’ordre alphabétique
Entrainement à la lecture
– lire des mots difficiles
– lire sur la crête des mots
Exercices
– compléter des séries de lettres
– ranger des mots dans l’ordre alphabétique
– rechercher des mots dans une grille, les écrire
20 min
Travail personnel
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : faire entourer la lettre initiale et / ou
supprimer un ou deux mots par série.
136
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– individuel
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 2 p. 3,
nos 2 à 4, p. 4, nos 5 et 6
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 12,
exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 3, nos 2 à 4, p. 4, nos 5 et 6.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de créer d’autres grilles de mots cachés.
 Prolongement
Français
Chercher des comptines ou poèmes en lien avec
l’alphabet, les voyelles…
Séquence 2
Production d’écrit : écrire un récit long ( 2)
Album 4 p. 13 à 22
Cahier d’activités 2 p. 13
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Mémoriser les informations d’un récit.
– Écrire un texte narratif incluant une description.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire l’épisode 2 du récit : Le héros a un accident et trouve un animal précieux.
1
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le référentiel
5 min
2
Retour sur la séance précédente
– relire le texte écrit en séquence 1
5 min
3
20 min
4
Travail
– collectif
Préparation à l’écriture
Production d’écrit
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
– tableau de suivi
d’évocation
de l’album 4 (cf. p. 126)
– dictée de l’adulte
– individuel – lecture
– à deux
– prendre connaissance du carnet d’idées, lister :
puis collectif
ce
qui
pourrait
provoquer
la
chute
du
héros
(buter
➝
contre une pierre, être poussé…)
➝ un animal qu’il pourrait découvrir
➝ l’état dans laquelle est l’animal (blessé, perdu
dans l’eau…)
➝ le pouvoir qu’il possède (pondre des œufs en or…)
– construire oralement quelques récits à partir
des éléments notés dans le carnet d’idées
– écrire la suite de son récit
– l’illustrer
10 min
Forme de
– langage
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 8
– cahier d’activités 2
p. 13, étape 1
Album 4
Phase
– dictée à l’adulte
– langage
– individuel – écriture
– dessin
– album 4 p. 13 à 22
– cahier d’activités 2
p. 13, étapes 2 et 4
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 13, étape 3
– collectif
– productions des élèves
Retour sur les productions
5
6
10 min
Relecture
– vérifier la segmentation en phrases, la ponctuation
et les accords dans les groupes du nom
15 min
Lecture des productions
– lire quelques productions de textes, les analyser
(respect de la trame donnée, formulation de la scène
exacte, insertion des commentaires du héros…)
ExEmplE dE production
Julia sauve un scorpion
Un jour, Julia bute contre une grosse pierre : ses mains
et ses genoux sont en sang alors elle va vers la rivière
pour se soigner.
Là, elle entend un drôle de bruit. Un scorpion barbote
dans l’eau et il ne sait pas nager. Elle le sauve de la noyade.
C’est un scorpion qui a les pattes dorées. Elle sait que
ces scorpions pondent des œufs en or.
– lecture à haute
voix
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
Ajouter la contrainte d’écriture suivante : décrire avec
précision l’animal ou proposer de transformer son
texte en planche de bande dessinée (cahier personnel
de production d’écrits).
137
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 4 p. 23 à 28
Cahier d’activités 2 p. 14
 Objectifs
– Mémoriser, repérer les éléments essentiels du récit.
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique d’un texte.
– Prélever des informations locales.
– Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
et du titre du chapitre
– analyser l’expression des personnages (page 26)
Compréhension du texte
– lire le texte
– reformuler, repérer les temps forts de ce chapitre,
les nommer (exemple : l’idée de Rajeev, la discussion
avec Shiva, l’arrivée de Hamda, le sauvetage
du scarabée)
– répondre aux questions posées
15 min
3
Mise en scène d’un passage du texte
– repérer les paroles des personnages
20 min
– mettre en scène cet épisode en prenant en compte
les paroles des personnages et les informations
données dans la partie narrative
– présenter les productions théâtrales
4
Exercices
– repérer les informations correspondant à l’histoire
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– répondre à une question littérale
– recopier une phrase correspondant à une information
donnée
– émettre des hypothèses sur la suite du récit
20 min
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi Rajeev veut-il que sa sœur lui prête
vite son épingle ?
– (Q1) Pourquoi Shiva refuse-t-elle de prêter son
épingle à cheveux ?
138
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
– lecture d’images
suPPorT
– album 4 p. 23 à 28
– individuel – lecture silencieuse – album 4 p. 23 à 28
– collectif
– langage
d’évocation
– langage
(compréhension)
– à trois
ou quatre
– lecture
– collectif
– jeu théâtral
– individuel – lecture
– écriture
– activité de recherche 32
(p. 327), une par groupe
– cahier d’activités 2 p. 14
– album 4 p. 23 à 28
Lecture de l’album 4 p. 23 à 28.
– (Q2) Pourquoi Hamda accepte-t-elle de prêter son
épingle ?
– (Q1) À quoi lui sert cette épingle à cheveux ?
– (Q1) Comment Rajeev s’aperçoit-il que le scarabée
est encore vivant ?
– (Q5) À votre avis, que veulent les deux garçons qui
s’approchent ?
Séquence 3
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Étude du texte
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’illustrer la phrase : Tout à son délicat travail,
Rajeev ne vit pas deux garçons plus âgés s’approcher
de lui.
6
Album 4 p. 29 à 34
Cahier d’activités 2 p. 15
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Distinguer narration et style direct.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Émettre un avis personnel.
– Développer les stratégies de compréhension.
1
5 min
2
Forme de
Travail
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
Découverte du texte
– reconstituer le puzzle du texte
25 min
– collectif
– langage
– lecture d’images
– individuel
– lecture
(compréhension,
anticipation)
– co-évaluation
– confronter son travail avec celui d’un camarade – à deux
3
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
15 min
Exercices
– repérer les paroles des personnages, les écrire
– définir le caractère des personnages
– répondre à une question portant sur l’implicite
– donner son avis
Travail personnel
– album 4 p. 29 à 34
– activité de recherche 38
(p. 328), une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– analyse d’erreurs
– langage
(argumentation)
– langage
(compréhension)
– lecture à haute voix – album 4 p. 29 à 34
– individuel
– lecture
– écriture
– conclure par une lecture expressive
4
suPPorT
– collectif
– répondre aux questions posées
20 min
TyPe
de Travail
– album 4 p. 29 à 34
– cahier d’activités 2
p. 15
Lecture de l’album 4 p. 29 à 34.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q4) Pourquoi les deux garçons disent-ils que ce que
tient Rajeev leur appartient ?
– (Q2) À votre avis, pourquoi Rajeev ment-il aux deux
garçons ?
– (Q5) À votre avis, que serait-il arrivé si maitre
Bulawaran n’était pas intervenu ?
– (Q2) Pourquoi maitre Bulawaran est-il furieux contre
Rajeev ? Qu’aurait-il fait du scarabée s’il avait été
encore en vie ?
– (Q3) Dans la phrase « La mort dans l’âme, Rajeev
déposa son scarabée vert dans la grande main tendue. », que signifie « la mort dans l’âme » ?
– (Q2) Pourquoi l’auteur écrit-il : « Et tenter de se
défendre ne servirait à rien. » ?
– (Q1) Pourquoi Rajeev est-il si triste en rentrant chez
lui ?
139
Album 4
Phase
Séquence 3
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Avec tutorat ou en travail dirigé.
phase 4
Exercice 3 ou 4 : au choix.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer d’imaginer et d’écrire ce que Rajeev va devenir
(cahier personnel de production d’écrits).
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
 Objectifs
Vocabulaire
– S’approprier le classement alphabétique.
– Utiliser un répertoire de mots.
– Découvrir la notion de définition de mots.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
Phase
1
15 min
2
15 min
Forme de
Travail
Découverte de la notion de définition
d’un mot
– à trois
– émettre des hypothèses sur le sens d’un mot
dans une phrase (Shiva, vite ! Donne-moi l’épingle
qui retient tes cheveux. / La terre se dilua dans l’eau. /
Qu’avait-elle inventé pour le ridiculiser ?)
– à trois
– rechercher les définitions de ces mots dans
un dictionnaire, les lire, comparer avec les hypothèses puis collectif
émises précédemment
Recherche de définitions
dans un dictionnaire
– rechercher le mot frôlement dans un dictionnaire,
copier la définition correspond à la phrase donnée
– effectuer un travail semblable avec le mot délicat
– à deux
puis collectif
Cahier d’activités 2 p. 16
Livret d’entrainement 2 p. 4, no 1,
p. 5, nos 2 et 3
Mes outils pour écrire
TyPe
de Travail
suPPorT
– échanges
oraux
– une phrase par groupe,
écrite sur une feuille
de recherche
– lecture
– dictionnaires avec pages
marquées
– vocabulaire
– 1 dictionnaire pour deux
– cahier d’activités 2 p. 16,
exercice 1
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
20 min
4
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots et leur définition
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
– lire des mots contenant les lettres tient
Exercices
– associer définition et mot correspondant
– ranger des mots dans l’ordre alphabétique,
les repérer dans un répertoire de mots
– repérer des mots en lien avec l’histoire
20 min
Travail personnel
140
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 4, no 1, p. 5, nos 2 et 3
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 16,
exercices 2 à 5
+ Mes outils pour écrire
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 4, no 1, p. 5, nos 2 et 3.
Séquence 3
 Différenciation
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher les définitions des mots trésor /
fortune, les recopier et les lire à ses camarades.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : facultatif.
Production d’écrit : écrire un récit long ( 3)
Album 4 p. 23 à 34
Cahier d’activités 2 p. 17
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Écrire un texte narratif cohérent avec le début de l’histoire.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire l’épisode 3 du récit : Le héros est agressé.
1
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le référentiel
10 min
2
Mise en scène du chapitre Les voleurs
– mettre en scène le dialogue entre Rajeev et
ses deux agresseurs
– rechercher les phrases montrant le désespoir
de Rajeev (Il n’avait plus rien : ni trésor, ni travail.
Qu’allait-il devenir ?), les dire avec intonation
15 min
3
Préparation à l’écriture
– prendre connaissance du carnet d’idées, lister :
➝ le ou les agresseurs de l’enfant
➝ la motivation de l’agression
➝ l’endroit où l’enfant dissimule l’animal
➝ la personne qui intervient pour protéger l’adulte
➝ le lieu où part se cacher l’enfant
– échanger avec un camarade, renseigner le carnet
d’idées en choisissant parmi les propositions
collectives ou en écrivant des idées personnelles
25 min
4
Production d’écrit
– relire le texte écrit en séquence 2
pour se remémorer le début de son histoire
– écrire la suite de son récit, l’illustrer
20 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 4 (cf. p. 126)
– collectif
– jeu théâtral
– album 4 p. 29 à 34
– lecture à haute
voix
– collectif
– dictée à l’adulte
– cahier d’activités 2
p. 17, étape 1
– feuilles A3 ou TNI
– à deux ou – langage
individuel
– écriture
– individuel – lecture
– écriture
– dessin
– cahier d’activités 2
p. 13
– cahier d’activités 2
p. 17, étapes 2 et 4
Retour sur les productions
5
6
10 min
Relecture
– vérifier la ponctuation et les accords
dans les groupes du nom
15 min
Lecture des productions
– lire quelques productions, les commenter (texte
cohérent, respect de la trame…)
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 17, étape 3
– collectif
– productions des élèves
– lecture à haute
voix
141
Album 4
Phase
Séquence 3
ExEmplE dE production
Les méchants
Julia est si occupée qu‘elle ne voit pas deux garçons
s’approcher d’elle.
Ils lui disent :
– On veut ton scorpion. Donne-le !
– Non, répond-elle.
Et elle cache le scorpion dans son gilet. Mais les deux garçons
la poussent si fort qu’elle tombe dans la rivière.
Heureusement son maitre passe là et se met à crier.
Les deux garçons partent.
Julia sort de l’eau et rentre vite chez elle et se cache
dans le grenier.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou par un pair).
phase 4
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer d’écrire le dialogue entre l’enfant et la personne qui lui porte secours (cahier personnel de production d’écrits).
142
Séquence 4
Étude du texte
7
Album 4 p. 35 à 40
(➞ recherches)
Cahier d’activités 2 p. 18
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations et du titre du chapitre.
– Saisir les idées essentielles d’un texte.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Émettre des hypothèses sur la suite du récit.
– Développer les stratégies de compréhension.
1
5 min
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations et du titre du chapitre
Compréhension du texte
– lire le texte paragraphe par paragraphe
➝ reformuler ce qui a été compris
➝ donner un titre à chacun des paragraphes
15 min
Forme de
20 min
Exercices
– reconstituer un résumé en effectuant
des choix
– vrai ou faux
– répondre à des questions portant sur
l’implicite
Travail personnel
suPPorT
– collectif
– langage
– lecture d’images
– album 4 p. 35 à 40
– individuel
– collectif
– lecture silencieuse
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– langage
(compréhension)
– album 4 p. 35 à 40
paragraphe 1 : p. 35
paragraphe 2 : p. 36
(➞ lui)
paragraphe 3 : p. 36 à
38 (➞ mûrier)
paragraphe 4 : p. 38 et
39 (➞ miniatures)
paragraphe 5 : p. 39 et
40 (➞ recherches)
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 18
– répondre aux questions posées
3
TyPe
de Travail
Travail
– individuel
Lecture de l’album 4 p. 35 à 40.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Pourquoi les parents de Rajeev ont-ils le visage
sévère lorsqu’il arrive chez lui ?
– (Q2) Le sâdhu lui donne-t-il un bon conseil ?
Pourquoi ?
– (Q2) Qui lui donne également un bon conseil ?
– (Q1) Les larves aiment-elles toutes les feuilles ?
– (Q3/Q5) Pourquoi maitre Bulawaran parle-t-il d’une
colonie de scarabées verts ?
– (Q5) Rajeev a quitté le village. À votre avis, où est-il ?
Que fait-il ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : ne compléter que la première partie du
texte (jusqu’à dieux).
Exercice 4 : facultatif.
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire ce que disent les parents de Rajeev
lorsque celui-ci retourne chez lui (cahier personnel de
production d’écrits).
143
Album 4
Phase
Séquence 4
Étude du texte
8
Album 4 p. 40 à 42
(à partir de Personne)
Cahier d’activités 2 p. 19
 Objectifs
– Confronter ses hypothèses au récit.
– Débattre sur les valeurs développées dans le texte.
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Forme de
Échanges autour du devenir de Rajeev
– mettre en commun les suppositions émises quant – collectif
au lieu et aux activités de Rajeev (Rajeev a quitté
le village. À votre avis, où est-il ? Que fait-il ?)
Lecture du texte
TyPe
de Travail
Travail
suPPorT
– langage
– individuel – lecture silencieuse
– album 4 p. 40 à 42
– à deux
– lecture
– collectif
– langage
– cahier d’activités 2
p. 19, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
5 min
3
Interprétation de l’épilogue
– associer ce que dit le texte aux hypothèses que
l’on peut émettre
– mettre en commun, justifier ses choix
15 min
4
Exercices
– comparer l’évolution des conditions de vie
de Rajeev
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
– répondre à une question d’anticipation
20 min
5
Mise en commun
– reformuler les idées essentielles, comparer avec
les hypothèses émises précédemment
– analyser les réponses apportées aux exercices,
justifier ses choix
– interpréter la fin de l’histoire :
➝ expliquer l’installation de nouveaux puits
➝ s’interroger sur les nouvelles activités de Rajeev
– répondre aux questions posées
– débattre autour de la vie de Rajeev : Est-elle
enviable ? Pourquoi ?
15 min
Travail personnel
– individuel – lecture
– cahier d’activités 2
p. 19, exercices 2 et 3
– langage
(compréhension)
– collectif
– langage d’évocation
– langage
(argumentation)
– langage
(interprétation, débat)
Lecture de l’album 4 p. 41 et 42.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Pourquoi certains villageois ont-ils essayé de
suivre Shiva quand elle va prévenir son frère ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi Hamda ment-elle à ses
parents ?
– (Q5) À votre avis, Rajeev est-il heureux caché dans
les montagnes ? Ne lui manque-t-il rien ?
– (Q5) Est-il normal que Rajeev doive continuer à se
cacher ? Que se passerait-il si on le découvrait ?
– (Q6) Que ferais-tu si, comme Rajeev, tu avais de
l’argent grâce aux scarabées ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : effectuer un travail dirigé à l’aide d’étiquettes (à préparer).
Exercice 3 : facultatif ou avec tutorat.
144
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer de répondre par écrit aux questions : Et toi,
aimerais-tu vivre à la place de Rajeev ? Pourquoi ?
(cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 4
Entrainement à la compréhension :
les substituts pronominaux
Cahier d’activités 2 p. 20
Livret d’entrainement 2 p. 5, no 1
 Objectifs
– Repérer les substituts nominaux des pronoms personnels il(s), elle(s).
– Pronominaliser le groupe nominal sujet.
1
10 min
2
Repérage des substituts nominaux
des pronoms il, elle, ils, elles dans un texte
– écrire le nom correspondant à chacun
des pronoms
Mise en commun
– relire le texte, valider les réponses en faisant
remplacer le pronom par le nom correspondant
10 min
3
15 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– individuel – lecture
ou à deux
– collectif
Pronominalisation du groupe nominal sujet
– collectif
– transformer oralement les phrases proposées
en remplaçant le groupe sujet par les pronoms il,
elle, ils ou elles ; justifier sa réponse
Phrases proposées
➝ il ou elle
• Rajeev regarde le scarabée de plus près.
• Le sage conseille de nourrir l’insecte.
• Hamda propose plusieurs sortes de feuilles.
• Maitre Bulawaran accuse un enfant de vol.
➝ ils ou elles
• Les parents ne savent que faire des œufs.
• Les quatre œufs donnent naissance à des larves.
• Hamda et Rajeev posent des feuilles près des larves.
• Les larves grossissent rapidement.
• Des policiers envahissent le village.
suPPorT
– cahier d’activités 2 p. 20,
exercice 1
– lecture
– cahier d’activités 2 p. 20,
– langage
exercice 1 + reproduction
(argumentation) agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
Album 4
Phase
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
5
15 min
Entrainement à la compréhension
– lire des phrases de même sens (noms remplacés
par des pronoms)
15 min
Exercices
– récrire une phrase en pronominalisant
le groupe nominal sujet
– compléter une phrase en respectant le sens
du pronom personnel sujet
Travail personnel
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : supprimer la dernière phrase.
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture
à haute voix
– individuel – lecture
– écriture
– livret d’entrainement 2 p. 5,
no 1
– cahier d’activités 2 p. 20,
exercices 2 et 3
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 5, no 1.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire une phrase commençant par ils puis
une autre commençant par elles, et de les récrire
ensuite en remplaçant ces pronoms par un groupe du
nom qui convient.
145
Séquence 4
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 21
Livret d’entrainement 2 p. 6, nos 2 et 3
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir le sens des préfixes re et dé.
– Reconnaitre des mots contenant les préfixes re ou dé.
Entrainement à la lecture
– Associer signifiant et signifié.
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (lecture avec anticipation).
Phase
1
20 min
2
15 min
Découverte des préfixe re et dé
– jouer aux dominos des mots en associant
des mots de sens proche
– écrire la suite des mots au tableau :
➝ définir le sens des mots commençant par re,
r ou dé ;
➝ définir ensuite le sens du préfixe re ou r
(faire une deuxième fois), du préfixe dé (faire
le contraire).
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– à trois
– vocabulaire
– collectif
– métalangage
Repérage de mots contenant les préfixes
re ou r
– rechercher le mot intrus dans une série de mots, – collectif
donner le sens des autres mots :
série 1 : reparler / reconstruire / retourner / rebelle /
replier / reflet / refuge / retendre
série 2 : rajouter / rallonger / remballer / rentrer /
ramasser / ratisser
série 3 : déplier / déranger / détruire / défaire /
dénouer / dégager
– faire observer que les lettres re, r ou dé
en début de mots n’indiquent pas forcément
l’idée de refaire ou de faire le contraire
suPPorT
– activité de recherche 34 p. 329,
un domino agrandi par groupe
de trois (à préparer)
– vocabulaire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
20 min
4
Entrainement
Vocabulaire
– lire les verbes qui indiquent que l’on fait l’action
une deuxième fois, que l’on fait l’action contraire
Entrainement à la lecture
– lire un texte en effectuant des choix
Exercices
– associer des mots de la même famille, repérer
le préfixe
– transformer des mots en ajoutant les préfixes
re, r ou dé
– repérer un intrus dans une liste de mots*
– repérer les mots représentés sur une illustration
20 min
Travail personnel
* Facultatif pour les élèves ayant besoin de soutien.
146
Groupe A : – lecture
– collectif
à haute voix
Groupe B :
– individuel
ou à deux
– collectif
– livret d’entrainement 2 p. 6,
nos 2 et 3
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 21
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 6, nos 2 et 3.
Séquence 4
Production d’écrit : écrire un récit long ( 4)
Cahier d’activités 2 p. 22
Album 4 p. 35 à 42
Mes outils pour écrire
 Objectifs
–
–
–
–
Produire un texte narratif.
Poursuivre un récit en prenant en compte les éléments présents dans les épisodes précédents.
Écrire la fin d’un récit sous la forme d’un épilogue.
Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire l’épisode 4 du récit : Le héros sauve l’animal précieux.
1
10 min
2
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album »
– compléter le référentiel
Préparation à l’écriture
– prendre connaissance du carnet d’idées, lister :
➝ comment l’enfant soigne l’animal ;
➝ comment l’animal revient à la vie (son ventre se
gonfle…) ;
➝ ce que cet animal fait d’extraordinaire (pondre
des œufs d’or…) ;
➝ les conséquences pour l’enfant et sa famille.
– renseigner le carnet d’idées en choisissant parmi
les propositions collectives ou en écrivant des idées
personnelles
15 min
3
10 min
Production d’écrit
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation – tableau de suivi
– dictée à l’adulte
de l’album 4 (cf. p. 126)
– collectif
– langage
– dictée à l’adulte
– feuilles A3 ou TNI
– cahier d’activités 2
p. 22, étape 1
– écriture
– individuel
– relire le texte écrit en séquence 3
– collectif
– lecture
– écrire la fin de son récit en respectant la trame
donnée
– illustrer sa production
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 2
p. 17
– cahier d’activités 2
p. 22, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
Retour sur les productions
4
5
10 min
Relecture
– vérifier la ponctuation et les accords
dans les groupes du nom
15 min
Lecture des productions
– lire quelques textes, les commenter (texte
cohérent, fin bien perceptible…)
ExEmplE dE production
Le scorpion sauve Julia
Julia pose son petit scorpion dans une très jolie petite boite.
Il ne bouge pas.
Alors Julia se met à lui chanter une chanson qu’elle invente
pour lui. Il commence à bouger ses pinces alors elle continue.
Tout à coup, elle voit son ventre se gonfler et le scorpion pond
trois petits œufs en or.
Julia est folle de joie.
Chaque matin, le scorpion pond trois œufs d’or et Julia n’a plus
besoin d’aller travailler à la mine. Elle peut aller à l’école et ses
parents sont moins pauvres. Ils ont construit une belle maison.
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 22, étape 3
– collectif
– productions des élèves
– lecture à haute voix
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou par un pair).
phase 3
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
Écrire un nouvel épisode dans lequel le héros est obligé
de fuir (cahier personnel de production d’écrits).
147
Album 4
Phase
Séquence 4
Synthèse de l’album
Album 4
Cahier d’activités 2 p. 23
 Objectifs
–
–
–
–
–
–
Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
Mémoriser, organiser chronologiquement les informations d’un récit.
Identifier le rôle et le comportement des personnages.
Émettre des hypothèses sur une suite possible de l’histoire.
Comparer les modes de vie selon le pays.
S’interroger sur le respect des droits de l’enfant.
Phase
1
Comparaison de modes de vie
– établir des comparaisons entre le mode
de vie d’un enfant en France et celui
d’un enfant en Inde
– mettre en commun, commenter
les différentes informations
➝ échanger autour des droits des enfants
20 min
2
Exercices
– imaginer ce que pense maitre Bulawaran
– émettre des hypothèses sur la vie future
du héros
15 min
3
Synthèse
– échanger autour des réponses
10 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– individuel
ou à deux
– lecture
– collectif
– analyse d’erreurs
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 23, exercice 1
– langage
– individuel
– lecture
– écriture
– collectif
– langage
(compréhension)
– cahier d’activités 2
p. 23, exercices 2 et 3
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Exercices 2 et 3 : avec tutorat.
148
Découverte du monde
À partir des œuvres citées dans la mise en réseau
(à télécharger sur www.ribambelle-hatier.com ), enrichir ce
travail de comparaison autour des modes de vie d’un
enfant dans le monde.
Séquence 4
Activités complémentaires de mise en réseau
Support : cahier d’activité 2 p. 24.
 Un texte à lire
Support : cahier d’activité 2 p. 24-25.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com .
 Une poésie à dire et à retenir
Support : guide p. 365.
Se reporter à la page 36 du guide.
 Un documentaire : l’Inde
Support : cahier d’activité 2 p. 26-27.
Se reporter aux pages 37 et 38 du guide et à la proposition d’exploitation sur www.ribambelle-hatier.com .
Album 4
 Des histoires à lire
149
Présentation de l’album
5
Le Crime de
Cornin Bouchon
« Foufouille et moi, nous n’avons pas toujours été frères. Avant de vivre chez
le bon Monsieur Magnat, notre papa, nous étions orphelins, chacun de notre
côté. Maintenant Foufouille est mon frère pour la vie. Mais la peur nous tenaille,
une menace risque d’anéantir notre nouvelle famille ! Cette menace provient
de Cornin Bouchon, notre voisin. »
Ce personnage louche, bourru, n’aime pas les enfants fouineurs… pourquoi donc ?
Que dissimule-t-il la nuit, dans une couverture ? Un corps ! Cornin Bouchon serait-il
donc un dangereux criminel ?
Et voilà nos enquêteurs en herbe à la recherche d’indices laissés par le suspect,
pour identifier la victime et confondre le criminel. La situation est plantée, les
rôles distribués selon un carré codifié propre au « roman policier ».
Le jeune public se reconnait dans cette distribution. Il trouve une lisibilité et
un questionnement très actuels, en prise directe avec le monde. Les questions
tournent autour de la vie, de la mort, de la peur de l’abandon, sur la valeur de
la parole de l’enfant et sur sa prise en compte par l’adulte. Le Crime de Cornin
Bouchon interpelle sur l’enfance malmenée, rejetée, incomprise mais qui reste
néanmoins résolue, généreuse et tendre. Ces héros ordinaires évoluent dans un
monde ordinaire parfois cruel.
Le genre policier s’affiche d’emblée dans les agencements des couvertures. La
première de couverture étale en lettres géantes son titre couperet qui tranche
avec la posture des deux garnements au centre d’un paysage champêtre, l’un
déluré, l’autre inquiet, sous la protection de son ainé. La quatrième de couverture
remplit sa fonction de déclencheur et incite à s’engager dans le récit.
Le texte est découpé en quatre chapitres. L’entrée dans l’action se fait rapidement
et précède la présentation des personnages et l’analyse plus approfondie de la
situation.
150
Suggestions de mise en réseau :
– des histoires à lire (cahier d’activités 2 p. 52)
– un récit à lire (cahier d’activités 2 p. 52-53)
– des poésies à dire et à retenir (guide p. 366)
– un documentaire (cahier d’activités 2 p. 54-55)
Itinéraires de lecture et bibliographie à télécharger sur le site
www.ribambelle-hatier.com
Album 5
L’atmosphère est légère quand les jeunes enfants s’expriment avec leurs mots,
dans un vocabulaire familier proche du langage parlé. Ils s’attachent alors à
développer longuement, avec force ajouts explicatifs, les situations du quotidien.
Mais ces structures langagières changent dans les moments de suspense ou
dans les explosions de colère. Les phrases deviennent courtes et incomplètes
du point de vue de la syntaxe. Les exclamations et les interrogations abondent.
Les répétitions, les points de suspension cassent ou accélèrent le rythme. Le
vocabulaire évoque la peur.
Les temps employés renforcent ces différents registres. Ainsi le présent, le passé
composé, l’imparfait, le conditionnel et le futur alternent et se croisent.
Le héros narrateur utilise le je direct de l’enquêteur et du rapporteur de faits divers.
Les illustrations des pages intérieures varient selon qu’elles introduisent un chapitre,
qu’elles photographient un instant ou qu‘elles décrivent largement un moment clé.
La recherche conduite au niveau des plans, des cadrages apporte de la véracité
au fait décrit. Les angles de vue, plongée et contreplongée, et l’organisation des
images, donnent vigueur, vivacité, suspense et vie aux personnages.
.
151
152
Ils racontent qu’ils ont observé
Cornin avec des jumelles.
– Cornin Bouchon
– une petite fille inconnue
– la fille de Cornin, son mari
– le narrateur
– Foufouille
– Monsieur Magnat
TexTes 3 eT 4
Les enfants pensent que Cornin
Bouchon est un assassin.
➞ Nous ne savons pas pourquoi.
Les enfants pensent que Cornin
a tué une petite fille.
➞ Un soir Cornin est rentré avec
un gros paquet enveloppé
d’une couverture. Celle-ci a
glissé et les enfants ont aperçu
une petite fille endormie.
Les soupçons des enfants, leurs raisons
Ils lancent des œufs pourris sur
la ferme de Cornin.
Le comportement des enfants
– Cornin Bouchon : le voisin
Les personnages évoqués
– le narrateur
– Foufouille : son « frère »
de l’Assistance
– Monsieur Magnat : le père
adoptif des deux enfants
Les personnages présents
TexTes 1 eT 2
Les enfants pensent que Cornin
garde la petite fille prisonnière.
➞ Ils n’ont jamais revu la petite
fille.
➞ Cornin se met en colère et
les menace de les renvoyer
à l’Assistance s’ils parlent de
la petite fille.
Ils parlent à Cornin de la petite
fille.
Ils imaginent puis réalisent
un plan pour faire sortir Cornin
de chez lui.
– le narrateur
– Foufouille
TexTes 5 eT 6
Le narrateur commence à
comprendre qu’il s’est trompé.
➞ Les deux enfants découvrent
une petite fille enfermée dans
une pièce.
Ils entrent dans la maison
de Cornin comme des détectives.
– le narrateur
– Foufouille
– la petite fille
TexTes 7 eT 8
Le narrateur comprend qu’il s’est
trompé.
➞ La fillette est en réalité
la petite-fille de Cornin
Bouchon cachée par celui-ci
parce qu’elle est noire.
Les enfants voient la petite fille
sauter dans les bras de Cornin.
– la fille de Cornin Bouchon
– le narrateur
– Foufouille
– la petite fille
– Cornin Bouchon
– M. Magnat
TexTes 9 eT 10
Référentiel de suivi de l’album
5
Séquence 1
Découverte de l’album
Album 5
Cahier d’activités 2 p. 28
 Objectifs
Découvrir un album de littérature de jeunesse.
Émettre des hypothèses sémantiques sur un album inconnu.
Découvrir les constituants du paratexte d’un album.
Identifier le genre policier, découvrir le champ sémantique correspondant.
Phase
1
2
Exercices
– entourer des mots susceptibles d’avoir
un lien avec l’album
– repérer le genre de l’album, justifier
son choix
– repérer des mots appartenant au registre
du genre policier
15 min
3
Mise en commun
– échanger autour des réponses apportées
10 min
4
25 min
Découverte de l’album
– feuilleter l’album :
➝ lire le titre
➝ repérer les auteurs et l’illustrateur
➝ découvrir les illustrations
➝ lire le texte de 4e de couverture
10 min
Anticipation sur l’histoire
– écrire une histoire à partir du titre,
des illustrations et de la quatrième
de couverture
– confronter son histoire à celle de
ses camarades
Travail personnel
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel
– lecture sélective
– album 5
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 28
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– collectif
– langage
(argumentation)
– à trois
– écriture
– collectif
– lecture à haute voix
– langage
(argumentation)
– feuilles A3 ou TNI
Album 5
–
–
–
–
Faire un portrait de Cornin Bouchon.
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’imaginer et d’écrire les paroles des enfants
à partir de l’illustration de la 1re de couverture (cahier
personnel de production d’écrits).
153
Séquence 1
Étude du texte
1
Album 5 p. 3 à 6
Cahier d’activités 2 p. 29
 Objectifs
– Percevoir les idées essentielles d’un texte.
– Repérer le point de vue du récit.
– Identifier les personnages.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension (voir typologie des questions p. 77).
Phase
1
5 min
2
Reformulation des hypothèses émises lors
de la séance de découverte
Découverte du texte
– lire le texte
– lire le texte avec un camarade page par page,
reformuler l’histoire au fur et à mesure
– repérer les personnages du récit, lister
les informations les concernant
20 min
3
Approfondissement de la compréhension
– comparer les réponses, analyser les erreurs
15 min
– échanger autour des difficultés de compréhension :
identifier qui est on, interpréter le pronom qui...
(si nécessaire traduire la phrase : Ach so, la guerre,
gross malheur ! ➞ Ah oui, la guerre, quel grand
malheur ! et expliquer le sens de cette phrase
dans la bouche du père)
– répondre aux questions posées
– écouter la lecture offerte par l’enseignant
4
Exercices
– repérer les personnages de l’histoire
– répondre à une question littérale
– repérer les qualificatifs attribués aux deux enfants
– répondre à une question en faisant des inférences
– représenter le lieu d’habitation des enfants
20 min
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Quel est le métier de M. Magnat ?
– (Q3) Pourquoi met-on les œufs dans une couveuse ?
– (Q5) À votre avis, M. Magnat a-t-il bien fait de donner des claques aux enfants pour les punir ?
– (Q1) Quelles phrases montrent que M. Magnat n’est
pas toujours aussi sévère ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi le narrateur prétend-il
qu’ils n’ont rien fait ?
– (Q1) Pourquoi le dernier mot de la page 6 est-il écrit
en majuscules ?
154
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
suPPorT
– album 5
– individuel – lecture silencieuse – album 5 p. 3 à 6
– à deux
– langage
(reformulation)
– lecture sélective
– activité de recherche 35
(p. 329), 1 pour 2
– collectif
– langage
(argumentation)
– langage
(explicitation)
– reproduction agrandie de
l’activité de recherche 35
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
(compréhension)
– écoute
– album 5 p. 3 à 6
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 29
– album 5 p. 3 à 6
– dessin
Lecture de l’album 5 p. 3 à 6.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Avec tutorat.
phase 4
Exercice 3 : facultatif.
Exercice 4 : préciser la page où se trouve l’information.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer l’exercice complémentaire 9 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Séquence 1
Étude du texte
2
Album 5 p. 7 et 8
(➞ couis)
Cahier d’activités 2 p. 30
 Objectifs
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’une phrase, d’un texte.
– Prendre conscience de la cohérence d’un texte.
– Prélever des informations locales.
– Organiser chronologiquement les informations du récit.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
Rappel de la séance précédente
– collectif
– rappeler la particularité de ce récit : le narrateur
est aussi le personnage principal de l’histoire
– résumer le premier épisode
5 min
2
Découverte du texte
3
Approfondissement de la compréhension
– collectif
– analyser les erreurs
15 min
– résumer les faits essentiels
– lire le texte de manière expressive
– répondre aux questions posées
– débattre sur l’attitude des enfants
4
20 min
Exercices
– album 5 p. 3 à 6
– activité de recherche 36
(p. 330)
+ reproduction agrandie
– langage
(à
préparer ou
(argumentation)
à
vidéoprojeter)
– langage d’évocation
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– langage
(argumentation)
– individuel – lecture
– écriture
– vrai / faux / on ne sait pas
– compléter des phrases
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– répondre à des questions littérales
Travail personnel
– langage
(reformulation)
suPPorT
– individuel – lecture
(compréhension)
– à deux
– co-évaluation
– compléter le texte en ajoutant les parties
manquantes
– confronter son travail avec celui d’un camarade
20 min
TyPe
de Travail
Travail
– cahier d’activités 2
p. 30
– album 5 p. 7 et 8
Album 5
1
Forme de
Lecture de l’album 5 p. 7 et 8.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Pourquoi Cornin Bouchon n’aime-t-il pas les
enfants ?
– (Q3) À votre avis, que signifie « On est de l’Assistance » ?
– (Q2) Pourquoi le narrateur considère-t-il Foufouille
comme son frère ?
– (Q1) Que risque-t-il de se passer si Cornin Bouchon
se plaint à l’Assistance ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi les enfants disent-ils que
Cornin Bouchon est un assassin ?
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé ou avec tutorat.
Exercice 2 : ne compléter que la première phrase.
Exercice 3 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Exercices 4 et/ou 5 : facultatifs.
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer de recopier la phrase qui correspond à
l’illustration de la p. 9 de l’album (cahier personnel de
production d’écrits).
155
Séquence 1
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 31
Livret d’entrainement 2 p. 7, nos 1 et 2,
p. 8, nos 3 et 4
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir la notion de polysémie.
– Découvrir la notion de définition de mots.
– Utiliser un dictionnaire.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
10 min
2
5 min
3
15 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
Exercices
– individuel – vocabulaire – cahier d’activités 2 p. 31
– associer deux mots synonymes
– un dictionnaire pour deux
– associer mot et définition, légender le schéma correspondant ou à deux
– rechercher un mot dans un dictionnaire, recopier
sa définition
– comparer deux listes de mots, repérer le mot qui a été
ajouté dans la deuxième liste
Mise en commun
Exercices 1 et 2
– valider les réponses en justifiant son choix
– construire oralement de nouvelles phrases contenant
le mot ferme ou claque, rechercher le sens correspondant
Exercice 3
– rappeler comment procéder pour rechercher un mot
dans un dictionnaire
– lire les définitions relevées
Entrainement
Vocabulaire
– lire un même mot employé dans des sens différents
– lire des mots et leur définition
Entrainement à la lecture
– lire des mots difficiles
– lire un texte dont les voyelles ne sont pas lisibles
Travail personnel
 Différenciation
phase 1
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la
recherche du mot dans le dictionnaire.
– collectif
– vocabulaire – reproduction agrandie
du cahier d’activités 2
p. 31 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– collectif
– lecture à
haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 7, nos 1 et 2, p. 8, nos 3
et 4
Livret d’entrainement 2 p. 7, nos 1 et 2, p. 8, nos 3 et 4.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer d’écrire des phrases en utilisant les mots
ferme, claque, injures (cahier personnel de production
d’écrits).
Production d’écrit : écrire un dialogue
 Objectifs
– Écrire un texte argumentatif au style direct.
– Se familiariser avec la structure syntaxique d’un dialogue.
– Utiliser les signes de ponctuation à bon escient.
– Utiliser un référentiel.
156
Album 5 p. 3 à 8
Cahier d’activités 2 p. 32
Mes outils pour écrire
Séquence 1
Tâche : écrire le dialogue entre les deux enfants et leur père qui leur reproche une nouvelle bêtise.
Phase
1
Rappel de l’épisode 1
– rappeler la bêtise des deux enfants et la réaction
de leur père
5 min
2
Préparation à l’écriture
– lire la consigne d’écriture, lister :
➝ des bêtises que pourraient faire les deux enfants dans
le jardin de Cornin
➝ les indices permettant à monsieur Magnat de les
confondre (creuser un trou pour faire un piège ➝ avoir
le bas du pantalon plein de terre par exemple…)
➝ des sanctions possibles
Remarque : Il est conseillé d’interdire les châtiments
corporels pour éviter toute expression du type « donner
des claques »…
– imaginer le dialogue entre les trois personnages,
en réponse à la question de M. Magnat
– présenter quelques mises en scène, commenter
les productions orales pour les enrichir et pour valider
l’utilisation du style direct, la cohérence des arguments
– renseigner son carnet d’idées
20 min
3
25 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– collectif
– langage
d’évocation
– collectif
– lecture
– langage
– dictée
à l’adulte
suPPorT
maTériel
– cahier d’activités 2 p.
32, consigne d’écriture
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– feuilles A3 ou TNI
– à trois
– collectif
– jeu de rôles
– individuel – écriture
Production d’écrit
– écrire son texte en respectant les contraintes d’écriture – individuel – écriture
d’un dialogue (tiret à chaque changement de personnage ;
ponctuation adéquate…)
– dessin
– illustrer son texte
– cahier d’activités 2
p. 32, étape 1
– cahier d’activités 2
p. 32, étapes 2 et 4
Retour sur les productions
5
10 min
Relecture
– relire son texte, vérifier la segmentation en phrases,
la ponctuation et les accords dans les groupes du nom
– cahier d’activités 2
– individuel – relecture
grammaticale p. 32, étape 3
ou à deux
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser
– vérifier la cohérence des répliques
ExEmplE dE production
– Mais d’où venez-vous ? Qu’avez-vous fait encore ?
– Rien, rien. On n’a rien fait !
– Alors dites-moi pourquoi vos teeshirts sont tout sales ?
– On a juste voulu creuser un peu la terre.
– Vous avez creusé la terre… Où ça ?
– Eh bien… Dans le jardin de Cornin Bouchon.
– Comment ça ? Garnements ! Filous !
– On a fait un piège parce que Cornin Bouchon, c’est un assassin.
– Vous ne pouvez pas accuser les gens comme ça. Alors taisezvous, et vous n’aurez pas de dessert ce soir !
– collectif
– lecture à
haute voix
– productions des élèves
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
phase 3
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Ajouter la contrainte d’écriture suivante : poursuivre
le dialogue entre les deux enfants, une fois qu’ils
se retrouvent seuls (cahier personnel de production
d’écrits).
157
Album 5
4
10 min
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 5 p. 8 à 10
(à partir de J’ai essayé de…)
Cahier d’activités 2 p. 33
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Prélever des informations locales.
– Identifier les locuteurs.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’une phrase.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Présentation du référentiel « suivi de l’album »
– présenter sa finalité : tableau permettant
de mémoriser les éléments essentiels de chaque
épisode
– compléter le référentiel
5 min
2
Compréhension du texte
– lire le texte
– le reformuler
20 min
– répondre aux questions posées
3
20 min
4
Interprétation du texte
Exercices
Travail personnel
TyPe
de Travail
Travail
– collectif
suPPorT
– langage d’évocation – tableau de suivi
de l’album vierge
(cf. exemple p. 152)
– dictée de l’adulte
– individuel – lecture silencieuse
– collectif
– langage
(reformulation)
– langage
(compréhension)
– à deux
– lire l’extrait, souligner les mots ou expressions
exprimant la violence
– collectif
– mettre en commun puis débattre : Pourquoi
M. Magnat donne-t-il tant de claques aux enfants ?
A-t-il raison ? A-t-on le droit de frapper les enfants ?
– repérer les paroles de Foufouille
– associer début et fin de phrases
– repérer deux phrases synonymes
– répondre à une question littérale
20 min
Forme de
– échanges oraux
– langage
(argumentation)
– débat
– individuel – lecture
– écriture
– album 5 p. 8 à 10
– activité
de recherche 37
(p. 332), une pour
deux élèves
+ reproduction
agrandie (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2
p. 33
– album 5 p. 8 à 10
Lecture de l’album 5 p. 8 à 10.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q1) Pourquoi le narrateur voulait-il donner un coup
de pied à Foufouille ?
– (Q1) Pourquoi le narrateur se retient-il de pleurer ?
– (Q4) Que pensez-vous du comportement de M.
Magnat ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi les enfants prétendent-ils
que Cornin Bouchon a tué une petite fille ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : aider au repérage dans l’album.
Exercices 2 et 3 : avec tutorat.
158
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 10 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Séquence 2
Étude du texte
4
Album 5 p. 11 à 13
Cahier d’activités 2 p. 34
 Objectifs
– Identifier le vocabulaire spécifique au genre policier.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Organiser chronologiquement les informations du récit.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Émettre un avis personnel.
– Développer les stratégies de compréhension.
1
Résumé de l’épisode précédent
Forme de
Travail
– collectif
– langage
d’évocation
– collectif
– mise en projet
5 min
2
Présentation du carnet de détective
– prendre connaissance de sa finalité : relever
des indices permettant d’émettre un avis personnel
sur la culpabilité de Cornin
– compléter son carnet de détective :
ce que je pense (Cornin Bouchon est-il un assassin ?),
ce qui me le fait penser
10 min
3
30 min
4
Découverte du texte
Approfondissement de la compréhension
– répondre aux questions posées
– écoute la lecture offerte par l’enseignant
5
15 min
– individuel – écriture
– collectif
– lecture d’images
– émettre des hypothèses à partir des illustrations
– comprendre la construction de l’image p. 12 et 13 :
➝ image pleine page ;
➝ lien entre la scène générale et le gros plan,
en bas de la p. 13 : préciser ce que voit Foufouille,
ce que voit le narrateur.
– individuel – lecture
– lire le texte puis le reformuler
puis à deux – lecture sélective
– relever les mots ou groupes de mots inducteurs
de l’ambiance de soupçon
– analyser les choix effectués
10 min
TyPe
de Travail
– collectif
– langage
(argumentation)
– langage
(compréhension)
– écoute
Exercices
– repérer les informations correspondant à l’histoire – individuel – lecture
– recopier une phrase correspondant à
une information donnée
– numéroter les phrases dans l’ordre de l’histoire
– émettre un avis personnel
Travail personnel
* ExEmplEs dE carnEt dE détEctivE
– Cornin est un assassin car les enfants en sont surs : ils ont vu
la fille cachée dans une couverture.
– Cornin n’est pas un assassin sinon il serait en prison.
suPPorT
– album 5
– carnet de détective*,
un par élève (à préparer :
5 petites fiches agrafées)
– album 5 p. 11 à 13
– activité de recherche 38
(p. 333), une pour deux
élèves
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 38
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 5 p. 11 à 13
– cahier d’activités 2
p. 34
– album 5 p. 11 à 13
Lecture de l’album p. 11 à 13.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi Cornin Bouchon parle-t-il souvent de
sa fille au village ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi les enfants pensent-ils
que Cornin Bouchon a des secrets ?
159
Album 5
Phase
Séquence 2
– (Q5) Ont-ils raison d’espionner leur voisin ?
– (Q1) À quel moment les enfants ont-ils vu ce qu’il y
avait dans le paquet ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi Cornin Bouchon cache-til cette petite fille ?
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : facultatif ou préciser la page correspondante.
Exercice 3 : numéroter les phrases 1 et 3 ou avec
tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 11 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Entrainement à la compréhension :
inférences pragmatiques
Cahier d’activités 2 p. 35
Livret d’entrainement 2 p. 8, no 1
 Objectifs
– Élaborer des inférences pragmatiques de lieu et d’agent.
Phase
1
Compréhension inférentielle
– lire chaque texte, rechercher à qui se réfère le
groupe du nom un homme ; souligner les indices qui
permettent de trouver la réponse
– confronter ses réponses à celles d’un camarade,
expliciter ses choix
15 min
2
Mise en commun
– lister les réponses :
➝ valider les réponses en faisant du lien entre les
éléments du texte et ses connaissances personnelles
– faire le lien avec les stratégies mobilisées pour
répondre à des questions de type Q2 dans les
séances de lecture
10 min
Forme
de Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel
– lecture
– écriture
– à deux
– langage
(argumentation)
– collectif
– reproduction agrandie de
– lecture
(compréhension) l’exercice 1 p.35 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 35,
exercice 1
– affiche synthèse de la
typologie des questions
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris).
3
Entrainement à la compréhension
– lire un texte court : construire des inférences
pour déterminer le lieu ; justifier sa réponse
15 min
4
Exercices
– faire des inférences pour identifier l’objet évoqué
– faire des inférences pour identifier le lieu évoqué
15 min
Travail personnel
160
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture
– livret d’entrainement 2 p. 8,
à haute voix no 1
– langage
(argumentation)
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 35,
exercices 2 et 3
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 8, no 1.
Séquence 2
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher d’autres sens des mots loupe
et jumelles dans le dictionnaire.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : à deux.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 36
Livret d’entrainement 1 p. 9, nos 2 et 3
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir les notions de synonymie et d’antonymie.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la lecture courante.
– Développer l’identification orthographique des mots.
1
Recherche de mots synonymes
– rechercher un intrus dans une liste de mots
synonymes
– mettre en commun, valider les réponses
en explicitant le sens des mots, en les intégrant dans
une phrase
10 min
Forme
de Travail
– à deux
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– vocabulaire – activité de recherche 39
p. 334, une pour deux
+ reproduction agrandie
de l’activité de recherche
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
20 min
3
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots synonymes
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
Exercices
– écrire un verbe, un adjectif synonyme d’un mot
donné
– écrire une phrase contenant les mots louche et
espionner
– associer mot et photo correspondante
– repérer un mot qui n’existe pas
Travail personnel
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : facultatif.
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– individuel
puis à deux
– lecture
à haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 9, nos 2 et 3
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 36
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 9, nos 2 et 3.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots
de l’exercice 1 ou 2 (cahier personnel de production
d’écrits).
161
Album 5
Phase
Séquence 2
Production d’écrit : décrire une scène inquiétante
Album 5 p. 8 à 13
Cahier d’activités 2 p. 37
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– S’initier à l’écriture policière.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : décrire une scène inquiétante incluant un paquet mystérieux, des observateurs et un véhicule.
Phase
1
Rappel du récit
Forme de
Travail
– collectif
– raconter la scène observée par les deux enfants
5 min
2
15 min
3
4
Préparation à l’écriture
Mise en scène
Production d’écrit
– repérer dans Mes outils pour écrire les pages
utiles : dire quand, enchainer deux évènements,
conjugaisons avec je
– écrire son texte, l’illustrer
20 min
– langage
(reformulation)
– collectif
– dictée à l’adulte
– lister :
des
paquets
mystérieux
avec
des
indices
inquiétants
➝
(carton, cheveux blonds qui sortent du carton…)
➝ un objet pour observer ou garder une preuve
➝ un véhicule
– individuel – écriture
– renseigner son carnet d’idées
– mettre en scène une ou deux situation(s) avec une
voix off qui décrit la scène
– commenter les productions orales pour les enrichir
(indices inquiétants par exemple, lexique) et pour
valider la cohérence de la situation
15 min
TyPe
de Travail
– collectif
suPPorT
– album p. 12 et 13
– 3 feuilles A3 ou TNI
– cahier d’activités 2, p.
37, étape 1
– jeu théâtral
– langage
– individuel – écriture
– Mes outils pour écrire
p. 9, 10 et 22
– cahier d’activités 2
p. 37, étapes 2 et 4
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 37, étape 3
– collectif
– lecture sélective
Retour sur les productions
5
Relecture
– vérifier la segmentation en phrases, la ponctuation
et les accords dans les groupes du nom
15 min
6
Lecture des productions
– lire quelques productions, les analyser (respect
de la trame donnée, présence des trois éléments…)
10 min
ExEmplE dE production
J’ai vu Cornin Bouchon qui arrivait avec sa camionnette.
Il a descendu un carton de son coffre et il l’a ouvert.
J’ai vu un petit pied avec un chausson qui sortait du carton.
C’était surement une petite fille qu’il cachait.
Dans sa poche, il y avait un objet noir, peut-être un révolver.
Il est rentré dans la maison avec le gros carton.
On a fait une photo mais comme c’était un peu la nuit, elle était
toute noire et on n’a rien pu montrer à notre papa.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
162
– collectif
– lecture à haute voix – productions des élèves
phase 4
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée à
l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Illustrer la scène décrite à la manière de Benoît Debecker,
l’illustrateur du roman.
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 5 p. 14 à 16
Cahier d’activités 2 p. 38
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Imaginer une suite possible au récit.
– Prélever des informations locales.
– Lire de manière expressive.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
1
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le référentiel (textes 3 et 4)
5 min
2
10 min
3
4
Découverte du texte
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués, valider avec le texte
du roman
15 min
– lire la fin de l’épisode en interprétant le dialogue
entre les deux enfants
– répondre aux questions posées
5
20 min
Travail
– collectif
Émission d’hypothèses à partir des illustrations
et du titre du chapitre
– collectif
– imaginer la suite du récit à partir de l’illustration
– déterminer les procédés utilisés pour montrer
la peur des deux enfants
– compléter le texte en ajoutant les connecteurs
manquants
– confronter son travail à celui d’un camarade
15 min
Forme de
Exercices
– associer début et fin de phrases
– compléter le résumé du texte
– cocher ce qui correspond à l’histoire
– anticiper sur la suite de l’histoire
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Quelle a été la réaction de Cornin Bouchon quand
les enfants ont demandé des nouvelles de la petite fille ?
– (Q2) Pourquoi le narrateur veut-il absolument prouver que Cornin Bouchon est un assassin ?
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 5 (cf. p 152)
– langage
– lecture d’images
– album 5 p. 14 à 16
– individuel – lecture
(anticipation)
– à deux
– co-évaluation
– activité de recherche 40
(p. 335), une par élève
– collectif
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 40
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 5 p. 14 à 16
– langage
(argumentation)
– lecture à haute
voix
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
Album 5
Phase
– cahier d’activités 2
p. 38
– album 5 p. 14 à 16
Lecture de l’album 5 p. 14 à 16.
– (Q1) Pourquoi sera-t-il difficile de fouiller la maison
de Cornin Bouchon ?
– (Q6) Et vous, comment réagiriez-vous si vous étiez à
la place des deux enfants ?
163
Séquence 3
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Proposer l’exercice complémentaire 12 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
phase 3
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé (lecture de
l’adulte, choix des élèves).
phase 5
Exercice 2 : n’ajouter que les quatre premiers mots ou
effectuer un travail dirigé.
Exercice 4 : facultatif.
Étude du texte
6
Album 5 p. 17 à 20
(➞ télé)
Cahier d’activités 2 p. 39
 Objectifs
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte, d’une phrase.
– Lire de manière expressive.
– Prélever des informations locales.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Rappel de l’épisode précédent
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage d’évocation – album 5
5 min
2
5 min
3
Renseignement de son carnet de détective
– individuel – écriture
– compléter son carnet de détective :
ce que je pense (Cornin Bouchon est-il un assassin ?),
ce qui me le fait penser
Découverte du texte
– reconstituer le puzzle
15 min
4
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
20 min
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
5
Exercices
– reconstituer les trois étapes du plan établi par
le narrateur
– associer début et fin de phrase
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
– se placer du point de vue du narrateur
20 min
Travail personnel
164
– carnet de détective*
– à deux
ou trois
– lecture
– échanges oraux
– collectif
– langage
(argumentation)
– analyse d’erreurs
– lecture à haute voix – album 5 p. 17 à 20
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
Lecture de l’album 5 p. 17 à 20.
– activité de recherche 41
(p. 336), une par groupe
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 39
– album 5 p. 17 à 20
Séquence 3
* ExEmplEs dE carnEt dE détEctivE
– Cornin est un assassin car il est méchant avec les enfants et
le narrateur est sûr qu’ils vont trouver des preuves.
– Cornin n’est pas un assassin, il est juste sévère alors que les
enfants croient qu’il est méchant.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Comment les enfants vont-ils faire sortir Cornin
Bouchon de chez lui ?
– (Q2/Q3) Le plan des enfants était-il sans risque ?
– (Q2) Pourquoi Cornin Bouchon sort-il de chez lui
avec une trique ?
– (Q3) Si Cornin Bouchon avait fermé la porte à clé,
qu’auraient dû faire les enfants ?
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : à deux ou en travail dirigé.
Exercices 3 et 4 : facultatifs.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 13 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
 Prolongement
Débattre autour du comportement des deux enfants :
Aurais-tu agi comme les deux enfants ?
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 40
Livret d’entrainement 2
p. 10, nos 1 à 4
 Objectifs
Phase
1
20 min
Classements de mots par ordre
alphabétique
– rechercher les mots marcher /
murmurer / moquer dans un dictionnaire,
les écrire dans l’ordre où ils apparaissent dans
le dictionnaire
– mettre en commun les stratégies à utiliser
pour classer les mots proposés dans l’ordre
alphabétique : observation des lettres
initiales / observation de la deuxième lettre dans
le cas de mots ayant la même lettre initiale…
– rechercher dans une liste de mots classés
alphabétiquement le mot mal placé :
Série 1 : dans / devoir / douche / divan / dur
Série 2 : facile / fenêtre / fugue / ficelle / frelon
Forme
de Travail
TyPe
de Travail
– individuel
ou à deux
– lecture sélective
– collectif
– vocabulaire
– individuel
puis collectif
Album 5
Vocabulaire
– S’approprier les principes du rangement des mots par ordre alphabétique.
– S’approprier la notion de définition de mots.
– Utiliser un dictionnaire.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (lecture d’un texte écrit en lettres capitales).
suPPorT
– un dictionnaire
pour un ou deux élèves
– liste de mots écrits
au tableau ou sur feuille
A3 (à préparer)
165
Séquence 3
Phase
2
Forme
de Travail
Exercices
– individuel
– insérer un mot dans une liste de mots classés
alphabétiquement
– associer mot et définition correspondante
– inventer la définition d’un mot puis copier
la définition du dictionnaire
– repérer un mot dans une liste
20 min
3
10 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire un mot et sa définition
– à deux
– lire des phrases comportant un même mot
employé dans des sens différents
– lire des mots en respectant l’ordre alphabétique – collectif
Entrainement à la lecture
– lire un texte écrit en lettres capitales
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 40
– dictionnaires
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 10, nos 1 à 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 10, nos 1 à 4.
Travail personnel
 Différenciation
phase 2
Élèves travaillant rapidement
Proposer une autre série de 6 mots commençant par la
même lettre à ranger alphabétiquement.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : effectuer un travail dirigé d’aide au rangement alphabétique.
Exercice 4 : facultatif.
Production d’écrit :
transformer l’épisode d’un récit
Album 5 p. 14 à 20
Cahier d’activités 2 p. 41
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Écrire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : imaginer et décrire un autre plan pour faire sortir Cornin Bouchon de sa maison.
Phase
1
Rappel du récit
– rappeler le plan imaginé par le narrateur pour entrer
dans la maison de Cornin
20 min
166
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
(reformulation)
suPPorT
– album 5 p. 14 à 20
Séquence 3
Phase
2
Préparation à l’écriture
– imaginer un autre plan :
➝ lire les propositions du carnet d’idées
➝ lister des situations pouvant provoquer la sortie de
Cornin (un animal qui s’échappe, bruit à l’extérieur,
coup de téléphone…)
➝ imaginer la réaction de Cornin
– mettre en scène une ou deux situation(s)
20 min
Forme de
Travail
– collectif
– à deux
ou trois
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
– feuilles A3 ou TNI
– dictée
à l’adulte
– cahier d’activités 2
p. 41, étape 1
– jeu de rôles
– langage
– commenter quelques productions orales pour
les
enrichir
(réaction
de
Cornin,
comportement
des
➝
enfants)
➝ valider la cohérence (faisabilité du plan)
– renseigner le carnet d’idées (souligner les mots utiles, – individuel – écriture
en ajouter d’autres) ; repérer les éléments utiles dans
Mes outils pour écrire (dire où, dire quand, enchainer
deux évènements, mini-répertoire)
3
Production d’écrit
– écrire son récit, l’illustrer
25 min
suPPorT
– Mes outils pour écrire
p. 9, 10 et 33 à 48
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 2
p. 41, étapes 2 et 4
– Mes outils pour écrire
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 41, étape 3
– collectif
– productions des élèves
Retour sur les productions
5
10 min
Relecture
– relire son texte, vérifier la segmentation en phrases,
la ponctuation et les accords dans les groupes du nom
Lecture des productions
– vérifier que le plan est cohérent
ExEmplE dE production
J’ai un plan : on va délivrer les poules de Cornin Bouchon puis
on va faire diversion en criant « Les poules se sauvent ! »
en changeant de voix et Cornin sortira de sa grange
pour leur courir après.
Pendant ce temps, on rentrera dans la maison de Cornin
Bouchon.
– lecture à haute
voix
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide à l’élaboration orale
du texte.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire un second texte dans lequel le plan
imaginé par les enfants ne fonctionne pas.
167
Album 5
4
10 min
Séquence 4
Étude du texte
7
Album 5 p. 20 à 23
(➞ pièce)
Cahier d’activités 2 p. 42
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’une phrase.
– S’entrainer à la lecture expressive.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
– compléter le référentiel (textes 5 et 6)
Découverte du texte
– lire le texte, le reformuler
– identifier ce qui montre que les enfants
ont peur et ce qui montre qu’ils se prennent
pour des détectives
15 min
3
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
20 min
4
Exercices
– repérer le titre qui convient le mieux
à l’épisode
– copier une phrase correspondant
à une information donnée
– associer début et fin de phrases
– répondre à une question littérale
– répondre à une question portant
sur l’implicite du texte
20 min
Travail personnel
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album 5 (cf. p. 152)
– à deux
– lecture
– lecture sélective
– collectif
– à trois
– collectif
– langage (argumentation)
– lecture à haute voix
– langage (compréhension)
– album p. 20 à 23
– activité de recherche 42
(p. 337), une pour
deux élèves
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 42
– album 5 p. 20 à 23
Lecture de l’album 5 p. 20 à 23.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q1) Pourquoi le narrateur ouvre-t-il la porte de la
cuisine avec un coup de pied ?
– (Q3) Que se passera-t-il si les enfants ne trouvent pas
de preuves ?
– (Q4) Pourquoi le narrateur a-t-il tort d’écrire sur le
miroir ?
– (Q4) Pourquoi Foufouille veut-il se sauver ?
– (Q5) À votre avis, la télévision fonctionne-t-elle réellement toute seule ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 3 et 4 : avec tutorat.
Exercice 5 : facultatif.
168
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’illustrer les phrases : J’ai collé mon œil au
trou de la serrure et qu’est-ce que j’ai vu ? La télé ! La
télé qui marchait toute seule dans la pièce !
Séquence 4
Étude du texte
8
Album 5 p. 23 à 26
(à partir de Alors…)
Cahier d’activités 2 p. 43
 Objectifs
– Mettre en scène un texte.
– Distinguer narration et style direct.
– Prélever des informations locales.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
5 min
2
3
Renseignement de son carnet de détective
Compréhension du texte
4
Mise en scène
– à trois
– lecture sélective
– jeu théâtral
– collectif
Exercices
– carnet de détective*
– activité de recherche 43
(p. 338), 1 texte au choix
par groupe
– jeu théâtral
– langage
(argumentation)
– individuel – lecture
– écriture
– vrai ou faux
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
– imaginer les paroles de la petite fille
– imaginer les paroles de M. Magnat et
de Cornin Bouchon
Travail personnel
suPPorT
– individuel – lecture
– album 5 p. 23 à 26
– collectif
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
– repérer les actions et les paroles respectives
de chacun des personnages
– jouer la rencontre des deux enfants avec
la petite fille
– présenter quelques mises en scène :
➝ les critiquer (en se référant au roman) pour
les améliorer
20 min
TyPe
de Travail
– individuel – écriture
– compléter son carnet de détective :
ce que je pense (Cornin Bouchon est-il un assassin ?),
ce qui me le fait penser
– lire le texte
– le reformuler
– répondre aux questions posées
20 min
20 min
Travail
– cahier d’activités 2 p. 43
Album 5
1
Forme de
Lecture de l’album 5 p. 23 à 26.
* ExEmplEs dE carnEt dE détEctivE
– Cornin est un assassin car on entend des cris et des coups de
révolver dans la maison.
– Cornin n’est pas un assassin car, en fait, c’est la télé qui marche.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Pourquoi le narrateur tombe-t-il ?
– (Q3) Foufouille pense-t-il que la petite fille est réelle ?
– (Q2/Q4) Pourquoi la petite fille ne répond-elle pas
aux questions du narrateur ?
– (Q2/Q4) À votre avis, que représentent les photos
posées à côté du canapé ? Que peut-on en déduire ?
– (Q5) Pourquoi la petite fille n’est-elle pas contente
d’être délivrée ?
– (Q2) Pourquoi le narrateur dit-il : « Hou là là, ça allait
chauffer » ?
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Constituer des groupes hétérogènes.
phase 4
Exercice 3 : facultatif.
Exercice 4 : effectuer, au préalable, une recherche orale.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer d’imaginer et d’écrire la suite de l’histoire
(cahier personnel de production d’écrits).
169
Séquence 4
Entrainement à la compréhension :
inférences logiques
Cahier d’activités 2 p. 44
Livret d’entrainement 2 p. 11, no 1
 Objectif
– Élaborer des inférences logiques.
– Comprendre le rôle et la valeur des connecteurs logiques.
Phase
1
15 min
Compréhension du sens
des connecteurs logiques
– rechercher le connecteur qui convient
– mettre en commun : justifier ses choix
(sens, syntaxe)
2
20 min
3
4
– individuel
puis à deux
– collectif
Entrainement à la compréhension
Synthèse
Travail personnel
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture
(compréhension)
– langage
– cahier d’activités 1 p. 44,
exercice 1
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 44,
exercices 2 et 3
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 1 p.11,
n° 1
– affiche synthèse de
la typologie des questions
– collectif
– dictée à l’adulte
– liste des connecteurs
Inférences logiques
de la séance précédente
Exercices
– compléter la liste des connecteurs
qui indiquent un enchainement logique
5 min
Travail
– individuel
– compléter une phrase avec le connecteur
logique qui convient
– lire un texte court, répondre à une question
inférentielle
– lire un texte en ajoutant le connecteur
logique qui convient
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
10 min
Forme de
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 11, no 1.
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des phrases et au choix du connecteur.
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à l’élaboration des inférences.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases comprenant un connecteur logique de l’exercice 2.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
 Objectifs
Vocabulaire
– Consolider la notion de famille de mots.
– Découvrir le sens des suffixes ette, ance, ation.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (lecture d’un texte en écriture fantaisiste).
170
Cahier d’activités 2 p. 45
Livret d’entrainement 2
p. 11 et 12, nos 2 et 3
Séquence 4
Phase
1
30 min
Forme
de Travail
Jeu de dominos
– rechercher la règle d’association des dominos – collectif
(mot de la même famille)
– à trois
– reconstituer la suite des dominos
– collectif
– lister au tableau les mots se terminant par
un suffixe identique (ette, elle, ation) :
➝ préciser le sens du suffixe ette
➝ faire repérer la différence de nature des mots
après ajout des préfixes esse, ance, ation
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
(argumentation)
– vocabulaire
– dictée à l’adulte
– activité de recherche 44
p. 339 (1 jeu de domino
pour trois élèves)
+ reproduction agrandie
(à préparer)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
3
Exercices
– transformer un verbe en nom
– écrire un mot de la même famille
se terminant par ette
– écrire un mot de la même famille
se terminant par ance, ation
– rechercher un mot dans une liste
Travail personnel
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 11 et 12, nos 2 et 3
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 45
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 11 et 12, nos 2 et 3.
 Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases avec des mots des exercices 2 ou 3.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : facultatif.
Album 5
15 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
Entrainement à la lecture
– lire des textes écrits en écriture fantaisiste
Production d’écrit :
écrire les pensées d’un personnage
 Objectifs
Album 5 p. 20 à 26
Cahier d’activités 2 p. 46
Mes outils pour écrire
– Écrire un texte au style direct.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire les pensées de la petite fille lorsqu’elle entend des bruits dans la maison.
171
Séquence 4
Phase
1
Mise en situation
– se représenter la petite fille prisonnière
➝ imaginer le lieu, sa posture
➝ rechercher les bruits qu’elle peut entendre lorsque
les deux enfants entrent dans la maison
– observer les illustrations
➝ déterminer les évènements engendrant les bruits
entendus par la petite fille : enfant qui entre, enfant
qui donne des coups de pied, enfants qui chuchotent,
enfant qui rit
➝ imaginer les pensées de la petite fille qui perçoit
des bruits insolites
10 min
2
Préparation à l’écriture
– mimer la scène : bruitage + un élève dans le rôle
de la petite fille
– présenter quelques mises en scène, commenter les
productions orales pour
➝ les enrichir (éléments qui montrent que la petite
fille a de plus en plus peur…)
➝ valider la cohérence (utilisation de la première
personne du singulier, réaction en lien avec le bruit
entendu…)
– renseigner son carnet d’idées
– repérer les éléments utiles dans Mes outils pour
écrire (enchainer deux évènements, écrire une phrase,
conjugaison avec je, il)
20 min
3
Production d’écrit
– écrire les pensées de la petite fille
15 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– à deux
– langage
(évocation)
– collectif
– lecture d’image
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 46, étapes 1 et 2
– langage
– à quatre
– jeu de rôles
– collectif
– langage
– individuel – écriture
– collectif
– lecture sélective
– cahier d’activités 2
p. 46, étape 1
– Mes outils pour écrire,
p. 9, 13 et 22
– individuel – écriture
– Mes outils pour écrire
– cahier d’activités 2
p. 46, étape 2
Retour sur les productions
3
10 min
4
Relecture
– relire son texte, vérifier la segmentation en phrases, – individuel – relecture
grammaticale
la ponctuation et les accords dans les groupes du nom ou à deux
Lecture des productions
– lire quelques textes, les commenter (respect des
critères, adaptation des réactions de la petite fille…)
10 min
ExEmplE dE production
– J’entends la porte qui claque. C’est peut-être le vent ou alors
quelqu’un qui essaie de rentrer dans la maison !
– Oh ! là, là ! J’entends des coups ! C’est sûr, il y a quelqu’un
dans la cuisine !
– Cette fois, il y a des gens qui chuchotent ! Des voleurs !
– Et ils rigolent. J’ai peur ! Ils vont peut-être me faire du mal !
– collectif
– lecture à haute
voix
– cahier d’activités 2
p. 46, étape 3
– productions des élèves
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
phase 3
Ne compléter que quelques bulles, au choix.
Élèves travaillant rapidement
Imaginer un autre bruit dans la maison, dessiner la
scène et écrire la réaction de la petite fille (cahier personnel de production d’écrits).
172
Séquence 5
Étude du texte
9
Album 5 p. 27 à 29
(➞ tête)
Cahier d’activités 2 p. 47
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
– Prélever des informations locales.
– Se positionner du point de vue des personnages.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
1
5 min
2
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
– compléter le référentiel (textes 7 et 8)
Découverte du texte
– compléter le texte en ajoutant les parties
manquantes
– confronter son travail avec celui
d’un camarade
15 min
3
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués, valider avec
l’album
20 min
Forme de
TyPe
de Travail
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi de l’album
(cf. p. 152)
– individuel
– lecture silencieuse
– activité de recherche 45
(p. 339), une par élève
– à deux
– co-évaluation
– collectif
– langage
(argumentation)
Travail
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– écouter la lecture offerte par l’enseignant
– répondre aux questions posées
4
20 min
Exercices
– écrire les pensées d’un personnage
– interpréter les paroles du personnage
principal
– recopier une phrase correspondant à
une information donnée
– imaginer les paroles des personnages
– émettre un avis
Travail personnel
– individuel
– reproduction agrandie
de l’activité de recherche 45
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 5 p. 27 à 29
– lecture
– cahier d’activités 2 p. 47
– écriture
– album 5 p. 27 à 29
Lecture de l’album 5 p. 27 à 29.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi les deux enfants ne comprennent-ils
plus rien ?
– (Q1) Qui est donc la petite fille pour Cornin Bouchon ?
– (Q2) Pourquoi M. Magnat ne se fâche-t-il pas tout de
suite contre les enfants ?
– (Q5) À votre avis, pourquoi Cornin Bouchon cachaitil sa petite-fille ?
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 5 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 14 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
173
Album 5
Phase
Séquence 5
Étude du texte
10
Album 5 p. 30 à 32
Cahier d’activités 2 p. 48
 Objectifs
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Forme de
Travail
Renseignement de son carnet
de détective
– rappeler les faits essentiels du récit
– compléter son carnet de détective :
ce que je pense (Cornin Bouchon est-il
un assassin ?), ce qui me le fait penser
Lecture
– lire le texte
– échanger sur sa lecture avec un camarade
5 min
3
20 min
4
15 min
– langage d’évocation
– écriture
– individuel
– à deux
– lecture silencieuse
– langage
– album 5 p. 30 à 32
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 48
Exercices
Approfondissement de la compréhension
– collectif
– analyser les choix effectués : échanger
autour des diverses interprétations du texte
– débattre autour de la question de l’exercice 4
– répondre aux questions posées
– conclure par une lecture expressive
– carnet de détective*
– langage
– cahier d’activité 2
(argumentation)
p. 48
– débat d’interprétation
– langage
(compréhension)
– lecture à haute voix
– album 5 p. 30 à 32
Lecture de l’album 5 p. 30 à 32.
* ExEmplEs dE carnEt dE détEctivE
– Cornin n’est pas un assassin mais il gardait quand même
sa petite-fille prisonnière.
– Cornin n’est pas un assassin car il pleure avec sa petite-fille,
ça veut dire qu’ils s’aiment beaucoup.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pour quelles raisons Cornin Bouchon cachait-il
sa petite-fille ?
– (Q2) Pourquoi Cornin Bouchon est-il content que
l’on ait découvert son secret ?
– (Q2) À votre avis, pourquoi est-ce Cornin Bouchon qui
demande à M. Magnat de lever la punition des enfants ?
– (Q4/Q6) À votre avis, comment vont réagir les gens
du village ?
174
suPPorT
– collectif
– individuel
– individuel
– cocher ce qui correspond à l’histoire
– identifier le référent des pronoms il et ils
– recopier les paroles de Cornin correspondant
à une information donnée
– donner son avis
Travail personnel
TyPe
de Travail
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Effectuer une lecture offerte, à haute voix, suivie d’une
reformulation.
phase 3
Exercices 3 et 4 : facultatifs.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer d’écrire la lettre que les deux enfants pourraient envoyer à Cornin pour expliquer leur méprise
(cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 5
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 49
Livret d’entrainement 2
p. 13, nos 1 à 3
Mes outils pour écrire
 Objectifs
Vocabulaire
– Consolider la notion de famille de mots.
– Découvrir le sens du suffixe ment.
– S’approprier le principe du classement par ordre alphabétique.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (lecture d’un texte dans une écriture fantaisiste).
Phase
1
30 min
Recherche de mots de la même famille
Forme
de Travail
– rechercher un mot dans un autre, le colorier
– à deux
– mettre en commun : analyser les erreurs
(repérage des mots intrus en particulier)
– rechercher le sens du suffixe ment :
« de manière…, de façon… »
– collectif
TyPe
de Travail
– lecture
– vocabulaire
– langage
– métalangage
suPPorT
– activité de recherche 46
p. 341, une pour deux
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
2
15 min
3
15 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
– lire des mots dans l’ordre alphabétique
Entrainement à la lecture
– lire des textes écrits en écriture fantaisiste
Exercices
– écrire un mot de la même famille se terminant
par ment
– rechercher un mot intrus dans une liste
– écrire des mots dans l’ordre alphabétique
– repérer des mots dans une grille de mots
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– individuel
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 13, nos 1 à 3
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 49
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 13, nos 1 à 3.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases avec des mots de l’exercice 1
(cahier personnel de production d’écrits).
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : facultatif ou avec tutorat.
Production d’écrit : écrire une fin différente
 Objectifs
Album 5 p. 27 à 32
Cahier d’activités 2 p. 50
Mes outils pour écrire
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Imaginer le dénouement d’un roman policier.
– Utiliser un référentiel.
175
Album 5
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
Séquence 5
Tâche : écrire un autre dénouement au roman policier : Le Crime de Cornin Bouchon.
Phase
1
Mise en situation
– lire le texte introducteur:
➝ le situer dans l’album
➝ rappeler la suite donnée par les auteurs.
15 min
Forme de
Travail
– collectif
2
Préparation à l’écriture
– renseigner son carnet d’idées
– raconter à ses camarades une autre fin possible
– écouter quelques productions orales, les commenter pour :
➝ les enrichir (suppliques de Cornin…)
➝ valider la cohérence (plausibilité de l’histoire / fin
qui diffère de celle de l’album…)
3
Production d’écrit
– écrire une autre fin, l’illustrer
20 min
– lecture à haute
voix
– langage
d’évocation
– imaginer des scénarios différents en anticipant sur :
➝ la réaction de Cornin (Cornin attrape la petite fille
et s’enfuit avec elle…)
➝ la réaction des enfants et de leur père
(Foufouille rattrape Cornin et le fait tomber / Le papa
récupère la petite…)
➝ la fin de l’histoire (Cornin explique qu’il a adopté
une petite fille perdue mais qu’il a peur de la
police…)
– mettre en scène quelques scénarios
20 min
TyPe
de Travail
suPPorT
– reproduction agrandie du
cahier d’activités 2 p. 50,
texte lanceur (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– feuilles A3 ou TNI
– jeu de rôles
– individuel – écriture
– langage
– à trois
(imagination)
– langage
– collectif
(argumentation)
– cahier d’activités 2
p. 50, étape 1
– individuel – écriture
– dessin
– cahier d’activités 2
p. 50, étapes 2 et 4
– individuel – relecture
grammaticale
ou à deux
– cahier d’activités 2
p. 50, étape 3
– collectif
– productions des élèves
Retour sur les productions
4
Relecture
– vérifier la segmentation en phrases, la ponctuation
et les accords dans les groupes du nom
10 min
5
Lecture des productions
– lire quelques textes, les commenter (respect
des critères, cohérence de la fin imaginée…)
10 min
ExEmplE dE production
Cornin était comme un fou, il a pris la petite fille par la main et
il l’a portée dans ses bras et il s’est sauvé.
Alors, on lui a couru après et je lui ai fait un crochepatte. Cornin
est tombé.
Et là, devinez ce qu’il s’est passé : Cornin Bouchon s’est mis
à pleurer en disant : « J’ai adopté Malika et je l’aime, mais j’ai
peur de la police, alors ne dites rien s’il vous plait ! »
– lecture à haute
voix
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
phase 3
Proposer un travail dirigé d’aide à l’élaboration orale du
texte.
Élèves travaillant rapidement
Poursuivre son texte en ajoutant les commentaires de
chacun des personnages.
176
Séquence 5
Synthèse de l’album
Album 5
Cahier d’activités 2 p. 51
 Objectifs
Mémoriser les informations d’un texte long.
Repérer le schéma narratif d’un roman policier.
Mettre en évidence les points positifs et négatifs des personnages du roman.
Distinguer les caractéristiques d’un conte de celles d’un roman policier.
Se positionner du point de vue des personnages.
Phase
1
15 min
2
20 min
3
15 min
Forme de
Travail
Confrontation des hypothèses émises tout au long
du récit
– échanger à partir des éléments notés dans son carnet
de détective
– s’interroger sur les motivations de Cornin bouchon :
pourquoi a-t-il transporté la fillette dans une couverture ?
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
suPPorT
– album 5
– carnet de détective
Exercices
– individuel – lecture
– associer personnages et traits caractéristiques
ou à deux
– écriture
correspondants
(tutorat)
– donner son avis sur le comportement des deux garçons
– repérer des phrases se rapportant au roman policier étudié
Mise en commun
– analyser les choix effectués :
exercice 3 : rechercher à quel album se réfèrent les autres
affirmations (contes : Le Maitre Chat ou autres contes
connus)
– échanger autour du comportement des deux garçons
Travail personnel
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé ou avec tutorat.
– collectif
– album 5
– cahier d’activités 2
p. 51
– langage
(argumentation)
Relecture des passages de l’album que l’on a préférés.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 15 sur le cédérom
ou sur www.ribambelle-hatier.com (cahier personnel de
production d’écrits).
Activités complémentaires de mise en réseau
 Des histoires à lire
Support : cahier d’activité 2 p. 52.
 Un texte à lire
Support : cahier d’activité 2 p. 52 et 53.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com .
 Une poésie à dire et à retenir
Support : guide p. 366.
Se reporter à la page 36 du guide.
 Un documentaire :
la famille d’accueil
Support : cahier d’activité 2 p. 54 et 55.
Se reporter aux pages 37 et 38 du guide et à la proposition d’exploitation sur www.ribambelle-hatier.com .
177
Album 5
–
–
–
–
–
Présentation de l’album
6
Des pas
dans mon ciel bleu
Julien, petit garçon jusqu’alors aimant et aimé, entre en rébellion. Il pleure,
tempête, échafaude des scénarios pour contrer les agissements, étrangement
détachés et incompréhensibles, de ses parents. Car « c’est sûr, jamais il ne partira
d’ici ». Déménager, alors que cette maison est garante du passé, du présent et
de l’avenir ? Inacceptable ! Inconcevable ! C’est la maison du bonheur, un peu
« cabossée » il est vrai, mais une sphère protégée remplie de souvenirs heureux !
Pourquoi quitter le ciel bleu de grand-mère ? Pourquoi ne plus ouvrir à toute
volée la porte de la chambre pour dégringoler vers un moment de pur bonheur :
les bras de son père ? Pourquoi abandonner l’arbre, gardien de doux secrets ?
Des pas dans mon ciel bleu est le regard d’un enfant lors d’une crise qui déstabilise
la cellule familiale. Ce récit de vie évoque deux cheminements : celui de Julien et
celui de ses parents, qui se rejoignent sous l’impulsion inattendue du jeune héros.
Le thème touche les ruptures d’équilibre, les pertes de repères, la maladresse
des parents, leur manque de communication, le bouleversement de l’enfant qui
voit des intrusions non préparées dans son monde personnel, la déception, le
chagrin, la résignation. La structure familiale est perturbée. Mais l’amour est le
plus fort. Lorsque l’orage semble passé et la cohésion retrouvée, une rencontre
d’enfants relance l’impossible. Elle permet de concevoir des relais, d’élargir les
champs de vision.
La symbolique est particulièrement forte au niveau des couleurs et de l’arbre. Un
tapis bleu céleste et un tapis blanc se rejoignent comme garant de la Mémoire.
L’arbre pérennise son statut de refuge tendu vers le ciel.
Un équilibre différent est atteint. Julien affirme sa volonté de se projeter dans
l’avenir. Cette prise de risques consciente se résume en un mot : GRANDIR.
Les titres des six chapitres sont évocateurs. La structuration et la logique du
récit sont renforcées par l’utilisation de connecteurs. Les groupes nominaux et
les pronoms de conjugaison il, ils, elle, méritent une attention particulière. Ils
renvoient à des visiteurs anonymes ou aux proches du héros. Je est réservé à
Julien le narrateur.
178
Suggestions de mise en réseau :
– des poésies à dire et à retenir (guide p. 367)
– un documentaire (cahier d’activités 2 p. 78-79)
Itinéraires de lecture et bibliographie à télécharger sur le site
www.ribambelle-hatier.com
Album 6
La première phrase de l’album déclenche l’action et annonce la problématique.
Le lecteur suit immédiatement Julien en se situant du côté du jeune enfant.
Le récit de vie est écrit essentiellement au passé composé. Le présent est le temps
des dialogues, le passé simple apparait dans les passages narratifs qui décrivent
la nouvelle maison ou qui relatent de brefs moments marquants.
La langue est soutenue, voire poétique lorsqu’il s’agit de traduire la douceur
de la bulle protectrice, l’amour et la mémoire, mais aussi familière dans les
questionnements, les exclamations, dans les montages de scénarios et les
commentaires inquiets ou coléreux de Julien.
Les illustrations de Pef traduisent fidèlement le regard des enfants en soulignant
le fossé qui peut séparer le monde enfantin du monde adulte. Les dessins en noir
et blanc marquent un moment, une action, un détail fort, un regard qui épie
ou des regards qui s’affrontent. Ils traduisent une émotion, un sentiment, une
représentation enfantine. Le trait amplifie l’énergie, donne du mouvement, du
rythme. Le héros a la vivacité d’un bonhomme de bande dessinée.
.
179
180
Il refuse de quitter sa maison.
Il est trop attaché à sa moquette,
et à son marronnier. Il cache
Toussi sous son oreiller, se place
face à la porte…
Un homme et une femme.
TexTes 3 eT 4
La mère de Julien fait visiter
la maison à un inconnu.
Son père annonce qu’ils vont
déménager.
La mère de Julien le gronde pour
son comportement désagréable.
Ses parents ont oublié que
la moquette de Julien avait été
choisie par sa grand-mère.
Les actions et les réactions des parents
Il ne comprend pas.
Pour la première fois, il manque
le jeu de l’escalier avec son papa.
Les réactions de Julien
Un inconnu pose ses grosses
chaussures sur la moquette
de Julien.
Les visites
TexTes 1 eT 2
La mère de Julien est triste.
Les parents nettoient la moquette
avec leur fils.
Le père de Julien ne l’attend plus
au bas des marches.
Puis un soir, il pardonne à Julien.
Il passe sur les trous de
la moquette avec ses chaussures
pleines de boue.
Il dévoile tous les défauts
de la maison.
Après cette visite, il reste
dans le jardin jusqu’à l’arrivée
de son père.
Il n’arrive plus à dormir car il ne
profite plus des bras de son père.
Une dame aux talons fins fait
des trous dans la moquette.
Un couple avec un bébé.
TexTes 5 eT 6
Ses parents promettent qu’il n’y
aura plus de visite sans lui.
Sa mère met la dame et
ses enfants à la porte. Elle console
Julien. Ses parents annoncent
qu’ils ne déménageront plus.
Julien se sent étranger
à sa chambre.
Le lendemain, il ferme la porte
à clé.
Julien se réfugie dans l’arbre.
Une visite sans Julien.
Il y a des traces de cambouis
sur sa moquette.
Deux enfants avec leur mère :
ils prennent Toussi et jouent
sur le lit de Julien.
TexTes 7 eT 8
Amandine se cache dans l’arbre.
Sa maman part un moment.
Les parents semblent heureux que
leur fils ait changé d’avis.
Il rejoint Amandine dans
son marronnier. Ils découvrent
leurs gouts communs.
Il comprend que sa chambre
conviendra parfaitement
à Amandine.
Il lui donne Toussi.
Il est maintenant d’accord pour
déménager.
Une dame avec sa fille, Amandine,
qui se cache dans le marronnier
de Julien.
TexTes 9 eT 10
Référentiel de suivi de l’album
6
Séquence 1
Découverte de l’album
Album 6
Cahier d’activités 2 p. 56
 Objectifs
Découvrir un album de littérature de jeunesse.
Émettre des hypothèses sémantiques sur un album inconnu.
Découvrir les constituants du paratexte d’un album.
Identifier les caractéristiques des illustrations de Pef.
Avoir une première représentation des personnages principaux.
Élaborer une histoire à partir des illustrations des pages de couverture.
Phase
1
15 min
2
3
20 min
Découverte de l’album
Exercices
Mise en commun
– échanger autour des réponses apportées
TyPe
de Travail
Travail
– collectif
– lire le titre :
➝ émettre des hypothèses à partir de ce titre
➝ échanger sur ce que peut signifier
« mon ciel bleu »
– feuilleter l’album :
➝ émettre des hypothèses sur l’histoire
➝ observer le style des illustrations :
crayonnées, en noir et blanc, souvent
détourées, personnages souvent de profil ;
yeux représentés par un point entouré
d’un cercle ; traits indiquant les mouvements
à la manière d’une bande dessinée
(comparaison avec la B.D. Popotka)
– prélever des informations sur l’auteur
– identifier l’illustrateur, rechercher
les particularités de ses illustrations
– écrire une histoire à partir des illustrations
de la 1re et 4e de couverture
20 min
Forme de
– lecture
– langage
(interprétation)
suPPorT
– album 6
– langage
– lecture d’images
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 56
– album 6
– collectif
– lire les textes écrits produits
ExEmplE dE réponsEs (phasE 1)
« Mon ciel bleu, c’est ma chambre / la maison de ma grand-mère /
la maison de mes vacances / l’endroit où je vais à la pêche avec
papa / mes livres préférés / le pays de maman… »
– langage
(argumentation)
– lecture à voix haute
Album 6
–
–
–
–
–
–
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 et 2 : lecture offerte des deux biographies.
Exercice 3 : avec tutorat ou en dictée à l’adulte.
181
Séquence 1
Étude du texte
1
Album 6 p. 3 à 6
(➞ maison)
Cahier d’activités 2 p. 57
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
– Se repérer dans le système des personnages.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Identifier le narrateur.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension (voir typologie des questions p. 77).
Phase
1
Forme de
Travail
Émission d’hypothèses à partir des illustrations – collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture d’images
5 min
2
Découverte du texte
– lire le texte
15 min
3
20 min
Approndissement de la compréhension
– reformuler ce que l’on a compris
– lire le texte de manière expressive
– répondre aux questions posées
– mettre en scène deux moments importants :
➝ la rencontre de Julien avec l’inconnu
➝ l’arrivée du papa pendant le dialogue de la mère
et de l’inconnu
4
Exercices
– identifier le narrateur du récit
– relier début et fin de phrases
– identifier les interlocuteurs
– interpréter les pensées de Julien
– émettre un avis personnel
20 min
Travail personnel
– individuel – lecture silencieuse
– collectif
– à trois
– collectif
– langage d’évocation
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– jeu théâtral
– individuel – lecture
– écriture
– album 6 p. 3 à 6
(jusqu’à maison)
– cahier d’activités 2
p. 57
Lecture de l’album 6 p. 3 à 6.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q4) Pourquoi Julien a-t-il peur lorsqu’il voit l’inconnu en bas des escaliers ?
– (Q5) Pourquoi la maman de Julien ne fait-elle plus
attention à lui quand l’inconnu visite la maison ?
– (Q6) Pourquoi la maman de Julien ne dit-elle rien à
l’inconnu quand il marche sur la moquette avec ses
chaussures ?
– (Q5) À votre avis, à qui parle la maman de Julien
quand elle dit : « Ah chéri ! Tu es là ! » ?
phase 2
Proposer une lecture alternée (enseignant / élève).
182
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 2 : proposer de se référer au texte de l’album.
Exercice 4 : facultatif ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer d’écrire la suite de l’histoire (cahier personnel
de production d’écrits).
Séquence 1
2
Album 6 p. 6 à 10
(à partir de Et j'ai compris…
➞ maison)
Cahier d’activités 2 p. 58
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
Découverte du texte
– lire le texte
– répondre à un questionnaire : vrai ou faux,
on peut le penser
15 min
3
Approndissement de la compréhension
– lire le texte de manière expressive
– valider le questionnaire
20 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– collectif
– lecture d’images
4
– album 6 p. 6 à 10
– activité de recherche 47,
p. 341
– collectif
– lecture à haute voix
– langage (justification,
argumentation)
– langage
(compréhension)
– album 6 p. 6 à 10
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 47
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 58
Exercices
– individuel
– interpréter les émotions de Julien
– cocher la réponse correspondant à l’histoire
– numéroter des phrases dans l’ordre de l’histoire
– repérer un écrit en lien avec l’histoire
– donner son avis
Travail personnel
– album 6 p. 6 à 10
– individuel, – lecture silencieuse
puis à deux – échanges oraux
– répondre aux questions posées
20 min
suPPorT
Lecture de l’album 6 p. 6 à 10.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q1) Pourquoi les parents de Julien n’ont-ils pas eu
le temps de lui parler du déménagement ?
– (Q4) Pourquoi Julien pense-t-il que ses parents ont
l’air d’avoir fait des bêtises ?
– (Q2) Pourquoi les parents de Julien ont-ils décidé de
déménager ?
– (Q4) Pourquoi Julien est-il si en colère ?
– (Q2) Qu’est-ce qui aurait pu alerter Julien lors des
discussions pendant les repas ?
– (Q5) À votre avis, que va-t-il faire maintenant ?
phase 2
Proposer une lecture alternée (enseignant / élève), avec
reformulation.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 3 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Exercice 4 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer d’écrire la suite du dialogue de Julien avec son
père :
– Alors voilà, il y a huit jours, on a décidé de passer une
annonce pour faire visiter la maison.
–…
(cahier personnel de production d’écrits).
183
Album 6
Étude du texte
Séquence 1
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 59
Livret d’entrainement 2 p. 14, nos 1 à 4
Mes outils pour écrire
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir le champ lexical du mot colère.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification immédiate des mots.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
15 min
Recherche de mots liés à l’expression
de la colère
– lister des mots ou expressions exprimant :
une colère / le début d’une colère / la fin
d’une colère
Forme de
Travail
– collectif
Exercices
– classer des mots ou expressions exprimant – individuel
les différents temps d’une colère, employer
une de ces expressions dans une phrase
– associer deux phrases ayant le même sens
– repérer les mots appartenant à la famille
du mot colère
– rechercher des mots dans une grille
Mise en commun
Exercices 1 et 2
– valider les réponses en justifiant
son choix, en insérant les groupes de mots
ou expressions dans une phrase
Exercice 3
– expliquer le sens de chaque mot
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– dictée à l’adulte
– 3 feuilles A3 ou TNI
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 59
– vocabulaire
– reproduction agrandie
du cahier d’activités 2
p. 59 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
15 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots ou expressions exprimant
la colère
– lire des mots de la famille de colère
Entrainement à la lecture
– lire des mots difficiles
– lire des mots qui se ressemblent
Travail personnel
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 14, nos 1 à 4.
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture et à la
compréhension.
184
– lecture à haute voix – livret d’entrainement 2
p. 14, nos 1 à 4
Élèves travaillant rapidement
Exercice 4 : proposer d’écrire des phrases contenant
des expressions de l’exercice 2 (cahier personnel de
production d’écrits).
Séquence 1
ConsEils généraux pour lEs produCtions d’éCrits En liEn avEC l’album 6
Pour préparer les élèves aux compétences développées au cycle 3, les situations de production
d’écrits en lien avec l’album 6 feront l’objet d’une réécriture sur un autre support que le cahier
d’activités. Les productions seront donc effectuées en deux temps différenciés, la correction de
l’enseignant intervenant entre les deux séances.
1. Différenciation
La différenciation s’effectuera :
 auprès des élèves en difficulté par une aide
– à l’élaboration orale du texte ;
– au remplissage du carnet d’idées individuel ;
– au repérage dans Mes outils pour écrire ;
– à l’écriture (si besoin en dictée à l’adulte d’une partie du texte) ;
– apportée par un tuteur.
 auprès des élèves travaillant rapidement
– en ajoutant une contrainte d’écriture supplémentaire ;
– en proposant sa production à la critique d’un camarade.
2. Conseils relatifs à l’amélioration de l’écrit
Album 6
L’enseignant pourra, en fonction du niveau de l’élève, donner des conseils de réécriture :
 textuels
– proposer d’écrire une partie manquante (en autonomie ou en dictée à l’adulte) ;
– demander à l’élève de reformuler, préciser un court passage (exemple de commentaire :
« Je ne comprends pas ce que tu as écrit. Relis ce passage. Récris-le. »).
 syntaxiques
– améliorer la segmentation en phrases et la ponctuation ;
– demander la réécriture d’une phrase mal formulée (« Change l’ordre des mots pour mieux
construire cette phrase. »).
 grammaticaux
– corriger les erreurs d’accords et de conjugaison en fonction des notions étudiées.
3. Réécriture du texte
Les exigences de réécriture seront nuancées selon les compétences des élèves :
 copie après correction intégrale de l’enseignant ;
 correction et amélioration au crayon et à la gomme sur le cahier d’activités (pas de copie) ;
 correction guidée sur cahier puis copie de tout ou d’une partie du texte ;
 réécriture autonome à partir des conseils formulés par l’enseignant.
N.B. : L’écriture / réécriture à l’aide du traitement de texte peut naturellement prendre sa place
dans cette démarche.
185
Séquence 1
Production d’écrit : écrire un récit de vie ( 1)
Album 6 p. 3 à 10
Cahier d’activités 2 p. 60
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : décrire une colère.
Phase
1
2
3
Production d’écrit
– écrire le récit d’une colère personnelle
20 min
ExEmplE dE produCtion
Premier jet
Un jour, je chèrchai mon vélo et je le trouvai pas. Mon papa a dit
que c’était mon grand frère qui l’avait pri.
Quen je sui arrivé dans la cour et il lavait tout démonté pour
fabricé un téléféric que j’étais fou de colère et j’ai crié et
même j’ai urlé.
Mon frère a dit : « C’est pas grave, je le remontrai aprai »
Alors je sui monté dans ma chambre et j’ai pleuré dans mon oréyé.
Mon grand frère est venu me trouvé, il s’est escusé et il m’a dit
qu’on remonterai mon vélo ensemble. Après sa allè mieux.
Quelques conseils pour améliorer ton texte :
– On ne comprend pas bien. Fais plusieurs phrases dans le
passage encadré.
– Corrige les mots soulignés à l’aide de Mes outils pour écrire ou
d’un dictionnaire
– Fais les accords des verbes conjugués avec je en t’aidant de
Mes outils pour écrire
Deuxième jet
Un jour, je cherchais mon vélo et je ne le trouvais pas. Mon papa
a dit que c’était mon grand frère qui l’avait pris.
Quand je suis arrivé vers lui, j’ai vu qu’il l’avait tout démonté
pour fabriquer un téléphérique. J’étais fou de colère et j’ai pleuré
et même j’ai crié.
Mon frère a dit : « C’est pas grave, je le remonterai après »
186
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– collectif
– lecture à haute voix – album 6 p. 8
– dictée à l’adulte
– 1 feuille A3 ou TNI
Préparation à l’écriture
– se remémorer des situations dans laquelle on
a éprouvé une colère immense, échanger avec ses
camarades
➝ compléter son carnet d’idées en indiquant
la raison de la colère, le lieu de refuge après
la colère, ce qui a permis d’être consolé
– mettre en commun quelques récits, commenter pour
➝ les enrichir (lexique, expression des émotions…)
➝ valider la cohérence (respect de la trame proposée, écriture en je, « réalisme » de la situation)
20 min
Travail
Relecture de la scène de la colère de Julien
– effectuer une lecture expressive de l’épisode
relatant la colère de Julien
– repérer la progression du récit (ce que raconte Julien)
➝ l’annonce du déménagement
➝ la colère immense de Julien
➝ le réconfort dans les bras de son papa
5 min
Forme de
– à trois
– langage
– individuel – écriture
– collectif
– cahier d’activités 2
p. 60, étape 1
– langage
– individuel – écriture
– cahier d’activités 2
p. 60, étape 2
– Mes outils pour écrire
Alors je suis monté dans ma chambre et j’ai pleuré dans mon oreiller.
Mon grand frère est venu me trouver, il s’est excusé et il m’a dit
qu’on remonterait mon vélo ensemble. Après ça allait mieux.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
phase 3
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Ajouter la contrainte d’écriture : poursuivre le récit avec
un paragraphe commençant par : « Quand je me souviens de cette colère, je me dis… ».
Séquence 2
Étude du texte
3
Album 6 p. 10 à 12
(à partir de Je l’ai regardé…)
Cahier d’activités 2 p. 61
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
– Distinguer narration et style direct.
– Prélever des informations locales.
– Insérer un épisode absent.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
1
Présentation du référentiel « suivi de l’album »
– présenter sa finalité : tableau permettant
de mémoriser les éléments essentiels de chaque
épisode
– compléter le référentiel (textes 1 et 2)
10 min
2
Anticipation sur le début du texte
– compléter le texte en imaginant les paroles
des personnages
20 min
3
Mise en commun
– lire les textes produits, échanger autour
de la pertinence des répliques
10 min
4
Lecture et compréhension de la fin du texte
– lire
15 min
– reformuler l’histoire, comparer avec les productions
précédentes
– répondre aux questions posées
5
20 min
Exercices
– vrai, faux, je ne sais pas
– relever une phrase du texte correspondant à
une information précise
– reformuler une phrase du texte
– imaginer, écrire un dialogue entre Julien et Sabine
Travail personnel
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage d’évocation
– tableau vierge
de suivi de l’album
(à préparer) cf. p. 180
– album 6 p. 3 à 10
– dictée à l’adulte
– individuel – lecture silencieuse
ou à deux
– écriture
– collectif
– lecture à haute voix
– langage
(argumentation)
– activité
de recherche 48,
p. 342, une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– individuel – lecture silencieuse
– album 6 p. 10 à 12
puis à deux
– collectif
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 61
– album 6 p. 10 à 12
Lecture de l’album 6 p. 10 à 12.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q4) Que signifie : « avant de nous quitter pour
rejoindre le ciel » ?
– (Q2) Que veut dire Julien quand il dit que c’est une façon
de marcher un peu tous les jours avec sa grand-mère ?
– (Q1) Pourquoi Julien ne voit-il plus Sabine maintenant ?
– (Q2) Quelles sont les deux choses auxquelles Julien
tient le plus ?
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : indiquer le paragraphe dans lequel se trouve
la phrase à relever.
Exercice 3 : facultatif ou avec tutorat.
Exercice 4 : écrire à deux (un élève écrit les paroles de
Julien, un autre écrit celles de Sabine).
phase 5
187
Album 6
Phase
Séquence 2
Élèves travaillant rapidement
Proposer de répondre à la question : Et toi, si tu devais
partir, que regretterais-tu dans ta chambre ? À quoi
Étude du texte
es-tu le plus attaché(e) ? (cahier personnel de production d’écrits).
4
Album 6 p. 13 à 17
Cahier d’activités 2 p. 62
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
Forme de
Travail
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
Découverte du début du texte
– reconstituer la chronologie du texte
15 min
3
Mise en commun
– analyser quelques productions
20 min
4
– lecture d’images
– album 6 p. 13 à 17
– à deux
– lecture
– activité
de recherche 49, p. 343,
une pour deux élèves
– collectif
– langage
(argumentation)
– analyse d’erreurs
– lecture à haute voix
Lecture et compréhension de la fin du texte
– lire la suite du chapitre
– reformuler le texte
– répondre aux questions posées
5
Exercices
– relier début et fin de phrases
– lister les défauts de la maison
– cocher la réponse correspondant à l’histoire
– associer texte et illustration
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
15 min
Travail personnel
suPPorT
– collectif
– conclure par une lecture expressive
20 min
TyPe
de Travail
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture
– individuel
– lecture
– écriture
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 49
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album p. 13 à 15
(jusqu’à touché)
– album 6 p. 15 depuis
C’est alors à p. 17
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
– cahier d’activités 2
p. 62
Lecture de l’album 6 p. 13 à 17.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q2) Pourquoi Julien cache-t-il Toussi sous l’oreiller
et pose-t-il un journal sur sa moquette ?
– (Q6) Pourquoi Julien s’assoit-il face à la porte de sa
chambre ?
– (Q6) À votre avis, que pensent les visiteurs ?
– (Q6) Et vous, comment auriez-vous agi dans cette
situation ?
phase 2
Avec tutorat ou effectuer un travail dirigé avec une
lecture offerte des différents paragraphes.
188
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Exercices 3 et 4 : un exercice au choix.
Séquence 2
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer d’imaginer puis d’écrire les paroles que pourrait
dire Julien à son pantin Toussi avant de le cacher (cahier
personnel de production d’écrits).
Entrainement à la compréhension :
les substituts pronominaux
Cahier d’activités 2 p. 63
Livret d’entrainement 2 p. 15, no 1
 Objectif
– Interpréter les substituts pronominaux sujets ou compléments.
Phase
2
3
25 min
4
15 min
Repérage des substituts nominaux des
pronoms il, ils, le, les, lui dans un texte
– écrire le nom correspondant à chacun des pronoms – individuel
ou à deux
Mise en commun
– relire le texte, valider les réponses en faisant
remplacer le pronom par le nom correspondant
10 min
Travail
Entrainement à la compréhension
– faire rechercher les référents des pronoms
le, les, lui dans des phrases énoncées oralement ;
justifier ses réponses
Phrases proposées
– Julien le met sous son lit ➝ Julien met Toussi sous
son lit / Julien met son pyjama sous son lit / Julien
met son cartable sous son lit.
• Sa mère le regarde.
• Julien les attend.
• Sa mère les fait entrer.
• Les visiteurs ne lui parlent pas.
• Les parents lui parlent.
– faire rechercher les pronoms correspondant
aux noms soulignés
• Ses parents regardent Julien comme un bébé.
• Julien range Toussi dans son placard.
• La femme parle gentiment à sa mère.
• La mère de Julien accompagne les visiteurs
dans la cuisine.
– lire des phrases de même sens
Exercices
– pronominaliser une phrase en se référant
à un modèle
Travail personnel
– collectif
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
(syntaxe)
– cahier d’activités 2
p. 63, exercice 1
– lecture
– langage
(argumentation)
– reproduction agrandie
du cahier d’activités 2
p. 63, exercice 1
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– collectif
– langage
(syntaxe)
Album 6
1
10 min
Forme de
– individuel
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 15, no 1
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 63, exercice 2
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 15, no 1.
189
Séquence 2
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : ne faire transformer que la première série
de phrases.
Élèves travaillant rapidement
Exercice 4 : Écrire des phrases en remplaçant le pronom lui par un groupe de nom : Je vais lui dire que je
suis caché.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 64
Livret d’entrainement 2 p. 15, nos 2 et 3,
p. 16, no 4
Mes outils pour écrire
 Objectifs
Vocabulaire
– Découvrir la notion de catégorie sémantique de mots.
– Consolider la notion d’antonymie.
– Enrichir son vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification immédiate des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
10 min
Forme de
Travail
Recherche du mot-étiquette
– collectif
– pour chacune des séries données oralement, faire
rechercher le terme générique :
Série 1 : œil ; jambe ; nez ; bras ; tête (partie du corps)
Série 2 : homme ; femme ; enfant ; vieillard (personnes)
Série 3 : sandales ; baskets ; nu-pieds ; bottes (chaussures)
Série 4 : été ; hiver ; automne ; printemps (saisons)
TyPe
de Travail
suPPorT
– vocabulaire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
3
15 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des séries de mots qui ont un point commun
– lire des verbes de sens contraire
Entrainement à la lecture
– lire un texte dont les voyelles ne sont pas lisibles
Exercices
– lecture à
haute voix
– identifier le terme générique correspondant à une série – individuel – lecture
– écriture
de mots, compléter la série
– classer des mots, rechercher le mot-étiquette
– écrire le contraire d’un mot donné
– repérer les mots représentés sur une illustration
Travail personnel
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 et 2 : avec tutorat.
190
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– livret d’entrainement 2
p. 15, nos 2 et 3, p. 16, no 4
– cahier d’activités 2 p. 64
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 15, nos 2 et 3, p. 16, no 4.
Élèves travaillant rapidement
Exercice 4 : proposer de concevoir un exercice semblable à l’exercice 4 à partir de l’illustration page 14
de l’album.
Séquence 2
Production d’écrit : écrire un récit de vie ( 2)
Album 6 p. 3 à 10
Cahier d’activités 2 p. 60
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Prendre en compte des conseils de réécriture.
– Utiliser un référentiel.
– Récrire un texte.
Tâche : décrire une colère.
Phase
1
2
Lecture des productions
– lire quelques productions
➝ analyser la cohérence du récit
– mettre en évidence les corrections apportées
par le deuxième jet
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel – analyse d’erreurs
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 60, étape 3
– cahier personnel
de production d’écrits
– collectif
– productions d’élèves
– lecture à haute voix
– langage
(argumentation)
Remarque : Les enseignants ne souhaitant pas effectuer ce travail de réécriture
peuvent proposer la situation d’écriture suivante : Julien n’obéit pas à sa mère et
décide de se montrer désagréable lors de la prochaine visite. Raconte cet épisode.
Album 6
15 min
Réécriture
– améliorer son texte à partir des conseils donnés
par l’enseignant, le recopier
Exemples de conseils :
– Récris le passage entouré car on ne le comprend
pas bien.
– Ajoute une ou deux phrases pour expliquer
ce que tu as fait à ce moment-là.
– Ajoute une ou deux phrases pour expliquer
ce que tu as ressenti à ce moment-là.
– Corrige les accords du verbe avec je.
15 min
Forme de
191
Séquence 3
Étude du texte
5
Album 6 p. 18 à 21
Cahier d’activités 2 p. 65
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Mémoriser les éléments essentiels d’un texte.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Se placer du point de vue du narrateur.
– Lire une image.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Renseignement du référentiel « suivi de l’album »
– compléter le référentiel
10 min
2
Forme de
Travail
– collectif
Émission d’hypothèses à partir des illustrations – collectif
5 min
3
Découverte du texte
– lire le texte
15 min
– choisir un extrait, le mettre en scène
4
Approfondissement de la compréhension
– présenter les mises en scène
➝ rechercher quel extrait a été joué
➝ analyser l’adéquation avec le texte, justifier par
la lecture des phrases correspondantes
20 min
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées, échanger autour
des sentiments éprouvés par Julien
5
Exercices
– reconstituer trois phrases du texte
– imaginer les pensées de Julien
– répondre à une question portant sur l’implicite
du texte
– compléter une phrase
– imaginer et écrire les paroles de la maison
20 min
Travail personnel
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q4) À votre avis, que signifie l’expression « faux
sourire » ?
– (Q2) Pourquoi Julien dit-il que les talons de la dame
trouent le ciel ?
192
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
– tableau de suivi
d’évocation
de l’album 6 (cf. p. 180)
– dictée à l’adulte – album 6 p. 10 à 17
– lecture
d’images
– album 6 p. 18 à 21
– individuel – lecture
puis à deux
– à trois
– jeu théâtral
– album 6 p. 18 à 21
– collectif
– reproduction
agrandie de l’activité
de recherche 50
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– album 6 p. 18 à 21
– langage
– lecture à haute
voix
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
– activité de recherche 50
p. 344, une pour trois
– cahier d’activités 2 p. 65
– album 6 p. 18 à 21
Lecture de l’album 6 p. 18 à 21.
– (Q6) Que pensez-vous de la réaction de Julien ?
Pourquoi agit-il ainsi ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?
– (Q6) À votre avis, pourquoi la maman de Julien ne
se fâche-t-elle pas ?
– (Q4) Pourquoi la maman de Julien ment-elle sur le
problème d’humidité dans la cuisine ? A-t-elle raison
d’agir ainsi ?
Séquence 3
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire 16 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 3 et 4 : facultatifs ou en travail dirigé.
Étude du texte
6
Album 6 p. 22 à 25
Cahier d’activités 2 p. 66
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte.
– Prélever des informations locales.
– Se positionner du point de vue d’un personnage.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
5 min
2
20 min
3
20 min
4
20 min
Travail
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
– collectif
TyPe
de Travail
– lecture d’images
Découverte du texte
– individuel – lecture
– repérer les paroles des personnages, ajouter
puis à deux (compréhension)
la ponctuation correspondante
– analyse d’erreurs
– mettre en commun : analyser les choix effectués – collectif
Lecture et compréhension de la suite
du récit
– lire la fin de l’épisode
– reformuler le texte
– répondre aux questions posées
– album 6 p. 22 à 25
– activité de recherche 51
p. 346, une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– individuel – lecture
– album 6 p. 22 à 25
– collectif
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
Exercices
– individuel – lecture
– écriture
– copier le titre du chapitre, en choisir un autre
– compléter des phrases
– recopier des phrases correspondant à
une information donnée
– imaginer les pensées de Julien, répondre à
une question littérale
Travail personnel
suPPorT
– cahier d’activités 2 p. 66
Lecture de l’album 6 p. 22 à 25.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi Julien fait-il remarquer les problèmes
de la maison aux visiteurs ?
– (Q2) A-t-il réussi à influencer les visiteurs ? Comment
le sait-on ?
– (Q6) Et vous, auriez-vous agi ainsi ?
– (Q4) À votre avis, pourquoi les parents ne disent-ils
rien à Julien lors du repas du soir ?
– (Q1) Comment Julien comprend-il que son papa lui a
pardonné ?
193
Album 6
1
Forme de
Séquence 3
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’illustrer un passage de la page 25 de l’album.
phase 4
Exercices 3 et 4 : les remplacer par l’exercice de soutien 4 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 67
Livret d’entrainement 2 p. 16, nos 1 à 3
 Objectifs
Vocabulaire
– Se repérer dans une page de dictionnaire.
– Affiner la notion de polysémie.
– Enrichir son vocabulaire
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification immédiate des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
15 min
2
Prise de repères dans une page
de dictionnaire
– entourer les mots définis dans la page proposée
– repérer le mot placé avant le mot marche
– repérer les différents sens du mot marche
– déterminer le sens du mot marche utilisé dans l’album 6
– repérer un mot de la famille de marche
– écrire une phrase se référant à un sens précis du mot
marche
Mise en commun
– comparer les stratégies de recherche
15 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
– individuel
puis à deux
– lecture
sélective
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 67, exercices 1 et 2
– collectif
– métacognition
– langage
(explicitation)
– métalangage
– cahier d’activités 2
p. 67, exercices 1 et 2
– reproduction
agrandie de la page
de dictionnaire
(à préparer ou à
vidéoprojeter)
– 1 feuille A3 ou TNI
– dictée à
l’adulte
– mettre en évidence certaines caractéristiques d’une page
de dictionnaire :
➝ les mots définis sont en caractères gras
➝ à côté du mot est écrite son appartenance grammaticale
➝ les différents sens d’un mot sont numérotés
➝ les exemples sont écrits en italique
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
15 min
194
Entrainement
Vocabulaire
– lire des phrases contenant le mot marche employé dans
des sens différents
Entrainement à la lecture
– lire des mots difficiles, des mots qui se ressemblent
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à
haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 16, nos 1 à 3
Séquence 3
Phase
4
Exercices
– reconstituer une phrase en effectuant des choix
– segmenter une phrase, la copier
15 min
Forme de
TyPe
de Travail
Travail
– individuel
– lecture
– écriture
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 67, exercices 3 et 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 16, nos 1 à 3.
Travail personnel
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer de chercher dans un dictionnaire d’autres
mots possédant plusieurs sens. Les noter.
Les présenter à la classe.
Production d’écrit : ajouter un épisode
Album 6 p. 18 à 25
Cahier d’activités 2 p. 68
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Produire un texte narratif en respectant des contraintes sémantiques.
– Utiliser un référentiel.
Tâche : raconter une nouvelle visite.
1
2
Préparation à l’écriture
– imaginer la visite d’un visiteur avec un gros chien,
renseigner son carnet d’idées
– raconter la visite en se référant à son carnet
d’idées
– mettre en commun quelques récits, commenter
pour
➝ les enrichir (lexique, expression des émotions,
connecteur temporel…)
➝ valider la cohérence (écriture en je, respect de la
trame proposée)
20 min
3
20 min
Mise en situation
– résumer l’une des visites racontées dans l’album
➝ en repérer les différents temps :
• les pensées de Julien lorsque la sonnette retentit
• le comportement du visiteur
• la réaction de Julien ou de sa maman
10 min
Production d’écrit
– raconter une nouvelle visite
Forme de
Travail
– collectif
TyPe
de Travail
– langage
– individuel – écriture
– à deux
ou trois
– collectif
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 68, étape 1
– langage
– individuel – écriture
– cahier d’activités 2
p. 68, étape 2
195
Album 6
Phase
Séquence 3
ExEmplE dE produCtion
J’entends la sonnette : C’est Papa ! Ah non c’est encore
un monsieur qui veut acheter la maison ! En plus il a un gros
chien ! »
Tout à coup, j’entends : « Woua ! Woua ! Woua ! » et les pattes
du chien qui monte dans l’escalier. Le gros chien saute
sur mon lit et farfouille sous mon oreiller et il prend Toussi
dans sa gueule ! Je crie et maman aussi. Le monsieur reprend
Toussi et me le donne.
Toussi est plein de bave !
Le monsieur ne sait pas quoi dire alors il s’en va. Bon débarras !
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 2
Aide au renseignement du carnet d’idées (écriture par
l’enseignant ou un pair).
phase 3
N’écrire qu’une partie du texte, le compléter en dictée
à l’adulte ou écrire avec des pairs.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Ajouter la contrainte d’écriture : compléter son texte
en écrivant le dialogue entre les parents de Julien suite
à cette nouvelle visite (cahier personnel de production
d’écrits).
196
Séquence 4
Étude du texte
7
Album 6 p. 26 à 29
(➞ quatre à quatre)
Cahier d’activités 2 p. 69
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prélever des informations dans un texte.
– Anticiper sur la suite du récit.
– Prélever des informations locales.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
1
5 min
2
5 min
3
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album »
– compléter le référentiel
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
Découverte du début du texte
– lire et surligner les indices qui font penser
à Julien qu’une autre visite a eu lieu
– ajouter une phrase au récit
– mettre en commun
15 min
4
15 min
Lecture et compréhension du chapitre
entier
– lire la suite du chapitre :
➝ reformuler l’histoire
– comparer avec les hypothèses émises
Forme de
Travail
5
Exercices
– cocher les réponses correspondant à
l’histoire
– associer début et fin de phrases
– répondre à des questions portant sur
l’implicite
Travail personnel
suPPorT
– collectif
– langage d’évocation – tableau de suivi
– dictée à l’adulte
de l’album (cf. p. 180)
– album 6 p. 18 à 25
– collectif
– lecture d’images
– album 6 p. 26 à 29
– individuel
– lecture sélective
– collectif
– langage
(argumentation)
– activité de recherche 52
p. 347, une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– individuel
ou à deux
– collectif
– lecture silencieuse
– individuel
– lecture
– écriture
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
20 min
TyPe
de Travail
– album 6 p. 26 à 29
(jusqu’à quatre à quatre)
– langage d’évocation
– langage
(argumentation)
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
Album 6
Phase
– cahier d’activités 2
p. 69
Lecture de l’album 6 p. 26 à 29.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Quels indices permettent à Julien de comprendre
qu’il y a une nouvelle visite ?
– (Q6) Ce soir-là, pourquoi Julien ne descend-il pas
quand il entend son père arriver ?
– (Q6) Julien a-t-il raison d’emporter la clé de sa
chambre ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?
– (Q2) Pourquoi le papa de Julien dit-il : « Il n’y aura
plus de visites sans toi ! » ?
197
Séquence 4
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Avec tutorat.
phase 4
Effectuer une lecture offerte avec reformulation.
Étude du texte
phase 5
Exercices 1 et 2 : effectuer un travail dirigé.
Exercice 4 : le remplacer par l’exercice de soutien 5
(sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’imaginer et d’écrire les paroles de la maman
de Julien lorsqu’elle s’aperçoit que la porte de sa chambre
est fermée à clé (cahier personnel de production d’écrits).
8
Album 6 p. 29 à 34
Cahier d’activités 2 p. 70
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Lire une image.
– Prendre conscience de la structure sémantique et syntaxique d’un texte, d’une phrase.
– Anticiper sur la suite d’un récit.
– Prélever des informations locales.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
5 min
2
30 min
3
10 min
4
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
– collectif
Découverte et compréhension de la fin
du texte
– lire la fin du chapitre (de Julien, nous devons
te dire, p. 33 à ma chambre à moi, p. 34)
– reformuler le texte
– répondre aux questions posées
Exercices
TyPe
de Travail
suPPorT
– langage
– lecture d’images
– album 6 p. 29 à 34
– lecture
– langage
(argumentation)
– reproduction agrandie
de l’activité 53 p. 348,
un extrait pour trois
élèves (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture
– album 6 p. 33 et 34
– collectif
– langage d’évocation
– langage
(compréhension)
– individuel
– lecture
– écriture
Reconstitution d’un puzzle collectif
Travail personnel
198
Travail
– collectif
– reconstituer le texte collectivement :
➝ relire la dernière phrase du texte précédent :
Ceux-là, je les connaissais bien : c’étaient des pas
d’enfants qui grimpaient quatre à quatre.
➝ rechercher le texte qui suit : afficher celui
qui convient (argumenter ses choix : sens /
ponctuation…)
➝ relire le dernier texte, afficher, rechercher
le suivant
➝ poursuivre de manière identique de manière
à reconstituer l’ensemble du texte
– conclure par une lecture expressive
– cocher les informations correspondant
à l’histoire
– compléter des phrases
– donner son avis
– recopier une phrase correspondant à
une information donnée
20 min
Forme de
Lecture de l’album 6 p. 29 à 34.
– cahier d’activités 2
p. 70
Séquence 4
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q6) Pourquoi la dame râle-t-elle ? À votre avis que
dit-elle ?
– (Q6) Pourquoi Julien dit-il qu’il voulait rester des
années sur sa branche ?
– (Q2) À votre avis, que ressent la mère de Julien quand
elle remonte le chercher ?
– (Q2/Q6) À votre avis, pourquoi y a-t-il un peu de tristesse dans les yeux du père ?
– (Q6) Pourquoi Julien fait-il comme s’il n’avait pas vu
son père ?
phase 4
Exercice 2 : avec tutorat.
Exercice 3 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire la réponse de la maman à la question
de Julien : – Qu’est-ce qu’elle a la dame, dis, m’man ?
Qu’est-ce qu’elle a ? (cahier personnel de production
d’écrits).
Entrainement à la compréhension :
inférences pragmatiques
Cahier d’activités 2 p. 71
Livret d’entrainement 2 p. 17, no 1
 Objectif
– Élaborer des inférences pragmatiques.
1
Compréhension inférentielle
– lire chaque texte
➝ rechercher le lieu
➝ rechercher ce que cherchent les personnages
– souligner les éléments du texte qui permettent de
répondre.
– confronter ses réponses à celles d’un camarade,
expliciter ses choix
20 min
2
Mise en commun
– lister les réponses
➝ valider en élaborant oralement le raisonnement
qui conduit à la réponse.
10 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– individuel – lecture
(compréhension)
– à deux
– lecture
– langage
(argumentation)
– collectif
– langage
(argumentation)
– faire le lien avec les stratégies mobilisées
pour répondre à des questions de type Q2
dans les séances de lecture
3
15 min
Entrainement à la compréhension
– lire une phrase, élaborer des inférences pour
repérer l’objet dont on parle, justifier ses réponses
Travail personnel
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– langage
(argumentation)
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 71
– reproduction agrandie agrandie du cahier
d’activités 2 p.71
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– affiche synthèse de la
typologie des questions
– livret d’entrainement 2
p. 17 n° 1
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 17, no 1.
199
Album 6
Phase
Séquence 4
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des phrases et à l’élaboration inférentielle.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 72
Livret d’entrainement 2 p. 17, nos 2 à 4,
p. 18, nos 5 et 6
 Objectifs
Vocabulaire
– Consolider la notion de famille de mots, d’antonymie.
– Découvrir le sens des suffixes ade, ien, ité, eur.
– Enrichir le vocabulaire.
Entrainement à la lecture
– Développer la reconnaissance orthographique des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
30 min
Forme de
Travail
Jeu de dominos
TyPe
de Travail
suPPorT
– activité de recherche 54,
p. 349, un jeu de domino pour
trois élèves + reproduction
agrandie (à préparer)
– 4 feuilles A3 ou TNI
– rechercher la règle d’association des dominos
(mot de la même famille)
– reconstituer la suite
– collectif
– à trois
– langage
(argumentation)
– lecture
– lister au tableau les mots se terminant par
un suffixe identique (ade, ien, ité, eur)
– collectif
– vocabulaire
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
3
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots de la même famille
– lire des verbes de sens contraire
Entrainement à la lecture
– lire un texte en partie masqué
Exercices
– écrire un mot de la même famille se terminant
par ade, ien, ité, eur
– écrire un mot de sens contraire
– rechercher un mot dans une liste
15 min
Travail personnel
– lecture à haute – livret d’entrainement 2
voix
p. 17, nos 2 à 4, p. 18, nos 5
et 6
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 72
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 17, nos 2 à 4, p. 18, nos 5 et 6.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : proposer un travail dirigé d’aide à la
transformation des mots.
200
– à deux
– collectif
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases avec des mots de l’exercice 1 (cahier personnel de production d’écrits).
Séquence 4
Production d’écrit : ajouter un épisode (2)
Album 6 p. 18 à 25
Cahier d’activités 2 p. 68
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Prendre en compte des conseils de réécriture.
– Utiliser un référentiel.
– Récrire un texte.
Tâche : raconter une nouvelle visite.
Phase
1
2
Lecture des productions
– lire quelques productions
➝ analyser la cohérence du récit avec album
➝ mettre en évidence les corrections apportées
par le deuxième jet
Travail
TyPe
de Travail
– individuel – analyse d’erreurs
– écriture
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 68, étape 3
– cahier personnel
de production d’écrits
– Mes outils pour écrire
– collectif
– lecture à haute
voix
– langage
(argumentation)
– productions d’élèves
Remarque : Les enseignants ne souhaitant pas effectuer ce travail de réécriture peuvent
proposer la situation d’écriture suivante : Julien s’enferme à clé dans sa chambre et crie
qu’il n’en sortira plus jamais. Écris le dialogue entre Julien et ses parents.
Album 6
15 min
Réécriture
– améliorer son texte à partir des conseils donnés
par l’enseignant, le recopier
Exemples de conseils
– Complète ton texte en décrivant davantage
le visiteur.
– Transforme les phrases soulignées en utilisant
le pronom je.
– Ajoute une phrase ou deux pour expliquer ce que
le narrateur fait pendant la visite.
15 min
Forme de
201
Séquence 5
Étude du texte
9
Album 6 p. 35 à 39
(➞ Où te caches-tu ?)
Cahier d’activités 2 p. 73
 Objectifs
– Mémoriser et mettre en relation les éléments essentiels d’un récit.
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prendre conscience de la cohérence sémantique et syntaxique d’un texte.
– Lire une image.
– Prélever des informations locales.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
10 min
2
10 min
3
Renseignement du référentiel « suivi
de l’album »
– compléter le tableau (textes 7 et 8)
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
Lecture du début du texte
– compléter le texte en effectuant des choix
20 min
– mettre en commun : analyser les choix
effectués
– anticiper sur la suite du chapitre
4
15 min
5
Travail
Exercices
Travail personnel
suPPorT
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– tableau de suivi
de l’album (cf. p. 180)
– album 6 p. 26 à 34
– collectif
– lecture d’images
– langage
– album 6 p. 35 à 37
– individuel – lecture (anticipation)
ou à deux
– collectif
– analyse d’erreurs
– activité de recherche 55
p. 350, une par élève
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
– langage (argumentation) à vidéoprojeter)
– lecture
– album 6 p. 38 et 39
– langage d’évocation
– langage (compréhension)
– lecture à voix haute
– album 6 p. 35 à 39
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 73
Lecture de l’album 6 p. 35 à 39.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q2) Pourquoi la dame dit-elle : « De toute façon, si
elle n’est plus à vendre… » ?
202
TyPe
de Travail
– collectif
Lecture et compréhension de la fin
du texte
– individuel
– lire les pages 38 (de « J’entrai dans ma
chambre ») et 39 (jusqu’à « où te caches-tu ? ») puis à deux
– collectif
– reformuler ce qui a été lu
– répondre aux questions posées
– conclure par une lecture expressive
des pages 35 à 39
– cocher ce qui correspond à l’histoire
– repérer la phrase qui montre l’inquiétude
de la visiteuse
– répondre à une question de
compréhension littérale
– répondre à des questions portant sur
l’implicite
15 min
Forme de
– (Q2) Pourquoi l’illustrateur a-t-il dessiné un chien
avec un nœud sur la tête ?
– (Q1) Pourquoi Julien a-t-il idée d’aller regarder par
sa fenêtre ?
– (Q1) En quoi Amandine ressemble-t-elle à Sabine ?
Séquence 5
Élèves travaillant rapidement
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Avec tutorat ou réduire le texte.
phase 5
Proposer de décrire Amandine telle qu’on l’imagine,
préciser ses gouts, ses jeux (cahier personnel de production d’écrits).
phase 5
Exercices 4 et 5 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Étude du texte
10
Album 6 p. 39 à 45
Cahier d’activités 2 p. 74
 Objectifs
– Émettre des hypothèses sémantiques à partir des illustrations.
– Prélever des informations locales.
– Anticiper sur la suite du récit.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
1
10 min
2
15 min
3
4
5
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture d’images
– album 6 p. 39 à 45
– langage (élaboration
d’hypothèses)
– lire le texte
– individuel
– lecture silencieuse
– reformuler le texte
– à deux
– langage d’évocation
puis collectif
Découverte du texte
Anticipation de la fin du récit
Approfondissement de la compréhension
– analyser les choix effectués, justifier
les réponses par la lecture des passages
correspondants, valider avec l’album
– effectuer une lecture expressive
– répondre aux questions posées
20 min
Travail
– collectif
– choisir la fin qui convient, justifier son choix
15 min
15 min
Émission d’hypothèses à partir
des illustrations
Forme de
Exercices
– identifier des phrases de même sens
– répondre à une question littérale
– compléter un texte en effectuant
des comparaisons
– émettre un avis personnel
Travail personnel
– album 6 p. 39 à 45
(jusqu’à nœud dans
l’arbre)
➝ cacher le dernier
paragraphe du texte
– individuel
– à deux
– lecture
– co-évaluation
– activité de recherche 56
p. 349, une par élève
– collectif
– analyse d’erreurs
– langage
(argumentation)
– lecture à haute voix
– langage
(compréhension)
– album 6 p. 39 à 45
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 74
– album 6 p. 41
Lecture de l’album 6 p. 39 à 45.
203
Album 6
Phase
Séquence 5
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) À quoi Julien n’avait-il jamais pensé auparavant ?
– (Q6) Que ressent Julien après avoir fait la connaissance d’Amandine ?
– (Q5) À votre avis, que pensent les parents quand Julien
dit : « On peut la voir quand la nouvelle maison ? » ?
– (Q5) À votre avis, que va-t-il se passer maintenant ?
 Différenciation
phase 5
Exercice 1 : supprimer une des lignes.
Exercice 3 : donner, en désordre, les groupes de mots
à replacer.
Exercice 4 : facultatif ou en dictée à l’adulte.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer d’écrire une autre suite possible (cahier personnel de production d’écrits).
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Effectuer un travail dirigé avec une lecture offerte des
textes.
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 75
Livret d’entrainement 2 p. 18, no 1, p. 19, no 2
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir son vocabulaire.
– Se repérer dans un article de dictionnaire.
– Affiner la notion de polysémie d’un mot.
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification immédiate des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
20 min
2
15 min
Forme de
Travail
Prise d’informations dans un article
de dictionnaire
– collectif
– à l’aide d’un extrait de dictionnaire :
➝ repérer les différents sens du mot tour au masculin et
au féminin
➝ identifier le sens de ce mot dans l’album
Mise en commun
– analyser les choix effectués : échanger autour des stra- – collectif
tégies mises en œuvre pour :
➝ repérer le sens d’un mot
➝ identifier son genre
➝ rechercher un mot de la même famille
– rechercher les abréviations utilisées dans un dictionnaire
(n. m ; n. f ; v. ; adj.), déterminer leur sens
TyPe
de Travail
suPPorT
– lecture sélective – cahier d’activités 2
p. 75, exercice 1
– album 6 p. 36
– métacognition
– langage
(argumentation,
explicitation)
– reproduction
agrandie de
l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– lecture sélective – dictionnaires
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
10 min
204
Entrainement
Vocabulaire
– lire des phrases contenant le mot tour employé dans
des sens différents
Entrainement à la lecture
– lire des mots très espacés
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 18, no 1, p. 19, no 2
Séquence 5
Phase
4
Exercices
– repérer le sens d’un mot en fonction de son contexte
– reconstituer un mot à partir de lettres mélangées
– repérer un mot qui n’existe pas
20 min
Forme de
Travail
TyPe
de Travail
– individuel – lecture
– écriture
suPPorT
– cahier d’activités 2
p. 75, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 18, no 1, p. 19, no 2.
Travail personnel
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer l’exercice complémentaire 17 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com ).
Production d’écrit : écrire une lettre ( 1)
Album 6
Cahier d’activités 2 p. 76
Mes outils pour écrire
 Objectifs
–
–
–
–
Mémoriser les informations d’un texte long.
S’approprier un type d’écrit : la lettre.
Se placer du point de vue du héros de l’histoire.
Utiliser un référentiel.
Tâche : écrire une lettre en prenant le point de vue du personnage principal.
Phase
2
Préparation à l’écriture
– observer la mise en page, rappeler les différents éléments constituants une lettre (cf. lettre du meunier
à ses frères)
– produire oralement quelques lettres, commenter
les productions pour
➝ valider la cohérence (lien avec l’album écriture en je
et en tu…)
➝ les enrichir (lexique, expression des émotions, …)
– renseigner un carnet d’idées collectif
3
25 min
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
Mise en situation
– imaginer que Julien envoie une lettre à Amandine,
un an après le déménagement
➝ rechercher ce que pourrait contenir cette lettre
– lister un contenu possible
➝ le lieu où Julien habite
➝ ce qu’il pense de sa nouvelle maison
➝ ce qu’il veut savoir sur la nouvelle vie d’Amandine
10 min
Travail
Production d’écrit
– écrire la lettre de Julien à Amandine
– à trois
– langage
d’évocation
– cahier d’activités 2
p. 76, étape 1
– collectif
– lecture sélective – cahier d’activités 2
p. 76, étape 2
– langage
– dictée à l’adulte – feuilles A3 ou TNI
– individuel
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 76, étape 2
– Mes outils pour
écrire
205
Album 6
1
5 min
Forme de
Séquence 5
 Différenciation
ExEmplE dE produCtion
Julien Martin
9 rue des papillons
74360 Abondance
le 18 juin
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer un travail dirigé d’aide à la structuration de
la lettre ou écrire avec des pairs.
Chère Amandine,
J’espère que tu es contente dans mon ancienne maison.
Moi, ma chambre est super : les murs sont bleus. Ma moquette
est bleue et blanche : c’est comme une montagne enneigée.
Je l’aime beaucoup. J’ai aussi une nouvelle peluche.
Il s’appelle Tissou ; c’est un peu comme le frère de Toussi !
Est-ce que tu vas toujours dans le nœud de l’arbre ?
Est-ce que Toussi va bien ? Et le trou dans le mur,
est-ce que ton papa l’a rebouché ?
J’espère que tu viendras me voir un jour. À bientôt.
Bisou.
Élèves travaillant rapidement
Ajouter la contrainte d’écriture : Julien parle de sa relation avec ses parents dans la lettre.
Julien
Synthèse de l’album
Album 6
Cahier d’activités 2 p. 77
 Objectifs
–
–
–
–
Interpréter une illustration.
Associer paratexte et illustration.
Émettre un avis personnel.
Participer à un débat (prise de position, argumentation).
Phase
1
10 min
2
20 min
3
Renseignement du référentiel
« suivi de l’album »
– compléter le référentiel
Exercices
– interpréter l’illustration de la 4e de couverture
– associer illustration et chapitre correspondant
Mise en commun
– analyser les choix effectués, justifier
sa réponse en se reportant à l’album 6
– échanger ses impressions autour de l’album
15 min
4
Débat
– débattre autour de la question :
Doit-on redouter un changement dans
sa vie (déménagement / changement d’école /
divorce des parents...) ?
15 min
Forme de
Travail
– collectif
– langage d’évocation
– dictée à l’adulte
– individuel
– lecture
– écriture
– collectif
– langage
(argumentation)
– collectif
– langage
(argumentation)
 Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 2
Proposer de raconter son passage préféré, de l’illustrer
(cahier personnel de production d’écrits).
206
TyPe
de Travail
suPPorT
– tableau de suivi
de l’album (cf. p. 180)
– album 6 p. 35 à 45
– album 6
– cahier d’activités 2
p. 77
Séquence 5
Production d’écrit : écrire une lettre ( 2)
Album 6
Cahier d’activités 2 p. 76
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Prendre en compte des conseils de réécriture.
– Utiliser un référentiel.
– Récrire un texte.
Tâche : écrire une lettre en prenant le point de vue du personnage principal.
Phase
1
25 min
2
Lecture des productions
– lire quelques productions
➝ vérifier la cohérence de la lettre avec l’album
➝ analyser le respect des normes d’écriture
de la lettre
– mettre en évidence des corrections apportées
au deuxième jet
Travail
TyPe
de Travail
suPPorT
maTériel
– individuel – analyse d’erreurs
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 76, étape 3
– Mes outils pour écrire
– cahier personnel
de production d’écrits
– collectif
– productions d’élèves
– lecture à haute
voix
– langage
(argumentation)
Remarque : Les enseignants ne souhaitant pas effectuer ce
travail de réécriture peuvent proposer la situation d’écriture
suivante : Écrire la réponse d’Amandine à la lettre de Julien.
Activités complémentaires de mise en réseau
 Des poésies à dire et à retenir
Support : guide p. 367.
Se reporter à la page 36 du guide.
Voir proposition d’exploitation www.ribambelle-hatier.com .
 Un documentaire :
le déménagement
Support : cahier d’activité 2 p. 78 et 79.
Se reporter aux pages 37 et 38 du guide et à la proposition d’exploitation sur www.ribambelle-hatier.com .
207
Album 6
15 min
Réécriture
– améliorer son texte à partir des conseils donnés
par l’enseignant, le recopier
Remarque : La version finale peut être rédigée
sur un vrai papier à lettre, une enveloppe renseignée
en conséquence.
Forme de
Embrouille à la galerie marchande
Découverte de la scène
1
Saynète
Cahier d’activités 2 p. 84
 Objectifs
– Se repérer dans le système des personnages.
– Découvrir des éléments du langage théâtral.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Découverte de la saynète
– lire le titre, émettre des hypothèses
– observer la mise en page :
➝ 3 parties correspondant aux 3 scènes
de la pièce
➝ texte sous forme dialoguée ; nom
des personnages écrits en majuscules,
en début de ligne ; phrases en italique…
10 min
2
Repérage des personnages
– repérer les personnages et leurs paroles
➝ surligner les paroles en utilisant
des couleurs différentes pour chacun d’eux
– effectuer une lecture à deux voix
15 min
3
Lecture de la saynète
– mettre en voix :
➝ 2 élèves lisent la saynète ; cette lecture
est commentée par les autres élèves afin
de développer une lecture expressive
qui met en valeur, par la tonalité utilisée,
les caractéristiques des personnages :
énervement de la femme et de l’homme,
qui va crescendo / ton posé de l’agent.
➝ faire observer la présence de didascalies
(indications scéniques, souvent mises
en italiques, qui sont données par l’auteur) :
celles-ci seront lues par un autre élève.
20 min
4
Approfondissement de la compréhension
– transformer oralement la saynète en texte
narratif (respect de la chronologie)
– répondre aux questions posées
10 min
Forme de
travail
tyPe
de travail
suPPort
– collectif
– lecture
– langage
– saynète p. 80 à 83
– à deux
– lecture sélective
– activité de recherche 57,
p. 351, une pour deux
– lecture à haute voix
– collectif
– lecture à haute voix
– collectif
– langage d’évocation
– cahier d’activités 2 p. 80
et 81, scène 1
– langage
(compréhension)
Demi-classe, en alternance (phases 5 et 6)
5
Exercices
– écrire le nom des personnages
– repérer un évènement évoqué mais qui ne
sera pas joué
– associer des phrases synonymes
– répondre à une question portant sur
l’explicite
20 min
208
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 84
Séquence 1
Phase
6
Mise en scène
– mettre en scène la saynète :
➝ organiser l’espace scénique
➝ choisir des accessoires
➝ interpréter le rôle des personnages
(groupe d’élèves volontaires)
Remarque : le texte interprété peut différer
un peu du texte original
20 min
Travail personnel
Forme de
travail
tyPe
de travail
– demi-classe – jeu de rôles
suPPort
– quelques accessoires :
un grand chapeau,
une casquette bleue, un sac,
un symbole d’agent de
sécurité, des portefeuilles…
(on peut prévoir le texte
agrandi sur papier cartonné
pour les élèves qui jouent
devant la classe)
Choisir un rôle : s’entrainer à le lire en l’interprétant ou le mémoriser.
 Approfondissement
de la compréhension
 Différenciation
– (Q5) Pourquoi l’agent de police répond-il : « En êtesvous sure » ?
– (Q2) À votre avis, pourquoi l’homme à la casquette
bleue reste-t-il à regarder l’agent et la dame ?
– (Q2) Qu’y a-t-il de commun dans ce que disent la
femme et l’homme ?
– (Q6) À votre avis, que pense chacun des personnages ?
phase 2
Proposer un travail dirigé (texte agrandi) pour faciliter
la lecture, la compréhension et le repérage des personnages.
Élèves ayant besoin de soutien
phase 5
Exercices 2 et 4 : facultatifs ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer de mémoriser le texte correspondant à un
rôle choisi.
Découverte de la scène
2
Saynète
Cahier d’activités 2 p. 85
 Objectifs
Phase
1
10 min
Rappel de la séance précédente
– jouer de nouveau la scène 1
(groupe d’élèves volontaires / les élèves qui
maitrisent bien le texte aident ceux qui ont
plus de difficultés)
Forme de
travail
– collectif
tyPe
de travail
Saynète
– Se repérer dans le système des personnages.
– Découvrir des éléments du langage théâtral.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
suPPort
– jeu de rôles
209
Séquence 1
Phase
2
20 min
3
4
Découverte de la scène 2
Lecture de la scène 2
Approfondissement de la compréhension
– transformer oralement la saynète en texte
narratif (respect de la chronologie)
– mettre en évidence ce qui rend la scène
captivante (la femme découvre avec surprise,
dans son sac, un portefeuille qui ressemble
à celui de l’homme)
– répondre aux questions posées
10 min
travail
– collectif
– parcourir l’ensemble de la scène 2 pour
identifier :
➝ le lieu (l’accueil)
➝ les personnages (un nouveau personnage :
l’inconnue)
– à trois
– repérer les paroles des personnages,
les didascalies
– effectuer une lecture à trois voix
– mettre en commun en commentant
une mise en voix d’un groupe :
➝ montrer l’agacement progressif de l’agent
➝ faire ressentir l’impatience de l’inconnue
➝ montrer l’étonnement de la femme
et son doute puis son soulagement
➝ afficher l’arrogance de l’homme
(« Ah ! Quel hasard ! »…)
15 min
Forme de
tyPe
de travail
– lecture sélective
– lecture
– à trois
– collectif
– lecture à haute voix
– lecture à haute voix
– collectif
– langage d’évocation
suPPort
– saynète p. 81 et 82,
scène 2
– activité de recherche 58,
p. 352, 1 pour trois élèves
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– activité de recherche 59,
1 pour trois élèves
– langage
(compréhension)
Demi-classe, en alternance (phases 5 et 6)
5
Exercices
– repérer les personnages : présents ou
évoqués
– copier des didascalies, en ajouter
– compléter les paroles d’un personnage
– anticiper sur la suite de l’histoire
20 min
6
Mise en scène
– mettre en scène la saynète :
➝ organiser l’espace scénique
➝ choisir des accessoires
➝ interpréter le rôle des personnages
(groupe d’élèves volontaires)
20 min
Travail personnel
– individuel
– demi-classe – jeu de rôles
– cahier d’activités 2 p. 85
– quelques accessoires :
un grand chapeau,
une casquette bleue,
un sac, un symbole
d’agent de sécurité,
des portefeuilles…
(on peut prévoir le texte
agrandi sur papier cartonné
pour les élèves qui jouent
devant la classe)
Choisir un rôle : s’entrainer à le lire en l’interprétant ou le mémoriser.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q4) À votre avis, comment se sentent l’homme et
la femme lorsque l’agent leur demande de vider leurs
poches et le sac ? Pourquoi ?
210
– lecture
– écriture
– (Q5) À votre avis, que veut l’inconnue ?
– (Q1) Quelles répliques montrent que l’homme à la
casquette croit la dame coupable du vol ?
– (Q2) Qu’est-ce qui innocente définitivement la dame
au chapeau ?
Séquence 1
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Proposer un travail dirigé (texte agrandi) pour faciliter
la lecture, la compréhension et le repérage des personnages.
phase 5
Exercice 2 : n’écrire qu’une didascalie.
Exercice 4 : facultatif ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 5
Proposer de mémoriser le texte correspondant à un
rôle choisi.
Production d’écrit : écrire une saynète
Cahier d’activités 2 p. 86 et 87
Mes outils pour écrire
 Objectif
– Écrire une saynète en respectant des contraintes sémantiques et syntaxiques.
Remarque : cette écriture collective peut s’effectuer en trois temps, correspondant aux trois scènes.
À la fin de chaque séance, le texte est recopié sur le cahier d’activités.
Tâche : Récrire une B.D. muette sous la forme d’une saynète.
1
5 min
2
20 min
de
travail
– observer les 6 vignettes, élaborer une histoire en lien – à deux
avec les illustrations
– collectif
– mettre en commun :
analyser
différentes
propositions
au
regard
➝
des illustrations
➝ choisir celle qui est la plus plausible pour réaliser
une écriture collective
tyPe
de travail
suPPort
matériel
– langage
– lecture d’images
– langage
– cahier d’activités 2
p. 86
– dictée à l’adulte
– 1 feuille A3 ou TNI
Mise en voix de la scène 1 / Écriture collective
– par trois – jeu de rôles
– rechercher des paroles correspondant aux deux
premières vignettes (scène 1), les interpréter
– mettre en commun : présenter quelques mises en scène – collectif – langage
– dictée à l’adulte
– choisir les répliques les mieux adaptées pour écrire
collectivement la scène 1 :
➝ respecter les contraintes syntaxiques d’une saynète
➝ ajouter des didascalies
3
Mise en voix de la scène 2 / Écriture collective
– par trois – jeu de rôles
– rechercher des paroles correspondant aux deux
vignettes suivantes (scène 2), les interpréter
– mettre en commun : présenter quelques mises en scène – collectif – langage
– dictée à l’adulte
– choisir les répliques les mieux adaptées pour écrire
collectivement la scène 2 :
➝ respecter les contraintes syntaxiques d’une saynète
➝ ajouter des didascalies
4
Mise en voix de la scène 3 / Écriture collective
– par trois – jeu de rôles
– rechercher des paroles correspondant aux deux
vignettes suivantes (scène 3), les interpréter
– mettre en commun : présenter quelques mises en scène – collectif – langage
– dictée à l’adulte
– choisir les répliques les mieux adaptées pour écrire
collectivement la scène 3 :
➝ respecter les contraintes syntaxiques d’une saynète
➝ ajouter des didascalies
20 min
20 min
Découverte de la bande dessinée muette
Forme
– reproduction agrandie
de la page 87 du cahier
d’activités 2
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
Saynète
Phase
211
Séquence 1
ExEmplE dE production collEctivE
Scène 1
L’hommE – Reste là, Milou, je reviens dans deux minutes.
LE chiEn – Ouah ! Ouah !
Une dame s’approche de la voiture et aperçoit le chien.
La damE – Quelle horreur ! Ce chien doit mourir de chaud.
Quel maitre inconscient !
La femme passe sa main par la fenêtre entrouverte.
– Allez viens, mon joli, je vais essayer de te sortir de là !
Scène 2
L’hommE – Eh dites donc, faut pas vous gêner surtout !
La damE – Mais je…
L’hommE – J’aime pas beaucoup les voleuses de chien.
La damE – Mais je ne suis pas une voleuse, j’essaie juste d’éviter
à votre chien de mourir de chaud. Vous n’êtes pas un peu fou
de laisser cet animal en pleine chaleur pendant que vous partez
pendant une heure ?
L’hommE – Une heure ? Mais je suis juste allé poster une lettre
au coin de la rue !
Scène 3
La damE – Ah bon ! Alors excusez-moi, vous savez, j’adore
les animaux et ce pauvre chien avait l’air si malheureux…
L’hommE – Oh ! Mais c’est gentil de vous être inquiétée pour Milou.
La damE – Milou ? C’est un nom qui lui va très bien.
L’hommE – Au revoir, madame, et ne vous inquiétez pas, j’adore
moi aussi les animaux, alors je ne risque pas de faire du mal
à mon chien.
La damE – Au revoir et excusez-moi encore. Bon après-midi !
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 88
Livret d’entrainement 2 p. 19, nos 1 et 2
Dictionnaire
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir le lexique lié au théâtre.
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification immédiate des mots.
– Développer la lecture courante.
Phase
1
Échanges autour du théâtre
– lister ce que les élèves savent sur le théâtre
(lien éventuel avec des sorties théâtres précédentes)
10 min
2
Découverte du vocabulaire spécifique au théâtre
– associer un mot et sa définition
– valider avec un dictionnaire
– mettre en commun, analyser les erreurs
15 min
Forme de
travail
tyPe
de travail
suPPort
– collectif
– langage
– à trois
– lecture
– activité de recherche 59,
– écriture
p. 353 (une pour trois élèves)
– vocabulaire + dictionnaire
– reproduction agrandie
de l’activité de recherche 59
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– collectif
– feuilles A3 ou TNI
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
???
4
15 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des mots et leur définition
Entrainement à la lecture
– lire un texte dans une écriture fantaisiste
Exercices
– lecture à
haute voix
– individuel – lecture
– légender une illustration représentant un théâtre
– écriture
– associer mot et définition
– rechercher un mot parmi d’autres de graphies proches
Travail personnel
212
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– livret d’entrainement 2
p. 19, nos 1 et 2
– cahier d’activités 2 p. 88
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 19, nos 1 et 2.
Séquence 2
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des mots
des exercices 1 et 2 (cahier personnel de production
d’écrits).
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : supprimer deux définitions et les mots
correspondants ou avec tutorat.
Découverte de la scène
3
Saynète
Cahier d’activités 2 p. 89
 Objectifs
– Se repérer dans le système des personnages.
– Prélever des informations locales dans un texte.
– Développer la compréhension fine (implicite / inférences).
– Développer les stratégies de compréhension.
Phase
1
Forme de
travail
Rappel des deux premières scènes
– collectif
tyPe
de travail
suPPort
– langage d’évocation
5 min
15 min
3
Compréhension de la chute de la saynète
– reformuler le déroulement de la scène 3
➝ mettre en évidence la chute de la saynète :
confusion de l’homme persuadé d’avoir été volé
qui découvre son portefeuille dans les mains de
l’inconnue / vexation de la femme qui découvre
qu’on ne lui a pas volé son portefeuille
– répondre aux questions
10 min
4
20 min
Découverte de la scène 3
– repérer les personnages (nouveau personnage – collectif
présent : le mari)
– à cinq
– lire la scène à plusieurs (cinq personnages)
– collectif
– conclure par une lecture expressive
Exercices
– associer paroles des personnages et émotions
Travail personnel
– collectif
– lecture sélective
– cahier d’activités 2 p. 82
– lecture à haute voix
– langage d’évocation – cahier d’activités 2 p. 82
– langage
(compréhension)
– individuel – lecture
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 89,
exercice 1
Choisir un rôle : s’entrainer à le lire en l’interprétant ou en le mémorisant.
 Approfondissement
de la compréhension
– (Q1) Pourquoi l’inconnue a-t-elle, dans les mains, le
portefeuille de l’homme à la casquette ?
– (Q2) Pourquoi la femme au chapeau dit-elle : « Rien
ne prouve que ce monsieur ne soit pas un voleur. » ?
– (Q4) Pourquoi l’agent dit-il : « Vous avez de la
chance de tomber sur une personne honnête. » ?
– (Q6) À votre avis, pourquoi la femme ne veut-elle pas
expliquer tout de suite ce qui s’est passé à son mari ?
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 2
Proposer un travail dirigé (texte agrandi) : lecture à
haute voix de l’enseignant, reformulation par les élèves,
lecture du début de la scène par les élèves.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire la conversation entre la femme et
son mari, à la sortie de la galerie (cahier personnel de
production d’écrits).
213
Saynète
2
Séquence 2
Synthèse
Saynète
Cahier d’activités 2 p. 89
 Objectif
– Comprendre la temporalité du récit.
Phase
1
Forme
tyPe
de travail
– collectif
– langage d’évocation
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
de l’activité de recherche 60
p. 353 (une étiquette pour
deux ou trois élèves)
– reconstituer le résumé
– à deux
– mettre en commun, analyser les erreurs
– collectif
– lecture
– écriture
– langage
– cahier d’activités 2 p. 89,
exercice 2
– reproduction agrandie
de l’exercice 2 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
de
travail
Rappel des trois scènes
suPPort
5 min
2
Reconstitution de la trame de la saynète
– placer les étiquettes de manière à
montrer la succession des évènements
ou leur simultanéité*, argumenter, justifier
20 min
3
15 min
Exercices
* Organisation chronologique des évènements
Le mari prend
par erreur
le portefeuille
de sa femme.
Le mari part
acheter
une revue.
 Prolongement
Un homme
entre dans
la galerie
marchande par
le tourniquet.
Une femme
entre dans
la galerie
marchande par
le tourniquet.
L’homme et
la femme se
bousculent dans
le tourniquet.
L’homme perd
son portefeuille.
Cette saynète peut être mise en scène et présentée aux
autres élèves de l’école, aux parents.
214
La femme
ne trouve plus
son portefeuille
et pense
que l’homme
le lui a volé.
L’homme
ne trouve plus
son portefeuille
et pense
que la femme
au chapeau
le lui a volé.
Une inconnue
ramasse
le portefeuille
de l’homme
et le rapporte
à l’agent.
Le mari
revient avec
le portefeuille
de sa femme.
Séquence 2
Vocabulaire / Entrainement à la lecture
Cahier d’activités 2 p. 90
Livret d’entrainement 2 p. 20,
nos 1 à 4
 Objectifs
Vocabulaire
– Enrichir son vocabulaire.
– Se repérer dans un article de dictionnaire.
– Approfondir la notion de polysémie d’un mot.
Entrainement à la lecture
– Développer l’identification orthographique des mots.
– Développer la lecture courante (texte partiellement masqué).
Phase
1
10 min
2
travail
Prise d’informations dans un article de dictionnaire
– à deux
– à l’aide d’un extrait de dictionnaire :
➝ identifier le sens du mot galerie utilisé dans la saynète
➝ identifier son genre
– écrire une phrase en utilisant le mot galerie
dans un sens particulier
Mise en commun
– analyser les choix effectués, échanger autour
des stratégies mises en œuvre pour :
➝ repérer le sens d’un mot
➝ identifier son genre
➝ rechercher un mot de la même famille
– rechercher les abréviations utilisées dans
un dictionnaire (n. m. ; n. f ; adj. ; v.), déterminer
leur sens
15 min
Forme de
– collectif
tyPe
de travail
suPPort
– lecture sélective – cahier d’activités 2
p. 90, exercice 1
– métacognition
– langage
(argumentation,
explicitation)
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 p. 90
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– lecture sélective – dictionnaires
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves. Chaque
groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
20 min
Entrainement
Vocabulaire
– lire des phrases contenant le mot galerie employé
dans des sens différents
– lire des verbes synonymes
– lire des verbes de sens contraire
Entrainement à la lecture
– lire un texte partiellement masqué
Exercices
– associer des verbes synonymes
– associer des verbes de sens contraire
– rechercher des mots dans une grille
Travail personnel
Groupe A :
– collectif
Groupe B :
– à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 2
p. 20, nos 1 à 4
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 90, exercices 2 à 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 20, nos 1 à 4.
Saynète
3
10 min
 Différenciation
phase 4
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases contenant des verbes de
l’exercice 3 (cahier personnel de productions d’écrits).
215
Étude du code
Les voyelles a, e, i, o, u
Des syllabes avec b, m, r, s, v, t
Des syllabes avec d, f, j, l, n, p
Le découpage en syllabes
[t] / [d]
[p] / [b]
[m] / [n]
ou, oi, on
au, ai, an
[f] / [v]
[k] / [g]
[S] / [Z]
g, gu, j
La lettre h
e devant une consonne
Synthèse 1
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
gn, gu, qu
bl / pl, cl / gl, fl
br / pr, cr / gr, dr / tr, fr / vr
Les syllabes inversées (1)
Les syllabes inversées (2)
tion ➝ [tiO)] et [siO)], tie ➝ [ti] et [si]
sc, sp, st, ct, pt
[w”)] ➝ oin et [”)] ➝ ain, ein
ain / ian, ein / ien, oin / ion
L’accentuation de la lettre e
[e] / [”]
Les lettres y et z
Les lettres w et x
[j]
Synthèse 2
234
Exercices complémentaires
248
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
217
Étude du code
Les voyelles a, e, i, o, u
Cahier d’activités 1 p. 90, fiche 1
Livret d’entrainement 1 p. 29 no 1
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Prendre conscience des différents rôles des voyelles (voyelles seules ou associées à d’autres lettres).
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
2
Écriture de mots comportant des sons
voyelles
– proposer d’écrire les mots suivants : moto, tipi,
cacao, karaté, rapide, futur, ému, narine
3
– mettre en commun, valider l’écriture du mot en :
➝ effectuant une analyse auditive
➝ séparant les syllabes des mots par un trait
➝ visualisant les voyelles en couleur
– collectif
– analyse graphophonétique
– proposer d’écrire les mots suivants : moi, le roi,
la fin, une faute, un pou
– individuel
– analyse auditive
– encodage
– valider par l’écriture du mot au tableau et
effectuer une analyse auditive en entourant
les sons composés de deux lettres
– conclure : Les voyelles sont parfois associées
à d’autres lettres et produisent un autre son.
– collectif
– analyse graphophonétique
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 29 no 1
– référentiel code 1 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
(ou en travail
dirigé)
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 90, exercices 1 à 3
– individuel
– analyse auditive
– encodage
– cahier d’activités 1
p. 90, exercice 4
– collectif
– analyse d’erreurs
Synthèse
Exercices
– compléter les mots en ajoutant les voyelles
manquantes
– écrire des mots à partir de syllabes données
– repérer un son voyelle dans un mot
4
Travail personnel
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé (lire les mots
à haute voix et faire une décomposition syllabique
systématique des mots).
218
– feuille de recherche
ou ardoise
Dictée de mots
(peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : un ami, une carafe, un zébu,
un ruban (préciser que zébu commence par
la lettre z, et donner le « an » de ruban)
– valider par l’écriture du mot au tableau
10 min
suPPort
– analyse auditive
– encodage
– afficher le référentiel code de la classe
15 min
tyPe
de travail
– individuel
– lire le tableau de code
10 min
Forme
de travail
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 29 no 1.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de composer des mots à partir de syllabes
données :
Série 1 : sa / mi / la / ka / do / de (mikado, salade)
Série 2 : po / na / vi / te / rie / re (poterie, navire)
Série 3 : o / a / mal / pé / ni / ra (opéra, animal)
Étude du code
Des syllabes avec b, m, r, s, v, t
Cahier d’activités 1 p. 91, fiche 2
Livret d’entrainement 1 p. 29 no 2
■ Objectifs
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Systématiser la combinatoire des consonnes b, m, r, s, v, t avec les voyelles.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
2
Écriture de mots comportant
des consonnes b, m, r, s, v, t
– proposer d’écrire les mots suivants :
rame, salive, bavard, sumo, tube, vite, il va,
il évalue, caravane
– mettre en commun, valider l’écriture du mot en :
➝ effectuant une analyse auditive
➝ séparant les syllabes des mots par un trait
Écriture de « formulettes »
– lire les formules magiques :
➝ repérer les voyelles
➝ transformer la formule en changeant
de voyelles : élaborer des formules oralement,
les transcrire au tableau en encodant chacune
des syllabes
– transformer deux formules sur le cahier,
les écrire
10 min
3
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
4
5
10 min
Exercices
– écrire un mot à partir de ses lettres mélangées
– isoler des syllabes désignées, reconstituer
un mot
15 min
Forme
de travail
– individuel
– analyse auditive
– encodage
– collectif
– analyse graphophonétique
– collectif
– analyse graphophonétique
– encodage
– individuel
– écriture
suPPort
– feuille de recherche
ou ardoise
– formules de
l’exercice 1 p. 91,
reproduites au tableau
ou vidéoprojetées
– cahier d’activités 1
p. 91, exercice 1
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 29 no 2
– référentiel code 2 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 91, exercices 2 et 3
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un camarade, il bave, (il est) ravi,
un tuba, une savate
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 91, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 29 no 2.
■ Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : aider à l’encodage des mots.
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé (lire les mots à
haute voix).
Élèves travaillant rapidement
Proposer de composer de nouveaux mots à partir des
syllabes :
– ro, ma, net, bi, ri (robinet, mari)
– so, ri, sou, li, re, de (solide, sourire)
219
Étude
du code
–
–
–
–
Étude du code
Des syllabes avec d, f, j, l, n, p
Cahier d’activités 1 p. 92, fiche 3
Livret d’entrainement 1 p. 29 no 3
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Systématiser la combinatoire des consonnes d, f, j, l, n, p avec les voyelles.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
2
Écriture de mots comportant
les consonnes d, f, j, l, n, p
– individuel
– proposer d’écrire les mots suivants :
défi, pilule, fini, jaune, pilote, panda, dédale
– mettre en commun et valider l’écriture du mot en : – collectif
➝ effectuant une analyse auditive
➝ séparant les syllabes des mots par un trait
– collectif
– composer des mots à partir des séries de syllabes
proposées :
Série 1 : dé / ca / fi / na / lé / pé (défilé, canapé, décalé)
Série 2 : dé / o / fen / do / du / rat (défendu, fendu,
odorat)
Série 3 : dé / na / mo / lir / ri / ne (démolir, narine)
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– relier des syllabes pour construire des mots
– écrire des mots à partir de syllabes données
– isoler des syllabes désignées, reconstituer un mot
15 min
4
10 min
Forme
de travail
Travail personnel
suPPort
– analyse auditive
– encodage
– analyse graphophonétique
– feuille de recherche
ou ardoise
– analyse
phonographique
– étiquettes syllabes
à usage collectif
(à préparer)
– individuel
puis à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 29 no 3
– référentiel code 3 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 92, exercices 1 à 3
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : un lapin, une loupe, un défi, du soja – individuel
– valider par l’écriture du mot au tableau
tyPe
de travail
– collectif
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 92, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 29 no 3.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 1
Proposer un travail dirigé d’aide au décodage des mots.
phase 3
Proposer d’écrire le plus de mots contenant les syllabes : fi / po / du / na (s’aider de Mes outils pour écrire).
phase 3
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé (lire les mots à
haute voix).
220
Étude du code
Le découpage en syllabes
Cahier d’activités 1 p. 93, fiche 4
Livret d’entrainement 1 p. 29 no 4
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
Découpage de mots en syllabes
Forme
de travail
tyPe
de travail
suPPort
– découper chacun des mots en syllabes
– individuel
ou à deux
– découpage
syllabique
– activité de recherche C1
p. 354
– mettre en commun :
➝ reproduire au tableau plusieurs découpages
d’un même mot
➝ analyser les erreurs de découpage en montrant
les difficultés qu’elles engendrent (syllabes
impossibles à lire)
– collectif
– analyse graphophonétique
– reproduction agrandie
des étiquettes mots
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 29 no 4
– référentiel code 4 (à
télécharger, ou cédérom)
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 93, exercices 1 à 3
– conclure en montrant l’intérêt, lors du décodage
d’un mot inconnu de :
➝ repérer les blocs syllabiques connus
➝ se référer à la prononciation orale pour repérer
les séparations entre syllabes
Synthèse
– lire le tableau de code
– afficher le référentiel code de la classe
3
15 min
4
10 min
Exercices
– individuel
– écrire les mots contenant une syllabe donnée
– recomposer un mot à partir de syllabes données
– repérer les syllabes d’un mot, écrire le mot
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un bateau, une narine, une robe,
(il a) volé
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1
Proposer un travail dirigé d’aide au découpage des mots.
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 93, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 29 no 4.
phase 3
Exercices 1 et 2 : supprimer la dernière ligne.
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé ou les associer
à un élève tuteur.
221
Étude
du code
2
10 min
Étude du code
[t]/[d]
Cahier d’activités 1 p. 94, fiche 5
Livret d’entrainement 1 p. 30 no 5
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Discriminer des phonèmes voisins : [t] / [d].
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
tyPe
de travail
suPPort
Discrimination des phonèmes [t] et [d]
– dire le mot table :
➝ demander aux élèves de montrer la face
du carton correspondant au phonème entendu
dans le mot
➝ valider par l’écriture du mot au tableau
en effectuant une analyse auditive
15 min
Forme
de travail
– individuel
– analyse auditive
– cartons individuels :
recto [t] / verso [d]
(à préparer avec
les élèves)
– collectif
– encodage
– analyse graphophonétique
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 30 no 5
– référentiel code 5 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
(ou en travail
dirigé)
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 94, exercices 1 à 3
– Poursuivre de manière identique avec les mots :
triste / disque / toi / landau / habiter / enfant / salade /
quitter / ride / crayon / route / danse / habitude
2
Synthèse
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– repérer un phonème dans un mot, écrire le mot
à partir de syllabes données
– transformer des mots
15 min
4
10 min
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : une tomate, dodu, le doute, tondre – individuel
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
■ Différenciation
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : faire rechercher d’autres transformations
des mots proposés.
222
– collectif
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 94, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 30 no 5.
Étude du code
[p]/[b]
Cahier d’activités 1 p. 95, fiche 6
Livret d’entrainement 1 p. 30 no 6
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Discriminer des phonèmes voisins : [p] / [b].
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
10 min
2
Recherche de mots contenant
les phonèmes [p] ou [b]
– rechercher des mots contenant l’un des deux
phonèmes, les écrire en les classant
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
suPPort
– collectif
– analyse auditive
– tableau
– analyse graphophonétique
– écriture (encodage)
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 30 no 6
– référentiel code 6 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 95, exercices 1 à 3
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 95, exercice 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : une patte, une jupe, un bonbon,
une robe, la poubelle
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 30 no 6.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé ou les associer
à un élève tuteur.
Étude
du code
10 min
Exercices
– repérer un phonème dans un mot, associer mot
et dessin correspondant
– repérer la place d’un phonème dans un mot,
reconstituer un mot à partir de syllabes données
– transformer des mots
20 min
Forme
de travail
223
Étude du code
[m]/[n]
Cahier d’activités 1 p. 96, fiche 7
Livret d’entrainement 1 p. 31 no 7
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Discriminer des phonèmes voisins : [m] / [n].
Distinguer des graphies proches : m, n.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Phase
1
Présentation de virelangues
– lire les deux virelangues :
➝ souligner l’humour du premier et l’aspect
surprenant du deuxième
➝ repérer, dans chacun des virelangues,
le phonème le plus utilisé, entourer
les graphèmes correspondants
(virelangue 1 ➝ m / virelangue 2 ➝ n)
10 min
2
Exercices
– écrire des virelangues
– reconstituer des mots à partir de syllabes
20 min
3
Synthèse
– lire les virelangues composés à partir des mots
proposés
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
4
10 min
Forme
de travail
– collectif
Travail personnel
– lecture à haute
voix
– analyse
phonologique
– analyse
graphique
suPPort
– reproduction agrandie
des deux virelangues
(Marie ment, mémé
m’aime. / Dans la nuit
est né un nain de lune.)
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 96, exercices 1 à 3
– collectif
– lecture à haute
voix
– cahier d’activités 1
p. 96, exercices 1 et 2
– livret d’entrainement 1
p. 31 no 7
– référentiel code 7 (à
télécharger, ou cédérom)
– à deux
puis collectif
– collectif
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : le matin, une pomme, noir, bonne – individuel
– valider par l’écriture du mot au tableau
tyPe
de travail
– collectif
– synthèse
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 96, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 31 no 7.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 2
Exercice 1 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture
des mots proposés, à l’élaboration du virelangue.
Exercice 2 : facultatif.
Inventer d’autres virelangues, les écrire (cahier personnel de production d’écrits).
224
Étude du code
ou, oi, on
Cahier d’activités 1 p. 97, fiche 8
Livret d’entrainement 1 p. 31 no 8
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Approfondir les connaissances des correspondances grapho-phonétiques : ou ➝ [u], oi ➝ [wa], on ➝ [O)].
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
Recherche de mots intrus
– identifier le point commun à plusieurs mots,
repérer le mot intrus
– mettre en commun, analyser les erreurs
10 min
2
Synthèse
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
20 min
4
tyPe
de travail
suPPort
– individuel
puis à deux
– collectif
– analyse visuelle
et auditive
– analyse graphophonétique
– activité de recherche C2,
p. 354 + reproduction
agrandie de l’activité
de recherche (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
Exercices
– individuel
– écrire un mot à partir de ses lettres mélangées
– compléter des mots avec les digrammes ou, oi, on
– écrire un mot à partir des syllabes d’autres mots
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un ponton, la loi, une moule,
un bouchon
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
– livret d’entrainement 1
p. 31 no 8
– référentiel code 8 (à
télécharger, ou cédérom)
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 97,
exercices 1 à 3
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1 p. 97,
exercice 4
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 31 no 8.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercice 1 : supprimer trois mots.
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide au décodage des mots, au repérage des syllabes.
Proposer l’exercice complémentaire C1 sur le
cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude
du code
10 min
Forme
de travail
225
Étude du code
au, ai, an
Cahier d’activités 1 p. 98, fiche 9
Livret d’entrainement 1 p. 32 no 9
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Approfondir les connaissances des correspondances grapho-phonétiques : an ➝ [A)], au ➝ [o], ai ➝ [”].
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
20 min
Écriture de mots
Forme
de travail
– séparer des mots attachés, les écrire
– individuel
– mettre en commun, analyser les propositions
– collectif
– classer les mots (mots contenant au, ai, an)
2
Synthèse
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– reconstituer des mots à partir de syllabes
– compléter des mots croisés
– repérer un intrus dans une liste
15 min
4
10 min
suPPort
– écriture
– activité de recherche C3,
p. 354 + reproduction
– analyse d’erreurs agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– tri
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 32 no 9
– référentiel code 9 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– cahier d’activités 1 p. 98,
exercices 1 à 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : la chance, un enfant, la laine,
un autre
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– analyse auditive – cahier d’activités 1 p. 98,
– encodage
exercice 5
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 32 no 9.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 3 et 4 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage des mots.
Inventer une comptine comportant des rimes en [A)],
en [o] ou [”] (cahier personnel de production d’écrits).
226
Étude du code
[f]/[v]
Cahier d’activités 1 p. 99, fiche 10
Livret d’entrainement 1 p. 32 no 10
■ Objectifs
–
–
–
–
Distinguer des phonèmes voisins : [f] / [v].
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un virelangue.
Phase
1
Recherche orthographique
– écrire une phrase en choisissant le mot
qui convient
20 min
– mettre en commun, analyser les choix effectués
– rechercher les graphies associées au phonème [f]
et au phonème [v]
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
– individuel
ou à deux
(tutorat)
– collectif
suPPort
– analyse phonographique
– activité de recherche C4,
p. 355 + reproduction
agrandie
– analyse d’erreurs (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 32 no 10
– référentiel code 10 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– cahier d’activités 1 p. 99,
exercices 1 à 3
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : vous, la farine, du savon,
une affiche, une fève
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– analyse auditive – cahier d’activités 1 p. 99,
– encodage
exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 32 no 10.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer un travail dirigé d’aide au repérage phonique
des phonèmes [f] et [v].
Inventer une comptine à partir de mots comportant les
lettres f et v.
Étude
du code
10 min
Exercices
– distinguer les sons [f] et [v], associer mot
et dessin correspondant
– reconstituer des mots à partir de syllabes
– choisir un mot parmi deux de phonies proches
15 min
Forme
de travail
227
Étude du code
[k]/[g]
Cahier d’activités 1 p. 100, fiche 11
Livret d’entrainement 1 p. 33 no 11
■ Objectifs
–
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Distinguer des phonèmes voisins : [k] / [g].
Mémoriser des syllabes usuelles.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire et transformer des mots.
Phase
1
15 min
2
Discrimination des phonèmes [k] ou [g]
– rechercher la syllabe commune à une série
de mots, l’écrire
– à deux
– mettre en commun
– collectif
Synthèse
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– identifier un phonème dans un mot
– former des mots à partir de syllabes, les écrire
– choisir un mot parmi deux de phonies proches
15 min
4
10 min
Forme
de travail
suPPort
– analyse phonographique
– activité de
recherche C5, p. 355,
une pour deux élèves
– analyse d’erreurs + reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 33 no 11
– référentiel code 11 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 100, exercices 1 à 3
– analyse auditive
– encodage
– cahier d’activités 1
p. 100, exercice 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : la cave, il se gave, avec, quatre,
quoi (indiquer la graphie correspondante à l’aide
du mot référence)
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 33 no 11.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage des mots, des syllabes.
Proposer d’inventer des virelangues en utilisant les mots
de la fiche 11 (cahier personnel de production d’écrits).
228
Étude du code
[S]/[Z]
Cahier d’activités 1 p. 101, fiche 12
Livret d’entrainement 1 p. 33 no 12
■ Objectifs
– Distinguer des phonèmes voisins : [S] / [Z].
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un virelangue.
– Discriminer des mots aux graphies proches.
Phase
1
Recherche orthographique
– compléter des mots en ajoutant j ou ch,
ge ou ch
– mettre en commun, analyser les choix effectués
10 min
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
– individuel
– collectif
suPPort
– analyse grapho- – activité de recherche C6,
phonétique
p. 356 + reproduction
– analyse d’erreurs agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 33 no 12
– référentiel code 12 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 101, exercices 1 à 4
– analyse auditive
– encodage
– cahier d’activités 1
p. 101, exercice 5
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un cheveu, une gitane,
rouge, un jour, le jardin (indiquer la graphie
correspondante à l’aide du mot référence)
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 33 no 12.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 à 4 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage ou à l’encodage des mots.
Proposer d’inventer des virelangues en utilisant les mots
de la fiche 12 (cahier personnel de production d’écrits).
Étude
du code
10 min
Exercices
– distinguer les phonèmes [S] et [Z]
– séparer des mots attachés, les écrire
– reconstituer des mots à partir de syllabes
– choisir un mot parmi deux de phonies proches
15 min
Forme
de travail
229
Étude du code
g, gu, j
Cahier d’activités 1 p. 102, fiche 13
Livret d’entrainement 1 p. 34 no 13
■ Objectifs
–
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Repérer les valeurs phoniques des lettres g et j.
Repérer un phonème dans un mot.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
Recherche de mots intrus
– identifier le point commun à plusieurs mots,
repérer le mot intrus
– mettre en commun, analyser les choix effectués
15 min
2
Synthèse
– lire les tableaux de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– reconstituer un mot à partir de syllabes
– associer des syllabes pour former des mots,
les écrire
15 min
4
10 min
Forme
de travail
suPPort
– individuel
– à deux
– collectif
– analyse visuelle
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 34 no 13
– référentiel code 13 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 102, exercices 2 et 3
– analyse auditive
– encodage
– cahier d’activités 1
p. 102, exercice 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un garçon, une vague, un jour,
un bijou (indiquer la graphie correspondante
à l’aide du mot référence)
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– cahier d’activités 1
p. 102, exercice 1
– analyse d’erreurs
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 34 no 13.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Proposer un travail dirigé d’aide au décodage des
syllabes.
Écrire des devinettes à propos de mots comportant les
lettres g, gu, j.
230
Étude du code
La lettre h
Cahier d’activités 1 p. 103, fiche 14
Livret d’entrainement 1 p. 34 no 14
■ Objectifs
–
–
–
–
Repérer les différentes valeurs de la lettre h.
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Étudier les correspondances grapho-phonétiques : ch ➝ [S], ph ➝ [f], h muet.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
10 min
2
Recherche orthographique
3
– mettre en commun, analyser les choix effectués
– repérer les valeurs de la lettre h
– collectif
– analyse visuelle – activité de
et auditive
recherche C7, p. 356
– analyse d’erreurs + reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 34 no 14
– référentiel code 14 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 103, exercices 1 à 4
Synthèse
Exercices
– compléter des mots avec les graphèmes : ch, ph
ou h
– copier le mot correspondant à une devinette
– écrire de nouveaux mots en changeant la lettre
initiale
– compléter une grille de mots croisés
4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : du chocolat, chaud, un éléphant,
un phare, un homme
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 103, exercice 5
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 34 no 14.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : avec tutorat.
Exercice 4 : écrire, en désordre, les mots correspondant
à chacune des définitions.
Proposer l’exercice complémentaire C2 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude
du code
10 min
suPPort
– individuel
– afficher le référentiel code de la classe
20 min
tyPe
de travail
– trier des mots suivant les valeurs de la lettre h
– lire le tableau de code
10 min
Forme
de travail
231
Étude du code
e devant une consonne
Cahier d’activités 1 p. 104, fiche 15
Livret d’entrainement 1 p. 35 no 15
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
S’approprier la valeur de la lettre e placée devant une consonne simple ou doublée.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire ou modifier un mot.
Phase
1
20 min
2
10 min
3
Identification de la valeur de la lettre e
– collectif
– lire les mots, repérer la lettre commune à tous
ces mots
– identifier les phonèmes associés à la lettre e :
[E] et [”], séparer les mots en deux familles
– rechercher un classement possible des mots
contenant le phonème [”] :
➝ constituer des doublettes de mots contenant
une graphie identique : es, ec, el, ex, er, ette, esse,
enne
➝ déduire une règle : Dans une syllabe, la lettre e
précédant une ou deux consonnes se prononce [”].
Synthèse
– lire le tableau de code
– à deux
– afficher le référentiel code de la classe
Exercices
– identifier la phonie associée à la lettre e dans
les mots donnés
– reconstituer des mots à partir de syllabes
données
– associer des syllabes pour former des mots,
les écrire
– classer des mots
10 min
4
10 min
Forme
de travail
– analyse graphophonétique
suPPort
– activité de recherche C8,
p. 356 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– tri
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 35 no 15
– référentiel code 15 (à
télécharger, ou cédérom)
– individuel
ou à deux
(tutorat)
– analyse graphophonétique
– lecture
– cahier d’activités 1 p. 104,
exercices 1 à 4
– écriture
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : un escalier, une alouette,
une manivelle, la paresse
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse auditive – cahier d’activités 1 p. 104,
– encodage
exercice 5
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 35 no 15.
■ Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 4 : facultatif ou en travail dirigé.
Proposer l’exercice complémentaire C3 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
232
Étude du code
Synthèse 1
Cahier d’activités 1 p. 105, fiche 16
Livret d’entrainement 1 p. 35, synthèse 1
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Consolider les connaissances des voyelles, des consonnes phonétiquement voisines.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire.
Discriminer des mots aux graphies proches.
Phase
1
2
15 min
3
Travail personnel
suPPort
– individuel – analyse phonographique
– écriture
Synthèse
– à deux
– analyser les erreurs
– mettre en commun, échanger autour des difficultés – collectif
rencontrées
– conclure par la lecture des tableaux [t] / [d], [p] / [b],
[f] / [v], [m] / [n]
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : une tortue, sage, un jeton, un carton,
la langue
– valider par l’écriture du mot au tableau
tyPe
de travail
– co-évaluation
– analyse d'erreurs
– lecture
– cahier d’activités 1
p. 105, exercices 1 à 5
– livret d’entrainement 1
p. 35, synthèse 1
– individuel – analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 105, exercice 6
– collectif
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 35, synthèse 1.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1 Exercice 5 : facultatif ou avec tutorat.
Étude
du code
10 min
Exercices
– compléter des mots avec les voyelles manquantes
– distinguer [t] / [d], [p] / [b]
– compléter des mots croisés
– choisir un mot parmi deux de graphies proches
20 min
Forme
de travail
233
Étude du code
gn, gu, qu
Cahier d’activités 1 p. 106, fiche 17
Livret d’entrainement 1 p. 36 no 17
■ Objectifs
–
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Discriminer des graphies voisines : gn, gu, qu.
Repérer un phonème dans un mot.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
Recherche de mots intrus
– identifier le point commun à plusieurs mots,
repérer le mot intrus
– confronter son travail à celui d’un camarade
– mettre en commun, analyser les choix effectués
10 min
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
25 min
4
10 min
Forme
de travail
suPPort
– individuel
– analyse visuelle
– à deux
– collectif
– co-évaluation
– analyse d’erreurs
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 36 no 17
– référentiel code 17
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 106, exercices 2 à 4
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 106, exercice 5
Exercices
– reconstituer un mot à partir de lettres mélangées – individuel
– distinguer les sons [k] et [g], [≠]
– classer des mots
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : la ligne, un signe, pourquoi,
une bague, une barque
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– cahier d’activités 1
p. 106, exercice 1
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 36 no 17.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 2 : facultatif.
234
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire C4 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude du code
bl / pl, cl / gl, fl
Cahier d’activités 1 p. 107, fiche 18
Livret d’entrainement 1 p. 36 no 18
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Distinguer des phonèmes voisins : [bl] / [pl], [kl] / [gl].
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
2
Recherche orthographique
– dicter les mots : la place, la plume, souple, le blé, – individuel
portable, un câble, flou, un flan, enflé, un globe,
une épingle, une règle
– collectif
– mettre en commun, analyser les erreurs
– mettre en évidence les graphies étudiées :
bl / pl, cl / gl, fl
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
– encodage
suPPort
– feuille de recherche
(ou ardoise)
– analyse d’erreurs
– analyse graphophonétique
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 36 no 18
– référentiel code 18
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 107, exercices 1 à 4
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 107, exercice 5
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : blanc, la classe, la glu, une plume, – individuel
du flan
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 36 no 18.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage des syllabes, des mots.
Exercice 4 : donner les mots dans le désordre : clou,
éclair, sable, blanche, église, fleur, planche.
Proposer l’exercice complémentaire C5 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude
du code
10 min
Exercices
– séparer des mots attachés, les écrire
– associer des syllabes pour former des mots,
les écrire
– repérer un intrus dans une liste de mots
– compléter des mots croisés
20 min
Forme
de travail
235
Étude du code
br / pr ; cr / gr ; tr / dr ; fr / vr
Cahier d’activités 1 p. 108, fiche 19
Livret d’entrainement 1 p. 37 no 19
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Distinguer des phonèmes voisins : [br] / [pr], [cr] / [gr], [tr] / [dr], [fr] / [vr].
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire.
Phase
1
Identification de graphies proches
– compléter des mots avec br, pr, cr, gr, dr, tr, fr, vr
15 min
– mettre en commun, analyser les choix effectués
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– reconstituer des mots à partir de syllabes
données
– associer des syllabes pour former des mots,
les écrire
– compléter des phrases avec le mot approprié
(phonies proches)
20 min
4
10 min
Forme
de travail
tyPe
de travail
suPPort
– individuel
ou à deux
– collectif
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– activité de recherche C9
p. 357 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 37 no 19
– référentiel code 19
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 108, exercices 1 à 3
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 108, exercice 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : gris, le froid, un arbre, le prince,
cru, vrai
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 37 no 19.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage des syllabes, des mots ou avec tutorat.
Proposer l’exercice complémentaire C6 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
236
Étude du code
Les syllabes inversées ( 1 )
Cahier d’activités 1 p. 109, fiche 20
Livret d’entrainement 1 p. 38 no 20
■ Objectifs
– Distinguer les syllabes classiques (consonne + voyelle) des syllabes inversées (voyelle + consonne).
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire et transformer des mots.
Phase
1
Écriture de mots
– associer des mots qui contiennent une syllabe
identique
15 min
Forme
de travail
– individuel
– collectif
– mettre en commun, analyser les choix effectués
– mettre en évidence les successions de lettres
du type voyelle / consonne, trouver de nouveaux
mots contenant ces syllabes : voyelle + lettre r ou s
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
– cahier d’activités 1
p. 109, exercice 1
– analyse d’erreurs
– analyse
phonographique
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 38 no 20
– référentiels code 20
et 20 bis
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 109, exercices 2 à 4
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 109, exercice 5
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : perdu, sortir, mordre, une veste,
la piste, juste
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
– analyse graphophonétique
suPPort
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 38 no 20.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage ou à l’encodage des mots ou avec tutorat.
Exercice 4 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases amusantes avec les mots
de l’exercice 1 (cahier personnel de production d’écrits).
Étude
du code
10 min
Exercices
– compléter des mots
– écrire des mots comportant des syllabes
inversées
– repérer un mot intrus
20 min
tyPe
de travail
237
Étude du code
Les syllabes inversées ( 2 )
Cahier d’activités 1 p. 110, fiche 21
Livret d’entrainement 1 p. 39 no 21
■ Objectifs
– Distinguer les syllabes classiques (consonne + voyelle) des syllabes inversées (voyelle + consonne).
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire et transformer des mots.
Phase
1
15 min
2
Tri de mots contenant des syllabes inversées
Synthèse
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– écrire de nouveaux mots en changeant la lettre
initiale
– écrire des mots correspondant aux dessins
– écrire des mots à partir de syllabes d’autres mots
– repérer un mot dans une liste
20 min
4
15 min
tyPe
de travail
– associer des mots contenant des groupes de lettres – individuel – lecture
– analyse graphoidentiques
phonétique
–
collectif
– analyse d’erreurs
– mettre en commun, analyser les choix effectués
– lire le tableau de code
10 min
Forme
de travail
– à deux
puis à deux
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– individuel – analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : un sac, un bec, un bol, un bal, du sel, – individuel – analyse auditive
– encodage
un calcul
– collectif
– analyse d’erreurs
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
suPPort
– activité de recherche C10
p. 357 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– livret d’entrainement 1
p. 39 no 21
– référentiels code 21
et 21 bis
– cahier d’activités 1
p. 110, exercices 1 à 4
– cahier d’activités 1
p. 110, exercice 5
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 39 no 21.
■ Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 4 : facultatif.
Écrire une comptine (ou une phrase amusante) avec les
mots des exercices 3 et 4.
238
Étude du code
tion ➝ [tiO)] et [siO)], tie ➝ [ti] et [si]
Cahier d’activités 1 p. 111, fiche 22
Livret d’entrainement 1 p. 40 no 22
■ Objectifs
– Identifier les deux phonies associées à la lettre t.
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Phase
1
15 min
2
Repérage graphique
– compléter une série avec un nouveau mot
– individuel
– mettre en commun, analyser les différents choix
– mettre en évidence les deux manières
de prononcer les graphèmes tion et tie
– collectif
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
suPPort
– lecture silencieuse
– analyse visuelle
– analyse d’erreurs
– analyse phonique
– cahier d’activités 1
p. 111, exercice 1
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 40 no 22
– référentiel code 22
– individuel
– analyse
phonographique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 111, exercices 2 et 3
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 111, exercice 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : une opération, une question,
des péripéties, une partie
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 40 no 22.
■ Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
décodage des mots.
Proposer l’exercice complémentaire C7 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude
du code
10 min
Exercices
– repérer la phonie associée à la lettre t :
[t] ou [s]
– compléter des phrases avec des mots donnés
20 min
Forme
de travail
239
Étude du code
sc, sp, st, ct, pt
Cahier d’activités 1 p. 112, fiche 23
Livret d’entrainement 1 p. 40 no 23
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
– Lire, écrire des mots contenant des enchainements de deux consonnes.
Phase
1
10 min
2
Recherche orthographique
– individuel
– encodage
– mettre en commun, analyser les différentes graphies
– collectif
– analyse d’erreurs
(correspondance
phono-graphique)
Synthèse
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– reconstituer des mots à partir de syllabes données
– identifier des mots de la même famille
– associer mot et définition correspondante
– séparer des mots attachés, les écrire
20 min
4
10 min
tyPe
de travail
– écrire les mots correspondant aux devinettes
suivantes :
➝ terrain de sport entouré parfois de gradins (stade)
➝ grande cuillère plate (spatule)
➝ planches qui servent à glisser sur la neige (ski)
➝ appareil volant avec une grosse hélice (hélicoptère)
– lire le tableau de code
10 min
Forme
de travail
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : le score, un espoir, capter, une statue,
un acte
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
suPPort
– feuille de recherche
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 40 no 23
– référentiel code 23
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 112, exercices 1 à 4
– individuel
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 112, exercice 5
– analyse d’erreurs
– collectif
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 40 no 23.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : facultatif.
240
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire C8 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Étude du code
[w”)] ➝ oin et [”)] ➝ ain, ein
Cahier d’activités 1 p. 113, fiche 24
Livret d’entrainement 1 p. 41 no 24
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Distinguer des phonèmes proches.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
S’approprier les graphies oin, ain, ein.
Phase
1
Tri de mots
– classer des mots
10 min
Forme
de travail
tyPe
de travail
– individuel
– analyse graphophonétique
– analyse d’erreurs
– mettre en commun, analyser les choix effectués – collectif
➝ mettre en évidence les graphies oin, ain, ein
et leurs correspondances phoniques
2
Synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 41 no 24
– référentiel code 24
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 113,
exercices 1 à 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : le groin, loin, en vain, plein
– individuel
– cahier d’activités 1 p. 113,
exercice 5
– valider par l’écriture du mot au tableau
– collectif
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 41 no 24.
■ Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : donner les mots dans le désordre.
Exercice 4 : facultatif.
Écrire une comptine ou des phrases amusantes avec
des mots contenant le son [”‡] ou [w”‡] (cahier personnel de production d’écrits).
Étude
du code
10 min
Exercices
– repérer les sons [w”‡] et [”‡]
– écrire des mots contenant la graphie ain
– associer mot et définition
– compléter des mots croisés
20 min
– activité de recherche C11
p. 357 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– lire le tableau de code
10 min
suPPort
241
Étude du code
ain / ian ; ein / ien ; oin / ion
Cahier d’activités 1 p. 114, fiche 25
Livret d’entrainement 1 p. 41 no 25
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Distinguer des phonèmes proches.
Distinguer des graphèmes proches : ain / ian, ein / ien, oin / ion.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
10 min
2
Forme
de travail
tyPe
de travail
– compléter des séries de mots
– individuel
puis à deux
– analyse graphophonétique
– mettre en commun, analyser les choix effectués
– collectif
– analyse d’erreurs
Recherche de graphies identiques
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– reconstituer des mots à partir de syllabes données
– choisir un mot entre deux de graphies proches
20 min
4
10 min
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : bien, teindre, demain, un lien,
un lointain, un avion
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 114, exercice 1
+ reproduction agrandie
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 41 no 25
– référentiel code 25
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 114, exercices 2 et 3
– individuel
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 114, exercice 4
– analyse d’erreurs
– collectif
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 41 no 25.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la
mémorisation des graphies ; mettre en évidence, avec
des couleurs, le « in » dans « oin », le « on » dans
« ion », le « an » dans « ian ».
242
Élèves travaillant rapidement
Écrire des phrases contenant des mots de la fiche 25
(cahier personnel de production d’écrits).
Étude du code
L’accentuation de la lettre e
Cahier d’activités 1 p. 115, fiche 26
Livret d’entrainement 1 p. 42 no 26
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Distinguer la valeur phonique des différents accents.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
Repérage de l’accentuation
– ajouter les accents manquants
– différencier les accents et les phonèmes qui leur
sont associés : accent aigu ➝ [e] ;
accent grave ➝ [”], accent circonflexe ➝ [”]
10 min
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
suPPort
– collectif
– lecture
– analyse
phonographique
– cahier d’activités 1
p. 115, exercice 1
– à deux
puis collectif
– collectif
– lecture à haute
voix
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 42 no 26
– référentiel code 26
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 115, exercices 2 à 4
– analyse auditive
– encodage
– analyse d’erreurs
– cahier d’activités 1
p. 115, exercice 5
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : l’été, un élève, la mère, têtu,
même
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 42 no 26.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 2 et 3 : proposer un travail dirigé de discrimination auditive et de reconnaissance visuelle des accents.
Élèves travaillant rapidement
Rechercher d’autres mots comportant un e accentué
dans Mes outils pour écrire, les classer.
Étude
du code
10 min
Exercices
– classer des mots
– reconstruire des mots à partir de syllabes
mélangées
– compléter des mots avec é ou ê
20 min
Forme
de travail
243
Étude du code
[e] / [”]
Cahier d’activités 1 p. 116, fiche 27
Livret d’entrainement 1 p. 43 no 27
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Distinguer la valeur phonique des différents graphèmes : é, er, es, ez, è, ê, ai, ei, et.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
20 min
Recherche des différentes graphies
des phonèmes [e] et [”]
– repérer un intrus dans une liste de mots, identifier – à deux
la graphie commune aux autres mots
– mettre en commun, analyser les choix effectués
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– distinguer les phonèmes [e] et [”]
15 min
4
10 min
Forme
de travail
– collectif
– analyse graphophonétique
– écriture
– analyse d’erreurs
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 116, exercices 1 et 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 43 no 27
– référentiels code 27
et 27 bis
– individuel
– cahier d’activités 1
p. 116, exercice 3
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– individuel
– mots dictés : la semaine, la veine, toucher,
le secret
– collectif
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
tyPe
de travail
– analyse graphophonétique
– lecture
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 116, exercice 4
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 43 no 27.
■ Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire C9 sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
244
Étude du code
Les lettres y et z
Cahier d’activités 1 p. 117, fiche 28
Livret d’entrainement 1 p. 44 no 28
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience des valeurs des lettres y et z.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
15 min
2
Classement de mots comportant les lettres y et z
– classer des mots contenant les lettres y ou z
– à deux
– mettre en commun, analyser les choix
➝ mettre en évidence la double valeur de la lettre y
dans les mots comme moyen, bruyant.
– collectif
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
Travail personnel
suPPort
– tri
– analyse graphophonétique
– analyse d’erreurs
– activité de recherche C12
p. 358 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 44 no 28
– référentiel code 28
– individuel
– cahier d’activités 1
p. 117, exercices 1 à 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : le voyage, un zoo, onze, assez, se noyer – individuel
– valider par l’écriture du mot au tableau
tyPe
de travail
– collectif
– lecture
– analyse graphophonétique
– écriture
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 117, exercice 5
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 44, no 28.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 1 à 3 : effectuer un travail dirigé d’aide au
décodage des mots ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher et de lister le plus de mots
comportant les lettres y ou z (chasse aux mots dans
des livres).
Étude
du code
10 min
Exercices
– repérer les mots où l’on entend le son [z]
– repérer un intrus dans une liste
– identifier les valeurs de la lettre y
– compléter des mots croisés
15 min
Forme
de travail
245
Étude du code
Les lettres w et x
Cahier d’activités 1 p. 118, fiche 29
Livret d’entrainement 1 p. 45 no 29
■ Objectifs
– Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
– Prendre conscience des valeurs des lettres w et x.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire un mot.
Phase
1
20 min
2
Classement de mots
– classer des mots contenant les lettres ex
– à deux
– mettre en commun, analyser les choix, préciser
les valeurs de la lettre x : x se prononce [gz] ou [ks]
– rechercher les autres valeurs de la lettre x dans
les mots : cheveux, tonneaux, bateaux, heureux,
nuageux, peureux (pluriel, masculin correspondant
à un féminin en -euse)
– collectif
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
Exercices
– identifier les valeurs de la lettre x
15 min
Forme
de travail
4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : vieux, le wapiti, une taxe,
un exercice
– valider par l’écriture du mot au tableau
Travail personnel
– analyse graphophonétique
– analyse
d’erreurs
– analyse graphophonétique
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 118, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– mots écrits au tableau
– livret d’entrainement 1
p. 45 no 29
– référentiel code 29
– individuel
– lecture
– cahier d’activités 1
– analyse grapho- p. 118, exercices 2 à 5
phonétique
– écriture
– individuel
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 118, exercice 6
– analyse d’erreurs
– écrire des adjectifs en eux
– écrire des mots comportant la lettre w
10 min
tyPe
de travail
– collectif
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 45 no 29.
■ Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide au décodage ou avec
tutorat.
246
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher et de lister le plus de mots
comportant les lettres w ou x (chasse aux mots dans
des livres).
Étude du code
[j]
Cahier d’activités 1 p. 119, fiche 30
Livret d’entrainement 1 p. 46 no 30
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
S’approprier les graphies : ill(e), eil(le), ail(le), euil(le), ouil(le).
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire ou modifier un mot.
Phase
1
Appariement de mots
– associer deux mots qui riment
20 min
– analyser les choix effectués :
➝ identifier les différentes graphies correspondant
aux phonèmes [aj], [ij], [”j], [{j]
➝ montrer le lien entre la graphie et le genre du mot
2
Synthèse
– lire le tableau de code
10 min
– afficher le référentiel code de la classe
3
4
– individuel
puis à deux
– collectif
Travail personnel
suPPort
– lecture
– cahier d’activités 1
– analyse auditive p. 119, exercice 1
– analyse d’erreurs
– analyse graphophonétique
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– collectif
– synthèse
– livret d’entrainement 1
p. 46 no 30
– référentiel code 30
– individuel
– cahier d’activités 1
p. 119, exercices 2 à 4
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : une abeille, le billet, la paille, la famille – individuel
– valider par l’écriture du mot au tableau
tyPe
de travail
– collectif
– lecture
– écriture
– analyse auditive
– analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 119, exercice 5
– analyse d’erreurs
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 46 no 30.
■ Différenciation
phase 3
Élèves travaillant rapidement
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 4 : facultatif.
Écrire une comptine avec des rimes en ail ou eil ou ouil
(cahier personnel de production d’écrits).
Étude
du code
10 min
Exercices
– classer des mots
– écrire un nouveau mot en ajoutant il
– composer des mots avec des syllabes d’autres mots
15 min
Forme
de travail
247
Étude du code
Synthèse 2
Cahier d’activités 1 p. 120, fiche 31
Livret d’entrainement 1 p. 47, synthèse 2
■ Objectifs
–
–
–
–
Identifier les composants phoniques et graphiques d’un mot.
Distinguer des syllabes composées des mêmes lettres.
Prendre conscience du découpage syllabique d’un mot.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour distinguer des mots voisins.
Phase
1
Forme
de travail
tyPe
de travail
suPPort
Lecture de mots qui n’existent pas
– individuel – lecture
– livret d’entrainement 1
puis à deux
p. 47, synthèse 2
–
collectif
–
analyse
d’erreurs
– mettre en commun les lectures, analyser les erreurs
– encodage
– feuille de recherche
– inventer d’autres mots qui n’existent pas, les faire – à trois
lire à des camarades
– décoder des mots qui n’existent pas
15 min
2
20 min
3
10 min
Exercices
– écrire des mots à l’aide des syllabes proposées
– choisir un mot entre deux de graphies proches
– reconstituer un mot à partir de syllabes d’autres
mots
– individuel – analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
Dictée (peut être réalisée à un moment différé)
– mots dictés : une vitre, du marbre, la grenouille,
directement, le sport
– valider par l’écriture du mot au tableau
– individuel – analyse auditive – cahier d’activités 1
– encodage
p. 120, exercice 4
– collectif
– analyse d’erreurs
Travail personnel
– cahier d’activités 1
p. 120, exercices 1 à 3
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 47, synthèse 2.
■ Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : facultatif ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’inventer des mots qui n’existent pas.
Exercices complémentaires
Cahier d’activités 1 p. 121 à 124
Ces exercices peuvent être utilisés librement par l’enseignant en début d’année
pour accentuer la phase de révision des acquisitions du CP. Ils peuvent, par
exemple, être réalisés lors des temps d’aide personnalisée et lors d’activités de
consolidation.
248
Orthographe
O r t h O g r a p h e, g r a m m a i r e,
c O n j u g a i s O n, d i c t é e s
Orthographe (cahier d’activités 2)
Les
Les
Les
Les
valeurs
valeurs
valeurs
valeurs
de
de
de
de
la
la
la
la
lettre
lettre
lettre
lettre
C
G (1)
G (2)
S
250
251
252
253
Grammaire (cahiers d’activités 1 et 2)
La phrase (1) : sens et ordre des mots
La phrase (2) : ponctuation
La phrase négative (1)
La phrase négative (2)
La phrase interrogative (1)
La phrase interrogative (2)
Le nom (repérage)
Le nom : le genre
L’adjectif (repérage)
L’accord en genre dans le groupe du nom
Le nom : le nombre (1)
Le nom : le nombre (2)
L’accord en nombre dans le groupe du nom
Les déterminants
Les indicateurs de temps
Le repérage du verbe (1)
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
Conjugaison (cahier d’activités 2)
Les pronoms de la conjugaison
Les constantes de la conjugaison : le pronom tu
Les constantes de la conjugaison : le pronom nous
Les constantes de la conjugaison : le pronom vous
Les constantes de la conjugaison : les pronoms ils et elles
Les constantes de la conjugaison : le pronom je
Les constantes de la conjugaison : les pronoms il et elle
Synthèse 1 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com )
270
271
272
273
274
275
276
Repérage du verbe : variation selon la personne
Le verbe : forme infinitive, forme conjuguée
Repérage du verbe : encadrement par la négation
Le sujet du verbe
L’accord du verbe avec son sujet
Synthèse 2 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com )
277
278
279
280
281
Le présent des verbes qui se terminent en er à l’infinitif
Le present des autres verbes
Le verbe être au présent
Le verbe avoir au présent
Ls temps du passé
Le passé composé
L’imparfait
Les temps du futur
Le futur simple
Les verbes être et avoir à l’imparfait et au futur
Synthèse 3 (sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com )
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
Dictées (cahier d’activités 2)
292
249
Orthographe
Les valeurs de la lettre c
Cahier d’activités 2 p. 92
Livret d’entrainement 2 p. 22 no 1
Album en cours d’étude
 Objectifs
–
–
–
–
S’approprier les valeurs de la lettre c.
Découvrir et comprendre la règle d’utilisation de la cédille.
Mémoriser des syllabes usuelles.
Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
2
15 min
3
15 min
tyPe
de travail
suPPort
Découverte des valeurs de la lettre c
– rechercher des mots contenant la lettre c dans
un texte, les lister
➝ en déduire les deux valeurs de la lettre c : [k] ou [s]
15 min
Forme
de travail
– collectif
– lecture
sélective
– synthèse
– album
– classer des mots selon la valeur de la lettre c
– individuel
– cahier d’activités 2
p. 92, exercice 1
– mettre en commun : analyser les erreurs
– collectif
– analyse
graphophonétique
– écriture
– langage
(argumentation)
– orthographe
– cahier d’activités 2
p. 92, exercice 2
– livret d’entrainement 2
p. 22 no 1
– référentiel sur
le cédérom ou sur
Classement de mots
Synthèse
– compléter le mémo (voir ci-dessous)
– collectif
– lire des mots contenant la lettre c
– à deux
– lecture
puis collectif à haute voix
– conclure en affichant le référentiel orthographique :
La lettre c
– reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
www.ribambelle-hatier.com
4
Exercices
– reconstituer des mots à partir des syllabes données
– rechercher la syllabe manquante dans un mot, écrire
le mot
– associer des syllabes pour former des mots
15 min
Travail personnel
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 92, exercices 3 à 5
Livret d’entrainement 2 p. 22 no 1.
Mémo
• La lettre c placée devant a, o, u se prononce [k]. Exemple : un camion
• La lettre c placée devant e, i, y se prononce [s]. Exemple : une citerne
Pour que la lettre c se prononce [s] devant a, o, u, il faut ajouter une cédille.
Exemple : le maçon
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Effectuer un travail dirigé ou avec tutorat.
Exercice 4 : le remplacer par l’exercice de soutien a
sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
250
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire A sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Orthographe
Les valeurs de la lettre g ( 1 )
Cahier d’activités 2 p. 93
Livret d’entrainement 2 p. 22 no 2
 Objectifs
– S’approprier les règles orthographiques liées aux valeurs de la lettre g.
– Mémoriser des syllabes usuelles.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
2
15 min
3
suPPort
Synthèse
– individuel
– collectif
– analyse
phonologique
– analyse
d’erreurs
– cahier d’activités 2
p. 93, exercice 1
– reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– orthographe
– cahier d’activités 2
p. 93, exercice 2
– livret d’entrainement 2
p. 22 no 2
– compléter le mémo
– collectif
– lire des mots contenant la lettre g
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
Exercices
– compléter une série de mots en ajoutant la syllabe
commune manquante
– identifier la valeur phonique de la lettre g dans
une syllabe
Travail personnel
– individuel
– lecture
– écriture
– analyse graphophonétique
– cahier d’activités 2
p. 93, exercices 3 et 4
Livret d’entrainement 2 p. 22 no 2.
Mémo
• La lettre g se prononce [g] devant a, o, u. Exemple : un gamin
• La lettre g se prononce [Z] devant e, i, y. Exemple : une gifle
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1
Effectuer un travail dirigé d’aide au décodage des mots.
Élèves travaillant rapidement
phase 1
Écrire des mots contenant des syllabes de l’exercice 3,
valider avec un dictionnaire.
phase 3
Exercices 3 et 4 : proposer des étiquettes mobiles (à
préparer).
251
Orthographe
20 min
tyPe
de travail
Tri des mots comportant la lettre g
– identifier les valeurs phoniques de la lettre g
dans un mot
– mettre en commun : analyser les choix effectués :
➝ en déduire les valeurs de la lettre g : [Z] ou [g]
20 min
Forme
de travail
Orthographe
Les valeurs de la lettre g ( 2 )
Cahier d’activités 2 p. 94
Livret d’entrainement 2 p. 23 no 3
 Objectifs
– S’approprier les règles orthographiques liées aux valeurs de la lettre g.
– Mémoriser des syllabes usuelles.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
5 min
2
Rappel de la séance d’orthographe
précédente
Tri de mots comportant la lettre g
– repérer dans un mot la valeur phonique
de la lettre g
– mettre en commun : lister les mots au tableau,
analyser les erreurs
– observer les particularités de la lettre g :
➝ lorsqu’on entend [g], on écrit g ou gu
➝ lorsqu’on entend [Z], on écrit g ou ge
20 min
3
15 min
Synthèse
Forme
de travail
tyPe
de travail
– collectif
– langage
d’évocation
– individuel
puis à deux
– collectif
– analyse graphophonétique
– langage
– orthographe
– compléter le mémo
– collectif
– orthographe
– lire des mots contenant gu ou ge
– à deux
– lecture à haute
puis collectif voix
– conclure en affichant le référentiel orthographique :
La lettre g
suPPort
– cahier d’activités 2 p. 94,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2
p. 94, exercice 2
– livret d’entrainement 2
p. 23 no 3
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
4
Exercices
– reconstituer des mots contenant une syllabe
identique
– associer des syllabes pour composer un mot
20 min
Travail personnel
– individuel
– analyse graphophonétique
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 94, exercices 3 et 4
Livret d’entrainement 2 p. 23 no 3.
Mémo
• Pour que la lettre g se prononce [g] devant e, i et y, il faut ajouter un u.
Exemple : le guidon
• Pour que la lettre g se prononce [Z] devant a et o, il faut ajouter un e.
Exemple : un plongeon
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Effectuer un travail dirigé d’aide au décodage des mots.
Exercice 3 : le remplacer par l’exercice de soutien b
sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
252
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire B sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Orthographe
Les valeurs de la lettre s
Cahier d’activités 2 p. 95
Livret d’entrainement 2 p. 23 no 4
Album 4 p. 35 à 37
 Objectifs
– S’approprier les valeurs de la lettre s.
– S’approprier la règle du doublement du s entre deux voyelles.
– Mobiliser des compétences grapho-phonétiques pour écrire des mots.
Phase
1
2
3
Synthèse
– compléter le mémo
15 min
suPPort
– collectif
– lecture
sélective
– analyse
phonologique
– album 4 p. 35 à 37
– individuel
puis à deux
– analyse grapho- – cahier d’activités 2
phonétique
p. 95, exercices 1 et 2
– lecture
– écriture
– collectif
– orthographe
Repérage de la valeur phonique de la lettre s
– classer des mots
– repérer, dans un mot, les lettres qui encadrent
la lettre s, rechercher la phonie associée à la lettre s
15 min
tyPe
de travail
Découverte des valeurs de la lettre s
– rechercher dans un texte des mots contenant
la lettre s
➝ les classer en fonction des valeurs phoniques
de la lettre s
➝ en déduire les trois valeurs de la lettre s :
[s], [z] ou [.]
15 min
Forme
de travail
– lire des mots contenant la lettre s
– conclure en affichant le référentiel orthographique :
La lettre s
– cahier d’activités 2
p. 95, exercice 3
– à deux
– lecture à haute – livret d’entrainement 2
puis collectif voix
p. 23 no 4
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
4
Travail personnel
– individuel
– analyse grapho- – cahier d’activités 2
phonétique
p. 95, exercices 4 et 5
– lecture
– écriture
Livret d’entrainement 2 p. 23 no 4.
Mémo
• La lettre s placée entre 2 voyelles se prononce [z]. Exemple : une rose
Pour que la lettre s se prononce [s] entre 2 voyelles, il faut la doubler. Exemple : une bosse
• La lettre s placée entre une voyelle et une consonne se prononce [s]. Exemple : la poste
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercices 4 et 5 : proposer un travail dirigé d’aide à
la lecture ou avec tutorat.
phase 2
Effectuer un travail dirigé d’aide au décodage des mots
ou avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire C sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
253
Orthographe
15 min
Exercices
– choisir un mot parmi deux de graphies proches
– écrire des mots
Grammaire
La phrase ( 1 ) : sens et ordre des mots
Cahier d’activités 1 p. 13
Livret d’entrainement 1 p. 3, nos 1 et 2
 Objectifs
– Découvrir les caractéristiques de la phrase.
– Construire des phrases sémantiquement et syntaxiquement correctes.
Phase
1
2
suPPort
– collectif
– métalangage
– à deux
– grammaire
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) de l’exercice 1 p. 13
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 13, exercice 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1
p. 13, exercice 1
Mise en commun et élaboration du mémo
– analyser les erreurs
10 min
tyPe
de travail
Distinction phrase / non phrase
– rechercher si ce qui est énoncé par l’enseignant
est compréhensible, justifier sa réponse (mots
en désordre / phrase incomplète)
Série 1
• Le géant en deux peut la montagne fendre.
• Le géant peut fendre.
• Le géant peut fendre la montagne en deux.
• Fendre en deux.
Série 2
• Quatre voleurs forêt.
• Voleurs forêt entrent quatre dans.
• Quatre voleurs entrent dans la forêt.
• Dans la forêt quatre.
– lire les paroles du sanglier, associer la suite de mots
proposée et sa particularité : phrase incomplète, phrase
dont les mots sont en désordre, phrase compréhensible
15 min
Forme
de travail
– conclure en complétant le mémo de grammaire :
Une phrase doit avoir du sens. L’ordre des mots
est très important.
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
Entrainement à la grammaire
– relire le mémo
– repérer puis lire des phrases syntaxiquement correctes
– construire puis lire des phrases sémantiquement
correctes
15 min
4
15 min
Exercices
– repérer les mots manquants dans une phrase, les écrire – individuel
– repérer un mot mal placé dans une phrase, écrire
la phrase correcte
Travail personnel
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Supprimer la dernière phrase des exercices 3 et 4.
254
Groupe A :
– lecture
– collectif
à haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– grammaire
– écriture
– livret d’entrainement 1
p. 3, nos 1 et 2
– cahier d’activités 1
p. 13, exercices 3 et 4
Livret d’entrainement 1 p. 3, nos 1 et 2.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases correctes qui parlent des
voleurs.
Grammaire
La phrase ( 2 ) : ponctuation
Cahier d’activités 1 p. 18
Livret d’entrainement 1 p. 5 nos 1 et 2
 Objectifs
– Identifier l’unité phrase dans un texte.
– Découvrir les normes d’écriture d’une phrase (majuscule, ponctuation).
– Distinguer phrases et lignes.
Phase
1
Repérage des spécificités d’un texte
– identifier le texte correctement écrit,
justifier son choix
10 min
2
10 min
Forme
de travail
– à deux
Mise en commun
– relever les différences entre les deux textes : absence – collectif
ou présence des majuscules, de la ponctuation
– mettre en évidence la fonction de la ponctuation :
segmenter le texte de manière à en faciliter
la compréhension
– distinguer lignes et phrases
– conclure en complétant le mémo :
tyPe
de travail
– lecture
– écriture
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 18, exercice 1
– métalangage – reproduction agrandie
de l’exercice 1 p. 18
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– grammaire
Pour être facile à repérer, une phrase doit toujours
commencer par une majuscule et se terminer par
un point : . ? !
– cahier d’activités 1
p. 18, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
15 min
4
Exercices
– dénombrer le nombre de lignes ou de phrases
d’un texte
– segmenter un texte en phrases, le copier
15 min
5
5 min
Entrainement à la grammaire
– relire le mémo
– repérer des phrases correctement écrites, les lire
– lire des phrases sémantiquement correctes
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
La phrase
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
 Différenciation
phase 4
Groupe A :
– lecture
– collectif
à haute voix
Groupe B :
– à deux
puis collectif
– livret d’entrainement 1
p. 5 nos 1 et 2
– individuel
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 18, exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 13
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 5 nos 1 et 2.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire un texte de trois phrases parlant de
Kolos (cahier personnel de production d’écrits).
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : rendre le texte no 2 facultatif.
Exercice 4 : proposer une lecture à haute voix du texte
pour faciliter le repérage des phrases ou supprimer la
troisième phrase.
255
Grammaire
3
Grammaire
La phrase négative ( 1 )
Cahier d’activités 1 p. 23
Livret d’entrainement 1 p. 7, no 1
 Objectifs
–
–
–
–
Découvrir une forme de phrase : la forme négative.
Identifier une phrase négative et les mots de la négation.
Repérer et utiliser les mots de la négation : ne … pas.
Transformer une phrase affirmative en phrase négative.
Phase
1
Découverte de la phrase négative
– associer deux phrases de sens contraire
– repérer les mots de la négation
15 min
2
15 min
Repérage des particularités
de la phrase négative
– rechercher oralement les phrases
négatives correspondant aux phrases
affirmatives suivantes : Le vent souffle. /
Il entre dans l’écurie. / Le seau se renverse.
– parmi une liste de phrases, identifier
les phrases négatives, justifier sa réponse :
Le cheval ne bouge pas. / Le voleur appelle
ses frères. / L’âne ne se dépêche pas. / Le voleur
sous la paille éternue.
– conclure par l’écriture du mémo :
Forme
de travail
tyPe
de travail
– individuel
– collectif
– grammaire
– collectif
– grammaire
3
4
Entrainement à la grammaire
– à deux
– relire le mémo
puis collectif
– lire chaque phrase, rechercher la phrase
affirmative correspondante, la lire à haute voix
Exercices
– cocher les phrases négatives et entourer
les mots de la négation
– transformer une phrase affirmative
en une phrase négative
– écrire deux phrases de sens contraire
15 min
Travail personnel
– individuel
– lecture à haute
voix
– livret d’entrainement 1 p. 7,
no 1
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 23,
exercices 3 à 5
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 7, no 1.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 4 : effectuer un travail dirigé : transformation
des phrases à l’aide d’étiquettes mobiles (à préparer).
Exercice 5 : élaborer oralement les phrases avant leur
écriture.
256
– cahier d’activités 1 p. 23,
exercice 1
– cahier d’activités 1 p. 23,
exercice 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou à vidéoprojeter)
Pour écrire une phrase négative, on utilise
généralement : ne … pas ou n’ … pas
15 min
suPPort
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher des phrases contenant ne …
pas ou n’… pas dans des albums, de les recopier.
Grammaire
La phrase négative ( 2 )
Cahier d’activités 1 p. 28
Livret d’entrainement 1 p. 8 no 1
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Connaitre et utiliser les mots de la négation : ne … jamais, ne … plus, ne … rien.
– Repérer une phrase négative et les mots de la négation.
– Utiliser à bon escient ne … pas ou n’ … pas.
1
Rappel de la séance précédente
– rappeler ce qu’est une phrase négative,
comment elle est repérable
5 min
2
Découverte d’autres phrases négatives
– associer deux phrases de sens contraire
– repérer les mots de la négation
15 min
3
15 min
Repérage des mots de la négation
– mettre en commun les réponses des élèves,
analyser les erreurs
– lister les mots de la négation :
ne … jamais, ne … plus, ne … rien
– transformer oralement chaque phrase
par substitution des mots de la négation (Le géant
parvient à s’arrêter. ➝ Le géant ne parvient pas
à s’arrêter. ➝ Le géant ne parvient plus à s’arrêter.
➝ Le géant ne parvient jamais à s’arrêter.),
observer les nuances sémantiques
– conclure par l’écriture du mémo :
Forme
de travail
tyPe
de travail
– collectif
– langage
d’évocation
– individuel
– grammaire
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) de l’exercice 1 p. 28
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– écriture
Pour écrire une phrase négative, on utilise aussi
les mots : ne … jamais, ne … plus, ne … rien.
4
5
Exercices
– identifier les phrases négatives, repérer les mots
de la négation
– ajouter ne ou n’ dans une phrase négative
– repérer dans un texte les phrases négatives,
les recopier
15 min
6
5 min
Entrainement à la grammaire
– relire la règle de grammaire
– lire des phrases négatives et les phrases
affirmatives correspondantes
15 min
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
La phrase négative
– rechercher dans le sommaire de Mes outils
pour écrire les pages correspondantes, lire
les exemples donnés
Travail personnel
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé de lecture et de
repérage des mots de la négation.
suPPort
– cahier d’activités 1 p. 28,
exercice 1
– cahier d’activités 1 p. 28,
exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– lecture
puis collectif à haute voix
– livret d’entrainement 1 p. 8
no 1
– individuel
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 28,
exercices 3 à 5
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 13
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 8 no 1.
Exercice 4 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases négatives comportant
ne … plus / ne … rien / ne … jamais.
257
Grammaire
Phase
Grammaire
La phrase interrogative ( 1 )
Cahier d’activités 1 p. 37
Livret d’entrainement 1 p. 10 nos 1 et 2
 Objectifs
– Découvrir un type de phrase : la phrase interrogative.
– Repérer une phrase interrogative.
Phase
1
Ajout de la ponctuation dans un texte
– rechercher les signes de ponctuation qui conviennent
le mieux, expliciter les choix effectués
10 min
2
15 min
Mise en commun
– écrire un point d’interrogation sur son ardoise lorsque
la phrase énoncée est interrogative
➝ justifier son choix (intonation, présence de est-ce que,
inversion sujet-verbe, présence d’un mot interrogatif)
remarque : Les élèves expliquent avec leurs mots ce qui
leur permet d’identifier une question.
phrases proposées
• Popotka est un Indien ?
• Qui est Mahto ?
• Papa m’a donné un poney.
• Hoka est jaloux ?
• Est-ce que Sapa a fait la course ?
• Hoka a triché.
• Sapa raconte les mésaventures de Popotka ?
– conclure en complétant le mémo
Forme de
travail
tyPe
de travail
suPPort
– collectif
– grammaire
– cahier d’activités 1
p. 37, exercice 1
– collectif
– grammaire
– ardoises
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 37, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
Entrainement à la grammaire
– lire une phrase et les phrases interrogatives
correspondantes
– construire des phrases interrogatives sémantiquement
correctes
15 min
4
15 min
– lecture à
Groupe A :
haute voix
– collectif
Groupe B :
– à deux
puis collectif
Exercices
– individuel
– associer des questions de même sens
– ponctuer correctement une phrase
– repérer des phrases interrogatives dans un texte, les copier
Travail personnel
Mémo
• À l’oral, on repère une question à l’intonation.
• À l’écrit, on repère une question grâce au point
d’interrogation placé à la fin de la phrase.
– grammaire
– écriture
– livret d’entrainement 1
p. 10 nos 1 et 2
– cahier d’activités 1
p. 37, exercices 3 à 5
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 10 nos 1 et 2.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : supprimer une série de questions.
Exercice 5 : avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de repérer des phrases interrogatives dans des
albums, de les recopier (en vue d’un affichage en classe).
258
Grammaire
La phrase interrogative ( 2 )
Cahier d’activités 1 p. 42
Livret d’entrainement 1 p. 12 no 1
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir les différentes formes de la phrase interrogative.
– S’approprier des mots interrogatifs.
Phase
1
Rappel de la séance précédente
– rappeler ce qu’est une phrase interrogative, comment
on la repère
5 min
2
Construction de phrases interrogatives
– compléter chaque phrase interrogative par le mot
interrogatif qui convient
– mettre en commun : analyser les erreurs, justifier
sa réponse (plusieurs réponses sont parfois possibles)
15 min
3
Repérage des mots interrogatifs
– rechercher oralement des phrases interrogatives
commençant par quand, pourquoi, comment, où, qui, que,
est-ce que ; valider les propositions
– conclure en complétant le mémo
15 min
Forme de
travail
– collectif
tyPe
de travail
suPPort
– langage
d’évocation
– individuel – grammaire – cahier d’activités 1
puis collectif
p. 42, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– collectif
– grammaire
– langage
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 42, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
5
Exercices
– transformer une phrase affirmative en phrase
interrogative commençant par est-ce que
– écrire des phrases interrogatives
20 min
6
5 min
Entrainement à la grammaire
– relire la règle de grammaire
– associer phrase interrogative et réponse correspondante
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
La phrase interrogative
– rechercher dans le sommaire de Mes outils
pour écrire
la page correspondante, lire les exemples donnés
Travail personnel
Mémo
• Les phrases interrogatives commencent souvent par
les mots : quand, pourquoi, comment, où, qui, que ou
par est-ce que.
– lecture
Groupe A :
à haute voix
– collectif
Groupe B :
– à deux
puis collectif
– livret d’entrainement 1
p. 12 no 1
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 1
– écriture
p. 42, exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
p. 12 et 13
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 12 no 1.
 Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 4 : n’écrire que trois phrases.
Élèves travaillant rapidement
Exercice 4 : répondre aux questions formulées (cahier
personnel de production d’écrits).
259
Grammaire
4
20 min
Grammaire
Le nom (repérage)
Cahier d’activités 1 p. 47
Livret d’entrainement 1 p. 14 nos 1 à 3
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir la nature des mots : le nom / le déterminant.
– Repérer un nom dans une phrase.
– Identifier les déterminants : un, une, le, la, l’, les et des.
Phase
1
10 min
2
15 min
3
Construction de groupe du nom, composé
d’un déterminant et d’un nom
– ajouter un mot-outil devant un mot donné
4
Repérage d’un nom
Entrainement à la grammaire
5
Exercices
– repérer les noms, les copier en ajoutant un ou une
– repérer des noms dans une phrase, les recopier avec
leur déterminant
– écrire une phrase contenant deux noms, les souligner
15 min
6
5 min
Synthèse
– afficher et lire les référentiels de grammaire :
Le nom / Les déterminants
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
tyPe
de travail
suPPort
– individuel – grammaire – cahier d’activités 1
puis à deux
p. 47, exercice 1
Construction de la notion de nom
– associer déterminant et nom correspondant
– repérer les noms parmi un ensemble de mots
10 min
travail
– collectif
– mettre en commun les réponses, en listant les mots
dans deux colonnes : mots accompagnés de déterminants,
mots sans déterminant
➝ faire lire tous les mots accompagnés d’un déterminant, dire
que ces mots s’appellent des noms car ils sont précédés des
mots-outils le / la / les / un / une / des, qui sont des déterminants
➝ souligner la particularité du mot Popotka qui n’est pas
précédé d’un déterminant, préciser qu’il s’agit d’un nom propre
– conclure en entourant les noms dans le cahier d’activités
– énoncer les mots : loup / corde / morceaux / regarder /
histoire / ciel / spectacles / endormir / nouvelle
➝ demander d’écrire un ou une sur son ardoise lorsque
le mot est un nom
– conclure en complétant le mémo :
Devant un nom, on peut toujours écrire le déterminant
un ou une ; le, la, l’, les, des sont d’autres déterminants.
Les prénoms, les noms de pays, de villes… sont des noms
propres.
10 min
Forme de
– collectif
– grammaire
– cahier d’activités 1
p. 47, exercice 1
– grammaire – ardoises
– écriture
– à deux
– lecture
puis collectif à haute voix
– cahier d’activités 1
p. 47, exercice 2
+ reproduction agrandie
– livret d’entrainement 1
p. 14 nos 1 à 3
– individuel – grammaire – cahier d’activités 1
– écriture
p. 47, exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 14
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 14 nos 1à 3.
 Différenciation
Exercice 4 : facultatif.
phase 5
Élèves travaillant rapidement
Proposer de repérer des noms dans son album puis
de les recopier avec leur déterminant en vue d’un affichage collectif.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : effectuer un travail dirigé d’aide au
repérage du nom (systématisation de l’utilisation des
déterminants un ou une).
260
Grammaire
Le nom : le genre
Cahier d’activités 1 p. 52
Livret d’entrainement 1 p. 16 nos 1 à 3
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Construire la notion de genre.
– S’approprier les termes masculin, féminin.
– Identifier le genre d’un nom.
Phase
1
10 min
2
tyPe
de travail
– classer des noms en fonction du déterminant qui peut – individuel
les accompagner (un / le ; une / la)
– à deux
– confronter son travail avec celui d’un camarade
– grammaire
3
Découverte de la notion de genre
Entrainement à la grammaire
– repérer puis lire les noms féminins en ajoutant
le déterminant qui convient
– repérer puis lire les noms masculins en ajoutant
le déterminant qui convient
– lire des noms masculins et les noms féminins
correspondants
15 min
4
20 min
5
travail
Classement de noms
– mettre en commun les réponses (choix du bon
déterminant)
– compléter le mémo en expliquant les termes masculin
et féminin (1re approche de la terminologie)
15 min
Exercices
– collectif
suPPort
– cahier d’activités 1
p. 52, exercice 1
– co-évaluation
– grammaire
– écriture
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1
p. 52, exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– grammaire
puis collectif
– livret d’entrainement 1
p. 16 nos 1 à 3
– individuel
– distinguer nom masculin, nom féminin
– repérer les noms masculins et féminins dans un texte,
les recopier avec leur déterminant
– classer, par paire, des groupes du nom selon leur genre
– langage
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 52, exercices 3 à 5
– Mes outils pour écrire
p. 16
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Le genre du nom
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Mémo
• Un nom est masculin, si je peux écrire un ou le
devant.
• Un nom est féminin, si je peux écrire une ou la
devant.
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 16 nos 1 à 3.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1
Effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture des mots,
à leur classement.
phase 4
Exercices 4 et 5 : avec tutorat.
Élèves travaillant rapidement
phase 4
Proposer l’exercice complémentaire D sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
261
Grammaire
5 min
Forme de
Grammaire
L’adjectif (repérage)
Cahier d’activités 1 p. 64
Livret d’entrainement 1 p. 18 nos 1 et 2
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir la nature des mots : l’adjectif qualificatif.
– Construire la notion de groupe du nom.
– Repérer l’adjectif dans un groupe du nom.
Phase
1
Découverte de la notion d’adjectif
– écrire des groupes du nom à l’aide de mots donnés
20 min
– mettre en commun :
➝ lister au tableau les groupes du nom trouvés
➝ faire souligner le nom, entourer le déterminant
➝ rechercher quelles informations apportent le nouveau
mot constitutif du groupe du nom (couleur, aspect,
taille…), quelle est sa place (avant ou après le nom)
➝ entourer ce mot en rouge : donner son nom (adjectif),
préciser qu’avec le déterminant et le nom ils forment
le groupe du nom (1re approche terminologique)
– conclure en complétant le mémo
2
Entrainement à la grammaire
– lire des groupes du nom correctement construits
– lire des groupes du nom, repérer les adjectifs
15 min
3
Exercices
– repérer l’adjectif dans un groupe du nom
– compléter un groupe du nom en ajoutant un adjectif,
un nom
20 min
4
Synthèse
– afficher et lire les référentiels de grammaire :
L’adjectif / Le groupe du nom
5 min
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
Mémo
L’adjectif est un mot qui donne des précisions sur
le nom. Il peut se placer avant ou après le nom.
Exemples : un grand arbre / un arbre immense
Le déterminant, le nom et l’adjectif composent
le groupe du nom.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 1
Effectuer un travail dirigé d’aide à la lecture des mots,
à l’élaboration des groupes du nom.
262
Forme de
travail
– individuel
puis à deux
– collectif
tyPe
de travail
suPPort
– grammaire – cahier d’activités 1 p. 64,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 64,
exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– grammaire – livret d’entrainement 1
puis collectif
p. 18 nos 1 et 2
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 1 p. 64,
– écriture
exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire p. 14
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 14
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 18 nos 1 et 2.
phase 3
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide au
repérage du nom, du déterminant et de l’adjectif dans
un groupe du nom.
Élèves travaillant rapidement
phase 3
Exercice 4 : proposer d’écrire d’autres groupes du
nom avec d’autres adjectifs ou d’autres noms.
Grammaire
L’accord en genre dans le groupe du nom
Cahier d’activités 1 p. 69
Livret d’entrainement 1 p. 20 nos 1 et 2
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir les règles de transformation du masculin au féminin.
– Repérer les marques morphosyntaxiques liées au féminin.
– Effectuer les accords en genre dans le groupe du nom.
1
15 min
2
10 min
3
4
5
5 min
Construction de groupes du nom (D + N + Adj)
Accord de l’adjectif dans le groupe du nom
– collectif
– compléter les groupes du nom proposés en effectuant
les accords, à l’oral puis à l’écrit (observer les différences)
Série 1 (écrite au tableau)
une chatte ...... / une table ...... / une ...... fillette /
une fleur ...... / une étoile ...... / une pomme ...... /
Série 2 (écrite au tableau)
une ...... veste / une ...... maison / une ...... fée /
une ...... sorcière / la ...... rivière
– conclure par l’écriture du mémo
Entrainement à la grammaire
Exercices
– reconstituer des groupes du nom correctement accordés
– transposer des groupes nominaux du masculin
au féminin et inversement
15 min
travail
– relier déterminant, nom, adjectif pour former un groupe – individuel
du nom
– collectif
– mettre en commun : analyser les erreurs, justifier
ses choix (repérage du féminin à l’oral ou de la présence
de la lettre e à la fin de l’adjectif)
– recopier les groupes du nom correctement accordés,
entourer en bleu les noms, en rouge les adjectifs
– expliciter la symbolisation des accords par le train
– lire des groupes du nom masculin et les groupes
du nom féminin correspondants
– lire des groupes du nom correctement accordés
15 min
Forme de
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
L’accord féminin / masculin dans le groupe du nom
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
Mémo
• Quand le déterminant est au masculin, le groupe
du nom est au masculin.
• Quand le déterminant est au féminin, le groupe
du nom est au féminin.
Le plus souvent, pour écrire un nom ou un adjectif au
féminin, on ajoute un e à la fin du mot.
Exemple : le lapin noir → la lapine noire
tyPe
de travail
suPPort
– grammaire – cahier d’activités 1 p. 69,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– grammaire – ardoise ou feuille
de recherche
– écriture
– collectif
– lecture
– à deux
puis collectif
– cahier d’activités 1 p. 69,
exercice 2
+ reproduction agrandie
– livret d’entrainement 1
p. 20 nos 1 et 2
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 1 p. 69,
– écriture
exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire p. 17
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
p. 16 et 17
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 20 nos 1 et 2.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture et à
l’observation des marques du féminin.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher des groupes du nom féminin
dans son album, les copier (affichage collectif).
263
Grammaire
Phase
Grammaire
Le nom : le nombre ( 1 )
Cahier d’activités 1 p. 75
Livret d’entrainement 1 p. 23 nos 1 à 3
 Objectifs
–
–
–
–
Construire la notion de nombre.
Découvrir les termes singulier, pluriel.
Repérer le nombre du nom.
Repérer des marques morphosyntaxiques du pluriel (cas général).
Phase
1
Élaboration de groupes du nom
– ajouter un déterminant qui convient
20 min
– mettre en commun :
➝ analyser les erreurs en spécifiant le rôle de la
lettre s ou x à la fin du nom, de la formulation orale
(cheval / chevaux)
➝ lister au tableau les réponses correctes en classant
les groupes du nom (singulier / pluriel)
– conclure par l’écriture du mémo
2
Entrainement à la grammaire
– associer déterminant et nom correspondant
– repérer les noms singuliers, les lire en leur ajoutant
un déterminant qui convient
– repérer les noms pluriels, les lire en leur ajoutant
un déterminant qui convient
15 min
3
Exercices
– classer des noms en fonction de leur nombre
– repérer les noms et leur déterminant dans un texte,
copier les groupes du nom pluriels
15 min
4
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Singulier / Pluriel
5 min
Forme de
tyPe
de travail
suPPort
– individuel
puis à deux
– collectif
– grammaire
– cahier d’activités 1 p. 75,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– écriture
– cahier d’activités 1 p. 75,
exercice 2
+ reproduction agrandie
travail
– à deux
– grammaire
puis collectif
– livret d’entrainement 1
p. 23 nos 1 à 3
– individuel
– grammaire
– cahier d’activités 1 p. 75,
exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 23 nos 1 à 3.
Mémo
• Un nom est au singulier, si on peut écrire un ou une devant.
Exemple : une maison (il y en a une seule)
• Un nom est au pluriel, si on peut écrire les ou des devant.
Exemple : les maisons (il y en a plusieurs)
Le plus souvent, un nom au pluriel se termine par un s.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des mots
et au repérage du nombre du nom.
264
Élèves travaillant rapidement
Proposer de rechercher des groupes du nom pluriels
dans son album, les copier en vue d’un affichage
collectif.
Grammaire
Le nom : le nombre ( 2 )
Cahier d’activités 1 p. 80
Livret d’entrainement 1 p. 25 nos 1 et 2
 Objectifs
– Repérer les marques morphosyntaxiques liées au pluriel (cas particuliers).
– Découvrir la règle de transformation du singulier au pluriel.
Phase
1
Classement de noms pluriels
– trouver des critères de classements en fonction
des trois grands types de déclinaison du pluriel
15 min
– analyser les tris effectués précédemment
– en déduire oralement la règle de transformation
singulier / pluriel : « Pour écrire un nom au pluriel,
j’ajoute un s ou un x. Parfois le singulier et le pluriel
sont identiques. »
2
3
Entrainement à la grammaire
– expliciter la symbolisation des accords par le train
– associer déterminant et nom correspondant
– repérer des noms pluriels, les lire en leur ajoutant
un déterminant
15 min
4
Exercices
– écrire des groupes du nom au pluriel en ajoutant s ou x
– transposer un groupe nominal pluriel au singulier
– reconstituer une phrase en respectant les accords
des groupes nominaux
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Écrire un nom au pluriel
travail
tyPe
de travail
– individuel
ou à deux
(tutorat)
– collectif
– lecture
– individuel
– grammaire
– collectif
– écriture
suPPort
– activité de recherche G1
(p. 358), une par élève
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 1
p. 80, exercice 1
– cahier d’activités 1
p. 80, exercice 2
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– collectif
– lecture
– à deux
puis collectif
– livret d’entrainement 1
p. 25 nos 1 et 2
– individuel
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 80, exercices 3 à 5
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Mémo
Pour écrire un nom au pluriel :
• Le plus souvent, on ajoute un s à la fin du nom.
Exemple : des chats
• Parfois, on ajoute un x à la fin du nom.
Exemples : des cheveux, les tuyaux, des châteaux, des
bijoux.
Lecture du livret d’entrainement 1 p. 25 nos 1 et 2.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des mots
et au repérage du genre du nom.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases en utilisant des groupes
du nom des exercices 3 et 4.
265
Grammaire
5 min
Association de groupes du nom
– relier un groupe du nom singulier au groupe du nom
pluriel correspondant
– conclure par l’écriture du mémo
15 min
Forme de
Grammaire
L’accord en nombre dans le groupe du nom
Cahier d’activités 2 p. 96
Livret d’entrainement 2 p. 24 no 5
 Objectifs
– Découvrir les règles de transformation singulier / pluriel dans le groupe du nom.
– Effectuer les accords en nombre dans le groupe du nom (déterminant / nom / adjectif).
Phase
1
Rappel de la séance précédente
– se remémorer la règle d’accord en genre dans
le groupe nominal
5 min
2
20 min
Reconstitution de groupes nominaux
(D + N + Adj / D + Adj + N)
– relier des mots pour former des groupes du nom,
les écrire
– mettre en commun : analyser les erreurs, justifier les
réponses correctes en visualisant en couleur les marques
morphosyntaxiques du pluriel (terminaisons en s ou x)
– conclure par l’écriture du mémo
Forme de
travail
– collectif
tyPe
de travail
– langage
d’évocation
– à deux
– grammaire
puis collectif
– collectif
– langage
(argumentation)
– écriture
suPPort
– référentiel : Écrire
un nom au pluriel
– cahier d’activités 2
p. 96, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2
p. 96, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves
en difficulté qui peut éventuellement écrire ou entourer les réponses dans le livret.
3
Entrainement à la grammaire
– ajouter un déterminant qui convient dans un groupe
du nom
– reconstituer des groupes du nom correctement
accordés
10 min
4
Exercices
– repérer l’adjectif correctement accordé dans un
groupe du nom
– compléter un groupe du nom en ajoutant l’adjectif
correctement accordé
– transposer un groupe du nom singulier au pluriel
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
L’accord singulier / pluriel dans le groupe du nom
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
5 min
Travail personnel
Mémo
• Quand le déterminant est au singulier, le groupe
du nom est au singulier.
• Quand le déterminant est au pluriel, le groupe
du nom est au pluriel.
Exemples :
au singulier ➝ une perle brillante / un beau village
au pluriel ➝ des perles brillantes / des beaux villages
Le plus souvent pour écrire un adjectif au pluriel,
on ajoute un s ou un x à la fin du mot.
266
Groupe A :
– grammaire
– collectif
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 24 no 5
– individuel
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 96, exercices 3 à 5
– Mes outils pour écrire
p. 18 et 19
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
p. 18 et 19
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 24 no 5.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des groupes
du nom, au repérage des marques morphosyntaxiques
du pluriel.
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire E sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
Grammaire
Les déterminants
Cahier d’activités 2 p. 97
Livret d’entrainement 2 p. 25 no 6
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Connaitre les déterminants les plus usuels.
– Renforcer la notion d’unité grammaticale dans le groupe du nom.
Phase
2
Transformation du groupe nominal
par substitution du déterminant
– faire rechercher d’autres déterminants pouvant
se substituer au déterminant la :
➝ les écrire en dessous
➝ compléter la recherche en se référant à Mes outils
pour écrire : recherche de la page correspondante,
recherche des déterminants qui conviennent
➝ expliciter la manière de se repérer dans la page
(déterminants singuliers, masculins ou féminins /
déterminants pluriels, masculins ou féminins)
➝ lister les nouveaux déterminants qui conviennent,
les écrire
– effectuer une recherche similaire avec les autres
groupes du nom
Mise en commun
– analyser les erreurs : justifier les réponses,
se référer à Mes outils pour écrire
– conclure par l’écriture du mémo
15 min
3
Entrainement à la grammaire
– lire des groupes du nom, une phrase, en modifiant
les déterminants
10 min
4
Exercices
– compléter un texte en ajoutant les déterminants
manquants
– reconstituer des groupes du nom
15 min
5
5 min
travail
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Les déterminants
Travail personnel
Mémo
Le déterminant est le premier mot du groupe
du nom.
• Les déterminants les plus courants sont :
un, une, le, la, l’, les, des.
• Il existe d’autres déterminants : son, ma, mes,
leur, notre, ce…
– collectif
tyPe
de travail
suPPort
– grammaire – cahier d’activités 2 p. 97,
exercice 1
– lecture
– individuel
ou à deux
– grammaire
– collectif
– écriture
– Mes outils pour écrire p. 15
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 97,
exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– grammaire – livret d’entrainement 2 p. 25
puis collectif
no 6
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 2 p. 97,
– écriture
exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur le cédérom ou
sur www.ribambelle-hatier.com
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 25 no 6.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture des
phrases, à la recherche des déterminants qui conviennent.
Exercice 4 : ne faire reconstituer que deux ou trois groupes
du nom.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’insérer les groupes du nom trouvés dans une phrase.
267
Grammaire
1
10 min
Forme de
Grammaire
Les indicateurs de temps
Cahier d’activités 2 p. 98
Livret d’entrainement 2 p. 26 no 7
 Objectifs
– Découvrir les notions de passé, présent, futur.
– Utiliser les indicateurs de temps à bon escient.
Phase
1
Repérage du temps de la narration d’un texte
– classer les textes selon leur temps
20 min
– mettre en commun : analyser les choix effectués,
repérer les mots qui indiquent le temps (indicateurs,
verbes), les souligner
– conclure par l’écriture du mémo
2
Exercices
– classer des indicateurs de temps
– compléter une phrase en ajoutant l’indicateur
de temps qui convient
15 min
3
Entrainement à la grammaire
– indiquer le temps correspondant à chaque indicateur
– associer début et fin de phrase en respectant
le temps de la narration
10 min
4
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Les indicateurs de temps
5 min
Forme de
travail
Mémo
Dans une phrase, certains mots indiquent le temps.
– Au passé : autrefois, hier…
– Au présent : aujourd’hui, maintenant…
– Au futur : demain, dans un moment…
Ce sont les indicateurs de temps.
suPPort
– individuel
puis à deux
– collectif
– grammaire – cahier d’activités 2 p. 98,
exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 98,
– écriture
exercice 2
+ reproduction agrandie
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 2 p. 98,
– écriture
exercices 3 et 4
– à deux
– grammaire – livret d’entrainement 2
puis collectif
p. 26 no 7
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
tyPe
de travail
– Mes outils pour écrire
p. 8 et 9
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 26 no 7.
 Différenciation
phase 2
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture
des indicateurs de temps, au classement à l’aide d’étiquettes mobiles (à préparer). Aider les élèves à contextualiser (insérer l’indicateur dans une phrase).
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire F sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
268
Grammaire
Le repérage du verbe ( 1 )
Cahier d’activités 2 p. 99
Livret d’entrainement 2 p. 27 no 8
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Prendre conscience des variations du verbe en fonction du temps.
– Identifier le temps du verbe dans une phrase.
Phase
travail
Utilisation de la machine à conjuguer
2
Transformation de phrases
– compléter des phrases en ajoutant l’indicateur
de temps et le verbe correspondant
– valider les réponses avec la machine à conjuguer
(substitution de l’indicateur de temps)
15 min
– à deux
Entrainement à la grammaire
– lire des phrases en faisant varier le temps du verbe
– lire une phrase en choisissant le verbe qui convient
10 min
4
Exercices
– repérer le temps de narration de la phrase
– compléter une phrase en ajoutant le verbe qui
convient
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Reconnaitre le verbe (1)
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 99,
exercice 1
– étiquettes pour la machine
à conjuguer (phrases
de l’exercice 1)
– cahier d’activités 2 p. 99,
exercice 2 + reproduction
agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– à deux
– grammaire
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 27 no 8
– individuel
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 99,
exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 14
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 27 no 8.
Travail personnel
Mémo
Le verbe est le mot qui varie quand on change le temps
de la phrase.
Exemples : Hier, il est allé à l’école.
Maintenant, il va à l’école.
Demain, il ira à l’école.
 Machine à conjuguer
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 3 : ne faire compléter que la première série
de phrases ou proposer un travail dirigé en utilisant la
machine à conjuguer.
Exercice 4 : avec tutorat.
indicateur de temps
➔
cadres vides + flèches
à préparer au tableau
– grammaire
– collectif
– conclure par l’écriture du mémo
3
suPPort
– étiquettes pour la machine
à conjuguer (à préparer) :
➝ indicateur de temps :
Hier au soir maintenant
après-demain
➝ personne : les villageois
➝ verbes : ont dansé
dansent danseront
– faire composer une phrase en choisissant
une étiquette dans chaque catégorie
– proposer de changer l’indicateur de temps
➝ en déduire oralement la nouvelle phrase,
modifier l’étiquette verbe en conséquence
➝ substituer de nouveau l’indicateur de temps,
en déduire oralement la nouvelle phrase,
modifier l’étiquette verbe en conséquence
15 min
5 min
tyPe
de travail
personne ➔ verbe
269
Grammaire
1
Forme de
Conjugaison
Les pronoms de la conjugaison
Cahier d’activités 2 p. 100
Livret d’entrainement 2 p. 28 no 9
 Objectifs
– Découvrir les pronoms personnels sujets.
– Identifier le référent d’un pronom personnel.
– Prendre conscience de la relation pronom / verbe conjugué.
Phase
1
Repérage des pronoms et de leur référent
– lire le texte, rechercher tous les mots qui désignent
des personnes, les entourer
➝ mettre en commun
– rechercher le référent de chaque pronom en écrivant
les initiales des prénoms
➝ mettre en commun, justifier les choix effectués,
lister au tableau les pronoms
20 min
2
Utilisation des pronoms personnels
– transformer la phrase « Je fabrique un avion
en papier. » en modifiant le pronom ; déterminer
pour chacune des propositions de qui l’on parle :
➝ tu pour s’adresser directement à quelqu’un
➝ nous pour parler d’un groupe dont on fait partie
➝ vous pour s’adresser directement à un groupe
➝ il ou elle pour parler d’une autre personne
➝ ils ou elles pour parler de plusieurs personnes
– conclure par l’écriture du mémo
15 min
3
10 min
4
5
– à deux
tyPe
de travail
– grammaire
– collectif
– à deux
– collectif
– langage
(argumentation)
– collectif
– conjugaison
– écriture
Entrainement à la conjugaison
Exercice
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
Les pronoms de conjugaison
5 min
travail
– à deux
– conjugaison
– lire le pronom sujet et la fin de la phrase
puis collectif
qui correspond
– repérer le pronom de conjugaison et le verbe associé
– compléter une phrase en ajoutant un pronom
qui convient
10 min
Forme de
suPPort
– cahier d’activités 2
p. 100, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2
p. 100, exercice 2
+ reproduction agrandie
– livret d’entrainement 2
p. 28 no 9
– individuel
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 100, exercice 3
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Mémo
Je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles sont des pronoms.
Les pronoms désignent des personnes ou des objets.
Ils sont « sujet » du verbe.
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 28 no 9.
 Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer d’élaborer oralement les phrases
avant d’écrire chaque pronom.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de chercher dans son album des phrases
contenant un pronom de conjugaison, les recopier en
vue d’un affichage collectif.
270
Conjugaison
Le pronom
tu
Cahier d’activités 2 p. 101
Livret d’entrainement 2 p. 29 no 10
Mes outils pour écrire
 Objectifs
Repérer la régularité de la terminaison « s » pour les verbes conjugués avec le pronom tu.
Prendre conscience de l’emploi exceptionnel de la terminaison « x ».
Reconstituer une phrase en tenant compte des indices morphosyntaxiques.
Écrire un verbe à la deuxième personne du singulier.
Phase
1
15 min
2
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases, contenant le pronom tu, écrites
au passé, au présent et au futur
– observer la terminaison des verbes, lire les phrases
dont le sujet est tu
10 min
3
20 min
4
5 min
Découverte des constantes de la conjugaison
avec le pronom tu
– repérer la terminaison des verbes précédés
du pronom tu
– rechercher d’autres verbes conjugués avec tu
dans Mes outils pour écrire, observer et comparer
les terminaisons
➝ mettre en évidence les constantes de terminaison
du verbe conjugué avec tu : le plus souvent s, parfois x
– conclure par l’écriture du mémo
Forme de
travail
tyPe
de travail
– collectif
– conjugaison
– métalangage
– écriture
– à deux
– conjugaison
puis collectif
Exercices
– individuel
– compléter une phrase en ajoutant il ou tu
– reconstituer des phrases en tenant compte des accords
sujet / verbe
– écrire deux phrases contenant tu, encadrer le verbe,
rechercher son sujet
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
Le pronom tU
– collectif
Mémo
Avec le pronom tu, les verbes se terminent par la lettre s.
« tu peux » et « tu veux » se terminent par un x.
– cahier d’activités 2
p. 101, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– Mes outils pour écrire
p. 23
– cahier d’activités 2
p. 101, exercice 2
+ reproduction agrandie
– livret d’entrainement 2
p. 29 no 10
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 101, exercices 3 à 5
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
suPPort
– Mes outils pour écrire
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 29 no 10.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide au repérage du verbe et de sa terminaison.
Exercice 4 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Élèves travaillant rapidement
Proposer l’exercice complémentaire G sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com .
271
Conjugaison
–
–
–
–
Conjugaison
Le pronom
nous
Cahier d’activités 2 p. 102
Livret d’entrainement 2 p. 30 no 11
Mes outils pour écrire
 Objectifs
–
–
–
–
Repérer la régularité de la terminaison « ons » des verbes conjugués avec le pronom nous.
Distinguer verbe conjugué à la première personne du pluriel et nom commun terminé par [O)].
Reconstituer une phrase en tenant compte des indices morphosyntaxiques.
Écrire un verbe à la première personne du pluriel en se référant aux constantes de la conjugaison.
Phase
1
20 min
2
3
Entrainement à la conjugaison
Exercices
– compléter une phrase avec les pronoms nous ou ils
– reconstituer une phrase en tenant compte de l’accord
sujet / verbe
– répondre à une question en utilisant le pronom nous
– compléter une phrase en ajoutant un verbe conjugué
à la première personne du pluriel
20 min
4
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
Le pronom noUS
5 min
travail
Découverte des constantes de la conjugaison
avec le pronom nous
– distinguer les noms se terminant par le phonème [O)] – individuel
puis à deux
des verbes conjugués à la 1re personne du pluriel
– collectif
– mettre en commun :
➝ analyser les réponses, justifier son choix
➝ valider en coloriant la terminaison des verbes
conjugués avec nous
– rechercher d’autres verbes conjugués avec nous
dans Mes outils pour écrire, observer et comparer
les terminaisons
– conclure par l’écriture du mémo
– lire des phrases, comportant le pronom nous, écrites
au passé, au présent et au futur
– observer la terminaison des verbes, lire les phrases
dont le sujet est nous
15 min
Forme de
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
tyPe
de travail
suPPort
– conjugaison
– cahier d’activités 2
p. 102, exercice 1
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– Mes outils pour écrire
– écriture
p. 26
– cahier d’activités 2
p. 102, exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– lecture
puis collectif à haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 30 no 11
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 102, exercices 3 à 6
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 26
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 30 no 11.
Mémo
Avec le pronom nous, les verbes se terminent par ons.
« nous sommes » se termine par un s.
 Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : proposer un travail dirigé d’aide à la lecture, au repérage des verbes.
272
Exercice 4 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Exercice 6 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de raconter un évènement vécu à l’école en
utilisant le pronom nous.
Conjugaison
Le pronom
vous
Cahier d’activités 2 p. 103
Livret d’entrainement 2 p. 31 no 12
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Repérer la régularité de la terminaison des verbes conjugués avec le pronom vous.
– Reconstituer une phrase en tenant compte des indices morphosyntaxiques.
– Écrire un verbe à la deuxième personne du pluriel en se référant aux constantes de la conjugaison.
Phase
1
15 min
2
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases, comportant le pronom vous, écrites
au passé, au présent et au futur
– observer la terminaison des verbes, lire les phrases
dont le sujet est vous
20 min
3
Exercices
– compléter une phrase en conjuguant le verbe proposé
à la deuxième personne du pluriel
– reconstituer des phrases en respectant l’accord sujet /
verbe
– compléter une phrase en ajoutant un verbe conjugué
à la deuxième personne du pluriel
15 min
4
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
Le pronom VoUS
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
travail
tyPe
de travail
suPPort
– individuel
puis à deux
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p.103, exercices 1 et 2
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) des exercices 1 et 2
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
– écriture
– Mes outils pour écrire
p. 27
– cahier d’activités 2
p. 103, exercice 3
+ reproduction agrandie
– à deux
– lecture
puis collectif à haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 31 no 12
– individuel
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 103, exercices 4 à 6
– collectif
– lecture
– référentiel : cédérom ou
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 27
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 31 no 12.
Mémo
Avec le pronom vous, les verbes se terminent par ez.
« vous dites, vous faites, vous êtes » se terminent par es.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 4 : proposer un travail dirigé d’aide à la
lecture et à l’écriture des verbes.
Exercice 5 : proposer des étiquettes mobiles (à préparer).
Exercice 6 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des phrases à l’aide de Mes outils pour
écrire avec les verbes donner, partir, sauter, dormir, avoir
conjugués à la deuxième personne du pluriel.
273
Conjugaison
5 min
Découverte des constantes de la conjugaison
avec le pronom vous
– à partir de l’association de questions-réponses,
repérer les verbes conjugués avec le pronom vous
et leur terminaison
– mettre en commun :
➝ analyser les réponses, justifier son choix
➝ valider en coloriant la terminaison des verbes
conjugués avec vous
– rechercher d’autres verbes conjugués avec vous
dans Mes outils pour écrire, observer et comparer
les terminaisons
– conclure par l’écriture du mémo
Forme de
Conjugaison
Les pronoms
ils
et
elles
Cahier d’activités 2 p. 104
Livret d’entrainement 2 p. 32, no 13
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Repérer les régularités des terminaisons des verbes conjugués à la troisième personne du pluriel.
– Écrire un verbe à la 3e personne du pluriel en se référant aux constantes de la conjugaison.
Phase
1
10 min
2
20 min
3
15 min
4
15 min
5
5 min
Découverte des constantes de conjugaison avec ils,
elles
– rechercher la réponse aux devinettes, colorier les
similitudes orthographiques
– mettre en commun ; observer que
➝ les pronoms ils ou elles réfèrent à un nom pluriel
➝ les verbes se terminent tous par ent ou ont
– rechercher d’autres verbes conjugués avec ils ou elles,
observer et comparer les terminaisons
Forme de
travail
Exercices
– écrire une nouvelle devinette en utilisant le pronom
elles
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison : les
pronoms ILS et ELLES
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
suPPort
– individuel – conjugaison
– collectif
– cahier d’activités 2
p. 104, exercice 1
+ reproduction agrandie
– métalangage (à préparer ou à
vidéoprojeter)
– Mes outils pour écrire
p. 28 et 29
Écriture de phrases comportant les pronoms ils ou elles
– compléter des devinettes en utilisant les pronoms ils
– à deux
ou elles et en étant vigilant à la terminaison des verbes
(analogie avec les verbes précédents)
– mettre en commun : lire les devinettes ; lister
– collectif
les pronoms et les verbes qui correspondent (justifier
la terminaison en se référant aux verbes précédents)
– conclure par l’écriture du mémo
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases comportant le pronom ils ou elles,
écrites au passé, au présent et au futur
– repérer les verbes correctement accordés avec les
pronoms ils ou elles, lire les phrases correspondantes
tyPe
de travail
– écriture
– conjugaison
cahier d’activités 2 p.104,
exercice 2
– reproduction agrandie
de l’exercice 2 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2
p.104, exercice 3
– à deux
– lecture à
puis collectif haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 32 no 13
– individuel – grammaire
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 104 exercice 4
– Mes outils pour écrire
– collectif
– référentiel sur le
cédérom ou sur
– lecture
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 32 no 13
Mémo
■■Différenciation
Avec les pronoms ils et elles, les verbes se
terminent par ent ou ont.
Exemples : Ils s’amusent. Elles joueront.
phases 1 et 4
Élèves ayant besoin de soutien
Apporter une aide individualisée à l’écriture : dictée
à l’adulte, aide à la transcription et à la vigilance
orthographique.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire d’autres devinettes sur les robots
ou les dinosaures, les planètes ou les fées (cahier
personnel de production d’écrits).
274
Conjugaison
Le pronom
je
Cahier d’activités 2 p. 105
Livret d’entrainement 2 p. 33, no 14
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir les marques morphosyntaxiques d’un verbe conjugué à la première personne du singulier.
– Écrire un verbe à la première personne du singulier en utilisant un référentiel.
Phase
1
20 min
2
15 min
3
15 min
4
travail
Découverte des terminaisons des verbes conjugués à la première personne du singulier
– compléter les messages de Théo en utilisant les
– individuel
verbes conjugués proposés
ou à deux
– mettre en commun
– collectif
➝ valider les choix
➝ faire observer la pluralité des terminaisons des
verbes, en déduire :
• qu’il n’y a pas de constantes avec le pronom je
• qu’il est utile de se référer au référentiel Mes outils
pour écrire pour orthographier un verbe conjugué avec je
– colorier la terminaison de chacun des verbes sous
dictée (ai – ais – e – x)
– conclure par l’écriture du mémo et la recherche des
pages de Mes outils pour écrire qui correspondent
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases comportant le pronom je, écrites au
passé, au présent et au futur
– repérer les verbes correctement accordés avec le
pronom je, lire les phrases correspondantes
Exercices
– classer les verbes conjugués avec le pronom je
selon leur terminaison
– écrire une phrase avec le pronom je
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
le pronom JE
– faire le lien avec Mes outils pour écrire
tyPe
de travail
suPPort
– conjugaison – cahier d’activités 2 p. 105,
exercice 1
– langage
(observation)
– écriture
– à deux,
– lecture à
puis collectif haute voix
– cahier d’activités 2 p. 105
exercice 2
– Mes outils pour écrire p. 22
– livret d’entrainement 2
p. 33 no 14
– individuel – conjugaison – cahier d’activités 2 p. 105
– écriture
exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire p. 22
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 22
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 33 no 14
Mémo
Avec le pronom je, la terminaison change avec le verbe et avec le temps.
Exemples : je parle, je reviendrai, je ris, je peux.
Pour écrire correctement les terminaisons des verbes avec je, j’utilise Mes outils pour écrire.
■■Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 3 : proposer un travail dirigé permettant de
classer les terminaisons et les verbes.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire de nouveaux messages à la manière
de Théo (exercice 1) en utilisant Mes outils pour écrire
p. 22 (cahier personnel de production d’écrits).
275
Conjugaison
5 min
Forme de
Conjugaison
Les pronoms
il
et
elle
Cahier d’activités 2 p. 106
Livret d’entrainement 2 p. 34, no 15
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir les différentes terminaisons d’un verbe conjugué à la 3e personne du singulier.
– Écrire un verbe à la troisième personne du singulier en utilisant un référentiel.
Phase
1
20 min
2
15 min
3
15 min
4
5 min
Découverte des terminaisons des verbes conjugués
à la troisième personne du singulier
– compléter les devinettes à l’aide des verbes conjugués,
rechercher le nom correspondant au pronom il ou elle
– mettre en commun : valider les choix et faire observer
la pluralité des terminaisons des verbes, en déduire
➝ qu’il n’y a pas de constantes avec les pronoms il et elle
➝ qu’il est utile de se référer à Mes outils pour écrire
– conclure par l’écriture du mémo
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases comportant les pronoms il ou elle,
écrites au passé, au présent et au futur
– repérer les verbes correctement accordés avec les
pronoms il et elle, lire les phrases correspondantes
Forme de
travail
tyPe
de travail
– individuel – conjugaison – cahier d’activités 2
ou à deux
p. 106, exercice 1
– collectif
– métalangage + reproduction agrandie
– Mes outils pour écrire
p. 24 et 25
– écriture
– à deux
– lecture à
puis collectif haute voix
Exercices
– classer les verbes conjugués avec les pronoms il ou elle – individuel – grammaire
selon leur lettre finale
– écriture
– écrire une phrase en conjuguant les verbes faire
et s’amuser à la troisième personne du singulier
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
les pronoms il et elle
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
suPPort
– collectif
– lecture
– cahier d’activités 2
p. 106, exercice 2
– livret d’entrainement 2
p. 34 no 15
– cahier d’activités 2
p. 106 exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire
p. 28 et 29
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 34 no 15
Mémo
Avec les pronoms il et elle la terminaison change avec le verbe et avec le temps.
Exemples : il lance, elle ira, il vient, il prend, elle faisait
Pour écrire correctement les terminaisons des verbes avec il et elle, j’utilise Mes outils pour écrire.
■■Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 3 : proposer un travail dirigé permettant de
classer les terminaisons et les verbes.
Exercice 4 : facultatif.
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire des devinettes sur une personne
exerçant un métier connu : professeur, directrice,
footballeur, sportive, laveur de vitres, bibliothécaire
(cahier personnel de production d’écrits)…
synthèse 1
Fiche élève et déroulement de séance sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com
276
Conjugaison
Le repérage du verbe ( 2 )
Cahier d’activités 2 p. 107
Livret d’entrainement 2 p. 35 no 16
 Objectifs
– Prendre conscience des variations du verbe en fonction de la personne.
Phase
2
Transformation de phrases
– dans chaque série, ajouter le verbe qui
convient en fonction de la personne donnée
– mettre en commun, analyser les erreurs
– conclure par l’écriture du mémo
20 min
3
Entrainement à la conjugaison
– lire une phrase en ajoutant le verbe
qui convient
– lire une phrase en ajoutant la personne
qui convient
15 min
4
Exercices
– repérer le verbe dans une phrase
– compléter une phrase en ajoutant le verbe
qui convient
– reconstituer deux phrases
15 min
5
5 min
Utilisation de la machine à conjuguer
Pour chacune des séries :
– composer une phrase en choisissant
une étiquette dans chaque catégorie
➝ faire varier la personne par substitution
➝ en déduire la nouvelle phrase et modifier
l’étiquette verbe en conséquence, afficher
le verbe précédant au tableau
– conclure en lisant les différentes formes
conjuguées des verbes travailler / crier /
déraper affichées au tableau.
➝ préciser que ce mot qui change de forme
selon la personne s’appelle le verbe.
travail
tyPe
de travail
suPPort
– conjugaison Machine à conjuguer (à préparer)
Série 1
– indicateur de temps : Hier
– personne : les élèves j’ nous il
– verbes : ont travaillé ai travaillé
avons travaillé a travaillé
Série 2
– indicateur de temps : En ce moment
– personne : le bébé vous
les enfants nous
– verbes : crie criez crient crions
Série 3
– indicateur de temps : Demain
– personne : la voiture je vous
les voitures
– verbes : déraperai dérapera
déraperont déraperez
– collectif
– individuel
– conjugaison
ou à deux
(avec tutorat)
– collectif
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 107, exercice 1
+ reproduction agrandie (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 107, exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
puis collectif
– conjugaison – livret d’entrainement 2 p. 35 no 16
– individuel
– conjugaison – cahier d’activités 2 p. 107,
– écriture
exercices 3 à 5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire : – collectif
Reconnaitre le verbe (2)
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
Mémo
Le verbe est le mot de la phrase qui varie quand on
change la personne.
Exemples : Le maitre est en colère.
Les hommes sont en colère.
Je suis en colère.
– lecture
– référentiel sur le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 14
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 35 no 16.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4 Exercice 3 : proposer un travail dirigé permettant de repérer le verbe par changement de temps.
Exercice 5 : facultatif.
277
Conjugaison
1
15 min
Forme de
Conjugaison
Le verbe : forme infinitive, forme conjuguée
Cahier d’activités 2 p. 108
Livret d’entrainement 2 p. 36 no 17
 Objectifs
– Découvrir les différents formes d’un verbe.
– Trouver l’infinitif d’un verbe à partir de sa forme conjuguée.
Phase
1
20 min
2
Découverte des notions de verbe conjugué,
verbe à l’infinitif
– classer les phrases, souligner les mots qui
permettent de justifier les choix effectués
– mettre en commun, analyser les erreurs
➝ encadrer le verbe conjugué dans chaque phrase
– conclure en apportant les terminologies de verbe
conjugué, verbe à l’infinitif
Association verbe conjugué / verbe à l’infinitif
– repérer le verbe d’une phrase, l’associer à
son infinitif
– mettre en commun, analyser les erreurs
– conclure par l’écriture du mémo et l’utilisation
de être en train de pour repérer l’infinitif d’un verbe
10 min
Forme de
travail
– à trois
tyPe
de travail
– classement
– collectif
– conjugaison
– individuel
ou à deux
– collectif
suPPort
– reproduction agrandie
de l’activité de recherche G2,
p. 359 (étiquettes à usage
collectif, 1 pour 2 élèves)
– conjugaison
– cahier d’activités 2 p. 108,
exercices 1 et 2
– langage
+ reproduction agrandie
(argumentation) (à préparer ou
– écriture
à vidéoprojeter)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
Entrainement à la conjugaison
– trouver l’infinitif du verbe conjugué en utilisant
l’expression « en train de… »
15 min
4
Exercices
– associer verbe conjugué et infinitif correspondant
– repérer le verbe dans une phrase, écrire son infinitif
– repérer le verbe conjugué d’une phrase, trouver
son infinitif
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Verbe conjugué / Verbe à l’infinitif
5 min
Groupe A :
– conjugaison
– collectif
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 36 no 17
– individuel
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 108,
exercices 3 à 5
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 36 no 17.
Mémo
• Le verbe a deux formes.
– Il peut être conjugué : il varie selon le temps et la personne.
Exemples : Il avance lentement. tu avanceras lentement.
Exemple : avancer
– Il peut être à l’infinitif.
• Pour trouver l’infinitif d’un verbe, tu peux utiliser « en train de … ».
Exemple : Il avance. ➝ Il est en train d’avancer. ➝ C’est le verbe avancer.
278
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercices 4 et 5 : proposer un travail
dirigé permettant de trouver l’infinitif du
verbe.
Conjugaison
Le repérage du verbe ( 3 )
Cahier d’activités 2 p. 109
Livret d’entrainement 2 p. 37, no 18
■■Objectifs
– Repérer un verbe en utilisant différentes stratégies : modifier le temps, modifier la personne,
transformer la phrase à la forme négative.
Phase
1
20 min
2
25 min
Forme de
travail
Transformation de phrases
– classer des phrases en fonction de la modification du temps
du verbe, de la personne ou du passage à la forme négative
– repérer le verbe au regard des changements observés
Série 1 : s’approche – s’approchera – t’approches –
ne s’approche pas
Série 2 : sommes – étions – sont – ne sommes pas
Repérage du verbe d’une phrase
– lister les trois « stratégies » utilisables pour repérer le verbe
– repérer le verbe dans une phrase en utilisant ces trois
stratégies
tyPe
de travail
suPPort
– individuel – conjugaison – cahier d’activités 2
ou à deux
p. 109, exercice 1
– collectif – langage
(observation)
– collectif
– dictée à
– 1 feuille A3
l’adulte
– conjugaison
Exemples
Dans cette cour, nous avons froid (nous aurons froid / ils ont froid / nous n’avons pas froid).
Il frappe fort dans le ballon (Il a frappé fort / Nous frappons fort / Il ne frappe pas fort /
Il ne frappe jamais fort).
La fillette fait du théâtre (La fillette fera du théâtre / Ils font du théâtre / La fillette ne fait pas de théâtre /
La fillette ne fait jamais de théâtre).
3
10 min
4
20 min
5
Exercices
– écrire des phrases en changeant la personne, repérer le
verbe
– écrire des phrases en changeant le temps, repérer le verbe
– écrire des phrases à la forme négative, repérer le verbe
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de conjugaison :
Pour repérer le verbe
– à deux
– lecture à
puis collectif haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 37 no 18
– individuel – conjugaison – cahier d’activités 2
– écriture
p. 109 exercices 2 à 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Travail personnel
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 37 no 18
Mémo
Pour repérer le verbe, je peux :
• changer le temps de la phrase
Je joue au ballon.
➝ Je jouerai au ballon.
➝ Je jouais au ballon.
• changer la personne.
Je joue au ballon.
➝ Nous jouons au ballon.
➝ Vous jouez au ballon
• transformer la phrase en phrase négative.
Je joue au ballon.
➝ Je ne joue pas au ballon.
➝ Je ne joue plus au ballon.
■■Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Proposer un travail dirigé permettant de changer le temps ou la personne,
de transformer une phrase à la forme négative.
279
Conjugaison
5 min
Entrainement à la conjugaison
– lire le mémo
– lire des phrases, repérer le verbe en utilisant les trois
stratégies
Conjugaison
Le sujet du verbe
Cahier d’activités 2 p. 110
Livret d’entrainement 2 p. 38 no 19
 Objectifs
– Découvrir la notion de sujet du verbe.
– Repérer le sujet dans une phrase simple.
Phase
1
10 min
2
3
Découverte de la notion de sujet
4
Entrainement à la grammaire
Exercices
– encadrer le verbe conjugué, utiliser c’est… qui pour
repérer le sujet
– compléter une phrase en ajoutant un groupe du nom
sujet dans une phrase
– reconstituer deux phrases
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
Le sujet du verbe
5 min
tyPe
de travail
suPPort
– grammaire – cahier d’activités 2
p. 110, exercice 1
+ reproduction agrandie
(à préparer ou
à vidéoprojeter)
Repérage du sujet dans une phrase
– repérer le sujet du verbe en utilisant c’est… qui
10 min
travail
– à deux
Dans chaque série de phrases :
– repérer le verbe, l’encadrer
– colorier ce qui est différent dans la deuxième phrase
– montrer que la terminaison du verbe change en fonction – collectif
du groupe du nom qui le précède (singulier ou pluriel),
donner la terminologie de sujet
Écrire, au tableau, la phrase La neige tombe.
– encadrer le verbe
– proposer de transformer la phrase en insérant c’est…
qui, écrire la nouvelle phrase : C’est la neige qui tombe.
– faire rechercher le sujet, le souligner, faire observer que
c’est… qui permet d’encadrer le groupe du nom sujet
– reproduire la même démarche pour valider les groupes
sujets des phrases de l’exercice 1 (faire observer que dans
le cas de groupes sujets pluriels il est préférable de dire :
ce sont… qui)
– conclure par l’écriture du mémo
15 min
Forme de
– collectif
– grammaire
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 110, exercice 2
+ reproduction agrandie
(à préparer)
– à deux
– grammaire – livret d’entrainement 2
puis collectif
p. 38 no 19
– individuel
– grammaire – cahier d’activités 2
– écriture
p. 110, exercices 3 à 5
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 38 no 19.
Travail personnel
Mémo
• Le sujet commande le verbe.
• Pour repérer le sujet, on peut utiliser C’est … qui.
Exemple :
La neige tombe. → (C’est) la neige (qui) tombe.
sujet
280
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 3 : proposer un travail dirigé permettant
d’insérer c’est… qui pour repérer le sujet.
Exercice 5 : facultatif.
Conjugaison
L’accord du verbe avec son sujet
Cahier d’activités 2 p. 111
Livret d’entrainement 2 p. 38 no 20
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– S’approprier la relation grammaticale sujet-verbe.
– Repérer les marques morphosyntaxiques liées à l’accord sujet / verbe.
Phase
1
2
Entrainement à la conjugaison
– choisir le sujet qui convient, lire la phrase
– ajouter un sujet qui convient dans une phrase
10 min
3
Exercices
– repérer le verbe et le sujet dans une phrase
– compléter une phrase avec le sujet qui convient
– compléter une phrase en accordant le verbe
avec son sujet
15 min
4
Synthèse
– afficher et lire le référentiel de grammaire :
L’accord sujet / verbe
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
– individuel
puis à deux
– conjugaison
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) de l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– écriture
suPPort
– cahier d’activités 2
p. 111, exercice 1
– cahier d’activités 2
p. 111, exercice 2
+ reproduction agrandie
– à deux
– conjugaison
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 38 no 20
– individuel
– lecture
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 111, exercices 3 à 5
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 20
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 38 no 20.
Travail personnel
Règle
Pour écrire la terminaison du verbe, je cherche toujours
son sujet.
• Quand le sujet est au singulier, le verbe est
au singulier.
Exemple : La voiture double le camion.
sujet
tyPe
de travail
travail
verbe
• Quand le sujet est au pluriel, le verbe est au pluriel.
Il se termine alors par ent ou ont.
Exemples : Les voitures doublent les camions.
sujet
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 3
Exercice 3 : proposer un travail dirigé permettant de
repérer le verbe et son sujet.
Exercice 4 : faire colorier la terminaison du verbe pour
faciliter la recherche d’un sujet.
Exercice 5 : facultatif.
verbe
Ils vont trop lentement.
sujet verbe
synthèse 2
Fiche élève et déroulement de séance sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com
281
Conjugaison
5 min
Découverte de l’accord sujet / verbe
– dans chacune des phrases, encadrer le verbe,
souligner son sujet (rappeler l’utilisation
de c’est… qui pour repérer le sujet)
– mettre en commun, analyser les erreurs
➝ colorier la terminaison des verbes, faire remarquer
que la terminaison du verbe est liée au nombre
du groupe du nom sujet (sujet pluriel ➝ terminaison
en ent ou ont)
– conclure par l’écriture du mémo
20 min
Forme de
Conjugaison
Le présent des verbes qui se terminent en er
à l’infinitif
Cahier d’activités 2 p. 112
Livret d’entrainement 2 p. 39, no 21
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Observer la conjugaison, au présent, des verbes qui se terminent par er.
– Compléter des tables de conjugaison en utilisant un référentiel.
Phase
1
15 min
Observation des terminaisons des verbes en er au
présent
– lire un poème
➝ commenter son contenu, sa forme
➝ visualiser les constantes de conjugaison déjà connues
(terminaisons avec tu / nous / vous / ils)
➝ repérer la terminaison du verbe avec les pronoms je et il
Forme de
travail
– collectif
– créer oralement d’autres poèmes à partir des couples de
verbes : parler / crier ; sauter / tomber ; manger / savourer
2
10 min
3
10 min
Écriture de poèmes
– écrire de nouveaux poèmes avec les verbes
chercher / trouver ; peigner / décoiffer
– mettre en commun, analyser les erreurs
Construction d’une table de conjugaison
– compléter une table de conjugaison avec un référentiel
– conclure par
➝ l’écriture du mémo
➝ l’affichage du référentiel de conjugaison :
Le présent des verbes en er
➝ la recherche des pages correspondantes dans
Mes outils pour écrire
tyPe
de travail
suPPort
– lecture à
– reproduction agrandie
haute voix
du poème p. 112,
– conjugaison exercice 1 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– langage
– individuel – écriture
ou à deux
– collectif
– langage
– à deux
– collectif
– cahier d’activités 2
p. 112, exercice 1
– conjugaison – cahier d’activités 2
p.112, exercices 2 et 3
– écriture
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– lecture
sélective
– Mes outils pour écrire p. 30
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille avec l’enseignant en alternance (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
4
15 min
5
15 min
Entrainement à la conjugaison
– relire la règle (expliquer les termes radical et terminaisons)
– repérer les verbes se terminant par er, les lire
– conjuguer oralement trois verbes en ajoutant les
terminaisons qui conviennent
– lire des phrases en sélectionnant le verbe qui convient
Groupe A : – lecture à
– collectif
haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
Exercices
– écrire d’autres poèmes en se référant aux terminaisons
des verbes en er au présent
– individuel – conjugaison – cahier d’activités 2
– écriture
p. 112, exercice 4
Travail personnel
– livret d’entrainement 2
p. 39 no 21
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 39 no 21
■■Différenciation
phase 5
Élèves ayant besoin de soutien
Travail en binôme.
282
Élèves travaillant rapidement
Proposer d’écrire d’autres poèmes à partir d’une
liste de verbes en er, à préparer (cahier personnel de
production d’écrits).
Conjugaison
Le présent des autres verbes
Cahier d’activités 2 p. 113
Livret d’entrainement 2 p. 40, no 22
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir la conjugaison des verbes qui ne se terminent pas par er au présent.
– Écrire un verbe au présent en utilisant un référentiel.
Phase
1
20 min
Forme de
travail
Reconstitution des tables de conjugaison des
verbes aller/pouvoir/partir
– associer un verbe conjugué à son infinitif
– à deux
➝ mettre en commun, justifier ses choix
– collectif
– reconstituer les tables de conjugaison des verbes
aller/partir/pouvoir en s’appuyant sur :
➝ les constantes : terminaisons avec les pronoms tu,
nous, vous, elles
➝ Mes outils pour écrire pour les pronoms je / il
– mettre en commun, justifier ses choix
– à deux
– collectif
tyPe
de travail
– conjugaison
suPPort
– cahier d’activités 2 p. 113,
exercice 1, 1re partie
– reproduction agrandie de
l’exercice 1 (à préparer ou
à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 113,
exercice 1, 2e partie
+ reproduction agrandie
– langage
(argumentation)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille avec l’enseignant en alternance (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
2
15 min
3
15 min
4
Exercices
– récrire un texte en changeant la personne :
je ➝ ils / elle ➝ nous
Synthèse
– afficher le référentiel de conjugaison des verbes
aller, partir, pouvoir
Groupe A : – lecture à
– collectif
haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 40 no 22
– individuel – conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 113
exercice 2
–collectif
– référentiel sur le cédérom
ou sur
– lecture
www.ribambelle-hatier.com
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
■■Différenciation
phase 3
– Mes outils pour écrire p. 31
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 40 no 22
Élèves travaillant rapidement
Proposer de transformer chacun des textes de
l’exercice 2 à une autre personne au choix.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : proposer la liste des verbes conjugués pour
faciliter la transcription.
283
Conjugaison
5 min
Entrainement à la conjugaison
– lire des phrases en associant le pronom et le verbe
conjugué qui convient
– lire des phrases en choisissant le sujet qui convient
– repérer le verbe conjugué au présent, le lire
Conjugaison
Le verbe
être
au présent
Cahier d’activités 2 p. 114
Livret d’entrainement 2 p. 41 no 23
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir la conjuguaison du verbe ^être au présent.
Phase
1
Découverte de la conjugaison du verbe être
– transposer une phrase en modifiant le pronom sujet
10 min
– mettre en commun : analyser les erreurs
Forme de
tyPe
de travail
– individuel
ou à deux
– collectif
– conjugaison
– collectif
– conjugaison
travail
– valider avec Mes outils pour écrire
2
15 min
Construction de la table de conjugaison
du verbe être
– compléter collectivement la table de conjugaison
du verbe être
suPPort
– cahier d’activités 2
p. 114, exercice 1
– langage
– reproduction agrandie
(argumentation) de l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– Mes outils pour écrire
p. 30
– cahier d’activités 2
p. 114, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
Entrainement à la conjugaison
– transformer des phrases en changeant le pronom
sujet
– conjuguer le verbe être en respectant la personne
donnée
15 min
4
Exercices
– conjuguer le verbe être en respectant la personne
donnée
– transposer du passé au présent
– inventer puis écrire une phrase avec le verbe être
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire la partie de gauche du référentiel de
conjugaison :
Le présent des verbes êtRE et AVoIR
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
5 min
Travail personnel
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercices 3 et 4 : en binôme.
Exercice 5 : facultatif.
284
Groupe A :
– lecture
– collectif
à haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 41 no 23
– individuel
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 114, exercices 3 à 5
– Mes outils pour écrire
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 30
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 41 no 23.
Conjugaison
Le verbe
avoir
au présent
Cahier d’activités 2 p. 115
Livret d’entrainement 2 p. 42 no 24
Mes outils pour écrire
 Objectifs
– Découvrir la conjuguaison du verbe avoir au présent.
Phase
1
Découverte de la conjugaison du verbe avoir
– transposer une phrase en changeant le pronom
10 min
– mettre en commun, analyser les erreurs
Forme de
tyPe
de travail
– individuel
ou à deux
– collectif
– conjugaison
– collectif
– conjugaison
travail
– valider avec Mes outils pour écrire
2
15 min
Construction de la table de conjugaison
du verbe avoir
– compléter collectivement la table de conjugaison
du verbe avoir
suPPort
– cahier d’activités 2
p. 115, exercice 1
– langage
+ reproduction agrandie
(argumentation) (à préparer ou à
vidéoprojeter)
– Mes outils pour écrire
p. 30
– cahier d’activités 2
p. 115, exercice 2
+ reproduction agrandie
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, les élèves ayant besoin de soutien, et groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille en alternance avec l’enseignant (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
15 min
4
Exercices
– conjuguer le verbe avoir en respectant la personne
donnée
– reconstituer des phrases en respectant les accords
sujet / verbe
15 min
5
Synthèse
– afficher et lire la partie de droite du référentiel de
conjugaison :
Le présent des verbes êtRE et AVoIR
– faire des liens avec Mes outils pour écrire
Travail personnel
Groupe A :
– lecture
– collectif
à haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 42 no 24
– individuel
– conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2
p. 115, exercices 3 et 4
– collectif
– lecture
– référentiel sur
le cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire p. 30
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 43 no 25.
 Différenciation
Élèves ayant besoin de soutien
phase 4
Exercice 4 : proposer des étiquettes mobiles de la phrase à reconstituer (à préparer).
Remarque : un erratum du livret d’entrainement 2, p. 42 n° 24 est disponible sur le site www.ribambelle-hatier.com .
285
Conjugaison
5 min
Entrainement à la conjugaison
– transformer une phrase en changeant le pronom
sujet
– conjuguer le verbe avoir en respectant la personne
donnée
Conjugaison
Les temps du passé
Cahier d’activités 2 p. 116
Livret d’entrainement 2 p. 43, no 25
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir les temps du passé : imparfait et passé composé.
– Utiliser un référentiel pour repérer et écrire des verbes à l’imparfait ou au passé composé.
Phase
1
20 min
Découverte des temps du passé
– repérer des phrases écrites au passé
– valider en repérant :
➝ les verbes au passé dans des tables de conjugaison
(recherche dans Mes outils pour écrire)
➝ le nom des temps du passé
– conclure
➝ en complétant le mémo
➝ en affichant le référentiel « les temps du passé »
Forme de
travail
tyPe
de travail
– à deux,
– conjugaison
puis collectif
– collectif
– lecture
sélective
suPPort
– cahier d’activités 2
p. 116, exercice 1
– Mes outils pour écrire
p. 30 et 31
– cahier d’activités 2
p. 116 exercice 2
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
2
20 min
4
10 min
Transposition d’un poème de Jacques Charpentreau
à l’oral
– s’approprier le poème : l’écouter, dire un vers sur deux,
compléter chaque vers en en ajoutant le verbe…
– transposer chacun des vers à l’imparfait puis au passé
composé
à l’écrit
– transposer quelques vers du poème
➝ à l’imparfait
➝ au passé composé
– collectif
– langage
– reproduction agrandie
du poème de Jacques
– conjugaison Charpentreau : « On
tourne » (voir ci-dessous)
– individuel – langage
ou à deux
Entrainement à la conjugaison
– relire le mémo
– à deux,
– lecture à
– lire une même phrase écrite à l’imparfait et au passé composé puis collectif haute voix
– lire des phrases, repérer le temps du verbe : imparfait
ou passé composé
Travail personnel
– cahier d’activités 2
p.116, exercice 3
– livret d’entrainement 2
p. 43 no 25
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 43 no 25
■■Différenciation
Silence, on tourne !
phase 2
Chez moi,
Le réfrigérateur ronronne,
Le robinet miaule,
La radio babille,
La pendule jacasse,
Le téléphone stridule,
La bouilloire siffle,
Le sèche-cheveux bourdonne,
La sonnette couine,
L’aspirateur rugit,
Le chauffe-bain beugle,
L’électrophone gazouille,
La machine à laver mugit,
Le magnétophone jase,
Le moulin à café vrombit. Quel travail
Pour dompter toute cette ménagerie !
©Jacques Charpentreau, Mon premier livre
de poèmes pour rire. Enfance heureuse.
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la
transposition orale puis écrite de chacun des verbes ou
donner la liste des verbes conjugués.
Élèves travaillant rapidement
Proposer de transposer par écrit les autres vers du poème.
286
Conjugaison
Le passé composé
Cahier d’activités 2 p. 117
Livret d’entrainement 2 p. 44, no 26
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Repérer la forme d’un verbe (infinitif /
forme conjuguée de l’imparfait / forme conjuguée du passé composé).
– Écrire des verbes au passé composé en utilisant un référentiel.
Phase
1
10 min
Découverte d’un poème de Jacques Prévert
– s’approprier le poème : l’écouter, le mimer, le dire à
plusieurs…
Forme de
travail
– collectif
– lire le poème
2
10 min
3
25 min
4
Repérage des spécificités du passé composé
– compléter oralement des séries de verbes conjugués
au passé composé
série 1 : il a mis, il a tourné, il a bu, il a reposé, il a…
série 2 : il s’est levé, il s’est couché, il est …
série 3 : j’ai pris, j’ai pleuré, j’ai …
– transformer des phrases au passé composé en
changeant la personne
– mettre en commun :
➝ analyser les erreurs : constantes de la conjugaison,
conjugaison des verbes être et avoir au présent
– conclure
➝ en affichant le référentiel Le passé composé
➝ en observant la particularité des verbes au passé
composé (verbe composé deux mots ; verbe conjugué
avec l’auxiliaire être ou avoir)
➝ en faisant des liens avec Mes outils pour écrire
Entrainement à la conjugaison
– lire le tableau de conjugaison des verbes parler et
arriver au passé composé
– lire des phrases en ajoutant un verbe au passé composé
– transformer des phrases en modifiant le temps du verbe
Travail personnel
– langage
– lecture
– à trois
– conjugaison
puis collectif
suPPort
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 p. 117 (à
préparer ou à vidéoprojeter)
– étiquettes agrandies des
verbes encadrés (à préparer)
– affichages référentiels :
Verbe conjugué / verbe
à l’infinitif
Les temps du passé
– étiquettes verbes du
poème (1 jeu pour trois
élèves) (à préparer)
– cahier d’activités 1
p. 117, exercice 1
– collectif
– dictée à
l’adulte
– individuel
ou à deux
– écriture
– cahier d’activités 1
p. 117, exercice 2
– Mes outils pour écrire
p. 30
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
– à deux
– lecture à
haute voix
– livret d’entrainement 2
p. 44 n° 26
– à deux
puis collectif
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 44 no 26
■■Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : proposer un travail dirigé d’aide à la transformation des vers du poème et à l’écriture de l’auxiliaire.
287
Conjugaison
10 min
Classement des verbes du poème
– classer les verbes : verbes au passé, verbes à l’infinitif
➝ valider en se reportant aux différents référentiels
– classer les verbes conjugués : verbes au passé composé,
verbes à l’imparfait
➝ valider en se reportant aux différents référentiels
– colorier chaque verbe de la couleur qui convient
tyPe
de travail
Conjugaison
L’imparfait
Cahier d’activités 2 p. 118
Livret d’entrainement 2 p. 45, no 27
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir la conjugaison des verbes à l’imparfait.
– Écrire un verbe à l’imparfait en utilisant les constantes de la conjugaison et/ou un référentiel.
Phase
1
10 min
Manipulation de verbes à l’imparfait
– ajouter le verbe manquant dans une phrase en
s’appuyant sur le sens, la syntaxe et les constantes de
la conjugaison
– mettre en commun :
➝ analyser les erreurs, justifier ses choix
Forme de
travail
– individuel – lecture
ou à deux
– conjugaison
– collectif
– transformer oralement des phrases en changeant la
personne (cartes « personne » tirées au sort)
➝ Elle attendait le bus. / Il faisait du vélo. /
Je lisais tranquillement. / J’observais les oiseaux. /
Nous chantions.
2
20 min
tyPe
de travail
Observation de tables de conjugaison
– observer les tables de conjugaison des verbes
– collectif
marcher et aller
➝ repérer le radical (ce qui ne change pas), le souligner
➝ repérer les terminaisons, les colorier
– conclure :
➝ en écrivant les terminaisons des verbes à l’imparfait
– métalangage
15 min
4
15 min
Exercices
– reconstituer la table de conjugaison des verbes dire
et venir
Travail personnel
■■Différenciation
phases 1 et 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 1 : proposer un travail dirigé d’aide à la recherche
des verbes.
Exercice 3 : ne faire reconstituer que le verbe dire.
288
– cahier d’activités 2
p. 118, exercice 2
– conjugaison
– cahier d’activités 2
p. 118, exercice 3
– référentiel sur le
cédérom ou sur
www.ribambelle-hatier.com
➝ en faisant des liens avec Mes outils pour écrire
Entrainement à la conjugaison
– relire la règle de formation de l’imparfait
– lire une même phrase écrite au présent et à
l’imparfait
– repérer le verbe conjugué à l’imparfait, le lire
– lire des phrases en choisissant le verbe qui convient
– cahier d’activités 2
p. 118, exercice 1
– langage
(argumentation)
– conjugaison
– cartes « personnes »
à usage collectif
(à préparer)
➝ en affichant le référentiel : L’imparfait
3
suPPort
– Mes outils pour écrire p. 30
– à deux
puis collectif
– lecture à
haute voix
– individuel – conjugaison
– livret d’entrainement 2
p. 45 no 27
– cahier d’activités 2
p. 118 exercice 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 45 no 27
Élèves travaillant rapidement
Proposer de compléter le texte en utilisant toutes les
personnes (cahier personnel de production d’écrits).
Avant je jouais aux cubes, maintenant je joue avec des
Legos.
Avant tu jouais avec des peluches, maintenant tu joues
aux jeux de société.
Avant il…
Conjugaison
Les temps du futur
Cahier d’activités 2 p. 119
Livret d’entrainement 2 p. 46, no 28
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir les temps du futur (futur simple et futur proche).
– Écrire un verbe au futur en utilisant les constantes de la conjugaison et/ou un référentiel.
Phase
1
20 min
Découverte des temps du futur
– repérer des phrases écrites au futur
➝ valider en justifiant les choix
– lister les verbes, les classer selon leur forme
(composés de un ou deux mots)
– conclure
➝ en complétant le mémo
➝ en affichant le référentiel Les temps du futur
Forme de
travail
– à deux
– collectif
– collectif
tyPe
de travail
– conjugaison
– langage
(argumentation)
– conjugaison
suPPort
– cahier d’activités 2 p.119,
exercice 1
+ reproduction agrandie (à
préparer ou à vidéoprojeter)
– cahier d’activités 2 p. 119
exercice 2
– référentiel sur le
cédérom ou sur
➝ en faisant des liens avec Mes outils pour écrire
www.ribambelle-hatier.com
– Mes outils pour écrire
2
20 min
Transposition de phrases au futur
– lire un texte, le transformer oralement au futur
simple puis au futur proche
– mettre en commun quelques productions orales
(jeu de rôle : un vers par élève)
– à trois
– conjugaison
– collectif
– langage
– texte à usage collectif : un
pour trois élèves
(à préparer : voir ci-dessous)
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille avec l’enseignant en alternance (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
10 min
4
10 min
Entrainement à la conjugaison
– repérer les phrases au futur, les lire
– lire une même phrase écrite au futur simple et
au futur proche
– lire des phrases écrites au futur simple, les
transposer oralement au futur proche
Exercices
– transformer des verbes conjugués au futur simple
au futur proche
– écrire un poème au futur
Travail personnel
TEXTE SUPPORT À LA PHASE 2
Je marche dans la rue.
Tu regardes les vitrines.
Il bouscule un passant.
Elle chante à tue-tête.
Il parle aux passants.
Nous prenons des photos.
Vous faites la course.
Elles se promènent en chantant.
Ils rentrent à la maison.
C’est le printemps !
Groupe A : – lecture à
– collectif
haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 46 no 28
– individuel – conjugaison
– écriture
– cahier d’activités 2 p. 119
exercices 3 et 4
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 46 no 28
■■Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercices 3 et 4 : travail en binôme avec utilisation de
Mes outils pour écrire p. 31 (verbe aller au présent).
Élèves travaillant rapidement
Proposer de compléter le texte en utilisant toutes les
personnes (cahier personnel de production d’écrits).
Quand j’aurai dix ans, je…
Quand tu auras dix ans, tu…
Quand il aura…
289
Conjugaison
3
Conjugaison
Le futur simple
Cahier d’activités 2 p. 120
Livret d’entrainement 2 p. 47, no 29
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir la conjugaison des verbes au futur simple.
– Écrire un verbe au futur simple en utilisant les constantes de la conjugaison et/ou un référentiel.
Phase
1
15 min
Observation de tables de conjugaison
– observer les tables de conjugaison des verbes
marcher et partir au futur
➝ pour chacune des personnes, rechercher ce qui est
identique aux deux verbes
– mettre en commun, analyser les erreurs
– repérer les constantes de conjugaison
Forme de
travail
tyPe
de travail
suPPort
– à deux
– métalangage
– cahier d’activités 2
p. 120, exercice 1
– collectif
– conjugaison
– reproduction agrandie
de l’exercice 1 (à préparer
ou à vidéoprojeter)
– conclure :
➝ en écrivant les terminaisons des verbes au futur simple
– cahier d’activités 2
p. 120, exercice 2
– référentiel sur le
cédérom ou sur
➝ en affichant le référentiel : Le futur simple
www.ribambelle-hatier.com
➝ en faisant des liens avec Mes outils pour écrire
2
15 min
Transposition de poèmes au futur simple
– transposer le poème de Prévert Déjeuner du matin
au futur
– dire le poème avec intonation
– Mes outils pour écrire
– à trois
– langage
– cahier d’activités 2
p. 117, exercice 1
– collectif
La classe est partagée en deux groupes : groupe A, élèves ayant besoin de soutien, groupe B, les autres élèves.
Chaque groupe travaille avec l’enseignant en alternance (phase en gris) en commençant par le groupe des élèves en difficulté.
3
10 min
4
10 min
Entrainement à la conjugaison
– repérer le verbe conjugué au futur simple, le lire
– compléter des phrases en ajoutant le verbe faire ou
venir au futur simple
Exercices
– compléter les tables de conjugaison des verbes
discuter / finir / prendre
– transposer un texte au futur simple
Travail personnel
■■Différenciation
phase 4
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 3 : travail en binôme.
Exercice 4 : facultatif.
290
Groupe A : – lecture à
– collectif
haute voix
Groupe B :
– à deux,
puis collectif
– livret d’entrainement 2
p. 47 no 29
– individuel – conjugaison
– cahier d’activités 2
p. 120 exercices 3 et 4
– Mes outils pour écrire
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 47 no 29
Élèves travaillant rapidement
Écrire le poème de J.Charpentreau (p. 116) au futur simple
(cahier personnel de production d’écrits).
Conjugaison
Les verbes
être
et
avoir
à l’imparfait et au futur
Cahier d’activités 2 p. 121
Livret d’entrainement 2 p. 48, no 30
Mes outils pour écrire
■■Objectifs
– Découvrir les conjugaisons des verbes être et avoir à l’imparfait et au futur simple.
– Écrire les verbes être et avoir à l’imparfait et au futur en utilisant les constantes de la conjugaison
et/ou un référentiel.
Phase
1
15 min
Forme de
travail
tyPe
de travail
Reconnaissance des verbes être et avoir sous
leur forme conjuguée
– repérer le verbe conjugué
– à deux
– conjugaison
– mettre en commun :
– collectif
– langage
➝ expliciter les stratégies utilisées pour reconnaitre
suPPort
– cahier d’activités 2 p.121,
exercice 1
+ reproduction agrandie (à
préparer ou à vidéoprojeter)
les verbes être ou avoir :
• changement de personne
• changement de temps
• ajout d’un attribut (J’étais ➝ j’étais malade ➝
être malade ) ou d’un complément (tu auras ➝
tu auras faim ➝ avoir faim)
– conclure
➝ en affichant les référentiels : être au futur,
à l’imparfait / avoir au futur et à l’imparfait
– référentiel sur le
cédérom ou sur
➝ en faisant des liens avec Mes outils pour écrire
– Mes outils pour écrire
www.ribambelle-hatier.com
2
15 min
3
Exercices
– écrire des textes à l’imparfait et au futur en
utilisant les auxiliaires être et avoir
– transposer des phrases à l’imparfait au futur simple
Travail personnel
– à deux,
puis
collectif
– lecture à
haute voix
– individuel – conjugaison
– livret d’entrainement 2
p. 48 no 30
– cahier d’activités 2 p. 121
exercices 2 et 3
– Mes outils pour écrire p. 30
Lecture du livret d’entrainement 2 p. 48 no 30
■■Différenciation
phase 3
Élèves ayant besoin de soutien
Exercice 2 : proposer un travail dirigé d’aide à la
formulation orale des phrases et à l’écriture de la
terminaison des verbes.
Exercice 3 : facultatif.
synthèse 3
Fiche élève et déroulement de séance sur le cédérom ou sur www.ribambelle-hatier.com
291
Conjugaison
20 min
Entrainement à la conjugaison
– relire les tableaux de conjugaison des verbes être
et avoir à l’imparfait et au futur
– transformer une phrase à l’imparfait puis au futur
simple
Dictées
dictées
Cahier d’activités 2 p. 122 à 124
Ribambelle propose à partir du mois de janvier (cahier d’activités 2), une fois par semaine, un exercice
de dictée. Véritable outil d’apprentissage, la dictée fait l’objet d’un travail réflexif qui conduit l’élève à
s’approprier le réflexe orthographique (capacité à s’interroger seul sur son écrit).
Trois types de dictée sont proposés : la dictée préparée, la dictée guidée ou la dictée négociée.
Il convient d’alterner les types de dictée afin de :
– multiplier les interactions avec l’enseignant ou entre les élèves ;
– aider les élèves à se construire une représentation juste des questions à se poser et des savoirs à
mobiliser pour produire un écrit orthographiquement correct.
 Choix pédagogiques
 Exemples de déroulement
Les dictées :
– sont progressivement plus longues, les mots sont
réinvestis le plus souvent possible ;
– sont en lien avec le thème de l’album en cours pour
faciliter la compréhension ;
– sont en lien avec les séances de grammaire pour
systématiser les notions abordées ;
– correspondent le plus possible aux listes d’orthographe de base (échelle de fréquence) ;
– appellent l’utilisation de Mes outils pour écrire ;
– favorisent le questionnement sur l’orthographe et les
interactions des élèves ;
– nécessitent une préparation systématique au niveau
du lexique sur différents mots.
• Dictée préparée
 Travail préalable à la dictée
• Mémorisation de mots
Les mots difficiles (écrits en italique dans les dictées)
sont appris en classe et donnés à revoir à la maison.
Techniques de mémorisaTion proposées
➝ écrire le mot collectivement (analyse des correspondances
phono-graphiques, recherche de mots de la même famille pour le
repérage des lettres finales muettes, rappel d’une règle orthographique…) ;
➝ l’épeler, le segmenter en syllabes ;
➝ le mémoriser à sa manière :
– l’écrire une ou plusieurs fois ;
– utiliser des repérages couleur pour visualiser les difficultés
repérées (exemple : la lettre h et les deux mm de homme) ;
– tracer avec le doigt des lettres devant soi (main levée) ;
– écrire le mot en épelant chacune des lettres, en disant
chacune des syllabes…
• Connaissance des objectifs de la dictée
Faire lire la consigne de la dictée pour connaitre les
règles d’orthographe, grammaire ou conjugaison sur
lesquelles portera la dictée.
Repérer la page correspondante de Mes outils pour
écrire.
292
phase 1
Rappel des mots mémorisés et de l’objectif grammatical de la dictée.
phase 2
Lecture de la dictée écrite au tableau (texte des dictées
p. 294.
phase 3
Repérage des difficultés orthographiques et grammaticales :
– entourer les graphies particulières (exemple : entourer le in de matin) ;
– repérer les majuscules, les mots invariables ;
– repérer les noms, les verbes et les accords (les visualiser en respectant le codage utilisé en grammaire), mettre
en évidence la terminaison des verbes conjugués.
phase 4
Dictée : le texte écrit au tableau est caché. Il est dicté
phrase après phrase. Les élèves écrivent au fur et à
mesure dans le cahier d’activités.
phase 6
Analyse de quelques erreurs sur demande des élèves.
phase 5
Autocorrection : les élèves corrigent leur texte en le
comparant au texte écrit au tableau.
• Dictée guidée
phase 1
Rappel des mots mémorisés et de l’objectif grammatical de la dictée.
phase 2
Lecture de la dictée par l’enseignant ou par un élève
(texte dans le guide pédagogique p. 294).
Dictées
phase 3
Dictée : le texte est dicté phrase après phrase.
– Les élèves écrivent sur une feuille de recherche ou un
cahier de brouillon.
– Pour chacune des phrases, un temps est consacré à la
recherche collective des points sur lesquels il faut porter
son attention :
• mots à rechercher dans Mes outils pour écrire ;
• repérage des accords (déterminant, nom, adjectif,
verbe avec son sujet).
– Les élèves effectuent les recherches correspondantes
et apportent les modifications à leur texte (individuellement ou par petit groupe). Ils peuvent se référer à
Mes outils pour écrire et aux référentiels de la classe.
phase 4
Mise en commun : la mise en commun permet de finaliser l’écriture exacte du texte (texte écrit au tableau).
phase 5
Copie du texte : la séance se termine par une copie
individuelle sur le cahier d’activités.
phase 4
Mise en commun : la mise en commun permet de valider l’écriture exacte du texte et d’indiquer les règles ou
les outils qui ont permis de trouver des réponses aux
questions orthographiques et grammaticales posées
(Mes outils pour écrire, référentiel affiché…).
 Différenciation
Élèves ayant encore des difficultés
à transcrire les mots
– Travailler prioritairement les mots les plus courants à
l’aide d’un texte à trous.
– Proposer une dictée avec étiquettes comprenant des
étiquettes intruses.
Élèves très à l’aise
Privilégier la correction individuelle autonome à l’aide
d’outils (Mes outils pour écrire, dictionnaires) dès que
possible.
• Dictée négociée
phase 1
Rappel des mots mémorisés et de l’objectif grammatical de la dictée.
phase 2
Lecture de la dictée par l’enseignant, par un élève.
293
Dictées
phase 3
Dictée : le texte est dicté phrase après phrase.
– Les élèves écrivent leur texte sur une feuille de
recherche ou un cahier de brouillon.
– Les élèves sont regroupés par deux ou trois afin de
négocier leur dictée :
• ils soulignent les mots pour lesquels plusieurs orthographes sont proposées ;
• ils vérifient la présence des majuscules au début des
phrases et aux noms propres ;
• ils valident ensemble l’encodage des mots (correspondances phonies / graphies) ;
• ils vérifient l’orthographe d’usage dans Mes outils
pour écrire ;
• ils confrontent leurs savoirs pour faire les accords
dans le groupe du nom ou dans la phrase (sujet / verbe),
pour conjuguer correctement.
Dictées
textes des dictées
Les mots en italique sont ceux qui peuvent être mémorisés avant la dictée (à l’infinitif pour les verbes, au
singulier pour les autres mots).
Dictée 1 le genre du nom (11 mots)
À la briquèterie, Rajeev travaille beaucoup pour gagner
juste une roupie.
Quand papa arrive, maman parle de cette nouvelle
visite. Je garde mes larmes mais un moment plus tard,
elles coulent...
Dictée 2 l’accord en genre dans le GN (16 mots)
Le jeune homme regarde le sol sec. Il voit une écaille
incrustée dans la boue séchée.
Dictée 11 l’accord du verbe (34 mots)
Quand papa rentre du travail, la porte s’ouvre. Ses pas
claquent sur le plancher puis ils s’arrêtent. Alors je
dévale l’escalier et nous rions ensemble. Des inconnus
arrivent, nous ne pouvons plus jouer !
Dictée 3 l’accord en nombre dans le GN (20 mots)
Le garçon demande une épingle (à cheveux) aux porteuses d’eau. Il sauve l’insecte. Il a un trésor entre les
doigts.
Dictée 4 l’accord dans le groupe du nom (21 mots)
Maintenant, le jeune homme est un sourcier reconnu.
Dans son village, on voit des gens souriants et des puits
bien remplis.
Dictée 5 l’accord dans le groupe du nom (20 mots)
On a fait des nouvelles bêtises avec mon petit frère : on
a jeté des œufs pourris sur la grange voisine.
Dictée 6 l’accord du verbe (tu) (22 mots)
Tu es caché dans un arbre et tu espionnes Cornin depuis
une heure ! Tu veux bien me dire ce que tu vois ?
Dictée 7 l’accord du verbe (nous, vous) (23 mots)
– Vous allez dehors mais vous ne faites pas de bêtises !
– Nous serons sages.
– Nous avons un plan : nous allons faire sortir le
taureau !
Dictée 8 l’accord du verbe (ils, elles) (27 mots)
Chez Cornin, les enfants cherchent des indices. Ils
regardent et ils fouillent de partout.
Foufouille écoute :
À la télé, des bandits crient et tirent avec des fusils.
Dictée 9 l’accord du verbe (je, il, elle) (28 mots)
Cornin voit les trois enfants ; il ouvre des yeux ronds.
Je veux crier…. Mais la petite fille saute dans ses bras.
Elle crie : pépé ! Cornin est tout rouge.
Dictée 10 l’accord du verbe (il/elle et ils/elles)
(31 mots)
Maman montre la maison au visiteur. Ils discutent du
prix ensemble.
294
Dictée 12 présent des verbes en er (33 mots)
Je marche sur la moquette avec mes chaussures sales.
Mes parents ouvrent de grands yeux. Ils murmurent :
– Nous allons tout laver et tu retrouveras ta chambre
comme avant.
– Vous ne comprenez donc rien !
Dictée 13 présent des autres verbes (37 mots)
On entend du bruit. Des enfants viennent dans ma
chambre. Aussitôt, ils sautent sur mon lit.
Maman voit que cela me fait de la peine. Elle dit :
« Allez ! Dehors ! ».
Les enfants prennent leurs affaires et s’en vont.
Dictée 14 être et avoir au présent (40 mots)
La fillette est dans mon arbre. Elle dit : « Tu as de la
chance ! J’ai drôlement envie d’avoir une chambre
comme ça ! »
Comme mes parents ne sont pas là, nous avons beaucoup de temps pour parler. Je suis ravi.
Dictée 15 les verbes conjugués au passé (39 mots)
Dans une galerie marchande, un homme et une femme
se disputaient. Ils s’accusaient : « Vous avez volé mon
portefeuille ! »
L’agent leur a alors demandé de vider leurs poches et
Madame Dulin a retrouvé le portefeuille de son mari.
Dictée 16 les verbes conjugués au futur (47 mots)
Quelques minutes plus tard, une inconnue rapportera le
portefeuille de l’homme. Il sera ravi de l’avoir retrouvé.
Mais la dame au chapeau ne sera pas convaincue.
Pourtant son mari lui rapportera son portefeuille peu
après.
La dame et son mari partiront sans dire au revoir
Ressources à photocopier
Les activités de recherche en lien avec
296
– les albums
– l’étude du code
– l’orthographe, la grammaire, la conjugaison
298
354
358
Apprendre à lire avec Ribambelle
360
Présentation de la méthode aux parents
360
Des poésies en lien avec les albums
362
295
Activité de recherche 1
Découverte de Mes outils pour écrire (1)
1
Combien de pages comporte ton répertoire Mes outils pour écrire ? ......
2
Combien de parties comporte-t-il ? ......
• Entoure les titres de ces parties.
Répertoire de mots
Vocabulaire
Conjugaison
Poèmes
Calcul
Sciences
Grammaire
Entrainement
Musique
• Comment peux-tu les repérer facilement ?
3
Coche la page qui correspond.
Pour m’aider à :
décrire quelqu’un
7
5
6
dire quand se passe mon histoire
12
8
9
trouver comment s’écrit un mot commençant par la lettre A
23
33
43
poser une question
3
12
8
4
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
je me sers des pages…
À quelle page de Mes outils pour écrire peux-tu trouver ces suites de mots ?
sable
sac
saisir
saison
vacances
vague
valeur
valoir
page
page
machine
madame
mademoiselle
magasin
page
baguette
bain
baisser
baleine
page
• À ton avis, à quoi servent les lignes au bas de chaque page de la partie
« Répertoire de mots » ?
296
Activité de recherche 2
P UIS
1
C TIF
À
DEUX
C O LLE
Découverte de Mes outils pour écrire (2)
Vrai ou faux ?
• Le sommaire de Mes outils pour écrire se trouve pages 2 et 3.
• Les pointillés du sommaire permettent d’écrire des mots.
• À la page 10, on trouve trois rubriques différentes.
• Le répertoire de mots commence à la page 38.
P UIS
2
C TIF
À
DEUX
C O LLE
Réponds aux questions à l’aide du répertoire de mots (p. 33 à 48).
• À quelle page peux-tu trouver des mots qui commencent par la lettre i ?
• Copie deux mots qui commencent par cette lettre.
• À quelle page peux-tu trouver des mots qui commencent par la lettre o ?
• Écris le premier et le dernier mot de la liste commençant par la lettre o.
X
3
À DE
U
IN
O
U
EL
VIDU
DI
Complète le texte en utilisant Mes outils pour écrire pages 6 et 7.
Elle est vraiment
Son mari, lui, est
X
4
À DE
U
IN
U
EL
VIDU
DI
O
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Son nez est très
et très
.
et ses cheveux sont
et
.
.
Écris le début d’une histoire en utilisant la rubrique
« Commencer une histoire, un conte » p. 9.
297
Activité de recherche 3

Étude du texte 1 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Place-les dans le texte à l’endroit qui convient.
Tout le monde avait peur de lui.
Personne n’approchait jamais sa maison, pas même les animaux sauvages :
On disait de lui :
– Il est capable de manger un bœuf entier !

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
– Avec son énorme massue, il peut fendre la montagne en deux !
– Lorsqu’il chevauche son cheval géant, la terre tremble sous lui !
Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s’appelait Kolos.
les sangliers n’y allaient pas…
les lièvres n’y couraient pas…
les oiseaux n’y chantaient pas…
298
Activité de recherche 4

Étude du texte 2 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Place-les dans le texte à l’endroit qui convient.
Un soir, quatre voleurs entrent dans la forêt.
Ils s’y perdent et arrivent près de la maison du géant.
–
dit le premier voleur.
J’attendrai que la nuit se fasse, j’entrerai dans la cuisine et je volerai une pomme.
–
dit le deuxième.
J’attendrai que la nuit se fasse, je descendrai à la cave et je volerai un tonneau
de vin.
–
dit le troisième.
J’attendrai que la nuit se fasse, j’entrerai dans l’écurie, j’y laisserai mon âne
et je volerai un cheval.
– Moi, dit le dernier,
.
Je resterai ici et je rêverai à celle que j’aime.

J’ai soif,
Mon âne est vieux et fatigué,
je suis amoureux.
J’ai faim,
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Activité de recherche 5

Vocabulaire (séquence 1)
Dans chaque liste, barre l’intrus. Explique ton choix.
le thon, la baleine,
le renard, le requin
le bouquetin, le dromadaire,
la marmotte, le chamois
le chameau, le scorpion,
le serpent à sonnettes, la biche
le sanglier, l’écureuil,
le hibou, l’hippopotame
299
Activité de recherche 6
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 3 (séquence 2)
Relie chaque paragraphe à l’illustration correspondante.
La nuit arrive. Un croissant
de lune éclaire encore
la campagne.
•
•
Le premier voleur dit à ses
frères :
– J’y vais.
Mais ne quittez pas des yeux
la fenêtre de la cuisine :
si tout va bien, je craquerai
une allumette et vous
pourrez me rejoindre...
Il se glisse dans la maison,
entre dans la cuisine et vole
la plus belle pomme.
Mais comme il s’apprête
à sortir, une clé tombe de sa
poche et tinte sur le sol :
« Kling kling kling… »
•
•
Le géant Kolos ne dormait
qu’à moitié, parce qu’il avait
mal aux dents.
Il se réveille tout à fait
et sa voix terrible retentit :
– Qui fouille dans ma
cuisine ? Si je l’attrape,
je l’écrabouille !
•
•
Tremblant de tous ses
membres, le voleur s’enfuit
dans la cave.
Il plonge dans un tonneau
vide, claque le couvercle
sur sa tête et ne bouge plus !
•
•
300
Activité de recherche 7

Étude du texte 4 (séquence 2)
Retrouve le texte de l’histoire. Entoure les groupes de mots qui conviennent.
À ce même moment,
de la fenêtre !
– Tout va bien, se dit
un ver luisant
l’âne
se met à briller sur le rebord
le premier voleur,
le deuxième voleur,
qui pense que c’est
son frère.
le géant.
J’y vais ! Mais tendez l’oreille : si la voie est libre, je pousserai le cri de la chouette
et vous pourrez me rejoindre.
Il se glisse dans la maison, descend à la cave et charge sur son épaule le tonneau
son frère.
où est caché
le géant.
Comme il monte l’escalier, il renverse une cruche qui trainait là.
Elle roule sur le sol : « Blang... blang... blang... »
Le cri du sanglier
La voix terrible de Kolos
retentit de nouveau :
– Qui fouille dans ma cave ? Si je l’attrape, je l’écrabouille et je l’écrasibouille !
le géant
Épouvanté,
le voleur
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Le cheval géant
Le géant
Le voleur
Le géant
se sauve. Il arrive dans l’écurie.
est là, attelé à une carriole remplie de paille.
jette le tonneau dans la carriole, se cache sous la paille
et ne bouge plus !
301
Activité de recherche 8

Étude du texte 5 (séquence 3)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans l’ordre de l’histoire.

Il entre dans l’écurie, descend de son âne,
monte sur le cheval géant et chuchote :
– Hue !
B
La voix du géant retentit pour la troisième fois :
– Qui fouille dans mon écurie ?
Si je l’attrape, je l’écrabouille, je l’écrasibouille et je le zigouille !
C
C’est alors que le vent se met à souffler dans les arbres :
« Hou… hou… hou… »
D
Le cheval fait un pas et renverse un seau qui trainait là :
« Badaglang… glang… »
E
– Tout va bien, dit le troisième voleur,
qui pense que c’est son frère.
J’y vais !
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
A
302
Activité de recherche 9

Étude du texte 8 (séquence 4)
Découpe les étiquettes. Place-les dans le texte à l’endroit qui convient.
Soudain... tout devient noir ! On n’y voit plus rien.
Le cheval géant, lancé au galop, ne parvient pas à s’arrêter :
il s’écrase contre un rocher et Kolos tombe mort…
Maintenant c’est l’obscurité et le silence.
– Que se passe-t-il ? chuchote le voleur sur l’âne.
– Que se passe-t-il ? demande son frère en sortant la tête du tonneau.
ajoute le troisième en sortant la tête de sous la paille.
Une faible lueur tremblote dans la nuit.
demandent les trois frères…
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
répond la voix du quatrième voleur.
Regardez ! Il écarte le col de sa veste d’où sort une faible lumière.

– Qui est là ?
– Que se passe… atchoum… que se passe-t-il ?
– Ne craignez rien, ce n’est que moi…
– Regardez ! Est-ce que ce n’est pas joli ?
Je suis monté sur l’arbre le plus haut et, pour celle que j’aime, j’ai décroché la lune.
303
Activité de recherche 10
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.


Voici une page de bande dessinée. Colle les étiquettes à l’endroit qui convient.
planche
304
Découverte de l’album (séquence 1)
case
numéro de la page
numéro de la planche
bande
DEU
X
À
Activité de recherche 11

Étude du texte 2 (séquence 1)
Découpe les cases et reconstitue la planche de la bande dessinée.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

305
Activité de recherche 12
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

306
Étude du texte 3 (séquence 2)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans les bulles correspondantes.

Qu’est-ce que vous avez
à crier comme ça ?!
MON PONEY !
Il n’a pas supporté
que tu...
Accuser quelqu’un sans preuve
est un acte grave.

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Qu’est-ce que vous avez
à crier comme ça ?!
MON PONEY !
Il n’a pas supporté
que tu...
Accuser quelqu’un sans preuve
est un acte grave.
… Allez préparer vos affaires et prévenir
vos mères que nous partons à leur recherche…
C’est ce démon de
Hoka ! J’en suis sûr !!
Mmm… Ces poneys n’ont pas pu aller bien loin…
SILENCE !!
… Allez préparer vos affaires et prévenir
vos mères que nous partons à leur recherche…
C’est ce démon de
Hoka ! J’en suis sûr !!
Mmm… Ces poneys n’ont pas pu aller bien loin…
SILENCE !!
307
Activité de recherche 13

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

308
Étude du texte 4 (séquence 2)
Découpe les cases et reconstitue la bande dessinée.
Activité de recherche 14
Étude du texte 5 (séquence 3)
Observe la planche.
1
Numérote les bulles dans l’ordre de lecture.
2
Réponds aux questions.
3
Observe le cadre des cases 5 et 6. Qu’observes-tu ?
Qui parle ?
Qui parle ?
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
À qui s’adresse-t-il ?
Qui parle ?
Qui parle ?
Qui parle ?
309
Activité de recherche 15
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

310
Étude du texte 6 (séquence 3)
Complète les bulles en ajoutant les paroles des personnages.
Vocabulaire (séquence 3)
DEU
1
X
À
Activité de recherche 16
Entoure ce qui est commun à tous ces mots.
inconnu
incapable
invention
incomplet
incollable
incendie
intrus
invité
• Coche les mots qui expriment le contraire d’un autre mot.
Exemple : inconnu → c’est le contraire de connu.
2
Même exercice.
innocent
3
inusable
inutile
inoublié
impatient
impayé
important
imprudent
imbattable
immense
impôt
Même exercice.

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Vocabulaire (séquence 3)
DEU
1
X
À
Activité de recherche 16
Entoure ce qui est commun à tous ces mots.
inconnu
incapable
invention
incomplet
incollable
incendie
intrus
invité
• Coche les mots qui expriment le contraire d’un autre mot.
Exemple : inconnu → c’est le contraire de connu.
2
Même exercice.
innocent
3
inusable
inutile
inoublié
impatient
impayé
important
imprudent
imbattable
immense
impôt
Même exercice.
311
DEU
X
À
Activité de recherche 19
17

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

312
Étude du texte 7 (séquence 4)
Découpe les cases et reconstitue la planche de la bande dessinée.
VID
DI U
X
OU

EL
IN
Activité de recherche 18
Étude du texte 8 (séquence 4)
Complète les bulles en ajoutant les paroles des personnages.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
U
À DE
313
DEU
X
À
Activité de recherche 19

Découpe les étiquettes. Colle-les à côté des images correspondantes.
Aide-toi de ton album.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
1. Les points de vue
2. Les différents pLans
314
Synthèse de l’album (séquence 4)
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

1.
2.
vue de face
vue de dos
vue de profil
plan américain
(personnages coupés
à mi-cuisse)
plan moyen
(personnages vus de
la tête aux pieds)
gros plan
(plan du visage)
panoramique
(vue générale)
contreplongée
très gros plan
(partie d’un objet
ou d’un visage)
315
Activité de recherche 20

Étude du texte 1 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans l’ordre de l’histoire.

1
À l’heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son
moulin, son âne et son chat.
Le partage fut bientôt fait : l’ainé eut le moulin, le second eut l’âne
et le plus jeune, lui, n’eut que le chat.
A
Le maitre du chat n’était pas vraiment convaincu, mais il avait vu son chat
faire tant de tours pour prendre des rats et des souris qu’il décida
de lui donner ce qu’il avait demandé.
B
Ce dernier ne pouvait se consoler d’avoir eu si peu.
C
Le chat inquiet, qui avait tout entendu, lui dit d’un air très sérieux :
« Ne vous inquiétez pas, mon maitre ; vous n’avez qu’à me donner un sac
et me faire faire une paire de bottes pour aller dans les broussailles,
et vous verrez que le partage n’est pas si injuste que ça. »
D
« Mes frères, disait-il, pourront gagner leur vie honnêtement en se mettant
ensemble ; mais moi, lorsque j’aurai mangé mon chat, et que je me serai
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
fait un manchon avec sa fourrure, je mourrai de faim. »
316
Activité de recherche 21

Étude du texte 2 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Colle chaque étiquette dans la case qui convient.
les titres
les ParagraPhes
Quelques jours après,
le chat botté s’en alla dans un bois
où il y avait beaucoup de lapins.
Il mit du son et des herbes odorantes
dans son sac.
Il s’étendit comme un mort et attendit
qu’un animal vienne se fourrer dans son
sac pour manger ce qu’il y avait mis.
À peine fut-il couché qu’un jeune
lapin entra dans son piège.
Le chat tira aussitôt les cordons du sac,
prit l’animal et le tua sans pitié.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Tout heureux, il s’en alla chez le roi
et demanda à lui parler. On le fit
entrer dans le palais.
Il fit une grande révérence au roi et
lui dit :
– Voilà, Sire, un lapin de garenne
que Monsieur le marquis de Carabas
(c’était le nom qu’il avait choisi de
donner à son maitre, le fils du meunier)
m’a chargé de vous offrir de sa part.
– Dis à ton maitre que je le remercie
et qu’il me fait plaisir.

La capture
La préparation du piège
Un cadeau pour le roi
En route pour le palais royal
317
Activité de recherche 22

Vocabulaire (séquence 1)
Dans chaque série de mots, colorie :
– en jaune, le mot synonyme (de même sens) ;
– en vert, le mot de sens contraire.
inquiet : rassuré
préoccupé
couché :
allongé
debout
sérieux :
perturbateur
entrer :
pénétrer
sortir
odorant : parfumé
fade
offrir :
donner
prendre
heureux : malheureux
content
sage

Activité de recherche 23
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 3 (séquence 2)
Entoure puis écris les mots qui conviennent.
, il alla se cacher dans les blés,
tenant toujours son sac ouvert, et captura deux perdrix.
Il alla
les présenter au roi, comme il
avait fait pour le lapin.
Le roi reçut
avec plaisir les deux
perdrix et lui fit donner à boire.
Le chat continua ainsi,
, d’apporter au roi le gibier de son maitre.
, il apprit que le roi devait aller en
promenade sur le bord de la rivière, avec sa fille,
la plus belle princesse du monde.
Il courut dire à son maitre :
« Si vous suivez mon conseil, votre fortune est faite :
vous n’avez qu’à vous baigner dans la rivière et me
laisser faire. »
Le marquis de Carabas fit ce que son chat lui
conseillait,
à quoi cela pourrait servir.
318
Autrefois / Une autre fois
ensuite / avant
souvent / encore
pendant deux ou trois mois /
quelques minutes
Demain / Un jour
sans comprendre / sans dire
Activité de recherche 24

Étude du texte 4 (séquence 2)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans l’ordre de l’histoire.

Alors qu’il se baignait, le roi arriva près de la rivière. Le chat, après avoir
caché les vêtements de son maitre, se mit à crier de toute sa force : « Au
secours ! Au secours ! Le marquis de Carabas se noie ! »
A
Le beau costume qu’on donna au marquis lui allait à merveille et le roi lui
fit mille compliments.
B
Le roi mit la tête à la portière et reconnut le chat qui lui avait apporté
tant de gibier. Il ordonna à ses gardes d’aller au secours de Monsieur le
marquis de Carabas.
Pendant qu’on retirait le pauvre marquis de la rivière, le chat dit au roi que
des voleurs étaient venus et avaient emporté tous les vêtements de son maitre.
C
La fille du roi le trouva fort beau elle aussi. Le marquis de Carabas lui jeta
deux ou trois regards un peu tendres et elle en devint amoureuse à la folie.
D
Le roi ordonna aussitôt à un garde d’aller chercher un de ses plus beaux habits.
E
Le roi l’invita à poursuivre la promenade avec eux. Le chat, ravi de voir
que sa malice commençait à porter ses fruits, prit vite les devants.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
1
319
Activité de recherche 25
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Entrainement à la compréhension (séquence 2)
Pour chacune des phrases, choisis un connecteur qui convient.
• Le chat est prêt à prendre des risques
son maitre soit heureux.
• Le chat est prêt à prendre des risques
son maitre soit heureux.
• Le chat est prêt à prendre des risques
son maitre soit heureux.
• Le chat dit que son maitre est un marquis
faire croire qu’il est riche.
• Le chat dit que son maitre est un marquis
faire croire qu’il est riche.
• « Votre fortune sera faite
vous suiviez mes conseils » dit le chat.
• « Votre fortune sera faite
vous suiviez mes conseils » dit le chat.
• Le roi a peur que le marquis prenne froid
il lui donne des habits.
• Le roi a peur que le marquis prenne froid
il lui donne des habits.

afin de
si bien qu’
à condition que c’est pourquoi pour que
pour
de sorte que
pourvu que
320
afin que
Activité de recherche 26

Étude du texte 5 (séquence 3)
Découpe les étiquettes. Place-les dans le texte à l’endroit qui convient.
Sur la route, le chat rencontra des paysans qui fauchaient un pré. Il leur dit :
Le roi, passant près des faucheurs, ne manqua pas de leur demander à qui
appartenait ce pré.
dit le roi au marquis de Carabas.
répondit le marquis.
Le chat, qui allait toujours devant, rencontra des moissonneurs, et leur dit :
Le roi, qui passa un moment après, voulut savoir à qui appartenaient tous les blés
qu’il voyait.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

– C’est vrai,
– Vous avez là un bel héritage,
« Bonnes gens qui moissonnez, si vous ne dites pas que tous ces blés appartiennent à
Monsieur le marquis de Carabas, vous serez tous hachés menu comme chair à pâté ! »
« C’est à Monsieur le marquis de Carabas », répondirent les moissonneurs
et le roi s’en réjouit encore avec le marquis.
– C’est à Monsieur le marquis de Carabas, dirent-ils tous ensemble, effrayés
par la menace du chat.
« Bonnes gens, si vous ne dites pas au roi que ce que vous fauchez appartient au
marquis de Carabas, vous serez tous hachés menu comme de la chair à pâté. »
321
ID
DIV U
UX
PU

IS
EL
IN
Activité de recherche 27
À DE
Étude du texte 7 (séquence 4)
Découpe les étiquettes. Place-les dans le texte à l’endroit qui convient.
Attention à l’intrus.
– On m’a assuré, dit le chat, que vous aviez aussi le pouvoir de vous transformer
en petits animaux, par exemple en rat ou en souris.
À mon avis, cela est tout à fait impossible.
– Impossible ! reprit l’ogre, vous allez le voir.
Le chat, rusé, se jeta dessus
Au même instant, le roi vit en passant le magnifique château de l’ogre
Le chat, qui entendit le bruit du carrosse sur le pont-levis, courut au-devant,
– Que Votre Majesté soit la bienvenue dans le château de Monsieur le marquis de
Carabas !
– Comment, Monsieur le marquis, s’écria le roi, ce château est également à vous ?
Je n’ai jamais rien vu de plus beau. Pourrions-nous entrer ?
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

et la croqua sans hésiter.
Et la transforma en souris.
et voulut le visiter.
et dit au roi :
Et aussitôt, il se changea en une souris qui se mit à courir sur le plancher.
322
Activité de recherche 28

Étude du texte 8 (séquence 4)
Complète le texte avec les mots donnés.
princesse
roi
marquis
souris
seigneur
donna la main à la jeune
Le
le
ogre
amis
fille
chat
et suivit
.
Ils entrèrent dans une grande salle dans laquelle attendait un magnifique repas
que l’
avait fait préparer pour ses
.
de Carabas ;
Le roi tomba définitivement sous le charme du
sa
, quant à elle, en était folle.
Après avoir bu cinq ou six verres, le roi s’écria :
« Il ne tient qu’à vous, Monsieur le
, de devenir mon gendre ! »
Le
, aux anges, accepta l’honneur que lui faisait
le
et, le jour même, épousa la
Le
devint un grand
, et ne courut plus
que pour s’amuser.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
après les
.
323
Activité de recherche 29

Découpe les étiquettes. Colle chaque étiquette dans la case qui convient.
les titres
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Étude du texte 1 (séquence 1)
les ParagraPhes
Rajeev ressentait la douleur dans tout son corps.
Il avait faim. Les sangles de la hotte à briques
meurtrissaient ses épaules.
Il n’en était pourtant qu’à son quinzième voyage !
Il en devait vingt au patron pour payer la location
de la hotte et son repas.
Les voyages suivants lui seraient payés une
demi-roupie chacun. Les bons jours, il gagnait dix
roupies, la valeur d’une livre de farine. Sa hotte avait
glissé. Il s’arrêta et la rétablit d’un coup d’épaule.
Puis il reprit sa marche, courbé sous son chargement.
Devant lui, Noureen, un petit de son village,
avançait en titubant. Noureen ne travaillait que
depuis deux mois et il avait du mal à tenir la cadence.
– Planche ! cria Noureen.
En toute fin de trajet, les enfants déposaient leur
chargement sur le grand plateau d’un camion. Ils y
montaient par une planche étroite et branlante. Devant
cet obstacle, chaque porteur avertissait le suivant.
Noureen s’engagea très vite sur la planche.
Trop vite. Il fit un faux pas et tomba, frôlant Rajeev.
Tomber était une faute. Ceux qui suivaient
n’avaient pas le droit d’aider leur camarade, car il
ne fallait pas perdre de temps.
Rajeev avait tout juste huit ans, mais il travaillait à
la briqueterie depuis dix mois. Les planches les plus
branlantes n’avaient pas de secrets pour lui.
Il monta en huit pas rapides.
Sur le camion, un homme vida sa hotte. Rajeev lui
donna son nom et l’homme ajouta une barre sur
son compte.

La souffrance de Rajeev
Le chargement
dans le camion
324
La faute de Noureen
Ce que gagne Rajeev
Noureen
Rajeev, un porteur
efficace
Activité de recherche 30

Étude du texte 2 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Colle-les à l’endroit qui convient.
la briqueterie
Rajeev jeta un rapide coup d’œil autour de lui avant de descendre du camion.
La briqueterie était un monde bien différent de son village.
La terre était riche mais l’eau manquait.
Deux années sur trois, les pluies de la mousson arrivaient trop tard dans ce coin
perdu du Gujarat indien et les plants se desséchaient.
À la briqueterie, il n’y avait pas de problème d’eau.
On la versait sur la glaise que des femmes piétinaient dans des bacs pour faire une
pâte fluide. Puis des hommes coulaient cette pâte dans des moules à briques.
Maitre Bulawaran, le propriétaire de la briqueterie, avait installé une douche en
plein air pour les camionneurs et un lavoir à linge pour les femmes.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
L’eau usée s’écoulait dans des rigoles avant de disparaitre dans la terre assoiffée.
Cette eau-là était gratuite et des filles de paysans venaient en remplir des bassines.

Il aurait fallu arroser comme le faisaient les riches propriétaires.
Acheter de l’eau ou faire venir un sourcier et creuser un puits. Mais avec quel argent ?
Il faisait payer deux roupies la douche et une roupie par panier de linge.
Chaque jour, des camions-citernes apportaient des tonnes d’eau claire pompée
d’une nappe souterraine.
Chez lui, autour des maisons, il n’y avait que des champs pelés où ses parents
travaillaient dur pour survivre.
325
Activité de recherche 31
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 3 (séquence 2)
Entoure puis écris les mots qui conviennent.
Rajeev vit
, Shiva, attendant son tour
au milieu des filles. Il lui fit un signe de la main, sauta
et s’approcha de Noureen.
droite
Assis par terre, le petit tenait
à deux mains, le visage crispé de douleur.
– J’ai mal ! gémissait-il. J’ai mal !
,
Rajeev hésita. S’il aidait Noureen, il perdrait
retardant le moment de gagner sa première demi-roupie.
Mais il fallait bien que quelqu’un se dévoue.
sous les bras et le releva.
Il se pencha, prit
En posant son pied droit par terre, Noureen ne put
de douleur.
s’empêcher de pousser
– Elle est cassée ! dit-il en montrant sa cheville. Elle est cassée !
sur un muret et lui dit :
Rajeev aida Noureen
– Reste là, je reviens.
qui allaient
Il regagna en courant la file
chercher de nouveaux chargements de briques. Lorsqu’il
passa à la hauteur de maitre Bulawaran, il l’informa de la
blessure de Noureen.
, répondit l’homme.
– Je m’occuperai de lui
Toi, attends un tour ici.
Rajeev obéit. Il connaissait la règle. Celui qui quittait
dans la file devait attendre un tour entier
pour la reprendre. Quelle qu’en soit la raison.
Autant en profiter, pensa-t-il.
, alla voir sa sœur et lui demanda
Il posa
de prévenir la mère de Noureen. Puis il revint à toute
allure reprendre sa place dans la file.
Au point de chargement, des mains déposèrent dans sa
hotte quatre briques puis quatre autres et quatre encore.
. Rajeev serra
Les sangles lui scièrent
et entama son seizième voyage.
326
son père / sa sœur
du camion / en l’air
son pied / sa cheville
son tour / un ami
sa sœur / le petit
un cri / une brique
à s’asseoir / à pleurer
des filles / des enfants
à minuit / à la pause
sa place / sa maison
sa hotte / sa veste
les jambes / les épaules
la tête / les dents
Activité de recherche 32

Étude du texte 5 (séquence 3)
Souligne : – en bleu, les paroles de Rajeev ;
– en orange, les paroles de Shiva ;
– en vert, les paroles d’Hamda.
Extrêmement rares, les scarabées verts valaient leur poids en pierres
précieuses.
Rajeev eut soudain une idée : il allait dégager l’insecte de sa gangue
de glaise, le laver et le sauver. Il se débarrassa de sa hotte et courut
jusqu’au petit groupe des porteuses d’eau.
– Shiva, vite ! lança-t-il à sa sœur. Donne-moi l’épingle qui retient
tes cheveux !
– Pour quoi faire ? lui demanda Shiva, méfiante.
– Je n’ai pas le temps de te l’expliquer, répondit Rajeev. Vite, donne !
– Pas question ! Tu vas la casser.
Les filles se moquèrent de Rajeev. Que voulait-il faire avec une épingle
à cheveux ? Un hameçon pour la pêche ? En cette saison, tous les lacs
étaient à sec !
Le garçon bouillait d’impatience. À tout moment, quelqu’un pouvait
découvrir son scarabée vert. Une voix l’appela. Il se retourna.
Hamda, la sœur de Noureen, la plus moqueuse des filles du village,
tendait vers lui sa main fermée. Rajeev soupira. Qu’avait-elle inventé
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
pour le ridiculiser ?
Mais Hamda ouvrit la main, laissant apparaitre une grosse épingle
à cheveux.
– Merci d’avoir aidé Noureen, lui dit-elle gentiment.
Rajeev saisit l’épingle et fila à toute vitesse jusqu’au camion.
327
Activité de recherche 33

Étude du texte 6 (séquence 3)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans l’ordre de l’histoire.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

1
Les deux garçons soulevèrent Rajeev de terre et le basculèrent dans le bac
à glaise voisin.
– Ce que tu caches entre tes doigts nous appartient, d’accord ? lui souffla
une voix menaçante.
Une main se posa sur sa tête et lui enfonça la joue dans la glaise.
– Réponds ou on te fait manger de la terre.
A
L’insecte était maculé de boue, les pattes repliées, immobile.
– Un chercheur d’eau ! s’exclama maitre Bulawaran. Mais il est mort...
Tu avais une fortune dans la main et tu l’as détruite !
Avec colère, il jeta le scarabée aux pieds de Rajeev qui répondit :
– Je n’y suis pour rien ! Tout ça, c’est la faute de ces deux garçons
qui m’ont attaqué.
– Tu n’avais qu’à appeler au secours ! Je ne veux plus te voir !
Rends ta hotte et disparais d’ici !
B
Mais Rajeev ne voulait pas lâcher son trésor. La main appuya plus fort
sur sa tête. Il ferma la bouche pour ne pas avaler de glaise.
– Que faites-vous là au lieu de travailler ? cria soudain un homme furieux.
En reconnaissant la voix sévère de maitre Bulawaran, les deux garçons
lâchèrent Rajeev et s’enfuirent en courant.
C
Le propriétaire de la briqueterie se pencha vers Rajeev.
– Montre-moi ce que tu tiens dans la main, ordonna-t-il.
Rajeev ne pouvait qu’obéir. Il se releva et, sans regarder l’homme, il desserra
les doigts.
– Ici, tout est à moi, déclara sèchement maitre Bulawaran.
La mort dans l’âme, Rajeev déposa son scarabée vert dans la grande main tendue.
D
– J’essayais d’attraper un papillon d’argent, mais il s’est envolé.
Les femmes riches étaient prêtes à payer jusqu’à une roupie les ailes séchées
de ces papillons, car leurs minuscules écailles argentées donnaient un fard
à paupières au brillant incomparable.
– On ne te croit pas, ouvre ta main !
– Donne ce que tu caches !
E
Rajeev baissa la tête. C’était trop injuste ! Et tenter de se défendre ne
servirait à rien. Il ramassa sa hotte et la tendit à maitre Bulawaran.
L’homme la prit et tourna les talons sans un mot.
À travers ses larmes, Rajeev vit le scarabée mort à ses pieds. Il le recueillit
dans sa main avec un soupir et quitta la briqueterie. Il n’avait plus rien :
ni trésor ni travail. Qu’allait-il devenir ?
328
À
Vocabulaire, séquence 4
TROI
S
Étiquettes à agrandir pour usage collectif
Activité de recherche 34

Reconstitue la suite des dominos avec tes camarades.

rejouer
compter
défaire
coudre
dégonfler
envoyer
décompter connaitre
découdre
appeler
renvoyer
jouer
reconnaitre
trouver
rappeler
partir
retrouver
faire
repartir
gonfler

DEU
1
2
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Étude du texte 1 (séquence 1)
X
À
Activité de recherche 35
Qui raconte l’histoire ? Comment s’appelle-t-il ?
Complète le tableau.
Les personnages
que l’on rencontrera
surement dans
l’histoire
Ce que l’on apprend sur eux
329
Activité de recherche 36

Étude du texte 2 (séquence 1)
Découpe les étiquettes. Colle-les à l’endroit qui convient.
Cornin Bouchon, c’est notre voisin. Il habite dans une ferme aussi, la dernière maison
sur la route. Foufouille et moi, on ne l’aime pas, parce qu’il nous dit toujours
des injures quand il nous croise, sous prétexte qu’une fois on lui a un peu chipé
des fruits dans son verger.
Et mon frère Foufouille, ce n’est pas mon frère pour de bon, c’est juste un petit
garçon qui était avec moi à l’Assistance ; n’empêche que c’est quand même mon
petit frangin, parce qu’on est élevés ensemble et qu’on ne se quitte jamais.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
– Et qu’est-ce qu’il t’a encore raconté, celui-là ? j’ai crié à papa.
D’abord, il invente tout le temps des histoires pour nous faire punir !
– Peut-être, mais là, il n’a pas eu à inventer ! Il m’a dit que vous aviez jeté tous
les œufs couis sur son mur ! Il était dans sa grange, il a tout de suite senti l’odeur,
alors il est sorti et il vous a vus quand vous vous êtes sauvés !
– Mais qu’est-ce qui vous a pris de faire ça ?
Cornin Bouchon m’a dit que si vous n’étiez pas mieux élevés ici, il se plaindrait à
l’Assistance pour qu’on vous reprenne. C’est ça que vous voulez ?
Là, Foufouille a commencé à avoir peur, et il a pleuré :
– D’abord Cornin Bouchon, c’est un assassin ! C’est pour ça qu’on lui a jeté les
œufs couis !
330

Foufouille et moi on s’est regardés, et on avait bien envie de rire : c’est vrai qu’on
avait jeté des œufs couis sur la ferme de Cornin Bouchon, et ça sentait tellement
mauvais qu’on avait presque envie de vomir, on s’était drôlement amusés. Mais
ça n’était pas le moment de rigoler, parce que papa continuait à crier :
Surtout, il nous traite d’enfants de l’Assistance, et ça, ça ne nous plaît pas, parce
que c’est vrai qu’on est de l’Assistance : monsieur Magnat notre papa, ce n’est
pas notre vrai père, c’est simplement un monsieur qui nous a pris chez lui.
En tout cas, moi je m’en fiche que Cornin Bouchon nous traite d’enfants de
l’Assistance, mais ça fait pleurer mon frère Foufouille, et alors Cornin Bouchon
je le déteste.


Foufouille et moi on s’est regardés, et on avait bien envie de rire : c’est vrai qu’on
avait jeté des œufs couis sur la ferme de Cornin Bouchon, et ça sentait tellement
mauvais qu’on avait presque envie de vomir, on s’était drôlement amusés. Mais
ça n’était pas le moment de rigoler, parce que papa continuait à crier :
Surtout, il nous traite d’enfants de l’Assistance, et ça, ça ne nous plaît pas, parce
que c’est vrai qu’on est de l’Assistance : monsieur Magnat notre papa, ce n’est
pas notre vrai père, c’est simplement un monsieur qui nous a pris chez lui.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
En tout cas, moi je m’en fiche que Cornin Bouchon nous traite d’enfants de
l’Assistance, mais ça fait pleurer mon frère Foufouille, et alors Cornin Bouchon
je le déteste.


Foufouille et moi on s’est regardés, et on avait bien envie de rire : c’est vrai qu’on
avait jeté des œufs couis sur la ferme de Cornin Bouchon, et ça sentait tellement
mauvais qu’on avait presque envie de vomir, on s’était drôlement amusés. Mais
ça n’était pas le moment de rigoler, parce que papa continuait à crier :
Surtout, il nous traite d’enfants de l’Assistance, et ça, ça ne nous plaît pas, parce
que c’est vrai qu’on est de l’Assistance : monsieur Magnat notre papa, ce n’est
pas notre vrai père, c’est simplement un monsieur qui nous a pris chez lui.
En tout cas, moi je m’en fiche que Cornin Bouchon nous traite d’enfants de
l’Assistance, mais ça fait pleurer mon frère Foufouille, et alors Cornin Bouchon
je le déteste.
331
DEU
X
À
Activité de recherche 37

Étude du texte 3 (séquence 2)
Souligne les mots ou groupes de mots qui expriment la violence.
J’ai essayé de lui donner un coup de pied pour qu’il se taise, mais je n’en
ai pas eu le temps parce que papa lui a filé une claque en disant :
– Tiens, petit sauvage ! Ça t’apprendra à raconter des horreurs pareilles !
– Mais c’est vrai ! Cornin Bouchon, c’est un assassin ! a hurlé Foufouille,
une main sur sa joue.
Et pan, il a ramassé une autre claque et il s’est mis à pleurer comme
une fontaine.
Moi je n’étais pas trop content, parce que, ce qu’il avait dit, c’était
notre secret qu’il ne fallait répéter à personne ; mais puisque c’était
trop tard, j’ai hurlé aussi :
– Il a dit la vérité ! Cornin Bouchon c’est un assassin, il a tué
une petite fille !
Et pan, pan, j’ai reçu mes deux claques, un aller et un retour. Mais moi
je n’ai pas pleuré, moi je suis grand, j’ai huit ans, alors que Foufouille n’a
que sept ans.
– On l’a vue, la petite fille qu’il a tuée ! j’ai crié.
Papa ne m’a pas donné d’autres claques, sûrement il en avait assez ;
mais il nous a envoyés dans notre chambre avec interdiction d’en sortir,
et privation de télé pendant une semaine, pour nous apprendre à ne plus
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
traiter les voisins d’assassins.
N’empêche que Cornin Bouchon, c’en est un !
332
DEU
X
À
Activité de recherche 38

Étude du texte 4 (séquence 2)
Les enfants soupçonnent Cornin Bouchon.
Souligne ce qui parait louche dans son comportement.
Cornin Bouchon, il vit tout seul dans sa ferme. Il parait qu’il a
une fille, qui est mariée à un monsieur très riche. Comme elle vit
à l’étranger avec son mari, on ne la voit jamais, mais Cornin Bouchon
en parle chaque fois qu’il peut.
Il dit qu’elle a plein d’argent, que son mari gagne des fortunes en
Afrique, et ra et gna, tout ça pour rendre jaloux les autres, vu qu’au
village personne n’en a beaucoup, de l’argent.
Foufouille et moi, on le surveille depuis longtemps : on est sûrs qu’il
a des secrets, et on voudrait bien savoir quoi. Alors, on va souvent
tourner autour de chez lui avec les jumelles que papa nous a données
pour observer les oiseaux ; mais les oiseaux, on s’en fiche, et les jumelles,
on s’en sert pour espionner Cornin Bouchon.
C’est comme ça qu’un soir où on était cachés dans le grand arbre en
face de sa ferme, on l’a vu descendre de sa voiture avec un gros paquet
enveloppé d’une couverture dans les bras.
Déjà, ça nous a paru louche, mais le plus bizarre, c’est qu’il regardait
de tous les côtés, comme s’il avait peur que quelqu’un le voie... Alors on
a bien réglé les jumelles, et à un moment la couverture a glissé, et on
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
a vu que le paquet c’était une petite fille, une petite fille qui avait
peut-être cinq ans, toute marron, avec de grands cheveux frisés !
Elle ne bougeait pas du tout, et sur le coup, on a cru qu’elle dormait.
333
DEU
X
À
Activité de recherche 39

Vocabulaire (séquence 2)
Dans chaque série, barre le mot qui n’a pas le même sens que le mot encadré.
espionner
questionner
dissimuler
filer
guetter
épier
jouer
pister
interroger
demander
remercier
enquêter
camoufler
compter
masquer
taire
poursuivre
pourchasser
traquer
coudre
louche
surprenant
effrayant
étrange
aveugle
douteux
inquiétant
inattendu
incroyable
inouï
triste
angoissant
fragile
affolant
épouvantable

DEU
X

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
À
Activité de recherche 39
334
Vocabulaire (séquence 2)
Dans chaque série, barre le mot qui n’a pas le même sens que le mot encadré.
espionner
questionner
dissimuler
filer
guetter
épier
jouer
pister
interroger
demander
remercier
enquêter
camoufler
compter
masquer
taire
poursuivre
pourchasser
traquer
coudre
louche
surprenant
effrayant
étrange
aveugle
douteux
inquiétant
inattendu
incroyable
inouï
triste
angoissant
fragile
affolant
épouvantable
Activité de recherche 40
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 5 (séquence 3)
Entoure et écris les mots qui conviennent.
Cornin Bouchon est entré chez lui, il
a fermé sa porte, et nous on s’est sauvés, en pensant
qu’on reviendrait le lendemain pour savoir qui était
cette petite fille.
on ne l’a jamais revue, ni au village,
on
ni la ferme, ni nulle part et
a essayé de demander de ses nouvelles à Cornin
Bouchon, il s’est mis en colère, il nous a traités
de menteurs, et il nous a dit que si jamais on parlait
de cette histoire à quelqu’un, il nous ferait renvoyer
à l’Assistance.
on a compris que la petite fille, il l’avait
qu’on est allés lui jeter
tuée, et
des œufs couis, à cet assassin.
Dans la chambre, où on était punis, Foufouille n’arrêtait
pas de pleurer, il disait que Cornin Bouchon allait
sûrement porter plainte, et qu’il ne voulait pas quitter
monsieur Magnat notre papa ni moi, que peut-être
nous serions séparés si on nous renvoyait à l’Assistance,
tout un cinéma.
j’ai pris un air farouche et j’ai dit :
c’est ça, on va prouver
– T’en fais pas.
à tout le monde que Cornin Bouchon est un assassin,
et c’est lui qui ira en prison !
Et puis / Parfois
Puis / Mais
la seule fois où / parce que
Toujours / Alors
c’est pour ça / comme ça
parfois / enfin
Enfin / Alors
Puisque / Mais
335
Activité de recherche 41

Étude du texte 6 (séquence 3)
Découpe les étiquettes, colle-les dans l’ordre de l’histoire.

A
B
C
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
D
E
336
Foufouille était déjà dedans, et il m’a aidé à grimper pendant qu’Aldébaran
poussait la barrière avec sa tête pour l’ouvrir tout à fait.
Il est sorti sur la route, il a tourné un peu autour de l’arbre,
et ensuite il est parti tranquillement dans la direction du village ;
Aldébaran, c’est le plus gros des taureaux du village, un vrai monstre.
Il est méchant comme une teigne, tout le monde en a peur, et même
Cornin Bouchon n’aime pas bien s’en approcher, c’est dire !
Mon plan, c’était qu’on allait faire sortir Aldébaran de son pré :
comme ça, Cornin Bouchon serait bien obligé d’aller le rattraper et,
pendant qu’il serait parti, on pourrait fouiller toute sa maison !
Le lendemain, comme c’était mercredi, on n’avait pas d’école.
On a dit à monsieur Magnat notre papa qu’on allait jouer dehors,
il a répondu :
– D’accord, mais pas de bêtises avec les œufs couis !
Je lui ai juré qu’on ne toucherait pas aux œufs : pour le plan, ce qu’on
allait utiliser, c’était Aldébaran, le taureau de Cornin Bouchon.
Aldébaran était derrière la clôture du pré quand on y est arrivés et, dès
qu’il nous a vus, il s’est mis à souffler fort par son nez, comme s’il voulait
nous faire peur ; mais je suis quand même allé ouvrir un peu la barrière,
et puis j’ai vite couru à un arbre ;
alors on est descendus de l’arbre et on a couru guetter le moment où
Cornin Bouchon sortirait de chez lui pour aller le récupérer ; on était
bien tranquilles, quand les gens du village verraient Aldébaran se promener
tout seul dans les rues, ils ne mettraient pas longtemps pour téléphoner
à son maitre !
Activité de recherche 42
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 7 (séquence 4)
Souligne : – en bleu, les groupes de mots qui montrent que les enfants ont peur ;
– en jaune, les groupes de mots qui montrent que les enfants
se prennent pour de véritables détectives.
Bref, on est entrés par la porte, en marchant sur la pointe des pieds ; ce n’était pas
vraiment la peine puisqu’il n’y avait personne, mais ça faisait mieux ; et même,
j’ai ouvert la porte de la cuisine d’un grand coup de pied, comme les policiers
dans les films. À la maison, on n’ose pas le faire, parce que monsieur Magnat
notre papa nous dit vandales et qu’on abîme la peinture, mais là, on aurait eu tort
de se gêner. Seulement, dans la cuisine, il n’y avait rien d’intéressant, et Foufouille
m’a demandé tout bas :
– Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?
– Eh ben, on cherche une preuve de l’assassinat, patate !
– C’est quoi, une preuve d’assassinat ?
– Eh ben, n’importe quoi ! Un revolver, ou une hache couverte de sang…
Foufouille a eu un frisson, et j’ai bien vu qu’il commençait à avoir peur. Moi aussi,
d’ailleurs, mais c’était trop tard pour reculer : si on ne trouvait pas de preuves,
avec Aldébaran qu’on avait lâché exprès, on aurait encore plus d’ennuis qu’avant,
et peut-être on nous renverrait pour de bon à l’Assistance !
Ça m’a donné du courage pour bien chercher partout, et je suis entré dans une autre
pièce ; c’était la chambre de Cornin Bouchon, il y avait un grand lit et de la poussière
sur les meubles ; dedans j’ai écrit SALE avec mon doigt, et après j’ai voulu effacer
parce que ça prouvait que quelqu’un était entré dans la chambre, mais c’était
encore pire parce qu’on voyait bien que quelqu’un avait essuyé la poussière, et si
Foufouille n’avait pas été là, je me serais mis à pleurer ; mais devant lui je ne pleure
jamais parce que c’est moi l’aîné. Et voilà qu’il me prend par le bras et qu’il dit :
– Écoute !
J’ai écouté, et j’ai eu très peur : on entendait des gens qui parlaient dans une pièce,
et puis des cris et des coups de revolver !
– On se sauve ? a chuchoté Foufouille tout bas.
J’aurais bien voulu, mais bon, je suis l’ainé, alors j’ai répondu :
– Sauve-toi si tu veux, moi je vais voir ce que c’est.
Il m’a regardé avec plein d’admiration derrière sa frousse et ça m’a redonné du courage.
Je me suis approché de la pièce où on entendait parler ; là-dedans, ça criait,
ça gémissait et ça tirait de tous les côtés. J’ai collé mon œil au trou de la serrure
et qu’est-ce que j’ai vu ?
La télé ! La télé qui marchait toute seule dans la pièce !
337
Activité de recherche 43
Étude du texte 8 (séquence 4)
1re partie

Souligne : – en vert, ce que fait et dit le narrateur ;
– en jaune, ce que fait et dit Foufouille ;
– en orange, ce que fait la petite fille.
Alors j’ai bien rigolé en pensant comme on avait eu peur, et j’ai voulu ouvrir la porte
d’un coup de pied, et je me suis fait très mal parce qu’elle était fermée au verrou.
Ça, ça m’a paru louche. Peut-être que Cornin Bouchon regardait un western quand on lui
a téléphoné pour Aldébaran, mais pourquoi il avait poussé ce verrou en partant ? Je réfléchis
un peu, je me décide, je tire le verrou, j’ouvre la porte et qu’est-ce que je vois ?
La petite fille assassinée !
Là-dessus Foufouille se met à hurler « un fantôme ! un fantôme ! » et il se sauve
en courant, et moi ça me fait peur et je me sauve aussi, mais je trébuche sur mon lacet
et je m’étale par terre en poussant un grand cri.
Du coup, Foufouille s’arrête et il se met à pleurer, et le fantôme aussi, sauf que bien sûr
ce n’était pas un fantôme, la petite fille assassinée, elle était plus vivante que moi.
Mais sûrement on lui avait fait peur, et voilà, tout le monde pleurait, Foufouille,
la petite fille, et même moi un petit peu.
2e partie
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Souligne : – en vert, ce que fait et dit le narrateur ;
– en jaune, ce que fait et dit Foufouille ;
– en orange, ce que fait la petite fille.
Comme je suis l’ainé, c’est moi qui m’arrête le premier, et je demande :
– Cornin Bouchon te garde prisonnière ?
La petite fille ne répond pas, elle pleure toujours comme un désespoir.
Moi, je suis bien embêté, et je dis :
– Ne pleure plus, va, on est justement venus te délivrer...
– Hi ! elle fait. Hi ! Hi !
Et tout ce que je peux lui tirer, c’est hi, hi, j’étais de plus en plus embêté.
Mais elle était vraiment mignonne, avec ses cheveux tout frisés et sa peau comme
un caramel, ça faisait de la peine de la voir pleurer comme ça.
Comme je ne savais pas quoi lui dire d’autre, je la prends par la main, et Foufouille
qui comprend que ce n’est pas un fantôme la prend par l’autre, et nous voilà partis
tous les trois dans la cour.
Mais là, catastrophe ! Qui on voit arriver ?
Cornin Bouchon, avec monsieur Magnat notre papa, qui l’avait aidé à rattraper
Aldébaran ! Hou là là, ça allait chauffer !
338
Vocabulaire (séquence 4)
TROI
S
À
Activité de recherche 44

Reconstitue la suite des dominos avec tes camarades.

lunette
règle
surveillance
adorer
aspiration
confier
réglette
assister
adoration
malle
confiance
compliquer
assistance
libérer
mallette
table
complication
aspirer
libération
chaine
tablette
colorer
voiturette
fille
chainette
surveiller
coloration
voiture
fillette
lune

Activité de recherche 45
Étiquettes pour l’étude du texte 9 (séquence 5)

– La petite fille, il la gardait prisonnière, et nous deux, on est venus la délivrer...
je murmure tout bas.
– C’est la petite fille assassinée ! crie Foufouille tout content, et je lui envoie
un coup de pied pour le faire taire.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Moi je n’y comprends plus rien, sauf qu’on va avoir des ennuis.
– On te l’avait bien dit, que Cornin Bouchon c’est un assassin, explique Foufouille
tout fier, et je lui envoie un autre coup de pied, et il me balance une claque,
et je la lui rends, et notre papa nous attrape chacun par un bras pour nous
secouer en demandant :
Moi, je me prépare à lui crier :
« Ça y est, grand voyou, grand bandit, grand garitou, nous avons délivré
votre malheureuse prisonnière ! Et nous on n’ira pas à l’Assistance,
mais vous, vous irez en prison ! »
339
Activité de recherche 45

Étude du texte 9 (séquence 5)
Découpe les étiquettes. Colle-les à l’endroit qui convient.
Cornin Bouchon nous voit et ouvre des yeux ronds.
J’étais bien content, je faisais tout un discours dans ma tête, mais voilà que la
petite fille se jette au cou de Cornin Bouchon en criant :
– Oh pépé ! Oh pépé !
Et Cornin Bouchon la serre dans ses bras, l’embrasse, il est tout rouge et il n’ose
plus nous regarder.
– Mais qui c’est cette gamine ? demande mon papa. D’où elle sort, Cornin ?
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
– Quoi quoi quoi ? fait mon papa. Qu’est-ce que vous avez encore inventé ?
– Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
– Ça ne vous regarde pas ! crie Cornin Bouchon. Allez-vous-en !
– Allez-vous-en ! crie encore Cornin Bouchon.
Il tient toujours la petite fille dans ses bras, et il lui caresse la tête.
340
Vocabulaire (séquence 5)
DEU
X
À
Activité de recherche 46

Dans chacun des mots se cache un mot de la même famille. Colorie-le.
Attention aux intrus.
admirablement
comiquement
ciment
poliment
tranquillement
richement
anormalement
élément
bêtement
bizarrement
accidentellement
sauvagement
aliment
monument
profondément

Activité de recherche 47

Étude du texte 2 (séquence 1)
Pour chaque phrase, coche ce qui
correspond à l’histoire.
Vrai
Faux
On peut
le penser
Julien n’a pas entendu son père arriver
parce qu’un inconnu visitait sa chambre.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Julien saute dans les bras de son père mais
il a l’impression que c’est différent des
autres fois.
Julien attend tranquillement que son papa
lui explique la situation.
Les parents n’ont pas eu le temps d’informer
Julien de leur décision.
Les parents de Julien ont écrit une annonce
pour tourner un film.
Le père de Julien a l’air penaud car ils ont
pris une décision sans en parler à Julien.
Julien a très envie de déménager.
Julien ne supporte pas qu’un inconnu soit
entré dans sa chambre.
341
Activité de recherche 48

Étude du texte 3 (séquence 2)
Complète en imaginant les paroles des personnages.
J’ai regardé papa un moment, juste le temps d’être bien sûr de parler sans trembler,
et j’ai dit :
–
Le sourire de mon père s’est effacé d’un coup.
Il m’a lâché, a dit :
–
Pour moi c’était tout vu ! Cette maison, j’y étais venu tout petit. Ma chambre,
c’était mon père qui l’avait faite.

Activité de recherche 48

Étude du texte 3 (séquence 2)
Complète en imaginant les paroles des personnages.
J’ai regardé papa un moment, juste le temps d’être bien sûr de parler sans trembler,
et j’ai dit :
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
–
Le sourire de mon père s’est effacé d’un coup.
Il m’a lâché, a dit :
–
Pour moi c’était tout vu ! Cette maison, j’y étais venu tout petit. Ma chambre,
c’était mon père qui l’avait faite.
342
Activité de recherche 49

Étude du texte 4 (séquence 2)
Découpe les étiquettes. Colle-les dans l’ordre de l’histoire.

Ils étaient deux. Un homme, une femme. Ma mère suivait, toujours
aussi intimidée. J’avais entendu les pas claquants, les pas doux, les pas
de silence, puis les grincements de l’escalier et j’avais su que ce n’était pas
mon père.
– Ah, voici Julien, mon fils ! Entrez, entrez !
Et c’est là qu’elle a vu le journal elle aussi. Il y a eu une seconde
de silence puis elle a fait volte-face en criant presque :
Pendant les repas, mes parents faisaient bien attention de ne plus
en parler.
La deuxième visite m’apprit qu’ils n’avaient pas abandonné.
Lui se serait arrêté et il m’aurait attendu. Quand ils ont ouvert
ma porte et qu’ils m’ont vu, ils ont eu un mouvement de recul.
Bras croisés, je m’efforçais de les regarder sans ciller.
Ma mère est arrivée. D’abord, elle a fait celle qui ne remarquait rien.
De son ton le plus naturel, elle a dit :
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Cette fois, j’avais d’abord entendu des voix inconnues montant
du jardin, alors j’ai eu le temps de glisser Toussi sous l’oreiller, à l’abri
des regards. Puis, à l’entrée de la chambre, j’ai posé une grande feuille
de journal bien à plat sur la moquette bleue, j’ai posé ma chaise face
à la porte et j’ai attendu de pied ferme.
– Ah ! Ici vous avez des placards...
Quand je les ai entendus redescendre, je me suis levé, j’ai remis
ma chaise sous mon bureau, replacé Toussi sur le lit, plié le journal
sur une étagère, puis je suis allé regarder l’arbre et son nœud gardien
de secrets. Ce soir, aucun œil ne l’avait touché.
343
Activité de recherche 50

Étude du texte 5 (séquence 3)
Choisis un extrait. Mets-le en scène avec tes camarades.
Extrait 1
La troisième visite eut lieu un mercredi. Je jouais dans le jardin.
Dès que j’ai entendu la sonnette j’ai foncé dans ma chambre cacher
Toussi et placer la chaise près de la porte. Je ne voulais pas qu’ils voient
mon pantin ; ni l’arbre de Sabine.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Extrait 2
J’ai entendu de petits bruits pointus le long des marches, puis une dame
est apparue.
– Allez-y ! Regardez ! a dit ma mère.
Alors, la dame m’a fait un faux sourire et elle a avancé. C’est là que j’ai
compris, pour les bruits pointus. J’ai vu ses talons fins s’enfoncer dans
ma moquette, si profond qu’à chaque pas qu’elle faisait, ils laissaient
un petit trou qui ne se rebouchait plus ; comme si lentement, pas à pas,
elle trouait le ciel. Et puis avec un autre faux sourire elle a contourné la
chaise où j’étais assis et elle a réussi à atteindre la fenêtre. Je ne me suis
pas retourné. Je sentais ses yeux posés sur l’arbre et ça me faisait mal.
Sans bouger, j’ai attendu qu’elle sorte.
Extrait 3
Dès qu’elles sont redescendues, j’ai enfilé mes grosses chaussures
d’hiver et je suis allé dans le jardin. Là, longtemps, j’ai marché dans
la terre humide, dans le petit coin que papa me laisse pour jardiner.
Quand j’ai eu les semelles bien crottées, je suis rentré dans la maison
et je suis monté dans ma chambre. Là, sur ma moquette bleu azur,
celle que grand-mère avait choisie, je me suis remis à marcher.
Longtemps. À passer et repasser sur les trous des talons de la dame.
Puis, immobile, les yeux dans le vide, j’ai attendu. Quelque chose
venait de se casser.
Extrait 4
Ce n’est que bien plus tard que ma mère est montée. Quand elle est
apparue, elle a ouvert la bouche, elle a regardé la moquette maculée,
puis elle m’a regardé, puis elle a regardé à nouveau la moquette.
Elle a juste pu dire :
– Oh !…
Et elle a secoué la tête en silence.
344
Extrait 5
Quand mon père est rentré, ne voyant personne en bas, pour une fois
il est monté. Et nous a trouvés tous les deux, ma mère et moi, assis sur
mon lit, les yeux rouges et le nez plein. Tous les trois, nous avons passé
la soirée à nettoyer le ciel de grand-mère. Avec la mousse c’était très
beau. Ça faisait des petits nuages partout. Puis on a rincé et il ne restait
presque plus de traces. Surtout, les traces de petits trous avaient toutes
disparu. J’ai pu dormir tranquille.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Extrait 6
C’est deux jours plus tard, au repas, que ça a recommencé :
– Et elle a parlé du mur humide de la cuisine ? a demandé mon père.
– Oui mais j’ai dit que je venais de cuisiner. Alors, avec la vapeur…
En revanche, elle a remarqué que la poignée de la chambre de Julien
ne fonctionnait pas. Mais elle n’a pas vu le trou dans le mur, a ajouté
maman en me glissant un regard lourd de reproches.
Plus les parents parlaient de cette maison que je connaissais si bien,
plus j’avais l’impression de la découvrir. Tout fonctionnait si mal, c’était
à se demander comment on pouvait y vivre…
345
Activité de recherche 51
Ajoute les tirets des dialogues.

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Étude du texte 6 (séquence 3)
La quatrième visite eut lieu un autre mercredi. Dès que j’ai entendu
la sonnette j’ai couru à la porte et j’y suis arrivé en même temps que
ma mère. Elle était surprise de me trouver là mais elle n’a rien dit.
Le couple qui visitait avait un bébé. Ils ont commencé par la cuisine.
Oh ! Qu’elle est grande ! s’est écriée la dame.
C’est vrai, dit ma mère, c’est bien pratique !
Sûr ! ai-je ajouté. Dommage qu’elle soit si humide !
Humide ? a répété le monsieur, et il s’est tourné vers ma mère.
Elle, bouche bée, se taisait.
Hu... humide ? a-t-elle fini par dire. Voyons Julien, où ça, humide ?
Mais là, maman. Tu sais bien, ce mur qui touche le garage du voisin.
Tant qu’il ne le refera pas, rien à faire !
Il y eut un silence. L’homme et la femme se regardaient.
Bon ! lança ma mère. On continue ?
On est montés à l’étage. Dès qu’on est entrés dans la chambre de mes
parents, la dame a dit :
Quelle jolie chambre !
Dommage que les volets ne marchent plus ! ai-je soufflé. Pour dormir
c’est pas génial !
Et je me suis dépêché de sortir devant les visiteurs, pour les mettre
entre ma mère et moi. Je la sentais prête à exploser.
Entrez ! Entrez ! Ici c’est chez moi ! ai-je dit dès qu’on s’est trouvés
devant ma chambre.
Tout le monde est entré. Alors, j’ai poussé la porte et elle s’est fermée en
claquant.
Julien ! a crié ma mère. La poignée !
Ah ! C’est vrai ! Elle marche pas ! Heureusement que j’ai mon
tournevis pour ressortir !
L’homme et la femme se sont regardés, ont regardé le bébé qui venait
de se réveiller et qui commençait à pleurer.
Visiblement, cette chambre lui était destinée et ils étaient inquiets. J’ai
rapidement ouvert la porte et je me suis éclipsé.
346
Activité de recherche 52
1
Étude du texte 7 (séquence 4)
Julien pense qu’une visite a eu lieu pendant son absence.
Souligne ce qui le montre.
Un jour, en rentrant de l’école, j’ai perçu tout de suite quelque chose
d’inhabituel.
Était-ce à cause des yeux de ma mère qui ne parvenaient pas à me fixer ?
Avant même d’atteindre ma chambre, j’ai senti que j’étais trahi.
Dès le premier regard, j’ai su.
À l’entrée, deux traces brunes témoignaient d’une visite. Autour, le bleu
était plus clair, signe qu’on avait frotté pour tenter d’effacer.
Je suis allé m’asseoir sur mon lit et lentement, mes yeux ont fait le tour
de la pièce.
Au sol, on devinait par endroits d’autres traces. Elles aussi avaient été
frottées. Et puis, là-bas, la fenêtre était mal fermée. Ils l’avaient donc
ouverte ! Et pour voir quoi, sinon mon arbre ?
Soudain, de savoir que des yeux inconnus étaient passés sur mes affaires,
je me suis senti étranger à ma chambre, tout comme à la première visite ;
sauf que là, j’ignorais même qui était entré dans mon univers. Je n’avais
même plus envie de le savoir. Et tout à coup, j’ai réalisé qu’il manquait
quelque chose.
À ton avis, que lui manque-t-il ?
Écris la phrase qui pourrait continuer ce texte.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
2
347
Activité de recherche 53
Étude du texte 8 (séquence 5)
Puzzle à agrandir pour usage collectif

j’ai vu de la tristesse dans ses yeux. Puis elle a vu Toussi dans les mains du
plus grand et j’ai vu dans ses yeux de la colère ; puis elle a regardé vers la
fenêtre et elle m’a vu, réfugié dans le nœud de l’arbre où on avait passé l’été
avec Sabine. Alors, dans les yeux de ma mère j’ai vu qu’elle avait peur. Elle
a eu peur mais elle ne m’a rien dit. D’abord, elle a foncé sur le lit, a saisi les
deux enfants et elle a dit :
Deux visages sont apparus dans l’encadrement de ma porte. Ils m’ont regardé, un
peu interloqués, et l’un a dit :
– C’est là ma chambre ?
Quelques minutes plus tard, quand leur mère est entrée ils étaient tous deux sur
mon lit. Le plus grand avait trouvé Toussi sous l’oreiller et il disait :
de la maison. De mon arbre, je les ai vus traverser le jardin, le petit criait :
– Qu’est-ce qu’elle a la dame, dis, m’man ? Qu’est-ce qu’elle a ?
– Allez ! Allez ! Dehors !
Sans oublier de récupérer Toussi. En quelques secondes ils avaient tous
disparu. La dame râlait un peu en sortant de la chambre, poussée par ma
mère. Elle râlait encore plus quand, deux minutes plus tard, elle est sortie
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
– Je peux le prendre, m’man ? Dis !
C’était trop ! J’ai ouvert la fenêtre et j’ai grimpé dans l’arbre.
Ma mère suivait. Elle a d’abord regardé le lit et les deux enfants vautrés dessus et
Là, pas du tout. Elle s’est approchée lentement de la fenêtre et elle a souri. Elle
a pris le temps de me sourire. Elle ne l’avait pas fait depuis longtemps. Je crois
que c’est ça qui m’a décidé.
– Allez viens, ça y est, ils sont partis !
Moi qui comptais rester des années sur ma branche, je glissai tout naturellement
Il y avait qu’elle avait moi. Et ça m’a réchauffé le cœur. Deux minutes plus
tard, je l’ai vue réapparaitre dans ma chambre. Elle ne m’a pas foncé dessus.
Elle aurait eu du mal, bien sûr, elle ne sait pas grimper aux arbres. N’empêche,
elle aurait pu crier.
jusqu’aux bras de ma mère. Je me rendis compte que je ne me souvenais plus
comment c’était, les bras de ma mère.
Quand mon père est arrivé ce soir-là, faisant les pas sonores, puis doux, puis
silencieux, ses bras tendus nous reçurent tous les deux, ma mère et moi.
348
Vocabulaire / Entrainement à la lecture (séquence 4)
TROI
S
À
Activité de recherche 54


Reconstitue la suite des dominos avec tes camarades.
campeur
baigner
chirurgien
dégringoler
agilité
empoigner
baignade
parler
dégringolade
jouer
empoignade
facile
parleur
escalader
joueur
glisser
facilité
parier
escalade
brutal
glissade
mécanique
parieur
égal
brutalité
rigoler
mécanicien
dormir
égalité
acheter
rigolade
chirurgie
dormeur
agile
acheteur
camper

Activité de recherche 56
1
Étude du texte 10 (séquence 5)
Lis les deux textes.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Texte 1
Ce soir-là, au milieu du repas je me raclai trois fois la gorge.
Puis quand je fus certain de pouvoir parler sans trembler, je dis :
– Et on peut la voir quand, la nouvelle maison ?
Papa m’a regardé, a regardé maman, maman m’a regardé :
– D’accord, souffla-t-elle, demain on ira visiter !
Texte 2
Ce soir-là, au milieu du repas je me raclai trois fois la gorge.
Puis quand je fus certain de pouvoir parler sans trembler, je dis :
– Alors, c’est vraiment fini les visites ?
Papa m’a regardé, a regardé maman, maman m’a regardé :
– Oui, mon chéri, c’est terminé.
2
À ton avis, quel texte termine cette histoire ? Justifie ta réponse.
349
Activité de recherche 55
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Étude du texte 9 (séquence 5)
Entoure et écris le mot qui convient.
La dernière
était prévue un mercredi. J’avais
promis d’être sympa. Après tout, maintenant je savais
resterait ma maison ! Pour plus
que ma
de sûreté, j’avais décidé de rester dans le jardin. J’avais
, des voix, la porte
donc entendu le coup de
de la maison s’ouvrir et se fermer, le
de la chambre grincer sans descendre… Ils devaient être
. Là-haut, j’ai entendu
à présent dans ma
s’ouvrir, quelques minutes plus tard
une
on la refermait. Puis la porte de la maison s’est rouverte,
en est sortie en disant :
une
– Merci bien. De toute façon, si elle n’est plus à vendre…
Je m’approchai, prêt à entrer.
– Mais, où est donc Amandine ? a fait la dame en regardant
. Elle est restée en haut ?
de tous
Et elle est rentrée de nouveau en criant :
– Amandine ! Amandine !
– C’est qui, Amandine ? Son chien ? demandai-je à ma mère.
! souffla-t-elle en faisant les gros yeux.
– Sa
. Elle avait déjà
Et nous montâmes derrière la
fait le tour des pièces.
! précisa-t-elle,
– J’ai même regardé sous les
confuse.
Elle commençait à s’affoler.
– Redescendons ! dit ma mère. Elle a pu aller dans
!
le
350
visite / fois
mère / maison
sonnette / pied
rideau / volet
chambre / maison
pièce / fenêtre
dame / petite fille
côtés / contents
fille / mère
fille / femme
rideaux / lits
jardin / placard
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Activité de recherche 57
Découverte de la scène 1 (séquence 1)
DEU
X
À
saynète

Avec un camarade, surligne de deux couleurs différentes les paroles
de la femme et celles de l’agent.
Scène 1
Dans une galerie marchande, une femme avec un grand chapeau s’approche d’un agent
de sécurité.
La femme – Excusez-moi, Monsieur, mais on vient de me voler !
L’agent – On vous a volé ?
La femme – Mon portefeuille, à l’instant ! Vous voyez cet homme avec une casquette
bleue ? Eh bien, je suis persuadée que c’est lui.
L’agent – Vous en êtes sure ?
La femme – Tout à fait, il a fait semblant de me bousculer et, juste après, quand j’ai
cherché dans ma poche, mon portefeuille n’y était plus. C’est lui qui me l’a dérobé,
c’est sûr.
L’agent – Mais alors, pourquoi reste-t-il là à nous regarder ?
La femme – Je ne sais pas. Il ne veut peut-être pas attirer l’attention sur lui.
L’agent – Attendez là, je vais lui parler.
L’agent de sécurité s’approche du suspect.
L’agent – Bonjour Monsieur, agent de la sécurité du magasin.
L’homme – Oh, Monsieur, vous arrivez au bon moment ! J’ai vu que vous discutiez
avec cette dame au chapeau et j’ai quelque chose à vous dire.
L’agent – Oui justement, c’est elle qui…
L’homme – Eh bien, en me bousculant il y a quelques minutes, elle m’a volé mon
portefeuille.
L’agent – Comment ça ?
L’homme – Comme je vous le dis ! Elle a fait semblant de trébucher dans le tourniquet et dans la bousculade elle en a profité pour me voler mon portefeuille.
L’agent (en se grattant la tête) – Oh là ! Je n’y comprends plus rien ! Bon, il va falloir
que vous vous expliquiez car cette dame vous reproche exactement la même chose :
vous lui auriez volé son portefeuille.
L’homme – Quoi ! Eh bien, elle ne manque pas de toupet ! Elle me vole et en plus
elle m’accuse.
L’homme – Le plus simple, c’est d’aller la voir et de régler le problème tout de suite !
L’homme à la casquette et l’agent se dirigent vers la femme au grand chapeau.
L’agent – Madame, il y a un problème. Ce monsieur vous accuse lui aussi de l’avoir
volé au moment de la bousculade.
La femme – Quoi ? Vous ne le croyez pas, j’espère, c’est lui le voleur !
L’homme – Madame, vous êtes une voleuse et je vous demande de me rendre immédiatement mon portefeuille.
La femme – Mais c’est un scandale ! Je suis victime d’un vol et voilà maintenant
qu’on m’accuse d’être la voleuse ! Espèce de menteur.
L’homme (très en colère) – Moi menteur ? Mais c’est vous qui êtes une menteuse ! Et
une voleuse par dessus le marché ! (puis se tournant vers l’agent) Mais vous voyez
bien qu’elle ment, faites quelque chose.
L’agent – Bon, ça suffit maintenant ! Calmez-vous. Suivez-moi à l’accueil, nous
allons régler ça.
351
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Activité de recherche 58
Découverte de la scène 2 (séquence 1)
TROI
S
À
saynète

Avec tes camarades, surligne, en utilisant des couleurs différentes,
les paroles des personnages et les didascalies.
Scène 2
L’homme et la femme se dirigent vers l’accueil.
L’agent – Je vous propose de vider vos poches comme ça nous verrons bien qui a
raison. Allez-y, sortez tout et posez tout ça sur le comptoir.
La femme – Mais c’est une honte, je n’arrive pas à le croire !
L’homme – On aura tout vu !
L’homme et la femme déposent tout sur le comptoir mais il n’y a pas de portefeuille.
L’agent – Y compris ce qui est dans votre sac, s’il vous plait, madame.
La femme sort diverses choses et… un portefeuille.
L’homme (avec un sourire en coin) – Ah tiens ! Quel hasard !
L’agent – Et ça, qu’est-ce que c’est ?
La femme (avec hésitation) – Ça alors ! Je croyais que mon portefeuille était dans la
poche de mon manteau ! Ah ! Mais non, … ce n’est pas le mien, c’est celui de mon
mari.
Une jeune femme inconnue s’approche et interpelle l’agent.
L’inconnue – Excusez-moi, monsieur, j’aurais besoin d’un renseignement.
L’agent – Une minute, madame. Je termine avec ces messieurs-dames et je suis à
vous. (Se retournant vers la dame) Et où est votre mari ?
La femme – Il est là-bas chez le marchand de journaux, il achète une revue.
L’agent – Ah bon ? Et avec quoi va-t-il payer ?
L’inconnue – Excusez-moi encore, mais je dois aller chercher mon fils à l’école et…
L’agent – Encore une minute et ensuite je suis à vous. (S’adressant à la dame) Alors ?
La femme – Mais… surement avec l’argent qu’il a dans sa poche. Je ne sais pas, moi !
L’agent – Monsieur, ce portefeuille vous appartient-il ?
L’homme – Je pense que oui. En tout cas, il ressemble beaucoup au mien.
L’agent – Madame, êtes-vous certaine que ce portefeuille est celui de votre mari ?
La femme – Alors ça c’est incroyable… Bien sûr que oui. Regardez dedans. Il doit
y avoir ses papiers.
L’inconnue – Écoutez, je suis désolée mais mon fils doit déjà être sorti alors…
L’agent – Ça suffit ! Je vous ai demandé de patienter. Attendez encore un peu…
(se tournant vers l’homme à la casquette) Quel est votre nom, monsieur ?
L’homme – Cartinat. Gilles Cartinat.
L’agent (ouvrant le portefeuille) – Non, ce n’est pas ça, ce n’est pas ce nom. Ce portefeuille appartient à monsieur Dulin.
La femme – Ah ! Vous voyez. Je suis Mme Dulin. C’est bien celui de mon mari. Ce
monsieur n’arrête pas de mentir.
352
Activité de recherche 59
Vocabulaire (séquence 1)
TROI
S
À
saynète

Relie chaque mot à sa définition. Aide-toi d’un dictionnaire.
•
•
•
•
•
•
•
•
coulisses
•
•
balcon
•
•
scène
rôle
décor
comédien
n. m. Ensemble des éléments qui représente le lieu
où se déroule une pièce de théâtre.
n. m. Galerie située au-dessus de l’orchestre.
n. f. Lieu où se déroule le spectacle dans un théâtre.
n. f. plur. Partie située derrière les décors et sur les
côtés de la scène.
n. m. Ce que doit dire ou faire un acteur pour
jouer son personnage.
n. m. Personne qui joue un rôle dans une pièce
de théâtre.

saynète
Activité de recherche 60
Synthèse saynète (séquence 2)
Le mari prend
par erreur
le portefeuille
de sa femme.
Étiquettes à agrandir pour usage collectif
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Le mari part
acheter une
revue.
Un homme
entre dans
la galerie
marchande
par le
tourniquet.
L’homme
ne trouve
plus son
portefeuille
et pense que
la femme
au chapeau
le lui a volé.
Une femme
entre dans
la galerie
marchande
par la porte
tourniquet.
La femme
ne trouve
plus son
portefeuille
et pense que
l’homme
le lui a volé.
Le mari
revient avec
le portefeuille
de sa femme.
L’homme
et la femme
se bousculent
dans le
tourniquet.
Une inconnue
ramasse
le portefeuille
de l’homme
et le rapporte
à l’agent.
L’homme
perd son
portefeuille
353
étude
du code

X
À DE
U
O
U
EL
IN
VIDU
DI
Activité de recherche C1
Le découpage en syllabes
Récris chaque mot en séparant les syllabes écrites.
Exemple : machine ➝ ma-chi-ne.
découper ➝ ..................................
décamper ➝ ..................................
mentir
➝ ..................................
mener
➝ ..................................
tondre
➝ ..................................
poney
➝ ..................................
cascade
➝ ..................................
caser
➝ ..................................
canapé
➝ ..................................
cantine
➝ ..................................
chocolat
➝ ..................................
colmater ➝ ..................................
caravane
➝ ..................................
carnaval
➝ ..................................

étude
du code
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Activité de recherche C2
ou, oi, on
Barre le mot intrus dans chaque colonne.
hibou
froid
hérisson
sous
toile
ongle
duo
noix
canot
loup
lionne
donc
étourdi
soirée
pondre

étude
du code

Activité de recherche C3
au, ai, an
Colorie la lettre initiale de chaque mot. Écris les mots.
airbancautobalaiaussiailepalaisgant
354
étude
du code
Activité de recherche C4
[f] / [v]

PU
IS
UX
EL
IN
ID
DIV U
À DE
Recopie chaque phrase en choisissant le mot qui convient.
Cet exercice est (veau / faux).
Ils (vont /font) à l’école.
Valérie se (vache /fâche) : on lui a pris ses billes.
Il était une (voix /fois) une fille très pâle.
Avec les raisins, on peut fabriquer du (vin /fin).

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Activité de recherche C5
[k] / [g]
DEU
X
À
étude
du code

Complète chaque série de mots par une syllabe identique contenant [k] ou [g].
.......sserole
.......re
.......quillage
.......rille
.......ge
.......rage
.......queli.......t
.......mme
.......pe
.......ge
.......quille
.......bane
.......mme
.......quin
.......turière
.......vernail
bar.......
ba.......
.......de
ca.......le
mar.......
di.......
.......sin
.......sse
co.......
va.......
mo.......
fi.......
.......ssin
355
étude
du code
1
Activité de recherche C6
Complète les mots en ajoutant ch ou j.
un
ouet
le
asseur
2
[S] / [Z]
une
ouette
la
aude
ournée
se ca
er
Complète les mots en ajoutant ch ou che ou ge.
une épon
une oran
le
la nei
il mar
une affi
êne

étude
du code

Activité de recherche C7
La lettre h
Colorie la lettre commune à tous les mots. Classe-les en trois familles.
phoque – cheveux – humide – phare – hélicoptère – hache – téléphoner – chou
étude
du code
étiquettes à agrandir pour usage collectif
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Activité de recherche C8
e devant une consonne

moderne
perdu
tienne
caramel
noisette
quel
repartir
sec
autrefois
herbe
destination
net
trottinette
besoin
lierre
cet
personne
texte
fenouil
poubelle
terre
paresse
reste
exploit
actuelle
promesse
bec
sienne
revenir
renard
356
étude
du code

X
À DE
U
O
U
EL
IN
VIDU
DI
Activité de recherche C9
br / pr ; cr / gr : tr / dr ; fr / vr
Complète les mots.
br / pr

la ......ume / une ......une
dr / tr

......oit / un ......ait
br / pr

......atique / ......avo
dr / tr

un ......ou / cou......e
cr / gr

un ......illon / l’é......iture
vr / fr

a......il / un ......uit
cr / gr

le ......enier / s’é......ier
vr / fr

un ......elon / ......aiment

étude
du code

Activité de recherche C10
Les syllabes inversées (2)
Relie les mots contenant des graphies identiques (voyelle + consonne).
par •
• hurler
vert •
• artichaut
asperge •
• muscle
espoir •
• histoire
mentir •
• sourde
triste •
ortie •
• perdre
costaud •
pur •
journal •
• infirmier
juste •
• peste
• élastique
• poste
• tordre

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
étude
du code

Activité de recherche C11
[w”)]  oin ; [”))]  ain, ein
Classe les mots suivants en trois familles :
éteindre, rein, soin, besoin, certain, châtain, déteint, mexicain, américain,
adjoint, plein, pointe.
357
Activité de recherche C12
Les lettres y et z
DEU
X
À
étude
du code

Complète le tableau avec les mots donnés.
chatoyant, regardez, bruyant, amygdale, zapper, nylon, arrêtez, zozoter
zone, partez, moyen, mygale
z
y
[z]
[z]
[j]
[i]

grammaire

© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Activité de recherche G1
Le nom : le nombre (2)
Découpe les étiquettes. Classe-les en trois familles.
un bateau – des bateaux
une noix – des noix
un radis – des radis
un cahier – des cahiers
une voiture – des voitures
un signal – des signaux
358
un genou – des genoux
un travail – des travaux
un ordinateur – des ordinateurs
un pays – des pays
un bras – des bras
un crayon – des crayons
conjugaison

Activité de recherche G2
Le verbe : forme infinitive, forme conjuguée
Découpe les étiquettes ci-dessous. Classe les phrases.
apprendre
partir
filer
descendre
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.

Un pêcheur part en mer.
Tu as appris le violon.
Elles descendent sur la plage.
Le père a regardé son fils avec fierté.
Pierre regardait l’éclipse de lune.
Les oiseaux partirent au loin.
L’enfant apprit à siffler.
Nous descendrons du train à Lille.
Les skieurs descendront la piste.
Vous apprenez vos leçons.
Nous partirons en voyage.
Paul est parti à toute vitesse.
Les enfants ont regardé la télévision.
Les enfants apprennent leur poésie.
Je descends l’escalier en courant.
Ils regarderont avec attention.
359
Apprendre à lire avec Ribambelle
Cette année, votre enfant va poursuivre son apprentissage de la lecture avec la méthode Ribambelle.
Cette méthode respecte les nouvelles instructions données par les programmes officiels applicables depuis 2016.
Pour bien en comprendre le fonctionnement, vous trouverez ci-dessous quelques explications
sur le matériel utilisé et les principes pédagogiques mis en œuvre tout au long de l’année.
Le matériel
6 albums
de littérature jeunesse
2 cahiers d’activités
pour réaliser les exercices
(compréhension, productions
d’écrits, étude du code,
grammaire, orthographe,
conjugaison)
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
2 livrets d’entrainement pour :
– systématiser les notions
étudiées
– enrichir le vocabulaire
– amener l’élève à la lecture
courante
1 référentiel orthographique
et lexical pour aider l’élève
à écrire (production d’écrits
ou dictées)
Au fil de l’année, votre enfant apportera donc à la maison, soit l’album en cours d’étude, soit le livret
d’entrainement correspondant, pour relire, avec un bon lecteur, les pages étudiées en classe
(voir conseils au dos du livret 1).
Le reste du matériel (cahiers d’activités, répertoire…) n’est utilisé qu’en classe.
360
Les principes pédagogiques de la méthode
 Prendre en compte les acquis du CP et motiver votre enfant dans son apprentissage
La première partie du cahier d’activités propose plusieurs séances qui vont permettre à l’enfant de
conforter ses acquisitions et entretenir son projet de lecteur.
Ces activités préparatoires sont indispensables pour que votre enfant entre bien dans des apprentissages plus complexes dès le début de l’année.
 Poursuivre l’apprentissage du code
Déjà largement abordé au CP, l’apprentissage du code se poursuit au CE1, en particulier pour
éviter les confusions de sons ([t] et [d] par exemple) et approfondir la reconnaissance de groupes de
lettres ou de syllabes complexes tels que tion, oin, bl…
 Construire le sens à partir de textes authentiques
Le choix des albums et des romans est fondamental pour donner le gout de lire. Ceux-ci doivent
donc être à la fois bien adaptés au niveau de lecture d’un enfant de CE1, en lien avec ses centres
d’intérêt, mais aussi porteurs de toutes les caractéristiques d’un texte d’auteur. Les titres choisis
parmi la grande variété de la littérature de jeunesse réunissent ces trois critères.
La lecture en parallèle d’autres albums est bien sûr conseillée.
 Construire simultanément la prise de sens, le code et les outils de la langue
Tout comme au CP, la maitrise du code et la construction du sens sont associées. L’étude de textes
plus longs, plus complexes, doit être facilitée par une meilleure connaissance du code et des règles
grammaticales.
L’alternance d’activités de prise de sens et d’étude des outils de la langue permet d’établir un rapport
permanent entre le moyen « le déchiffrage » et le but « l’accès au sens ».
 Produire de l’écrit pour apprendre à lire
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Tout au long de l’année, votre enfant va produire des textes. Pour pallier ses difficultés à transcrire son
idée par écrit, il utilisera le répertoire Mes outils pour écrire dans lequel il trouvera de nombreux outils
lui permettant d’enrichir son texte et de résoudre les problèmes orthographiques ou grammaticaux
les plus courants.
Lire et écrire sont des tâches difficiles qui ne peuvent être maitrisées en quelques mois.
Il est donc nécessaire de développer en parallèle l’ensemble des compétences nécessaires :
connaitre le code, prendre le sens, connaitre les règles grammaticales…
Ribambelle est une méthode qui parie sur l’intelligence des enfants
et non sur une transmission directive des savoirs.
361
Des poésies en lien avec les albums
Kolos et les quatre voleurs
Contemplant la lune
on la regarde elle se couvre
on l’oublie elle se montre
Chora, in Haïku, sous la direction de Roger Munier, préface d’Yves
Bonnefoy, © Librairie Arthème Fayard 1978.
Après avoir contemplé la lune
mon ombre avec moi
revint à la maison
Sodô, in Haïku, sous la direction de Roger Munier, préface d’Yves
Bonnefoy, © Librairie Arthème Fayard 1978.
Ballade à la lune
C’était, dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune,
Comme un point sur un i.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d’un fil,
Dans l’ombre,
Ta face et ton profil ?
…
N’es-tu rien qu’une boule ?
Qu’un grand faucheux bien gras
Qui roule
Sans pattes et sans bras ?
…
Et qu’il vente ou qu’il neige,
Moi-même, chaque soir,
Que fais-je,
Venant ici m’asseoir ?
Je viens voir à la brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.
Alfred de Musset, Ballade à la lune, extraits, in Contes d’Espagne
et d’Italie, « La collection de sable ».
362
Popotka
Les Indiens d’Amérique
Cochise,
Géronimo,
grands chefs Indiens
de l’Ouest américain,
Sioux, Apaches,
Cheyennes, Navajos,
grandes tribus,
aujourd’hui presque disparues,
vous peuplez toujours
les rêves et les légendes.
Corinne Albaut, in 101 poésies et comptines tout autour
du monde : pour découvrir les hommes et les pays
du monde entier, Bayard Jeunesse, Montrouge, 1998.
« Comme le tambour est souvent l’unique instrument
utilisé dans nos rites, je devrais peut-être vous dire
ici pourquoi il est particulièrement vénérable et
important pour nous : c’est parce que la forme ronde
du tambour représente l’Univers, et que son battement
régulier et fort est le pouls, le cœur qui bat au centre
de l’Univers… »
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
J. E. Brown, in Les Rites secrets des Indiens Sioux, coll. Petite bibliothèque no 525, Payot, 2004.
363
Le Maitre chat
L’enchanteur Merlin se changea en chien.
Le petit garçon ne dit rien.
L’enchanteur Merlin se changea en chat.
Le petit garçon bâilla.
L’enchanteur Merlin se changea
[en chinchilla.
Le petit garçon rebâilla.
L’enchanteur Merlin se changea en souris.
Le petit garçon s’endormit.
Moralité
Il n’y a plus d’enfant.
Jacqueline Held in Dikidi et la sagesse : antifables, © Delarge /Jacqueline
Held. D. R.
Poème du Chat
Pour Claude Roy
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Quand on est chat on n’est pas vache
on ne regarde pas passer les trains
en mâchant les pâquerettes avec entrain
on reste derrière ses moustaches
(quand on est chat, on est chat)
Quand on est chat on n’est pas chien
on ne lèche pas les vilains moches
parce qu’ils ont du sucre plein les poches
on ne brûle pas d’amour pour son prochain
(quand on est chat, on n’est pas chien)
On passe l’hiver sur le radiateur
à se chauffer doucement la fourrure
Au printemps on monte sur les toits
pour faire taire les sales oiseaux
On est celui qui s’en va tout seul
et pour qui tous les chemins se valent
(quand on est chat, on est chat)
Jacques Roubaud, « Poème du Chat » in Les animaux de tout le monde,
© Éditions Ramsay, 1983 ©, Éditions Seghers, Paris, 1990 © Éditions
Seghers Jeunesse Paris, 2004.
364
Le chat magicien
Le chat prestidigitateur
Sort des souris de son chapeau
Puis s’incline, la bouche en cœur,
Couvert de fleurs et de bravos.
Habit noir et jabot d’ivoire,
Monocle à l’œil, souliers luisants,
On se régale de le voir :
Une star, un vrai merle blanc !
Deux minettes en minijupe
L’assistent dans son numéro :
D’un geste il fait d’elles deux huppes
Qui s’envolent dans les rideaux !
Maintenant il manie des cartes,
Sortant des rois, des as de pique.
Admirez le jeu de ses pattes :
L’artiste travaille en musique !
Puis il fait disparaître un rat,
Spectateur assez imprudent
Pour entrer dans les sacs Chinois :
Adieu, rat des champs, paysan !
Ah ! voici une taupe grise
Volontaire pour le Miroir :
Notre magicien l’hypnotise :
Elle sera croquée ce soir !
Souriceaux et vous, souricettes,
Méfiez-vous du chat magicien
Qui fait de vous, par sa baguette,
Le menu du repas prochain !
Marc Alyn, in À la belle étoile, Vague à l’âme, La Tronche,
1990. D. R.
Le Scarabée magique
Une fois, une seule fois
Le scarabée et le ver de terre
Une fois, une seule fois
l’eau dans mes paumes, l’ombre
[du figuier
sur ma maison.
Ils discutaient à la croisée des chemins.
Une fois, une seule fois
l’eau sous ma langue, l’éclat du soleil
entre mes doigts.
J’aurai vécu quoi qu’il advienne,
ce moment d’air et de lumière,
cette plénitude de soif.
Liliane Wouters, in Tous les chemins conduisent à la mer, « Passé
Présent », Les Éperonniers, Bruxelles, 1997. D. R.
Il y a le riz
et la justice
qui sont deux choses
si peu différentes.
Il y a mieux
à faire qu’à dire.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Alain Serres, in Il y a le monde, coll. « Poèmes pour grandir »,
Cheyne, éditeur, 1996, rééd 2001 © Cheyne éditeur, tous droits
réservés.
Sérénade du scarabée
Gros scarabée du soleil,
Pose ici ton manteau noir.
Le ciel s’assombrit, j’ai sommeil,
Viens çà, viens là, viens t’asseoir
Près du feu avant le soir.
Gros scarabée du soleil,
Laisse à la suie ton manteau noir
Et viens nous dire tes histoires.
– Moi, dit le scarabée,
on me pousse du pied
ou bien l’on me met sur le dos,
et je ne puis me remettre
sur mes pattes.
– Et moi, dit le ver de terre,
on pousse à ma vue un cri d’horreur
et l’on n’ose pas me toucher ;
pourtant ma peau est aussi douce
qu’une fleur de pêcher
et d’un si joli rose…
– Je ne comprends pas, dit le scarabée,
Car je vais tranquillement mon chemin
Et ne dérange personne.
– On devrait m’être reconnaissant,
dit le ver de terre,
je creuse et remue la terre,
et la rend ainsi plus légère,
mais suis bien aise, de temps en temps,
de prendre un peu l’air.
– Nous serions plus avisés de nous écarter
des chemins trop fréquentés,
repartit le scarabée.
– C’est bien vrai,
et je vais suivre votre conseil.
Bonne route, ami scarabée !
Bonne route, ami ver de terre !
Yolande Ledin, in Fabliettes, imprimerie Paton, Aube, 2003.
Françoise Morvan, in La Gavotte du mille-pattes, © Françoise
Morvan.
365
Le Crime de Cornin Bouchon
L’heure du crime
Minuit. Voici l’heure du crime.
Sortant d’une chambre voisine,
Un homme surgit dans le noir.
Il ôte ses souliers,
S’approche de l’armoire
Sur la pointe des pieds
Et saisit un couteau
Dont l’acier luit, bien aiguisé.
Puis, masquant ses yeux de fouine
Avec un pan de son manteau,
Il pénètre dans la cuisine
Et, d’un seul coup, comme un bourreau
Avant que ne crie la victime,
Ouvre le cœur d’un artichaut.
Maurice Carême, in Au clair de la lune, © Le livre de poche Jeunesse,
Paris, 2003.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Et un sourire
La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler faim à satisfaire
Un cœur généreux
Une main tendue une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie la vie à se partager.
Paul Éluard, « Et un sourire » in Le phénix, derniers poèmes d’amour
de Paul Éluard, © Seghers, Paris, 1963, 1989, 2002, 2013.
366
Julien, Benjamin, François
Ils ont l’amitié bagarreuse,
indiens, soldats, brigands, pirates,
joueurs d’harmonica.
Ils sont trois
à pousser la barque,
à hisser la voile,
à détrôner les rois.
Ils ont l’amitié tapageuse.
Ils ne jouent plus :
à chat perché,
à pigeon vole.
Ils battent le rappel,
brandissent des drapeaux,
Allument des feux de joie.
Julien, Benjamin, François
Ils sont trois écoliers
à se tacher les doigts
et leurs fautes d’orthographe
sont leurs cris de guerre.
Anne-Marie Derèse, in Visage volé à l’oiseau, J. Dieu-Brichart, 1985.
Des pas dans mon ciel bleu
Déménager
Notre maison
Quitter un appartement. Vider les lieux.
Décamper. Faire place nette. Débarrasser
le plancher.
Inventorier ranger classer trier
Éliminer jeter « fourguer »
Casser
Brûler
Descendre desceller déclouer décoller
dévisser décrocher
Débrancher détacher couper tirer
démonter plier couper
Rouler
Empaqueter emballer sangler nouer
empiler rassembler entasser ficeler
envelopper protéger recouvrir entourer
serrer
Enlever porter soulever
Balayer
Fermer
Partir
Ma maison a un jardin
Qui me fait signe d’entrer
Georges Pérec, in Espèces d’espaces, « L’espace critique », © Éditions
Galilée, Paris, 1974 / 2000.
Ma maison a une allée
Qui conduit mes pas
Ma maison a une porte
Qui ouvre mon cœur
Ma maison a une cheminée
Qui chuchote mes rêves
Mais la maison sans toi
C’est comme une rue sans fin
Un jardin sans fleurs
Une porte sans poignée
Une cheminée sans feu
Alors viens quand tu peux
Un et un font plus que deux
Viens quand tu veux
Pour que ma maison ait une âme
Pour que ma maison ait un nom
Claude Haller in Poèmes du petit matin, © Le livre de poche
Jeunesse, 1994, 2003.
© Hatier 2016, reproduction autorisée pour une classe seulement.
Les gratte-ciel
À New York City,
Sam se sent tout petit
Quand il regarde en l’air,
pour voir un peu de bleu,
il se cogne les yeux
contre le béton et le verre
des gratte-ciel, plantés, serrés
comme des arbres dans la forêt.
Corinne Albaut, in 101 poésies et comptines, Bayard Jeunesse,
Montrouge, 1993.
367
CE1
Cette nouvelle édition de Ribambelle CE1 répond à la fois aux nouveaux
programmes et aux attentes des enseignants.
●
Un nouvel album pour commencer l’année.
●
Des activités d’apprentissage de la compréhension à l’aide des stratégies de lecture.
●
Une place plus importante consacrée à l’oral : toutes les compétences du programme
sont développées aux travers de nombreuses activités proposées dans le guide.
●
Des productions d’écrits guidées (3 étapes).
●
La progression en étude de la langue conforme aux nouveaux programmes.
Et toujours :
– La liaison CP/CE1.
– La construction simultanée des apprentissages liés au sens, au code et à l’étude
de la langue.
– La construction du sens à partir de la littérature jeunesse : des propositions
de mises en réseau pour développer la culture littéraire de l’élève.
– L’enrichissement du lexique.
– La découverte de l’étude de la langue en lien avec la lecture et l’écriture.
NOUVEAU dans ce guide :
1 cédérom avec des ressources modifiables à imprimer :
●
Les activités de recherche
●
Les référentiels
●
Les synthèses
●
Les exercices de soutien
●
Les exercices complémentaires
Le site : www.ribambelle-hatier.com
des ressources à télécharger
● un forum pour échanger
●
Danger
le photocopillage
tue le livre
Le photocopillage, c'est l'usage abusif et collectif
de la photocopie sans l'autorisation des auteurs et des éditeurs.
Largement répandu dans les établissements d'enseignement,
le photocopillage menace l'avenir du livre, car il met en danger
son équilibre économique. Il prive les auteurs d'une juste rémunération.
En dehors de l'usage privé du copiste, toute reproduction totale
ou partielle de cet ouvrage est interdite.
25 9113 3
ISBN 978-2-218-96442-8
9:HSMCLI=^[YYW]:
www.editions-hatier.fr
Téléchargement
Explore flashcards