Telechargé par Isabelle Amaya

MÉTHODOLOGIE DU COMMENTAIRE DE CIVILISATION

publicité
MÉTHODOLOGIE DU COMMENTAIRE DE CIVILISATION
(mix de plusieurs sources dont les RDJ)
I - OBJECTIFS :
1) rôle du candidat = faire émerger les enjeux et la spécificité historique du texte
par rapport à la question de civi. = invite à réfléchir à la singularité du texte à un
moment précis.
2) porter un regard critique sur le point de vue de l'auteur sur les problèmes
historiques présentés ds le texte et prendre en cpte sa spécificité (article de
presse, discours...)
3) s'interroger sur le pt de vue / ton de l'auteur et les moyens mis en oeuvre pour
défendre, soutenir, argumenter ou avancer son pt de vue.
4) utiliser les éléments historiques et de civi pertinents et les outils d'analyse
linguistique et littéraire afin de faire ressortir la logique interne du texte :
l'argumentation et la rhétorique de l'auteur.
5) comprendre, à partir de la nature du texte et de sa source (date et auteur), les
intentions de l'auteur et la cible à laquelle il adresse son message ainsi que la
portée de ce dernier à partir des questions suivantes :
Quels sont les principaux thèmes développés?
Sont-ils placés ds un ordre particulier?
Quels sont les mots clés ? les répétitions?
Sont-ils en contradiction avec le ou les courants de pensées de la période?
Des éléments historiques sont-ils volontairement omis ou transformés?
A quelles fins?
Quel est le public ciblé ds le contexte du document?
6) contextualiser la date et le lieu de la prise de parole, ainsi que les éléments ds
la vie de l'auteur qui peuvent servir à mettre en lumière le texte.
7) déterminer l'éventail des connaissances à mobiliser ainsi que le bornage
chronologique : le doc génère des explications et la mise en évidence de
stratégies nécessaires à sa compréhension
8) mettre en oeuvre et développer la célèbre série de questions : qui? où? quoi? à
qui? pourquoi?
10) Concevoir une analyse à 2 niveaux :
- niveau 1 : définir, expliquer, souligner les événements mentionnés ds le
texte = le candidat dt montrer qu'il peut rendre le texte compréhensible pour
ceux qui n'ont pas lu le texte ou qui ne connaissent pas la période
- niveau 2 : commenter les intentions de l'auteur, sur comment il présente
les problèmes en jeu et pourquoi = le candidat dt jeter un regard critique
constructif pour déterminer le degré de subjectivité de l'auteur. Il faut dc
percevoir le degré d'interprétation des événements par l'auteur
II - CONTENU :
1) INTRO :
- contextualisation du doc / nature / auteur / résumé : présenter les idées
principales, l'objectif de l'auteur, la date, le public auquel il s'adresse (= montrer
que le contexte est compris et que l'on va s'appuyer dessus pour son
interprétation.)
- mise en adéquation avec les idées et les principes développés par l'auteur
pour problématiser le texte : la problématique doit s'articuler autour du thème
principal du texte ("comment le texte nous présente-t-il tel ou tel point ?").
- Problématique : détermine la pertinence ou le contexte du document et
induit une approche thématique qui met en lumière les idées de l'auteur,
l'interprétation qu'il donne à la période concernée et ses stratégies d'écriture
pour mx appuyer ses analyses.
La problématique interne du texte est à cerner pour construire la propre
problématique du candidat.
- annonce du plan = nourrit le développement et sert de support à
l'argumentation.
2) DEMO raisonnée :
- plan dynamique en 3 parties et transitions pour faire ressortir les éléments qui
relèvent du constat et ceux qui sont plus implicites.
- plan clair et logique doit intégrer la totalité des thématiques du doc, ses
stratégies évidentes et implicites ainsi que les ambitions/intentions de l'auteur
telles qu'elles s'expriment ds le doc.
- chaque sous-partie dt progresser du plus simple niveau d'analyse (définition,
explication) au plus complexe (intentions, préjugés, implicite, signification
historique...)
- Toute analyse stylistique doit être mise en relation avec les intentions de
l'auteur et doit soutenir la démo de la rhétorique de ce dernier
- utiliser les citations du texte et les commenter à l'aide de connaissances
extérieures. Si citation sans connaissance ou vice versa = paraphrase
3) CLS : rappeler l'importance du texte et n'indiquer que les éléments pertinents
de la période qui suit le contexte afin de faire ressortir la portée historique du
texte ; répondre à la question ("le texte présente tel ou tel point de telle
manière et ceci en constitue la richesse.)
III - ORGANISATION
- 1 heure : lire activement le texte x 3 : thèmes / éléments qui permettent de les
souligner / idées principales / ton / mots clés / répétitions / contexte / problématique
du texte / trier les éléments qui ne rentrent pas ds le plan / info périphérique
- 1ère lecture du texte en entier sans notes pour détermier l'idée générale du texte.
- 2è lecture : s'intéresser à :
1. nature : la spécificité de la nature du texte est à prendre en compte ds
l'analyse
2. période analysée ds le texte + date à laquelle le texte a été écrit. Placer les
dates immédiatement avant ou après un événement historique majeur. Préciser le
contexte ds lequel le texte a été écrit.
3. auteur : déterminer s'il peut avoir des préjudices sur les événements qu'il
décrit
4. public / lecteur : essentiel à connaître pour analyser les objectifs de l'auteur,
qui il souhaite convaincre et les moyens qu'il met en oeuvre pour le faire.
5. ton / qualités littéraire : marqueurs de subjectivité afin de déterminer les
intentions, moyens et préjudices de l'auteur.
6. structure du texte : déterminer la logique interne du texte, sa dynamique
argumentative, s'intéresser aux répétitions, à la progression ...
- 3è lecture : analyse en profondeur afin de déterminer les points principaux des
points mineurs :
1. faire l'analyse linéaire pour déterminer les termes / dates / concepts /
événements à définir et à expliquer
2. faire l'analyse de l'implicite : ce qui est caché (consciemment ou pas) / les
influences de l'auteur / ds quel mesure son discours est trompeur / jusqu'où essaie-til d'influencer son lecteur/public = approche critique afin de déterminer pourquoi
l'auteur a écrit ses mots de cette façon, ses motifs, et de ce fait l'intérêt historique
de ce texte.
Au bout de 3 lectures, il faut organiser les principaux thèmes du texte autour d'une
problématique basée sur l'intérêt historique du texte et les intentions de l'auteur.
- 1 h : remplissage de plan = 1 partie par feuille + soulignage des ex ds le texte à
l'aide de couleurs différentes / lignes de citations / préparation des transitions
- 30 mn : rédaction cls° / intro
IV - CONSEILS
- débuter les parties ainsi que l'intro et la cls° par des exemples pour faciliter la
lecture et renforcer l'originalité du travail
- utiliser des citations du texte et les commenter à l'aide de connaissances
extérieures : avec guillemets + suivies du n° de ligne
- ne jamais oublier le texte : pour éviter cet écueil, tjs retourner au texte et ne
jamais rédiger plus de 10 lignes sans revenir au texte et le citer
- Il faut tout d’abord prendre en compte la nature du document : que ce soient
des rapports officiels, des témoignages immédiats ou des mémoires rédigés
ultérieurement, des récits de voyage contemporains aux événements ou la
transcription d’une émission de radio, tous les textes donnés au concours
méritent que l’on s’interroge sur leur nature, leur date (par rapport à la
chronologie du sujet), la qualité de l’auteur, et la tonalité générale du document
(partisan, visant à l’objectivité etc.). Il importe également de définir, ou du
moins, de tenter de définir le point de vue de l’auteur : il ne fallait ni s’identifier
à lui, ni dénoncer son point de vue (hypocrite, manipulateur).
1. INTRO
- ne jamais commencer par : "this document / in this text...", trop superficiel et
mécanique
- éviter les commentaires superficiels et naïfs : "England has always been ..."
- sélectionner le contexte historique de façon critique
- l'intro dt ê dense, concise et aller droit au but
- ne pas hésiter à citer certains éléments du texte ds l'intro
2. DEVELOPPEMENT
- pertinent de débuter chaque partie par un exemple original
- TOUJOURS alterner citations du texte + connaissances extérieures
(au brouillon, faire 2 colonnes : citations / connaissances)
- revenir au texte à la fin d'un paragraphe (commentaire = fusée à 3 étages :
citations + connaissances + retour au texte)
- le commentaire repose sur le texte dont il démontre le point de vue de l'auteur
- aucun argument ne peut ê avancé sans une citation du texte et il ne peut y
avoir de citation sans une analyse/explication qui en découle
- les citations sont courtes
- faire des comparaisons entre le texte à commenter et d'autres documents pour
souligner l'intérêt du texte
- utiliser les débats historiographiques sur l'époque comme arguments d'analyse
afin de donner du poids à l'analyse et démontrer une perspective informée des
événements.
- pas de commentaire littéraire à moins que cela serve à l'analyse du texte et de
l'événement
3. CONCLUSION
- ce n'est pas un résumé ; iI est essentiel de rappeler l'importance du texte
- il faut reprendre les éléments de la réflexion afin d'en dégager les poinst
principaux et conclure sur l'intérêt du texte, les objectifs de l'auteur et son degré
de subjectivité.
- inclure sa réflexion ds un contexte historique plus large et problématisé
- conclure sur la période présentée par l'auteur et non juste sur la période seule
Téléchargement
Explore flashcards