Telechargé par stevenrazafitrimo

ZIT STIVEN S MANOA ZIT SECHE

publicité
UNIVERSITE D’ANTANANRIVO
ECOLE NORMALE SUPERIEURE
AMPEFILOHA
EC : Zone intertropicale
Professeur : M RATOVONDRAHONA
PLANTATION dans les Z.I.T
Membres du groupe :
 RAZAFITRIMO Willy Steven
 RAMAROSONIRINA Toandro Manoa
Année Universitaire : 2018-2019
1
INTRODUCTION
Les plantations ont vu leur nombre augmenter rapidement avec l'augmentation
du commerce international et le développement d'une économie mondiale qui ont suivi
l'expansion des empires coloniaux européens. Les premiers exemples de plantations
ont été les latifundia de l'Antiquité, qui ont produit de grandes quantités de vin et
d'huile d'olive pour l'exportation. La question se pose : Comment sont les plantations
dans la ZIT sèche ?
2
PLAN
I. Définition et caractéristiques des grandes plantations
II – Les différents types des plantations dans la ZIT sèche
III – Les Avantages et les inconvénients
CONCLUSION
3
I – Définition et caractéristiques
 Définitions
La plantation
Une plantation est une exploitation agricole en monoculture de cultures à forte
valeur économique destinées à la vente vers des marchés internationaux.
La zone sèche
Les zones sèches sont des écosystèmes caractérisés par le manque d’eau. Elles
comprennent des terres cultivées, des terres de brousse, des prairies, des savanes, des
semi-déserts et des vrais déserts. Le manque d’eau y limite la production de cultures,
de fourrage, de bois et d’autres services fournis par les écosystèmes.

Caractéristiques des grandes plantations
Organisation géométrique avec de parcelle de grande dimension.
La mobilisation d’investissements importants souvent réalisés par de grands groupes
agroalimentaires étrangers qui organisent la commercialisation de ses cultures.
L’utilisation de méthode agronomique moderne.
Des exploitations très vastes : des centaines d’hectares parfois des milliers.
La monoculture ou une culture dominante.
Des voies de communication moderne reliée à un port : exploitation structure en
fonction d’un axes de communication modernes (routes, voies ferré).
II – Les différents types des plantations dans la ZIT
sèche
1) Coton
Le coton dont le nom vient de l'arabe qutuun est une fibre végétale qui entoure les
graines des cotonniers « véritables » (Gossypium), un arbuste de la famille des
Malvacées. Cette fibre est généralement transformée en fil qui est tissé pour fabriquer
des tissus. Le coton est la fibre naturelle la plus produite dans le monde. Depuis le
4
XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l'industrialisation et de l'agronomie, la
première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de
fibres textiles).
La culture du cotonnier nécessite une saison végétative longue, beaucoup de soleil
et un total de 120 jours arrosés pour assurer la croissance puis un temps sec en fin de
cycle végétatif pour permettre la déhiscence des capsules et éviter le pourrissement de
la fibre. Le cotonnier supporte les climats tempérés à condition qu'il ne gèle pas.
La culture du cotonnier est majoritairement pluviale (Afrique subsaharienne, une
grande partie des cultures des États-Unis, de l'Inde, de la République populaire de
Chine). La culture pluviale est théoriquement possible dès 400 mm de précipitations
annuelles. Pourtant, dans les faits, le cotonnier ne peut être cultivé sans irrigation
qu'avec une pluviométrie supérieure à 700 mm/an, afin de pallier la variabilité
interannuelle des pluies et les irrégularités de leur distribution. Ainsi, 40 % des
surfaces cultivées en coton (Égypte, Ouzbékistan, Pakistan, Syrie) sont irriguées.
Le coton est utilisé pour fabriquer des vêtements légers depuis des millénaires
dans les régions au climat tropical.
2) La canne à sucre
La canne à sucre désigne un ensemble d'espèces de plantes de la famille des Poaceae
et du genre Saccharum. Elles sont cultivées pour leurs tiges, dont on extrait du sucre.
Avec un volume annuel de production supérieur à 2,2 milliards de tonnes, ce sont les
premières plantes cultivées au niveau mondial avec plus de 20 % de la masse totale
produite en agriculture dans le monde.
Elles furent jusqu'au début du XIXe siècle la seule source importante de sucre et
représentent toujours actuellement 70 à 80 % de la production de sucre.
L'Aire (géométrie) de culture de la canne à sucre s'étend de 37° de latitude nord à 30°
de latitude sud. La canne à sucre ne supporte pas le froid, requiert un fort
ensoleillement et de grandes quantités d'eau, et apprécie les sols riches se drainant
bien.
Principaux pays producteurs
Brésil 9 835 169 Ha 739 267 042 t
Inde
5 060 000 Ha 341 200 000 t
Mexique 782 801 Ha 61 182 077 t
5
3) Le tabac
Le tabac est un produit psychoactif manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de
plantes de tabac commun (Nicotiana tabacum), une espèce originaire d'Amérique
centrale appartenant au genre botanique Nicotiana (famille : Solanaceae).
Le tabac génère une forte dépendance et sa consommation est responsable de près de 6
millions de décès par an dans le monde dont 600 000 sont des non-fumeurs exposés à
la fumée (tabagisme passif). De nombreuses maladies sont liées au tabagisme
(maladies cardiovasculaires et cancers entre autres).
La température et la nature des sols jouent un rôle prépondérant sur les propriétés du
tabac : la culture ne peut s'effectuer qu'entre des températures allant de 15 °C à 35 °C,
27 °C constituant un idéal pour l'épanouissement des plants.
4) Le sisal
L’Agave sisalana, appelé sisal est une plante de la famille des Agavaceae. C’est
également le nom de la fibre extraite des feuilles de cette plante. Très résistante, la
fibre sert à la fabrication de cordage de tissus grossiers et de tapis.
5) Le cacao
Le cacao (du nahuatlcacahuatl qui désigne les fèves du cacaoyer) est la poudre
obtenue après torréfaction et broyage de l'amande des fèves de cacao fermentées
produites par le cacaoyer.
Cette opération permet également d'extraire la graisse que l'on appelle beurre de
cacao.
95 % de la production mondiale de cacao provient d'une agriculture familiale
paysanne vivant de un à trois hectares de plantation de cacaoyers.
Pays
Production %
Côte d'Ivoire 1 449 000 t 31,6 %
Ghana
835 500 t 18,2 %
Nigeria
367 000 t 8 %
Cameroun 275 000 t 6 %
Brésil
256 200 t 5,6 %
III – Les Avantages et inconvénients
a) Les avantages
6
Il permet d’étendre le marché et d’élargir des clientèles.
Il y aussi des plantes médicinales come le coton fait partie des plantes utilisées en
médecine traditionnelle.
La culture de la canne à sucre réduire l’érosion du sol car il estune plante très vivace
au réseau racinaire.
L'augmentation de la consommation, comme le cacao de 75 % en Chine, 80 % en Inde
et 23 % au Brésil qui entraine une augmentation des revenus.
b) Les inconvénients
Le bas niveau de vie des populations limite leurs pouvoirs d’achats. Au BurkinaFaso dans les années 90, la culture du coton est entrée en crise à cause des maladies et
du cout des intrants.
-Problèmes des concurrences, ex: la concurrence du sucre de betterave est très forte
-Insuffisances des voies de communications surtout dans les régions d’Afriques.
-L’instabilité des prix.
-Problèmes environnementaux :
Les mégots de cigarettes sont par ailleurs une source de pollution majeure, notamment
pour les cours d'eau.
-les champs de canne à sucre sont brûlés afin de faire fuir les serpents et autres
animaux venimeux. (Perte de la biodiversité)
-La culture du tabac est responsable de 5 % de la déforestation dans les pays en
développement.
7
CONCLUSION
Pour conclure on peut dire que la culture commerciale parait au final réducteur.
Incontestablement, il existe des cas où les cultures d’exportations entrent en
concurrences avec les cultures vivrières là ou saturation foncière et conditions
naturelles sont difficiles, là où l’agriculture de plantation arbustive occupe tous
l’espace.
8
BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE
 Green Facts, sure base de CBD Dry and Sub-humid Lands Biodiversity
Definitions
 www.wikipedia.com
 www.latesttoday.com
9
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire