Chapitre 6 – Le Pelvis Osseux

publicité
Chapitre 6 – Le Pelvis Osseux
- Le Pelvis osseux est l’ensemble squelettique du bassin constitué par «3 pièces osseuses :
- L’os Coxal, Latéralement.
- Le Sacrum, en Arrière.
- Le Coccyx, en arrière.
I – Situation et Anatomie de Surface
A) Organisation Générale
1 – Localisation du Pelvis
- Le Pelvis occupe la partie basse du tronc et constitue la zone ou s’attachent les 2 membres
inférieurs. C’est pour cette raison qu’on lui donne également le nom de ceinture pelvienne.
- Dans la partie basse de l’Abdomen, la zone qui répond à la face interne de l’aile Iliaque s’appelle la
fosse iliaque.
- Il existe deux repères osseux palpables :
- Epine iliaque antéro-supérieure localisée en avant de l’aile iliaque, au niveau de la crête
iliaque.
-Tubercule (ou épine) du Pubis latéralement à la ligne médiale et à la symphyse pubienne.
- Entre ces deux repères osseux, est tendue une structure fibreuse qui forme comme une corde : Le
ligament inguinal.
- La région anatomique qui est centré sur ce ligament inguinale se nomme la région inguinale.
- En arrière de l’aile iliaque, de l’os coxo-fémoral et de l’ischion, sont regroupés les muscles Glutéaux
ou muscles fessiers.
2 – Le Périné
- La région qui se situe en dessous du pelvis osseux, c’est la région périnéale qui a une forme de
losange qui présent donc 4 sommets :
- Un sommet antérieur est constitué par la symphyse pubienne
- Un sommet postérieur constitué par la pointe du coccyx
- Deux sommets latéraux constitués par les tubérosités ischiatiques.
1
- Ce losange peut être divisé en deux portions :
- Le Triangle uro-génital
- En avant
- Occupé par les OGE et les terminaisons de l’app. urinaire.
- Le Triangle anal :
- En arrière
- Occupé par l’anus.
3 – Le Pelvis osseux : Un entonnoir à deux compartiments distincts
- Si on fait une coupe frontale du pelvis osseux, on constate que l’on obtient une forme
d’entonnoir avec :
- Une partie supérieure (Le Grand Bassin) qui est limitée par :
- Le détroit Supérieur (ou Ouverture Supérieure) en HAUT. Ce grand bassin est
délimité latéralement par les ailes iliaques et donc passe par les crêtes iliaques.
- Le détroit inférieur en BAS.
- Une Partie inférieure (Le Petit Bassin) qui est limitée par :
- Le Détroit Supérieur en HAUT
- L’Ouverture inférieure en BAS
- Les Pourtours osseux et les membranes obturatrices droite et gauche
LATERALEMENT.
- La cavité pelvienne et abdominale sont en continuité l’une avec l’autre et leur limites respectives
sont mal définies :
- Le grand bassin appartient à la cavité abdominale
- Le petit bassin constitue la cavité pelvienne.
- En dessous du petit bassin, on a une zone qui se nomme la partie périnéale (ou le Périné).
2
II – Fonctions du Pelvis Osseux
- Le pelvis osseux contient et soutient :
- La Vessie
- Le Rectum
- Le Canal Anal
- Les voies de la Reproduction.
- Par ailleurs, ce Pelvis osseux permet également la fixation des racines des OGE.
- Le Bassin est également la ceinture pelvienne. Cette ceinture est l’élément squelettique qui assure
le transition entre le squelette axiale et le squelette du membre inférieur.
- Le Sacrum, dans la nomenclature en vigueur, ne fait pas parti de la ceinture Pelvienne. Cependant,
cette dernière information n’a aucun intérêt pratique.
- Le bassin assure la transmission des forces en appui bi-caudale et mono-caudale. Le poids de la
moitié des forces de la partie supérieure du corps est transmis de la colonne vertébrale, passe par les
ailerons du sacrum et arrivent au niveau de l’articulation coxo-fémorale. Les forces sont transmises
par le col du fémur à la Diaphyse Fémorale.
- Sur le plan biomécanique, ces forces sont transmises par une série d’arches qui permettent à
l’ensemble de rester cohérent et de transmettre ces forces de manière linéaire.
 La colonne vertébrale n’est pas dans le même plan frontal que les diaphyses fémorales, ce qui
explique l’importance capitale des arches pour la transmission des forces.
- C’est au niveau du bassin que se font un certain nombre de passages (nerveux, vasculaires
principalement) entre les cavités abdomino-pelvienne et le membre inférieur.
- Il existe plusieurs passages :
- Le Grand Foramen Ischiatique et le petit Foramen Ischiatique qui communique avec la
région Glutéale.
- Le Canal obturateur situé entre la branche ilio-pubienne et la membrane obturatrice qui
communique avec la région obturatrice.
- Passage du Hile vasculaire du membre inférieur entre l’os coxal et le ligament inguinal.
3
III – Constitution du Pelvis osseux.
- Il est constitué de 4 pièces osseuses qui sont
- L’os coxal droit
- L’os coxal gauche
- Le Sacrum
- Le Coccyx.
A) L’Os Coxal
- L’os coxal est formé de trois pièces osseuses qui ont fusionné quand la maturation osseuse s’est
terminée :
- L’ilion :
- Au-Dessus (Position crâniale).
- C’est la plus volumineuse pièce osseuse qui est constituée :
- d’une aile
- d’un corps.
- L’Ischion :
- En Bas et en Arrière
- Il est composé d’un corps et d’une branche.
- Le Pubis :
- En bas, en Avant et en Dedans
- Il est constitué d’un corps et de 2 branches (supérieure et inférieure.)
4
- Ces 3 pièces se réunissent deux à deux au niveau de l’acétabulum et proviennent de 3 ébauches
cartilagineuses que l’on trouve chez le fœtus. Ces ébauches vont faire apparaitre des points
d’ossification de manière progressive au cours de la vie intra-utérine :
- L’Ilion s’ossifie au 3° mois de la VIU
- L’Ischion s’ossifie au 4° - 5° mois de la VIU.
- Le Pubis s’ossifie à partie du 5° - 6° mois de la VIU.
- L’Ossification se propage de proche en proche dans l’ébauche cartilagineuses et à l’adolescence, les
3 pièces osseuses sont totalement (ou presque) calcifiées. Il persiste le cartilage en « Y » qui marque
la séparation entre les 3 pièces osseuses.
- Si on fait une radio à un garçon de 14 ans, on observe la séparation cartilagineuse avec le cartilage
en noir. Cette ligne opaque disparait entre 16 et 18 ans. Ceci et utilisé en médecine légale.
B) Le Sacrum
- Le Sacrum, c’est la fusion de 5 vertèbres sacrées.
- L’Ischion et l’Ilion délimitent à eux seuls le Foramen Obturé, en dessous de la cavité acétabulaire.
5
III – Etude descriptive
A) L’Os Coxal
1- Vu médiale
- Divisé en deux partie par la ligne oblique (ou ligne terminale) qui participe à la constitution du
détroit supérieur
- Surface articulaire : Coxo-Sacrale en haut et en arrière.
- Au niveau de la partie abdominale, on rencontre successivement, du haut vers le bas, de l’arrière
vers l’avant :
- La partie haute de L’Ilium, soit la crête iliaque
- L’épine iliaque antéro-supérieure
- Une petite échancrure
- L’épine iliaque antéro-inférieure
- La Branche du pubis qui se termine par le Tubercule (ou épine) du Pubis.
- Les deux pubis sont articulés par la symphyse pubienne.
6
2 – Vue Latérale.
- Elle se construit autour de la cavité acétabulaire qui surplombe le foramen obturé.
- La partie postérieure de la crête iliaque se termine par l’épine iliaque postéro-supérieure.
- La crête iliaque présente un renflement en sa portion moyenne : le Tubercule de la crête iliaque.
- En dessous de l’épine iliaque supéro-inférieure, on a une grande courbure ischiatique qui est suivie
par l’épine ischiatique puis par la tubérosité ischiatique.
- La ligne arquée se termine par la ligne pectinée.
7
3 – Acétabulum.
- Le ligament transverse acétabulaire est recouvert de cartilage articulaire.
- Foramen acétabulaire entre l’os et le ligament transverse.
B) Le Sacrum
- Il est le résultat d’une fusion de 5 vertèbres sacrales au niveau des corps mais également au niveau
des Apophyses transverses.
- Il s’articule avec L5 par le disque intervertébral et par des articulations autres (articulation entre les
apophyses articulaires supérieures de L5 et les cornes du Sacrum.)
- Il présente le canal sacral qui a un orifice d’entrée et un orifice de sortie. On appelle l’orifice de
sortie : le hiatus sacral.
- Les corps du Sacrum se poursuivent par le Coccyx qui est un vestige de 4 vertèbres coccygiennes.
- Les Apophyse transverses des cornes sacrées forment un corps articulaire en forme de
« boomerang » qui s’articule avec l’os coxal. Cette surface va s’articuler avec la surface de l’os coxale
visible en vue médiale.
IV – Les Articulations et les Ligaments
A) Lombo-sacrale
- Cette articulation sépare L5 et S1.
- Elle est renforcée antérieurement par le ligament longitudinal antérieur.
- Entre L5/S1, on retrouve le foramen intervertébral qui laisse passer le nerf rachidien S5.
- Le Ligament sacro-iliaque antérieur renforcé par un ligament lombo sacral qui provient de
l’apophyse transverse de L5. Les fibres s’étalent et se croisent avec les fibres du ligament sacroiiliaque antérieur.
- L5 est attaché à la crête iliaque par le ligament ilio-lombal par l’apophyse transverse.
8
B) Sacro-iliaque.
- Il existe en arrière de la surface articulaire un très épais et puissant ligament : Le ligament Sacro
iliaque interosseux qui est renforcé en arrière par un Ligament sacro-iliaque postérieur.
- Les 2 pubis s’articulent par la symphyse pubienne qui est constitué de Fibrocartilage.
- Pour maintenir les deux portions du pubis, les Ligaments pubiens inférieurs et supérieurs.
- Il existe deux ligaments Sacro-coxaux qui permettent de fixer le Sacrum à l’os coxal :
- Sacro-tubéral qui relie le sacrum à la tubérosité ischiatique et qui est situé en position
latérale.
- Sacro épineux qui est tendu entre la face antérieure du Sacrum et l’épine ischiatique.
- Ces Deux ligaments limitent des ouvertures (Petit et grand foramen ischiatique.) :
- Le Foramen obturé est limité par la membrane obturatrice tout en ménageant un petit orifice :
l’Orifice obturateur.
9
- Le Ligament inguinal : Il correspond au repli terminal de l’aponévrose du muscle oblique externe.
Ce ligament inguinal induit l’ouverture d’un foramen qui se divise en deux parties par la présence de
la bandelette ilopectinée. On distingue dès lors :
- La lacune vasculaire par laquelle passent l’artère et la veine fémorale (Le Pédicule
Vasculaire.) Cette lacune est fermée latéralement par le ligament lacunaire.
- La lacune musculaire : Médiale
V - Ouverture supérieur du pelvis :
A) Ouverture supérieure
- Le promontoire puis bord de l’aile du sacrum puis La ligne terminale formée par : (la ligne arquée, le
pecten pubis et la crête pubienne.)
- Diamètre conjugué : 11 cm.
- Diamètre transverse : 13 cm
- Diamètre oblique : 12,5 cm
 Orienté de l’articulation Sacro-iliaque à l’éminence iliopectinée.
10
B) Ouverture inférieure
Coccyx, ligament sacro-Tubéraux, tubérosité ischiatiques puis la branche de l’ischion branche inf du
pubis (arcade pubienne) et enfin symphyse pubienne.
- Diamètre antéro-postérieur : Entre 9,5 et 11,5 cm
- Diamètre transverse : 11 cm.
Bassin féminin
- Evasé.
- Ailes Iliaques plus larges.
- Ouverture Supérieure ovale.
Bassin masculin
- Aile iliaque resserrée
- Ouverture Supérieure du Bassin Triangulaire.
- Symphyse Pubienne plus Haute
VI – Applications cliniques
A) Accouchement
1- La Contre Nutation
- Toutes les hormones aboutissent à l’acquisition d’une certaine souplesse des ligaments et donc à
une certaine mobilité de certaines articulations.
- Cette Contre Nutation engendre l’allongement du diamètre conjugué.
- Cette étape a pour objectif la descente du foetus dans le Pelvis. On parle également d’Engagement
lorsque la tête du Fœtus dépasse l’ouverture supérieure du Pelvis. La tête se positionne selon l’un
des 2 de l’axe oblique du bassin :
- Présentation Occipito Iliaque Gauche Antérieur : OIGA (3/4 des cas)
- Présentation Occipito iliaque Droit Postérieur : OIGP (1/4 des cas)
11
2 – La Nutation
- Le Foetus est situé entre la symphyse pubienne et Sacrum, il faut que la progression de
l’accouchement se fasse. Il faut un mouvement de Nutation qui s’obtient par fléchissement des
cuisses sur le tronc : Position gynécologique.
- Ce Mouvement a pour effet d’agrandir le diamètre antéro-postérieure de l’ouverture inférieure du
bassin par :
- La bascule du bassin
- L’écartement des tubérosités ischiatiques.
B) Les Fractures du Bassin.
- Il faut subir un traumatisme très important pour subir une fracture du bassin.
- Il existe trois types de Fracture du Pelvis selon la classification de Tile (Ostéologue.)
- Fractures de type A : Fractures localisées dans les parties du bassin qui ne compromettent
pas l’intégrité de l’anneau pelvien (composé du Sacrum, des Os Coxaux et de la Symphyse Pubienne.)
- Fractures du type B : Fractures qui engendrent une disjonction de la symphyse pubienne
mais une persistance d’une charnière sacro-iliaque.
- Fracture du type C : Fractures qui engendrent une disjonction totale au niveau de la
symphyse pubienne ainsi qu’au niveau de la charnière sacro-iliaque postérieure.
- Au niveau du bassin, on remarque une vascularisation importante du pelvis. Ceci induit le fait qu’un
déchirement de cette vascularisation (par une fracture par exemple) peut provoquer une hémorragie
très importante. En effet, une disjonction de 3 cm de la symphyse pubienne, enclenche une
Hémorragie de 3L de sang sur les 5 Litres moyens que notre corps contient !
 Un patient dans cette situation est donc en choc hémorragique !
- Lorsque l’on fait un Scanner, on peut faire une reconstruction 3D du bassin fracturé.
- Observation de 2 types :
- Inlet
- Outlet
 Autrefois avec Radiographie traditionnelle, maintenant par reconstruction tridimensionnelle via
un Scanner TDM.
12
Téléchargement
Explore flashcards