HéMIPLéGIQUE - CHU Limoges

publicité
]
E
D
I
U
[G
D’INSTALLATION
DE LA PERSONNE
H é M I P L é G IQ U E
à l’usage des patients, de leur entourage et du personnel soignant
Responsable : Pr Jean-Yves Salle
[SOMMAIRE]
INTRODUCTION.................................................................1
ASSIS SUR LE FAUTEUIL..................................................2
COUCHé SUR LE DOS.......................................................4
COUCHé SUR LE CÔTé VALIDE........................................6
COUCHé SUR LE CÔTé HéMIPLéGIQUE...........................8
LEXIQUE DES TERMES MéDICAUX EMPLOYéS.............. 10
NOTES............................................................................. 12
INTRODUCTION
Vous êtes hospitalisé(e) suite à une hémiplégie1 provoquée par un accident vasculaire cérébral 2 (AVC).
Cette hémiplégie rend la marche difficile ou impossible actuellement et vous oblige à être
le plus souvent en position couchée ou mis(e) au fauteuil.
Ce guide a été réalisé par l’équipe soignante pluridisciplinaire*1 du Service de médecine physique
et de réadaptation (SMPR) afin de vous donner ainsi qu’à votre entourage, des informations
concernant la bonne installation des membres paralysés dans ces diverses positions.
Ces installations permettront d’améliorer votre confort, votre sécurité et de prévenir
certaines complications telles que :
• les douleurs (douleur d’épaule, algodystrophie3)
• les compressions circulatoires (oedème4, stase veineuse5)
• les compressions tissulaires (escarre6)
• les mauvaises positions (rétraction7)
• les chutes.
Ces précautions doivent être respectées
en toutes circonstances et lors de toutes vos sorties.
*1 L’équipe pluridisplinaire est composée de :
• médecin - cadre de santé, ergothérapeute
• infirmière, aide-soignant
1
ASSIS SUR LE FAUTEUIL
La personne photographiée présente une hémiplégie droite
épaules alignées
Avant-bras déficient
sur l’accoudoir
Bassin équilibré
Pieds sur
les repose-pieds
2
AFIN D’éviter les escarres, l’utilisation d’un coussin anti-escarre
est indispensable En cas de station assise prolongée.
► Le bassin et les fesses doivent être installés au fond du fauteuil, dans l’axe du
tronc et de la tête afin de maintenir l’équilibre.
► Les épaules sont alignées à la même hauteur.
► Le membre supérieur déficient est installé de manière suivante :
• l’avant-bras, coude compris, repose sur l’accoudoir du fauteuil roulant
• la main est appliquée sur le pommeau.
En cas de troubles de la sensibilité profonde 8 et/ou d’héminégligence 9 certains
patients hémiplégiques peuvent avoir des difficultés à maintenir cette position :
les soignants et leur entourage familial doivent les stimuler pour qu’ils prennent
conscience de cette mauvaise position et qu’ils corrigent le placement de leur membre supérieur sur l’accoudoir.
afin d’éviter la sub-luxation10 (le déboîtement) de l’épaule paralysée
ET L’œDème de la main, Un support de bras (accoudoir) est
recommandé.
► Les membres inférieurs
• ils sont alignés avec le reste du corps.
• les pieds sont à plat sur les repose-pieds, genoux et hanches fléchis à 90°.
Si Des bas de contention SONT prescrits par le médecin, ILS sont
mis en position couchée avant le lever, puis retirés après le coucher.
3
COUCHé sur le dos
(Décubitus dorsal)
La personne photographiée présente une hémiplégie droite
Coude et main
déficients surélevés
par un coussin
Pied déficient
dans la botte
en mousse
4
Recommandation standard :
Pour toutes les installations au lit : le changement de position est
recommandé toutes les 3 heures, mais reste toujours soumis à la
tolérance de la personne. un matelas anti-escarre est recommandé.
► Le membre supérieur déficient est installé sur un coussin*2.
• L’avant-bras, main et coude compris sont surélevés par rapport à l’épaule.
• Les doigts sont positionnés le plus à plat possible.
► Le membre inférieur déficient est aligné en rectitude et sans rotation.
La jambe repose dans une botte en mousse évidée au niveau du talon qui permet de
maintenir le pied perpendiculaire à la jambe et de mettre le talon en décharge afin d’éviter la formation d’escarres.
*2 Dans le service de MPR, un coussin micro-billes est utilisé. Cependant à domicile, un oreiller peut convenir.
5
COUCHé sur
le côté VALIDE
(Décubitus latéral)
La personne photographiée présente une hémiplégie droite
6
Main déficiente
surélevée
Jambe déficiente
à l’avant et fléchie
6
Recommandation standard :
Pour les positions « couché sur le côté » éviter l’installation de
profil strict afin de ne pas surcharger les points d’appuis (épaule,
trochanter11, genou, malléole12...).
► La tête est installée dans le prolongement du tronc.
► Le membre supérieur déficient repose sur un coussin*2 placé devant le thorax afin de le
surélever.
► Les membres inférieurs sont décalés l’un par rapport à l’autre : le membre
déficient disposé à l’avant.
Un coussin*2 est placé sous le membre déficient, de façon à ce que le genou et la
hanche soient à la même hauteur.
Si le patient a tendance à revenir sur le dos, le maintenir avec une cale de décubitus ou à défaut un traversin disposé en arrière.
*2 Dans le service de MPR, un coussin micro-billes est utilisé. Cependant à domicile, un oreiller peut convenir.
7
COUCHé sur le côté
HéMIPLéGIQUE
La personne photographiée présente une hémiplégie droite
Bras et épaule
déficients dégagés
Jambe déficiente
à l’arrière et fléchie
8
► Le bras et l’épaule déficients sont dégagés vers l’avant.
• L’avant-bras et la main sont surélevés par un coussin *2 .
► La genou déficient est fléchi. Un coussin *2 est placé sous la jambe
valide de façon à ce que le genou et la hanche du côté sain soient à la même hauteur.
Si le patient a tendance à revenir sur le dos, le maintenir avec une cale de décubitus ou
à défaut un traversin disposé en arrière.
Recommandation standard :
La position « couché sur le côté hémiplégique »
est en général moins bien tolérée par la personne.
La vigilance doit être accrue à l’égard des points d’appui.
*2 Dans le service de MPR, un coussin micro-billes est utilisé. Cependant à domicile, un oreiller peut convenir.
9
LEXIQUE DES TERMES
MéDICAUX EMPLOYÉS
1. Hémiplégie : paralysie d’une moitié du corps, droite ou gauche.
2. Accident vasculaire cérébral : (AVC) déficit neurologique soudain, d’origine
vasculaire.
3. Algodystrophie : phénomène douloureux avec troubles circulatoires localisés au membre supérieur (épaule et/ou main) qui dans votre cas est dû à l’hémiplégie.
4. Œdème : augmentation de volume liée à une rétention de liquide dans les tissus de
l’organisme.
5. Stase veineuse : diminution de la vitesse de circulation du sang veineux entraînant sa
stagnation et son accumulation.
6. Escarre : plaie due à la destruction (appelée nécrose) d’un revêtement cutané ou muqueux provoquée par un point d’appui trop prolongé.
7. Rétraction : raccourcissement des muscles et tendons entraînant des raideurs
articulaires.
8. Sensibilité profonde : elle permet de percevoir la position de son membre dans l’espace. A ne pas confondre avec la sensibilité superficielle cutanée qui permet de ressentir
le toucher, la piqûre, le froid et le chaud.
10
9. Héminégligence : incapacité à percevoir les stimulations provenant du côté hémiplégique. Elle peut concerner l’espace (l’hémi-espace) et/ou le corps (l’hémicorps).
10. Sub-luxation : déboitement incomplet de deux surfaces articulaires.
11. Trochanter : volumineuse saillie osseuse située à la partie supérieure du fémur
et que l’on peut palper en haut et sur le côté de la cuisse.
12. Malléole externe : saillie osseuse de l’extrémité inférieure du péroné, face externe de
la cheville.
(Définitions élaborées à partir du dictionnaire médical - Larousse)
11
NOTES
NOTES
Ce travail a été réalisé par :
► Jean-Christophe Daviet,
Professeur
► Agnès Bouchery,
Infirmière
► Marie-Laure Berthaud,
Cadre supérieure de santé
► Martine Boulesteix,
Infirmière
► Marie-Claude Cathelinaud,
Infirmière
► Christine Chazelas,
Infirmière
► Nicole Fureix,
Aide-soignante co-pilote
► Virginie Léobon,
Aide-soignante
► Stéphanie Lamant,
Ergothérapeute
► Jean-Marie Bernard,
Aide-soignant pilote
Avec la contribution du Dr Romain Joste
HOSPITALISATION
Infirmières aile A ---------------------- Poste 55150
Infirmières aile B ---------------------- Poste 55151
Hôpital Jean Rebeyrol
avenue du buisson - 87042 Limoges cedex
Tél.
:
05
55
05
55
55
www.chu-limoges.fr
GED_GENE-DS-223 - 02-09
Standard CHU -------------------- Tél. : 05 55 05 55 55
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire