ARGUMENTAIRES DU DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT ANNEE 2017-2018

advertisement
ARGUMENTAIRES DU DEPARTEMENT DE
PSYCHOLOGIE DU DEVELOPPEMENT
ANNEE 2017-2018
RESP : Olga VOLCKAERT-LEGRIER
olga.volckaert-legrier@univ-tlse2.fr
Tous les étudiants intéressés par une inscription dans les mentions
Psychologie, Psychologie de l'éducation et de la formation, avec une
orientation psychologie du développement peuvent s’inscrire dans
un séminaire du département de psychologie du développement.
NB : Mme Blicharska Teresa ne prendra pas de nouveaux étudiants cette
année.
Enseignant(e)
Ania BEAUMATIN
Email
belmatin@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
L’enfant et le lien social. Dialectique des processus de personnalisation et
de socialisation
Descriptif du champ de recherche :
Construction active par l’enfant de son rapport au lien social, via les relations à
autrui, les représentations, les valeurs, les identifications liées à différents
milieux de vie (école, groupe de pairs, contextes culturels).
Etude des processus psychologiques par lesquels il se construit comme sujet et
citoyen : ce qu’il perçoit de la société, de ses milieux de vie et de ses systèmes
de référence, la façon dont il s’y intègre (ou pas), comment il se positionne en
affirmant ses goûts, ses valeurs, ses préférences.
Exemples de thèmes de recherche :
Personnalisation et socialisation en rapport à divers milieux de vie
Construction du rapport à la citoyenneté
Processus d’affiliation et d’intégration à des groupes (sociaux, culturels)
Modèles identificatoires et systèmes de référence (évaluation, signification)
Processus symboliques et imaginaires
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Mettre l’accent sur le point de vue de l’enfant, les processus psychologiques
étudiés. Méthodologies permettant d’appréhender le sens et la fonction
psychologique des conduites sociales via les discours des enfants
(questionnaires, entretiens, récits, conduites symboliques)
Références
Baubion-Broye, A., Dupuy, R. & Prêteur, Y. (2013). Penser la socialisation en
psychologie. Actualité de l’œuvre de Philippe Malrieu, Erès.
Beaumatin, A. & Laterrasse (2004). L’enfant parmi les autres. Se construire dans
le lien social, Milan.
Malrieu, Ph. (2005). La construction du sens dans les dires autobiographiques,
Erès
Robert, C. & Beaumatin, A. (2010). De la dyade vers un système intégratif des
relations interpersonnelles chez le jeune enfant, Revue québécoise de
psychologie, 31 (2), 215-235.
Numéro spécial de la revue Enfance consacré aux articles d’Henri
Wallon
Mots clés
Socialisation – Personnalisation - Enfant – Adolescent - Relations
interpersonnelles – Milieux de vie – Rapport à la citoyenneté Systèmes de références – Conduites symboliques – Culture -
Enseignant(e)
Marie Bourjade
Email
marie.bourjade@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
UMR 5263 CLLE-LTC, Axe 4 : Cognition, Communication Développement
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Communication Multimodale & Attention Sociale
Descriptif du champ de recherche :
Ce séminaire est à l’intersection de la psychologie du développement et des sciences
de l’évolution. Il aborde la question de l’origine de la psychologie humaine, en particulier
des conduites communicationnelles comme le langage. La question générale adressée
par ce séminaire est celle de savoir si nos proches apparentés possèdent les prérequis
communicationnels desquels le langage humain aurait évolué ? Pour aborder cette
question, mes recherches s’appuient sur des approches observationnelles et
expérimentales visant à étudier le développement communicatif chez plusieurs
modèles, notamment l’enfant humain et l’enfant babouin, dans divers contextes sociaux
(coopération, apprentissage, résolution de problèmes, interactions jeune-adulte,
interactions entre espèces etc.).
Exemples de thèmes de recherche :
1.
Du geste à la parole ? Etude des modalités de communication selon l’attention
de l’audience
Les origines du langage oral sont abordées en lien direct avec les compétences du
sujet pour comprendre l’attention d’autrui. Les modalités de communication de l’enfant
sont étudiées selon l’attention de sa mère ou d’un autre adulte, selon leurs modes de
communication (vocal, visuel, tactile) et la qualité de l’interaction. Ce champ d’étude
repose sur des corpus de situations d’interaction collectées dans différents cadres : des
échanges spontanés mère – enfant, des échanges mère – enfant en situation
expérimentale, des échanges enfant – enfant en situation de coopération ou encore des
échanges enfant – animal – thérapeute dans le cadre de la médiation animale.
2.
L’attention sociale à travers les cultures et les espèces
Une grande partie de notre cognition sociale repose sur la tendance à suivre et à prendre
en compte le regard d’autrui. Cette attention sociale développée est le socle de
nombreuses capacités telles que l’attention conjointe, la théorie de l’esprit, la référence
sociale, l’imitation… Ce champ d’étude vise à décrire les formes variées d’attention sociale
chez différentes espèces et différentes cultures.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
L’étudiant devra fournir un travail bibliographique théorique permettant de préciser la
question de recherche (sur la base d’articles scientifiques en anglais) et réaliser une
étude pratique d’observation dont il faudra analyser statistiquement les données.
Références
Mots clés
Bourjade, M., Meguerditchian, A., Maille, A., Gaunet, F., & Vauclair, J. (2014). Olive
baboons, Papio anubis, adjust their visual and auditory intentional gestures to the
visual attention of others. Animal Behaviour, 87, 121‑128.
Meguerditchian, A., Cochet, H., Wallez, C., & Vauclair, J. (2013). Communication,
latéralité et cerveau chez les primates humains et non humains: vers une origine
gestuelle ou multimodale du langage? Revue de primatologie, 5.
http://primatologie.revues.org/1717
Bourjade, M., (2016). Le pointage controversé des singes : éléments empiriques
chez le babouin olive (Papio anubis). Enfance, 2016(4), 375-404.
Geste, Regard, Attention sociale, Coopération, Langage, Communication, Enfant,
Primate, Evolution, Animal
Enseignant(e)
VALERIE CAPDEVIELLE-MOUGNIBAS
Email
capdevie@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire Psychologie de la socialisation. Développement et travail
Axe 3 : Psychologie du développement et de l’éducation familiale et scolaire
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Transitions scolaires, rapport au savoir et construction identitaire à
l’adolescence
Descriptif du champ de recherche :
Au sein du système éducatif français, la formation professionnelle initiale (lycée
professionnel, CFA), constitue un univers très spécifique caractérisé par la diversité
des milieux de vie et des contextes de formation auxquels sont confrontés les publics
concernés. Peu de recherche se sont attachées à étudier les effets des modes de
socialisation mis en œuvre au sein des différents contextes de formation sur le
devenir des jeunes préparant un diplôme professionnel. Les travaux menés au sein du
Laboratoire PDPS ont montré qu’il convient d’accorder une attention particulière à la
problématique adolescente pour évaluer le rôle joué par les conditions de travail et
de formation dans la construction des parcours de formation au sein de la formation
professionnelle initiale. L'adolescence est un temps de transition marqué par
l'immédiateté et l'urgence subjective. Ce rapport au temps spécifique constitue une
problématique cruciale pour expliquer l’expérience de ces jeunes. Coincés entre une
demande sociale qui les somme de se projeter dans un avenir professionnel réaliste et
l’urgence subjective dans laquelle ils se trouvent, le rapport à l'avenir de ces jeunes ne
cadre pas toujours avec l’injonction qui leur est faite de bâtir un projet de vie. Pour
eux, l’essentiel n’est pas là. Déracinés de leur enfance, ils doivent accepter l'éveil du
sexuel, renoncer à donner du sens à la totalité de ce qu’ils éprouvent et fabriquer à
partir de l’avènement d’un nouveau corps les outils symboliques nécessaires à la
construction de leur être d'adulte. Confrontés au monde du travail de façon plus
précoce que leurs homologues engagés dans les filières générales, apprentis et
lycéens professionnels engagés dans une quête identitaire incessante demandent aux
adultes qu’ils rencontrent non pas seulement un savoir scolaire ou professionnel mais
aussi un témoignage sur leur manière personnelle de faire avec la condition humaine.
Exemples de thèmes de recherche :
Les thèmes retenus dans ce séminaire visent à promouvoir des recherches qualitatives
s’intéressant plus particulièrement aux publics (pré-apprentis, apprentis, lycéens
professionnels, jeunes sans emploi…), formateurs (enseignants, artisans/maîtres
d’apprentissage…), et contextes de formation (lycées, CFA, entreprises, écoles de la 2 ème
chance, organismes de formation…) caractéristiques du secteur de la formation
professionnelle.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Clarté et articulation de la question proposée avec le champ de recherche
Qualité de la présentation et de la rédaction du projet présenté
Références
Mots clés
Baubion-Broye, A., Dupuy, R., Prêteur, Y. et al. (2013). Penser la socialisation en psychologie.
Actualité de l’oeuvre de Philippe Malrieu. Eres
Kergoat, P. & Capdevielle-Mougnibas, V. (2015). Les formations par apprentissage et la production
des inégalités : de l’orientation à la formation. L'Orientation Scolaire et Professionnelle. 44, 2, 135145.
Capdevielle-Mougnibas, V., Garric, N., Courtinat-Camps, A., & Favreau, C. (2011). Diversité des
formes du rapport au savoir chez des lycéen(ne)s professionnels et apprenti(e)s de niveau V.
Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence. 60, 2, 94-100.
Socialisation, Personnalisation, Rapport au savoir, Sens de l’expérience scolaire,
Orientation, (Dé)mobilisation, Formation professionnelle, Contextes de formation,
Alternance, Apprentissage salarié, Artisanat, Lycée professionnel.
Enseignant(e)
Hélène COCHET
Email
helene.cochet@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE – LTC (UMR 5263)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Développement de la communication
Descriptif du champ de recherche :
La thématique de recherche concerne le développement de la
communication, en particulier la perception et la production de gestes
communicatifs. Les questions peuvent être abordées chez l'enfant
entre 1 et 6 ans et/ou chez l'adulte, dans une perspective
éventuellement évolutive, voire comparative.
Exemples de thèmes de recherche :
1. Relation entre gestes et apprentissages. Dans quelle mesure la
perception et la production de gestes (e.g., gestes de pointage, gestes
symboliques, gestes iconiques) peuvent influencer la résolution de
tâches, l'acquisition et la construction de compétences et refléter leur
développement chez l'enfant d’âge scolaire et/ou l'adulte ? (travail en
collaboration avec Marie Bourjade et Sören Frappart).
2. Asymétrie des gestes communicatifs. Quelles sont les facteurs
fonctionnels qui peuvent expliquer, d'une part, l'asymétrie (ou latéralité
manuelle) des gestes communicatifs, et d'autre part, l'asymétrie des
activités d'utilisation d'outils ?
3. Fonctions des gestes et sélection sexuelle. De quelle manière les
gestes co-verbaux produits par l’adulte lors d’interactions influencent-ils
le choix d'un partenaire ? (observation de situations naturelles ou mise en
place de situations expérimentales).
Références
Mots clés
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
L’étudiant devra cibler un thème précis en s'appuyant sur plusieurs
éléments bibliographiques (une proportion importante de la littérature
est an anglais), proposer une question de recherche et une
méthodologie adaptée.
Cochet, H., & Byrne, R. W. (2013). Evolutionary origins of human
handedness: Evaluating contrasting hypotheses. Animal Cognition, 16,
531-542.
Cochet, H., & Vauclair, J. (2010). Pointing gestures produced by toddlers
from 15 to 30 months: Different functions, hand shapes and laterality
patterns. Infant Behavior and Development, 33, 432-442.
Goldin-Meadow, S. (2011). Learning through gesture. WIREs: Cognitive
Science, 2(6), 595-607.
Pine, K. J., Knott, T., & Fletcher, B. C. (2010). Quand faire des gestes
permet de mieux apprendre. Enfance, 3, 355-368.
Communication non verbale, gestes, préférence manuelle
Développement, évolution
Enseignant(e)
Email
Unité de
Recherche
Département
Titre du
séminaire
AMELIE COURTINAT-CAMPS
courtina@univ-tlse2.fr
Laboratoire Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail (EA 1697)
Références
Courtinat-Camps, A., Massé, L., de Léonardis, M., & Capdevielle-Mougnibas, V. (2016 – in press). The
Heterogeneity of Self-portraits of Gifted Students. Roeper Review.
Courtinat-Camps, A. & Toubert-Duffort, D. (2014). Accompagner la scolarisation des élèves intellectuellement
précoces en Essonne. Rapport de recherche. Suresnes, Avril 2014 (Projet financé par le Fonds Social Européen)
Villatte, A., Courtinat-Camps, A. & de Léonardis, M. (2014). Typology of self-concept in adolescence.
Comparative study among French gifted and mainstream high school teenagers. Roeper Review, 36(1), 30-42.
Courtinat-Camps,
A.,
Massé,
L.,
et
de
Léonardis,
M.
(2012).
Self-portraits
and
self-esteem in French gifted students. Dans S. De Wals et K. Meszaros (éds.), Handbook on
Psychology of Self-Esteem (pp.1-34). Hauppauge, NY: Nova Science Publishers.
Courtinat-Camps, A., & Villatte, A. (2011). Adolescent(e)s à haut potentiel intellectuel : des configurations
familiales plurielles. Psychologie Française, 56(3), 173-188.
Courtinat-Camps, A., Villatte, A., Massé, L. & de Léonardis, M. (2011). « Qui suis-je ? » Diversité des
représentations de soi chez des adolescent(e)s à haut potentiel intellectuel. Bulletin de Psychologie, Tome
64(4), n°514, 315-328.
Courtinat-Camps, A., de Léonardis, M., & Prêteur, Y. (2011). Formes du rapport au savoir chez des
collégien(ne)s à haut potentiel intellectuel. Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence, 59(6), 336-341.
Courtinat-Camps, A. (2010). Socialisation familiale, estime de soi et expérience scolaire chez des collégien(ne)s
à haut potentiel. Pratiques Psychologiques, 16(4), 319-335.
Courtinat, A. & de Léonardis, M. (2010). Contextes de scolarisation et expérience scolaire chez des
collégien(ne)s à haut potentiel. Enfance (numéro spécial : Les enfants à haut potentiel), 1, 99-109.
Gaspard, J.-L., Courtinat-Camps, A., & Crabié, J.-P. (2010). Haut potentiel : position subjective et rapport au
savoir. Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence, 58, 327-332.
Courtinat, A., de Léonardis, M., & Massé, L. (2009). Contextes de scolarisation et estime de soi chez des élèves
à haut potentiel. Revue Québécoise de Psychologie, 30(1), 1-24.
Courtinat, A. (2008). Expérience scolaire et représentations de soi chez des collégien(ne)s à haut potentiel
intellectuel dans des contextes de scolarisation différenciés. Thèse de Doctorat en Psychologie du
développement. Université de Toulouse 2.
Mots clés
Adolescence ; construction identitaire ; expérience scolaire ; haut potentiel intellectuel ; rapport au
savoir ; représentations de soi, socialisation familiale et scolaire
Psychologie du Développement
Construction identitaire, rapport au savoir et expérience scolaire chez des adolescents à haut potentiel
intellectuel (HPI)
Descriptif du champ de recherche : ce séminaire, qui s’inscrit dans le champ de la psychologie du
développement, aborde la problématique de l’expérience scolaire, de la socialisation familiale et scolaire et
de la construction identitaire chez des adolescent(e)s HPI (ou intellectuellement précoces). Le phénomène du
HPI constitue un sujet d’actualité qui suscite un vif intérêt et fait l’objet de prises de position passionnées et
de débats polémiques. Bien que très médiatisée, cette question reste encore relativement peu explorée sur
le plan scientifique, les études empiriques francophones étant rares. Dans ce cadre, il s’agit:
de promouvoir une posture épistémologique et théorique qui articule effets de contexte,
contraintes socio-institutionnelles et signification subjective dans la mesure où les expériences de
vie sont toujours réélaborées par les sujets ;
de s’intéresser à l’expérience scolaire et au rapport au savoir d’adolescents HPI dans des
contextes de socialisation et de scolarisation diversifiés ;
d’identifier et d’analyser le sens que ces adolescents HPI accordent à leurs expériences ;
Exemples de thèmes de recherche (non exhaustifs) :
Construction identitaire (représentations de soi, estime de soi) et HPI,
Rapport au savoir et à l’école et HPI,
Sens de l’expérience scolaire et HPI,
Socialisation familiale et scolaire chez les adolescents HPI,
Effets différenciés des contextes de scolarisation…
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant : Les qualités de présentation et de rédaction du
projet seront prises en compte. Le/ les étudiant(e)(s) doi(ven)t fournir un travail de recherche théorique, en
lien avec la thématique, ainsi qu’une étude de terrain (prise en compte du point de vue des sujets privilégié)
dont il faudra ensuite traiter et analyser les données (méthodologie mixte à la fois qualitative et quantitative
valorisée).
Enseignant(e)
ESPARBES-PISTRE SYLVIE
Email
esparbes@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Enfants à haut potentiel : adaptation scolaire et sociale.
Descriptif du champ de recherche :
L’objectif de ce séminaire porte sur la façon dont les enfants et les adolescents à haut
potentiel s’adaptent à leur scolarisation dans une perspective développementale et
comparative.
Populations : enfants, adolescents, la famille, les professionnels.
La question du devenir scolaire et social de « l’Enfant à Haut Potentiel » est un sujet
d’actualité (BO n°31 du 1er septembre 2005, Colloque annuel de l’AFEP, janvier 2006).
Parents d’élèves, enseignants, psychologues, praticiens mais aussi responsables
institutionnels s’interrogent de plus en plus sur les capacités d’adaptation scolaire et
sociale de ces jeunes à haut potentiel dans les dispositifs scolaires classiques (rapport
Delaubier, 2002). En effet, au-delà des aptitudes intellectuelles de ces individus, des
caractéristiques de leur développement interrogent et inquiètent. Les difficultés
rencontrées par ces jeunes et les formes de rejet, d’exclusion scolaire sont nombreuses et
risquent d’altérer leur développement personnel et leur bien-être psychologique. De
nombreux psychologues cliniciens soulignent le risque sans remédiation appropriée de
« sous réalisation » sur le plan scolaire (effet pygmalion « négatif », Terrassier, 1999 ;
Complexe de l’Albatros, Grauvit, 2002). Plusieurs spécialistes soulignent les décalages
entre maturation affective et intellectuelle (Terrassier, 1999, Coleman, 2000) pouvant
créer une tension génératrice de stress les amenant à mettre en place des stratégies de
« faire-face » (stratégies de « coping ») souvent inadaptées pour gérer la situation. Il
s’agira au travers d’études empiriques de pouvoir mieux connaître cette population et
d’identifier les différentes trajectoires développementales de ces jeunes.
Exemples de thèmes de recherche :
-
identification de la précocité
intelligences multiples
décalage entre maturation intellectuelle et affective
adaptation scolaire, familiale et sociale
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
-
mémoire individuel
recherche empirique
assiduité au séminaire
Modalités pratiques de fonctionnement du séminaire :
Références
Mots clés
- le vendredi matin en groupe en début de semestre
puis en rendez-vous individuel
- Delaubier, J.-P. (2002). La scolarisation des enfants intellectuellement précoces. Rapport
à Monsieur le Ministre de l’Education Nationale.
- Gardner, H. (1983). Les intelligences multiples. Paris : Retz.
- Huteau, M., & Lautrey, J. (1999). Evaluer l’intelligence : Psychométrie cognitive. Paris :
PUF.
-Terrassier, J-C. (1999) Les enfants surdoués, ou la précocité embarrassante (4 ème édition)
Paris : ESF.
Enfants à Haut Potentiel, Enfant Intellectuellement Précoce, Adaptation scolaire et
sociale, Education familiale, stress scolaire.
Enseignant(e)
SYLVIE ESPARBES-PISTRE ET NATHALIE PIGEM
Email
esparbes@univ-tlse2.fr et pigem@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Bien-être des enfants, adolescents et jeunes adultes : adaptation et stratégies
de personnalisation
Descriptif du champ de recherche :
Ce séminaire s’inscrit dans le champ de la psychologie du développement et de la
santé.
1. Bien-être à l’école, collège, lycée, etc. : Etudier la perception et la
représentation que les enfants, les adolescents ou les adultes ont de leur lieu
d’apprentissage. Sont-ils heureux dans ces lieux de vie ? et/ou sont-ils stressés,
maltraités, etc. ? Comment font-ils face aux violences scolaires ? Dans une
perspective interactionniste, importance du rôle actif du sujet dans le rapport à
l’environnement familial (style éducatif, soutien familial,…) et scolaire (rapport aux
enseignants, à l’institution scolaire). Quelle est l’influence du bien-être à l’Ecole
sur la réussite scolaire ? quelle est la place des émotions à l’Ecole ?
2. Bien-être à l’hôpital, perception et perception de la maladie et stratégies de
personnalisation : L’irruption de la maladie fait événement et implique des
changements (cognitifs, affectifs, comportementaux, sociaux, etc..) importants
dans la vie. Certains enfants, adolescents, jeunes adultes passent beaucoup de
temps dans les hôpitaux ; quelles perceptions ont-ils de ces lieux de vie ?
Comment font-ils face à leur maladie? Face à la maladie, le sujet met en place
diverses stratégies (stratégies de personnalisation) dans le but de faire face
(stratégies de coping), de défendre ses projets (stratégies de projet), de
restaurer/préserver son estime (stratégies identitaires), de maintenir ou trouver
un statut social (stratégies de positionnement social).
3- Bien-être et qualité de vie en éducation spécialisée (CAMPS, IME, ITEP, MECS,
etc.) : il s’agira d’aborder le ressenti et le vécu des jeunes enfants et adolescents
au travers d’entretiens, d’échelles et questionnaires spécialisés sur l’évaluation du
bien-être et de la qualité de vie du jeune. Il est possible d’envisager des
rencontres avec les parents et les professionnels (éducateurs, pédiatres,…
Références
Mots clés
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant : Se demander d’abord
si la recherche est faisable en un an. Pour le mémoire : fournir un travail de
recherche théorique, faire une étude de terrain.
- UNICEF. (2007). La pauvreté des enfants en perspective : Vue d’ensemble du
bien-être des enfants dans les pays riches. Bilan Innocenti, 7. Centre de recherche
Innocenti de l’UNICEF, Florence.
- OCDE (2011) Assurer le bien-être des enfants : comparaison du bien-être des
enfants dans les pays de l’OCDE.
- Guimard, Ph., Bacro, F. & Florin, A., (2012). L’évaluation du bien-être à l’école
Conférence Internationale sur le pilotage et l’évaluation du système éducatif.
Centre International d’Études Pédagogiques Sèvres, 14-15 novembre 2012
Bien-être, qualité de vie, adaptation, stress scolaire, scolarité, santé, maladie,
perception du corps, perception de l’école, stratégies, personnalisation, résilience.
Enseignant(e)
Frédéric FOURCHARD – Maître de conférences – INU Champollion, Albi
Email
frederic.fourchard@univ-jfc.fr
Unité de Recherche
Laboratoire Psychologie de la Socialisation : Développement-Travail (LPSDT, EA 1697). Equipe 2 : psychologie du développement de la personne,
cultures et lien social.
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
La construction identitaire et les processus de socialisation et de
personnalisation à l’adolescence
Descriptif du champ de recherche :
La question des changements, physiques et corporels, sociaux,
psychologiques et culturels est une problématique de fond qui touche
de près les adolescents. Ces transformations méritent d’être étudiées
au cours de cette phase de développement mais également dans le but
de situer leurs effets sur la représentation de soi et par répercussion
sur la construction identitaire plus globalement. Ce thème d’étude vise
à mettre à jour les liens entre les divers aspects du développement de
l’adolescent et la représentation de soi dans des situations de vie très
diverses : vie scolaire en collège, lycée (général, technique et
professionnel), implications en clubs, de loisirs sportifs ou associations
culturelles (théâtre, musique, arts visuels…)
Exemples de thèmes de recherche :




La transformation du corps à l’adolescence : ses conséquences sur la
représentation de soi et sur la construction identitaire.
Citoyenneté et développement de l’adolescent.
Liens entre les représentations de la citoyenneté et la construction des
identités à l’adolescence
Le regard de l’autre (parents, pairs) et son implication dans la
construction de la représentation de soi.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant



Réalisation d’un mémoire individuel
S’insérer dans une étude sur la citoyenneté au sein de l’équipe
Participer à des séminaires collectifs
Références
Baubion-Broye, A., Dupuy, R. & Prêteur, Y. (2013). Penser la
socialisation en psychologie. Actualité de l’oeuvre de Philippe
Malrieu, Erès.
Mots clés
Adolescence, Changements physiques, Citoyenneté, Construction
identitaire, Estime de soi, Genre, Identités, Image du corps,
Modifications corporelles, Rapport au corps, Représentation de
soi.
Enseignant(e)
Sören Frappart
Email
frappart@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE – LTC
Département
Psychologie du développement
Titre du séminaire
Acquisition et construction de connaissances
Descriptif du champ de recherche :
Comment l’enfant et ou l’adulte acquièrent-ils et construisent-ils de nouvelles
connaissances sur le monde ? Comment ces connaissances évoluent au cours
de l’ontogenèse ? Quelle est l’influence du contexte développemental de
l’individu dans ce processus ?
Conceptualisation et pratique linguistique : comment la pratique récurrente
d’ateliers à visée philosophique modifie les prises de paroles et la conception
des thèmes abordés ? en collaboration avec Valérie Tartas.
Conceptualisation et routines culturelles : comment les enfants pensent-ils la
« nature », quelles sont les routines culturelles qui leurs sont proposées en
fonction du contexte dans lequel ils évoluent ?
Conceptualisation et gestualité : Qu’est-ce que l’analyse de la gestualité chez
l’enfant nous dit sur leur compréhension de monde ? En collaboration avec
Hélène Cochet.
Exemples de thèmes de recherche :
Références
Mots clés
Etudier la qualité du débat lors d’ateliers à visée philosophique entre le début et
la fin de l’année scolaire, ainsi que leur rôle dans le processus de
conceptualisation de l’enfant.
Etudier les activités routinières liées à la « nature » réalisées avec les enfants
ainsi que leur conception de la « nature ».
Etudier la gestualité associée à une notion telle que la forme de la Terre.
Descola, P. (2006). Par-delà nature et culture. Paris : Gallimard.
Pine, K. J., Knott, T., & Fletcher, B. C. (2010). Quand faire des gestes permet de
mieux apprendre. Enfance, 3, 355-368.
Leleux, C. (2009). La discussion à visée philosophique pour développer le
jugement moral et citoyen ? Revue Française de Pédagogie, 166, 71-87.
Acquisition et construction de concepts, contexte développemental.
Enseignant(e)
Sören Frappart & Valérie Frède
Email
frappart@univ-tlse2.fr; valerie.frede@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE – LTC
Département
Psychologie du développement
Titre du séminaire
Acquisition et construction de concepts en astronomie
Descriptif du champ de recherche :
Développement conceptuel en astronomie: (1) en partenariat avec le Quai des
Savoirs et l’Observatoire du Pic du Midi, projet de recherche sur l’acquisition, la
construction et la médiation des savoirs astronomiques ; (2) étude des
processus d’acquisition et de construction des concepts astronomiques en
fonction du contexte développemental de l’enfant ; (3) étude des processus de
changements conceptuels suite à un enseignement (in)formel.
Exemples de thèmes de recherche :
Etude du développement conceptuel lié à la forme de la Terre, au cycle
jour/nuit, aux saisons, ou aux phases de la Lune dans une perspective
comparative (e.g. comparaisons méthodologiques et/ou culturelles...). Intérêt
pour l’influence du contexte (enseignement formel/informel/outils
multimédias…) sur l’acquisition de connaissances par l’enfant.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
Un travail régulier permettra à l’étudiant de mener à bien une revue de
littérature afin de mettre en place la problématique de son projet de
recherche. Puis, l’étudiant sera amené à réaliser un recueil de données (de
préférence alliant divers outils), à les analyser et à mettre en lien ses
résultats avec ses réflexions théoriques.
Modalités pratiques de fonctionnement du séminaire :
Références
Mots clés
Quelques rendez-vous collectifs en début d’année, puis suivi individualisé ou par
groupe thématique.
Diakidoi, I.A., Kendeou, P. (2001). Facilitating conceptual change in astronomy: a
comparison of the effectiveness of two instructional approaches. Learning and
Instruction, 11, 1-20.
Frède, V., Troadec, B., & Frappart, S. (2009). Acquisition de connaissances au
sujet du cycle journée/nuit chez l’enfant français : Etude développementale et
comparaisons méthodologiques. Psychologie Française, 54(2), 153-171.
Siegal M., Nobes G., & Panagiotaki, G. (2011). Children's knowledge of the
Earth. Nature Geoscience, 4, 134-136.
Acquisition et construction
conceptuels, Contextes.
de
concepts
en
astronomie,
Changements
Enseignant(e)
GUIDETTI MICHELE
Email
guidetti@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE-LTC (UMR CNRS 5263)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Développement communicatif, émotionnel et langagier
Ce séminaire aborde le développement communicatif, émotionnel et langagier chez
l’enfant dans une perspective de cognition sociale. Les aspects du développement
normal et pathologique à titre comparatif pourront également être traités sous réserve
que les étudiants disposent déjà d’un accès aisé aux populations en question.
Les étudiants peuvent choisir parmi les deux thèmes suivants :
1- Le développement de la communication gestuelle et verbale
Dans une perspective qui allie les théories pragmatiques (Searle et Vanderveken) et
les théories interactionnistes du développement (Bruner, Vygotski), on s'intéressera à
l'articulation verbal/gestuel ainsi qu'aux variations de la forme des messages gestuels
et verbaux en fonction de la situation de communication (avec leur mère, leur père,
d’autres enfants…) chez des enfants de 4 à 8 ans - observés dans des situations
naturelles ou dans des situations aménagées à domicile ou en classe.
2- Le développement des émotions
Cette question est située dans une perspective néo-darwinienne pour laquelle
l’expression des émotions constitue une conduite adaptative qui permet au sujet de
comprendre et d’anticiper le comportement d’autrui et de s’ajuster en conséquence.
Dans ce cadre, certaines expressions faciales exprimant les “émotions de base”
(comme la peur, la colère, la joie et la tristesse) sont produites de la même manière et
reconnues universellement. Envisager le développement émotionnel dans cette
perspective, c’est le mettre en relation avec celui des théories de l’esprit qui
concernent la capacité d’attribuer des états mentaux à autrui.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
L’étudiant doit fournir un travail de recherche théorique ainsi qu’une étude de terrain
(observations d’enfants, recueil de données dans des situations «naturelles» ou
aménagées, recueil de données à partir d’un protocole informatisé etc.) dont il faudra
ensuite traiter, analyser et interpréter les données en fonction des hypothèses.
Modalités pratiques de fonctionnement du séminaire :
Le séminaire aura lieu tous les 15 jours en début et en milieu d’année, de manière
individuelle par la suite en fonction de l’avancement du travail.
Références
Colletta, J.M. & Guidetti, M. (eds) (2010). Gestures and multimodal development.
Gesture, 2/3.
Guidetti, M. (2010). La multimodalité de la communication dans le développement
typique et atypique. Enfance, 3.
Thommen, E. (2010). Les émotions chez l’enfant – Le développement typique et
atypique. Paris : Belin.
Mots clés
émotions, communication, cognition sociale, gestes, langage, pragmatique
développementale
Enseignant(e)
GUIDETTI Michèle – FREDE Valérie
Email
guidetti@univ-tlse2.fr ; valerie.frede@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE UMR CNRS 5263 Axe « Cognition, Communication et
développement »
Département
Psychologie du Développement – ESPE Toulouse Midi-Pyrénées
Titre du séminaire
Gestes et apprentissages scientifiques
Descriptif du champ de recherche :
De nombreuses études ont montré que la production ou l’observation de gestes
associés ou non au discours peuvent favoriser l’acquisition de connaissances et
l’émergence de la compréhension explicite d’un concept (Pine et al., 2010). Le recours
aux gestes permet également de réduire la charge cognitive lors de la résolution d’un
problème complexe. Ce séminaire portera sur l’étude de la façon dont les gestes
interviennent et peuvent être utilisés lors d’apprentissages scientifiques à l’école.
Nous souhaitons également quantifier le gain conceptuel éventuel lié à la production
par l’apprenant de gestes spontanés ou imités, dans l’acquisition et le développement
de ses connaissances en sciences et plus particulièrement en mathématiques (Novack
et al., 2014), comparé à d’autres modalités. Il a été en particulier montré que les
enfants qui produisent des gestes adaptés lors d’une tâche d’équivalence en
mathématiques progressent davantage sur cette tâche que ceux qui ne produisent
aucun geste ou des gestes partiellement corrects (Goldin-Meadow et al., 2009). Une
des retombées pratique de ces recherches est de proposer des pistes d’amélioration
des méthodes d’enseignement ou des pistes de remédiation utilisables en classe pour
certains élèves en difficulté.
Exemples de thèmes de recherche :
Il est possible d’étudier par exemple, dans une procédure classique de pre test
entrainement post test, dans quelle mesure la production ou l’absence de gestes ainsi
que l’imitation de gestes spécifiques (d’experts) lors d’une tâche de résolution de
problèmes en mathématiques ou en sciences, ont des conséquences sur
l’apprentissage des notions abordées. Ce travail peut se décliner dans une perspective
développementale afin de caractériser si l’utilisation / l’utilité des gestes varient au
cours de l’ontogénèse mais également dans une perspective de développement
« atypique » c’est à dire auprès d’enfants présentant des troubles spécifiques des
apprentissages.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
Un travail régulier permettra à l’étudiant de mener à bien une revue de littérature afin
de mettre en place la problématique de son projet de recherche. Puis, l’étudiant sera
amené à réaliser un recueil de données, à les analyser et à mettre en lien ses résultats
avec ses réflexions théoriques.
Modalités pratiques de fonctionnement du séminaire :
Quelques rendez-vous collectifs en début d’année, puis suivi individualisé ou par
groupe thématique.
Références
Goldin-Meadow, S., Wagner Cook, S. & Mitchell, Z.A. (2009). Gesturing gives children
new Ideas about Math. Psychological science, 20(3) : 267-272.
Novack, M.A, Congdon E.L., Hemani-Lopez, N. & Goldin-Meadow, S. (2014). From action
to abstraction: using the hands to learn math. Psychological science, 25(4) : 903-910.
Pine, J.K, Knott, T & Fletcher, Ben C. (2010). Quand faire des gestes permet de mieux
apprendre. Enfance, 3, 355-368.
Mots clés
Gestes et apprentissages scientifiques. Développement et changements
conceptuels liés à l’utilisation des gestes.
Enseignant(e)
MARIE HUET-GUEYE
Email
marie.huet@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire de Psychologie de la Socialisation – Développement et
Travail (LPS-DT – EA 1697)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
L’enfant citoyen : processus psychologiques, sociaux et éducatifs en jeu
dans la construction de la citoyenneté durant l’enfance.
Références
Mots clés
Descriptif du champ de recherche :
La citoyenneté a ceci de particulier qu’elle est à la fois un état de fait et un processus :
« on naît citoyen et on le devient » (Chombart de Lauwe, 1990). Nombre de travaux
examinent les aspects sociaux de la citoyenneté mais plus rares sont ceux qui en
analysent les aspects psychologiques, en termes de socialisation politique de l’enfant, de
prise de conscience progressive par l’enfant du fait d’être citoyen, de signification de la
(sa) citoyenneté, etc.
Ce séminaire propose justement d’étudier les processus psychologiques et les conditions
sociales et culturelles de la construction de la citoyenneté durant l’enfance, dans le
cadre de la problématique générale de la dialectique des processus de personnalisation
et de socialisation plurielle et active (Wallon, Malrieu).
Exemples de thèmes de recherche :
Comment s’élabore cette prise de conscience chez l’enfant ? Par quels processus
psychologiques et sociaux se construit-il comme citoyen ? Quels rôles les différents
milieux de vie de l’enfant (famille, écoles, loisirs, quartier, etc.) jouent-ils dans cette
construction ? Quel regard les acteurs concernés, en premier lieu les enfants mais aussi
leurs parents et les professionnels de l’éducation, portent-ils sur cette question ? Quelle
place l’éducation à la citoyenneté occupe-t-elle dans le processus éducatif global (formel
et informel) de l’enfant ? Comment les institutions éducatives (famille, école, loisirs)
investissent-elles cet aspect de l’éducation de l’enfant ? Sur la base de quelles
conceptions de l’enfant (de son développement, de sa place dans la société), du lien
social et de la citoyenneté ces choix éducatifs sont-ils opérés?
Il s’agira de repérer les processus internes et externes impliqués dans la construction de
la citoyenneté, d’analyser leurs relations, de mettre en perspectives les caractéristiques
développementales des sujets et les conditions sociales et culturelles de leur
développement.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
- articulation thématique directe avec l’argumentaire du séminaire (références) ;
- formulation d’une question de recherche claire et précise ;
- méthodologie : recueil du point de vue des sujets (entretiens/questionnaires).
Baubion-Broye, A., Dupuy, R. & Prêteur, Y. (Dir.) (2013). Penser la socialisation en
psychologie. Actualité de l’œuvre de Philippe Malrieu. Toulouse : Erès.
Chombart de Lauwe, M.-J. (1990). L'enfant acteur social et partenaire des adultes.
Nouvelles conceptions aboutissant à une transformation de son statut, Enfance, Tome
43, n° 1, pp. 135 à 140.
Le Pors, A. (2011). La citoyenneté. Paris : PUF.
Feyfant, A. (2010). L’éducation à la citoyenneté, Dossier d’actualité de la veille de l’IFé,
n°57, octobre 2010, 1-15.
Huet-Gueye, M, Fourchard, F., Miieyaa, Y., Larroze-Marracq, H., Beaumatin, A., Rouyer,
V., Fondeville, B. (2015) Devenir citoyen : le point de vue d’enfants et d’adolescents sur
l’éducation à la citoyenneté. 16ème Congrès International de l’AIFREF, Bilbao : Juin 2015.
(éducation à la) citoyenneté - enfant citoyen - lien social – personnalisation socialisation politique.
Enseignant(s)
LARROZE-MARRACQ HERVE
Email
larrozemarracq@yahoo.fr
Unité de Recherche
Laboratoire de Psychologie du Développement et des Processus de Socialisation
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
La quête du sens : créations, histoires, cultures
Descriptif du champ de recherche :
La personne humaine est ancrée dans l’histoire, dans des milieux institutionnels,
socio-économiques, politiques, culturels, où s’enracinent ses actes et pensées. Cette
inscription dans la trame symbolique et langagière collective n’est pas déterministe, elle
fait de toute « activité » une expérience existentielle, une quête du « sens » de sa
présence au monde et fonde en retour la potentialité de transformer la réalité et de
créer des cultures. La psychologie historique et culturelle du développement ne nie pas la
subjectivité, bien au contraire, sa clinique du sujet questionne l’objectivation de l’esprit
dans les « œuvres »: créations artistiques, philosophiques, religieuses, scientifiques,
politiques, juridiques, techniques… autant de cadres symboliques et sémiotiques dans
lesquels s’expriment les fonctions psychologiques. Etudier l’esprit, c’est travailler cette
construction historique de l’expérience. Faire œuvre de psychologue, c’est étudier les
transformations et les créations de l’âme humaine.
Exemples de thèmes de recherche :
Les thématiques du séminaire sont ouvertes, avec une prédilection pour le
développement de la personne à tous les âges de la vie, au niveau individuel ou
collectif : constructions et crises identitaires, conflits de valeurs, citoyenneté,
engagement politique, associatif, humanitaire, créations artistiques, corps et
initiations, rites, croyances, pratiques religieuses, pratiques éducatives et
thérapeutiques, individuation et cultures… Les références attendues à la psychologie
historico-culturelle (Meyerson, Malrieu, Bruner), ainsi qu’à la psychanalyse (Anzieu,
Freud, Klein, Lacan, Winnicott) et la psychologie analytique (Jung), ne sont pas
exclusives d’autres approches.
Méthodes possibles: les approches qualitatives sont privilégiées (observations,
entretiens, études de cas).
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
Le projet de recherche doit présenter un thème et une ébauche de problématique.
Références
Baubion-Broye, A., Dupuy, R., Prêteur, Y. et al. (2013). Penser la socialisation en
psychologie. Actualité de l’œuvre de Philippe Malrieu. Eres
Jung, C-G. (2015). Introduction à la psychologie analytique. Albin Michel
Malrieu, P. (2000). La construction des imaginaires. L'Harmattan
Mots clés
constructions et crises identitaires- rites - idéologies – activités symboliques – cultures –
individuation - sens - création - thérapies-engagement citoyen
Enseignant(e)
LARGY PIERRE
Email
largy@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire Octogone-Lordat E.A.4156
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Etude de l’apprentissage de l’écrit et de ses troubles
Descriptif du champ de recherche :
Conduit dans une perspective de psychologie du développement cognitif, le
travail vise à étudier la façon dont l’enfant d’école primaire apprend, ainsi que
les raisons pour lesquelles certains enfants éprouvent des difficultés à
apprendre.
Le domaine d’apprentissage plus spécifiquement abordé est celui de la langue
écrite, qu’il s’agisse de la façon dont l’enfant la produit ou la comprend.
Exemples de thèmes de recherche :

Etude des rapports entre émotion et orthographe.

Etude du développement de l’orthographe et de la représentation des
mots au sein du lexique mental de l’enfant.

Etude de l’impact de l’usage de l’écrit numérique sur l’orthographe.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
L’étudiant se voit proposer un sujet de mémoire en fonction de ses intérêts
mais en rapport direct avec mes propres travaux de recherches.
Références
Bosse, M-L., Chaves, N., Largy, P., & Valdois, S. (2015). Orthographic learning
during reading: The role of whole-word visual processing. Journal of
Research in Reading.
Chaves, N., Combes C., Largy, P. & Bosse, M-L., (2012). La mémorisation de
l’orthographe des mots lus en CM2 : effet du traitement visuel
simultané. L’Année Psychologique, 112, 2, 175-196
Fayol, M. (1997). Des idées au texte. Paris, PUF.
Gunnarsson-Largy, C. & Largy, P. (2013). Le développement des automatismes
en production écrite du CE2 à la 4e collège à travers l’accord de
proximité et les récupérations d’instances, dans C. Gunnarsson-Largy
& E. Auriac-Slusarczyk, (Eds) Ecriture et réécritures chez les élèves :
Un corpus à la croisée entre des genres discursifs et des
méthodologies d’analyse. Louvain-la-Neuve : Academia Bruylant.
Lanchantin, T., Simoës-Perlant, A., & Largy, P. (2013). The case of Digital Writing
in Instant Messaging: When cyber written productions are closer to
oral code than to written code. PsychNology, 10(3), 187-214.
Largy, P., Cousin, M.P., Bryant, P., & Fayol, M. (2007). When memorized
instances compete with rules: the case of number-noun agreement
in written French. Journal of Child Language, 34, 425-437.
Largy, P. (2008). L’acquisition de la morphologie flexionnelle du nombre :
hypothèses sur l’origine de certaines difficultés d’apprentissage de
l’écrit. A.N.A.E., 96-97, 213-219.
Sprenger-Charolles, L., & Colé, P. (2013). Lecture et dyslexie. Approche
cognitive. Dunod Ed.
Mots clés
Apprentissages ; acquisitions ; production écrite ; lecture ; orthographe ;
troubles des apprentissages ; émotions ; coût cognitif ; écrit
numérique
Enseignant(e)
DE LEONARDIS MYRIAM
Email
leonard@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire de Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail (LPS-DT – EA
1697)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Expérience scolaire, rapport au savoir et construction identitaire
Descriptif du champ de recherche :
La famille et l'école sont deux instances essentielles qui orientent, en
coordination ou en opposition, la socialisation de l'enfant et de l'adolescent.
La centration sur l’expérience scolaire de l’élève permet alors de mettre l'accent
sur l'articulation entre signification subjective et contraintes socioinstitutionnelles qui sont à l'œuvre dans l'acte d'apprendre mais aussi dans la
construction identitaire. En outre, la question du sens que le sujet construit à
propos des apprentissages et de son statut d’élève apparaît toujours médiée par
les différents partenaires éducatifs (du groupe familial et du milieu scolaire),
d'où l'importance accordée à l'histoire familiale et scolaire.
La référence à la notion de rapport au savoir présente l'intérêt de ne pas réduire
l'acte d'apprendre aux seuls processus cognitifs désinsérés de leurs contextes
biographique et socio-historique. Elle privilégie notamment une approche de
l’investissement / désinvestissement scolaire qui s'inscrit dans la controverse
avec les théories défectologiques et les thèses du handicap socioculturel. A cet
égard la notion de rapport au savoir, ne se limite pas à mettre l'accent sur des
éléments de causalité externes, ni à renvoyer aux seules caractéristiques
individuelles des sujets mais s'attache surtout à promouvoir une "lecture en
positif" des processus engagés dans l'acte d'apprendre (ou de ne pas
apprendre).
Exemples de thèmes de recherche :
- Études empiriques auprès d'enfants ou d'adolescents scolarisés dans le cursus
ordinaire ou spécialisé (ULIS, SEGPA, ITEP, IME-IMPRO…).
- Construction identitaire et représentation de soi, rapport au savoir et à l’école
sont autant de processus qui seront étudiés en particulier au cours de
situations de transitions (au sortir de l’enfance et à l’adolescence : de l’école
primaire au collège, du collège au lycée) mais aussi transitions liées aux
ruptures dans le parcours de formation
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Clarté du projet, articulation précise avec la thématique du séminaire, faisabilité
(notamment en ce qui concerne l’accès au terrain)
Références
Mots clés
Mémoires en binômes encouragés
- Chevallier, E, Courtinat-Camps, A. de Léonardis, M. (2015). Estime de soi chez des
élèves scolarisés en classe d’inclusion scolaire (CLIS). Neuropsychiatrie de l’Enfance et de
l’Adolescence, 63, 76-83.
- de Léonardis, M. (2004). Rapport au savoir et socialisation familiale et scolaire.
Pratiques Psychologiques, 10, 2. Numéro thématique sur le rapport au savoir.
- de Léonardis, M. & Prêteur, Y. (2007). Expérience scolaire, estime de soi et
valeur accordée à l'école à l'adolescence. In A. Florin & P. Vrignaud (Éds.).
Réussir à l'école : Les effets des dimensions conatives (personnalité,
motivation, estime de soi, compétences sociales). Rennes : PUR.
Expérience scolaire, Rapport au savoir, Rapport à l'école, Représentations de soi,
Socialisation familiale et scolaire.
Enseignant(e)
Yoan MIEYAA
Email
mieyaa@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Laboratoire de Psychologie de la Socialisation : Développement et Travail (LPS-DT)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Socialisation plurielle et active, dynamiques de groupes et développement de la personne
Descriptif du champ de recherche :
L’Homme est un « animal social » et se confronte au quotidien aux dynamiques de groupe. Le
sujet se développe au fil de ses expériences de vie et des relations interpersonnelles vécues au
sein de ses différents milieux de vie, et ce en référence à une socialisation plurielle et hétérogène.
Le sujet se construit dans et par le groupe, dans des dynamiques d’identification et d’affiliation,
mais également dans des dynamiques d’opposition et de rejet de certains sujets et de certains
groupes sociaux. Ainsi, au fil du développement, le sujet met en œuvre de nombreux processus
symboliques qui renvoient pour l’essentiel à une dialectique entre des conduites d’identification et
de différenciation. L’objectif étant, pour lui, d’arriver à articuler participation au lien social et
affirmation de soi. Cela induit de trouver un équilibre, souvent précaire, entre différence et
ressemblance vis-à-vis de l’altérité, transgression et conformisation aux différentes normes
groupales et sociales, et ségrégation et affiliation aux autrui.
Trois axes thématiques peuvent être développés dans le cadre de ce séminaire en articulation
avec les âges de la vie et les principales périodes de développement du sujet : l’étude des liens
entre la construction identitaire et les appartenances sociales et culturelles ; l’étude des modes
d’affiliation et de participation du sujet au lien social ; et l’étude du rapport du sujet à la
différence et à l’altérité. A travers ces thématiques l’idée est de s’interroger de manière plus
spécifique sur le rôle et les fonctions psychologiques du groupe dans le développement de
l’enfant et de l’adolescent.
Comment le sujet construit et développe son appartenance à différents groupes
sociaux ?
Quelles influences ces groupes peuvent-ils avoir sur la construction identitaire du sujet ?
Quelles places le sujet occupe-t-il au sein de ses différents groupes d’appartenance ?
Quels rôles peut-il jouer en tant qu’acteur au sein de ces groupes ?
Comment le sujet signifie-t-il ses appartenances multiples et son adhésion à des groupes
pluriels et parfois conflictuels ?
Exemples de thèmes de recherche :
-
Socialisation de genre et rapports sociaux de sexe
Socialisation horizontale et verticale
Construction de l’identité sexuée
Expérience scolaire et rapport aux savoirs
Lien social et citoyenneté
Re-production d’inégalités sociales et de discriminations
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Thématique de recherche articulée au séminaire proposé
Formulation d’une question de recherche claire et précise
Pistes de réflexion sur la méthodologie envisagée
Références
Baubion-Broye, A., Dupuy, R. & Prêteur, Y. (Dir.)(2013). Penser la socialisation en psychologie. Actualité de
l’œuvre de Philippe Malrieu. Toulouse : Erès.
Beaumatin, A. & Laterrasse (2004). L’enfant parmi les autres. Se construire dans le lien social, Milan.
De Léonardis, M. & al (dir) (2003). L’enfant dans le lien social. Perspectives de la psychologie du
développement, Erès.
Mieyaa, Y., Rouyer, V., Le Blanc, A. (2012). La socialisation de genre et l’émergence des inégalités fillesgarçons : le rôle des processus d’acculturation et de personnalisation à l’école maternelle. L’Orientation
Scolaire et Professionnelle, 41/1. « Inégalités sociales et orientations », pp. 57-75.
Rouyer, V., Mieyaa, Y., & Le Blanc, A. (2014). Socialisation de genre et construction des identités sexuées :
Contextes sociétal et scientifique, acquis de la recherche et implications pratiques. Revue Française de
Pédagogie, 187, pp.97-137.
Rouyer, V. Croity-Beltz S. & Prêteur Y. (2010) Genre et socialisation de l’enfance à l’âge adulte :
Expliquer les différences, penser l’égalité (pp.63-71). Toulouse : Erès.
Mots clés
Groupe ; Développement de la personne ; Enfant ; Adolescent ; Jeune adulte ; Processus de
socialisation ; Construction identitaire ; Lien social ; Affiliation ; Ségrégation ; Citoyenneté ;
Identité sexuée ; Expérience scolaire.
Enseignant(e)
HIROKO NORIMATSU
Email
norimats@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE - LTC (Cognition, Langues, Langage et Ergonomie - Laboratoire Travail et
Cognition)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
1 : Cognition sociale : approche développementale et culturelle
2 : Prise de décision autour de l’alimentation du nourrisson
Descriptif du champ de recherche :
1: Développement de la Théorie de l’esprit chez les jeunes enfants
Etudier l’émergence et le développement des compétences socio-cognitives chez les
jeunes enfants, notamment la théorie de l’esprit (de 2 à 5 ans). Il s’agit de tester un
protocole expérimental dans des structures collectives (écoles maternelles, haltesgarderies).
2: Les choix des différents types d’allaitement et facteurs socio-culturels
Aujourd’hui, différents types d’allaitement sont possibles (sein, biberon et mixte).
Comment la mère ou le couple choisissent-ils le type d’allaitement et sa durée? Dans
ce séminaire, nous étudierons les différents facteurs susceptibles d’avoir un impact
sur ce choix. Cette année, nous privilégions l’analyse de l’influence du corps médical.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Un projet 1) portant sur un thème précis en relation avec les thématiques du
séminaire. 2) faire une recherche bibliographique, 3) proposer des questions de
recherche à partir de l’examen de quelques bibliographies.
Références
- Branger B, Cebron M, Picherot G, de Cornulier M. (1998). Facteurs influençant la durée
de l'allaitement maternel chez 150 femmes. Arch Pédiatr 1998 ; 5: 489-96.
- Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. (2000). La promotion de
l’allaitement maternel : c’est aussi l’affaire des pédiatres…. Arch de Pédiatr, 2000 ; 7 :
1149-53.
- Norimatsu, H. Blin, R., Hashiya, K., Sorsana, Ch. & Kobahyashi, H. (2014). Understanding
of others' knowledge in French and Japanese children: A comparative study with a
disambiguation task on 16-38-month-olds. Infant Behavior & Development, 37, 632643.
- Thommen, E. & Rimbert, G. (2005) (Eds.) L’enfant et les connaissances sur
autrui. Paris: Belin.
Mots clés
- Wellman, H. M., Cross, D., & Watson, J. (2001). Meta-analysis of theory-of-mind
development: The truth about false belief. Child Development, 72, 655–684.
Allaitement, Facteurs socio-culturels, Corps médical,
Théorie de l’esprit, Enfance
Enseignant(e)
OUBRAYRIE-ROUSSEL NATHALIE
Email
oubrayri@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
LPS-DT - Laboratoire Psychologie de la Socialisation - Développement et
Travail (EA 1697).
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Construction identitaire, mobilisation scolaire et socialisation de
l’adolescence à l’âge adulte.
Descriptif du champ de recherche :
Ce séminaire s’inscrit dans le champ des problématiques de recherche en psychologie du
développement sur la construction identitaire et la socialisation de l’adolescence à l’âge
adulte. Sont particulièrement étudiées les caractéristiques et les influences des milieux
de vie socio-familial et scolaire en lien avec les processus de construction identitaire et
de (dé)mobilisation scolaire ou académique des adolescents et des jeunes adultes.
Exemples de thèmes de recherche :
1/ Soutien social perçu, estime de soi et mobilisation scolaire des adolescents.
L’importance du rôle des parents et/ou des pairs (engagement parental, lien
d’attachement et/ou orientation vers les pairs…) peut être travaillée en lien avec
l’estime de soi et la mobilisation scolaire des adolescents.
2/ Identité et adaptation psychosociale.
Plusieurs dimensions relatives à l’expérience socio-affective et à l’exploration scolaire et
professionnelle des adolescents et des jeunes adultes peuvent être travaillées. Au regard
des nouvelles réalités contemporaines et des nouvelles valeurs et attentes des jeunes à
l’égard de la vie professionnelle, il s’agit de comprendre comment le développement
identitaire peut affecter la motivation et l’orientation des adolescents et des jeunes
adultes envers les études et leur adaptation psychosociale.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Projet de recherche à réaliser en lien avec l’une des thématiques générales évoquées cidessus. Etude auprès d’adolescents et de jeunes adultes à partir d’entretiens semidirectifs et/ou questionnaires, échelles…
Références
Bardou, E. & Oubrayrie-Roussel, N. (2014). L’estime de soi. Paris : In Press.
Cannard, C. (2015). Le développement de l’adolescent. Bruxelles : De Boeck.
Bolognini, M. & Prêteur, Y. (1998). Estime de soi. Perspectives développementales. Lausanne :
Delachaux et Niestlé.
Claës, M. (2003). L'univers social des adolescents. Presses de l'Université de Montréal.
Claes, M., & Lannegrand-Willems, L. (2014). (Eds.) Psychologie de l’adolescence. Presses de
l'Université de Montréal.
Coslin, P.G. (2007). La socialisation de l’adolescent. Paris : Armand Colin.
Kunnen, E.S. & Bosma, H.A. (2006). Le développement de l’identité : un processus relationnel et
dynamique, L'orientation scolaire et professionnelle 35/2.
Galland, O. (2010). Nouvelles adolescences. Paris : PUF.
Mots clés
Socialisation familiale, engagement éducatif parental, soutien social perçu, relations
aux pairs, estime de soi, (dé)mobilisation scolaire, construction identitaire, transition
psychosociale, orientation scolaire, adolescence, « jeune adulte».
Enseignant(e)
RICAUD Hélène
Email
helene.ricaud@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
LPS-DT - Laboratoire Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail
(EA 1697)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Construction identitaire, orientation et (dé)mobilisation scolaire/universitaire,
et développement psychosocial de l’adolescence à l’âge adulte
Descriptif du champ de recherche :
Ce séminaire s’inscrit dans le champ des problématiques de recherche en
psychologie du développement sur la construction identitaire, la (dé)mobilisation
scolaire/universitaire et le développement psychosocial de l’adolescence à l’âge
adulte. Il est ciblé sur des périodes de la vie, propices au changement : du collège
au lycée, à l’entrée à l’université...
Exemples de thèmes de recherche :
1/ Développement psychosocial des adolescents : des violences et harcèlement
scolaire au « Mieux vivre ensemble au collège »
A l’interface des préoccupations ministérielles, académiques et territoriales
(collèges) à l’égard des violences et du harcèlement scolaire, ce thème peut être
interrogé, d’une part, du côté de l’adolescent, sous l’angle développemental
(émotionnel et affectif, relationnel et social) en intégrant l’impact des medias
numériques, et, d’autre part, du côté de l’adulte, sous l’angle de l’évolution des
pratiques éducatives et pédagogiques à destination d’adolescents qui sont dans
une phase particulière de leur construction identitaire.
2/ Processus d’orientation et de (dé)mobilisation scolaire/universitaire de
l’adolescence à l’entrée dans l’âge adulte (collégiens, lycéens, étudiants)
Dans ce thème, peuvent être travaillées, d’une part, les relations entre processus
identitaires et processus motivationnels chez l’adolescent et le jeune adulte en
contexte scolaire/universitaire en lien avec, par exemple, le décrochage scolaire, les
conditions de réussite…, et, d’autre part, la construction des choix d’orientation et
de choix de filière d’études, ou du « devenir étudiant » en lien avec les conditions
de réussite dans la formation professionnelle initiale.
Références
Mots clés
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Réalisation d’un projet de recherche en articulation avec l’un des thèmes exposés cidessus et recueil de données auprès d’adolescents et/ou de jeunes adultes, à partir
d’entretiens semi-directifs et /ou de questionnaires, d’échelles, d’observations…
Blaya, C. (Ed) (2015). Cyberviolence et école. Les Dossiers des Sciences de l’Education,
33. Toulouse : Presses Universitaires du Midi.
Claes, M., & Lannegrand-Willems, L. (Eds.) (2014). Psychologie de l’adolescence.
Montréal : Presses de l'Université de Montréal.
Lardellier, P. (2016). Génération 3.0. Enfants et ados à l’ère des cultures
numériques. Cormelles-le-Royal : Editions EMS.
Paivandi, S. (2015). Apprendre à l'université. Bruxelles: De Boeck : ISBN
9782804194178.
Adolescence, transition, (dé)mobilisation scolaire/universitaire, orientation
scolaire et professionnelle, relations entre pairs, construction identitaire
Enseignant(e)
CLAIRE SAFONT MOTTAY
Email
mottay@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
LPS-DT (Laboratoire Psychologie de la Socialisation - Développement et
Travail)
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Construction identitaire et développement psychosocial de l’adolescent
et du jeune adulte
Descriptif du champ de recherche :
Le séminaire est centré sur l’étude de la construction identitaire dans des périodes de la
vie propice au changement : du collège au lycée, à l’entrée à l’université... Comment les
adolescents ou les jeunes adultes tout à la fois subissent et construisent leur « sortie de
l’enfance », vivent les remaniements des représentations de soi inhérents à cette
période de la vie, dans les contextes (famille, école, pairs…) qui sont les leurs ?
Champs d'application : éducation familiale et scolaire, prévention des risques de
décrochage scolaire.
Exemples de thèmes de recherche :

Découverte de soi, rapports au pairs et médias numériques : les nouveaux modes de
communication (internet, réseaux sociaux, blogs, jeux vidéo en ligne…) comme
nouvel espace transitionnel dans la relation aux autres - contexte de
développement de l’identité pour les adolescents ou les jeunes adultes ? Quels
enjeux et risques en termes de développement émotionnel et affectif, relationnel et
social (recherche d’identité via internet, cyberintimidation et cyberharcèlement) ?

Développement de l’identité, expérience scolaire et processus de (dé)mobilisation
scolaire de l’adolescence à l’entrée dans l’âge adulte (collégiens, lycéens, étudiants) :
- relations entre processus identitaires et processus motivationnels chez
l’adolescent et le jeune adulte en contexte scolaire en lien avec le décrochage
scolaire
- construction des choix professionnels et développement de l’identité à
l’adolescence
- harcèlement et violences scolaires au collège
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Elaboration d’un projet en articulation avec l’un des thèmes exposés ci-dessus et recueil
de données auprès d’adolescents ou jeunes adultes. Méthodologie : approche
comparative menée par entretiens semi-directifs et /ou questionnaires, échelles…
Références
Mots clés
Cannard, C. (2015). Le développement de l’adolescent. Bruxelles : De Boeck.
Claes, M., & Lannegrand-Willems, L. (2014). (Eds.) Psychologie de l’adolescence. Presses de
l'Université de Montréal.
Côté, J. E. (2009). Identity Formation and Self-Development in Adolescence. In Richard M. Lerner,
Laurence D. Steinberg (Eds.) Handbook of Adolescent Psychology, 226-304.
Lannegrand-Willems, L. (2012). Le développement de l'identité à l'adolescence : Quels
apports des recherches pour le domaine de l'orientation scolaire et professionnelle ?
Enfance, 3, 313-327.
Adolescence, Transition, Identité, Expérience scolaire, Orientation scolaire et
professionnelle, Relations entre pairs
Enseignant(e)
Aurélie SIMOES-PERLANT
Email
aurelie.simoes@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
LABORATION CLLE CNRS UMR5263
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Apprentissage implicite et Emotion
Descriptif du champ de recherche :
Thème 1 : L’évaluation du ressenti émotionnel chez l’enfant typique et l’enfant
intellectuellement précoce
Thème 2 : Apprentissage associatif implicite chez l’enfant typique
Thème 3 : Impact de l’émotion sur l’attention sélective des enfants typiques
Exemples de questions de recherche :
Thème 1 : Evaluer les compétences d’identification des émotions primaires et
l’évaluation de l’intensité émotionnelle perçue chez les enfants typiques et
intellectuellement précoces (matériel déjà construit)
Thème 2 : L’apprentissage associatif implicite peut être appréhendé via une tâche de
STROOP. Ce type d’apprentissage a été montré chez l’adulte, mais qu’en est-il de son
efficience chez l’enfant ?
Thème 3 : L’émotion peut être perçue selon les modèles comme facilitatrice ou
distractrice lors de tâches cognitives plus ou moins complexes. Il s’agira d’évaluer si les
compétences attentionnelles sélectives chez l’enfant de la maternelle à la fin de
l’élémentaire sont impactées par l’état émotionnel de l’enfant.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
L’étudiant devra fournir un travail de recherche théorique ainsi qu’une étude de terrain
(recueil de données en situations "naturelles" ou aménagées) dont il faudra ensuite
traiter et analyser les données.
Références
Gil, S. (2009). Comment étudier les émotions en laboratoire ? Revue électronique de
Psychologie Sociale, 4.
Piolat, A., & Gombert, A. (2003). Effet d’une couleur gaie et triste sur l’usage du lexique
émotionnel par des enfants de 11 ans lors de la rédaction d’un récit. . In : Colletta, J. M.,
& Tcherkassoff, A. (Eds), Les émotions. Cognition, langage et développement (pp. 235247). Bruxelles, Belgique : Mardaga,
Simoës-Perlant, A., Largy, P. (2010). L’apprentissage implicite : utilisation d’une tâche
de temps de réaction séquentiel chez l’enfant présentant des troubles du langage écrit.
A.N.A.E., Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant, 107-108,
151-158
Schmidt, J. R. (2016). Proportion congruency and practice: A contingency learning
account of asymmetric list shifting effects. Journal of Experimental Psychology:
Learning, Memory, and Cognition, 42(9), 1496-1505.
Mots clés
Psychologie du développement, Emotion, Apprentissage, Enfants typiques et atypiques
Enseignant(e)
CHRISTINE SORSANA
Email
christine.sorsana@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
Groupe de Recherche sur les Communications (GRC), Laboratoire
Psychologie de l'Interaction et des Relations Intersubjectives (InterPSY,
E.A. 4432), Université de Lorraine
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Apprendre dans l’interaction
Descriptif du champ de recherche : Comment les connaissances humaines se
forment-elles ? Si les interactions sociales contribuent à cette formation, alors
comment le montrer ? Comment clarifier les relations entre « pensées
communiquées » (ou pensée publique), pensées « internes » (ou pensée
privée), et communication (ou sémiotisation) ? Quelles traces la
communication livre-elle de cette pensée « privée » ? Dans le prolongement
des travaux socioconstructivistes (cf. Sorsana, 1999 pour une synthèse),
l’objectif de ce séminaire est de réfléchir à comment étudier la pensée
enfantine en-train-de-se-construire au sein des interactions sociales, et
notamment entre pairs. Et, quand les enfants qui réalisent une tâche sont
amis, comment procèdent-ils ? Leurs conversations ont-elles des spécificités ?
Exemples de thèmes de recherche :
- Lors de la réalisation conjointe d’une tâche, comment les enfants
collaborent-ils quand ils sont amis ? Deviennent-ils ensuite de meilleurs
collaborateurs comparés à des enfants qui n’ont pas interagi avec des amis ?
Quelles sont les caractéristiques de leur raisonnement et de leurs
performances en fonction des tâches proposées ?
- Les enfants peuvent-ils témoigner de leurs propres expériences d'émergence
d'une idée-en-conversation, après la réalisation conjointe d’une tâche ?
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant : L’étudiant(e) se
formera à la démarche de recherche, approfondira une thématique en
psychologie du développement et développera des savoir faire empiriques
(construction d’un dispositif de recherche, recueil de données, analyse des
résultats).
Modalités de fonctionnement : Séminaires collectifs et rendez-vous de travail
individuels.
Références
Mots clés
Gilly, M., Roux, J. P., & Trognon, A. (1999) (Eds.). Apprendre dans l'interaction.
Analyse des médiations sémiotiques. Nancy & Aix-en-Provence: P.U.N. &
Publications de l'Université d'Aix en Provence.
Petitmengin, C. (2001). L’expérience intuitive. Paris : L’Harmattan.
Sorsana, C. (1999). Psychologie des interactions sociocognitives. Paris: A.
Colin (Synthèse).
Sorsana, C. (2011) (Ed). Action et développement de la pensée. Enfance, 63 (1).
Développement cognitif – interaction sociale – résolution de
problème - amitié (affinité) – pragmatique.
Enseignant(e)
VALERIE TARTAS
Email
tartas@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
CLLE – LTC axe 4 : ECCD (Cognition communication et Développement),
UT2J
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Interagir pour Apprendre
Descriptif du champ de recherche :
Développer des travaux en psychologie du développement dans une
perspective sociale et culturelle suppose d’examiner le développement de
l’enfant dans différents contextes (famille, école, loisirs), en particulier :
-
le rôle des interactions adulte-enfant et entre enfants pour apprendre
en classe ou dans des contextes informels d’apprentissage
-
le rôle des différents systèmes de signes (langage oral, écrit, les
« différentes notations pour penser » (pratiques d’écrit du dessin aux
systèmes plus arbitraires) utilisés par l’enfant pour résoudre un
problème. Une importance particulière est donc accordée aux usages
que font les enfants de différents outils (par ex. brouillon, tableau,
cartes, schémas etc., mais aussi nouvelles technologies (tablettes,
logiciels collaboratifs) utilisés dans et pour l’interaction.
Exemples de thèmes de recherche :
- La construction du temps et de l’espace par l’enfant via différents systèmes
de signe (récits, dessins, ligne du temps, calendrier, plans etc.) : comment les
enfants, adolescents, adultes et personnes âgées construisent-ils des repères
spatiaux et temporels ?
- L’humour chez l’enfant : rôle des interactions sociales et des objets
- Argumenter pour apprendre : comment les enfants participent-ils à des
ateliers de discussion à visée philosophique ? Qu’apprennent-ils ? Comment
se développent leurs idées ? A quelles conditions le débat devient-il un espace
pour penser ?
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
Ce travail de recherche permettra à l’étudiant de se former à la démarche de
recherche c’est-à-dire d’approfondir ses connaissances théoriques en
proposant une problématique de recherche en psychologie du
développement et d’acquérir des savoir-faire empiriques (construire un
dispositif de recherche, recueil de données, analyse des résultats).
Références
Moro, C. et Muller-Mirza N. (Eds.) (2014). Sémiotique, culture et développement
psychologique. Lille : Presses du Septentrion.
Tartas, V. (2009). La construction du temps social par l’enfant. Bern : Peter Lang
Vygotski, L.S (1934/1997). Pensée et langage. Paris : La Dispute.
Mots clés
Outils culturels, conventions, développement,
apprentissage, nouvelles technologies, argumentation
interactions
sociales,
Enseignantes
VALERIE TARTAS* ET CHRISTINE SORSANA**
Email
tartas@univ-tlse2.fr et sorsana@univ-tlse2.fr
Unités de Recherche
*
CLLE – LTC axe 4 : ECCD (Cognition communication et Développement),
UT2J
** Université Toulouse – Jean Jaurès & Laboratoire Psychologie de l'Interaction et des
Relations Intersubjectives (InterPsy, E.A. 4432), Université de Lorraine (Nancy 2)
Département
Titre du séminaire
Psychologie du Développement
Développement de la compréhension des règles sociales par l’enfant
Descriptif du champ de recherche :
Dès la période préscolaire, les jeunes enfants développent leur compréhension des
règles sociales telles que les permissions, les obligations et les interdictions (Harris,
2007).
Ce séminaire poursuit deux objectifs :
1- Etudier dans quels contextes sociaux les enfants comprennent et utilisent les règles
sociales (telles que des règles de prudence ou de précaution) par exemple « si tu joues
dehors alors tu mets une veste ». Le travail de l’étudiant(e) consiste concrètement à
relever les formulations utilisées dans la famille par les parents et également par l’enfant
lors de l’évocation de situations de risque (sécurité routière, sécurité alimentaire,
risques domestiques, etc.).
2- Etudier la compréhension par l’enfant de cas de force majeure, c’est-à-dire des
situations dans lesquelles un événement imprévisible se produit et oblige l’enfant à ne
pas respecter la règle donnée. A partir de quel âge les enfants comprennent-ils qu’un
enfant qui ne respecte pas une règle initiale dans un contexte de force majeure a
néanmoins pris la bonne décision ? Quelles émotions attribuent-ils aux protagonistes
des histoires ?
Concrètement, l’étudiant(e) présentera aux enfants une série d’histoires courtes
illustrées afin de réaliser une étude quasi-expérimentale pour préciser comment les
émotions renseignent sur la compréhension par l’enfant de l’enjeu de ces situations
complexes.
Exemples de thèmes de recherche :
- Utilisation de règles sociales par l’enfant au sein de contextes quotidiens.
- Compréhension par l’enfant du non-respect des règles et rôle des émotions.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant(e) :
Développer des connaissances théoriques de la thématique proposée et développer
des connaissances méthodologiques spécifiques à la recherche en psychologie du
développement.
Références
Harris, P.L. (2002). Penser à ce qui aurait pu arriver si ... Enfance, 3, 223-239.
Harris, P.L. (2007). L’imagination chez l’enfant. Paris : Retz.
Mots clés
Développement cognitif - interaction sociale - enfant – communication- émotions règles sociales - contextes de risque
Enseignant(e)
OLIVIA TROUPEL
Email
troupel@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires)
CERS Centre d’Études des Rationalités et des Savoirs
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Les relations fraternelles durant l’enfance et l’adolescence
Descriptif du champ de recherche :
Longtemps ignorée, la fratrie a peu retenu l’attention des chercheurs, peu au
regard de la complexité du lien qui unit frère et sœur. Lorsqu’elle a intéressé certains, la
fratrie a souvent été considérée comme un sous-produit du couple parental. Réduite aux
rapports parents- enfants, la fratrie reste alors enfermée dans une dimension verticale
qui donne à voir les relations frères/sœurs principalement en termes de rivalité et de
compétition pour l’amour des parents. Cette façon de considérer les relations
fraternelles en occulte toute la dimension horizontale, celle des liens qui unissent les
frères et les sœurs les uns aux autres : liens indissolubles, complexes et invisibles.
L’objectif de ce séminaire est donc de se focaliser sur le sous-système fraternel.
Exemples de thèmes de recherche :

Les relations fraternelles et le développement de l’enfant (socio-affectif,
cognitif…)

Les relations parents-enfant (pratique éducatives ; traitement différencié) et
la qualité des relations fraternelles

Les relations fraternelles dans différentes configurations familiales : famille
nucléaire, monoparentale, recomposée.

La tutelle fraternelle : comment l’aîné aide le plus petit.

L’attachement et la fratrie
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant :
Revue de la littérature, construction d’une problématique et étude sur le terrain :
récolter et analyser les données. Travail en binôme VIVEMENT conseillé.
Références
Mots clés
Almodovar, J-P. (1996). Les expériences fraternelles, un champ conceptuel à investir.
Génération, 8, 14-34.
Angel, S. (1996).Des frères et des sœurs : les liens complexes de la fraternité.
Paris: Dunod.
Dunn, J. (1996). Brothers and Sisters in middle childhood and early adolescence:
continuity and change in individual differences. In G.H. Brody (Ed.), Sibling
Relationships: Their Causes and Consequences (pp. 31-46). Norwood, NJ : Ablex.
Pierrehumbert, B. (2003). Le premier lien : Théorie de l’attachement. Paris : Odile Jacob.
Troupel, O., & Zaouche-Gaudron, C. (2006). L'attachement fraternel chez le
jeune enfant. Psychologie française, 51(2), 205-215.
Attachement - Fratrie – Enfant – Développement Cognitif et Socio-affectif- Pratiques
éducatives – Traitement différencié
Enseignantes
OLGA VOLCKAERT
Email
Olga.volckaert-legrier@univ-tlse2
Unités de Recherche
CLLE – LTC axe 4 : ECCD (Cognition communication et Développement),
UT2J
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Communication, langage et nouvelles technologies
Descriptif du champ de recherche :
Le séminaire aborde le développement de nouveaux registres liés à
l’utilisation des outils de communication (sms, Whatsapp, Snapchat,
Facebook, …) par les adolescents. Comment ces outils de communication nous
permettent-ils de communiquer ? Qu’ont-ils changé dans notre manière
d’interagir ? Les aspects du développement normal et pathologique (troubles
des apprentissages en particulier) à titre comparatif pourront également être
traités. Les questions peuvent être abordées chez les adolescents, adultes et
personnes âgées.
Les étudiants peuvent choisir parmi les thèmes suivants :
1/ Usages et fonctions des technologies de l’information et de la
communication dans une perspective life span.
Dans une perspective pragmatique, on s’intéressera à l’expression des
émotions, à la forme et aux fonctions des messages produits en fonction de
différentes situations de communication (SMS, Whatsapp, Snapchat,
Messenger…) chez les adolescents de niveau collège et lycée, mais également
auprès de personnes âgées (en collaboration avec Christine Cuervo-Lombard).
2/ Evolution de la production de SMS sur Smartphone.
Il s’agira d’analyser et de comparer des productions de SMS d’un corpus
recueilli en 2007 et un autre recueilli en 2011. L’analyse portera sur la
production orthographique en fonction du type de téléphone portable
(question de l’ergonomie du clavier) et des caractéristiques des scripteurs.
3/ SMS et troubles du langage
Il s’agira d’analyser la production de SMS chez des enfants/adolescents
porteurs de troubles du langage (dysphasie, dyslexie) avec celle
d’enfants/adolescents tout venant.
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant(e) :
L’étudiant doit fournir un travail de recherche théorique en lien avec la
thématique, ainsi qu’une étude de terrain (travail sur corpus, recueil de
données) dont il faudra ensuite traiter et analyser les données. Les projets en
binôme sont acceptés, notamment sur les troubles du langage.
Références
Mots clés
Bernicot, J., Goumi, A., Bert-Erboul, A. & Volckaert-Legrier, O. (2014). How do skilled and
less-skilled spellers write text messages? A longitudinal study. Journal of Computer
Assisted Learning
Combes, C., Volckaert-Legrier, O., & Largy, P. (2012b). Différences novices – experts dans
la production écrite de SMS : étude de l’effet d’une double tâche. Approche
Neuropsychologique des Acquisitions de l'Enfant, 24(118), 302-312.
Volckaert-Legrier, O. & Bernicot, J. (2012). Transcription de SMS : une étude chez des
adolescents de 11 et 14 ans. Approche Neuropsychologique des Apprentissages
chez l’Enfant (ANAE), 118, 313-321.
Communication, langage, usages, langue écrite, registre, pragmatique, adolescents,
émotion
Enseignant(e)
PR.CHANTAL ZAOUCHE GAUDRON
Email
Chantal.zaouche@univ-tlse2.fr
Unité de Recherche
UMR 5193 LISST-CERS
Département
Psychologie du Développement
Titre du séminaire
Analyse de la socialisation de l’enfant, de la parentalité, des pratiques éducatives au travers des
réseaux sociaux
Descriptif du champ de recherche :
Dans la perspective développée par Bronfenbrenner (1996), nous faisons l’hypothèse que, dans
nos sociétés, les pratiques liées à l’usage des réseaux sociaux participent à la définition d’un
nouveau milieu dans lequel, et par lequel, l’enfant se construit dans son rapport aux autres. Les
relations interpersonnelles étant médiatrices de la construction du sujet, le Web.2 est-il un
nouveau médiateur des relations interpersonnelles (amicales, parents-enfants…) ? Facilite-t-il
ou non la construction sociale et genrée du sujet, participe-t-il à une "déconstruction" du lien
social ? Quels sont les apports spécifiques que représente le Web.2 dans le développement
social et genré de l’enfant et quelles sont les difficultés qu'il pourrait rencontrer de par les
pratiques liées à son usage ? En quoi les réseaux sociaux deviennent-ils des supports à la
parentalité ?
Exemples de thèmes de recherche :
- Parentalité et réseaux sociaux (analyse des forums par exemple)
- Jeux vidéos en réseau : atouts et dérives
- Pratiques éducatives parentales et usage par l’enfant de smartphone, facebook, tablettes…
- TIC et différences fille/garçon
Attentes concernant le projet de recherche de l’étudiant
•
Poser une question de recherche et développer une problématique
•
Recueillir des données sur le terrain
•
Savoir analyser les résultats obtenus (quantitatifs et qualitatifs)
•
Recherche bibliographique en français et en langue anglaise
- Terrains d'investigation : enfants, famille, institutions
- Recueil des données : Récit de vie - Questionnaire - Entretien
- Analyses statistiques et analyse de contenu
- Mémoire à deux étudiants si possible
Bronfenbrenner, U. (1996). Le modèle "Processus Personne Contexte Temps" dans la recherche en
psychologie du développement: principes, applications et implications. In R. Tessier & G. M.
Tarabulsy. Le modèle écologique du développement de l'enfant (pp. 9-59). Sainte-Foy: Presses de
l'Université du Québec.
Graziani, L. (2012). Les enfants et internet. La participation des jeunes à travers les réseaux sociaux.
Journal du Droit des Jeunes, 7 (37), 36-45.
Cool, C. (2004). Information-seeking behaviors of children using electronic information services during
the early years : 1980-1990. In M. K. Chelton, C. Cool, Youth information-seeking behavior : Theories,
models and issues. Scarecrow Press.
Molinier, P., Puyuelo, R., & Zaouche Gaudron, C. (2009). Réseaux Internet et Lien social. Empan, 76.
Pasquier, D., Caradec, V., & Glevarec, H. (dir.) (2003). Ages et usages des medias. Réseaux, 21 (119),
269 p.
Tisseron, S. (2008). Virtuel, mon amour. Penser, aimer, souffrir, à l’ère des nouvelles technologies. Paris :
Albin Michel.
Vinay, A. & Zaouche Gaudron, C. (2017). Psychologie de la famille. Paris : Dunod.
Zaouche-Gaudron, C. (2015). Les relations sociales (du bébé à l’enfant d’âge scolaire).
Paris : Dunod, PsychoSup.
Mots clés
Enfant - Parentalité - Socialisation - Rôles de genre - Identité - Réseaux sociaux
Téléchargement