En tant qu`infirmière immatriculée (II), que dois

publicité
D e ma nde z
CONSEIL
Par VIRGIL GUITARD
VO US AV E Z D EM A ND É
En tant qu’infirmière immatriculée (II), que dois-je
savoir sur les transferts de clients?
LE TRANSFERT DES SOINS D’UN
patient entre infirmières immatriculées
(II) lors d’un changement de quart de
travail ou d’affectation est une question
de communication (Alvarado, 2006).
Selon les Normes d’exercice pour les II (2012)
de l’Association des infirmières et
infirmiers du Nouveau-Brunswick,
toutes les II doivent communiquer
efficacement avec leurs collègues, ce qui
implique notamment la communication
de renseignements pertinents et
détaillés pour assurer un transfert
sécuritaire des soins.
Cet élément fondamental des soins
infirmiers n’est pas un concept nouveau.
Les transferts de patients impliquent un
échange d’information et de connaissances entre les II pour assurer une
transition des soins harmonieuse et
sécuritaire, car l’II qui prend un patient
en charge reçoit de l’information
pertinente au sujet du plan de soins et
de l’état du patient (Petersen, 2013).
L’échange de renseignements inadéquats ou inexacts compromet la sécurité
du patient et la continuité des soins
(Alvarado, 2006). Le document
Transitions des soins – Lignes directrices sur
les pratiques cliniques exemplaires de
l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (AIIAO, 2014),
conseille « Pour éviter toute répétition,
duplication ou omission de renseignements essentiels sur le client pendant
les échanges de renseignements entre
établissements ou prestataires de soins
de santé, la discussion et la documentation devraient être simplifiées et
normalisées pour assurer un transfert
de renseignements clair et exact ». De
plus, Agrément Canada est d’avis que la
sécurité des patients peut être améliorée
en employant des mécanismes efficaces
pour l’échange d’information à tous les
points de contact, y compris les
changements de quart de travail
(Alvarado, 2006).
38
INFO NURSING AUTOMNE 2014
Conseils pour les
transferts de soins
• Centrez le transfert sur
le client
• Protégez la vie privée
du client
• Utilisez différentes méthodes
• Suivez une approche
structurée
• Le moment est important : au
début du quart de travail, et
pas trop long
• Placez-vous dans un endroit
tranquille où les interruptions
seront minimales
• Préconisez l’adoption de
politiques en milieu de travail
Le mécanisme de rapport qui sera
utilisé dépend du milieu de travail. Les
modes de transfert les plus courants
sont les échanges au chevet du patient,
les rapports enregistrés, les rapports
écrits et les rapports en personne.
Comme l’objectif principal du transfert
de soins est de communiquer des
renseignements importants et pertinents au sujet du patient et du plan de
soins, une combinaison de renseignements fournis verbalement et par écrit
est souvent nécessaire. Le rapport écrit
permet de capter et de conserver
l’information, tandis que la communication verbale donne souvent un
portrait « plus clair » du patient. Les II
devraient demander à l’employeur
d’adopter des politiques sur les transferts de patients. Ces politiques
devraient aborder les modes de transfert,
la conservation et l’entreposage des
rapports écrits/enregistrés, etc.
Plusieurs études ont démontré que le
manque de communication durant les
transferts de patients mène souvent à de
l’incertitude quant aux décisions à
prendre concernant les soins aux
patients, ce qui peut mener à des
préjudices pour ceux-ci.
Pour obtenir d’autres renseignements
sur la responsabilité qu’ont les II de
communiquer efficacement avec les
autres membres de l’équipe des soins de
santé, veuillez communiquer avec le
Service de la pratique de l’AIINB au
1-800-442-4417 ou par courriel à
[email protected]
Références
ALVARADO, K. et Al. 2006. “Transfer of
Accountability: Transforming Shift Handover
to Enhance Patient Safety”. Healthcare
Quarterly, 9(10), 75-79.
ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS
DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Normes
d’exercice pour les infirmières immatriculées.
Fredericton, l’association, 2012.
PETERSON, M. et AL. “Risk Management: What
makes handover communication effective?”
Nursing Management, vol. 44, no 1, p. 15-18
(2013).
ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS
AUTORISÉS DE L’ONTARIO. Transitions des soins
– Lignes directrices sur les pratiques cliniques
exemplaires, Toronto, l’association, 2014.
Téléchargement