Anatomie et palpation du bassin - 5 janvier 2014

advertisement
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
TP
Anatomie et palpation du BASSIN
1
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Les Os Iliaques .......................................................................................................................... 7
Le Sacrum................................................................................................................................. 7
La Symphyse Pubienne ............................................................................................................. 7
Les Muscles Piriformes / Pyramidaux ........................................................................................ 8
Articulation .............................................................................................................................. 8
La Surface Articulaire ..................................................................................................................................... 8
Les Axes ......................................................................................................................................................... 9
Mécanique ..................................................................................................................................................... 9
Lesions ................................................................................................................................... 10
Lésion ILIO SACRE ........................................................................................................................................ 10
Lésion SACRUM ........................................................................................................................................... 10
Différentiation coccyx/sacrum) ................................................................................................................... 10
Symphyse Pubienne .................................................................................................................................... 11
Respiration ............................................................................................................................ 11
INSPIRATION ................................................................................................................................................ 11
EXPIRATION ................................................................................................................................................. 11
On va voir les lésions qui sont en relation avec le BASSIN.
Il est très important d’avoir une bonne vision de ce qu’est le bassin et les articulations du
bassin dans l’espace.
2
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
ANATOMIE ET PALPATION DU BASSIN
Le bassin est composé :
- Des 2 os iliaques qui se réunissent à l’avant, à la symphyse pubienne.
- Du sacrum.
Quand on essaie d’articuler le sacrum aux iliaques, on se rend compte que le sacrum est
suspendu entre les iliaques. C’est important, ainsi on peut sauter, tomber etc., car si tout était
bloqué, en sautant, on aurait une onde de choc qui remonterait jusque dans la tête.
Quand une personne tombe, elle ne tombe pas sur le coccyx mais sur les ischions.
Pour tomber sur le coccyx, il faut tomber sur un relief  glisser sur un caillou dans les
rochers, tomber sur la poutre pour les gymnastes. Une chute directe sur le coccyx est une
douleur absolument atroce, insupportable.
La plupart du temps, on tape sur le sacrum ou les ischions.
Quand on tape, il y a une onde de choc qui monte et
heureusement que le sacrum est suspendu car cela
permet de gérer l’onde de choc.
Quand on prend un coup par derrière en voiture, de
profil on voit la ceinture qui bloque, la tête qui part
en avant puis qui revient en arrière et repart en
avant. Il y a une onde de choc qui descend et cela va
se terminer au niveau du sacrum. Donc, quelqu’un qui
a eu un « coup du lapin » ou un Whiplash « coup de
fouet » car on envoie une impulsion et cela se
termine au bout et cela claque.
3
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Donc, pour une personne qui a eu le coup du lapin, cela ne sert à rien d’aller voir ces
cervicales, il faut déjà aller voir ce qui s’est passé au niveau du sacrum.
Les lésions que l’on va voir concerneront surtout 
-
L’articulation entre le sacrum et l’os iliaque = articulation sacro-iliaque.
Au niveau du sacrum.
Au niveau de la symphyse pubienne.
 La CLÉ du BASSIN est justement la SYMPHYSE PUBIENNE.
On commencera donc par une technique pour décoapter la symphyse pubienne pour pouvoir
commencer à travailler sur le bassin.
Si la symphyse pubienne est complètement verrouillée on ne pourra pas jouer sur les sacroiliaques derrière.
Il faut d’abord libérer la symphyse pubienne pour pouvoir ensuite travailler sur les sacroiliaques ou le sacrum.
Pour tester ces articulations, on va venir mettre les doigts dans les SULCUS (Sulcus est un mot
d'origine latine désignant un sillon, un fossé, un pli ou une ride).
Si on prend l’articulation sacro-iliaque droite, on voit le sacrum et l’iliaque.
1er POINT testé  on voit que l’aile
iliaque fait un énorme bourrelet
osseux.
Derrière il y a un creux = sulcus
2ème POINT testé  on se place à
l’angle inféro latéral (AIL) et on se
place juste au-dessus.
Qu’est-ce que l’on teste quand on fait cela ?
Quand on regarde un sacrum de profil, le sacrum dans l’espace n’est
pas vertical mais toujours incliné à 45°
Position du sacrum d’une
personne allongée sur le ventre
Personne debout
Position du sacrum d’une
personne allongée sur le dos
4
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Quand on regarde un sacrum vu de profil, on voit
que l’on a une surface articulaire en L.
On parlera d’un petit bras et d’un grand bras.
 sacrum
-
Il est suspendu,
-
Toujours à 45°,
-
Présence d’un petit bras et d’un grand bras au niveau de la surface articulaire avec l’os
iliaque.
Le petit bras et le grand bras vont venir épouser une surface qui lui correspond au niveau
de l’os iliaque.
Donc, quand on fait les tests en mettant les pouces dans les SULCUS, on va tester une 1 ère
fois ce qui se passe au niveau des petits bras, et ensuite ce qui se passe au niveau des
grands bras.
Un iliaque = quelque chose qui fait une rotation vers l’avant et vers l’arrière.
 Rotation vers l’avant = rotation externe et il fait une INSPIRATION
 Rotation vers l’arrière = rotation interne et il fait une EXPIRATION
Quand l’iliaque fait une rotation externe = INSPIRATION donc le SACRUM fait une
inspiration aussi.
Quand le sacrum inspire, il postériorise sa
base.
INSPIR
EXPIR
Au niveau du crâne, on a l’occiput qui part en avant quand on fait une inspiration, et on a
une membrane qui relie l’occiput au sacrum.
Donc, quand l’occiput fait une inspiration, il part en avance et cela tracte la membrane
vers le haut ; donc cela va postérioriser le sacrum.
5
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Quand le sacrum fait une inspiration, les iliaques font une rotation externe  ils vont
s’ouvrir et aller vers l’avant.
Alors qu’une expiration, cela referme.
INSPIRATION
- les Iliaques s’ouvrent et
vont vers l’avant.
- Le sacrum se postériorise.
EXPIRATION
- les Iliaques se referment
et vont vers l’arrière.
- Le sacrum s’antériorise.
C’est grâce à ces petits mouvements au niveau du sacré – iliaque que l’on arrive à marcher
comme cela.
La clé du bassin est la symphyse pubienne. Mais il y a un muscle qui va venir mettre la
panique dans le bassin systématiquement. On peut le considérer comme une seconde clé
au niveau du bassin = les piriformes (ex pyramidaux).
Si on ne libère pas ce muscle, on n’arrivera pas à libérer les sacro-iliaques correctement.
Ce sont des muscles qui partent de la face antérieure du sacrum, ils vont passer par
l’échancrure arrière et se terminent au niveau du grand trochanter.
Ces muscles sont appelés les « pelvi trochantériens » et ce sont
des rotateurs externes. Car quand ils se contractent, ils font
faire à la hanche une rotation externe.
Si le muscle se raccourcit, cela va entrainer une rotation
externe.
Si le muscle est spasmé, quand on est debout, il va bloquer le
sacrum et empêcher son mouvement.
Avant de libérer la symphyse pubienne, il faudra donc libérer
les piriformes.
C’est un mouvement pour étirer ce muscle, lui redonner de la
longueur pour que le sacrum puisse recommencer à bouger
tranquillement.
6
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Le dernier point à comprendre : on a un grand bras et un petit bras qui viennent épouser
le correspondant sur l’iliaque.
Si on regarde cette articulation vue de dos, ce n’est pas plat.
On a une angulation qui se fait au niveau du sacrum.
En fait, l’axe du petit bras d’un côté correspondra avec l’axe du
grand bras opposé au niveau de l’iliaque.
Ils sont dans le même plan.
Donc, quand on va jouer sur le petit bras d’un côté, on aura
une action sur le grand bras de l’autre côté. Tout ceci,
simplement parce que dans l’espace ils sont alignés.
Quand on pousse sur un grand bras en bas, cela résonne sur le
petit bras en haut de l’autre côté.
C’est très important de le comprendre car le
sacrum va se mettre en lésion par rapport au
grand ou au petit bras.
Quand on aura une lésion sur le petit bras et le grand bras du même côté, cela sera une
lésion entre le sacrum et l’iliaque  lésion ilio-sacrée. On aura un blocage de l’iliaque.
Si on a un blocage du petit bras du sacrum d’un côté et grand bras opposé, on aura un
blocage du sacrum.
= test objectif et facile, mais il faut mettre les doigts aux bons endroits pour le petit bras et
le grand bras.
7
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Il faut repérer les reliefs derrière pour trouver
où est :
- Le sulcus qui correspond au petit bras.
- L’angle inféro latéral qui correspond au
grand bras.
- Les EIAS (épine iliaque antéro supérieure).
- L’aile iliaque.
- EIPS (épine iliaque postéro supérieure).
- EIPI.
- AIL (angle inféro latéral).
- L’articulation entre sacrum et coccyx.
- Repérer la symphyse pubienne.
Les Os Iliaques
Ces 2 os se rejoignent à l’avant, au niveau de la symphyse pubienne.
Ils maintiennent le SACRUM en suspension.
L’OS ILIAQUE fait une rotation vers l’avant et une rotation vers l’arrière.
C’est ce petit mouvement qui permet la marche.
Vers l’avant, c’est une rotation externe on va parler d’inspiration.
Vers l’arrière, c’est une rotation interne on va parler d’expiration.
Le Sacrum
-
Il est suspendu entre les 2 os iliaques
Quand on saute à pied joint, le sacrum suspendu va pouvoir osciller.
Cela empêche l’onde de choc de remonter jusqu’à la tête.
-
Il respire
Le sacrum est toujours incliné à 45°
Couché à plat ventre
Couché sur le dos
Debout
8
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
La Symphyse Pubienne
C’est la clé articulaire du bassin.
Si l’articulation de la symphyse pubienne est verrouillée, on ne pourra pas travailler sur le
Bassin.
Il faudra d’abord pratiquer une technique de décoaptation de la symphyse pubienne.
Et ensuite seulement, travailler sur le sacrum ou les articulations sacro-iliaques.
Les Muscles Piriformes / Pyramidaux
Ils sont considérés aussi comme une clé.
Ils ont un rôle important et perturbent souvent l’articulation.
Si on ne libère pas ce muscle, on ne parviendra jamais à
libérer les sacro iliaques et le sacrum.
Ils sont 2  1 de chaque côté.
Ils partent de la face antérieure du sacrum passent par
l’échancrure et se terminent au niveau des grands trochanters.
Ce sont des muscles Pelvis- trochantériens, rotateurs externes.
Quand ils se contractent (quand ils se rétrécissent)
ils vont faire une rotation externe a la hanche.
Si le muscle est spasmé, il va bloquer le sacrum, et
empêcher son mouvement. Il faudra lui redonner de la
longueur pour permettre au sacrum de bouger plus librement.
Articulation
 La Surface Articulaire
Sur le SACRUM vu de profil, on remarque cette surface en forme de L, de chaque côté.
Le L comporte le petit bras et le grand bras.
En haut, un petit bras qui va épouser la surface qui lui correspond au niveau de l’os iliaque.
En bas, un grand bras qui va épouser la surface qui lui correspond au niveau de l’os iliaque,
Surface articulaire du sacrum à l’iliaque face postérieure.
9
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
 Les Axes
L’axe du petit bras d’un côté correspond à l’axe du grand bras de l’autre.
Ils sont articulés avec la surface auriculaire de l’iliaque.
Si on regarde l’articulation vu de dos ce n’est pas plat.
Il y a une angulation au niveau du sacrum.
L’articulation est en > et < ; et l’iliaque vient correspondre.
L’axe du petit bras d’un côté correspond à l’axe du grand bras de l’autre.
Quand on va jouer sur le petit bras d’un côté on avoir une action sur le grand bras opposé ;
parce que dans l’espace ils sont alignés.
 Mécanique
Si je pousse sur le GRAND BRAS d’un côté, cela va résonner, et il va y avoir une réponse sur le
PETIT BRAS du côté opposé. Ils sont dans le même axe dans les mêmes plans de l’espace.
10
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
Si je pousse
Petit bras droit
Petit bras gauche
Grand bras doit
Grand bras gauche




Il y a une réponse sur
Grand bras gauche
Grand bras droit
Petit bras gauche
Petit bras droit
Lésions
Le sacrum se met en lésion par rapport au grand bras ou par rapport au petit bras.
 Lésion ILIO SACRÉ
Articulation entre le SACRUM et les OS ILIAQUES.
Quand on a une lésion sur le petit bras et sur le grand bras du même coté ce sera une lésion
ilio sacré, entre le sacrum et l’iliaque.
Exemple
S’il y a blocage sur le petit bras et le grand bras à Droite, on aura blocage avec l’ILIAQUE du
côté DROIT.
 Lésion SACRUM
Quand on a une lésion sur le petit bras d’un côté et du grand bras du côté opposé.
Ce sera une lésion du sacrum.
 Différentiation coccyx/sacrum
Quand on tombe sur le coccyx, c’est plus rare et la douleur est insupportable.
Dans ce cas la chute a lieu sur un relief, un rocher, une poutre…
Quand on tombe sur les fesses, la plus part du temps c’est sur les ischions ou le sacrum.
Le choc consécutif à la chute génère une onde de choc qui monte.
Puisque le SACRUM est suspendu, il permet de gérer cette onde de choc, et il l’amortie.
Quand on prend un coup en voiture comme le coup du lapin 
 Le corps part en avant.
 La ceinture bloque.
 La tête part en avant, puis repart en arrière, puis repart en avant.
 Il y a une onde de choc qui descend et cela se termine au niveau du sacrum.
C’est comme un coup de fouet (whiplash)
 On envoie une impulsion d’un bout.
 Cela se termine à l’autre bout.
 Puis cela claque.
Dans ces cas-là il est inutile de traiter les cervicales, il faut d’abord aller voir le sacrum.
11
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
 Symphyse Pubienne
Si l’articulation de la symphyse pubienne est verrouillée, on ne pourra pas travailler sur le
Bassin.
Il faudra d’abord pratiquer une technique de décoaptation de la symphyse pubienne.
Et ensuite seulement, travailler sur le sacrum ou les articulations sacro-iliaques.
Respiration
L’OCCIPUT est relié au SACRUM par une membrane
 INSPIRATION
À l’inspiration l’OCCIPUT part en avant.
Il tracte la membrane vers le Haut.
Le SACRUM postériorise sa base.
Les iliaques font une rotation externe, ils s’ouvrent et vont vers l’avant.
 EXPIRATION
À l’expiration l’OCCIPUT repart en arrière.
La membrane redescend.
Le SACRUM antériorise sa base  sa base descend.
Les ILIAQUES font une rotation interne, ils se referment et vont vers l’arrière.
Ces mouvements permettent la marche.
Test
Les tests sont faciles et objectifs. Il suffit de mettre les doigts au bon endroit, dans les sulcus.
On testera ce qui se passe au niveau du petit bras, puis ce qui se passe au niveau du grand
bras.
 INSTALATION
Faire asseoir le Patient sur la table dos à nous, le plus en arrière possible.
Il doit poser ses pieds sur une chaise.
Les mollets doivent toucher la table.
12
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
 ZONES DE REPÉRAGE









La Symphyse Pubienne
L’Epine Iliaque Antéro Supérieure (EIAS)
L’Aile Iliaque
L’Epine Iliaque Postéro Supérieure (EIPS)
L’Epine Iliaque Postéro Inférieure
L’Articulation sacrum coccyx
Les petits bras – Sulcus
Les grands bras Angle inféro latéral
L’Articulation sacrum – coccyx
1ère étape les petits bras / les SULCUS
Poser les mains sur les ailes iliaques, et
descendre vers le SACRUM.
Les pouces glissent vers le bas sur l’EIPS.
Phase 1
Sujet 1
On arrive à un bourrelet osseux suivi d’un petit creux.
Cette zone s’appelle le SULCUS  ce sera la 1ère chose à tester.
Phase 2
Sujet 1
Sujet 2
Sujet 2
13
05-01-2014
TP – Anatomie et palpation du BASSIN
2ème étape le grand bras Angle inféro latéral
Continuer la descente du SACRUM en glissant les pouces
jusqu’à l’angle inféro-latéral.
Phase 3
Sujet 1
Sujet 2
Puis remonter et se placer juste au-dessus de cet angle Inféro latéral Interne.
Phase 4
Sujet 1
Sujet 2
RÉCAPITULATIF
Le SACRUM est suspendu
Il est incliné à 45°
Il inspire et expire
Son articulation avec les iliaques se situe au niveau des petits et grands bras
Le grand bras d’un côté fonctionne avec le petit bras de l’autre et inversement
La clé est la symphyse pubienne
Le muscle perturbateur est le piriforme (pyramidal) qui débute à l’avant du sacrum passe
par l’échancrure et se termine au niveau du grand trochanter
14
Téléchargement