layout 1 - Siemens

publicité
INFRASTRUCTURE & CITIES
Solutions de sécurité
durables pour les
chemins de fer belges
Système de protection
sophistiqué pour le
nouveau quartier général
de l’OTAN à Bruxelles
L’Organisation du traité de l’Atlantique
Nord ou OTAN est l’alliance militaire
chargée de la défense de nombreux pays
occidentaux. Pour protéger son personnel
et ses informations confidentielles, elle a
décidé d’équiper son quartier général à
Bruxelles d’un système de sécurité performant. La tâche a été confiée à Siemens
par le Ministère belge de la Défense, responsable de la construction du bâtiment.
L’édification du nouveau quartier général de l’OTAN a débuté en octobre 2010 et
sera terminée début 2016. Le bâtiment
abrite des installations et des salles de
réunion communes mais aussi des espaces séparés pour chaque État membre.
Il va de soi que la sécurité constitue ici
une priorité majeure.
Electronic Security System (ESS)
Siemens a reçu pour mission de livrer et
d’installer la protection électronique du
nouveau QG. Celle-ci comprend notamment des systèmes de détection d’intrusion (IDS), de vidéosurveillance, de
contrôle d’accès et d’alarme ainsi qu’une
salle de contrôle centrale. L’ampleur du
dispositif, la combinaison de technologies très variées et l’exigence de fiabilité
absolue représentent les principaux
défis.
De toutes les entreprises qui ont répondu
à l’appel d’offres, c’est Siemens qui s’est
montrée la meilleure tant sur le plan
technologique qu’en termes de prix. Le
projet est une parfaite illustration de son
expertise dans le domaine de la protection d’infrastructures critiques.
48
Gestion éco-énergétique
et sur mesure pour les
bâtiments du ZOL
Avec 811 lits d’hospitalisation et
230 places de jour, l’Hôpital
Oost-Limburg (ZOL) est l’un des principaux établissements de soins de la région
gantoise. En 2014, il élargira encore ses
capacités grâce à la construction de deux
nouveaux bâtiments sur le site Sint-Jan,
dont la consommation énergétique et la
sécurité seront surveillées par un système de gestion technique flexible réalisé
par Siemens.
Un seul fournisseur
Les deux bâtiments seront équipés de
l’installation de gestion technique la plus
moderne. L’efficacité énergétique et la
sécurité sont bien sûr des impératifs incontournables, mais d’autres exigences
spécifiques au secteur hospitalier ont
également été prises en compte. La ventilation des salles d’opération doit pouvoir
fonctionner de manière optimale à tout
moment, par exemple. Il faut aussi que la
température et la pression de l’air soient
réglées à la perfection et que l’eau courante puisse être chauffée suffisamment
pour exclure toute contamination.
Vu l’importance de ces spécifications
techniques, le ZOL s’est adressé directement à divers fournisseurs potentiels par
le biais d’un appel d’offres général.
Siemens a convaincu par sa solution
globale, qui comprenait aussi bien les
capteurs des robinets que la visualisation, le câblage et les tableaux électriques, et qui répondait en tous points
aux exigences imposées par l’hôpital.
Confort et sécurité garantis
Le système de gestion technique des bâtiments Desigo permet non seulement de
fournir un confort optimal, grâce à la climatisation automatique, mais aussi d’assurer les fonctions cruciales de l’établissement. Le personnel technique est
automatiquement averti par SMS
lorsqu’une chaudière ou un groupe de
ventilation fait des siennes ou que la
concentration en CO augmente trop dans
un local précis. Bref, grâce à Siemens,
l’hôpital peut se consacrer en toute sérénité à sa mission première : procurer des
soins de qualité aux patients.
Principal acteur du transport ferroviaire
en Belgique, la SNCB joue un rôle vital
sur le plan économique et social. Mais
elle est parfois freinée dans sa mission
par des incidents, comme les incendies
ou les agressions contre son personnel
ou les voyageurs, par exemple, qui peuvent compliquer sa tâche. La société a
donc publié en 2013 deux appels d’offres
pour des contrats cadres portant sur la
vidéosurveillance, notamment dans les
gares, et sur la sécurité incendie dans
une série d’ouvrages critiques. Deux marchés finalement attribués à Siemens.
Une solution globale basée sur des caméras intelligentes
Le contrat cadre de vidéosurveillance
couvre l’installation de 2 800 caméras et
des logiciels de visualisation ad hoc. Pour
Siemens, il s’inscrit dans le prolongement du contrat cadre précédent, qui
portait sur l’installation de 4 500 caméras au total. Ici aussi, Siemens a proposé
une solution globale, allant de l’analyse
des risques avec le client jusqu’à la définition du concept et à sa mise en œuvre.
Il s’agit du plus vaste projet de vidéosurveillance jamais réalisé en Belgique.
Sécurité incendie sans faille sur les
sites critiques
Siemens a également placé 40 000 nouveaux détecteurs, installations d’extinction et systèmes d’évacuation afin
d’assurer la sécurité incendie de 69 sites
critiques, comme les tunnels ou les
postes de traction. Ces systèmes « intelligents » sont parfaitement adaptés à leur
environnement spécifique. Les détecteurs, par exemple, sont capables de faire
la distinction entre les gaz d’échappement, les fumées de soudage et un véritable foyer d’incendie, et résistent aux
salissures, à l’humidité et aux influences
électromagnétiques. Dans les tunnels,
Siemens a mis en œuvre une technologie
FibroLaser de détection de chaleur qui a
déjà fait ses preuves dans les ouvrages de
montagne. Cette solution intelligente
permet d’éviter les fausses alertes et les
risques qui y sont liés, notamment celui
de ne plus prêter attention au déclenchement des détecteurs.
49
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire