Télécharger le document

publicité
Informations générales
Vous allez bénéficier d’un traitement qui va vous
être administré par voie intraveineuse
TAXOTERE/ENDOXAN
Ce traitement prescrit par votre cancérologue est adapté à votre
maladie. Il a été validé après discussion en réunion de
concertation pluridisciplinaire.
Vous trouverez sur ce document des informations concernant le
déroulement du traitement ainsi que les principaux effets
secondaires rencontrés avec ce protocole.
Il ne reprend pas tous les effets secondaires mais les plus
fréquents et/ou ceux nécessitant une prise en charge rapide et
adaptée.
En parallèle de ce document, vous sera remis un plan
personnalisé de soin (PPS) résumant l’ensemble de la séquence
thérapeutique.
Votre cancérologue restera à votre écoute tout au long de votre
traitement.
La liste de ces effets indésirables n'est pas complète. Pour plus
de renseignements, consulter la notice du médicament. Ces
effets secondaires sont possibles mais pas obligatoires.
N’hésitez pas à parler de tout problème à l’infirmière ou au
médecin ou pharmacien que vous rencontrerez au cours de
votre traitement.
Ce document a été élaboré par
un groupe de professionnels de santé de la région Basse-Normandie.
Ce protocole comprend l’administration de 2 médicaments :
Taxotere (ou docetaxel) et Endoxan (ou cyclophosphamide)
Déroulement du traitement
Nombre de cures : en général 4
Durée de perfusion : 2h30 environ
Délai théorique entre 2 cures : 3 semaines
Déroulement :
- Avant chaque traitement, vous serez vu par un médecin. Cette
consultation a pour but de vérifier la tolérance de la précédente cure
et l’absence de contre-indication à la réalisation de la suivante. Une
prise de sang systématique sera réalisée la veille.
- Vous serez ensuite prise en charge par une infirmière qui réalisera la
chimiothérapie. Elle vous expliquera à nouveau les différentes étapes
du traitement au fur et à mesure.
- Le Taxotère est allergisant : pour réduire ses effets secondaires
graves des corticoïdes vous seront prescrits à chaque cycle, à prendre
la veille, le jour et le lendemain de la chimiothérapie.
Quels sont les effets secondaires ?
Principaux effets secondaires prévisibles
- Réactions allergiques : Rares, cependant pendant la perfusion, appelez
l’infirmière si vous ressentez des démangeaisons ou si vous toussez de façon
anormale
- Douleurs articulaires et/ou musculaires : Survenant dans les 3 à 4 jours
suivant la chimiothérapie, elles peuvent être plus ou moins intenses et durer
plus ou moins longtemps. En cas de survenue, vous pourrez prendre des
antalgiques.
- Anémie : Correspond à une baisse du taux de l’hémoglobine. Des
transfusions ou des injections d’érythropoïétine (EPO) pourront vous être
proposées en fonction de votre bilan sanguin.
- Réactions cutanées : Des cas de démangeaisons, de rougeurs cutanées
localisés aux extrémités (paumes des mains et plantes des pieds),
accompagnés d'œdème et suivis de desquamation ont été observés. Parlez-en
à votre médecin, selon l’importance des symptômes, le traitement sera
adapté.
- Perte de cheveux : Survenant à partir de la 2ème semaine suivant la première
cure, elle est souvent complète mais toujours réversible. Les cheveux
commencent à repousser un à deux mois après la fin du traitement. Le port
d’un casque réfrigérant peut retarder ou limiter la chute des cheveux.
- Rétention d’eau ou œdème : Un traitement à base de corticoïde à débuter la
veille de la chimiothérapie vous sera systématiquement prescrit pendant 3
jours pour limiter cet effet secondaire.
- Fatigue : D’intensité variable, il faut savoir se reposer et en parler à votre
médecin.
- Gène au niveau de la bouche, modification d’appétit et du goût, goût
métallique : faites des petits repas multiples dans la journée sans vous forcer,
mangez ce qui vous plait. Le Coca-cola, le Périers, une infusion de clou de
girofle et des traitements en particuliers des bains de bouche peuvent
diminuer les symptômes.
- Ongles : Une coloration brune voire un décollement peut survenir. Ceci
peut être prévenu par application de vernis durcissant et refroidissement
des doigts pendant la perfusion (glace ou moufles réfrigérées).
- Larmoiements : Possibles.
Effets secondaires justifiant un avis médical rapide
- Baisse des globules blancs :
survenant vers le 7ème jour après chaque cycle de chimiothérapie,
elle vous rend plus sensible aux infections. La présence de fièvre
pendant cette période nécessite une prise en charge EN URGENCE.
La fièvre est définie par une température ≥ 38°5 ou égale à 38°
confirmée 4 heures plus tard.
-Fourmillements des mains et/ou des pieds : Liés à une irritation
des nerfs, il est nécessaire de les signaler car une adaptation de
dose de chimiothérapie sera peut-être nécessaire.
Des précautions sont à prendre pendant cette période :
- Eviter de rencontrer des gens malades ou des lieux remplis d’une
foule.
- Prendre sa température en cas de malaise, frissons.
- En cas de fièvre ou de frissons, il est nécessaire de réaliser une
prise de sang et prendre un avis médical rapide.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire