Les Etapes de la décolonisation

publicité
• En Afrique, l’influence marxiste est moins marquée, mais elle caractérise
certains leaders (ex : Nkrumah au Ghâna).
• A l’ONU, l’URSS se fait le défenseur de l’anticolonialisme et de
l’émancipation des peuples colonisés.
L’anticolonialisme à l’Américaine
!"
• Les théories américaines de l’anticolonialisme viennent surtout de
Roosevelt :
− La Charte de l’Atlantique (août 1941) reprend plusieurs thèmes
abordés par Wilson dans ses 14 Points en 1919.
− Roosevelt justifie l’intervention américaine en Europe en 1941 par la
volonté de conserver aux Nations européennes leurs empires
coloniaux : mais, une fois la paix revenue, les Etats européens auraient
dû faire évoluer le statut des colonies.
• L’attitude américaine à l’égard des colonies est avant tout
pragmatique :
− Pendant la Conférence de San Francisco (avril-juin 1945), ils
n’accordaient aux pays colonisés que des perspectives limitées (simple
autonomie).
− Parallèlement, lorsque les enjeux sont importants (Indochine,
Indonésie, Malaisie), ils favorisent la décolonisation.
III.
Les prémisses de la décolonisation avant 1940
En Asie
!"
• Inde : elle cherche à obtenir son indépendance depuis le début du siècle :
− Le statut de 1919 n’a introduit qu’une autonomie relative.
− Action de Ghandi dans les années 1920, qui prône la noncoopération pacifique.
− 1928 : Nehru fait inscrire au programme du Congrès (parti
nationaliste) l’indépendance immédiate.
• Indochine :
− Dès 1927, le parti national vietnamien réclame le départ de la
présence française.
− Mars 1945 : les Japonais rejettent les Français d’Indochine, du
Cambodge et du Laos.
• Indonésie : radicalisation du nationalisme indonésien dès les années
1920 – 1930.
En Afrique
!"
• Les courants nationalistes se forgent dans l’entre-deux-guerres.
• La Grande-Bretagne procède à une décolonisation progressive dès les
années 1930 :
− Elle accorde un rôle politique aux chefs locaux.
− En 1945 : en Gold Coast, 9 Africains siègent au Conseil Législatif aux
côtés des Britanniques.
• Dans les colonies françaises d’Afrique Noire, les idées indépendantistes
des leaders nationalistes naissent dans l’entre-deux-guerres au sein de
l’élite locale :
− La plupart des leaders (ex : Senghor) ont été formés en Occident
d’où ils ramènent des idées de liberté.
IV. Les grandes étapes de la décolonisation après
1945
1947 : les colonies britanniques
!"
• Décolonisation pacifique, pragmatique et réussie.
• Partition de l’empire d’Inde en 3 Etats : Inde, Pakistan, Ceylan.
• La Grande-Bretagne a su garder des liens économiques et culturels
avec son ancien empire.
1949 : l’Indonésie
!"
• Décolonisation plus douloureuse à cause de l’attitude de crispation des
Pays-Bas.
• Volonté hollandaise de maintenir des liens économiques et culturels
étroits avec leur ancienne colonie, mais refus strict des leaders
indépendantistes (Soekarno).
1946 – 1954 : la première guerre d’Indochine
!"
• Décolonisation du Vietnam douloureuse et ratée.
• Intransigeance des Vietminhs / crispation et manque de diplomatie de la
part de la France.
• Partition du pays qui s’inscrit dans le cadre de la guerre froide.
1956 – 1962 : le Maghreb
!"
• Maroc et Tunisie : décolonisation rapide et concertée.
• Algérie : décolonisation difficile qui a fortement marqué les mentalités
françaises.
1961 : Afrique Noire
!"
• Décolonisation graduelle, sans heurt des colonies françaises et
britanniques.
Memopage.com SA ® / 2006 / Auteur : Hélène Marchand / Expert : Christine Maillard
• Influence marxiste sur les partisans de la décolonisation surtout
sensible en Asie : Ho Chi Minh au Vietnam, Sjarifuddin en Indonésie,
Than Tun en Birmanie.
• Ils séduisent les masses paysannes en les invitant à lutter pour
l’autodétermination et l’égalité sociale.
• Effet d’entraînement provoqué par la révolution chinoise et la
proclamation de la République Populaire de Chine en 1949.
Les théoriciens marxistes
!"
II.
Les théoriciens de la décolonisation
• En Asie du Sud-Est : victoire japonaise :
− Les nationalistes comprennent que l’Occident n’est plus aussi
puissant.
− L’occupation japonaise se traduit par un début de participation des
peuples indigènes aux nouvelles institutions.
• Au Proche-Orient : le conflit gagne cette région dès 1941 :
− Les leaders nationalistes profitent de cette effervescence pour trouver
des appuis chez l’ennemi allemand.
− En Irak : Rachid Ali veut soustraire son pays à l’influence britannique
avec l’aide des Allemands (avril 1941).
• En Afrique du Nord, le débarquement américain de novembre 1942
incite les chefs locaux à récupérer leur souveraineté.
La participation des colonies à l’effort de guerre
!"
• L’Afrique noire a participé à l’effort de guerre :
− Août 1940 : Félix Eboué affirme le soutien du Tchad à la France
Libre.
− Entre septembre et novembre 1940, toute l’Afrique Equatoriale
Française se rallie à la cause de la France Libre derrière De Gaulle.
• Levée de contingents issus des colonies.
L’image affaiblie de l’Europe
!"
I.
Le rôle de la guerre dans le processus de
décolonisation
Les Etapes de la
décolonisation
Téléchargement
Explore flashcards