Aucun titre de diapositive

publicité
EUTHANASIE, LE DÉBAT TRONQUÉ
Pr. Louis Puybasset et Marine Lamoureux
collection .............
genre ..................
nbre de pages ......
format .................
code hachette ......
EAN ....................
prix public ............
couverture ...........
tirage ..................
HC
document
250 p.
140 x 210
5184767
9782702142868
16 €
illustrée quadri
référencement :
Question de société
En librairie le 15 février 2012
Depuis quelques années en France, le débat sur l’euthanasie resurgit de façon
récurrente et passionnée. Certaines affaires médiatiques comme celles de
Vincent Humbert ou de Chantal Sébire ont marqué l’imaginaire collectif.
Chaque fois qu’une telle « affaire » émerge, c’est la même fièvre. Mais hélas,
surtout la même confusion. Drame après drame, le débat demeure tronqué. On
confond ainsi le suicide assisté, c’est-à-dire la revendication de mourir quand
on le décide, avec le refus de l’acharnement thérapeutique. Depuis 2005, la loi
française proscrit cet acharnement et permet d’abréger les souffrances d’un
patient en phase terminale d’une maladie incurable, sans qu’il soit nécessaire
de recourir à l’euthanasie, c’est-à-dire à l’injection létale.
Paradoxalement, les progrès de la médecine ont créé des situations
inextricables. L’acharnement thérapeutique perdure. Les soins palliatifs sont
encore trop peu accessibles ou bien proposés tardivement aux patients. Ils ne
sont parfois même pas envisagés, tant sont prégnantes la pression économique
à l’hôpital et la culture du « tout curatif » dans le corps médical.
Le livre offre une réflexion approfondie et accessible sur les conditions de fin de
vie, à l’heure où le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a
pris position sur le sujet. Pour ses auteurs, l’euthanasie n’est pas la bonne
réponse, compte-tenu des traumatismes qu’elle pourrait engendrer pour les
familles et le personnel soignant, et du danger qu’elle représente pour les plus
vulnérables. Sans éluder aucun enjeu, ils répondent, par des pistes concrètes, à
cette question légitime : comment en finir avec le « mal mourir » en France.
Mi-février 2012, l’Observatoire national de la fin de vie et des conditions
d’accompagnement, créé en 2010, remettra son premier rapport au Parlement.
Le 24 mars 2012, l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD)
organisera une grande réunion publique au Cirque d’Hiver, à Paris, afin
d’interpeller les principaux candidats à l’élection présidentielle.
Le Professeur Louis Puybasset dirige l’unité de neuro-réanimation chirurgicale de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière,
à Paris, depuis 12 ans, où il est confronté quotidiennement aux décisions d’arrêt des thérapeutiques actives chez
le patient victime d’une lésion cérébrale aiguë. À ce titre, il a été sollicité pour l’élaboration de la loi du 22 avril
2005 sur la fin de vie, de même que pour sa révision en 2008.
Marine Lamoureux est journaliste au quotidien La Croix depuis neuf ans. Elle est aujourd’hui chef de rubrique au
sein du service société du journal, en charge des secteurs de la famille, de la bioéthique et de la fin de vie. Elle est
également responsable du supplément hebdomadaire « Sciences et éthique ».
Préface de Claude Evin et post-face de Marie-Frédérique Bacqué
Attachée de presse
Florence Morin
01 49 54 36 10
[email protected]
31, rue de Fleurus 75006 Paris Tel: 01 49 54 36 00 Fax: 01 49 54 36 40
Téléchargement
Explore flashcards