Résumé Les élevages de poulets de chair sont fréquemment

publicité
Sabrina VANDEPLAS (2010). Essai de développement de traitements basés sur la
combinaison entre une bactérie et une enzyme pour réduire la contamination du poulet
de chair par les deux principales bactéries entérique pathogènes humaines d’origine
alimentaire (Thèse de doctorat en anglais). Gembloux, Gembloux Agro-Bio Tech,
Université de Liège, 201 p., 22 tabl., 8 fig.
Résumé
Les élevages de poulets de chair sont fréquemment contaminés de manière
asymptomatique par Salmonella sp. et Campylobacter sp., des bactéries entériques
pathogènes pour l’homme. Parmi les stratégies développées au niveau de la
production primaire pour réduire l’incidence de ces pathogènes, certaines bactéries
lactiques se sont montrées intéressantes par leur activité antimicrobienne et leur effet
stimulateur sur le système immunitaire des volailles. L’objectif de cette thèse était
de sélectionner des bactéries antagonistes vis-à-vis de Salmonella ou Campylobacter
et d’améliorer leur effet inhibiteur par la combinaison avec une enzyme de type
polysaccharidase. La première étape a été une étude épidémiologique réalisée en
région wallonne afin de déterminer les voies de contamination par Campylobacter
des productions de poulets de chair de type extensif. Les résultats ont permis de
déterminer que la source principale de contamination est le parcours extérieur auquel
ont accès les animaux durant la période d’élevage. Un traitement préventif du
parcours et de la litière paillée au moyen d’une souche antagoniste combinée à une
enzyme semble donc approprié dans ce cas de figure. La deuxième étape du travail
avait pour but la sélection d’une xylanase pour combiner dans un additif alimentaire
avec une souche antagoniste à Salmonella. Quatre xylanases ont été étudiées in vivo
pour leur effet sur les performances zootechniques de poulets de chair. L’ajout
d’enzyme à la ration a amélioré le poids final et le GQM (P < 0,05), sans différence
entre les enzymes en fonction de leur origine bactérienne ou fongique. La Belfeed
B1100MP commercialisée en région wallonne a ainsi été retenue afin d’élaborer un
additif alimentaire probiotique-xylanase. La troisième partie avait pour objectif de
sélectionner une souche antagoniste à Campylobacter à appliquer sur parcours et
litière. Un criblage in vitro de 12 bactéries lactiques a été réalisé en co-culture en
milieu à base de paille et de fientes, supplémenté en cellulase à différentes
concentrations. Lactobacillus pentosus et Enterococcus faecium ont montré un effet
inhibiteur vis-à-vis de Campylobacter sans enzyme, et celui-ci est renforcé en
présence de cellulase à partir de 200 ppm. Enfin, l’effet de la supplémentation
alimentaire avec un L. plantarum combiné à la Belfeed B1100MP (traitement PE) sur
les performances zootechniques, la microflore, et la charge en Salmonella
Typhimurium dans les fientes, a été étudié chez des poulets de chair infectés
expérimentalement. Le régime PE a permis de surmonter en partie les effets négatifs
associés à l’infection sur les performances de croissance et la microflore, et de
réduire significativement la concentration fécale en Salmonella.
Téléchargement
Explore flashcards