Voir le document de synthèse pour le collège [PDF

publicité
Les SVT dans l’axe Seine. Collège.
Sixième
Partie 1
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Cinquième
Partie 1
Partie 2
Caractéristiques de
l’environnement
proche et répartition
des êtres vivants.
Le peuplement d’un
milieu.
Les êtres vivants observés ne sont pas répartis au hasard. Leur répartition dépend des caractéristiques de l’environnement.
L’occupation du milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons.
Les végétaux colonisent le milieu
• par la reproduction sexuée
• par la reproduction végétative
L’Homme influe sur le peuplement du milieu selon ses choix d’aménagement, ses besoins alimentaires ou industriels.
Origine de la matière
Tous les êtres vivants sont des producteurs.
des êtres vivants.
Végétaux et animaux prélèvent des matières différentes dans les milieux.
L’activité des êtres vivants du sol assure la transformation de la matière organique.
Des pratiques au
L’Homme élève des animaux et cultive des végétaux pour se procurer des aliments.
service de
Certains aliments proviennent d’une transformation contrôlée par l’Homme.
l’alimentation humaine L’Homme maîtrise l’utilisation des micro-organismes à l’origine de cette transformation.
Diversité, parenté et
Les êtres vivants sont très divers.
unité des êtres vivants. Les êtres vivants diffèrent par un certain nombre de critères qui permettent de les classer.
Respiration et
La répartition des organismes vivants dépend de la teneur en dioxygène de l’eau.
occupation des milieux A la lumière les végétaux chlorophylliens contribuent à oxygéner le milieu.
de vie.
L’agitation, la température de l’eau influent sur l’oxygénation du milieu.
L’Homme par son action sur le milieu peut modifier la teneur en dioxygène de l’eau et donc la répartition des organismes vivants.
Il agit sur la biodiversité.
Fonctionnement de
Des substances nocives plus ou moins abondantes dans l’environnement perturbent le fonctionnement de l’appareil respiratoire.
l’organisme et besoin
Elles favorisent l’apparition de certaines maladie.
en énergie.
Des apports énergétiques supérieurs ou inférieurs aux besoins de l’organisme favorisent certaines maladies.
Une alimentation trop riche, la consommation de tabac, l’excès de stress sont à l’origine de maladies cardiovasculaires.
Partie 3
Géologie externe :
évolution des
paysages.
Les roches, constituants le sous-sol, subissent à la surface de la Terre une érosion dont l’eau est le principal agent. Le modelé
actuel du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches.
Sédiments et sédimentation.
Les roches sédimentaires contenir des fossiles : traces ou restes d’organismes ayant vécu dans le passé.
Les observations faites dans les milieux actuels, transposées aux phénomènes du passé, permettent de reconstituer certains
éléments des paysages anciens.
L’action de l’Homme dans son environnement géologique, influe sur l’évolution des paysages.
L’homme prélève dans son environnement géologique les matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les
conséquences de son action sur le paysage.
L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.
Partie 1
L’activité interne du
globe
Partie 2
Reproduction sexuée
et maintien des
espèces dans les
milieux.
Relations au sein de
l’organisme
Les plaques sont animées de mouvements qui transforment la lithosphère. (risque sismique limité mais non nul)
L’activité de la planète engendre des risques pour l’Homme.
l’homme met alors en place un plan d’aménagement du territoire ainsi qu’un plan de secours et un plan d’évacuation.
L’union des cellules reproductrices mâle et femelle a lieu dans le milieu ou dans l’organisme.
La reproduction sexuée permet aux espèces de se maintenir dans un milieu.
Les condition de milieu influent sur la reproduction sexuée ainsi que sur le devenir d’une espèce.
L’Homme peut aussi influer sur la reproduction sexuée et ainsi porter atteinte ou préserver ou recréer une biodiversité.
Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé par la consommation de certaines substances.
Quatrième
Partie 4
Troisième
Partie 1
Diversité et unité des
êtres humains.
Partie 2
Evolution des
organismes et histoire
de la Terre.
Chaque individu présente les caractères de l’espèce avec les variations qui lui sont propres. Les caractères qui se retrouvent
dans les générations successives sont des caractères héréditaires ; les facteurs environnementaux peuvent modifier certains
caractères. Ces modifications ne sont pas héréditaires.
Les roches sédimentaires, archives géologiques, montrent la succession et le renouvellement des groupes et des espèces au
cours des temps.
Les espèces apparaissent et disparaissent au cours des temps géologiques. Leur comparaison conduit à imaginer entre elles
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Risques infectieux et
protection de
l’organisme
Responsabilité
humaine en matière de
santé et
d’environnement
Responsabilité
individuelle et/ou
collective : maîtrise de
la reproduction et
habitudes de vie
une parenté qui s’explique par l’évolution.
L’Homme en tant qu’espèce, est apparu sur Terre en s’inscrivant dans le processus de l’évolution.
Les événements géologiques ayant affecté la surface de la Terre depuis son origine ont modifiés les milieux et les conditions de
vie : les peuplements ont changé.
L’organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de micro-organismes issus de son environnement.
Maladies nutritionnelles et certains cancers
Qualité de l’eau et des sols
Qualité de l’air et de la basse atmosphère
Biodiversité
Ressources en énergies renouvelables.
Les méthodes de la reproduction médicalement assistée peuvent permettre à un couple stérile de donner naissance à un enfant
(CHU, CECOS)
Des changements dans nos habitudes de vie favorisent l’apparition de maladies. La sédentarisation, l’augmentation régulière de
la consommation de graisse et de sel peuvent favoriser l’obésité et l’apparition de maladies cardiovasculaires ;
Pour sauver des vie humaines, on effectue des transfusions sanguines…(CHU, Centres de transfusion)
Des activités individuelles ou collectives, domestiques ou industrielles rejettent des gaz polluants dans la basse atmosphère.
Des données statistiques actuelles permettent de mettre en évidence un lien entre la qualité de l’air et l’apparition ou
l’aggravation de maladies chez l’Homme.
Les sols et/ ou l’eau peuvent être pollués par les substances chimiques ou organiques que l’Homme y déverse en trop grande
quantité (pollutions industrielles, agricoles, domestiques).
Des données statistiques permettent d’établir un lien entre la qualité de l’eau et des sols et un risque accru d ‘apparition de
maladies chez l’Homme.
la modification des milieux de vie par les choix en matière d’alimentation, influencent la biodiversité planétaire et l’équilibre entre
les espèces.
Les énergies fossiles utilisées par l’Homme sont le charbon, le pétrole, le gaz naturel.
Téléchargement
Explore flashcards