resumé

publicité
Ce travail porte sur la diversité génétique des orges cultivées traditionnelles d'Algérie. Il est
variétés-populations récoltés dans les principales régions bioclimatiques du 65mené sur
Nord de l'Algérie et dans les Ksour du plateau du Tidikelt au Sahara septentrional. La
démarche méthodologique repose sur une approche pluridisciplinaire qui tien compte de la
variabilité morphologique de l'épi et du grain, du polymorphisme biochimique des hordéines
par Acid-PAGE et de l'ADN génomique révélé par deux type de marqueurs moléculaires : les
RAPD et les STS. Les résultats montrent une très forte variabilité morphologique révélée par
les descripteurs du rachis et du grain. L'analyse de la plasticité phénotypique met en
ème 2évidence l'existence d'au moins trois génotypes nettement différenciés au cours de la
génération de culture expérimentale. Les analyses électrophorètiques des hordéines
phénotypes différents du locus hordéine B, traduisant une forte diversité 56révèlent
génétique des orges algériennes à l'égard de ce marqueur biochimique. Les résultats de
l'analyse du polymorphisme de l'ADN génomique par les marqueurs RAPD et STS sont
.corrélés à ceux obtenus par les descripteurs morphologiques et les marqueurs biochimiques
Téléchargement
Explore flashcards