Meniscal root injury and spontaneous osteonecrosis of the knee

publicité
Lésion de la corne méniscale et ostéonécrose spontanée du genou
UNE OBSERVATION
D. D. Robertson, D. R. Armfield, J. D. Towers, J. J. Irrgang, W. J. Maloney, C. D. Harner
The University of Pittsburgh, Pittsburgh, United States
J Bone Joint Surg [Br] 2009;91-B 190-5.
Nous décrivons des lésions de la corne postérieure du ménisque médial chez un patient
présentant une ostéonécrose spontanée du compartiment médial du genou. Nous avons identifié
30 patients consécutifs avec ostéonécrose spontanée du condyle fémoral médial. Les
radiographies et l'IRM ont été revues. Nous avons trouvé des arrachements de la corne
postérieure du ménisque médial chez 24 patients (80 %). Parmi celles-ci, 15 étaient complètes et
9 étaient partielles. Les ruptures complètes étaient associées avec une extrusion méniscale
supérieure à 3 mm. Ni la présence d'une rupture de la corne méniscale ni le volume de la lésion
d'ostéonécrose étaient associés avec l'âge, l'indice de masse corporelle (BMI), le sexe, le côté
affecté, ou l'axe du genou. Le grade d'ostéo-arthrose était associé avec la BMI.
Bien que les arrachements de la racine postérieure du ménisque médial sont fréquents chez les
patients présentant une ostéonécrose spontanée du genou, ceci n'amène pas la preuve de la cause
et des conséquences. Une étude complémentaire est nécessaire.
Téléchargement
Explore flashcards